Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    10 570
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    29

Le Modérateur last won the day on July 7

Le Modérateur had the most liked content!

Réputation sur la communauté

51 Excellent

À propos de Le Modérateur

  • Rang
    Premier
  1. Un touriste ukrainien de 27 ans a disparu alors qu'il nageait au large de la plage de Patong hier soir (10 décembre). Une équipe de sauveteurs de Patong ainsi que les bénévoles de la Fondation Kulsoldham Phuket ont ratissé la plage à la suite d'un rapport selon lequel un touriste aurait disparu vers 18h30 (le coucher de soleil était hier à 18h09). Un batelier, témoin, dit qu'il a vu le touriste nager à environ 300-400 mètres du bord, la profondeur de l'eau est de 7-8 mètres à cet endroit. Une équipe de plongée a mené des recherches pendant seulement 15 minutes en raison de la mauvaise visibilité après le coucher du soleil et le danger de fortes vagues. Ce lundi, les sauveteurs de Patong utilisent des jet-skis pour rechercher l'homme disparu. On ne sait pas si la baignade était autorisée ni si des sauveteurs étaient encore présents puisque l'homme s'est baigné après l'heure officielle du coucher du soleil. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1015413-ukrainian-tourist-disappears-after swimming-off-patong-beach/
  2. Une vidéo fait le tour des réseaux sociaux thaïlandais après qu'un groupe de moines s'est mis en colère car les gens les pointaient du doigt. Au départ, il semble que les autres passagers ont soupçonné les moines d'être "défoncés" dans le wagon. L'un des passagers s'approche alors pour "vérifier quelque chose". Là, ça dégénère. Les saints hommes utilisent un langage ordurier et insultant et possiblement raciste. Puis en viennent aux mains. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1015372-video-monk-lashes-out-on-train-as-indian-racial-insults-ring-out/
  3. Une idole du Net controversée a dû être traînée, manu militari, dans une cellule du commissariat de Pattaya après avoir été arrêtée par des policiers qui ont trouvé une Cigarette électronique et le liquide afférent dans sa voiture. Les policiers dirigés par Chainarong Chai-in avaient mis en place un barrage lorsqu'ils ont vu une voiture Mitsubishi approcher. Le véhicule était conduit par Manusaya Yaowarat, 29 ans qui est mieux connu sous le nom de Fluksri Maneedeng. Elle a suscité la controverse en octobre 2016 quand elle a montré ses seins sur Facebook et a été forcée de s'excuser. Elle a avoué que la cigarette électronique et le liquide étaient les siens achetés au prix de 5 000 baht. La vidéo montre l'interrogatoire qui se déroule normalement puis d'un seul coup la situation dérape. ON voit la jeune femme trainée violemment dans les escaliers pour être incarcérée. Elle crie: «Qu'est-ce que j'ai mal fait, pourquoi m'incarcérez-vous?" Siam News pense que la starlette était peut-être ivre. Sinon, l'histoire est incompréhensible. Quoiqu'il en soit, si vous voulez éviter ce genre de désagrément, ne venez pas en Thaïlande avec un vapoteur. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1015355-video-controversial-net-idol-dragged-to-the-cells-after-e-cigarette-found-in-her-car/ Sous les policiers, une jeune femme
  4. Suite à la montée de tension entre la Corée du Nord et les États-Unis, chaque pas de Kim Jong-un est étroitement surveillé. Le dictateur nord-coréen a récemment visité les régions septentrionales de son pays, situées tout près de la frontière chinoise. Cela a donné lieu à de nombreuses spéculations dans les médias sud-coréens qui suggèrent que Kim pourrait avoir construit secrètement des voies souterraines d’évasion vers la Chine. Selon l’agence de presse officielle nord-coréenne KNCA, le 3 décembre, Kim Jong-un a inspecté l’usine de pneus d’Amnokgang dans la province du Chagang, fontralière avec la Chine. Au cours de sa visite, il a remercié les ouvriers pour avoir produit les pneus qui avaient été utilisés sur le véhicule transportant le missile balistique intercontinental Hwasong-15, récemment testé par la Corée du Nord. Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un visite l’usine de pneus d’Amnokgang dans la province du Chagang, le 3 décembre 2017. (AFP / Getty Images) Trois jours plus tard, le 6 décembre, Kim est revenu dans le nord du pays. Il a visité une nouvelle usine de production de fécule de pomme de terre dans le canton de Samjiyon, province du Ryanggang, également situé près de la frontière chinoise. Les photos fournies par l’agence de presse nord-coréenne montrent Kim, au visage rayonnant, face à un immense stock de pommes de terre. Ces deux visites ont été rapidement commentées par les médias sud-coréens. Selon un article publié le 7 décembre par Chosun Ilbo, l’un des principaux journaux sud-coréens, l’apparition inhabituelle de Kim dans cette région, malgré la présence militaire américaine renforcée en Corée du Sud, laisse penser qu’il pourrait exister un échappatoire en cas d’attaque de frappe américaine sur la Corée du Nord. Le journal souligne qu’habituellement Kim n’apparaît pas en public lorsque les États-Unis effectuent des exercices militaires en Corée du Sud. Citant l’analyse provenant d’une source interne nord-coréenne, Chosun Ilbo laisse entendre que Kim pourrait avoir des tunnels d’évasion secrets vers la Chine, profondément enfouis sous les montagnes dans les régions de Chagang et Ryanggang. La Corée du Sud et les États-Unis viennent de terminer des exercices militaires conjoints de cinq jours. D’après Reuters, ces manoeuvres annuelles, appelées Vigilant Ace, ont impliqué plus de 230 avions des deux pays, y compris les chasseurs furtifs F-22 Raptor et F-35. Les avions de combat F-16 Fighting Falcon (à d.) et F-35A Lightning II à la base aérienne de Kunsan, Corée du Sud, le 3 décembre 2017. (Airman Colby L. Hardin / US Air Force via Getty Images) L’intensification d’entraînement militaire a monté d’un cran le 6 décembre, lorsque les bombardiers stratégiques F-22 et B-1B Lancer ont effectué des bombardements simulés en Corée du Sud, selon l’agence de presse officielle sud-coréenne Yonhap News Agency. L’escalade des préparatifs militaires est apparu à la suite de l’essai du missile Hwasong-15 effectué par la Corée du Nord le 29 novembre. Les responsables américains estiment que le développement du missile Hwasong-15, dont le régime nord-coréen affirme qu’il pourrait atteindre n’importe quel lieu des États-Unis, serait achevé à la fin de l’année. Frank Fang http://www.epochtimes.fr/kim-jong-pourrait-tunnels-devasion-vers-chine-137663.html
  5. PHITSANULOK - La police a déclaré lundi qu'elle a maintenant en garde à vue une mère et un beau-père accusés d'avoir agressé sexuellement leur enfant de 3 ans et d'avoir vendu ces images à un groupe sur LINE. Le beau-père non identifié a été capturé et inculpé dimanche après avoir échappé à la police pendant trois jours après l'arrestation de la mère de l'enfant. Tous deux sont maintenant accusés d'avoir enfreint la loi sur la cybercriminalité, la traite des êtres humains et d'avoir agressé sexuellement un enfant. Ils auraient téléchargé au moins trois vidéos montrant le viol du fils de trois ans de la femme de 25 ans. Ils auraient vendu les images à un groupe LINE dont les membres payaient 400 bahts à chaque fois. Les deux parents sont détenus par la Cour provinciale de Phitsanulok. Aucun autre membre du groupe LINE en question n'a été identifié, a indiqué Songpol, ajoutant que la police les cherchait Deux suspects potentiels seraient de Bangkok. Songpol a déclaré que les enquêteurs traçaient des transactions sur le compte bancaire de la mère pour trouver ceux qui étaient impliqués dans le groupe. Tous les participants du groupe devraient faire face à des accusations, a-t-il dit. Une suspect basée à Ratchaburi nommé "Ae", est aussi en fuite. Songpol a déclaré que la police ne donne pas les noms des parents pour ne pas souiller le nom de l'enfant qui est maintenant sous les soins d'un psychologue dans un refuge familial provincial. Il "va bien". https://www.thaivisa.com/forum/topic/1015397-both-parents-charged-over-line-group-toddler-rape/ "C'est un groupe de personnes dérangées et perverses qui regardent une vidéo d'un enfant ayant des rapports sexuels avec ses propres parents", a déclaré Paibul Nabutjom. "Ils ont peut-être pensé qu'ils le faisaient dans un groupe secret, mais il n'y a pas de secrets que nous ne pouvons pas briser. Ne vous inquiétez pas, la police les arrêtera tous." La mère a dit à la police qu'elle et son conjoint faisaient payer 400 bahts pour poster une vidéo du viol du petit dans le groupe LINE. Il fallait payer 1 000 baht pour faire partie du groupe LINE. La famille aurait posté au moins trois vidéos d'agression, dont certaines ont été faites en direct pour les membres. La "maman" a dit qu'elle n'était pas la seule à publier des clips obscènes et a été encouragée à rejoindre le groupe par une femme nommée "Ae". http://www.khaosodenglish.com/news/crimecourtscalamity/crime-crime/2017/12/09/mom-dad-rape-toddler-sell-footage-line-group-police/
  6. Plus d'un tiers des couples thaïlandais qui se sont mariés en 2016 ont divorcé la même année. En France, taux de divorce dans la première année : 5 %, et au cours des 5 premières années : 26 %. Puis 45 % sur la durée mais taux en baisse. Boonruang Triruangworawat, directeur général du département de la santé mentale, a déclaré lundi que 118 539 couples avaient divorcé l'année dernière. Le pourcentage de divorces parmi les nouveaux mariages est passé de 27% en 2006 à 39%, a-t-il dit, mettant en garde contre l'effet que les divorces peuvent avoir sur la santé mentale des enfants. Boonruang a reconnu que les couples et les familles subissent couramment le stress lié au travail et de facteurs économiques. Il a encouragé les conjoints à communiquer positivement les uns avec les autres pour faire face à de tels facteurs et à éviter d'utiliser des mots «qui blesseront les sentiments ou rendront leur partenaire furieux». Cela peut "transformer un problème mineur en gros problème". Les conjoints doivent, par exemple, éviter de se dire de se taire ou de quitter la maison, ne pas se reprocher des problèmes récurrents, ne pas accuser d'infidélité (sic). Boonruang a également conseillé aux personnes mariées d'éviter d'élever la voix et d'utiliser un langage grossier les unes avec les autres. "Et n'attaquez pas les parents de vos partenaires!" Il a dit qu'un conjoint devrait mettre fin à une dispute au moment où il ou elle se rend compte qu'ils se dirigent vers une vraie fâcherie. "Prenez le temps de vous calmer et recommencez à parler pour trouver une solution", a-t-il déclaré. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1015394-advice-for-thai-couples-as-divorce-rate-soars/
  7. Un Australien est mort à l'issue de sa chute d'un hôtel de Pattaya tôt lundi dans ce qui est considéré comme un suicide. Pol Capt Chann Kesornbua, de la police de Pattaya, a été alerté d'un drame à l'hôtel R-Con Blue Ocean à Soi Buakhao à 3h du matin. Le corps de Cook Philip James, 63 ans, a été retrouvé sur le sol à côté de la piscine de l'hôtel. Le personnel a dit qu'il vivait seul dans une chambre du septième étage depuis longtemps. Une femme thaïlandaise lui avait rendu visite de temps en temps mais elle n'avait pas été vue depuis un moment. Le corps a été envoyé pour une autopsie à l'hôpital de police de Bangkok. http://www.nationmultimedia.com/detail/breakingnews/30333660
  8. Un jour après que les dons faits à la rock star Artiwara "Toon" Kongmalai ont dépassé la cible de 700 millions de Bt, des rumeurs ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux selon lesquels le gouvernement taxerait les dons à 7%. Mais les rumeurs - qui prétendaient que la taxe perçue serait dépensée pour améliorer les postes de police - ont été rapidement démenties dimanche par le porte-parole du gouvernement, le général Sansern Kaewkamnerd. "Les rumeurs sont totalement sans fondement. Je ne suis pas sûr des intentions réelles de ceux qui ont lancé ces histoires, mais il s'agit d'un groupe de personnes mal intentionnées ", a déclaré le porte-parole. Le gouvernement du Premier ministre Prayut Chan-o-cha n'a jamais eu une telle politique, a déclaré Sansern, ajoutant que le pouvoir avait soutenu Toon et son équipe. Sansern a également rejeté une autre rumeur, celle qui prétendait que Prayut avait donné seulement 20 thb à Artiwara quand il a rencontré la vedette du rock récemment. "Ce n'est pas vrai. Cependant, la somme donnée par le premier ministre ne sera pas révélée, car il ne veut pas que cela soit un sujet de discussion. Un don est une question de sentiment et de cœur de chaque donateur ", a déclaré le porte-parole. Il a dit que le gouvernement souhaitait que les gens lisent les nouvelles avec précaution afin qu'ils ne croient pas les "fake news" partagées en ligne. "Nous demandons à ceux qui ont diffusé de fausses informations de cesser s'ils ne veulent pas faire face à des poursuites judiciaires graves", a déclaré Sansern. Les dons faits à Toon atteignent 716 206 770 thb. Selon le site web de la campagne, kaokonlakao.com, Artiwara a parcouru 1 510 kilomètres du marathon de 2 191 kilomètres (Yala - Chiang Rai). Le but de cette course épique était de recueillir 700 millions de thb en plus de 55 jours pour acheter du matériel pour 11 hôpitaux publics. But atteint. https://www.thaivisa.com/forum/topic/1015335-govt-decries-‘fake-news’-about-taxing-bt20-donation-to-‘toon’-campaign/
  9. Les paramilitaires thaïlandais d'une force d'intervention de Pha Muang ont tué cinq trafiquants de drogue et saisi 1,9 million de pilules de méthamphétamine «yaba» dans une forêt à environ 700 mètres de la frontière entre la Thaïlande et le Myanmar dans le district Mae Fah Luang de Chiang Rai. La fusillade de 15 minutes peu avant l'aube est survenue car les forces de l'ordre avaient reçu un tuyau d'un informateur selon lequel une grande quantité de stupéfiants serait introduite clandestinement en Thaïlande via la zone de Ban Chalor 9. Les rangers ont délimité la zone à partir du 7 décembre et à 5 h 30 le 10 décembre, ils ont repéré un groupe de 20 à 30 hommes, à pied, portant des sacs à dos. Les rangers leur auraient dit de s'arrêter pour une perquisition, mais les bandits supposés ont ouvert le feu, ce qui a abouti à une courte fusillade. Ensuite, Les rangers ont trouvé cinq cadavres et 19 sacs à dos improvisés constitués de sacs d'engrais contenant chacun 100 000 pilules de «yaba». https://www.thaivisa.com/forum/topic/1015268-dawn-border-gunfight-leaves-5-drugs-couriers-dead-yaba-seized/
  10. Rien de nouveau pour la plupart d'entre nous mais intéressera ceux qui n'ont pas encore fait la démarche. Lorsque vous restez sur Koh Samui ou ailleurs en Thaïlande pendant une longue période, vous réaliserez rapidement que l’accès à votre argent à l’étranger vous coûte une fortune en frais. La mauvaise nouvelle est que la plupart des banques exigeront un visa de travail pour vous ouvrir un compte en baths. La bonne nouvelle est qu’il y’a plusieurs moyens pour obtenir un compte en banque thaï, avec un visa touristique. La mauvaise est que la decision est à la discrétion du directeur de la banque ou du personnel present ce jour la. Bien sûr, toute personne possédant un permis de travail et un passeport peut obtenir un compte dans n’importe quelle banque, mais qu’en est-il de la personne qui est ici pour quelques mois par an et qui veut économiser sur ses frais à l’étranger? Les avantages de l’ouverture d’un compte bancaire thaïlandais Pas de frais de retrait au distributeur A 220baths par retrait plus du commission du taux de change de la banque locale ou de votre banque, vous dépenserez plus de 50 euros pour effectuer 10 retraits au distributeur. Aucun frais de conversion Vous perdez un bon pourcentage en retirant depuis votre compte en euro, franc ou dollar depuis la Thaïlande. En outre, des 220baths par retrait l’utilisation d’une carte de crédit/debit étrangere entraînera généralement un supplément de 3%. Vous obtenez une carte de débit en monnaie locale Une carte pour tirer au distributeur, mais aussi une carte de debit. Vous n’aurez plus besoin de transporter des quantités d’argent avec vous, tous les grands magasins, les 7/11 Family-Mart et les établissements touristiques acceptent ces cartes. Transférer des fonds depuis et vers la Thaïlande Votre compte bancaire thaïlandais est le moyen le plus facile de transférer de l’argent dans et hors du pays (surtout que vous pouvez aussi attacher ce compte bancaire à un compte PayPal). Notez que selon la banque les virements vers l’extérieur du pays peuvent comporter des frais fixes. Lire la suite chez nos amis de https://zonesamui.com/ouvrir-un-compte-bancaire-en-thailande/
  11. "Le Vietnam a le taux de croissance des salaires le plus rapide de la région", a informé le PDG de JobStreet.com Angie Phang, lors du séminaire "Perspectives du marché de l’emploi du Vietnam pour 2018" organisé récemment à Hô Chi Minh-Ville. Les résultats du vaste mené par le réseau de l’emploi JobStreet.com sondage - avec la participation de plus de 10 millions de salariés et recruteurs - prévoient une croissance positive de l’emploi sur le marché du travail vietnamien en 2018. Le séminaire "Perspectives du marché de l’emploi du Vietnam pour 2018" organisé par http://JobStreet.com, le 7 décembre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Trung Khanh/CVN Selon JobStreet, la période de pointe pour l’embauche au Vietnam serait de janvier à juin. Le moteur de la croissance prévue de l’emploi serait l’expansion de l’entreprise (+68%), le ratio le plus élevé de la région. Avec la croissance de l’économie vietnamienne, en particulier de l’IDE (+37,4% au cours des dix premiers mois de 2017 en glissement annuel), 2018 devrait rimer avec hausse des opportunités d’emploi. Selon les employeurs, les trois industries qui devraient croître le plus rapidement l’an prochain sont la fabrication, la vente en gros et l’ingénierie - dans la construction. Ce sont également les trois secteurs qui enregistrent les entrées d’IDE les plus importantes. "Outre la croissance massive de l’emploi par rapport aux autres pays d’Asie du Sud-Est, le Vietnam voit également l’indice du bonheur augmenter au deuxième rang dans la région et la plus forte augmentation de salaire, avec de +20% à +24%", a précisé Angie Phang. Pendant ce temps, Singapour, la Malaisie et la Thaïlande constatent une augmentation moyenne de 14-17%. Avec la majoration du salaire minimum, les ouvriers dans les entreprises souhaitent améliorer leur niveau de vie. Photo : Hai Âu/VNA/CVN Cependant, les entreprises pensent qu’elles ont beaucoup de difficultés à trouver un candidat compétent en accord avec leurs exigences et la culture d’entreprise. En effet, 50% des entreprises interrogées s’inquiètent du fait de ne pas trouver de candidats qualifiés pour différents postes tels que superviseurs, experts et gestionnaires. À préciser aussi que le Vietnam est le seul pays ayant une telle demande de recrutement de candidats au niveau de la gestion. Les autres secteurs où existe une pénurie sérieuse de candidats qualifiés sont la construction, l’informatique, les technologies de l’information (TI) et la fabrication. L’intelligence artificielle dans la recherche d’emploi À cette occasion, JobStreet a également introduit l’application de la technologie Jora dans la recherche d’emploi de manière efficace et appropriée pour les candidats. L’intelligence artificielle de cette technologie permet à JobStreet de regrouper tous les besoins de recrutement de plus de 100.000 adresses de sites web dans le monde entier et propose automatiquement des recommandations adaptées aux demandeurs d’emploi. Jora est un moteur de recherche d’emploi en provenance d’Australie et est actuellement utilisé dans plus de 32 pays à travers le monde, y compris le Vietnam. L’objectif de Jora est de simplifier le processus de recherche d’emploi et d’augmenter l’efficacité de la recherche de candidats appropriés. Jora a été construit par l’ingénieur vietnamien Cuong Hoang et a été investi par SEEK pour être développé davantage à l’échelle multinationale. Depuis le lancement de http://JobStreet.com avec la puissance de la technologie Jora, le produit a attiré 3 millions de visites et 8 millions de pages vues par mois, un nombre beaucoup plus élevé qu’avant le lancement de cette nouvelle plate-forme. Selon Daniel Walter, directeur des TI du groupe SEEK Asia (la société mère de JobStreet), la recherche d’emploi évolue de jour en jour. Avec la croissance rapide de l’économie et d’Internet, l’ampleur du recrutement n’a cessé de croître. De plus, avec l’utilisation accrue d’Internet sur le téléphone mobile, il est plus facile et plus rapide de trouver un emploi. Les smartphones et tablettes peuvent aider les candidats à trouver d’un travail à tout moment. Trung Khánh/CVN https://www.lecourrier.vn/le-salaire-des-vietnamiens-augmente-a-vitesse-grand-v/451303.html
  12. Suite de cette histoire. Il y aura d'autres développements Lorsque la Châlonnaise Sophie Danièle a entendu parler de Boilt, son cœur a bondi. Boilt a 10 ans, elle vit en Thaïlande, dans la région de Issan. Comme toutes les petites filles de son âge, c’est une princesse. Mais une princesse qui a vécu l’épreuve des flammes : lorsqu’elle était encore dans son berceau, son visage et son bras ont subi les conséquences de l’incendie de sa maison. Son oncle, Christophe Amarger, se bat afin de recueillir les fonds pour pouvoir l’opérer à l’hôpital Necker, à Paris. Deux chirurgiens de l’association Face au monde se sont proposés d’agir bénévolement afin de lui rendre sa main et la partie abîmée de son visage. Boilt sourit et est courageuse mais son handicap empiète sur sa vie sociale et compromet son avenir. « J’aimerais avoir un bras ou une prothèse pour pouvoir vivre comme tous les autres enfants », explique-t-elle dans une vidéo tournée par son oncle. «C’est une grande joie, de pouvoir mettre sa plume au service du futur sourire de cette petite fille» Sophie Danièle, auteur châlonnaise L’opération pour elle, ce sera six mois de douleur, d’espoir… et d’argent. Billet d’avion, frais de nourriture et de transports, charges diverses : les frais sont estimés à 25 000 €. Comment les prendre en charge ? Azel Burry, écrivaine, émue par l’histoire de Boilt, a lancé l’idée d’un recueil de nouvelles pour récolter des fonds. La totalité de l’argent collecté grâce à la vente de ce livre sera utilisée pour payer les frais d’hospitalisation (seuls les chirurgiens sont bénévoles), la rééducation et le séjour de six mois en France. Une cinquantaine d’auteurs ont répondu à l’appel et, en 10 jours, l’opération était bouclée. Parmi eux se trouve Sophie Danièle, amoureuse des mots et correspondante de L’union, qui ne pouvait pas passer à côté d’un tel élan de générosité. « Chaque texte, offert est une goutte d’eau, qui peu à peu viendra se transformer en un océan », explique-t-elle. « Un des textes est signé de mon nom, C’est une grande joie, de pouvoir mettre sa plume au service du futur sourire de cette petite fille. Cette solidarité réunit des auteurs francophones, dont les styles différents, mais qui ont tous donné leurs écrits avec spontanéité et plaisir. » Le livre disponible sur internet se hisse peu à peu sur les podiums des meilleures ventes et gagne chaque jour en visibilité : il est déjà 18e dans le top 100 d’Amazon. « Tous pour Boilt. 53 textes divers, 53 auteurs motivés », 3,99 € en e-book, 15,82 € broché. http://www.lunion.fr/64899/article/2017-12-10/une-chalonnaise-ecrit-pour-offrir-un-avenir-une-jeune-thailandaise
  13. Une importante collection comprenant des négatifs-photo sur plaques de verre et des gravures originales relatant la transition du Siam vers le royaume moderne de Thaïlande a été inscrite au registre de la « Mémoire du monde » par l’Unesco. Le patrimoine soumis par la Thaïlande figure désormais parmi les 78 nouvelles entrées au « Registre International de Mémoire du Monde » de l’Unesco, il est ajouté notamment au meme moment que des documents sur Shakespeare (dont un documentaire sur la vie de William Shakespeare), des archives indonésiennes sur la conservation de Borobudur, des inscriptions chinoises en os d’oracle, entre autres… « La collection royale contient près de 35 427 négatifs sur plaque de verre et 50 000 estampes (gravures), couvrant une période longue et continue de 1855 à 1935″ a déclaré la ministre de la Culture, Vira Rojpojchanarat La collection était jusqu’alors conservée dans trois bibliothèques royales distinctes, dont les propriétaires originaux, le roi Chulalongkorn (Rama V), le roi Vajiravudh (Rama VI) et le prince Damrongrajanubhab, fils du roi Monkut (roi Rama IV). En 1977, ils ont été confiés aux archives nationales de Bangkok. À ce jour, 24 800 plaques ont déjà été numérisées dont 4 149 plaques qui ont été incluses dans la base de données nationale. Le roi Rama V et la reine – 1893 La collection massive dépeint le vieux Siam jusqu’au royaume moderne de la Thaïlande pendant les règnes du Roi Mongkut (Rama IV) au Roi Prajadhipok (Rama VII). « Travail admirable » … « Cette collection offre une chronique inégalée d’une période critique dans l’histoire de la Thaïlande moderne et ses relations avec le reste du monde » … « Les archives nationales thaïlandaises ont fait un travail admirable pour préserver et restaurer la collection en utilisant la technologie numérique, désormais avec l’inscription de la collection dans le registre « Mémoire du monde », un pas de plus à est fait pour garantir que ce précieux patrimoine soit sauvegardé et apprécié » a déclaré Misako Ito, conseiller en communication et information pour l’Unesco à Bangkok Le site Web de l’Unesco présente la collection pour documenter les importantes transformations en cours au Siam à une époque de changements mondiaux majeurs. Lire la suite de long et intéressant article chez nos amis de https://zonesamui.com/2017/12/une-collection-royale-inscrite-au-registre-de-la-memoire-du-monde/
  14. Pour 2018, selon le site Kayak, les Français rêvent d'aller à Pise, Bilbao, Tbilissi, Amman ou Krabi (photo). - Saeed Khan - AFP Quelles sont les destinations qui séduisent les Français pour les vacances à venir? Selon le moteur de recherche du site Kayak, pour se dépayser sans trop se ruiner, ils s'intéressent à Pise, Bilbao, Krabi, Mahon, Tbilissi ou Amman. Jusqu’à présent, les destinations privilégiées par les Français pour leurs vacances sont Bangkok, New York et Pointe-à-Pitre. Mais pour 2018, d'autres villes ont la côte auprès des Français. Et pas celles que l’on croit. Selon les données recueillies par le site Kayak Trends qui analyse les tendances à partir des recherches son moteur en ligne, l’Europe remonte dans les projets de vacances, mais pas seulement. Les 10 villes qui semblent séduire le plus pour 2018 sont Pise (Italie), Bilbao (Espagne), Krabi (Thaïlande), Mahon (Espagne), Tbilissi (Géorgie), Amman (Jordanie), Vancouver (Canada), Helsinki (Finlande), São Paulo (Brésil) et Vilnius (Lituanie). L’intérêt pour ces destinations grimpe en flèche avec +234% pour Pise, +199% pour Bilbao et +171% pour Krabi. À 31 euros l'aller-retour, Pise a de quoi séduire Le choix de ces destinations ne s’explique pas seulement par le prix moyen des billets d’avion. Si le vol aller-retour (classe éco) pour Pise est de seulement 31 euros, soit deux fois moins cher qu’un vol pour Milan, ceux pour Krabi, Amman, Vancouver et São Paulo vont de 541 à 784 euros. Apparemment, les Français ont surtout envie de changement. Sur son site de tendances de voyage, Kayak Trends dévoile aussi les destinations qui ont le plus baissé entre 2016 et 2017. En tête Malé (Maldives) avec -50%, Istanbul (Turquie) avec -49% et Doha (Quatar) avec -38%. Quant à Saint-Barthélémy que l'on pensait boudé par les touristes à cause des dégâts causés par l'ouragan Irma, c'est un retournement de situation depuis l'annonce de l'enterrement de Johnny Hallyday dans le cimetière de l'île. Les hôteliers constatent déjà une augmentation des réservations malgré le tarif des vols qui depuis Paris dépassent 1500 euros. Mais déjà sur l'île, les avis sont partagés comme le dévoile FranceTV Infos Outre Mer. "L'élan de générosité [de Johnny Hallyday, NDLR] pour les Saint-Barth, pour relancer l'économie après le cyclone, c'est une très bonne chose!", s'enthousiasme une habitante. Un autre s'inquiète: "L'île est trop petite, le cimetière aussi, ça va être ingérable. On va voir encore plus de touristes, alors que Saint-Barth est déjà surchargée en saison." http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/ou-les-francais-comptent-ils-partir-en-vacances-en-2018-1323690.html
  15. Une information dont nous avons déjà largement parlé et qui interpelle aussi à l'étranger En Thaïlande, la mort d'un jeune soldat dans des conditions douteuses n'en finit pas de faire scandale: sa famille a subtilisé son corps afin de faire faire une contre-autopsie, dont les résultats préliminaires montrent selon elle qu'il a été molesté. "Le rapport d'autopsie de l'Institut central de médecine légale confirme que son corps portait des traces de coups... L'autopsie montre aussi que ses côtes n'ont pas été cassées lors du massage cardiaque", a dénoncé dimanche Supicha Tanyakan, la soeur de la victime, lors de funérailles bouddhistes organisées à Chon Buri, à deux heures de Bangkok. Le jeune homme de 18 ans, élève d'une école militaire près de Bangkok, avait été déclaré mort d'une crise cardiaque fin octobre. Mais sa famille avait refusé de croire à la version officielle: ils avaient organisé de fausses funérailles et remis le corps à l'Institut central de médecine légale pour contre-expertise. Funérailles du soldat thaïlandais Pakapong Tanyakan, le 10 décembre 2017 à Chon Buri, en Thaïlande / AFP Ils avaient alors découvert que plusieurs organes internes du jeune Pakapong manquaient, dont son cerveau et son coeur, propulsant l'affaire à la Une des journaux en Thaïlande. Les organes ont finalement été remis à la famille par l'armée, qui a plaidé l'erreur de communication. Des analyses sont en cours. La famille attend le résultat final de l'autopsie avant de décider de poursuites. Quatre officiers ont été transférés depuis que l'affaire, qui s'ajoute à un série de scandales de mauvais traitements dans l'armée, a éclaté. Celle ci n'était pas joignable dimanche soir. https://www.la-croix.com/Monde/En-Thailande-scandale-autour-mort-jeune-soldat-2017-12-10-1300898409?from_univers=lacroix