Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    15 498
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Le Modérateur last won the day on August 29 2019

Le Modérateur had the most liked content!

Réputation sur la communauté

64 Excellent

À propos de Le Modérateur

  • Rang
    Premier

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ayez un "Virtual Songkran": la police dit à la Thaïlande: "Ne pensez même pas à installer un bidon d'eau à l'extérieur de votre maison!" Un porte-parole de la police a averti la population que même l'installation d'un bidon d'eau et de seaux à l'extérieur de leur domicile pour jouer à Songkran est illégale cette année. Et on a dit aux gens de rester loin de leurs proches et d'avoir un "Songkran virtuel" au lieu du vrai. Déjà de grands événements ont été annulés et Songkran - jusqu'alors une frénésie nationale de batailles d'eau et de boissons alcoolisées - a été retardée. Sanook a indiqué que le ministère de la culture avait déconseillé de se rendre dans les villages pour rendre hommage aux personnes âgées. Restez à la maison, dit le message, et faites vos dévotions sur les téléphones. Certaines personnes pensent qu'elles pourront s'en tirer en jetant simplement de l'eau sur les passants sans participer à de grandes fêtes ou batailles d'eau. Détrompez-vous. Le lieutenant-général Piya Uthayo, en tant que porte-parole de la RTP, a déclaré que vous pourriez être arrêté pour cela. Cela contrevient à l'état d'urgence interdisant les rassemblements. Les gens devraient rester à l'intérieur de leurs maisons et ne pas jouer du tout à Songkran, tel est le message. https://forum.thaivisa.com/topic/1158775-have-yourself-a-virtual-songkran-police-tell-thailand-dont-even-think-about-setting-up-a-water-tank-outside-your-home/
  2. Les habitants de Phi Phi voudraient que les habitants autorisent les derniers touristes à rester sur l’île. Le vice-gouverneur de la province de Krabi a appelé les habitants de l'île de Phi Phi à permettre aux quelque 300 touristes étrangers de rester sur l'île afin de limiter la propagation de Covid-19. Le vice-gouverneur Somkuan Khan-ngern a rencontré les villageois jeudi 9 avril après avoir appris qu'ils étaient inquiets par la présence et la propagation du virus par les touristes. "Nous avons longuement parlé de cette question et finalement les villageois ont accepté de laisser les touristes rester jusqu'à la fin de leurs vacances", a-t-il dit, ajoutant que Phi Phi était idéal pour contenir les touristes au lieu de les mettre en quarantaine dans les hôtels du continent. Ces touristes sont sans doute sur l’Île depuis assez longtemps pour avoir prouvé qu'ils étaient inoffensifs. En effet, plus personne ne peut entrer ou sortir de ces îles depuis longtemps. "L'hôpital de Phi Phi a un processus de dépistage intensif pour les touristes et est prêt à effectuer d'autres tests pour gagner la confiance des populations locales", a-t-il déclaré. "Puisque le mode de vie des étrangers est différent de celui des Thaïlandais et qu'ils n'aiment pas porter de masques, nous avons appelé la police de l'île à appliquer strictement la loi", a-t-il déclaré, ajoutant que les habitants ont été invités à ne pas paniquer. On ne sait pas si la loi est que les touristes portent des masques ou qu'ils ont le choix. «Les hôtels qui n'ont pas de clients ont été instamment priés de fermer temporairement. La province de Krabi compte désormais 16 patients Covid-19, les deux cas les plus récents ayant été découverts dans le district de Koh Lanta », a-t-il déclaré. https://forum.thaivisa.com/topic/1158692-phi-phi-residents-talked-into-letting-tourists-stay/
  3. Coronavirus à Pattaya: le chaos du premier jour de verrouillage obligent les autorités à revoir leur copie Les autorités de Pattaya réfléchissent désespérément à une nouvelle formule de fermeture d'une ville, autrefois importante destination touristique de Thaïlande. Le projet d'instaurer le blocage de la ville à 14 heures hier est rapidement devenu un désastre car la circulation - un problème permanent dans la ville - est devenue ingérable. La municipalité a rapporté sur Facebook que les cinq barrages bloquant la circulation ont été rouverts et qu'une réunion a été organisée à la hâte sous la présidence du maire de Pattaya Sontaya Khunpluem et du chef du district de Bang Lamung, Amnat Charoensri. 77kaoded a déclaré que ce n'était pas seulement un problème de trafic. En effet, les policiers aux barrages avaient du mal à interpréter la pièce d'identité nécessaire pour entrer et sortir de la ville. Cela a créé des retards épouvantables. Des barrières en béton bloquant la circulation ont dû être supprimées pour permettre à le désengorgement. Un meilleur système est espéré aujourd'hui, bien que l'histoire semble tomber dans la catégorie des «profits et pertes». L'ordre de verrouillage a été discuté pendant quelques jours avant d'être signé par le gouverneur de Chonburi et a été mis en place après une flambée de cas de coronavirus dans la ville. Un Français bien connu de la communauté française de Pattaya est mort du Covid-19, il est donc envisageable que d'autres Français soient infectés tout en sachant que 99 % des cas ne sont pas mortels. https://forum.thaivisa.com/topic/1158765-pattayas-coronavirus-cock-up-chaos-on-first-day-of-lockdown-as-leaders-scurry-for-rethink/
  4. Seuls 1,68 million sur les 24 millions de personnes qui ont demandé des subventions gouvernementales pour aider les personnes touchées par l'épidémie de Covid-19 ont été jugées éligibles, a déclaré le Fiscal Policy Office (FPO). Le directeur général du FPO et porte-parole du ministère des Finances, Lavaron Sangsnit, a déclaré que sur 24,28 millions de candidats qui s'étaient inscrits pour des versements en espèces de 5 000 Bt par mois sur le site Web www. เรา ไม่ ทิ้ง กัน. Com, seulement 1,68 million satisfaisaient aux critères pour recevoir le premier versement. Les 1,68 million de candidats éligibles pour recevoir un versement en espèces peuvent être divisés en huit groupes professionnels : Commerçants: sur 6,3 millions de candidats, 600 000 personnes répondent aux critères. Employés : Sur 11,7 millions de candidats, 400 000 personnes répondent aux critères. Employeurs : sur 1,9 million de candidats, 400 000 personnes remplissent les critères. Conducteurs : sur 300 000 candidats, 100 000 personnes répondent aux critères. Indépendants : sur 1,7 million de candidats, 100 000 personnes remplissent les critères. Vendeurs de billets de loterie : sur 200 000 candidats, 20 000 personnes remplissent les critères. Guides touristiques : sur 30 000 candidats, 10 000 personnes répondent aux critères. Marchands en ligne : les 2,1 millions de candidats ont été disqualifiés. Lavaron a déclaré aux candidats qui n'avaient pas reçu le premier versement en espèces que le processus de sélection n'était pas encore terminé. "Les marchands en ligne ne sont pas concernés parce que le gouvernement n'a fermé aucune entreprise ou magasin en ligne", a-t-il déclaré. "Par ailleurs, les entreprises de transport et de logistique fonctionnent toujours normalement, de sorte que le secteur n'est pas considéré comme affecté par l'épidémie de Covid-19." https://forum.thaivisa.com/topic/1158661-only-168-million-of-over-24m-applicants-qualify-for-first-instalment-of-handouts/ Le ministère des Finances a déclaré qu'il prendrait des mesures contre les personnes qui ont réclamé l'aide de 5 000 bahts sous de faux prétextes. Lavaron Sangsnit, directeur du Fiscal Policy Office, a déclaré que le ministère enquêtera sur les personnes se vantant sur les réseaux sociaux d'avoir encaissé l'aide sans avoir été vraiment affectées par l'épidémie de Covid-19. https://forum.thaivisa.com/topic/1158669-finance-ministry-threatens-legal-action-against-false-claims-for-cash-handouts/page/2/?tab=comments#comment-15277525
  5. Les voisins inquiets par la propagation potentielle de Covid-19 ont contacté l'administration provinciale pour leur dire qu'il y avait un tripot dans leur propre maison. Cinquante officiers dirigés par Ranarong Thipsiri sont allés enquêter Soi Phibul Songkhram 32 à Suan Yai, Nonthaburi, au nord-ouest de la capitale Bangkok. 108 joueurs ont été arrêtés, a rapporté Sanook. Et il y avait plus de 200 000 bahts sur les tables. Thaivisa note que les tripots fonctionnent relativement ouvertement dans toute la Thaïlande. Il y a parfois des raids, des policiers sont mutés car les tripots sont "protégés", les choses reprennent puis il n'y a plus de raids pendant plusieurs années. Depuis que la pandémie de Covid-19 a commencé à sévir, il y a plus de dénonciations de la part de voisins au sujet des tripots car ils craignent la propagation du coronavirus parmi les joueurs qui se côtoient de près. L'un des plus gros foyers de COVID-19 en Thaïlande a été un stade de boxe. https://forum.thaivisa.com/topic/1158570-gambling-with-their-health-as-well-as-money-108-thais-arrested-at-hi-lo-casino-near-bangkok/
  6. L'Armée de terre retardera l'achat d'équipement militaire afin de donner la priorité aux efforts de redressement économique à cause de l'épidémie de Covid-19, a annoncé mercredi le 8 avril le ministère de la Défense. Le porte-parole du ministère de la Défense, Kongcheep Tantravanich, a déclaré que des réductions du budget 2020 pour les équipements militaires étaient à l'étude, car le pays devait se remettre après la pandémie. Le ministère de la Défense est bien conscient des priorités. La mission de l’armée est de protéger et d’aider la population et d’aider le gouvernement à résoudre les problèmes du pays tout en maintenant la disponibilité de troupes et d’équipements militaires pour protéger le pays. "Tout projet [d'approvisionnement militaire] qui peut être retardé sans affecter les contrats étrangers doit être retardé. L'armée examine actuellement les projets qui relèveront du budget 2020, et continuera à discuter des projets du budget 2021", a déclaré Kongcheep. En ce qui concerne l'achat en attente de sous-marins dans le cadre du budget 2021 - une question controversée en cette période de crise nationale - le porte-parole a déclaré que la marine examinait attentivement la question et les réglementations juridiques connexes, sachant que le budget national devait être utilisé pour restaurer l'économie du pays. https://forum.thaivisa.com/topic/1158522-thai-army-vows-to-delay-military-purchases-amid-contagion-crisis/
  7. Mardi 7 avril, le Premier ministre thaïlandais a signé l'ordonnance confirmant l'amnistie pour les overstays des étrangers coincés en Thaïlande en raison de la pandémie de COVID-19. L'ordonnance accorde aux étrangers dont le visa a expiré le 26 mars ou après cette date d'être automatiquement prolongé jusqu'au 30 avril 2020. Aucune amende ne sera facturée pendant cette période. L'ordonnance prévoit également la suspension temporaire de l'obligation de "déclaration des 90 jours" jusqu'au 30 avril. Bien que l'ordonnance n'ait pas encore été publiée dans la Gazette royale, ce qui en fera une loi, elle a déjà été annoncée sur le site Web de l'immigration. L'amnistie des visas signifie que les étrangers n'auront plus besoin de faire la queue dans les bureaux d'immigration ce qui devrait contribuer à réduire le risque de propagation du coronavirus. Pour l'instant, l'amnistie des overstays prendra fin le 30 avril mais pourrait être prolongée si la situation du COVID-19 ne s'améliore pas. Cela signifie que si vous êtes en overstay depuis 25 mars ou avant, vous devez vous présentez à l'immigration et payer l'amende dans son entier. Cette amnistie concerne surtout les touristes. Les personnes qui restent en Thaïlande sur des extensions d'un an peuvent procéder à ces extensions comme d'habitude. La traduction complète en anglais se trouve ci-dessous. https://forum.thaivisa.com/topic/1158544-english-translation-regarding-automatic-visa-extensions-and-suspension-of-90-day-reporting/
  8. Le virus fait perdre 8,5 millions de visiteurs à la Thaïlande L'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande (CAAT) a révélé que le nombre de visiteurs internationaux arrivés en Thaïlande entre janvier et mars a diminué de 8,54 millions, ou 35,3%, par rapport à la même période l'an dernier pour atteindre 15,67 millions. La baisse la plus importante a été enregistrée chez les visiteurs chinois dont le nombre a chuté de 59,4% par rapport à 2019 à environ 2,4 millions. Le nombre de visiteurs en provenance du Japon a diminué de 28% pour atteindre 1,6 million, tandis que les visites en provenance de Russie sont restées stables à moins 0,6% pour atteindre 1,19 million de passagers. Ce nombre important d'arrivées de Russie explique le nombre important de Russes parmi les touristes coincés en Thaïlande, d'autant qu'on n'entend peu parler de rapatriement en direction de Moscou. Les 15 principales sources de voyageurs en Thaïlande étaient la Chine, le Japon, la Russie, Singapour, l'Inde, la Corée du Sud, la Malaisie, Hong Kong, le Vietnam, les Émirats arabes unis, le Qatar, Taïwan, le Cambodge, le Myanmar et l'Indonésie. Cette baisse du nombre des arrivées au 1er trimestre est relativement faible puisque, dans le même temps, on sait que l'occupation des hôtels est actuellement de 0 à 10 %. Cela s'explique par le fait que janvier avait très bon et février s'annonçait bien modulo la défection des Chinois. Les vraies conséquences du COVID-19 sur le tourisme se feront sentir au deuxième trimestre. Outre la reprise des vols, la Thaïlande devra attendre que la communauté internationale oublie la façon dont les touristes victimes des annulations des vols ont été traités par les autorités locales. On ne sait pas si le TAT et le ministère du tourisme vont publier des chiffres. https://forum.thaivisa.com/topic/1158442-virus-drains-thailand-of-85-million-visitors/
  9. Les Français de Pattaya annoncent le décès de Claude Amiel, 75 ans, le 6 ou le 7 avril. Il aurait été malade du COVID-19 et hospitalisé au Bangkok Pattaya Hospital. Il a été transféré à l'hôpital de Chonburi où il est décédé. Les amis qui l'on côtoyé ont tenté d'avoir confirmation de son décès par COVID-19, non par curiosité malsaine mais par souci de leur propre santé. Si M Amiel était bien décédé du COVID-19, la communauté française de Pattaya devrait redoubler de précautions. Malheureusement, ni le consulat de Bangkok, ni la conseillère consulaire de Pattaya n'ont pu ou souhaité confirmer l'information. Les autorités thaïlandaises, qui comprennent bien que la transparence est indispensable en la matière, devraient l'annoncer bientôt si M Amiel est bien décédé du COVID-19. Entre 20 et 30 Français ont été détectés positifs au COVID-19 en Thaïlande, malgré le nombre important de touristes chinois en Thaïlande cet hiver seuls 32 se sont révélés positifs. Il y a moins de ressortissants des autres pays testés positifs.
  10. Mercredi, le Premier ministre thaïlandais, Chan-o-cha, a signé l'ordonnance accordant l'amnistie aux étrangers dont le visa (ou exemption de visa) a expiré car ils sont restés bloqués en Thaïlande en raison de COVID-19. L'ordonnance, publiée par le ministère de l'Intérieur, accorde "une autorisation spéciale à certaines classes d'étrangers de rester dans le Royaume". L'ordonnance a été signée par le premier ministre Prayuth et le ministère de l'Intérieur Anupong Paochinda. L'ordonnance comprend l'autorisation de prolonger automatiquement de 30 jours le droit de rester en Thaïlande pour les touristes dont le visa a expiré le 26 mars ou après. L'ordonnance devrait être publiée dans la Gazette royale, ce qui en fera une loi. Tant que ce n'est pas fait, il n'y rien de sûr. Plus de détails seront annoncés sous peu. En effet, les touristes étrangers ont été déçus tellement souvent qu'il ne faut pas crier victoire. Par ailleurs, il faudra observer comment cela se traduit dans les faits. Est-ce que les touristes victimes de l'imbroglio devront toujours se rendre à l'immigration pour obtenir cette prolongation automatique ? Certains étrangers vont rester bloqués des mois. Qu'adviendra-t-il d'eux ? https://forum.thaivisa.com/topic/1158449-pm-prayuth-signs-order-to-grant-visa-amnesty-to-foreigners-in-thailand/
  11. La police de Bangkok et les agents de l'administration du commerce et des produits pharmaceutiques ont tenu une conférence de presse pour annoncer la saisie de nombreux équipements et fournitures médicaux liés à la pandémie de coronavirus. Les articles comprenant des masques faciaux, de l'alcool, du gel, des thermomètres et des kits de test Covid-19 illégaux avaient une valeur totale de 50 millions de bahts. La conférence de presse concernait cinq affaires distinctes, dans la période du 22 mars au 2 avril. Le matériel saisi comprenait 55 000 kits de test, 350 000 masques, 1 200 thermomètres infrarouges, 53 000 litres d'alcool et 7 896 litres de désinfectant pour les mains. Il s'agissait soit de marchandises illégales, soit stockées et vendues à des prix exagérés. Deux des pires délinquants sont des ressortissants chinois Chern et Wern qui ont été arrêtés pour avoir stocké 33 millions de bahts de matériel chez eux à Bang Jak, a rapporté INN. Ces délinquants s'exposent à des peines de prison d'un an et à des amendes de 100 000 bahts. https://forum.thaivisa.com/topic/1158396-bangkok-and-covid-19-50-million-bahts-worth-of-hoarded-masks-alcohol-gels-testing-kits-seized-in-two-weeks/
  12. L'immigration s'apprête à annoncer des prorogations automatiques de visa et la suspension du rapport de 90 jours L'immigration thaïlandaise devrait mettre en place un certain nombre de mesures pour aider les touristes étrangers pendant la pandémie de COVID-19. Selon le célèbre blogueur Richard Barrow, le Bureau de l'immigration a proposé d'accorder à tous les touristes coincés en Thaïlande une prolongation automatique de visa de 30 jours, ainsi que de suspendre temporairement l'exigence de déclaration de 90 jours. Les plans n'attendent que l'approbation du Premier ministre Prayuth, a tweeté Richard. Ce n'est pas la première fois que de telles mesures sont annoncées. Pour l'instant rien n'a changé et la prolongation des visas reste un cauchemar pour les touristes innocents traités comme des suspects qui prennent des risques sanitaires importants en faisant la queue, massés sous le soleil de plomb. Ils doivent par ailleurs payé des amendes alors qu'ils sont victimes. La nouvelle d'une possible amnistie survient après que des articles continuent de faire la une des médias thaïlandais et anglais concernant les bureaux d'immigration dépassés par les évènements. Mardi, Thaivisa a montré des centaines d'étrangers faisant la queue devant l'immigration à Pattaya. L'incident a également été repris par des médias de langue thaïlandaise qui ont décrit la scène comme choquante et ont remis en question la sécurité sanitaire de ces personnes les unes sur les autres. https://forum.thaivisa.com/topic/1158374-immigration-set-to-announce-automatic-visa-extensions-and-suspension-of-90-day-report/ A Udon - aucune mesure de prévention contre les virus Le média thaïlandais Naew Na - généralement très favorables à l'immigration thaïlandaise - a attaqué le bureau de l'immigration pour n'avoir fourni aucune mesure de protection à des centaines d'étrangers qui se sont présentés pour prolonger les visas au bureau d'Udon Thani mardi. Les médias ont déclaré que le chef de la police nationale, le général Chakthip Chaijinda, avait émis des ordres spécifiques concernant le contrôle des températures, le lavage des mains et les sièges à deux mètres l'un de l'autre dans les postes de police et dans des endroits comme les bureaux d'immigration. Rien de tout cela n'a été fourni à de grandes foules d'innocents craignant des amendes pour overstay. De nombreuses personnes en Thaïlande ont appelé l'immigration à délivrer des extensions d'urgence automatiques pour éviter des scènes comme celles vues à Udon mardi. Mais les autorités continuent de traîner les pieds collectivement créant une opportunité pour le virus de se propager, disent les critiques. https://forum.thaivisa.com/topic/1158376-covid-19-hundreds-flood-into-udon-immigration-no-virus-prevention-measures-at-all/ Voici quelques nouvelles pratiques relayées par Richard Barrow A Chonburi l'Immigration m'a demandé d'annoncer un nouvel emplacement à partir de jeudi pour les personnes qui ont besoin d'une prolongation spéciale de séjour # COVID19. Veuillez vous rendre à l'école Pattaya 7 avec vos documents. IMPORTANT: Le bureau d'immigration temporaire de Koh Phangnan a déjà été fermé en raison du grand nombre d'étrangers qui se sont présentés. Ils ont distribué des numéros de file d'attente pour demain. La personne à qui j'ai parlé a eu la plage horaire de 16 h 30. On comprend donc que les personnes se présentant demain ne pourront avoir un rendez-vous que la semaine prochaine. URGENT: Le bureau temporaire d'immigration de Bangkok à Muang Thong Thani a déjà fermé. Ils ne pouvaient pas faire face au grand nombre de touristes étrangers bloqués qui continuent de venir chaque jour pour prolonger leur séjour et payer des amendes pour overstay. Chaos sur l'île de de Koh Tao où des centaines de touristes sont coincés en raison de la pandémie mondiale. L'immigration thaïlandaise a gentiment mis en place un bureau d'immigration temporaire sur l'île. Cependant, plusieurs personnes m'ont dit que les policiers facturaient des «frais d'administration» de 500 bahts. LA DÉMENCE!! Une scène absolument folle dans un bureau temporaire de l'immigration à Koh Phangan ce matin alors qu'environ 500 touristes et expatriés étrangers s'alignaient désespérément pour prolonger leur séjour et payer des amendes pour overstay. Pourquoi le gouvernement thaïlandais traite-t-il les étrangers comme ça? Richard Barrow pose la question que tout le monde a en tête : Ma question est, où sont le ministère du Tourisme et l'Autorité du tourisme de Thaïlande? Ils semblent étrangement silencieux. Pendant des années, ils ont fortement promu la Thaïlande comme destination touristique et le pays en a grandement profité. Pourquoi abandonner les touristes maintenant? Font-ils leur devoir? Thaivisa en français note que de nombreux pays à l'attrait touristique proche de celui de la Thaïlande ont amnistié les touristes coincés en n'oubliant pas que ce sont des VICTIMES et non des criminels potentiels. Le jour où le tourisme mondial repartira, les étrangers sauront de souvenir des pays qui ont fait preuve de compassion et ceux qui se sont comportés de manière inhumaine.
  13. Les tempêtes ont détruit 1 589 habitations dans 16 provinces, a annoncé le 7 avril le Département de la prévention des catastrophes, mais aucun décès n'a été signalé. Le directeur général du département, Monthon Sudprasert, a déclaré qu'un système à haute pression venant de Chine poussait l'humidité de la mer de Chine méridionale vers les régions du nord, du nord-est, du centre et de l'est de la Thaïlande provoquant des orages et des rafales de vent depuis le 1er avril. "Les seize provinces qui ont été touchées sont Phitsanulok, Phichit, Phetchabun, Nong Khai, Loei, Sakon Nakhon, Khon Kaen, Mukdahan, Chaiyaphum, Nakhon Ratchasima, Surin, Sisaket, Nakhon Sawan, Lopburi, Prachinburi et Trat", a-t-il déclaré. . «Trente-neuf districts, 80 sous-districts et 199 villages ont signalé des dommages concernant 1 589 foyers.» De plus, 47 granges, une école et un temple ont été endommagés et six vaches tuées. «Le département s'est coordonné avec les bureaux de l'administration locale et l'armée pour fournir des aides aux victimes», a-t-il déclaré. «Des produits de consommation, des fournitures médicales et des matériaux de construction sont livrés pour aider les gens à réparer leur maison. Le département enverra également des fonctionnaires pour estimer les dégâts dans chaque communauté et soumettre un rapport au ministère des Finances pour débourser l'argent réservé aux catastrophes naturelles. » Si vous avez besoin d'aide lors d'une catastrophe naturelle, contactez le service via la hotline 1784. https://forum.thaivisa.com/topic/1158358-storms-wreak-havoc-in-16-thai-provinces/
  14. Mardi 7 avril, le Conseil des ministres a approuvé la troisième phase de relance économique, d'une valeur de 1900 milliards de bt, pour atténuer l'impact de l'épidémie de Covid-19. Après avoir présidé la réunion du Cabinet, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a révélé que le troisième ensemble de mesures de relance économique consiste en trois décrets d'urgence. Le premier décret transférera 80 milliards Bt à 100 milliards Bt au budget central pour les utiliser comme fonds de relance. Le second permettra à la Banque de Thaïlande (BOT) d'utiliser jusqu'à 900 milliards de BTB pour des actions visant à relancer l'économie. Le troisième décret autorise le ministère des Finances à emprunter jusqu'à 1 000 milliards de Bt, dont 600 milliards de Bt seront utilisés pour les dons en espèces et la santé publique et 400 milliards de Bt seront consacrés aux mesures de relance économique. "De plus, il y aura encore 80 à 100 milliards de Bt disponibles après avoir réorganisé les budgets des autorités gouvernementales", a déclaré le Premier ministre, soulignant que l'épidémie de Covid-19 était le problème national n ° 1. Parallèlement, la BOT accordera 500 milliards de BTB de prêts à taux réduit à 2% d'intérêt pour aider l'économie, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME), avec des lignes de crédit pouvant atteindre 500 millions de BTB. En outre, la BOT demandera aux banques commerciales et aux institutions financières publiques d'autoriser les PME dont les prêts ne dépassent pas 100 millions de BTB à reporter le remboursement de la dette principale et des intérêts pendant six mois. https://forum.thaivisa.com/topic/1158279-thailand announces-58-billion-economic-measures-to-mitigate-coronavirus-impact/?tab=comments#comment-15268414
  15. Le cabinet a décidé mardi 7 avril que les écoles pourraient rouvrir à partir du 1er juillet au lieu du 16 mai. La porte-parole du gouvernement, Narumon Pinyosinwat, a déclaré que le cabinet a reconnu que le premier semestre de l'année scolaire 2020 devra être ajusté et que les écoles pourront commencer le semestre le 1er juillet au lieu du 16 mai. C'est une bien mauvaise nouvelle pour les parents isolés avec leurs enfants car les vacances ont commencé le 1er mars. Les tests d'entrée P1, M1 et M4 (CP, 5e et 2e) auront lieu en juin si possible. L'une des idées envisagées est d'annuler les vacances d'octobre afin de rattraper le temps perdu. Cela pourrait signifier une "méga session" de huit mois avec juste une pause du Nouvel An, note Thaivisa. Si, en juillet, la situation ne s'est pas améliorée, un système d'apprentissage en ligne sera mis en place. https://forum.thaivisa.com/topic/1158227-thai-schools-set-to-remain-closed-until-july-online-learning-if-covid-19-situation-does-not-improve/#comments https://www.nationthailand.com/news/30385550