Le Modérateur

Des kidnappeurs d'enfants pourraient sévir dans le nord du pays

1 message dans ce sujet

4pm.jpg

Image Daily News

Lorsqu'on veut que les enfants se méfient des inconnus, on leur raconte, en Thaïlande, que des minibus blancs aux vitres teintées, sillonnent les rues et enlèvent les petits.

Il s'agit d'une légende urbaine peut-être basée sur des faits ayant réellement eu lieu il y a des décennies.

Et voici qu'à Pai (entre Chiang Mai et Mae Hong Son), la réalité rattraperait la fiction au point que les autorités mettent clairement les parents en garde "Ne laisser pas les petits enfants sans surveillance"

Deux incidents étranges et inquiétants se sont déroulés le 25 février.

Jupjaeng Une petite fille de 7 ans jouait devant la maison alors que la maman Supharat Khamuang se trouvait à l'arrière.

Supharat raconte qu'une voiture s'est arrêtée près de sa fille, un homme est descendu et a commencé à la poursuivre. La fillette s'est aussitôt précipitée à l'arrière. L'homme n'avait pas vu la maman, a continué à courir après Jupjaeng et a essayé de l'attraper. La maman a saisi un bâton et l'homme a réalisé que l'enfant n'était pas seule à la maison.

L’homme a alors raconté qu'il venait vendre du yogourt. La maman le poursuit et il s’engouffre dans une Toyota Vigo,  pick up avec une cabine arrière. Pas de plaque d'immatriculation. Un autre homme au volant.

Et une femme mystérieuse était assise à l'arrière.

Le pseudo kidnappeur mesure 150 cm et ressemble à un "Isaan" (dixit la maman)

Les reporters se sont rendus 3 km plus loin. Toujours dans le canton de Mae Hee, Pai. Ils ont rencontré une femme de l'ethnie Karen, Khamma Korpoh, qui a expérimenté la même aventure, le même jour.

Une femme entre deux âges est sortie d'un minibus et a offert des bonbons au petit fils de Khamma qui était assis devant la maison.

Khamma voit le manège et se précipite. La femme est surprise et engouffre dans son minibus... aux vitres teintées. Khamma n'a pas pu voir s'il y avait une plaque.

Le responsable du canton de Mae Hee, Prayun Pimpa dit que c’est inquiétant et que le supposé gang peut se faire passer pour des marchands.

Woraphon Phonmanee, chef de la police Pai enquête et est très inquiet. Il dit que ce n'est jamais arrivé dans le coin et qu'il travaille conjointement avec les chefs de villages pour mettre la population en garde. C'est lui, le chef de la police qui dit "Les enfants ne doivent pas rester seuls."

http://www.thaivisa.com/forum/topic/973854-parents-beware-child-snatch-gangs-on-the-loose-in-northern-thailand/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

BANGKOK 29 mars 2017 18:03
Sponsors