Aller au contenu
BANGKOK 17 October 2018 21:14

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Today
  2. Les chiens et les chats errants doivent être enregistrés et stérilisés, faute de quoi leur population atteindra 2 millions d'ici 10 ans, a annoncé le Département de l'élevage. Le nombre de chats et de chiens errants a été estimé à 820 000 l'année dernière, et le total atteindra 2 millions d'ici 2027 et 5 millions dans 20 ans si rien n'est fait, a déclaré Somchuan Ratanamungklanon, du Dpt à la Faculté des sciences vétérinaires de l'Université Chulalongkorn mardi. Le forum avait pour but de discuter du projet de loi très controversé sur l'enregistrement des animaux de compagnie, qui, s'il était adopté, rendrait obligatoire l'enregistrement des chats et des chiens afin d'encourager la responsabilité des propriétaires. Nombreux sont ceux qui s'opposent au projet de loi et estiment que les droits d'enregistrement de 450 Bt par animal sont trop élevés. Le Département de l'élevage a promis de réexaminer les frais, voire de les supprimer pendant quelques années après l'adoption de la loi. "Nous allons également envisager de supprimer les frais pour ceux qui ont stérilisé leurs animaux domestiques", a déclaré Somchuan. Il a promis que les frais d’enregistrement ne seraient pas un fardeau, mais a réitéré l’importance d’enregistrer les animaux de compagnie et de placer les animaux errants dans des refuges au lieu de les laisser dans les rues et se reproduire à leur guise. "Les chiens errants sont souvent dangereux et peuvent propager des maladies telles que la rage. Leurs déjections propagent des parasites". Selon le Centre d'information sur les maladies infectieuses de l'Université Chulalongkorn, 40% des chiens errants sont porteurs du virus de la rage. Les intervenants, des fonctionnaires du Département de l'élevage et de grands professeurs vétérinaires ont convenu que la loi sur l'enregistrement des animaux de compagnie était nécessaire pour réduire la population de chiens et de chats errants. L’enregistrement et le contrôle de la reproduction sont un moyen durable de réduire le nombre de chiens errants, a déclaré le Dr Roongroje Thanawongsuwech, Doyen de la Faculté des sciences vétérinaires de Chulalongkorn. La stérilisation ne contrôle pas seulement leur population, elle réduit également les risques de cancer du sein et de la prostate chez les animaux domestiques et les rend moins agressifs, a-t-il expliqué. Le doyen a proposé que le gouvernement supprime les frais d'enregistrement pendant quelques années et contribue à réduire les coûts liés à la stérilisation. Il a également proposé que les vétérinaires bénéficient d'une réduction d'impôt s'ils aident à la stérilisation. Cependant, certaines questions subsistent quant à la capacité du gouvernement à abriter un si grand nombre de chats et de chiens non désirés. Selon Theerawut Suwathanachou, vétérinaire principal au Département, il n'existe actuellement que 10 abris gouvernementaux et 84 abris privés dans le pays. Certains de ses refuges offrent des conditions déplorables aux animaux. Il y a aussi environ 40 temples enregistrés comme refuges pour chiens. Le projet de loi sur l’enregistrement des animaux de compagnie est en cours d’examen par le Département du développement de l’élevage et sera transmis au Conseil de l’État, au Cabinet et à l’Assemblée législative nationale avant son application. Le premier ministre Chan-o-cha s'est opposé à ce projet de peur d'être impopulaire car l'annonce de ce projet a suscité de nombreux commentaires négatifs en ligne. Chalermchai Yodmalai, l'un des intervenants, a déclaré qu'il espérait que la loi serait adoptée avant les élections générales. "La plupart des gens ne s'opposent pas à l'enregistrement proprement dit, mais ils ne sont pas satisfaits des frais", a-t-il déclaré. Nombreux sont ceux qui pensent que le montant des frais pourraient amener les propriétaires à abandonner leurs chats et leurs chiens, et que les chiots et chatons indésirables seraient également moins susceptibles de trouver une maison. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1063136-two-million-stray-cats-and-dogs-by-2027-if-no-action-taken-to-register-and-sterilise-forum-told/
  3. La «Singha Ultra-Trail Chiang Rai 2018» en sera à sa deuxième édition cette année entre les 19 et 21 octobre à Chiang Rai. Organisé conjointement par l'Office du tourisme de Thaïlande et la Singha Corporation, l'événement se concentre sur la course à pied dans la jungle et, pour certains, sur la célèbre montagne Doi Mae Salong de Chiang Rai, air frais et nature abondante garantis. Le plus grand défi du Singha Ultra-Trail Chiang Rai 2018 est la course de 220 km qui commence le 19 octobre à 6 heures et qu'il faut terminer en 60 heures. Une course de 122 km commence le 20 octobre à 06h00 à boucler en 36 heures, tandis qu'une course de 66 km commence également le même jour à 20h00, pas plus de 22 heures. Le 21 octobre, pour les feignants, une course de 38 km débutera à 06h00 avec une limite de 10 heures, tandis que la dernière est une course de 20 km (pour les enfants et les handicapés ?) commençant le même jour à 06h30 en six heures maxi. Toutes les courses commencent et se terminent au Singha Park Chiang Rai. Les coureurs traverseront de nombreux endroits sublimes le long de leur chemin et observeront le style de vie local. Pour plus d'informations, voir https://teelakow.com/en/event/ultra-trail®-chiangrai Pour courir, il faut payer.
  4. article du pro-junte The Nation Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha affirme la nécessité de mener les réformes et de suivre sa stratégie nationale. "Peu importe les réactions de la population, c'est à moi de décider si je vais continuer à faire de la politique et comment", a déclaré le général Prayut Ses débuts sur les réseaux sociaux lundi, sont perçus comme la confirmation de son intention de conserver le pouvoir après les élections. "[Je dois examiner] les raisons et la nécessité de ma décision pour le pays et pour moi-même", a-t-il déclaré à la presse hier. «Mais le plus important est de savoir comment poursuivre les réformes et la stratégie nationale sans me faire reprocher de rester accroché au pouvoir. Je dois faire attention à cela. " Le chef de la junte a reconnu qu'il devait apprendre à utiliser les réseaux sociaux mais également à tolérer les commentaires. Prayut est connu pour son tempérament soupe au lait et s'est montré parfois agressif dans les médias. «Est-ce que j'ai l'air [de mauvaise humeur] aujourd'hui? Je suis gentil et doux, non? Comprenez-moi, parfois, mon travail peut être frustrant." Prayut a déclaré qu'il pouvait accepter les critiques sur ses comptes des réseaux, mais a demandé aux commentateurs de rester polis. Bien que la plupart des commentaires soient négatifs, M. Prayut a indiqué qu’il tenterait de s’abstenir de poursuivre en justice leurs auteurs (sic). Outre la conclusion selon laquelle les événements récents prouvent que Prayut a l'intention de rester en politique, les critiques considèrent son apparition sur Internet comme une initiative visant à développer sa popularité. Cela conduit à des critiques selon lesquelles la junte est injuste car les autres politiciens n'ont pas le droit d'utiliser les réseaux sociaux. Prayut a fait valoir que les autres partis ont également des comptes de réseaux sociaux. «Mon intention politique est centrée sur la bonne gouvernance. Je ne peux pas faire ça tout seul. Vous devez me suivre », a-t-il déclaré. «Nous ne pouvons pas laisser le passé se répéter. Le Premier ministre occupe une position si puissante. L'essentiel est de travailler pour le peuple. Nous devons nous occuper de la majorité et de la minorité. " Prayut a également publié sa première photo sur Instagram hier. C'était un selfie de lui et des 13 footballeurs de Mu Pa qui avaient été piégés dans une grotte du nord en juillet. Se faire photographier avec les 13 jeunes est la certitude de gagner en popularité. Les garçons, ainsi que le chef de l'opération de sauvetage, l'ancien gouverneur de Chiang Rai, Narongsak Osottanakorn, ont rencontré Prayut hier pour lui remettre le Asia Game Changer Award. Le prix a été attribué à l'opération de sauvetage, l'équipe de football représentant les personnes impliquées lors d'une cérémonie à New York. Prayut au cours des derniers mois a rencontré plusieurs célébrités dont beaucoup de starlettes et chanteuses de K POP. En plus des footballeurs de Mu Pa, il a rencontré les stars de la pop BNK48, ainsi que les acteurs et actrices principaux de la série «BuppeSanNivas» célèbre en Thaïlande. Ces initiatives ont été vues comme un moyen de récupérer la renommée des stars pour renforcer sa popularité personnelle alors que l’élection approche. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1063152-prayut’s-move-into-social-media-seen-as-stunt-to-boost-popularity/
  5. Yesterday
  6. Revenus de Londres, les enquêteurs ont indiqué que la jeune anglaise de 19 ans qui avait prétendu être violée sur Koh Tao n’a pas été capable de donner des précisions sur le lieu ou le déroulement de l’agression et suspendent l’enquête. La police a déclaré lors d’une conférence de presse que les trois officiers qui avaient été envoyés en Angleterre pour interroger la jeune femme, ont indiqué qu’elle n’était pas en mesure de fournir des informations clés, telles que le lieu exacte du viol présumé, une description détaillée du suspect ou le déroulement de l’agression supposée. Sans nouveau élément, ils ont déclaré ne pas avoir suffisamment de preuves pour faire avancer l’affaire. lire la suite https://zonesamui.com/2018/10/enquete-confirme-que-la-jeune-anglaise-avait-mentie/
  7. Le Modérateur

    Un Tchèque passe 6 ans en overstay à Koh Tao

    Il ne voulait plus partir ! Un européen a été arrêté et inculpé lundi à Koh Tao pour avoir dépassé son visa touriste de plus de six ans. Dans le cadre de la campagne nationale de répression contre les immigrés clandestins, la police a arrêté un ressortissant tchèque Josef Ruzicka, âgé de 47 ans, qui avait dépassé son visa touriste de plus de 2 000 jours. L’opération était dirigée par le colonel Wanchana Boworaboon de la police de l’immigration de Surat Thani. « Les registres indiquent généralement quand ils [les étrangers] sont entrés ou sortis du le pays. Cet homme était bien dans les registres, mais il n’est jamais sorti du pays », a déclaré le capitaine de police Ampai Meemattu. lire la suite https://zonesamui.com/2018/10/il-passe-6-ans-en-overstay-a-koh-tao/
  8. Une nouvelle mise à jour de Google Traduction vous permet d'utiliser l'appareil photo de votre smartphone pour traduire le texte imprimé en temps réel. La mise à jour signifie que vous pouvez maintenant traduire le texte imprimé sur les menus, les panneaux de signalisation routière, les panneaux d'affichage ou à peu près tout ce dont vous pouvez prendre une photo. Cette fonctionnalité a été lancée par Google en 2015, mais vient d'être mise à jour pour traduire le thaï et 12 autres langues, ce qui porte à 63 le nombre de langues pouvant être traduites. La fonctionnalité qui utilise Neural Machine Translation, devient plus intelligente et plus compétente à mesure que vous l'utilisez. La nouvelle fonctionnalité est disponible dans la dernière version de l'application Google Traduction sur iOS et Android. C’est très facile à utiliser - il suffit d’ouvrir l’application Traduire sur votre smartphone, de sélectionner l’option «Appareil photo» et de prendre une photo du texte thaï que vous souhaitez traduire. On vous demandera ensuite de surligner le texte en le faisant défiler avec votre doigt. Nous avons brièvement essayé la nouvelle fonctionnalité de traduction et c'est efficace pour la traduction de mots un par un comme dans un menu ou comme, exemple ci-dessous, le relevé de notes de vos enfants. Néanmoins, Google affirme que plus nous utiliserons cette nouvelle fonctionnalité, plus elle sera performante. Espérons donc que le service s’améliorera à l’avenir. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062947-new-google-translate-feature-lets-you-use-your-smartphone-camera-to-translate-thai/
  9. suite de cette affaire Trouvez le meurtrier de notre fils ou bien... disent les parents Pour comprendre cette histoire, il faut savoir que le jeune homme abattu le 12 octobre -Kamonwich- est un ami d'un autre assassiné en avril 2016-Thanit-. Lors du procès du meurtrier présumé de Thanit, son père a considéré qu'il y a eu déni de justice car le suspect a été acquitté. Le papa s'est donc suicidé sur place, au tribunal, en signe de protestation. Les parents d’un étudiant âgé de 24 ans, abattu dans un stand de nourriture à Bangkok, ont demandé à la police de procéder à une arrestation dans les 30 jours, sinon ils déposeraient plainte au centre de Dhamrongtham / médiateur. Kamonwich Suwanthat, étudiant de quatrième année au campus Tawan-ok Uthenthawai de l'Université de technologie de Rajamangala, a été abattu le 12 octobre alors qu'il aidait la famille à vendre de la nourriture à l'entrée de Soi Nawamin 57. Son père, Narudom Suwanthat, a déclaré lundi que le meurtre de Kamonwich pourrait provenir du fait qu’il était un ami d’une autre victime de meurtre (en avril 2016), Thanit Kanlahasunthorn, 23 ans. Narudom a également demandé la protection de la police pour les camarades de son fils au temple où ont eu lieu les funérailles. Thanit a été mortellement poignardé sur la route Prachasongkroh, dans le district de Din Daeng à Bangkok, le 15 avril 2016. En juillet de cette année, son père, Supachai Kanlahasunthorn, âgé de 52 ans, s'est jeté du huitième étage du bâtiment du tribunal pénal après que le tribunal a annoncé qu'il accordait le bénéfice du doute au seul accusé de l'affaire, Nattapong Ngern-khiri, et l'acquittait du meurtre. Le général Pol Theerapong Wongratpitak, de la police métropolitaine, a déclaré que l'enquête sur l'assassinat de Kamonwich avait déjà progressé «de 50%». La police n'a pas osé enquêter sérieusement sur le meurtre de Thanit, on ne sait pas s'il en sera de même avec Kamonwich. La police n’a exclu aucun motif, même si elle accorde plus de poids au fait qu’il y avait un différend entre des étudiants rivaux. Les officiers sont particulièrement concentrés sur le fait que Kamonwich pourrait être un témoin dans l'affaire du meurtre Thanit et a donc été tué pour le faire taire. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062757-find-our-son’s-killer-or-else-say-parents/
  10. Le nouveau chef de l'immigration, le général Surachate Hakparn, a demandé que les officiers d'immigration trop lents se remuent un peu. Surachate a promis un service amélioré, plus rapide et satisfaisant à l'avenir. Il a envoyé son adjoint à la frontière de Sadao (avec la Malaisie). Auparavant, le chef de Satun et plusieurs sous-officiers avaient été mutés après des lenteurs insupportables au cours du week-end de vacances. Les choses auraient aussi mal tourné à Sadao, le plus grand point de passage terrestre de la Thaïlande. Il y a entre 5 000 et 8 000 personnes qui traversent durant un jour normal et jusqu'à 15 000 / jour pendant les vacances. Les gens attendent des heures pour traverser le week-end. Surachate ou Big Joke a envoyé son adjoint, le major-général Itthiphon Itthisannachai, pour enquêter dans le Grand Sud. Itthiphon a déclaré que la politique de son chef consistait à fournir un service rapide et amélioré aux touristes. Et il a ordonné que le personnel d'immigration ne prenne que 30 secondes pour traiter chaque visiteur. Thaivisa note que les anciens chefs de l'immigration semblaient contents si leur personnel réussissait à traiter un visiteur en 45 secondes. Thaivisa en français note que dans des pays comparables (Singapour, Hong Kong), les officiers de l'immigration traite une personne en quelques secondes. Mais que dans les pays pauvres (Laos, Cambodge), il faut plusieurs minutes. Source: Thai Rath https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062874-big-joke-demands-only-30-seconds-per-person-at-immigration-checkpoints/
  11. Le directeur britannique d'un hôtel de luxe situé le long de la plage de Mai Khao à Phuket va être interrogé par la police après avoir écrasé et tué un ramasseur d'ordures avec sa grosse Mercedes la semaine dernière. La police thaïlandaise enquête sur l'expatrié britannique après que sa Mercedes-Benz a percuté le collecteur d'ordures, le tuant sur le coup et trainant son corps sur la route. Paul John Mercer, PDG de CCD Thailand, un promoteur international d'hôtels de luxe, aurait percuté l'homme non identifié alors qu'il poussait son chariot à ordures le long de Thepkasattri Road à Phuket tôt mercredi matin. Son corps a été traîné sur 40 mètres le long de la route, selon le rapport de police. À ce stade, la police n'a pas été en mesure d'identifier le défunt. La police et les secouristes ont trouvé le corps de l’homme sur la route. La Mercedes noire a été sérieusement endommagée par l’accident sur le côté avant droit et le pare-brise. Mail Online rapporte que le conducteur âgé de 33 ans, originaire de Salford, près de Manchester, a été immédiatement envoyé dans un hôpital voisin pour des blessures aux yeux, causées par l’impact sur le pare-brise. La police avait été empêchée de voir ou d'interroger M. Mercer jusqu'à ce que son état s'améliore. La police a demandé des tests pour vérifier son taux d'alcoolémie. S'il était reconnu coupable d'avoir conduit en état d'ébriété, M. Mercer pourrait être accusé de conduite imprudente ayant entraîné la mort et renvoyé devant un tribunal local. Un verdict de culpabilité pourrait l’envoyer dans une prison thaïlandaise avec une lourde amende. De plus, comme il est normal dans la culture thaïlandaise, il serait tenu de verser une indemnité à la famille du défunt. Mais le capitaine de police Worawut Sensop, enquêteur adjoint du poste de police de Thalang, a déclaré à MailOnline: «Aucun membre de la famille du défunt n'a réclamé le corps.» «Si personne ne revendique un lien de parenté avec la victime, M. Mercer pourrait s’en tirer en ne payant aucune indemnité.» M. Mercer s'est associé à Sir Terry Leahy, ancien PDG de Tesco, pour acheter le terrain de 48 acres longeant la plage de Mai Khao, à Phuket. L'hôtel construit possède 426 chambres et est désormais connues sous le nom de Grand West Sands. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062791-mai-khao’s-‘west-sands’-british-ceo-being-quizzed-by-police-following-last-week’s-death-on-thepkasattri-road/
  12. Merci pour ce témoignage et je pense que vous avez 100 % raison. Je le posterais volontiers sur notre page Facebook mais, pour dire la vérité, ce type me faire peur. Je ne le connais pas mais j'imagine qu'il menacera ma famille et peut-être passera à l'acte, il est armé et est visiblement intouchable. S'il n'était pas intouchable, il y a bien longtemps qu'il aurait été remis dans un avion par les autorités.
  13. Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-ocha est officiellement sur Facebook, Twitter et Instagram, démarrant une campagne de mobilisation dans un contexte où les partis politiques se préparent aux élections générales prévues en 2019 Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-ocha. Photo: Reuters/VNA/CVN "Comme la plupart d’entre nous communiquons régulièrement via Facebook, j’ai décidé d’ouvrir mon compte personnel pour communiquer mes politiques et le travail du gouvernement, ainsi que pour donner des informations utiles", a indiqué le chef du gouvernement thaïlandais. "Si vous avez des suggestions, si vous souhaitez échanger des opinions ou si vous avez besoin de moi pour résoudre des problèmes, vous pouvez m’écrire ici", a-t-il ajouté. Au design élégant, le site officiel du Premier ministre Prayut Chan-ocha est à l’adresse: Prayutchan-o-cha.com, avec une présentation interactive sur sa vie, des galeries de photos et même un sondage sur les politiques que les gens aimeraient voir promulguées. Le gouvernement thaïlandais s’est engagé à organiser les élections générales comme prévu en 2019, après des retards répétés pour des raisons liées à des problèmes constitutionnels et législatifs. "Si vous vous demandez si les élections seront retardées, la réponse est que nous attendons toujours avec impatience le 24 février prochain", a déclaré le 3 octobre à la presse à Bangkok le vice-Premier ministre et ministre de la Défense de Thaïlande, Prawit Wongsuwan. La Commission électorale (CE) de Thaïlande a publié en septembre dernier la feuille de route des prochaines élections générales qui se déroulera du 11 décembre 2018 au 9 mai 2019. Cependant, la date des élections ne sera officiellement annoncée qu’après la levée de l’interdiction par le gouvernement d’activités politiques pour permettre aux partis politiques de participer à cette feuille de route. https://www.lecourrier.vn/thailande-le-premier-ministre-en-campagne-sur-les-reseaux-sociaux/522199.html Dans le même temps, de nombreux articles font état de l'agacement des partis d'opposition qui n'ont pas le droit d'utiliser les réseaux sociaux.
  14. La dernière semaine
  15. suite de cette affaire Nous tenons à présenter nos excuses sincères au peuple Thaïlandais INFO ZONESAMUI – Tout le monde a droit à l’erreur et une faute avouée étant une faute à moitié pardonnée (du moins moralement), les trois jeunes français accusés d’avoir tenté une escroquerie à l’assurance sur Koh Samui ont souhaité s’exprimer. Yann C., l’un des trois accusés dans cette affaire, nous a écrit pour diffuser un message. Conscients de leur acte, « irréfléchi et imbécile », les trois jeunes français (qui ne semblent pas être des délinquants chevronnés) ont tenus à faire des excuses publiques auprès du peuple thaï et de la communauté française. lire la suite https://zonesamui.com/2018/10/nous-tenons-a-presenter-nos-excuses-sinceres-au-peuple-thailandais/ Les trois français présentent leurs excuses, ce lundi / Photo: ZoneSamui
  16. suite de cette affaire Similans : les opérateurs de tourisme n'acceptent pas les restrictions et font grève Une cinquantaine de voyagistes de la province méridionale de Phang-nga suspendent lundi et mardi les croisières en bateau vers les îles Similan-Surin, dans la mer d'Andaman, pour protester contre la décision du Département des parcs nationaux, de limiter le nombre de visiteurs à 3 850 par jour, dont 525 plongeurs. La limitation du nombre de visiteurs entre en vigueur, aujourd'hui, à la réouverture des deux îles après plusieurs mois de fermeture pendant la mousson. Outre la limitation du nombre de visiteurs, la nuit sur les îles n'est pas autorisée. Les voyagistes se sont réunis dimanche dans la salle polyvalente de Ban Tap Lamu district de Thai Muang à Phang-nga pour discuter des nouvelles restrictions auxquelles ils sont opposés. Ils ont déclaré que les restrictions affecteraient leurs activités, car ils ont accepté des réservations anticipées pour visiter les îles avant que le ministère ne publie ses nouvelles restrictions. Ils ont dit qu'ils emmèneraient leurs touristes vers d'autres attractions touristiques lundi et mardi en attendant la réponse du ministère. Les voyagistes ont été informés de la réouverture des deux îles aux visiteurs ainsi que des restrictions très récemment. Ils ont aussi appris que leurs navires devaient être correctement contrôlés pour garantir leur navigabilité et dotés de suffisamment de gilets de sauvetage pour leurs passagers. Le ministre du Bureau du Premier ministre, Kobsak Putrakul, qui se trouvait à Phang-nga, a reçu les plaintes des voyagistes et a promis de les porter à l’attention du chef de département. https://www.thaipbsworld.com/phang-nga-tour-operators-boycott-visits-to-similan-surin-islands-to-protest-against-new-restrictions/ cette grève des Similans est plutôt une bonne nouvelle pour les iles quand on voit cette photo supposée prise sur place
  17. Une femme de Kalasin victime de la corruption dans la distribution des indemnités pour personnes handicapées Il ne s'agit que d'un exemple. Une femme de 66 ans qui prend soin de sa petite-fille de 15 ans atteinte de paralysie cérébrale depuis ces deux dernières années a été choquée d'apprendre qu'elle avait été enregistrée, sans le savoir, en tant que gardien conformément à l'article de 2007 de la loi sur l'autonomisation des personnes handicapées, ce qui lui donnait droit à un salaire mensuel de 9 125 Bt. Ratree Khamuntha, âgée de 66 ans, a déclaré avoir reçu moins de 48 000 Bt par an en guise de salaire (4 000 bt par mois). On lui demandé au début de ce mois-ci de signer un contrat bizarre, incitant ainsi à soupçonner un fonctionnaire corrompu. Ratree fait partie des nombreuses victimes présumées d'irrégularités dans le projet concernant les personnes handicapées à Kalasin. Ces personnes ont été invitées à ouvrir des comptes bancaires et à confier leurs cartes ATM et leurs carnets de banque au personnel du projet en échange d'une allocation mensuelle de 2 000 à 4 000 Bt. Naïves, elles ont fait confiances aux fonctionnaires. Ces personnes ne savaient pas qu’elles avaient droit à près de 10 000 Bt par mois. Ratree a déclaré qu'elle avait été invitée par le réseau des clubs de parents d'enfants pour handicapés dans la province du Nord-Est à se joindre au programme au début de 2017. Elle devait emmener sa fille en réadaptation au club des parents trois fois par semaine en échange de 1000 thb / semaine. Si elle manquait une session, le montant était réduit à 600 thb. Lorsque des informations sur la corruption dans l’assistance aux personnes handicapées ont été rendues publiques et que le club des parents a été accusé, Ratree s’est senti mal à l'aise et a cessé d'emmener la fille en réadaptation. Le 5 octobre, la présidente du club des parents (une fonctionnaire ?) s’est rendue à son domicile avec un document «pour ratifier la distribution de médicaments pour la fille le 20 septembre». Comme elle est analphabète et a une mauvaise vue en raison de son âge, elle déclare avoir signé le document de bonne foi. Elle a appris par la suite que la présidente du club lui avait fait signer un document ayant un effet rétroactif donnant son accord pour prendre un salaire mensuel de 4000 Bt. La première plaignante victime de cette arnaque, Thanida Anu-an, qui s’occupe de sa fille âgée de 17 ans atteinte de paralysie cérébrale, a permis de découvrir plusieurs autres cas, dont celui de Ratree. Thanida a déclaré que le contrat signé par Ratree soulevait de nombreuses questions. Selon les affirmations de la présidente du club de parents, Ratree était bien informée avant de signer le document. Thanida a promis de faire pression sur le cas des agences concernées pour que justice soit faite aux gardiens et pour identifier les personnes ayant bénéficié de l'argent prétendument détourné. L'arnaque est très mal expliquée par The Nation. On comprend que les "gardiens" ont droit à 9125 thb / mois. On ne leur donne que 4000 thb. La différence reste sur le compte du Club de parents ou de l'administration locale. Pour débloquer les sommes non-versées, on a fait signer un document certifiant que Ratree avait touché l'argent manquant à titre rétroactif en lui faisant croire que c'était un reçu pour les médicaments distribués. Ou le document dit que Ratree rétrocède 4000 thb par mois à la personne corrompue ? En tout cas, finalement, les personnes corrompues touchent 9125 - 4000 = 5125 thb / mois / handicapé. The Nation ne parle d'aucune poursuite ni aucune réparation. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062480-kalasin-woman-a-victim-of-corruption-in-fund-for-disabled-people/ Ratree mérite vraiment cet argent
  18. Près de 10 millions d’employés thaïlandais dans le pays bénéficieraient de prestations de soins de santé améliorées en vertu de la loi sur les accidents du travail (deuxième édition, 2018). La modification légale a été publiée dans la Gazette royale le 10 octobre et entrera en vigueur 60 jours plus tard le 11 décembre. Le porte-parole du Comité permanent pour la réparation des accidents du travail, Manas Kosol, a déclaré que le "cadeau du Nouvel An" profiterait particulièrement au personnel du secteur public. Les employés de l’État, tels que les éboueurs et les balayeurs, qui sont susceptibles de se blesser au travail, toucheraient des avantages sans précédent à compter du premier jour d’emploi. Précédemment, ils n'avaient droit qu'à la CSU en cas de maladie. Nouvelles dispositions: 1 En cas de maladie professionnelle / accident du travail et certifié par un médecin, c'est un congé de maladie, il / elle recevra une indemnité pour perte de revenu correspondant à 70% du salaire mensuel; 2 En cas d'invalidité professionnelle, un fonctionnaire sera indemnisé pour perte de revenu pendant au moins 15 ans. 3 En cas de décès imputable au travail, la famille d’un fonctionnaire recevra une indemnité correspondant à un manque à gagner correspondant à 70% du salaire mensuel pendant 10 ans ou 120 mois; 4 Un fonctionnaire tombé malade à cause de son travail aura droit à un traitement médical complet sans limites. Les employés du secteur privé bénéficieront également de prestations améliorées, notamment d'une couverture médicale pour l'ensemble du traitement. La couverture médicale antérieure était limitée à un maximum de 2 millions de bahts. On ne sait pas s'ils touchent quelque chose en cas d'accident du travail pour compenser le salaire. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062479-new-law-offers-unprecedented-medical-benefits-for-workers/
  19. Parmi tous les indices que nous publions, celui-ci fait partie des 5 plus fiables. Aujourd'hui, mieux vaut naitre en Asie qu'en Europe, c'est le constat terrible que fait la Banque mondiale. Depuis toujours, on entend dire qu'on a de la chance d'être né en France, en Europe, dans une région riche et civilisé. Il va falloir réviser nos positions. La Banque mondiale s'est intéressée à la génération suivante, celle qui naît en ce moment. Elle a établi un baromètre qui mesure deux atouts majeurs pour la jeunesse : la santé et l'éducation. Au fond, c'est ce que l'on souhaite tous à ses enfants : être en bonne santé et avoir de bonnes notes à l'école. La Banque mondiale a étudié 160 pays dans le monde et calculé pour chacun un indice de "Capital humain" qui mesure la santé, l'espérance de vie et les connaissances acquises à l'école. Qui arrive en tête ? Avant c'était toujours les pays d'Europe du Nord qui arrivaient en tête. Maintenant, ce sont des pays asiatiques. En première position, on retrouve Singapour suivi par la Corée du Sud, le Japon et Hong-Kong. Ensuite, arrivent les traditionnels pays d'Europe du Nord comme la Finlande, la Suède, les Pays-Bas puis l'Allemagne, l'Italie. La France est 22e et les États-Unis sont 24e. Comment expliquer cette percée des pays asiatiques ? Ce sont les connaissances. Un Coréen bénéficie aujourd'hui d'une meilleure scolarité qu'un Français, il acquière plus de connaissances. La Chine reste derrière dans ce classement, à la 46eme place mondiale. Mais elle grimpe en matière d'espérance de vie, elle a rejoint les États-Unis. Un Chinois de 15 ans a aujourd'hui une espérance de vie supérieure à celle d'un Américain de 15 ans. Ça fait réfléchir car c’est là, une preuve supplémentaire du grand basculement vers l'Asie. http://www.europe1.fr/emissions/axel-de-tarle-vous-parle-economie/bien-vivre-et-epanouissement-mieux-vaut-naitre-en-asie-quen-europe-3776957 La Thaïlande a obtenu un score de 0,6 et s'est classée 65ème parmi les 157 territoires du monde. «Les enfants thaïlandais peuvent espérer terminer 12,4 années d’école à l'âge de18 ans. Toutefois, l’ajustement des années d’enseignement à la qualité de l’apprentissage n’équivaut à que 8,6 ans, un déficit d’apprentissage de 3,8 ans», a calculé la Banque mondiale. Pour résumer, un enfant thaïlandais apprend en 12 ans et demi (si tant est qu'il n'y ait pas eu décrochage) ce qu'un enfant d'un autre pays aura appris en moins de 9 ans. Plus crument un bachelier thaïlandais à un niveau 4e - 3e. Ceux qui ont des enfants dans le système scolaire thaïlandais le savent bien. «La Thaïlande a beaucoup progressé dans le développement de l’éducation de base et le taux de retard de croissance chez les enfants est faible en raison des efforts du gouvernement», a déclaré Mara K Warwick, directrice de la Banque mondiale pour le Brunéi Darussalam, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande. «Cependant, il est nécessaire de mettre davantage l'accent sur l'apprentissage pour doter un enfant né aujourd'hui des compétences et des connaissances lui permettant de devenir un citoyen du futur productif." «Le gouvernement thaïlandais en est conscient et collabore avec la Banque mondiale pour améliorer l'efficacité des dépenses d'éducation afin d'améliorer la qualité et de réduire les inégalités dans l'affectation des ressources pour l'éducation.» Le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a déclaré que le capital humain était un facteur clé de la croissance économique durable et inclusive, mais que l'investissement dans la santé et l'éducation n'avait pas reçu l'attention qu'il méritait. «L'indice de capital humain crée une ligne directe entre l'amélioration des résultats en matière de santé et d'éducation, d'une part et la productivité et la croissance économique, d'autre part. J'espère que cela incitera les pays à prendre des mesures urgentes et à investir davantage - et plus efficacement - dans leurs populations », a-t-il ajouté. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062529-weak-education-holds-back-thailand-in-worldwide-human-capital-index/
  20. Selon la police, la petite amie d'un métisse suisse et thaïlandais a été assassinée à Hua Hin. Le suspect s'est allongé sur la voie de chemin de fer. La police de Hua Hin a déclaré que la femme âgée de 39 ans retrouvée brutalement assassinée et empaquetée dans une boîte en plastique dans une maison du sous-district de Hin Lek Fai avait été assassinée par un homme de famille mixte suisse et thaïlandaise. Daily News a rapporté qu'il avait appelé sa femme pour s'excuser, puis s'était suicidé en s'allongeant sur la voie ferrée devant un train près de Bang Sai Yoi à Cha-Am. Il travaillait dans un hôtel à Hua Hin. La femme trouvée repliée dans la boîte dans les toilettes de la maison louée à Ban Phutawan Soi 5 avait été poignardée à plusieurs reprises au cou. Elle s'appelait Suchaphat Hiranphanthachote ou "Kai", âgée de 39 ans, de Prawet à Bangkok. Elle travaillait comme femme de chambre "à la demande" et était connue pour être la petite amie de l'homme soupçonné de l'avoir assassinée. Ce dernier s'appellerait Dithawat James Dross, 28 ans (nom translittéré du thaï). Le major-major Surasak Suksawaeng, chef de la police de Prajuab Khiri Khan, a déclaré que Dithawat avait appelé la victime mardi dernier pour qu'elle vienne le rencontrer chez lui. Elle est arrivée dans une voiture qui a été trouvée à l'extérieur. Une dispute a éclaté. Le major-général Surasak a déclaré qu'il n'était pas certain qu'il s'agisse de jalousie ou si la femme tentait de mettre fin à la relation. L'homme était déjà marié. Surasak a déclaré qu'il semblait avoir poignardé la femme à mort puis l'aurait mise dans la boîte en plastique dans les toilettes. Il a ensuite fermé la maison à clé et est allé travailler comme si de rien n'était. Le corps a été découvert 3 jours après la mort de Kai car les voisins étaient incommodés par l'odeur. L'enquête de la police s'est focalisé sur James, ce qui l'a amené à se suicider sur les rails. Daily News a déclaré que Dithawat avait appelé sa femme pour s'excuser. La femme a refusé les demandes d'interview. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062511-swissthai-murdered-girlfriend-in-hua-hin-before-laying-on-the-railway-tracks-say-police/
  21. Les relations "Je t'aime, moi non plus" entre la Thaïlande et les touristes chinois ont pris un tour nouveau ce week-end quand une rumeur infondée racontait que les consulats thaïlandais limitaient le nombre de visas en Chine. Le Premier ministre Prayut demande aux responsables de renforcer la confiance des touristes BANGKOK, 15 octobre 2018 (NNT) - Le Premier ministre a demandé aux agences concernées d'intensifier leurs efforts pour renforcer la confiance des touristes. Le Premier ministre général Prayut Chan-o-cha a par ailleurs démenti les allégations selon lesquelles la Thaïlande aurait limité le nombre de visas pour les voyageurs chinois, une allégation qui est devenue virale via YouTube, tandis que les agents du consulat thaïlandais et de l'ambassade de Chine ont également confirmé que ces informations étaient sans fondement. Le général Prayut a donc demandé aux agences concernées de surveiller de près tous les reportages et de supprimer les fausses nouvelles, tout en clarifiant la question avec le public, car des groupes tentent de nuire à la réputation de la Thaïlande. Le Premier ministre a confirmé que le gouvernement thaïlandais avait réagi aux fausses affirmations diffusées dans les réseaux sociaux et avait déjà demandé à différentes unités de revigorer le tourisme thaïlandais et d’empêcher que de telles attaques ne se reproduisent. Il a ajouté que l'ambassade royale de Thaïlande et les consulats généraux de Thaïlande en Chine avaient déjà résolu le problème du manque de cachets de visa et confirmé qu'il n'y avait jamais eu de politique visant à limiter le nombre de demandeurs de visa tout en travaillant avec les autorités chinoises pour lutter contre ceux qui ont répandu de fausses nouvelles. On apprend donc en creux qu'il y a bien eu limitation de visas mais de manière accidentelle car les officiels thaïlandais manquaient de tampons (ou autocollants ?). https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062495-pm-prayut-instructs-officials-to-boost-tourists-confidence/
  22. BANGKOK - Une nouvelle directive ministérielle a été annoncée vendredi interdisant l'expulsion des étudiantes enceintes et leur accordant un congé de maternité. La directive, annoncée vendredi dans la Gazette royale couvre toutes les écoles, collèges et universités du royaume. La nouvelle directive du ministère de l’éducation exige que tous les établissements d’enseignement apportent leur soutien aux étudiantes enceintes en leur proposant des programmes d’éducation et des services et conseils flexibles. Les étudiantes enceintes sont également autorisées à être transférées dans un autre établissement si cela leur convient. Jusqu'à ce que la nouvelle réglementation soit adoptée vendredi, les écoles s'attendaient généralement à ce que les élèves enceintes abandonnent leurs études, certaines étant même expulsées. La nouvelle directive prévoit également une éducation sexuelle pour prévenir les grossesses adolescentes. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062410-new-directive-bans-expulsion-of-pregnant-students/
  23. Les îles Similan-Surin, attractions touristiques prisées de la mer d'Andaman, seront rouvertes à partir du lundi 15 octobre, mais le nombre de visiteurs sera plafonné pour éviter la surpopulation. Le Département des parcs nationaux a fixé le nombre de visiteurs pour Koh See à un maximum de 1 700 par jour et de 1 625 pour Koh Paed, tandis que les plongeurs sur 21 sites de plongée ont été fixés à 525 par jour. Aucune nuitée ne sera autorisée sur les deux îles pour protéger l'environnement des îles et éviter la surpopulation, a déclaré le département. Les voyagistes ont été informés de la réouverture des deux îles pour les visiteurs et des restrictions. Ils doivent aussi vérifier leurs navires pour garantir leur navigabilité et qu'ils sont dotés de suffisamment de gilets de sauvetage pour leurs passagers. Une source du ministère a déclaré que les voyagistes étaient satisfaits du nouvel arrangement, mais certains d'entre eux se sont plaints du court préavis pour se préparer. La réouverture des deux îles aux visiteurs marque la fin de la saison de la mousson et le début de la saison touristique dans la mer d'Andaman. https://www.thaipbsworld.com/similan-surin-islands-to-reopen-for-visitors-from-monday/
  24. Le chef de l'immigration de Satun transféré après un clip vidéo qui montre des files d'attente de 5 h au poste de contrôle Le chef du bureau de l'immigration de Satun a été muté à un poste inactif après qu'un clip vidéo sur Facebook s'est plaint de longues files d'attente à un poste frontière dans la province du sud. Le chef national de l'immigration, le général Surachate Hakpal, a ordonné vendredi de transférer le chef de l'immigration de Satun, Pol Col Phuwasit Mekhi, ainsi que quatre subordonnés immédiats. Phuwasit a déclaré samedi avoir accepté la décision sans contestation. Il a ajouté que le clip montant l'attente de cinq heures au poste frontière de Wang Prachan dans le district de Khuan Done avait été filmé le 8 septembre. Phuwasit a déclaré que ce jour-là, 2 224 touristes en provenance de Malaisie ont traversé la frontière alors que 300 à 700 touristes passent normalement par le point de contrôle chaque jour. Phuwasit a déclaré que les fonctionnaires ont fait de leur mieux pour venir à bout de la queue, mais ils étaient en sous-effectif. Il a dit qu'il n'était pas en colère contre la personne qui avait posté le clip et qu'il expliquerait la situation à Surachate. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062334-satun-immigration-chief-transferred-after-video-clip-of-five-hour-queues-at-checkpoint/ Wang Prachan
  25. Selon l’enquête Expat Explorer Survey menée par HSBC en 2018, la Thaïlande se classait au 21e rang, perdant 6 places par rapport à 2017. Dans le même temps, la France est passée de 16e à la 11e place. La Suisse et le Canada restent dans le top 10. La recherche a été menée en ligne par YouGov en mars et avril 2018 et 22 318 expatriés du monde entier ont été interrogés sur leurs expériences de vie à l'étranger. L'enquête a révélé que les aspects positifs de la vie en Thaïlande sont : un revenu disponible plus important et la possibilité de vivre dans une habitation plus agréable que dans leur pays d'origine. Les soins de santé sont aussi plus abordables que chez eux. [ceci dépend très largement du système d'assurance de ces pays : la CFE est un organisme performant et bon marché, dommage pour les non-Français ]. Cependant, les inconvénients de la vie en Thaïlande sont la sécurité [ ???. à part sur la route, la Thaïlande est un pays très sûr ], le niveau des écoles, la sécurité de l'emploi, la progression de carrière et l'augmentation des salaires, autant de points qui, selon les expatriés, sont pires en Thaïlande que dans leur pays d'origine. Pour la quatrième année consécutive, Singapour s’est avéré être le pays de prédilection des expatriés. La progression de carrière, l’amélioration des revenus, la qualité de vie et le niveau des écoles sont les principales raisons qui ont incité à s’installer à Singapour. Toutefois, le pays est réputé pour son coût de la vie élevé et son équilibre médiocre entre travail et vie privée. Alors que la Thaïlande a chuté dans le classement par rapport à 2017, d'autres pays de l'ASEAN ont vu leur position s'améliorer l'Indonésie, la Malaisie et le Vietnam finissant tous plus haut dans l'enquête 2018. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062292-thailand-losing-favour-among-expats-hsbc-survey/ https://expatexplorer.hsbc.com/global-report/
  26. La compagnie privée "Bangkok Airways" à lancée sa promotion baptisée "Let's go Samui", elle propose des vols intérieurs au départ et à destination de la magnifique île qu'est Koh Samui à un prix réduit à partir de 2750 Bahts par voyage soit environ 72€ (les taxes incluses et ce tarif accessible à tous).À partir de lundi 15 octobre 2018, plusieurs liaisons intérieures au départ et à destination de Koh Samui seront en promotion. Les lignes concernées sont Bangkok (Suvarnabhumi) - Samui, Chiang Mai - Samui, Krabi - Samui, Phuket - Samui et Pattaya (U-Tapao) - Samui. Le tarif Aller-Retour pour une de ces destinations sera de 5500 Bahts (environ 145 €). Les réservations s'effectueront du 15 octobre au 30 novembre 2018 pour des voyages entre les 1er et 30 novembre 2018. Les voyageurs qui seraient intéressés peuvent réserver via la page spéciale sur le site Web de la compagnie, dans les guichets points de ventes de "Bangkok Airways" ou par téléphone au 1771.
  27. La Thaïlande reste la destination la plus visitée par les Chinois. ?. article de l'agence de presse gouvernementale BANGKOK, 13 octobre 2018 (NNT) - L'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) a annoncé que Ctrip.com, le plus grand et le plus influent agent de voyage en ligne de Chine, avait classé la Thaïlande au premier rang mondial concernant les pays - destinations des touristes chinois lors de ses vacances de la fête nationale , ou la semaine d'or chinoise 2018. La Thaïlande se classe au-dessus du Japon, de Hong Kong, du Vietnam, de Singapour, de Taiwan et de la Corée, parmi plus de 1 000 destinations dans près de 100 pays. Bangkok, Pattaya, Phuket et Chiang Mai sont les destinations thaïlandaises préférées des touristes chinois. M. Yuthasak Supasorn, gouverneur de TAT, a déclaré que la Chine était le plus grand marché touristique de Thaïlande, et la dernière étude de Ctrip montre que le royaume continue de gagner les cœurs des touristes chinois avec un large éventail d'attractions, allant des beautés naturelles à la variété remarquable d'activités, dont l'aventure, la santé et le bien-être, les mariages et les lunes de miel et le tourisme sportif. Cette année, TAT maintient son objectif de 10,5 à 11 millions d'arrivées en provenance de Chine, en hausse par rapport aux 9,8 millions de l'année dernière. Déjà cette année, de janvier à août, la Thaïlande a accueilli 7,7 millions de touristes chinois, générant 423 milliards de bahts. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062316-thailand-remains-most-visited-destination-among-chinese/ Les opérateurs, à Chiang Mai par exemple, parlent d'une chute de 50 % des arrivées de Chinois. Cela peut concerner la semaine précédant la "semaine d'or", il est vrai. La Thaïlande est en passe de réussir son pari : conserver son pouvoir d'attraction malgré les conditions dans lesquelles les Chinois sont traités dans le pays. S'il ne faut pas traiter les Chinois comme du bétail, en tant que touristes nous-mêmes, il vaut mieux éviter ces hordes. Heureusement, il existe encore, en Thaïlande, des endroits magnifiques, propres et préservés du tourisme de masse.
  28. Ce genre de nouvelles est récurrent une à deux fois par semaine, nous postons une fois tous les trois mois pour montrer que la police continue de faire son travail. La police a arrêté 121 adultes et adolescents sur les routes de Thonburi vendredi soir. Ils avaient modifiées illégalement leurs véhicules pour participer à des courses dans les rues. Lors d'une conférence de presse samedi à 2 heures du matin, le général de police Pol Kampanart Sophanoden, commandant de la 9e division de la police métropolitaine, a déclaré que la police avait mis en place des barrages sur les routes de Thonburi vendredi soir et jusqu'à samedi matin. Il a précisé que 85 motos avaient été saisis et que 53 adultes et 68 mineurs avaient été arrêtés. Une des personnes arrêtées avait pris des substances illégales, 302 comprimés de méthamphétamine et 18,4 grammes de crystal meth ont été trouvés sur lui. La police a également contrôlé vendredi 95 ateliers de réparation de motos à Thonburi, inculpé 13 échoppes et saisi 51 tuyaux d'échappement potentiellement bruyants au-delà de la limite légale. Kampanart a ajouté que la police avait également arrêté un administrateur de page Facebook qui organisait des courses sur route via sa page. Il a été identifié comme étant Paisit Sri-ubon, 27 ans, c'est le 78ème administrateur de page Facebook qui a été arrêté. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1062304-121-arrested-in-thonburi-for-illegally-modified-motorcycles/ l'image correspond aux arrestations de la semaine dernière
  1. Charger plus d’activité
Sponsors
×