Aller au contenu
BANGKOK 17 September 2019 23:51

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/02/2019 in Messages

  1. 1 point
    Inscrit récemment sur le site, je viens de faire une recherche avec les mots "apprendre thaï" et "langue thaïe", et j'ai été assez étonné du peu de réponse, même si je sais que la plupart des étrangers choisissent le "thaiglish"... La traduction google mot-à-mot, pas de problème. Des phrases courtes et simples, c'est encore possible. Mais dès que cela se complique une peu, Google devient aléatoire, sinon burlesque, voire dangereux... Pourtant, le thaï n'est pas une langue si difficile : grammaire simple, pas de conjugaisons, pas d'accords - construction de phrases assez proches du "mot-à-mot" et pas de réel problème de prononciation. La vraie difficulté réside dans les tonalités qui sont déroutantes pour un débutant, mais peuvent être plus ou moins maîtrisées assez rapidement. Quand à l'écriture, les 44 consonnes et 32 voyelles de cet alphabet "étrange" s'apprennent en un mois si l'on y consacre 15 minutes par jour. Enfin, il est vraiment facile de pratiquer cette langue lorsqu'on est dans le pays, même si l'on n'a pas de petite amie autochtone, car les Thaïs sont toujours disponibles et accueillants lorsqu'on leur adresse la parole. Donc, j'encourage tout le monde à essayer d'apprendre en y consacrant peu de temps chaque jour et au bout d'un mois, il sera déjà possible de faire un bilan positif. Cependant, parler couramment sur tous les sujets, téléphoner, plaisanter et comprendre tout ce qui se dit autour de vous demande des années, même pour quelqu'un qui a déjà appris plusieurs autres langues, ce qui est mon cas en tant que traducteur-interprète à la retraite ayant vécu 20 ans en Thaïlande. Et j'ajouterai que je fais toujours des erreurs de tonalités qui gênent rarement la compréhension lorsque les phrases sont bien construite et le vocabulaire correct. Je répondrai volontiers aux personnes intéressées par davantage de détails.
Sponsors
×