Aller au contenu
BANGKOK 16 October 2019 06:31

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Today
  2. Le Cabinet a approuvé les 4 et 5 novembre comme jours fériés, mais uniquement dans les provinces de Bangkok et de Nonthaburi, afin de réduire les embouteillages lors du 35ème Sommet asiatique, de l'ASEAN et autres sommets ou réunions bilatérales qui se tiendront à Impact Muang Thong Thani, a déclaré mardi la porte-parole du gouvernement, Traisulee Traisoranakul. "Les agences gouvernementales à Bangkok et à Nonthaburi ne travailleront pas à ces dates", a-t-elle déclaré. «Par ailleurs, les entreprises d'État et la Banque de Thaïlande annonceront les 4 et 5 novembre comme des vacances pour leurs filiales, au cas par cas. Toutefois, les agences gouvernementales qui doivent fournir à leurs clients des services urgents ou préalablement planifiés qui ne peuvent pas être différées auront le droit de rester ouvertes les 4 et 5 novembre, en fonction de la décision des responsables de ces départements », a-t-elle ajouté. On peut penser que les écoles seront fermées car les déplacements des élèves sont fauteurs d'embouteillages. L'immigration à Chaeng Watana n'a pas été expressément nommée mais elle sera sans doute fermée car elle se trouve non loin de Muang Thong Thani. De nombreux chefs de gouvernement, voire chefs d'état, sont attendus. https://www.nationthailand.com/news/30377414
  3. La police de Hua Hin n’est toujours pas parvenue à une conclusion alors que l’enquête sur le décès d’un Norvégien de 47 ans s’intensifie. Un ouvrier venant entretenir la piscine a trouvé G. E. pendu à une corde, dehors, près de la villa. Un grand nombre de policiers, notamment des officiers de la police du tourisme et des équipes de médecine légale, se sont rendus sur place. La victime était pendue à une rallonge électrique enroulée qui avait été fixée à une poutre en béton. Vêtue uniquement d'un short en jean, la victime était agenouillée. Le corps n'était pas blessé, à part un léger frottement sur un genou. À côté du corps se trouvait un tabouret de bar, couché, adjacent à un canapé. Sur une table en verre, les enquêteurs ont trouvé trois bouteilles de spiritueux thaïlandais, deux étaient vides et la troisième à moitié vide. Il y avait deux canettes de bière vides, trois verres et un verre à liqueur, ainsi que deux assiettes avec des couverts. Il y avait aussi sur la table une bombe aérosol pour moustiques, des cigarettes, un briquet et un cendrier. Un téléphone portable a été trouvé dans la piscine. Le corps a été retrouvé par Wirot, un agent de maintenance qui a déclaré que le Norvégien qui avait loué la propriété pendant six mois l'avait engagé pour s'occuper de la piscine. Il est arrivé comme d'habitude. Le Norvégien ne répondant pas à ses appels, il a jeté un coup d'œil par la porte, a vu le corps et a appelé la police. La police rassemble des empreintes digitales sur tous les objets trouvés sur les lieux, tels que bouteilles, verres et assiettes. Les officiers étudient la vidéosurveillance dans les environs de la maison. Ils n'ont pas encore précisé s'il s'agissait d'un suicide ou d'un "suicide maquillé" pour dissimuler un meurtre. Le corps a été transporté à l'hôpital de Hua Hin. Les enquêtes se poursuivent. Suite au plus tôt. https://forum.thaivisa.com/topic/1128684-suicide-or-murder-police-keep-open-mind-after-norwegian-found-hanging-at-rented-pool-villa-in-hua-hin/
  4. Selon Anusorn Tamajai, de l'Université de Rangsit, le baht pourrait atteindre les 29 Bt contre un dollar lorsque la Réserve fédérale américaine abaissera le taux directeur de 25 points ce mois-ci. Si, comme il semble probable, la Fed baisse à nouveau son taux directeur, les pressions seront exercées sur le baht thaïlandais, considéré par les investisseurs comme une valeur refuge. Le renforcement du baht a déjà provoqué des maux de tête aux décideurs thaïlandais. Les exportateurs se plaignent que leur compétitivité s'érode, le taux de change rendant les produits thaïlandais plus chers. La Banque de Thaïlande s’apprête à lancer de nouvelles mesures qui devraient inclure la libération de sorties de capitaux, permettant aux exportateurs de placer de l’argent à l’étranger, la gestion du commerce de l’or et un excédent du compte courant. Le baht thaïlandais s'est apprécié d'environ 7% depuis le début de l'année, se rapprochant de 30 bahts par dollar et atteignant son plus haut niveau en six ans. Les incertitudes sur l'économie mondiale demeurent élevées même si le président américain Donald Trump a accepté de reporter ses mesures hostiles à la Chine qui devraient entrer en vigueur cette semaine, a ajouté Anusorn. Anusorn a cité des chercheurs qui suggérent que des tensions commerciales prolongées porteraient gravement atteinte à l’économie chinoise. La Chine a toutefois une situation budgétaire solide, le gouvernement disposant d'importantes réserves. En Thaïlande, les divisions politiques pourraient saper la confiance des consommateurs et des investisseurs, a averti Anusorn. Des politiciens de l’opposition, des universitaires et des groupes de la société civile se mobilisent pour modifier la Constitution, alors que le chef de l’armée s’y oppose. «Le discours de haine pourrait approfondir les conflits politiques et nuire à la confiance. Une réconciliation politique de toutes les parties est nécessaire, ainsi qu'un mouvement déterminé vers la démocratie et l'amélioration du niveau de vie du peuple », a-t-il ajouté. https://forum.thaivisa.com/topic/1128585-strengthening-of-baht-and-divisive-politics-could-hurt-thai-economy/ Jusqu'à maintenant, la Banque de Thaïlande n'a pas été en mesure de lutter efficacement contre l'appréciation du baht. Anusorn
  5. Un certain nombre de ministres et de hauts fonctionnaires ont promis de continuer à faire pression pour l'interdiction de trois pesticides toxiques - le paraquat, le glyphosate et le chlorpyrifos - qui sont largement utilisés dans l'agriculture. En attendant, leur utilisation sera réglementée. Des mesures strictes sur l'utilisation des trois pesticides entreront en vigueur le 20 octobre. Les mesures annoncées le 5 avril ont suscité les applaudissements des consommateurs et des ONG, mais des protestations de la part de certains agriculteurs qui ont affirmé qu'ils avaient encore besoin d'utiliser de tels pesticides. Selon la nouvelle loi, les agriculteurs devront prouver à leurs fournisseurs qu'ils ont été formés à l'utilisation appropriée des pesticides. Ils devront préciser le type de culture sur lequel les produits chimiques seront utilisés et l'étendue de la surface pour connaître la quantité appropriée de produits chimiques à acheter. La personne qui pulvérise les pesticides doit également posséder une licence, tandis que les magasins devront vendre uniquement à des agriculteurs enregistrés et testés. Les fabricants, les importateurs et les exportateurs doivent informer les autorités des processus de production et de la destination finale : vente à un distributeur ou à un entrepreneur qui procède à la pulvérisation. Le directeur de l'Agence de l'agriculture, Sermsuk Salakphet, a déclaré que les agriculteurs qui avaient encore besoin d'utiliser les trois pesticides pourraient s'inscrire à tout moment à la formation auprès de l'agence gouvernementale. Par ailleurs, Weerawut Katanyukul, président de l'Association des agro-industries, a déclaré qu'en 2018, le pays avait importé 170 000 tonnes de substances agricoles d'une valeur de 3,62 milliards de Bt, soit une diminution par rapport aux importations de 2017, de 198 000 tonnes. "S'il y a une interdiction, ce sont les agriculteurs qui seront désavantagés, tandis que les marchands pourront toujours vendre autre chose à la place", a déclaré Weerawut. https://forum.thaivisa.com/topic/1128556-strict-measures-on-using-three-toxic-pesticides-take-effect-on-oct-20/
  6. Deux Thaïlandais sont en garde à vue après une agression au couteau suivie d'un vol dont la victime est un ressortissant finlandais, à Nakorn Sri Thammarat ce week-end. Timo P. a été poignardé à la nuque et est hospitalisé. Yuthapoom et Panya, 56 ans, sont en garde à vue. Deux autres Thaïlandais Prasit, 35 ans, et Sawat, 59 ans, sont recherchés. Quelque 36 000 bahts ont été récupérés, mais le vol aurait impliqué beaucoup plus d’argent. Hier, Pol Maj, Parinya Raksakaew, de la police touristique, est allé rendre visite à la victime qui se remet à l'hôpital. Timo a remercié la police pour ses efforts et a déclaré qu'il a été négligent. En effet, il a montré qu'il avait l'argent (intentionnellement ou pas ?) et c'est ce qui a incité l'agression. Il affirme qu'on ne peut, en aucun cas, blâmer la police pour quoique ce soit. Les agressions de touristes sont rarissimes en Thaïlande, pays qui reçoit 40 millions d'étrangers par an. Nakorn Sri Thammarat est la province la plus violente du pays. https://forum.thaivisa.com/topic/1128643-two-in-custody-more-arrests-coming-after-attack-on-finn-in-south-thailand/
  7. Yesterday
  8. Alors que les supermarchés s'efforcent de diminuer des déchets plastiques, les emballages écologiques fabriqués à partir de pâte à papier et de plantes plutôt que de mousse et de plastique ont augmenté de 30%, ce qui est encourageant. Siriporn Dechsingha, de Siam Makro, a récemment lancé le projet «Dites bonjour à la bio, dites non à la mousse: utilisez des produits écologiques pour sauver le monde» dans ses succursales de 13 destinations touristiques. Les clients de Makro sont des professionnels et donc lorsque Makro vend des emballages ceux-ci se retrouvent dans les petits commerces. «À ce jour, nous vendons 80% d'emballages non bio et 20% d'emballages bio. Nous nous attendons à ce que le ratio d'emballages bio augmente continuellement. " Siriporn a ajouté que Makro travaillait avec des partenaires pour produire des emballages à base de pulpe et de fibres végétales ainsi que des emballages hybrides ou semi-bio à partir de plastique et de papier réduisant de 60% la teneur en plastique. «En outre, nous présenterons de nouveaux modèles d’emballage écologiques tous les six mois afin d’offrir aux clients des solutions de remplacement dans le but de réduire notre utilisation de plastique de 100 000 kilogrammes par an», a déclaré Siriporn. Par ailleurs, le directeur des opérations de Tesco Lotus Salila Sihapan a déclaré que la chaîne de supermarchés avait augmenté de 20% ses nouveaux emballages respectueux de l'environnement, à usage unique et réutilisables. «Tesco Lotus a coopéré avec SCG pour développer et distribuer des produits d’emballage à usage unique sous les marques Fest et Grace, fabriqués à partir de matériaux respectueux de l’environnement. Nous distribuons également des sacs en tissu et des sacs à provisions au lieu de sacs en plastique », a déclaré Salila. Big C poursuit également ses projets de réduction de 100 millions de sacs en plastique au cours des cinq prochaines années, a déclaré Vipada Duangratana, qui a déclaré que son objectif était également de cesser d'utiliser des emballages en mousse partout d'ici à l'année prochaine. «Big C a développé des emballages à partir de matériaux naturels tels que des feuilles de bananier pour emballer les légumes au lieu d’utiliser des emballages en mousse dans 25 succursales et envisage de l’étendre partout dans le pays», a déclaré Vipada. https://forum.thaivisa.com/topic/1128367-supermarkets-stores-move-towards-eco-friendly-packaging/
  9. Des pressions croissantes ont été exercées sur le Comité national des substances dangereuses (NHSC) lorsque le vice-Premier ministre et ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, a annoncé aujourd'hui que les ministres du parti Bhumjaithai, qui supervisent l'utilisation du paraquat, du glyphosate et du chlorpyrifos, vont démissionner si le comité ne décide pas d'interdire complètement les trois produits chimiques toxiques. S'exprimant dans un hôtel de la province méridionale de Phatthalung, accompagné de six autres députés du parti Bhumjaithai, M. Anutin a réaffirmé la demande du parti, dans l'intérêt public, d'interdire totalement les herbicides. En ce qui concerne le ministère de la Santé, il a déclaré que deux représentants du ministère, qui siègent au NHSC, vont certainement voter pour l'interdiction des substances, puisqu'il a appelé le comité à voter à main levée, au lieu de le faire à bulletin secret comme précédemment. L'incertitude vient du fait que ces fonctionnaires ne sont pas forcément du même avis que leur ministre et peuvent voter différemment. Le vice-Premier ministre a déclaré que les ministres étaient prêts à démissionner «si nous ne pouvons pas contrôler ces personnes». M. Anutin n'a pas précisé quels ministres devraient démissionner, mais il est entendu qu'il faisait allusion à lui-même et à Mme Mananya. Le NHSC n'a pas encore fixé la date de la décision d'interdiction. https://forum.thaivisa.com/topic/1128463-bhumjaithai-ministers-threaten-to-quit-if-controversial-herbicides-are-not-banned/ La coalition pro-Prayut ne tient que grâce au Bumjaithai. La démission d'Anutin serait inquiétante pour la coalition.
  10. La Thaïlande sera le premier pays de l'ASEAN à attirer un événement cycliste de classe mondiale, permettant aux cyclistes locaux et internationaux de faire l'expérience d'une randonnée pittoresque sur un parcours comparable à l'événement cycliste le plus populaire au monde, le Tour de France. L'événement aura lieu autour de Khao Lak à Phang Nga le 27 octobre. On comprend que l'entreprise qui organise le Tour de France vend des évènements à d'autres pays, comme la Thaïlande. Si la course ne dure qu'un seul jour, elle est appelée "L'étape", c'est le cas à Phang Nga. L’Étape du Tour de France sera un événement qui permettra aux cyclistes amateurs de faire face aux mêmes défis et conditions de course que s’ils étaient sur le Tour de France. En outre, il y aura des activités et une exposition, y compris un musée itinérant du Tour de France. L’Étape du Tour de France est l’un des événements les plus populaires organisés par le Tour de France et a eu lieu dans 11 pays sur cinq continents. L’initiative "L’Étape du Tour", a débuté en France en 1993 et s’est étendu dans les années 2010 aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, en Corée du Sud, en Colombie, au Brésil, etc. En 2017, il y a eu environ 50 000 participants. Voici une liste des événements Khao Lak à Phang Nga… Prix pour participer aux courses : https://forum.thaivisa.com/topic/1128500-tour-de-france-comes-to-phang-nga-–-l’etape-thailand-on-october-27/
  11. Le Modérateur

    L'hiver, c'est jeudi

    La saison froide devrait arriver ce jeudi La Thaïlande entrera officiellement dans la saison froide ce jeudi 17 octobre, selon le département de météorologie. Selon le département, les températures minimales moyennes dans le nord de la Thaïlande chuteront régulièrement pour atteindre le niveau de la saison froide et le vent soufflant sur la Thaïlande à des altitudes comprises entre 100 et 500 mètres a basculé au sud-ouest. Les vents de plus haute altitude, supérieurs à 5 000 mètres, se sont tournés vers l'ouest, la partie nord du pays ayant enregistré moins de pluie. Pendant ce temps, les précipitations dans le sud de la Thaïlande vont s'intensifier. https://forum.thaivisa.com/topic/1128465-cold-season-due-to-arrive-in-this-thursday/
  12. Thanathorn affirme que le discours controversé du général Apirat pourrait alimenter la haine en Thaïlande Thanathorn Juangroongruangkit, chef du parti "Future Forward", a fait part samedi de son inquiétude. Selon lui, le discours du commandant en chef de l'armée, Apirat Kongsompong, prononcé vendredi pourrait attiser la haine au sein du peuple thaïlandais déjà divisé par ses divergences politiques. Le chef de l'armée a parlé d'une "guerre hybride" menée par un groupe de politiciens mal intentionnés, restes d'idéologies communistes et d'éléments anti-institutions, pour détruire le pays. Il a également accusé certains hommes politiques d'essayer d'endoctriner les jeunes Thaïlandais avec leurs "idées destructrices". Thanatorn en campagne pour l'élection partielle de Nakhon Pathom afin d'aider le candidat de son parti, a déclaré que le général Apirat avait prononcé ce discours sans comprendre le contexte de la société thaïlandaise en pleine mutation, ajoutant qu'il ne contribuait pas à guider le pays vers l'avant, mais alimenterait les feux de la haine. Il a appelé toutes les parties à cesser d'attiser le mécontentement parmi les personnes aux idées ou loyautés politiques différentes. Il a déclaré qu'il ne s'engagerait plus dans une aucune discussion avec le général Apirat, mais que le secrétaire général du parti, Piyabutr Saengkanokkul, donnerait des éclaircissements sur la position du parti face aux allégations du chef de l'armée. Thanathorn a confirmé que l'ambassade de Chine en Thaïlande avait mis en garde certains hommes politiques thaïlandais qui auraient soutenu les manifestations à Hong Kong. Comme l'ambassade n'a pas donné de noms, il n'était pas certain d'être ciblé. À propos de sa brève rencontre avec Joshua Wong, dirigeant pro-démocratie à Hong Kong, Thanatorn a déclaré qu’ils avaient discuté de la démocratie, des droits et des libertés dans différents contextes. Il se sont rencontrés lors d'un séminaire mais pas lors d'une rencontre de soutien aux habitants de Hong Kong. Dans le même temps, le député du parti démocrate de la province de Nakhon Si Thammarat, M. Thepthai Senpong, a déclaré que le discours controversé du général Apirat avait provoqué une augmentation de la température politique, ce qui pourrait conduire à une confrontation entre les forces "anciennes et nouvelles", ressemblant à la situation politique antérieure au 6 octobre 1976 qui avait conduit à une effusion de sang. Il a ajouté que tout acte ou discours susceptible d’enflammer les divisions ne peut être bon pour le pays. Le militant politique Srisuwan Janya a déclaré qu'il demanderait à la Commission nationale anti-corruption d'enquêter sur le général Apirat pour violation présumée du code d'éthique du ministère de la Défense à la suite de son discours controversé. https://forum.thaivisa.com/topic/1128464-thanathorn-says-general-apirat’s-controversial-speech-may-fuel-hatred-among-thais/
  13. Résumé Allongé sur une large pierre, le vieil homme sait qu’il ne dormira plus cet après-midi. Il profite de ces instants pour reposer son corps. Là, sous le figuier, il lâche prise. Passé et présent se mêlent dans son esprit encore embrumé. Mais, dans quelques secondes, un enfant va se précipiter vers lui. Les yeux brillants d’excitation, il lui adressera un sampeah plein de respect, puis voudra l’interroger. Un flot de souvenirs enivrants submergera le vieil homme et le gamin boira chacune de ses paroles. Mérite-t-il seulement cette admiration ? Au fond, le vieillard le sait. Ce qu’il s’efforce de garder au plus profond de lui depuis tant d’années devra sortir au grand jour. Et, en se racontant, il pourrait bien trouver les réponses aux questions qui le hantent. Stéphane est un jeune homme passionné de généalogie. Quand Sarah, sa compagne, lui avoue ne rien connaître du passé de sa famille, il entreprend une enquête qui les mènera aux confins du possible. L'auteur Franck Quéré est agronome de formation. Ses rencontres avec des paysans laotiens, thaïlandais et cambodgiens noueront un fil permanent entre son mode de vie, ses sources d’inspiration et l’Asie du Sud-Est. Plusieurs immersions dans les cultures de ces pays ont nourri son imaginaire. À travers ce premier roman, il tente d’explorer la notion de modèles qui orientent et façonnent nos choix de vie. Sothon Franck Quéré Roman 13 x 19 cm 310 pages ISBN 979-10-91328-69-2 20,00 € livraison comprise Expédié sous 4 à 5 jours (France) https://www.gope-editions.fr/sothon.php
  14. La dernière semaine
  15. agene nationale de presse PBS Le général Apirat Kongsompong, commandant en chef de l'armée, a averti ce matin que la Thaïlande était confrontée à ce qu'il a décrit comme une "guerre hybride" menée par un groupe de "politiciens mal intentionnés", restes d'idéologues communistes et de "forces étrangères" contre le pays. Il a fait référence au passé anti-communiste de son père comme si la menace communiste était la même au 21e et au 20e siècle. Le général Apirat a évoqué la récente visite à Hong Kong d'un dirigeant de l'opposition thaïlandaise au cours de laquelle il a rencontré le militant pro-démocratique Joshua Wong, illustrant comment les forces antigouvernementales tentent de solliciter une ingérence étrangère dans les affaires intérieures thaïlandaises. Il ne mentionna pas de noms, mais montra une photo de Wong prise avec la silhouette de quelqu'un qui était supposé être Thanathorn Jungroongruangkit, le chef du Future Forward Party. Thanathorn a admis qu'il était récemment à Hong Kong pour une discussion et qu'une photo qu'il a prise avec Wong est devenue virale. Il a également admis avoir été inspiré par la lutte pour la démocratie à Hong Kong. L'Ambassade de Chiné à Bangkok a violemment régi contre cette rencontre Thanatorn - Wong. Lire cet article de Reuters à ce sujet https://news-24.fr/la-chine-denonce-les-hommes-politiques-thailandais-pour-avoir-manifeste-leur-soutien-aux-activistes-de-hong-kong/ Cependant, Joshua Wong ne peut en aucun cas être tenu pour communiste puisqu'il combat justement le Parti Communiste Chinois allié du gouvernement thaïlandais. Le général Apirat a prononcé ce discours lors d'une conférence convoquée spécialement au quartier général de l'armée au cours de laquelle il a exposé ce qu'il a prétendu être une conspiration entre plusieurs groupes de personnes déterminés à «détruire le pays et ses principales institutions». Il a ajouté que de mauvaises personnes ciblaient les jeunes et tentaient de les endoctriner avec des "idées destructrices". Pour mémoire, Thanathorn est extrêmement populaire dans la jeunesse thaïlandaise. «Joshua Wong s'est rendu en Thaïlande, puis cet homme d'affaires thaïlandais (sous entendu Thanathorn) devenu politicien s'est rendu à Hong Kong. Étaient-ils en train de préparer quelque chose? Je me demande si ces jeunes (thaïlandais) sortiraient dans la rue s'ils étaient convoqués (par Thanatorn) un jour », a-t-il déclaré, visiblement inquiet d'une influence des pro-démocratie de Hong Kong en Thaïlande. Le général Apirat, loyaliste et royaliste convaincu et partisan clé du gouvernement Prayut, s'est également adressé aux hommes politiques et aux universitaires qui, a-t-il dit, tentent d'utiliser la situation dans le sud de la Thaïlande à des fins politiques. Toujours sans mentionner de noms, il a pointé le Dr Chalita Bundhuwong de l'Université Kasetsart, qui avait proposé lors d'une récente table ronde à Pattani de modifier l'article 1 de la Constitution qui garantit la Thaïlande en tant qu'État unique et indivisible. Le Dr Chalita souhaitait une plus grande autonomie du Sud. Le général Apirat a déclaré que la proposition avait un motif caché qui menacerait la sécurité du pays. "Modifier l'article 1 de la Constitution ouvrirait la voie à des amendements à d'autres articles concernant la monarchie", a-t-il déclaré sans donner plus de détails, mais s'est engagé à bloquer toute tentative de modification de l'article en question. Le chef de l'armée a également rappelé la présence d'un groupe de diplomates occidentaux au poste de police de Pathumwan en avril lorsque Thanathorn a été convoqué en raison d'une accusation de sédition contre lui. Apirat pense que cela fait partie d'un complot plus vaste visant à internationaliser le problème. "Tous ces incidents ne sont pas une coïncidence", a déclaré le chef des armées, évoquant plus particulièrement la rencontre de Thanathorn avec Wong, le soutien manifesté par les diplomates occidentaux au dirigeant de Future Forward, le débat controversé à Pattani et la mobilisation fréquente de rassemblements anti-militaires. «Ils sont orchestrés», a-t-il déclaré. Le général Apirat a également accusé certains universitaires «formés à l'étranger» avec des opinions de gauche d'être des «cerveaux» derrière de nombreuses activités antigouvernementales et anti-militaires. Il a ajouté qu'ils travaillaient en étroite collaboration avec des hommes politiques ayant des intentions malveillantes envers les grandes institutions du pays, des éléments étrangers et des hommes d'affaires "nés avec des cuillères en argent dans la bouche" pour mener une "guerre hybride" contre le pays. Le général Apirat a déclaré que la «guerre hybride» est une forme moderne de guerre qui utilise des outils conçus pour déstabiliser et provoquer des changements dans une société. Ils comprennent l'incitation aux troubles, la propagande sur Internet, les ingérences étrangères, les cyber-attaques, les pressions économiques et le discrédit des pouvoirs exécutifs et judiciaires. "Leur but ultime est de gagner des élections, de prendre le pouvoir et de changer la Constitution", a-t-il déclaré. La conférence du général Apirat s’intitulait «Notre pays d’un point de vue sécuritaire» et donnait parfois l’apparence d'un show où le chef de l’armée ponctuait certains de ses propos avec des diapositives spécialement conçues avec des effets de musique martiale. Quand on lui a demandé si un dialogue avec ces groupes de personnes était possible, le général Apirat a répondu: «Je ne le pense pas. Ils sont déterminés à faire avancer leur programme indépendamment de ce que nous disons. " Cette conférence arrive après certains évènement symboliques. La plaque qui commémorait la constitution de 1932 mettant fin à la monarchie absolue a disparu, place de la démocratie. Personne ne la cherche. Un monument entier commémorant la résistance de la jeune démocratie thaïlandaise contre une tentative de coup d'état de généraux qui voulaient renverser la démocratie en 1933 a disparu. Personne ne le cherche. Hier, Prayut et Apirat ont rendu hommage à ces généraux qui avaient tenté de renverser la démocratie en octobre 1933. http://www.khaosodenglish.com/politics/2019/10/09/royalist-coup-leaders-honored-at-army-hall-of-fame/ Le monument de la démocratie a été engazonné ces jours derniers ce qui rend difficile tout rassemblement. https://forum.thaivisa.com/topic/1128097-army-chief-gen-apirat-warns-thailand-is-facing-“hybrid-warfare”/
  16. Sanook a évoqué un accident qui a causé la mort de quatre personnes lorsqu'un pick-up a percuté un poteau électrique à Ban Khai, Rayong. Trois personnes sont mortes sur les lieux et une à l'hôpital. Il y avait cinq garçons à l'arrière dont trois sont morts sur le coup. Les Deux qui ont survécu possédaient le même nom de famille : Phanu. L'un se trouve à l'hôpital avec 50% de chances de survie. L'autre se remet bien. Il portait une amulette de Luang Phor Nark venant d'un temple de Rayong. Sa tante Kwanjai, 46 ans, a déclaré à Sanook que cette amulette a sauvé ce garçon. L'amulette est dans la famille depuis 40 ans et a déjà sauvé beaucoup d'autres personnes. L'enfant indemne en est aussi persuadé. Il a dit que des esprits lui étaient apparus autour de son lit d'hôpital - puis ils ont disparu. Sanook a déclaré que l'histoire retenait beaucoup l'attention des médias sociaux thaïlandais. On ne sait pas si les 4 morts portaient également des amulettes, note Thaivisa. Sans parler des dizaines de milliers de victimes du carnage sans fin. https://forum.thaivisa.com/topic/1128049-miracle-amulet-saved-boy-in-pick-up-horror-smash-that-killed-four-claims-aunty/
  17. La Banque de Thaïlande (BOT), la banque centrale, prévoit une poursuite du ralentissement économique et une baisse des taux d’intérêt, mais insiste sur le fait qu’elle est prête à prendre des mesures pour soutenir l’économie alors que le baht est à son plus haut depuis des années. Le comité de politique monétaire (CPM) de la banque est confiant que sa réduction du taux directeur en août dernier soutiendra l'expansion économique, a déclaré le gouverneur du CPM à la suite d'une réunion tenue jeudi devant cadres et analystes représentant les marchés financiers. "Le MPC surveillera de près les facteurs de risque, en particulier les effets de l'escalade du protectionnisme commercial, et est prêt à utiliser des outils ad-hoc si nécessaire", a déclaré Titanun Mallikamas. Il suivra également de près, via plusieurs canaux, les taux de change, les flux de capitaux et leur impact sur le baht, a-t-il déclaré. "Le MPC introduira des mesures supplémentaires dans des circonstances appropriées, y compris certaines mesures pour lesquelles la banque centrale pourrait agir immédiatement, telles que l'assouplissement des règles en matière de sortie de capitaux et l'encouragement des Thaïlandais à investir à l'étranger", a déclaré Titanun. Il a déclaré que le BOT devait collaborer avec d'autres agences, telles que le Board of Investment, pour promouvoir les investissements dans le pays et réduire ainsi l'excédent du compte courant, qui reste élevé. Pour compenser le ralentissement économique et les bas taux d’intérêt, la banque doit redoubler d’efforts pour réglementer les établissements financiers et maintenir la stabilité financière, a déclaré Titanun. Il devrait également collaborer avec d'autres agences pour lutter contre l'endettement élevé des ménages et des entreprises, qui exigent des stratégies distinctes, car ils traitent avec différents groupes de clients, a-t-il déclaré. Il a noté que certains sont en bonne santé financière, certains avec une dette élevée et d'autres qui manquent de discipline financière. La banque centrale et d'autres agences doivent conjointement promouvoir la discipline financière, la restructuration de la dette, l'épargne des ménages et le crédit responsable offert par les institutions financières, a-t-il déclaré. https://forum.thaivisa.com/topic/1128017-worried-bot-says-it-has-more-ammunition-to-rescue-economy/
  18. Les recettes douanières montent en flèche sur les BMW, les Bentley Les importations de voitures haut de gamme telles que les BMW, les Bentley et les Mercedes-Benz ont considérablement augmenté à en juger par le montant des redevances douanières qui ont été acquittées, a déclaré un responsable des douanes cette semaine. Selon Chaiyut Kumkun, BMW et Bentley ont payé cette année 102,9% de plus que l'année précédente, tandis que Mercedes-Benz payait 1,8% de plus. «Nous avons constaté que les importations de voitures de luxe avaient ralenti en 2018 après que le Département des enquêtes spéciales avait commencé à examiner ce commerce et que les autorités douanières avaient envisagé des taxes supplémentaires», a déclaré Chaiyut. «Les nouvelles taxes ont été annoncées cette année, mais le secteur des importations est à nouveau actif pour répondre à la forte demande de ce pays.» Dans le passé les riches avaient trouvé un stratagème pour ne payer que des taxes ridicules. Les importations de voitures ont augmenté cette année plus que tout autre secteur, a-t-il déclaré. Les taxes perçues sur les voitures particulières s’élèvent à 1,28 milliard de thb -soit une augmentation de 30% par rapport à 2018-, à 8,16 milliards sur les importations de pièces détachées et à 1,1 milliard de Bt sur les bus Avec 108 milliards de Bt perçus en 2019, l’objectif de la douane pour 2020 est de 111 milliards de Bt. https://forum.thaivisa.com/topic/1128018-thai-customs-revenue-soars-on-bmws-bentleys/
  19. agence gouvernementale BANGKOK (NNT) - À la suite de la libéralisation du cannabis à des fins médicales, la marijuana est considérée comme une culture pouvant profiter à l’économie thaïlandaise. L’Association des chercheurs de Thaïlande a réuni des représentants des secteurs public et privé pour organiser le Festival mondial de ganja 2020. L’Association des chercheurs de Thaïlande a signé un accord avec la Thai Nationalism Foundation, l’Association des médias de Thaïlande et les provinces de Nakhon Phanom, Sakon Nakhon et Mukdahan pour l’organisation du World Ganja Festival 2020 du 29 janvier au 2 février . Il se déroulera sur un terrain de 4 hectares près du réservoir de Nong Yat dans la province de Nakhon Phanom. Le général Charan Kullawanit, conseiller du projet du World Ganja Festival, a déclaré que le festival avait lieu pour la première fois en Thaïlande et qu'il servirait de plate-forme pour que les gens puissent échanger leurs connaissances sur le cannabis à des fins médicales. L’événement contribuera également à promouvoir la Thaïlande en tant que développeur de variétés de marijuana de qualité supérieure, ce qui contribuera à la croissance économique du pays. "La Thaïlande est l'hôte principal. Nous décidons qui nous allons inviter. Il y aura des Chinois, Japonais et Américains. Nous les inviterons pour écouter leurs exposés. Nous verrons comment cet événement profitera à la communauté internationale. " Le World Ganja Festival 2020 est divisé en trois zones: séminaires universitaires, innovations technologiques et négociations commerciales, ainsi que sagesse traditionnelle de chaque province. L'événement comportera également un concours de conception de produits et un festival de musique. Les organisateurs ont déclaré que le World Ganja Festival 2020 créerait de nouvelles opportunités et fournirait une meilleure compréhension du cannabis et de ses aspects juridiques. https://forum.thaivisa.com/topic/1127931-thailand-to-host-world-ganja-festival-2020/
  20. Voici les pires et les meilleures compagnies aériennes 2019 405 compagnies aériennes passées au crible. Comme chaque année, le site AirlinesRating a décerné ses bons et ses mauvais points. En 2019, 9 sociétés figurent sur sa liste noire. Il y a les étoiles du Michelin. Et celles d’AirlinesRating. Ce site, qui agrège les avis des utilisateurs et compile des données statistiques sur leur sûreté, établit chaque année son classement des compagnies aériennes du monde entier. 405 d’entre elles ont été ainsi analysées pour 2019, recueillant chacune de 1 à 7 étoiles. Résultat : 9 compagnies ont été placées sur liste noire. Traduisez : considérées comme dangereuses. Celles-ci n’ont d’ailleurs pas le droit de voler en Europe ou aux États-Unis, voire dans aucun de ces deux espaces aériens. Pas de compagnies françaises parmi les meilleures Peu de chances, donc, que vous ayez fait appel à leurs services. Dans le doute et au cas où, voici tout de même leurs noms. Avec une seule étoile : Nepal Airlines (Népal). Avec deux étoiles : Nok Air (Thaïlande), Airlines PNG (Papouasie-Nouvelle-Guinée), Ariana Afghan Airlines (Afghanistan), Kam Air (Afghanistan), Iraqi Airways (Irak), AirAsia Thailand (Thaïlande) et US-Bangla Airlines (Bangladesh). Inversement, voici les meilleures compagnies aériennes, toujours selon Airlinesrating. Compagnie de l’année 2019 : Singapore Airlines (c’était Air New Zealand en 2017 et 2018). Meilleure Première classe : Singapore Airlines. Meilleure Business classe : Qatar Airways. Meilleure classe économique « premium » : Air New Zealand. Meilleure classe éco : Korean Air. Meilleures compagnies low cost : Air Asia (Asie-Pacifique), Wizz (Europe), Westjet (Amériques). Meilleure compagnie régionale : Qantas (Australie). Le paradoxe est donc que Air Asia reste une excellente compagnie mais que Air Asia Thailand serait une catastrophe. Un classement à relativiser Sur quels critères sont établis ces classements ? Il y en a évidemment plusieurs  : âge de la flotte, nombre d’accidents mortels au cours des dix dernières années, listes noires établies par les pays eux-mêmes, certification IOSA (Operational Safety Audi certificates) et respect des standards de sûreté internationaux… Cela dit, ce classement reste à relativiser. La Malaysia Airlines a connu deux crashs en 2014 (ceux des vols MH 370, puis MH17), mais ne figure pas parmi les compagnies les plus dangereuses. De même, les crashs récents de Lion Air et Ethiopian Airlines impliquant des Boeing 737 Max n’ont pas écorné leur classement. Pour une raison simple, AirlinesRating ne cherche pas à savoir qui est responsable d’un accident aérien : la compagnie (problème de maintenance ou de pilotage) ou le constructeur (problème de conception de l’appareil). Quoi qu’il en soit, les grandes compagnies aériennes restent les plus sûres - pas forcément les mieux notées par les voyageurs. Mais l’important, n’est-ce pas, reste bien d’arriver sain et sauf. https://www.ouest-france.fr/economie/transports/avion/voici-les-pires-et-les-meilleures-compagnies-aeriennes-2019-6557859
  21. La Banque mondiale a ramené ses prévisions de croissance économique pour la Thaïlande en 2019 de 3,5% à 2,7%, tandis que la perspective pour 2020 a également été ramenée à 2,9%, contre 3,5% précédemment. Kiatipong Ariyapruchya, du bureau de la Banque mondiale à Bangkok, a révélé jeudi 10 octobre que la Banque mondiale avait ajusté ses prévisions de croissance du PIB à 2,7% en 2019 et à 2,9% en 2020. Kiatipong a déclaré que les facteurs à la base de l'ajustement comprenaient la baisse des exportations, qui ont diminué de 5,3%. "En outre, en 2019, la Thaïlande a connu l'une des pires sécheresses de cette décennie", a-t-il déclaré. «Le gouvernement a alloué un budget d'investissement public relativement faible, tandis que les mesures de relance économique mises en œuvre depuis août n'ont pas encore apporté de contributions significatives à la croissance économique de 2019». L’économiste faisait référence aux systèmes de garantie des prix des produits agricoles du gouvernement, aux programmes d’aide au remboursement des dettes, aux prêts aux PME et aux mesures de promotion du tourisme. «À moyen et long termes, les mégaprojets gouvernementaux dans le corridor économique oriental (CEE) devraient contribuer à accroître les investissements privés, notamment ceux relatifs à la construction d'infrastructures et de voies de transport, ce qui devrait favoriser les investissements transfrontaliers avec les pays CLMV (Cambodge, Laos, Myanmar et au Vietnam) ”, a déclaré Kiatipong. "Cependant, la Thaïlande fait toujours face à plusieurs risques et défis, notamment l'incertitude quant à la stabilité du gouvernement et à l'unité issue de la coalition des 19 partis politiques, ce qui affectera la confiance des investisseurs dans les projets à long terme du gouvernement", a-t-il ajouté. "En outre, la demande intérieure a tendance à ralentir en raison de retards dans de nombreux projets du CEE." A ce jour, le couloir de l'Est reste à l'état de projet Parallèlement, la tension grandissante entre les États-Unis et la Chine a affaibli encore plus le secteur des exportations de la Thaïlande, ainsi que la réduction des investissements dans les industries axées sur l’exportation. "Pour aggraver les choses, le baht thaïlandais est devenu la devise la plus forte de la région cette année, constituant un obstacle majeur à l'expansion des industries d'exportation et de tourisme", a-t-il déclaré. La Banque de Thaïlande ne parvient pas à vaincre la spéculation qui renforce le baht. https://forum.thaivisa.com/topic/1127882-world-bank-slashes-thailand’s-gdp-from-35-to-27-per-cent/ Kiatipong
  22. Le temple Wat Chak Daeng situé près de Bangkok dans la province de Samut Prakan, de l’extérieur a toutes les caractéristiques d’un temple bouddhiste thaïlandais. On peut juste regretter qu’il soit situé à côté d’une déchetterie. Mais en s’approchant, on réalise que ce centre de tri fait partie du temple. Un moine soucieux des déchets charriés par la rivière il a démarré ses activités de recyclage en 2005 sous l’impulsion de Phra Maha Pranom, un moine particulièrement affecté par la quantité astronomique de déchets qui s’empilait dans la rivière voisine. Au fil des années, il s’est intéressé aux différentes techniques de gestion des déchets et a installé un compost, puis un entrepôt pour trier le carton, le plastique et l’aluminium. Selon lui, Bouddha est un modèle en la matière puisqu’il réutilisait de vieux tissus pour en faire des matelas ou des tapis, mais aussi des robes de moine Plusieurs essais infructueux Il s’est donc lancé dans une série d’expérimentations pour convertir les déchets en matière première afin de réaliser ces robes. Après s’être essayé sans succès à la pyrolyse, un procédé qui consiste à faire fondre des bouteilles en plastique à haute température, il s’est finalement tourné vers une entreprise de chimie qui convertissait des bouteilles en plastique en fibre textile. En 2018, après trois ans d effort , la première robe de moine en bouteille recyclée voyait le jour. Une opération pas forcement rentable financièrement Il faut environ 15 bouteilles en plastique pour faire une robe complète. Cela revient à 5000 baht (soit 150 euros) pour une garde-robe entière en bouteilles recyclées, contre 3000 baht pour son équivalent conventionnel. Mais cette initiative a le mérite de nettoyer les rivières et de créer des emplois locaux. Et en plus, le tissu est doux comme de la soie d’après Phra Maha Pranom ! L’année dernière, le temple a lancé une grande campagne de collecte de bouteilles en plastique auprès de ses visiteurs Une seconde vie pour des tonnes de bouteilles Avec sa production de robes en bouteilles recyclées, le temple de Wat Chak Daeng a déjà donné une seconde vie à plus de 40 tonnes de bouteilles en plastique. Une initiative qui n'a rien d'isolée comme l'explique Emma Stokking de l'agence Sparknews au micro d'Emmanuel Moreau https://www.franceinter.fr/emissions/l-esprit-d-initiative/l-esprit-d-initiative-10-octobre-2019 http://www.khaosodenglish.com/featured/2019/09/18/this-temple-recycles-plastic-bottles-into-monk-robes/
  23. Un chauffeur de bus de Bangkok a été renvoyé après que les images de son comportement ont choqué les internautes. Il a forcé un passage à niveau situé dans le centre-ville de Bangkok, heurtant la barrière qui descendait. Mais l'histoire contient de nombreux détails choquants concernant la gestion des bus exploités par la Bangkok Mass Transit Authority (BMTA), note Thaivisa. Un conducteur qui ne connaissait même pas la route avait pris le relais parce que le conducteur régulier avait mal au ventre. La vidéo d'une caméra embarquée publiée par SpringNews sur YouTube montre le bus numéro 8 en train de traverser les rails et de heurter la barrière. Le média a déclaré que les passagers étaient terrifiés. L'incident s'est produit sur Sri Ayuthaya lundi soir. Les médias sociaux se sont déchaînés. Cela a conduit une femme appelée Nitikarn à dédouaner son frère cadet Thaninwat chauffeur officiel de ce bus de la BMTA. Elle a dit que son frère ne conduisait pas ce jour-là, c'était un homme appelé Prathan qui avait pris le volant, car son frère était malade. Thaninwat a déclaré qu'il avait des problèmes d'estomac. Il avait déjà effectué deux tours de travail et, pour le troisième, il laissa Prathan prendre le relais pour lui permettre de gagner de l'argent. Thaninwat a déclaré qu'il était également dans le bus afin de pouvoir indiquer l'itinéraire à Prathan. Il a expliqué que le compte à rebours des feux rouges et verts s'est mélangé, ce qui a poussé son ami à franchir la barrière. Il semble bien pourtant que les autres conducteurs n’ont pas confondu les feux. La BMTA a limogé Prathan. La BMTA a condamné 39 Group Dern Rot (l'opérateur du service) à une amende symbolique d'un maximum de 5 000 bahts qui ne l'incitera pas à remettre de l'ordre dans son service. Le numéro 8 a été retiré de la route pendant sept jours du 9 au 15 octobre. On imagine qu'il s'agit de ce bus particulier et non de tous les numéros 8. L'opérateur a été averti de se conformer à la réglementation de la BMTA qui a annoncé des sanctions encore plus sévères en cas de récidives. https://forum.thaivisa.com/topic/1127869-video-driver-sacked-after-hitting-barrier-going-across-bangkok-level-crossing/
  24. La Thaïlande pourrait améliorer sa compétitivité en s'attaquant à ses points les plus faibles - manque d'esprit critique dans l'enseignement et manque d'eau potable, selon le World Economic Forum, basé en Suisse. Le classement de la Thaïlande parmi les 141 économies est tombé de la 38e année en 2018 à la 40e place de l’indice mondial de compétitivité WEF. Singapour est en tête du classement, dépassant les États-Unis, tandis que le Vietnam a grimpé de 10 places à la 67e. Kobsak Pootrakool, secrétaire du Premier ministre, a reconnu mercredi (9 octobre) que le classement de la Thaïlande avait glissé même si certains scores avaient augmenté. «C’est comme une course à pied: si notre rythme est plus lent, d’autres nous dépasseront, nous devons donc courir plus vite», a-t-il déclaré. Le professeur Wilert Puriwat, doyen de la Chulalongkorn Business School, alliée du WEF, a déclaré que, si la Thaïlande souhaitait améliorer son classement, les compétences de la main-d'œuvre devaient être améliorées. "L'enquête a révélé que les compétences des nouveaux diplômés universitaires ont diminué, en particulier dans le domaine de la pensée critique", a-t-il déclaré. La façon dont les élèves apprennent doit changer, a-t-il déclaré, soulignant que le score de la Thaïlande en matière de pensée critique en classe était le plus faible au monde, avec 37 points sur 100. En évaluant les compétences de la main-d'œuvre future, l'enquête place la Finlande en première position pour son esprit critique en matière d'enseignement, avec 89 points. "Nous avons échoué à l'examen et ça ne peut pas être corrigé simplement en repassant le test. Nous devons modifier nos méthodes d'apprentissage", a déclaré Wilert qui ajoute que s'appuyer sur l'apprentissage par cœur par la mémorisation ne rend pas intelligent. Le WEF a exhorté la Thaïlande à encourager la pensée individuelle créative et critique en classe. Les grandes inventions sont toujours le fait de personnes qui pensent de manière originale. La Finlande se classe deuxième pour les compétences de la main-d’œuvre actuelle, avec 75,8 points contre 52,2 pour la Thaïlande. Le WEF a recommandé une meilleure formation du personnel et une plus grande attention portée aux compétences numériques. Par ailleurs, Bien que l’eau du robinet soit devenue largement disponible à travers le pays, elle n’est pas aussi saine à boire que celle des pays développés, a déclaré Wilert. Concernant la compétitivité, Au total, 103 facteurs distincts ont été examinés pour lesquels jusqu'à 100 points peuvent être attribués. Le classement de la Thaïlande avec un score de 68,1 la place dans le top 40 des 141 économies étudiées, mais sa progression est plus lente que celle d’autres pays, a noté Wilert. Les faiblesses identifiées concernent les institutions, la capacité d'innovation et les compétences. Ses atouts sont le système financier, la santé publique et la stabilité macro-économique. Le score pour les institutions a baissé. La corruption et un cadre juridique inefficace pour contester les réglementations sont les principaux obstacles, a déclaré le WEF. Le score pour les infrastructures baisse en raison d'un service ferroviaire indigne d'un pays moderne. «Une amélioration des classements se produira si des progrès rapides sont réalisés dans plusieurs domaines, tels que la réduction de la corruption, l'amélioration des infrastructures et des compétences de la main-d'œuvre, ainsi que l'intensification de la concurrence sur le marché intérieur», a déclaré Wilert. https://forum.thaivisa.com/topic/1127831-lack-of-critical-thinking-makes-thailands-competitiveness-ranking-slip/ Les autorités thaïlandaises ont toujours lutté contre la pensée individuelle et critique en classe privilégiant les grands rassemblements dans les écoles à la stimulation intellectuelle.
  25. Le vice-Premier ministre, Somkid Jatusripitak, a fixé un calendrier pour que le gouvernement devienne entièrement numérique d’ici 2022. Mercredi 9 octobre, il a demandé à l'agence de développement numérique de hiérarchiser ses propositions et de les transmettre le mois prochain à un comité chargé de l'intégration électronique de tous les services gouvernementaux. L'agence doit définir des objectifs clairs pour que chaque entité gouvernementale développe et adapte ses services basés sur la technologie numérique, a déclaré Somkid. Cela les aidera ensuite à réorganiser les politiques publiques en utilisant la base de données étatique afin de mieux servir le public. Somkid a également demandé au ministère de l'Économie et de la société numériques de nommer dans tous les organismes publics du personnel prêt à être «responsable informatique». Kobsak Pootrakool, secrétaire du Premier ministre, a déclaré que l'Agence pour le développement numérique avait joué un rôle clé dans la mise en place du processus, en développant plusieurs applications en ligne au bénéfice des citoyens. Elle développe également une application mobile «OSS Foreigner» très pratique qui permet (permettra) aux étrangers séjournant plus de 90 jours de signaler leur localisation au Bureau de l'immigration en fournissant les informations requises et un «selfie». Cela leur évitera de se rendre dans les bureaux de l'immigration et l'innovation pourrait encourager davantage d'étrangers à rester en Thaïlande, a déclaré Kobsak. https://forum.thaivisa.com/topic/1127828-thai-govt-on-track-for-full-digitalisation-by-2022/
  26. Un ressortissant taïwanais a été condamné à la réclusion à perpétuité pour avoir tenté de faire sortir de Thaïlande 5,6 kilogrammes d'héroïne qu'il prétendait être du talc. Il voulait quitter la Thaïlande par l'aéroport de Don Mueang en avril. Le tribunal pénal a condamné mercredi Chen Kuan Lin, 38 ans, de nationalité taïwanaise. Les procureurs l'ont accusé d'avoir eu en sa possession de l'héroïne dans l'intention de la vendre et d'essayer de faire passer la drogue en contrebande hors du pays. Chen a été arrêté à l'aéroport de Don Mueang le 26 avril après que la police a trouvé 5,6 kg d'héroïne cachée dans 18 boîtes de conserve étiquetées "talc pour la toilette" alors qu'il s'apprêtait à embarquer pour un vol à destination de Taiwan. Le tribunal a initialement prononcé une peine de mort, commuée en peine d'emprisonnement à vie pour un "plaider coupable". On ne sait pas si les personnes qui lui ont vendu la drogue ont été arrêtées. https://siamrath.co.th/n/107857
  27. Les étrangers souhaitant obtenir un visa non O-A devront souscrire une assurance maladie à compter du 31 octobre. Les exigences, qui avaient été proposées pour la première fois en mai, ont maintenant été confirmées dans une ordonnance de la police publiée sur le site Web de l'immigration. Les candidats doivent avoir une couverture ambulatoire de 40 000 bahts (consultations) et une couverture hospitalière de 400 000 bahts. Selon l'ordonnance, l'assurance maladie n'est pas requise pour ceux qui demandent une prolongation / extension de séjour basée sur la retraite et s'applique uniquement aux nouveaux visas Non-O-A. Les visas non-O-A sont obtenus auprès d'une ambassade ou d'un consulat en dehors de la Thaïlande. Des informations complètes sur les nouvelles exigences sont disponibles ici: https://www.immigration.go.th/read?content_id=5d9c3b074d8a8f318362a8aa&fbclid=IwAR39UI_zBxVLedZKgZeAeYnvb0yyyIsr6SHPhnq64ohzACO7VsLUU_LlGn0 À ce jour, le site Web du ministère des Affaires étrangères ne contient aucune information sur les nouvelles exigences en matière d’assurance et, à ce jour, les visas OA sont toujours délivrés sans assurance. Cependant, Thaivisa croit savoir qu'une annonce officielle doit être faite lors d'une conférence de presse à Bangkok incessamment. https://forum.thaivisa.com/topic/1127756-mandatory-health-insurance-for-non-o-a-visa-effective-from-31-october/
  28. La police royale thaïlandaise coopère avec le ministère de l'Enseignement supérieur afin de créer un traceur GPS et un barrage de police intelligent pour prévenir les accidents et la criminalité. Pol Major Phuritpach Nantasitangoon, du Centre de détection scientifique de la criminalité d'Ang Thong, a déclaré: «Cette coopération contribuera à renforcer la sécurité nationale et les nouvelles technologies ainsi créées pourraient être vendues à d'autres pays ce qui générerait des revenus pour le pays. ” Il a pris la parole lors du séminaire «Le rôle de la police et le développement de l'innovation dans les services sociaux» organisé par l'Agence nationale de l'innovation (NIA) dans le cadre de «Innovation Thailand Expo». La police et le ministère coopèrent pour promouvoir une conduite plus sûre avec le traqueur GPS NB-IoT, une innovation permettant de prévenir le vol des véhicules et de suivre leur vitesse. Le lieutenant-colonel Pol Woraphat Sukthai, de Bang Sue, a déclaré que son commissariat expérimentait les traceurs GPS NB-IoT en les installant d'abord sur 360 motos de la police. Le traceur affiche des informations en temps réel sur l'emplacement des motos. "Cela aide le centre de commandement central", a-t-il déclaré. «Mais ces appareils coûtent trop cher à l’utilisation dans les voitures de tout le monde, car ils coûtent 7 500 Bt, plus 300 Bt par mois pour le service Internet. Nous avons donc fait appel à la NSTDA (Agence nationale pour le développement de la science et de la technologie). ” Le Centre national de l’électronique et de l’informatique (NECTEC) de la NSTDA a mis au point environ 200 nouveaux appareils d’une valeur de 1500 Bt pièce et nécessitant un service Internet de 50 Bt / mois. Dans le même temps, la NIA a prévu un budget de 1,3 million de thb pour mettre au point un système de suivi moins coûteux et les agents de police de Bang Sue testeront les 200 appareils dans leurs véhicules personnels. Ces traceurs peuvent localiser le véhicule et envoyer des informations en temps réel au commissariat de police de Bang Sue, afin que les officiers puissent immédiatement savoir s’il y a un accident ou une panne. Il connait également la vitesse du véhicule et peut être utilisé pour suivre les taxis motos afin de protéger les passagers. L'idée semble donc d'équiper tous les véhicule avec un tel système. Par ailleurs, le major Pol Narongrit Ngamchaeng, a déclaré que le système de barrage intelligent dispose d’une caméra d’intelligence artificielle qui capture les images et les données de chaque véhicule franchissant le point de contrôle. «Lorsque les agents doivent suivre une voiture suspecte, le système peut leur fournir des informations sur l'heure à laquelle la voiture a passé le point de contrôle, le nombre de passagers et d'autres informations pertinentes, afin que la voiture puisse être retrouvée rapidement. «La police de la route envisage d'installer ce système d'ici janvier 2020», a-t-il déclaré. https://forum.thaivisa.com/topic/1127639-new-iot-devices-considered-to-prevent-crime-make-roads-safer/
  1. Charger plus d’activité
Sponsors
×