Aller au contenu
BANGKOK 23 July 2019 14:16

Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    14 305
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    35

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. DES MANIFESTATIONS CÉLÉBRANT l’anniversaire de Sa Majesté la Reine Suthida auront lieu aujourd’hui à travers le pays. De nombreux citoyens ont donné l'aumône aux moines ce matin en l'honneur de la reine. Ils lui laisseront également des messages d'anniversaire dans des livres préparés à cet effet dans divers lieux, notamment le pavillon Sahathaï Samakhom à l'intérieur du Grand Palais. Le pavillon sera ouvert au public de 9h à 17h aujourd'hui. La reine est née le 3 juin 1978. Elle a obtenu son diplôme de la faculté des arts de la communication de l’Université Assumption en 2000, puis a été hôtesse de l'air sur JAL puis de 2003 à 2008 sur Thai Airways International. En 2010, elle était officier d'état-major d'opération par intérim à l'unité de la garde royale. Deux ans plus tard, elle est devenue commandant adjoint du bataillon puis commandant du bataillon d’entraînement à la King’s Guard School. En 2013, elle a été promue au poste de commandant adjoint à l'école, puis de commandant. Entre 2010 et 2018, elle a suivi plusieurs cours de formation militaire. En 2017, elle était aide de camp principale auprès de Sa Majesté le Roi dans le département de l'aide royale, avec le rang de général spécial, puis commandant adjoint du commandement de la sécurité royale, à nouveau en tant que général spécial. Sa Majesté le roi Maha Vajiralongkorn l'a nommée reine le 1er mai, quelques jours avant son couronnement. Quand il a été couronné le 4 mai lors d'une cérémonie empreinte d'anciennes traditions, il lui a attribué un rang royal plus élevé, lui donnant le statut de Sa Majesté la Reine. https://forum.thaivisa.com/topic/1104225-queen-suthida’s-birthday-adds-to-festive-royal-air/
  2. Un homme est mort et de nombreux autres ont été blessés lorsqu’une roquette (fusée) bourrée d’explosifs -fabriquée maison- de 13 mètres de long a foncé dans une foule de centaines de spectateurs. Le drame s'est produit hier soir lors d'un festival de fusées organisé à Nong Rua, dans la province de Nong Bua Lamphu, nord-est de la Thaïlande. Une vidéo sur Channel 3 a montré des villageois qui se sauvaient dans la fumée et le feu. 17 ont été blessés, cinq sérieusement. Thai Rath a rapporté que les spectateurs regardaient une Bang Fai Laan (Une fusée à 1 million) quand une Bang Fai Saen (une fusée à 100 000) a été accidentellement déclenchée dans une tente et s'est dirigée vers la foule. L’équipe Song Phee Nong du district de Sri Bun Reuang préparait la fusée aux environs de 17 heures. Noorit Chaising, âgé de 60 ans, est mort sur les lieux car il a été directement touché par la fusée. Parmi les blessés figuraient des personnes âgées de 18 à 78 ans. La fusée avait un diamètre de 15 cm et trois mètres de long pour la chambre de combustion et sa queue mesurait de près de dix mètres de long, a déclaré Thai Rath. Le propriétaire de la fusée a courageusement pris la fuite et est poursuivi par la police. Le gouverneur de Nong Bua Lamphu, Chaithawat Niamsiri, a appelé à une enquête approfondie et à une aide pour les victimes. Le chef de district local a annulé le reste du festival. Thaivisa note que des festivals de fusées sont organisés dans tout le nord-est de la Thaïlande. D'énormes fusées sont lancées dans le ciel par des équipes en lice pour des prix. Thaivisa en français rappelle que les autorités thaïlandaises avaient interdit ces spectacles, les organisateurs s'étaient alors tourné vers le Cambodge, sur la frontière même ce qui ne nécessitait aucune formalité. Devant la perte de bénéfices, les Thaïlandais ont à nouveau autorisé ces journées extrêmement populaires. La tradition est basée sur la conviction que le dieu des pluies - Phayathaen - doit être réveillé pour envoyer les pluies afin que les cultures puissent pousser au début de la saison de plantation du riz. Quatre personnes ont été tuées à Yasothon en 1999 lorsqu'une fusée est retournée dans la foule par la rampe de lancement. En 2006, au même endroit - le plus grand de Thaïlande, rassemblant des milliers de personnes - un Bang Fai Laan a sifflé au-dessus de la tête des spectateurs avant de détruire un atelier de réparation de pneus situé à côté d'une station-service. Personne n'a été blessé car le propriétaire du magasin était dans les toilettes. D'autres accidents et décès ont eu lieu au fil des ans dans d'autres festivals. Les festivals de fusées sont une attraction touristique incontournable en Thaïlande, même si tous savent que l'observation de fusées fabriquées maison et remplies de poudre à canon est dangereuse. lien vers la vidéo https://youtu.be/11mx0L8Oi7U https://forum.thaivisa.com/topic/1104302-video-one-killed-many-injured-as-huge-rocket-flies-into-spectators-at-north-east-rocket-festival/
  3. Cambodge, un monde d’esprits Les Khmers, le Bouddha et le Naga Philip Coggan 14.8 x 21.0 cm, 202 pages, 40 photos couleur, 19€95, ISBN 979-10-91328-68-5 Résumé Voilà un pays où les Chroniques Royales s’apparentent à des récits plus mythologiques qu’historiques, où le roi était une créature semi-divine jusqu’à récemment. Rituels, traditions et croyances séculaires y perdurent, malgré les guerres, les invasions, les colonisations, un génocide et le boum économique actuel, tout en s’adaptant à une société autrefois rurale qui s’urbanise et se modernise. Un pays où la (bonne) pratique (cultuelle, sociale, rituelle) prédomine sur le dogme, où l’on pioche à volonté dans le bouddhisme et ses valeurs morales, l’animisme, le culte des ancêtres, le spiritisme, et où l’intercesseur – moine, médium, docteur, patron, achar – sera choisi avec discernement en fonction des besoins, du calendrier. C’est ce que l’on découvre tandis que l’auteur évoque les mythes fondateurs du pays et l’histoire du bouddhisme, qu’il détaille le rôle des moines et des kru boramey dans la vie quotidienne des gens. Par ailleurs, il reconsidère l’Histoire récente du Cambodge sous l’angle du monde invisible, car le surnaturel touche tous les aspects de la vie des Cambodgiens, des plus sombres aux plus heureux, de la naissance à la mort en passant par l’âge adulte. Le texte est rendu vivant par les nombreux témoignages de Cambodgiens recueillis par l’auteur, comme celui de ce bourreau de l’Angkar, de cette fille qui voit des esprits en permanence, de ce garçon de temple scolarisé grâce à un moine bienveillant… L’auteur Philip Coggan, natif de Sydney, a fait des études universitaires en histoire de l’Asie avant de rejoindre le service diplomatique australien. Il a ensuite participé à des missions de maintien de la paix pour les Nations unies où l’une de ses tâches consistait à interviewer des civils. Depuis son premier contact avec le Cambodge, où il est venu travailler dans une ONG aidant les victimes de mines, Coggan partage son temps entre le Royaume et l’Australie. Auteur de cinq ouvrages, Philip Coggan écrit à plein temps depuis 2015. Traduit de l’anglais par Jing Han En vente sur notre site Internet (www.gope-editions.fr/cambodge-un-monde-d-esprits), puis, d’ici 2 semaines, en librairie ou sur votre plate-forme préférée !
  4. Chuan Leekpai, président de l'assemblée, a déclaré que l'élection du prochain Premier ministre aurait lieu mercredi. La date a été choisie dès que la Gazette royale a officialisé Chuan en tant que président de la Chambre et de Suchart Tancharoen et Supachai Phosu en tant que vice-présidents. Bien que la Constitution ne fixe pas de délai pour l'élection du chef du gouvernement, elle stipule que les parlementaires doivent être informés au moins trois jours à l'avance, sauf en cas d'urgence. Chuan a déclaré que les convocations seraient envoyées aux députés samedi et que le Sénat et l'Assemblée participeraient au vote. La construction d’un nouveau bâtiment du Parlement n’ayant pas encore été achevée, les législateurs se réuniront à l’auditorium TOT de Lak Si à Bangkok. Seuls les candidats des partis ayant remporté au moins 25 sièges de député aux élections du 24 mars seront éligibles mercredi. L’élection du premier ministre se fera à bulletin ouvert. Le nom de chaque candidat sera lu à haute voix dans l’ordre alphabétique et les électeurs indiqueront leur consentement ou leur désapprobation ou choisiront de s’abstenir. Le vainqueur d'une majorité simple de 376 voix parmi les 750 membres des deux chambres deviendra Premier ministre. Si personne ne gagne la majorité simple, la Constitution exige des votes supplémentaires jusqu'à ce que quelqu'un sorte victorieux. Il est de notoriété publique que les 250 sénateurs nommés par la junte voteront pour le général Chan-o-cha qui a fomenté un coup d'état en 2014. Chan-o-cha n'a besoin que de 126 députés, en plus des 250 sénateurs, mais s'il devait être élu grâce aux sénateurs, il ne serait pas moralement légitime aussi, il souhaite avoir 251 + 250 voix soit 501 sur 750. Le chef de la junte, le général Prayut Chan-o-cha, est le seul candidat du parti Phalang Pracharat, qui compte 116 sièges de député et s'efforce de diriger une coalition au pouvoir. Le parti Pheu Thai, qui compte 136 députés, a proposé la candidature de Khunying Sudarat Keyuraphan, Chadchart Sittipunt et Chaikasem Nitisiri. On ne sait toujours pas lequel sera candidat mercredi. Thanathorn Juangroongruangkit, chef du parti Future Forward, pourrait également participer au vote de mercredi. Bien que ses fonctions parlementaires aient été suspendues par la Cour constitutionnelle en raison de la possible possession de parts dans des médias, son parti insiste sur le fait que le jeune homme âgé de 41 ans est qualifié pour le poste de Premier ministre. Entre-temps, ni le bloc pro-, ni le bloc opposé à la junte militaire n'a été en mesure de rassembler suffisamment de députés pour former une coalition depuis le scrutin du 24 mars. On pense que le gouvernement sera formé une fois le Premier ministre choisi. Bien que le parti pro-junte Phalang Pracharat soit censé prendre la tête d'une coalition multipartite, il n'a pas été en mesure de confirmer les accords avec son partenaire clé, le parti démocrate, en raison de désaccords sur le détenteur du portefeuille de l'agriculture. L'ancien ministre de l'Agriculture, Somsak Thepsutin, a annoncé hier qu'il se battrait pour ce poste, affirmant que la politique agricole avait été au cœur de sa campagne électorale et qu'il devait tenir ses promesses. Le dirigeant démocrate Jurin Laksanawisit a déclaré que son parti attendait que Phalang Pracharat règle ses problèmes internes. https://forum.thaivisa.com/topic/1103899-new-pm-to-be-nominated-on-wednesday/page/3/#comments Chuan
  5. article de BLOOMBERG média pro capitaliste s'il en est L’homme le plus riche de Thaïlande a ajouté 2,5 milliards de dollars à sa fortune cette année pour renforcer la position de son groupe en tant que titan du secteur de la consommation. L’avoir net de Charoen Sirivadhanabhakdi a atteint 13,4 milliards de dollars, principalement en raison d’un gain de 32% des actions Thai Beverage Pcl cotées à Singapour, selon le Bloomberg Billionaires Index. Une société affiliée de Thai beverage est liée au rachat de Starbucks en Thaïlande, transaction qui pourrait valoriser le conglomérat de plus de 500 millions de dollars. L’achat des activités de Starbucks en Thaïlande étend l'empire de Charoen au-delà de la bière et du whisky. Il s’est également étendu aux secteurs des boissons alcoolisées au Myanmar et au Vietnam. "La soif de nouveaux contrats de Charoen ira au-delà des boissons, ce qui permettra à son groupe de renforcer sa position de poids lourd du secteur de la consommation", a déclaré Thomas Jastrzab, analyste chez Bloomberg. La richesse de Charoen a culminé à 17,7 milliards de dollars en janvier 2018 avant que les actions de sa société de boissons ne s'effondrent, la baisse des ventes de bière et de spiritueux thaïlandais entraînant une baisse des bénéfices au premier semestre. La Thaïlande a interdit la publicité et augmenté les taxes sur les boissons alcoolisées afin de limiter sa consommation. En 2017, Charoen’s Thai Beverage a acheté plus de 240 restaurants KFC en Thaïlande pour environ 11,3 milliards de bahts thaïlandais (355 millions de dollars). Il a également acquis une participation de 75% dans la principale marque de whisky du Myanmar, pour un montant d’environ 742 millions de dollars, son premier investissement majeur dans le pays. Charoen envisage de se lancer dans l'immobilier en Thaïlande ce qui pourrait rapporter au moins 1,5 milliard de dollars. Il contrôle également Berli Jucker Pcl, un commerçant et fabricant de biens de consommation centenaire, Golden Land Property Development Pcl, Fraser & Neave Ltd. et Frasers Property Ltd. https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-29/thai-tycoon-adds-2-5-billion-to-his-fortune-on-beer-spirits Le salaire minimum en Thaïlande est d'environ 10 dollars par jour.
  6. Les compétences linguistiques du footballeur des Mu Pa Boys lui valent le premier prix ADUL SAMON, l’un des 12 garçons sauvés de la grotte Tham Luang à Chiang Rai l’année dernière, a reçu un Global Citizen’s Award pour son leadership au cours de l’opération de sauvetage. Le jeune garçon de 16 ans a reçu le prix du Middlebury College, qui organisera également un camp d'entraînement en anglais dans son école plus tard dans l'année. «L’histoire exemplaire d’Adul correspond exactement à ce que nous avions en tête pour le Prix du citoyen mondial», a déclaré la présidente du Middlebury College, Laurie Patton, sur le site Internet du collège. «Notre intention est de reconnaître une personne qui, grâce à ses compétences en communication et à sa compassion, est capable de changer le monde, sans attendre d'être sous les feux de la rampe - un citoyen du monde qui travaille sans reconnaissance», a déclaré Patton. Adul est né en 2003 dans l’état de Wa, au Myanmar, et a été conduit à l’église Hope Mae Sai de Chiang Rai à l’âge de six ans. Il a ensuite été pris en charge par le pasteur et son épouse, qui l'ont inscrit à l'école Baan Wiang Phan. Le jeune homme est devenu un excellent étudiant, en particulier en anglais, en thaï, en birman et en mandarin, ainsi que comme un athlète accompli participant au football, au volleyball et à l'athlétisme. Pour offrir quelque chose à la communauté scolaire d’Adul, Patton a déclaré que le collège avait mis en place un programme de stages d’été de trois ans - en collaboration avec l’école Baan Wiang Phan du district de Mae Sai - dans le cadre duquel des étudiants de Middlebury enseigneraient l’anglais à l’école. «Nous parlons d’engagement mondial », a déclaré Patton. Hannah Krutiansky, 19 ans, spécialisée en géographie, et Anh Bui, étudiant en langues étrangères de l’Institut Middlebury, seront les premiers stagiaires du nouveau programme cet été. “Le message de l'école Baan Wiang Phan d'éduquer tout le monde, quelle que soit sa nationalité correspond parfaitement à tout ce à quoi je crois », a déclaré Krutiansky. Mme Krutiansky a déclaré que le fait que sa famille soit arrivée aux États-Unis en tant que migrante et qu’elle avait du mal à apprendre la langue la motive à aider les autres. En juin 2018, Adul, ses coéquipiers et son entraîneur se sont retrouvés pris au piège dans la grotte de Tham Luang, où ils étaient partis explorer. La montée rapide des eaux en raison des fortes pluies a emprisonné la petite troupe. Leur épreuve de deux semaines a pris fin lorsque des plongeurs britanniques, à la recherche des garçons disparus, les ont découverts au fond de la grotte. Adul a assumé un rôle de leader inattendu lors de l'opération de sauvetage lorsqu'il a proposé de traduire ce qui se passait grâce à ses compétences linguistiques. Il a pu communiquer efficacement avec les plongeurs, en répondant aux questions et en informant ses amis, a indiqué. On se souviendra toujours du moment où le sauveteur britannique demande "combien êtes vous ?". Adul répond "13", ce qui signifie immédiatement que TOUS les jeunes sont vivants. Les 13 membres de l'équipe de football ont été sauvés. Adul a depuis repris ses études. https://forum.thaivisa.com/topic/1103737-mu-pa-boy’s-language-skills-wins-him-top-award/
  7. Tesco Lotus a annoncé son intention d'arrêter complètement l'utilisation de récipients pour aliments en mousse de polystyrène à compter du 1er juillet. Le détaillant a annoncé qu’il adoptera également une approche collaborative pour lancer plusieurs autres initiatives à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement 2019, le 5 juin, afin de s'attaquer à la crise des déchets en Thaïlande causée en partie par les emballages alimentaires à usage unique. Salinla Seehaphan de Tesco Lotus a déclaré: «En tant que détaillant qui exploite un réseau de plus de 2 000 magasins en Thaïlande, nous contribuons pour réduire les problèmes de déchets et leur impact sur l'environnement. En conséquence, nous arrêterons l’utilisation des contenants pour aliments en mousse de polystyrène dans tous nos magasins à partir du 1er juillet 2019. Nous avons commencé la transition. Au lieu des plateaux et des récipients en mousse, nous allons passer à des récipients en plastique recyclables à 100%. «Outre le retrait des bacs en mousse de polystyrène, Tesco Lotus continuera de progresser dans son engagement de réduire l'impact environnemental des emballages utilisés dans le but de créer un système d'emballage en boucle fermée.» Elle a déclaré qu'à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement 2019, le détaillant lancerait également d'autres initiatives «en collaborant avec tous les secteurs afin de créer un impact plus fort et durable». Elle a déclaré que les initiatives couvriraient toute la chaîne des emballages, depuis la conception, la production, l'utilisation, la récupération et le recyclage. «Tesco Lotus aimerait appeler le gouvernement, les grands industriels et le public à collaborer pour concevoir, produire, utiliser, récupérer et recycler les emballages à usage unique de manière plus efficace. https://forum.thaivisa.com/topic/1103809-tesco-lotus-dumps-polystyrene-in-bid-to-tackle-waste-crisis/
  8. Les hôpitaux privés ne seront plus autorisés à profiter des patients avec des factures énormes après que les autorités ont adopté des mesures juridiques claires hier pour réduire les prix exagérés. La nouvelle réglementation, qui contrôle le prix des médicaments, des fournitures médicales et des services médicaux, est entrée en vigueur hier. De nombreux patients se rendent dans des hôpitaux privés pour éviter la foule et les longues files d'attente dans les centres médicaux de l’État, mais beaucoup se retrouvent «arnaqués». Maintenant, avec autant de plaintes déposées contre des établissements médicaux privés, le gouvernement ne peut plus fermer les yeux. Plus tôt cette année, le secrétaire général de la Fondation pour les consommateurs, Saree Ongsomwang, a déclaré que, dans un cas, la facture des soins médicaux dépassait les 23 millions de Bt. Dans un autre cas, un patient a dû payer 30 000 thb pour le traitement d'une simple diarrhée. "Si les hôpitaux font appel à de nombreux spécialistes pour des symptômes simples, comme des maux de tête ou des maux d'estomac, uniquement pour faire payer aux patients des frais élevés, cela peut alors donner lieu à une plainte et à une action en justice", a déclaré hier le directeur général du Département du commerce intérieur, Wichai Phochanakit. Il a ajouté que tout hôpital coupable d'avoir fourni des traitements inutiles et de surcharger les patients encourait sept ans de prison et / ou une amende de 140 000 Bt. Depuis hier, les hôpitaux doivent -tout comme les importateurs, les exportateurs, les fabricants et les distributeurs- déclarer les prix d'achat et de vente de leurs produits. Les nouvelles règles couvrent 3 892 médicaments, fournitures médicales et services médicaux énumérés dans la Couverture universelle des patients en urgence. «Si cela n’est pas fait, une peine de prison pouvant aller jusqu’à un an et / ou une amende de 20 000 Bt plus une amende de 2 000 Bt / jour seront infligées pendant toute la période de retard», a expliqué Wichai. Il a ajouté que les prix déclarés par les hôpitaux figureront sur les sites Web de son département et des hôpitaux. "Les hôpitaux privés sont également tenus d'afficher un code QR sur leurs sites Web afin que les patients puissent vérifier facilement les prix", a-t-il poursuivi. Une étude récente a révélé que dans certains hôpitaux privés, les médicaments étaient vendus à des prix ridicules. La marge la plus extravagante s'élevait à 8 766 %. Le même médicament peut coûter entre 11 thb et 28 862 Bt le cachet. Par exemple, Orfarin coûte 2 bt le cachet, mais est vendu en moyenne dans les hôpitaux privés 13,7 Bt, et dans certains cas jusqu'à 36 Bt le cachet. L'amphotéricine-B coûte 452 Bt, mais est vendu en moyenne pour 937 Bt dans certains hôpitaux et atteint même 2 200 Bt dans certains endroits. «Nos nouvelles règles visent à garantir des prix justes. Nous allons considérablement augmenter le nombre de médicaments, de fournitures médicales et de services médicaux couverts par la nouvelle réglementation », a déclaré Wichai. Il a ajouté qu'à partir de maintenant, les hôpitaux privés doivent informer les patients, si nécessaire, du coût estimé du traitement. "En outre, en vertu de la nouvelle réglementation, les ordonnances doivent inclure les noms génériques et commerciaux d'un médicament, la forme sous laquelle le médicament se trouve, la quantité et les instructions de consommation", a-t-il déclaré. "Les factures doivent également préciser le prix unitaire du médicament." Wichai a ajouté que les hôpitaux qui ne se conformaient pas à la loi pouvaient faire face à cinq ans de prison et / ou à une amende de 100 000 Bt. https://forum.thaivisa.com/topic/1103742-govt-takes-concrete-steps-to-stop-overpricing-at-private-hospitals/ Les clients de ces hôpitaux, comme les expatriés, ne peuvent que se réjouir. Reste à savoir si la loi sera appliquée avec sérieux car les hôpitaux privés appartiennent à des conglomérats très influents. Par ailleurs, dans certains cas, les hôpitaux publics pratiquent des tarifs, même s'ils sont justifiés, qui ne sont pas bon marché pour les étrangers (double tarification). Comptez 25 000 thb par jour dans le public en soins intensifs.
  9. Suite de cette affaire Trois hommes ont été condamnés à mort pour le meurtre d'un expatrié britannique et de son épouse thaïlandaise dans le nord de la Thaïlande. L'ingénieur Alan Hogg, âgé de 64 ans, et son épouse Nott Suddaen, âgée de 61 ans, ont été retrouvés enterrés près de leur domicile à Phrae en septembre dernier. Vendredi, la cour provinciale de Phrae a condamné à mort Warut Rattanasatchakit, 63 ans, Phia Khamsai, 63 ans, et Kittipong Kamwan, 24 ans, pour meurtre avec préméditation. Seema Udpamoon, âgé de 60 ans et voisin du couple, a été condamné à 25 ans de prison. Il avait été condamné à 50 ans de prison mais a vu sa peine divisée par deux pour avoir coopéré à l'enquête. La cour a appris comment le frère de Nott, Warut Rattanasatchakit, avait planifié les meurtres afin de pouvoir contrôler les avoirs du couple, qui comprenaient une grande propriété dans le district de Phrae. La police a déclaré qu'il y avait un conflit entre Warut et M. Hogg depuis plusieurs années. Warut a demandé l'aide de Seema pour tuer sa sœur et son mari britannique. Seema a refusé mais il suggéré de recruter Phia et Kittipong. Kittipong serait celui qui a tiré sur M. Hogg avec une arme à feu pour le tuer devant chez lui, tandis que Warut massacrait sa sœur à mort avec une clé à molette. Les hommes ont ensuite enterré le couple sur un terrain proche de leur domicile. Au moment de la condamnation, le tribunal a également ordonné aux hommes de verser 644 255 bahts à la fille du couple. Thairath a indiqué que les proches du défunt sont satisfaits de la décision du tribunal. On ne sait pas si les condamnés feront appel. https://forum.thaivisa.com/topic/1103955-three-men-sentenced-to-death-for-murdering-british-expat-and-wife-in-northern-thailand/
  10. Le bureau de l’immigration de Ubon Ratchathani a présenté un moyen pratique pour les propriétaires de signaler la présence d'un étranger séjournant chez eux dans les 24 heures. Cela pourrait se faire via un téléphone mobile, Android et IOS. Il a été conseillé aux personnes de consulter «l’article 38», qui renvoie à la partie de la loi sur l’immigration de 1979 qui se rapporte à cette question. Si vous accueillez un ami étranger chez vous et que vous ne prévenez pas le commissariat vous êtes passible, au minimum, d'une amende. Le message de l'immigration comprenait une capture d'écran d'une application mobile. La description de l'application sur le Google Play Store dit: "Fournisseur d'application du Bureau de l'immigration - Selon l'article 38 de la loi sur l'immigration de 1979," Les propriétaires de maison, chefs de famille, propriétaires ou gestionnaires d'hôtels qui accueillent temporairement des étrangers séjournant légalement dans le royaume doivent informer les autorités dans les 24 heures suivant l’arrivée du ressortissant étranger via l'application Mobile" Personne n'a essayé ni n'affirme que cela fonctionne.
  11. Une nouvelle technique est utilisée en Thaïlande pour reboiser les forêts dévastées… Le bombardement de semences… Et cette technique semble déjà porter ses fruits ! La Thaïlande est considérée comme l’un des poumons verts de la Terre, pourtant la culture massive des palmiers à huile ou des hevea pour le caoutchouc en ont fait un pays dévasté par la déforestation massive ! La déforestation a également entraîné la perte d’espèces animales et florales qui vivaient dans ces forêts. Depuis quatre ans, les autorités thaïlandaises ont mis au point une technique originale pour reboiser les forêts dévastées : il largue par voie aérienne des milliers de graines préparées en amont pour qu’elles repoussent à l’endroit du largage. Une technique encore peu utilisée dans le monde mais qui semble déjà faire ses preuves… Les besoins de profit des différents pays ont mené à la destruction massive des espaces verts, alors pour rendre en partie à la Nature, ce que nous lui avons pris, cette technique de bombardement de graines pourrait être une solution plus simple et moins coûteuse que la plantation classique de nouvelles forêts. En Thaïlande, pays de plus de 164.000 km carrés de forêt (données de 2016), des avions sont donc destinés à bombarder les forêts de graines diverses et variées. Ces graines sont sélectionnées selon leur résistance au milieu naturel dans lequel elles vont être larguées. Le premier bombardement de graine s’est déroulé dans la région de Phitsanulok sur plus de 800 hectares de forêt. Bien que les résultats définitifs soient attendus pour 2020, les scientifiques avancent que 70% des graines larguées ont déjà pris racine. Les graines venues des airs sont des plantes locales mélangées à de l’argile et du compost pour favoriser l’enracinement rapide. Avec cette technique, si les résultats sont avérés, il deviendrait donc plus facile de reboiser les forêts décimées, parfois difficiles d’accès. Nous avons hâte de savoir si les forêts thaïlandaises respireront un peu mieux grâce à ces bombardements de semence… Et si tel était le cas, il faudrait étendre cette technique à l’Amazonie qui se meurt un peu plus chaque jour ! https://www.neozone.org/ecologie-planete/pour-regenerer-ses-forets-la-thailande-bombarde-par-avion-des-centaines-de-milliers-de-graines-et-ca-fonctionne/
  12. BANGKOK, 31 mai 2019 (NNT) - Le porte-parole du gouvernement, le général Veerachon Sukhonthapatiphak, a rejeté les rumeurs selon lesquelles le Premier ministre Prayut Chan-o-cha utiliserait ses pleins pouvoirs pour déclarer l'état d'urgence et dissoudre les partis politiques, ce qui ferait perdre leur statut aux 500 députés. Il a déclaré que le Premier ministre avait respecté les lois, écouté la population et n'avait pas de telles idées. Le porte-parole du gouvernement a déclaré que quelqu'un avait eu l'intention de répandre des rumeurs sans fondement dans le seul but de semer la confusion dans l'opinion publique pour décrédibiliser le gouvernement actuel. Il a cité le Premier ministre qui avait appelé la population à ne pas croire un tel ouï-dires. Les partis n’ont pas encore pris clairement position en faveur de la formation d’un gouvernement. Il a averti ceux qui pourraient avoir une mauvaise intention envers le gouvernement d'arrêter. Les autorités engageront des poursuites judiciaires contre les lanceurs de rumeurs. Dans le même temps, le parti Palang Pracharath a invité hier le parti Chart Thai Pattana à se joindre à sa coalition. Le parti Pheu Thai a reporté une réunion de ses députés sur le vote d'un Premier ministre. Phannikar Wanich, porte-parole du parti "Future Forward", a déclaré que son parti laisserait à l'alliance des sept partis le soin de prendre une décision commune sur la question des candidats au poste de premier ministre. Thanathorn Juangroongruangkit, président du parti Future Forward, est toutefois candidat au poste de Premier ministre, bien que son mandat de député soit suspendu par la Cour constitutionnelle. En outre, Ruengkrai Leekitwattana a présenté des éléments de preuve à la commission électorale dans le cadre d'une requête demandant à la CE d'enquêter sur 10 députés du parti démocrate pour avoir prétendument détenu des actions dans des sociétés de médias. En outre, il a déclaré qu'il entamerait des poursuites judiciaires contre 50 autres députés, notamment ceux des partis Bhumjaithai et Chart Thai Pattana, ainsi que des sénateurs qui auraient détenu des actions dans des entreprises de médias. https://forum.thaivisa.com/topic/1103834-rumors-of-premier-to-declare-state-of-emergency-dissolve-parties-dismissed/ On peut penser que ces rumeurs devraient inciter les Démocrates et Bhumjaithai à accepter ce que leur donne la junte sans barguigner, sinon... Par ailleurs, avant chaque action, l’armée dément toujours.
  13. Les résultats des élections européennes en Thaïlande se trouvent en suivant ce lien https://th.ambafrance.org/Elections-europeennes-2019-resultats-pour-la-circonscription-consulaire-de Le nombre extravagant des listes rend le copier / coller difficile. 13 listes n'ont obtenu aucune voix. 10 listes ont obtenu moins de 2 % dont les pauvres messieurs Dupont Aignan et Hamon. La liste Asselineau a fait beaucoup mieux en Thaïlande qu'en France avec près de 6 %. Les listes Glucksman et France Insoumise ont fait moins bien qu'en France. La liste Républicains et Les verts ont réalisé un score similaire à celui de la France. La liste LREM a fait beaucoup mieux en Thaïlande qu'en France à 31 % et celle du RN légèrement mieux à 26 %. Bien évidemment bureau par bureau, toujours ce gouffre culturel entre Bangkok qui boude le RN (14 %) et la province qui l'adore plus que jamais. 46 % à Phuket, 49 % à Pattaya. Très peu de communes de France peuvent se vanter d'avoir d'aussi beaux résultats pour la liste Bardella RN soutenue par Marine Lepen. Le taux de participation est bon à Pattaya et mauvais à Phuket, la raison en est que la "circonscription" de Pattaya est petite en terme de surface alors que celle de Phuket englobe Samui. Comment les habitants de Samui pourraient ils se rendre à Phuket pour voter ? Thaivisa en français a souvent interpelé l'ambassade au sujet de l'ouverture d'un bureau de vote à Samui. En vain.
  14. Je veux voir Mioussov Durée 2h00 avec entracte de 15 min. et rafraîchissements. Après « Juste la fin du monde », le collectif francophone « Le théâtre des Invités », vous apporte fraîcheur et dépaysement avec un vaudeville sauce moscovite, écrit en 1947 par Valentin KataÏev. Après les larmes, le rire aux éclats : cette pièce de l’ère stalinienne où se mêlent habiles quiproquo et claquements de portes, vous fera pleurer de rire. Pauvre Mioussov, lui qui voulait se reposer dans la maison de repos des « Tournesols » ! Mise-en-scène : Nora Jacob et Phany Champagne Distribution : Claire Alembik : Klava Ignatiouk, Isabelle Arrault : Rosa Ereemevna, Jean-François Couet : Zaïtsev, Cannelle Gueguen-Teil : Choura, Jonathan Klein : pr. Doudkine, André Leblanc : Kostia Galouchkine, Linda Nguon : Zoïa Doudkina, Hélène Nourdin : Dr. Kirilov, Daniel Shallon : Philippe, Abel Talbi : Mioussov, Delphine Thouvenot : Vera Karpovna. Jeudi 6 Juin, Vendredi 7 juin, Samedi 8 juin 19:00 Alliance française de Bangkok 179 Thanon Witthayu Pathum Wan 10330 BANGKOK Prix : 500,00 THB Tarif membre : 300,00 THB
  15. Thai Rath rapporte que des policiers de Trang, dans le sud de la Thaïlande, avaient arrêté un homme de 25 ans à Surat Thani pour le meurtre d'une lycéenne de 14 ans. "Kan", pseudonyme de la victime, a été retrouvée morte et brûlée à l'essence dans un sous-bois à Trang au début du mois de mars. Sa grand-mère avait signalé la disparition de la collégienne de M2 (4e). Wisanu "Kai" Bunkhong, âgé de 25 ans, a toujours été considéré comme le responsable car il entretenait une relation avec l'adolescente. Le surnommé "Ai Kai" dans les médias thaïlandais, a été interrogé par la police de Trang à Surat Thani. Il sera présenté au tribunal de Trang aujourd'hui. Il s'était caché à Surat Thani. Il aurait admis avoir agressé et étranglé Kan à mort. Il l'a ensuite incendiée après l'avoir aspergée d'essence. Il a ensuite déplacé le cadavre dans le but de le dissimuler. Aucune raison ou motif n'a été donné. https://forum.thaivisa.com/topic/1103598-arrested-thai-man-ai-kai-25-who-strangled-14-year-old-girlfriend-and-set-fire-to-her/
  16. Le parti Bhumjaithai ne se joindra pas au parti Palang Pracharat pour former un gouvernement si les démocrates décident de se séparer du parti pro-Prayut, a déclaré aujourd'hui le chef du parti Bhumjaithai, Anuthin Charnvirakul. Il a répété que son parti ne ferait partie que d'un gouvernement de coalition, qui jouit d'une majorité à la Chambre des députés et qui n'a pas recours au sénat nommé par la junte pour obtenir le poste de premier ministre. Il a également rejeté la proposition du parti Palang Pracharat selon laquelle les partenaires potentiels de sa coalition devraient voter pour Prayuth en tant que Premier ministre avant de discuter du partage des portefeuilles du cabinet. En effet, Les Démocrates et Bumjaithai craignent de ne pas être récompensé correctement pour leur ralliement et ont peur de se voir octroyer des secrétariats d'état. M. Anutin a déclaré qu'après l'achèvement des négociations, les principaux membres des partenaires de la coalition devaient faire une déclaration commune, avant l'élection du Premier ministre, sur la formation du gouvernement, afin de garantir à la population que le nouveau gouvernement est prêt à agir. Interrogé sur ce qui arriverait si le parti Pheu Thai tentait à nouveau de persuader Bhumjaithai de rejoindre la coalition pour la démocratie, M. Anuthin a déclaré que l'alliance dirigée par Pheu Thaï ne serait pas en mesure d'obtenir 376 voix pour faire approuver son candidat au poste de Premier ministre au parlement. Il a rejeté les critiques selon lesquelles un gouvernement de coalition dirigé par Palang Pracharat, même avec le soutien des démocrates et de Bhumjaithai, serait instable en raison de sa faible majorité. Le chef du parti Bhumjaithai a également réfuté la suggestion selon laquelle le parti romprait sa promesse électorale s'il adhérait au parti Palang Pracharat, insistant sur le fait que le parti n'avait pas dévié de ses quatre principes déclarés (dont légalisation de la marijuana). Cette promesse et les déclarations pleines de bonnes résolutions étaient le fait des Démocrates. Dans un sondage récents, les Thaïlandais ont affirmé qu'ils ne croyaient pas à ses "bonnes résolutions" de la part du parti Démocrate et qu'ils étaient persuadés que les Démocrates rejoindraient la junte. Les tergiversations actuelles n'ont pour but que faire monter les enchères. https://forum.thaivisa.com/topic/1103552-bhumjaithai-will-follow-if-democrats-don’t-join-palang-pracharat-group/
  17. CHONBURI, 30 mai 2019 (NNT) - Le ministre de l'Énergie a présidé la première vente publique de PTT UltraForce Diesel B10 en Thaïlande, conformément à la politique du ministère visant à promouvoir le biodiesel B10 en tant que principal carburant diesel. Le ministre de l'Énergie, Siri Jirapongphan, a présidé la cérémonie dans la zone industrielle d'East Seaboard, Si Racha. Il était accompagné du directeur général de PTT, Jiraporn Khaosawas. Le ministre de l'Énergie a déclaré que le ministère envisageait de promouvoir le biodiesel B10 en tant que principal type de carburant diesel en Thaïlande, en remplacement du biodiesel B7 actuel d'ici 2021. Le ministère des Finances offre un rabais de 1 baht par litre de taxe d'accise sur le biodiesel B10, par rapport au taux applicable aux autres produits diesel. Le ministère prévoit que l'introduction du nouveau biodiesel B10 portera la consommation d'huile de palme à 2 millions de tonnes par an, contre 1,5 million actuellement, conformément à la stratégie nationale pour l'huile de palme. Il a déclaré que le ministère de l'Énergie était favorable aux normes de qualité du biodiesel B10. Les constructeurs de véhicules ont déjà certifié 944 modèles de 12 marques différentes compatibles B10, contribuant ainsi à renforcer la confiance des clients. . Mlle Jiraporn Khaosawas, de PTT, a annoncé aujourd’hui que la société était prête à vendre les produits PTT UltraForce Diesel B10 dans les stations PTT à compter d’aujourd’hui, et poursuivra son déploiement dans les régions de l’Est et du Sud. La société collaborera avec le ministère de l'Énergie pour promouvoir l'utilisation du biodiesel B10, qui deviendra le principal type de carburant biodiesel dans le pays. Elle a déclaré que la société estimait que la qualité du produit, qui a reçu les certifications du ministère de l’Énergie et des constructeurs automobiles, ne causera pas de dommages aux moteurs. Le PTT UltraForce Diesel B10 est également doté de certaines propriétés qui contribuent à améliorer les performances du moteur. Il peut également être brûlé complètement, générant 42% moins de fumée noire. Le nouveau produit pétrolier est vendu 1 baht moins cher que le diesel automobile classique, ce qui contribuera à réduire les coûts pour les automobilistes. La fabrication de ce carburant à partir d'huile de palme brute aidera directement les producteurs de palmiers en Thaïlande. https://forum.thaivisa.com/topic/1103609-biodiesel-b10-now-available-in-thailand/
  18. Suite de cette affaire UN IMPORTATEUR a été condamné à une amende symbolique de 50 000 Bth pour avoir importé illégalement des produits chimiques non déclarés dans le Royaume. Le vice-amiral Yutthana Mokkhao, directeur du port de Laem Chabang Seaport, a déclaré hier que KMTC Co Ltd avait été condamné à une amende pour avoir délibérément omis de déclarer ses cargaisons de produits chimiques toxiques à bord du porte-conteneurs KMTC Hongkong. L’autorité portuaire a également porté plainte contre KMTC, a ajouté Yutthana, ajoutant que les agents poursuivaient leurs recherches sur les raisons pour lesquelles la société n’avait pas déclaré sa cargaison, ce qui pourrait donner lieu à de nouvelles accusations. Il a également dit craindre que de nombreux navires ancrés dans le port ne contiennent des produits chimiques toxiques, ajoutant que le contrôle des marchandises était entre les mains du service des douanes. Les experts en environnement reprochent aux autorités de ne pas avoir pris de mesures énergiques pour empêcher les produits chimiques dangereux d'entrer. Somnuck Jongmeewasin, expert en environnement de EEC Watch, a déclaré que les mesures officielles prises pour punir l'importateur de produits chimiques non déclarés étaient «insuffisantes». Les autorités devraient également déterminer exactement quels produits chimiques composent la cargaison maintenant brûlée, car il y a des raisons de croire que de nombreux produits chimiques non nommés ont peut-être été à l'origine de l'incendie, a-t-il ajouté. «Il existe déjà un rapport officiel de l’hôpital Leam Chabang montrant la présence d’un produit chimique fortement alcalin», a déclaré Somnuck. «Cela va à l'encontre de ce que les responsables avaient révélé précédemment, à savoir que les produits chimiques étaient acides. Donc, il doit y avoir plus de produits chimiques dans cette cargaison et les autorités devraient mener une enquête complète. ” En outre, il a cité des sources industrielles anonymes selon lesquelles les autorités portuaires auraient transporté plus de 6 milliards de tonnes de liquide contaminé à traiter ailleurs, ce qui, a-t-il dit, représente un volume considérable d'eaux usées. «Nous voulons savoir pourquoi il y a une telle quantité d'eau contaminée et où elle aboutira. Ce sont les questions auxquelles l’administration portuaire doit répondre », a déclaré Somnuck. Il a également révélé que des pêcheurs locaux avaient trouvé des barils vides, brûlés de manière suspecte, flottant dans la mer après l'incendie. Somnuck a déclaré que ceux-ci devraient également faire l'objet d'une enquête. Dans le même temps, Jinda Thanomrod, chef de la municipalité de Leam Chabang, a déclaré que 1 092 personnes s'étaient présentées pour porter plainte après l'incendie. La plupart avaient été blessés par les retombées de produits chimiques et beaucoup se sont plaints de leurs biens endommagés. Jinda a déclaré que tous les sinistrés seraient bientôt dédommagés, car Laem Chabang Seaport avait déjà mis en place un comité pour traiter de cette question. Le propriétaire sud-coréen du navire a fait rapport hier au bureau du port de Laem Chabang, accompagné de représentants de sa compagnie d’assurance, et a promis d’indemniser toutes les personnes touchées sans condition. https://forum.thaivisa.com/topic/1103580-environmentalists-decry-‘small’-fine-for-undeclared-chemicals/
  19. Hua Hin et Chiang Mai comptent parmi les meilleures destinations pour la retraite en Asie, d’après un nouvel article du site U.S. News & World Report. Les 2 destinations thaïlandaises populaires font partie de la liste des 10 meilleurs endroits pour prendre sa retraite en Asie, publiée plus tôt ce mois-ci. Le site a pris en compte des facteurs tels que le coût de la vie, la météo et les soins médicaux, qui concernent à la fois à Hua Hin et à Chiang Mai. «Depuis le 19e siècle, la ville thaïlandaise de Chiang Mai attire les expatriés occidentaux avec son coût de la vie peu élevé, son climat exceptionnel, sa riche histoire et sa culture particulière », indique le site. Il ajoute que Chiang Mai offre un mélange de Thaïlande traditionnelle au côté de "méga centres commerciaux, d'épiceries multinationales et de grands magasins et autres éléments de la vie du XXIe siècle". «Le principal avantage de la retraite à Chiang Mai réside dans le faible coût de la vie et des soins de santé abordables. «Un couple peut vivre ici confortablement avec seulement 1 200 dollars par mois et vous pouvez consulter un médecin anglophone pour 20 dollars. «Le principal inconvénient peut être la pollution de l'air pendant la saison de l'écobuage, de la mi-février à la mi-avril, lorsque les agriculteurs locaux brûlent leurs champs». À Hua Hin, la station balnéaire côtière "jouit d'un climat agréable toute l'année et d'une grande communauté étrangère". «Un retraité peut se permettre un niveau de vie élevé, comprenant le golf et des dîners au restaurant, avec un budget modeste. «La qualité des soins médicaux locaux est bonne et vous êtes à moins de trois heures de Bangkok, qui compte certains des meilleurs hôpitaux de la région. «La grande communauté étrangère se rencontre via la lecture, des festivals, les sports, des dégustations de vin et des tournois de fléchettes». Parmi les autres destinations figurant sur cette liste, citons George Town en Malaisie, Bali en Indonésie et Da Nang au Vietnam. Les meilleurs endroits pour prendre sa retraite en Asie : George Town, Malaisie Bali, Indonésie Da Nang, Vietnam Udagamandalam, Inde Chiang Mai, Thaïlande Kota Kinabalu, Bornéo malaisien Da Lat, Vietnam Kuala Lumpur, Malaisie Hua Hin, Thaïlande Taipei, Taiwan https://forum.thaivisa.com/topic/1103465-hua-hin-and-chiang-mai-among-the-10-best-places-to-retire-in-asia/
  20. Oui, "La Malaisie ne sera pas la décharge du monde", a déclaré Yeo Bee Yin, le ministre de l'environnement de la Malaisie. Mais pour comprendre cette déclaration, il faut remonter fin 2017 : la Chine a interdit les importations de déchets plastiques, déchets qui ont été re-routés vers la Malaisie et d'autres pays d'Asie du Sud-Est comme le Vietnam, la Thaïlande ou encore l'Indonésie. Et ces pays sont excédés par un déluge de plastique alors que les importations ont triplées depuis 2016 en Malaisie. C'est donc un retour à l'envoyeur pur et simple : 3.000 tonnes seront renvoyées, y compris vers la France, la Grande-Bretagne et l'Espagne, mais aussi l'Australie, le Canada, l’Arabie saoudite ou encore les Etats-Unis. "Nous demandons instamment aux pays développés de revoir leur gestion des déchets plastiques et de cesser d'expédier des déchets vers les pays en développement". "Oubliez les gobelets, et vive les mugs !" Ces déchets sont jugés illégaux, car non recyclables. Même si théoriquement les déchets que nous envoyons sont étiquetés "recyclables", dans les faits, ils le sont peu, car mal triés, inexploitables. Que va-t-on faire de tout ce plastique ? Va-t-on finir par l'interdire, comme on a interdit les sacs plastiques ? Nous sommes submergés de plastique, on en produit 300.000 tonnes par an, un chiffre en augmentation de 4% chaque année depuis 70 ans. Et moins de 10% sont recyclés, l'essentiel fini dans décharges ou s'envole vers les océans. Il faut donc ralentir les rythmes de production, et plus recycler. Justement, le fait qu'on ne puisse plus se débarrasser de nos déchets en ASE est une chance pour mieux s'organiser. Des usines de retraitement existent, mais le problème, c'est le manque de matière. Une bouteille plastique en PET se recycle très bien, c'est donc la collecte le souci. On le voit bien dans les grandes surfaces, avec des machines à collecte qui commencent à fleurir sur les parkings. La solution est d'avoir le même réflexe que pour les bouteilles en verre qui sont recyclées à plus de 80%. Alors oubliez les gobelets, et vive les mugs ! Par Axel de Tarlé https://www.europe1.fr/emissions/axel-de-tarle-vous-parle-economie/la-malaisie-renvoie-3000-tonnes-de-dechets-plastiques-vers-les-pays-developpes-3901489
  21. Malgré les protestations des opérateurs touristiques, la route menant à la célèbre cascade Thi Lo Su dans le district de Tak’Um Phang sera fermée pendant quatre mois à compter de ce week-end. Le gouverneur de Tak, Charoenrit Sanguansat, a déclaré que les autorités provinciales et le sanctuaire de faune d'Um Phang avaient décidé de ne pas remettre à plus tard la fermeture annuelle du parc national, nécessaire pour protéger la nature et les touristes lorsque les pluies arrivent. Charoenrit a déclaré que le chemin de terre long de 25 km allant de la forêt de Huay Nong Luang à la cascade serait fermé du 1er juin au 30 septembre. La route sera rouverte le 1er octobre. Le gouverneur a déclaré que la route traversant les forêts serait fermée pour permettre à la nature de se régénérer pendant la saison des pluies. De plus, la route devient boueuse pendant la saison des pluies et est quasi impraticable. Kusol Suwannaporn, chef du sanctuaire d'Um Phang Wildlilfe, a déclaré que de fortes pluies avaient commencé à tomber sur la région et qu'il serait donc dangereux de permettre aux touristes de visiter la cascade. Il a ajouté que les campings situés dans la réserve faunique et l'itinéraire de rafting le long de la rivière Mae Klong jusqu'à la cascade seraient également fermés pour des raisons de sécurité. La route et la réserve faunique seront à nouveau ouvertes aux touristes le 1er octobre, lorsque les pluies cesseront, a ajouté Kusol. https://forum.thaivisa.com/topic/1103420-famed-tak-waterfall-closed-to-tourists-for-next-four-months/
  22. Tuk-tuk! l'arnaque! Merci mesdames, ça fera 500 bahts - CHACUNE ! Trois touristes occidentales qui ont fait un tarjet en tuk-tuk de Nang Lerng à Bangkok au Monument de la Victoire ont accepté un forfait de 500 bahts. C'est un voyage d'environ cinq kilomètres. Quand elles sont arrivées à destination, le chauffeur leur a dit que c'était 500 bahts CHACUNE ! Il voulait 1 500 bahts pour le saut de puce. Craignant que ce soit elles qui avaient mal compris, elles ont payé sans se plaindre. Lorsqu'elles ont raconté ce qui s'était passé à des Thaïlandais, ils étaient fâchés et ont raconté l'histoire à la radio JS 100. Ensuite, Kamon Buranapong, du Dpt des Transports terrestres, a déclaré que, bien que les conducteurs de tuk-tuk aient besoin d'un permis, il n'y a pas de réglementation concernant ce qu'ils peuvent demander et aucun tarif fixe. Sous entendu, il n'y a rien à faire et il ne fera rien conter les arnaques. Il a accepté cependant de se pencher sur l'affaire car il est clair que le chauffeur avait profité des touristes. Il a dit qu'il espérait que des règlements seraient introduits à l'avenir. Sous entendu, les tuk tuk peuvent arnaquer les gens actuellement sans souci. Il y a 20 068 tuk-tuks en activité dans 12 provinces, 9 332 d’entre eux sillonnent les rues de Bangkok. Thaivisa note que les tuk-tuks ne disposent pas de compteurs et que les tarifs sont négociés. Un trajet comme celui stipulé ici dans un taxi-compteur coûtera probablement moins de 150 bahts. En fait, même 100 bahts. Thaivisa en français note que Grab a une politique commerciale très agressive qui en fait une alternative intéressante que ce soit pour les motos, les voitures et la livraison de nourriture. Il n'est d'ailleurs pas anodin que seuls les tuk tuks ne se mettent pas à Grab et restent le moyen de transport le plus onéreux, le moins commode et le plus polluant. https://forum.thaivisa.com/topic/1103412-tuk-tuk-ripoff-thank-you-ladies-that-will-be-500-baht-each/
  23. La réunion du Parti Démocrate qui devait statuer sur son adhésion à la coalition Palang Pracharat (junte) est annulée Les discussions entre les principaux membres du parti démocrate, concernant l’adhésion à la coalition dirigée par Palang Pracharat, se sont enlisées à cause de l’insistance du Premier ministre Prayut Chan-o-cha qui veut étudier de près la liste des ministres potentiels. La réunion du comité exécutif du parti démocrate et des députés, prévue pour discuter de la question de la coalition, a été brutalement annulée. Le porte-parole du parti démocrate, Ramet Rattanachaweng, a déclaré aux médias que la réunion avait été annulée car Palang Pracharat n'avait pas encore répondu aux conditions du parti, dont l'une implique des amendements à la Constitution. Il a insisté sur le fait que le hiatus était causé par Palang Pracharat, pas par le parti démocrate. Cependant, il semble que des membres du comité exécutif démocrate et des députés sont divisés sur la possible exigence du Premier ministre Prayut Chan-o-cha de trier la liste des ministres du gouvernement de coalition potentiels. Une autre source du parti a déclaré que plusieurs membres du comité n’étaient pas satisfaits de la remarque du Premier ministre selon laquelle la demande des démocrates en faveur de changements constitutionnels ne devrait pas être liée au vote du Premier ministre au parlement. Le chef adjoint de Palang Pracharat, Natthaphol Teepsuwan, a quant à lui déclaré que les démocrates devraient disposer de plus de temps pour considérer la question du général Prayut souhaitant examiner la liste des ministres potentiels, car ce dernier sera le prochain Premier ministre. Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha est un outsider, désigné comme candidat au poste de Premier ministre par le parti Palang Pracharat et il n’occupe aucun poste officiel dans le parti. https://forum.thaivisa.com/topic/1103408-democrat-meeting-about-joining-palang-pracharat-coalition-called-off/ Le désordre du Parlement au cours du week-end dernier lors de l'élection du président de l'assemblée montre que la politique n'a pas changé, a déclaré Prayut, ajoutant qu'il n'en était pas découragé pour autant. Les tractations autour de la répartition des ministères lui donne raison. Le PP (la junte) et les démocrates se battent pour le ministère de l'agriculture. Le PP semble avoir un mal fou à contrôler les membres de sa coalition. Cela a toujours été le cas au 20e siècle et c'est la raison pour laquelle les coalitions toujours fragiles s'effondraient et de nouvelles élections étaient convoquées avant la fin des législatures. Au 21e siècle, les parti pro-Thaksin possédaient des majorité tellement solides que les gouvernements tenaient 4 ans. https://forum.thaivisa.com/topic/1103348-prayut-‘to-have-the-final-say’-on-cabinet/
  24. Sa Majesté le Roi a nommé le général Surayud Chulanont président par intérim du Conseil privé, en remplacement du général Prem Tinsulanonda, décédé dimanche à l'âge de 98 ans. La nomination de Surayud au poste de président par intérim prend effet à compter de lundi, selon l’ordonnance royale publiée dans la Gazette royale mardi. Il a été nommé conseiller privé par Sa Majesté le Roi le 9 décembre 2016, après que Sa Majesté soit montée sur le trône la même année. Surayud, 75 ans, avait assumé le poste de conseiller privé à deux reprises pendant le règne du roi Rama IX. Il était devenu le 24e Premier ministre de la Thaïlande d’octobre 2006 à janvier 2008 après le coup d’État de septembre 2006. Après son mandat, il a de nouveau été nommé membre du Conseil privé par le roi Rama IX. Le général était également auparavant chef de l'armée et commandant suprême. Prem a été nommé président du Conseil privé en septembre 1998 et réélu par SM le roi Maha Vajiralongkorn le 2 décembre 2016. https://forum.thaivisa.com/topic/1103354-surayud-named-acting-privy-council-president/
  25. LA THAÏLANDE a durci ses lois relatives au viol afin de mieux prévenir les crimes sexuels. Les attaques sexuelles dirigées contre des enfants de moins de 13 ans, par exemple, entraîneront une peine de prison à vie en vertu de la loi plus sévère, tandis que les peines seront doublées pour les violeurs qui partagent les vidéos de l'agression. La nouvelle loi reconnaît également les crimes sexuels contre des hommes et des cadavres. Promulguée lundi dans la Gazette royale, la loi modifiant la section relative au viol du Code pénal prévoit des peines plus sévères pour les agresseurs sexuels et reconnaît de nouvelles formes de crime. La peine de mort sera prononcée dans les cas où la victime décède des suites de violences sexuelles. Panadda Wongphudee, reine de beauté devenue militante, a déclaré que la nouvelle loi était plus complète et plus conforme au contexte moderne. «Par exemple, il aborde la question des enregistrements audio et vidéo des agressions sexuelles», a-t-elle déclaré, ajoutant qu'en vertu de cette loi, la police ne peut plus pousser les victimes à régler l'affaire à l'amiable. Jadet Chaowilai, directeur de la Fondation des femmes (WMP), a déclaré hier que la police tentait généralement de servir de médiateur lors du dépôt de plaintes pour viol (pour éviter que l'affaire se retrouve au tribunal). "Cela se produit dans des cas qui n'ont donc pas été médiatisés", a-t-il déclaré. WMP a suivi les informations dans 13 journaux pour surveiller la fréquence des violences sexuelles. En 2017, 317 cas de crimes sexuels ont été signalés. Parmi les victimes, 60,6% avaient entre 5 et 20 ans, et 30,9% entre 41 et 60 ans. La victime la plus âgée avait 90 ans. WMP a également souligné le fait que 53% des violeurs étaient très proches des victimes ou des membres de leur famille. C'est peut-être aussi la raison pour laquelle la loi nouvellement introduite cherche à durcir la peine pour les crimes sexuels commis contre des parents. «Seulement 38,2% des violeurs étaient de parfaits étrangers», a déclaré Jadet, ajoutant que quelque 8,8% des violeurs avaient rencontré leurs victimes par le biais des médias sociaux. L'ivresse a également joué un rôle dans environ un tiers des crimes sexuels signalés. «Nous avons également appris que 20 victimes étaient décédées des suites de violences sexuelles», a déclaré Jadet, ajoutant que les cas signalés n'étaient que la partie visible de l'iceberg, de nombreux cas n'étant pas signalés. «En travaillant sur le terrain, j’ai appris par moi-même que le nombre de crimes sexuels ne baissent pas», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il ne pensait pas que des peines plus sévères réduiraient le nombre de crimes. Au lieu de cela, a-t-il ajouté, un outil plus efficace consisterait à appliquer les lois de manière plus stricte et à s'efforcer de résoudre les problèmes familiaux et sociaux. Il encourage également les familles et la société dans son ensemble à poursuivre activement les efforts pour mettre fin à la violence sexuelle. «Ne faites pas en sorte que les filles se sentent gênées de signaler des violences sexuelles. Ne laissez pas le patriarcat l’emporter », a-t-il déclaré, ajoutant que les pères pensent souvent être propriétaires de leurs filles, tandis que les employeurs masculins pensent qu’ils peuvent tout faire à leurs travailleuses en raison de l’attitude patriarcale prédominante. Il a également appelé les médias à cesser de stigmatiser les femmes dans leurs reportages sur la criminalité sexuelle et a exhorté l'industrie du divertissement à cesser de décrire les violeurs comme des héros. «Ne faites pas croire que le viol peut conduire à l’amour. En réalité, aucune victime n'aime son violeur », a déclaré Jadet. La directrice de la Fondation pour la promotion de l'égalité sociale, Supensri Puengkhokesoong, s'est dite préoccupée par le processus d'application (de la loi). «Quelle que soit la qualité de la loi, son efficacité dépend uniquement des autorités chargées de la faire respecter», a-t-elle déclaré, exprimant l'espoir que les victimes obtiendront un accès rapide à leurs droits juridiques après les crimes. Elle a déclaré que si la nouvelle loi en général prévoyait des peines plus sévères, elle donnait également à la cour la possibilité d'envisager de placer (dans des centres éducatifs) les délinquants âgés de moins de 18 ans dont les victimes avaient entre 13 et 15 ans, au lieu de les sanctionner. https://forum.thaivisa.com/topic/1103350-laws-on-sexual-crime-toughened/ Les chiffres des violences sexuelles faites aux femmes ne sont pas meilleurs dans des pays comme la France ou les États Unis. détails des nouvelles sanctions
×