Aller au contenu
BANGKOK 25 June 2019 02:40

Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    14 183
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    35

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Sa Majesté le Roi a nommé le général Surayud Chulanont président par intérim du Conseil privé, en remplacement du général Prem Tinsulanonda, décédé dimanche à l'âge de 98 ans. La nomination de Surayud au poste de président par intérim prend effet à compter de lundi, selon l’ordonnance royale publiée dans la Gazette royale mardi. Il a été nommé conseiller privé par Sa Majesté le Roi le 9 décembre 2016, après que Sa Majesté soit montée sur le trône la même année. Surayud, 75 ans, avait assumé le poste de conseiller privé à deux reprises pendant le règne du roi Rama IX. Il était devenu le 24e Premier ministre de la Thaïlande d’octobre 2006 à janvier 2008 après le coup d’État de septembre 2006. Après son mandat, il a de nouveau été nommé membre du Conseil privé par le roi Rama IX. Le général était également auparavant chef de l'armée et commandant suprême. Prem a été nommé président du Conseil privé en septembre 1998 et réélu par SM le roi Maha Vajiralongkorn le 2 décembre 2016. https://forum.thaivisa.com/topic/1103354-surayud-named-acting-privy-council-president/
  2. LA THAÏLANDE a durci ses lois relatives au viol afin de mieux prévenir les crimes sexuels. Les attaques sexuelles dirigées contre des enfants de moins de 13 ans, par exemple, entraîneront une peine de prison à vie en vertu de la loi plus sévère, tandis que les peines seront doublées pour les violeurs qui partagent les vidéos de l'agression. La nouvelle loi reconnaît également les crimes sexuels contre des hommes et des cadavres. Promulguée lundi dans la Gazette royale, la loi modifiant la section relative au viol du Code pénal prévoit des peines plus sévères pour les agresseurs sexuels et reconnaît de nouvelles formes de crime. La peine de mort sera prononcée dans les cas où la victime décède des suites de violences sexuelles. Panadda Wongphudee, reine de beauté devenue militante, a déclaré que la nouvelle loi était plus complète et plus conforme au contexte moderne. «Par exemple, il aborde la question des enregistrements audio et vidéo des agressions sexuelles», a-t-elle déclaré, ajoutant qu'en vertu de cette loi, la police ne peut plus pousser les victimes à régler l'affaire à l'amiable. Jadet Chaowilai, directeur de la Fondation des femmes (WMP), a déclaré hier que la police tentait généralement de servir de médiateur lors du dépôt de plaintes pour viol (pour éviter que l'affaire se retrouve au tribunal). "Cela se produit dans des cas qui n'ont donc pas été médiatisés", a-t-il déclaré. WMP a suivi les informations dans 13 journaux pour surveiller la fréquence des violences sexuelles. En 2017, 317 cas de crimes sexuels ont été signalés. Parmi les victimes, 60,6% avaient entre 5 et 20 ans, et 30,9% entre 41 et 60 ans. La victime la plus âgée avait 90 ans. WMP a également souligné le fait que 53% des violeurs étaient très proches des victimes ou des membres de leur famille. C'est peut-être aussi la raison pour laquelle la loi nouvellement introduite cherche à durcir la peine pour les crimes sexuels commis contre des parents. «Seulement 38,2% des violeurs étaient de parfaits étrangers», a déclaré Jadet, ajoutant que quelque 8,8% des violeurs avaient rencontré leurs victimes par le biais des médias sociaux. L'ivresse a également joué un rôle dans environ un tiers des crimes sexuels signalés. «Nous avons également appris que 20 victimes étaient décédées des suites de violences sexuelles», a déclaré Jadet, ajoutant que les cas signalés n'étaient que la partie visible de l'iceberg, de nombreux cas n'étant pas signalés. «En travaillant sur le terrain, j’ai appris par moi-même que le nombre de crimes sexuels ne baissent pas», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il ne pensait pas que des peines plus sévères réduiraient le nombre de crimes. Au lieu de cela, a-t-il ajouté, un outil plus efficace consisterait à appliquer les lois de manière plus stricte et à s'efforcer de résoudre les problèmes familiaux et sociaux. Il encourage également les familles et la société dans son ensemble à poursuivre activement les efforts pour mettre fin à la violence sexuelle. «Ne faites pas en sorte que les filles se sentent gênées de signaler des violences sexuelles. Ne laissez pas le patriarcat l’emporter », a-t-il déclaré, ajoutant que les pères pensent souvent être propriétaires de leurs filles, tandis que les employeurs masculins pensent qu’ils peuvent tout faire à leurs travailleuses en raison de l’attitude patriarcale prédominante. Il a également appelé les médias à cesser de stigmatiser les femmes dans leurs reportages sur la criminalité sexuelle et a exhorté l'industrie du divertissement à cesser de décrire les violeurs comme des héros. «Ne faites pas croire que le viol peut conduire à l’amour. En réalité, aucune victime n'aime son violeur », a déclaré Jadet. La directrice de la Fondation pour la promotion de l'égalité sociale, Supensri Puengkhokesoong, s'est dite préoccupée par le processus d'application (de la loi). «Quelle que soit la qualité de la loi, son efficacité dépend uniquement des autorités chargées de la faire respecter», a-t-elle déclaré, exprimant l'espoir que les victimes obtiendront un accès rapide à leurs droits juridiques après les crimes. Elle a déclaré que si la nouvelle loi en général prévoyait des peines plus sévères, elle donnait également à la cour la possibilité d'envisager de placer (dans des centres éducatifs) les délinquants âgés de moins de 18 ans dont les victimes avaient entre 13 et 15 ans, au lieu de les sanctionner. https://forum.thaivisa.com/topic/1103350-laws-on-sexual-crime-toughened/ Les chiffres des violences sexuelles faites aux femmes ne sont pas meilleurs dans des pays comme la France ou les États Unis. détails des nouvelles sanctions
  3. Les arrivées de touristes en Thaïlande ont augmenté de 3,31% en avril par rapport à l'année précédente, après une baisse de 0,69% en mars, a annoncé vendredi le ministère du Tourisme. Les 3,2 millions de touristes d’avril ont dépensé environ 164 milliards de bahts (5,15 milliards de dollars), en hausse de 3,9% par rapport à l’année précédente. Le nombre de visiteurs en provenance de Chine, principale source de touristes en Thaïlande, a chuté de 8,89% en avril par rapport à l’année précédente, après une chute de 1,87% en mars. On ne sait pas d'où viennent les touristes étrangers qui ont remplacé les Chinois. Inde et Russie semblent les hypothèses les plus plausibles. Les recettes provenant des touristes étrangers représentent environ 12% du produit intérieur brut de la Thaïlande. https://forum.thaivisa.com/topic/1102683-chinese-tourist-arrivals-to-thailand-plunge-in-april/
  4. Le groupe de rappeurs ANTI-JUNTE, Rap Against Dictatorship (RAD), a remporté le prix Vaclav Havel de la dissidence créative décerné cette année par la Human Rights Foundation, basée à New York. Le prix reconnaît ceux qui «s'engagent dans une dissidence créative, faisant preuve de courage et de créativité pour combattre l'injustice et vivre dans la vérité». Les musiciens thaïlandais figurent parmi les trois lauréats de cette année, avec Ramy Essam, musicien égyptien en exil, et le caricaturiste politique vénézuélien Rayma Suprani. Le groupe international des droits civiques a décerné son prix de la créativité aux artistes thaïlandais dont la musique critiquait la junte et le système judiciaire thaïlandais. RAD a été menacé de poursuites judiciaires pour sa chanson de 2018 «Prathet Ku Me» («My Country’s Got…»). Sa vidéo a été vue plus de 63 millions de fois dans le monde et a fortement impressionné les utilisateurs des médias sociaux en Thaïlande. Deux membres de RAD - Liberate P et Jacoboi - se rendront en Norvège pour assister à la cérémonie de remise des prix qui se tiendra au Oslo Freedom Forum, là où le célèbre journaliste thaïlandais Pravit Rojanaphruk avait été invité à prendre la parole en 2015. La chanson de rap anti-dictature qui a "contrarié" le gouvernement dirigé par la junte. RAD, composé de 10 membres, a utilisé les médias sociaux - le gouvernement a tenté d'interdire le clip, avertissant que son message et une séquence vidéo reproduisant le massacre de 1976 à l'Université Thammasat constituaient une violation des règles de la loi sur la criminalité informatique interdisant la diffusion d'informations contraires à la vérité et menaçant également la sécurité nationale. RAD a trompé les censeurs en utilisant la technologie et empêchant le gouvernement de supprimer la vidéo ou d’en interdire l’accès. https://forum.thaivisa.com/topic/1103238-iconic-thai-rappers-get-human-rights-award/
  5. Deux hommes de Kanchanaburi ont été arrêtés pour avoir passé en contrebande 4,46 millions de comprimés de méthamphétamine venant du Nord, a annoncé mardi le chef du Bureau de la répression des stupéfiants. Le lieutenant-général Chinnaphat Sarasin, a tenu une conférence de presse pour annoncer l'arrestation de Weerachon Inpiam, 32 ans, et de Thanapol Jaihor, 23 ans. Chinnaphat a déclaré que la police avait saisi 4,46 millions de comprimés de méthamphétamine et gelé les avoirs des deux hommes pour une valeur de 1,18 million de thb. Le chef des Stups a déclaré que son bureau avait été prévenu que des trafiquants préparaient un gros coup. Ils devaient transporter une quantité énorme de drogue du nord vers une province centrale en empruntant les routes de Chiang Rai, Lampang et Sing Buri. Dimanche, les Stups ont coordonné avec la police de Nakhon Sawan la poursuite d'un pickup suspect jusqu'à ce que la drogue se retrouve dans un fossé au bord de la route dans le village de None Salaa district de Krok Phra. Les trafiquants se sont d'abord enfui. La police a ensuite arrêté les deux suspects dimanche soir à leur domicile à Tambon Wang Yen, Kanchanaburi. https://forum.thaivisa.com/topic/1103276-two-men-arrested-in-nakhon-sawan-over-446-million-smuggled-meth-pills/
  6. Un homme d'affaires français a été arrêté pour avoir géré sans autorisation un hôtel à Koh Samui, Surat Thani. Le colonel Supalerk Phankosol, chef de la police de l'immigration de Surat Thani, a déclaré que Yant Daniel Dukaruce (orthographe non officielle, plutôt Yann Daniel) avait été arrêté lundi à 20h00 dans un hôtel de Lamai Beach, Tambon Maret, Koh Samui. Il a été emmené au poste de police de Samui pour y être interrogé. La police a ensuite demandé tribunal le droit de l'incarcérer en préventive durant l'enquête. L’arrestation a eu lieu après que la police, l’armée et les responsables du district ont contrôlé conjointement les villas de luxe situées au sommet d’une montagne à Ban Bang Por, à Tambon Mae Nam, le 14 mai. Cette action a fait suite à des plaintes déposées par des exploitants d’hôtels légaux sur l’île contre les étrangers qui fournissent un hébergement illégal. Les médias ont appris qu'une entreprise associée au Français a illégalement modifié cinq villas sur la montagne pour fournir 22 chambres d'hôtel. Supalerk a déclaré que la police avait convoqué l'homme d'affaires pour répondre à des accusations de gestion illégale d'un hôtel, mais il a refusé de se présenter au commissariat. La police a appris par la suite qu'il comptait s'envoler de l'aéroport de l'île pour Suvarnabhumi mardi et quitter le pays. Les officiers ont donc obtenu un mandat d'arrêt délivré par le tribunal de Samui et on procédé à l'arrestation. https://forum.thaivisa.com/topic/1103241-frenchman-arrested-for-running-unlicensed-hotel-on-koh-samui/
  7. Le Daily News a rapporté qu'un enseignant néerlandais à la retraite, retrouvé pendu à un poulailler près d'une maison de luxe à Kamphaeng Phet, dans le nord de la Thaïlande, aurait peut-être été assassiné. Herb Elmes, âgé de 61 ans, a été retrouvé pendu devant une maison qu'il partageait avec son épouse, Cha-orn Elmes, âgée de 40 ans, et son jeune frère, Precha Jaidee, 38 ans. Il était pendu à une corde de nylon. Ses deux mains étaient attachées avec des colliers de serrage (sic) et il y avait des traces de blessures sur le côté droit de la cage thoracique. Le lieutenant-colonel Yuthana Phuksuk de la police et les services de secours de Klong Khlung sont arrivés à son domicile de Ban Sap Manao, dans le sous-district de Wang Sai. Ils ont déterminé que Herb était mort depuis plusieurs heures. Une fois le corps examiné sur place, il a été envoyé à Naret Phitsanuloke pour une autopsie plus détaillée. Precha a témoigné disant que le couple était marié depuis deux ans. Quatre jours plus tôt, ils s'étaient disputés et sa sœur était partie à Bangkok sans revenir. Il a dit que bien que vivant dans la même maison, il voyait rarement Herb. Il est apparu que des proches du défunt avaient été contactés par courrier électronique (par Herb ?). Les messages disaient que Herb voulait se tuer, car il ne pouvait pas joindre sa femme au téléphone. Ces proches ont contacté les services de l'ambassade qui ont contacté les autorités Thaïlandaises. Par l'intermédiaire d'un fonctionnaire de Wang Sai, le Phu Yai Ban a été contacté et il s'est rendu à la maison de Herb pour enquêter. Quand il est arrivé, personne ne savait où se trouvait Herb et la climatisation était allumée dans sa chambre. En cherchant à l'extérieur du poulailler, le maire a trouvé Herb, pendu. La police veut interroger l'épouse et toutes les personnes concernées et n'a pas exclu le meurtre dans l'affaire. Ils pensent que cela pourrait être un cas de meurtre avec une pendaison organisée pour dissimuler le crime. Thai Rath a en outre signalé que le couple vivait dans une même maison à deux étages. Ils avaient des chambres séparées et d'autres espaces séparés et vivaient de manière indépendante. Tout le monde dit que Herb était un gars gentil qui aimait enseigner l'anglais à la population locale et fabriquer des robots. https://forum.thaivisa.com/topic/1103195-police-suspect-murder-in-hanging-death-of-retired-dutch-teacher/
  8. Au delà de l'anecdote, cet article traite du statut des expatriés atteints de la maladie d’Alzheimer, un sujet que Thaivisa en français a déjà évoqué avec Mme Genetet, députée et Mme Abeli, consule. Ce problème peut concerner n’importe lequel d'entre nous, directement ou indirectement. Une patiente atteinte d'Alzheimer contrainte de quitter la Thaïlande: sa fille dit à Thaivisa que toute la famille adore la Thaïlande, mais que les règles d'immigration ont changé et la mère doit partir. Une fille affligée a raconté à Thaivisa comment sa mère, en détresse, est forcée de quitter la Thaïlande. Et la famille blâme fermement l’immigration thaïlandaise pour avoir modifié les règles financières. La fille a parlé de l'amour de sa famille pour la Thaïlande, mais ce matin, Anna Padgett, 77 ans, sera retirée de sa maison de retraite à Chiang Mai et emmenée à Manille, aux Philippines. Là, elle obtiendra facilement un visa de trois ans sans tracas financiers gênants. Sa fille Anna Denis, 57 ans, a déclaré qu'elle aime personnellement la Thaïlande et ne veut pas aller aux Philippines, mais que la famille n'a pas le choix. Ils n'ont tout simplement pas 800 000 bahts à déposer à la banque pendant des mois. Mme Denis et son mari, âgé de 55 ans, sont originaires d'Atlanta. Ils ont été attirés par la Thaïlande pour leur retraite après avoir dirigé une entreprise de développement Web fructueuse qu'ils ont vendue. Ils vivent encore de quelques revenus mais ce n'est pas beaucoup. Un membre de sa famille a pris soin de sa mère jusqu'en 2017, date à laquelle Anna et son mari ont décidé de l'emmener en Thaïlande. Elle a la maladie d'Alzheimer depuis environ 15 ans. Elle réside au centre de villégiature Care Resort à Chiang Mai. Bien que cela coûte 85 000 bahts par mois, ils peuvent se permettre de payer. Toute la famille était heureuse. Mais l'immigration a changé les règles. L'immigration a refusé de négocier et de considérer les 86 000 bahts donnés chaque mois par la fille à sa mère comme un revenu. La famille a mis 800 000 bahts à la banque et Mme Padgett pourrait rester jusqu'en février de l'année prochaine. Mais avec l'inquiétude de voir son état se détériorer et l'impossibilité de la déplacer à l'avenir, ils ont décidé que c'était maintenant ou jamais. Mme Davis a qualifié de très problématique le traitement de l'immigration. "Bien sûr, ma mère ignore tout cela. Elle ne sait même pas qui je suis. Mais elle est heureuse où elle se trouve et nous sommes inquiets de la faire évoluer dans un autre environnement potentiellement déroutant". Anna est arrivée pour la première fois en Thaïlande en 2015 et a adoré. Elle et son mari se sont lancés dans l'apprentissage du thaï et l'avenir était rose. Ils étaient ravis quand la maman a déménagé ici aussi en 2017 avec la fille du couple âgée de 24 ans qui est professeur d'anglais à Koh Samui. "Nous ne sommes pas totalement heureux d'aller aux Philippines. Les soins ne seront pas aussi bons qu'à Chiang Mai et l'environnement n'est pas si bon", a ajouté Mme Davis. "La Thaïlande parle d'être une plaque tournante pour les soins médicaux, mais les règles d'immigration ne sont tout simplement pas propices à cela, surtout dans notre cas." Elle a déclaré que les coûts aux États-Unis n'étaient pas abordables - une situation qui a conduit Mme Padgett à être transférée en Thaïlande. https://forum.thaivisa.com/topic/1103166-alzheimers-patient-forced-out-of-thailand-daughter-tells-thaivisa-they-love-thailand-but-immigration-rule-changes-mean-mum-must-go/ Thaivisa en français ajoute qu'il est un peu trop facile d'accuser l'immigration. Nous, Français, n'avons pas ce genre de problème grâce à une approche différente de la part du consulat. Si les autorités américaines avaient été moins brutales avec leurs ressortissants, cette dame auraient pu rester en Thaïlande.
  9. A Pattaya et Phuket, la liste PRENEZ LE POUVOIR, LISTE SOUTENUE PAR MARINE LE PEN est arrivée en tête alors qu'elle ne pèse que 7 % sur l'ensemble de la planète. Listes Voix % Inscrits % Exprimés RENAISSANCE SOUTENUE PAR LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE, LE MODEM ET SES PARTENAIRES 82 598 6,62 36,84 EUROPE ÉCOLOGIE 46 012 3,69 20,52 UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE 18 684 1,50 8,33 PRENEZ LE POUVOIR, LISTE SOUTENUE PAR MARINE LE PEN 15 916 1,28 7,10 ENVIE D'EUROPE ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE 15 375 1,23 6,86 LA FRANCE INSOUMISE 11 583 0,93 5,17 LISTE CITOYENNE DU PRINTEMPS EUROPÉEN AVEC BENOÎT HAMON SOUTENUE PAR GÉNÉRATION.S ET DÈME-DIEM 25 7 850 0,63 3,50 LES EUROPÉENS 7 549 0,61 3,37 URGENCE ÉCOLOGIE 4 190 0,34 1,87 ENSEMBLE POUR LE FREXIT 4 128 0,33 1,84 LE COURAGE DE DÉFENDRE LES FRANÇAIS AVEC NICOLAS DUPONT-AIGNAN. DEBOUT LA FRANCE ! - CNIP 3 527 0,28 1,57 POUR L'EUROPE DES GENS CONTRE L'EUROPE DE L'ARGENT 2 535 0,20 1,13 PARTI ANIMALISTE 1 807 0,14 0,81 LUTTE OUVRIÈRE - CONTRE LE GRAND CAPITAL, LE CAMP DES TRAVAILLEURS 609 0,05 0,27 ENSEMBLE PATRIOTES ET GILETS JAUNES : POUR LA FRANCE, SORTONS DE L'UNION EUROPÉENNE ! 420 0,03 0,19 ALLIANCE JAUNE, LA RÉVOLTE PAR LE VOTE 315 0,03 0,14 LES OUBLIÉS DE L'EUROPE - ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES ET INDÉPENDANTS - ACPLI - 309 0,02 0,14 PARTI PIRATE 248 0,02 0,11 PACE - PARTI DES CITOYENS EUROPÉENS 191 0,02 0,09 DÉCROISSANCE 2019 62 0,00 0,03 UNE EUROPE AU SERVICE DES PEUPLES 50 0,00 0,02 LISTE DE LA RECONQUÊTE 45 0,00 0,02 PARTI FÉDÉRALISTE EUROPÉEN - POUR UNE EUROPE QUI PROTÈGE SES CITOYENS 30 0,00 0,01 UNE FRANCE ROYALE AU COEUR DE L'EUROPE 29 0,00 0,01 ALLONS ENFANTS 27 0,00 0,01 MOUVEMENT POUR L'INITIATIVE CITOYENNE 21 0,00 0,01 À VOIX ÉGALES 19 0,00 0,01 ESPÉRANTO - LANGUE COMMUNE ÉQUITABLE POUR L'EUROPE 16 0,00 0,01 DÉMOCRATIE REPRÉSENTATIVE 9 0,00 0,00 LA LIGNE CLAIRE 8 0,00 0,00 UDLEF (UNION DÉMOCRATIQUE POUR LA LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ) 8 0,00 0,00 ÉVOLUTION CITOYENNE 5 0,00 0,00 NEUTRE ET ACTIF 3 0,00 0,00 PARTI RÉVOLUTIONNAIRE COMMUNISTES 1 0,00 0,00 Nombre % Inscrits % Votants Inscrits 1 247 127 Abstentions 1 018 198 81,64 Votants 228 929 18,36 Blancs 1 114 0,09 0,49 Nuls 3 636 0,29 1,59 Exprimés 224 179 17,98 97,93 En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100%. https://elections.interieur.gouv.fr/europeennes-2019/000/099/index.html
  10. PATTANI: Un jeune garçon de 14 ans a été tué et quatre rangers ont été blessés dans un attentat à la bombe visant une moto près d'un marché dans le district de Nong Chik à Pattani lundi après-midi, a annoncé la police. L'adolescent a été identifié comme étant Aiyadilfitli Yoko, un résident de tambon Bo Thong. Les quatre rangers sont le Sgt Maj 1re classe, Somphon Limprasoet, Chirasak Kaeo-nopparat, Saidi Yako et Apichat Rakdi. Ils ont tous été conduits à l'hôpital de Nong Chik, a annoncé la police. Le Sgt Maj Somphon était inconscient à son arrivée. La police a déclaré que l'explosion avait endommagé des voitures et des motos garées à proximité. De nouvelles agitations sont à craindre lors de la dernière semaine du ramadan, qui se termine le 4 juin. La sécurité a été renforcée à Yala, Pattani, Narathiwat et dans quatre districts de Songkhla, a annoncé la police. Les districts sont Chana, Na Thawi, Thepha et Saba Yoi.
  11. Le parti Future Forward a remporté un siège supplémentaire dans la circonscription électorale de la circonscription 8 de la province de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, portant ainsi le total de ses sièges à la Chambre des députés à 81. À la suite des élections de Chiang Mai, les partis Palang Pracharat et démocrate se sont vu attribuer un autre siège, même si la candidate du parti Palang Pracharat, M. Tharet Tamrongtippayakul, a été battue par la candidate du parti Future Forward, Mme Srinuan Boonlue. Le décompte non officiel des votes montre que Mme Srinuan (FF) a obtenu 75 891 voix contre les 27 861 voix de M. Tharet (PP pro-junte). La circonscription appartenait au PT qui n'a pas eu le droit de présenter un candidat après que son élu a été disqualifié pour avoir offert 2000 bahts à un bonze. En raison de la méthode de calcul utilisée pour déterminer le partage des sièges "à la proportionnelle", les partis Palang Pracharat et Démocrate se sont tous vu attribuer un siège supplémentaire. Le Palang Pracharat a maintenant 19 sièges à la proportionnelle, contre 18. La CE annoncera officiellement le résultat du nouveau scrutin dans la circonscription 8 de Chiang Mai s’il n’y a aucune protestation contre les résultats non officiels du scrutin. https://forum.thaivisa.com/topic/1103048-future-forward-scores-landslide-win-in-chiang-mai’s-election-re-run/
  12. Un système biométrique est maintenant opérationnel à l'aéroport Don Mueang de Bangkok Le système numérise les empreintes digitales de tous les voyageurs entrant ou sortant du pays. Le système, qui inclut également la reconnaissance faciale, est en cours de déploiement à tous les points de contrôle de l'immigration du pays, la Thaïlande cherche à renforcer la sécurité de ses frontières. Le balayage biométrique a été introduit pour la première fois à l'aéroport de Phuket plus tôt ce mois-ci et a été entièrement intégré au contrôle des passeports à Don Mueang, ainsi qu'à d'autres points de contrôle de l'immigration en Thaïlande. Au total, 2 000 dispositifs biométriques seront installés dans 170 points en Thaïlande d'ici la fin juillet. Le système aidera à détecter les personnes entrant sur le territoire thaïlandais en utilisant des feux passeports, et à empêcher les personnes blacklistées de ré-entrer avec de nouveaux passeports. Vendredi dernier, le système biométrique de l'aéroport international de Suvarnabhumi avait conduit à la première arrestation d'un étranger qui tentait de quitter la Thaïlande avec un faux passeport. L’homme tentait de prendre un vol à destination des Philippines en utilisant un passeport malaisien portant le nom Oh Chee Boon. Cependant, le système biométrique de l’aéroport a reconnu que le visage de l’homme ne correspondait pas aux données stockées sur la puce du passeport. Le passeport de cet homme s’est par la suite avéré être un faux. Il a également été trouvé en possession de 500 000 $. La police soupçonne l'homme, qui est toujours en détention, d'être impliqué dans le crime transnational. La police a également déclaré que les dossiers d'immigration datant d'avant l'introduction du système biométrique montraient que l'homme était entré sur le territoire thaïlandais en passant par la frontière entre la Thaïlande et la Malaisie. Vidéo en suivant le lien https://forum.thaivisa.com/topic/1103036-video-fingerprint-and-facial-recognition-now-scanning-passengers-at-don-mueang-airport/ On ne sait pas si cela ralentit le processus.
  13. Un sondage montre que la plupart des Thaïlandais pensent que la division politique est insoluble Une faible majorité de la population thaïlandaise pense que la polarisation politique se poursuivra après la mise en place du nouveau gouvernement et que le problème ne sera pas résolu car il est profondément enraciné dans la société thaïlandaise, selon un sondage Suan Dusit. Le sondage a interrogé 1 107 personnes entre le 22 et le 25 mai sur le thème "Le peuple, ses attentes, le nouveau gouvernement". Interrogés sur les conflits politiques avant et après la formation du nouveau gouvernement, 52,21% des personnes interrogées pensent que la réconciliation nationale ne sera jamais réalisée, car les divisions sont profondément enracinées depuis longtemps, tandis que 34,06% pensent que le conflit ne s'aggravera pas. Cependant, 13,73% des personnes interrogées pensent que les conflits s'atténueront car la nouvelle administration sera en mesure de contrôler la situation. Sur la question de la course entre les deux camps opposés pour former le gouvernement, 31,59% ont déclaré qu'il s'agissait d'une lutte pour les intérêts (personnels), tandis que 23,79% souhaitent que le nouveau gouvernement soit en place plus rapidement. Le sondage montre que 46,49% des personnes interrogées sont préoccupées par le manque de transparence, l'injustice et les violations des principes démocratiques lors de la formation du nouveau gouvernement. 36,48% craignent que le conflit ne conduise à des manifestations de rue et 24,45% pensent que le nouveau gouvernement ne durera pas. Interrogés sur leurs messages aux députés, 51,25% souhaitent à ce que les députés ne soient pas corrompus et s'acquittent de leurs tâches avec honnêteté. 30,23% s'attendent à ce qu'ils tiennent leurs promesses et 27,05% souhaitent qu'ils cessent de se chamailler et s'unissent. En ce qui concerne les messages adressés aux nouveaux sénateurs, 44,32% des sondés souhaitent que les sénateurs soient honnêtes, justes et tiennent leurs promesses, 32,22% souhaitent qu’ils considèrent l'intérêt public comme une priorité absolue et 31,68% souhaitent qu’ils travaillent dur pour le bien public. https://forum.thaivisa.com/topic/1102983-poll-shows-most-thais-believe-political-division-is-insoluble/
  14. suite de cette affaire L’Administration portuaire a déclaré que l’expéditeur n’avait pas prévenu que sa cargaison était inflammable. Des produits chimiques hautement inflammables non déclarés ont été trouvés dans la cargaison brûlée au port de Laem Chabang, dans la province de Chon Buri, ont révélé les autorités portuaires de Thaïlande. Après que l'incendie a éclaté à bord du navire sud-coréen KMTC Hongkong alors qu'il était amarré au port de Laem Chabang samedi matin, le directeur de l'Autorité portuaire, Kamolsak Phromprayoon, a révélé hier que 18 des 35 conteneurs restants à bord du navire contenaient de l'hypochlorite de calcium et de la paraffine chlorée. Celles-ci sont non seulement hautement toxiques pour la santé humaine et l'environnement, mais également très inflammables et peuvent s'enflammer toutes seules. Kamolsak a déclaré qu'après de nombreux efforts, les officiers du port ont réussi à éteindre l'incendie tard samedi. L'équipe d'enquête a été envoyée hier matin pour inspecter les dégâts. L’équipe d’inspection a trouvé de l’hypochlorite de calcium dans 13 cargaisons et de la cire de paraffine chlorée dans cinq autres cargaisons, ce qui permet de conclure que l’inflammation de ces produits chimiques toxiques est la cause la plus plausible de l’incendie. Un rapport préliminaire publié samedi indiquait qu'il n'y avait pas de produits chimiques toxiques à bord et que la cargaison ne contenait que des poupées. Il a ajouté que les propriétaires des envois n’avaient pas déclaré ces produits chimiques toxiques à la douane thaïlandaise, de sorte que les agents ne savaient pas ce qu’il y avait à l'intérieur. «En règle générale, chaque expédition de produits chimiques toxiques, y compris son transfert, doit être déclarée avant son entrée dans nos ports. Mais l’armateur n’a pas déclaré ces produits chimiques toxiques, », a déclaré Kamolsak. Comme l'incendie avait été provoqué par des produits chimiques, les communautés voisines autour du port de Laem Chabang ont signalé samedi qu'elles souffraient de fumée nocive et de cendres acides sur leurs villages, ce qui a entraîné l'évacuation de nombreuses communautés autour du port. Le Département de la lutte contre la pollution (PCD) a annoncé que la menace de pollution atmosphérique dangereuse causée par la combustion de produits chimiques avait été réduite à des niveaux sans danger. La qualité de l'air mesurée dans le port de Laem Chabang hier matin a révélé que le niveau de composés organiques volatils, de formaldéhyde et de chlore gazeux dans l'air était dans les limites de sécurité. Cependant, une partie de l'eau et de la mousse, utilisées pour éteindre l'incendie, s'étant écoulées dans la mer, PCD s'est coordonné avec l'autorité du port de Thaïlande pour installer des barrages flottants autour de la zone afin d'empêcher toute contamination chimique future. Les agents de la PCD et du Département des ressources marines et côtières ont également prélevé conjointement des échantillons d'eau de mer dans un laboratoire et surveillé les fuites de produits chimiques dans la mer. Dans le même temps, Somnuck Jongmeewasin, l'un des principaux experts en environnement de EEC Watch, a déclaré que l'incident avait montré que l'Administration portuaire de Thaïlande n'avait pas bien géré la situation en dissimulant des informations cruciales sur les produits chimiques se trouvant à l'intérieur du navire. Il a dit que cela avait causé des dommages évitables aux populations locales et à leurs propres officiers. «En regardant les nouvelles d’hier, nous étions tous très certains de la présence de produits chimiques dans le navire mais les autorités portuaires ne l'ont pas reconnu tout de suite. Ainsi, les deux pompiers présents sur les lieux, la population locale et le personnel médical traitant les blessés ne savaient pas à quoi ils avaient vraiment affaire », a déclaré Somnuck. "Ce manque d'informations a contribué à une protection inadéquate des agents sur le site contre les produits chimiques, à un danger pour les personnes se trouvant autour du port de mer et a rendu plus difficile le traitement des blessés par le personnel médical." Il a également souligné que le manque d'informations claires posait problèmes, car les agents avaient utilisé de l'eau pour éteindre l'incendie. Ils ne savaient pas qu'il y avait de l'hypochlorite de calcium, qui devient extrêmement acide quand il réagit avec de l'eau, sur le bateau. «L’Administration portuaire thaïlandaise doit renforcer la surveillance de chaque cargaison qui passe dans ses ports, sans quoi nous pourrions subir une explosion chimique meurtrière, comme ce qui s’est passé dans le port de Tianjin en Chine», a-t-il averti. https://forum.thaivisa.com/topic/1102970-toxic-chemicals-caused-laem-chabang-seaport-fire/
  15. Bangkok, 26 mai (VNA) – Le candidat du Parti démocrate, Chuan Leekpai, a été élu samedi 25 mai président de la Chambre des représentants, en battant Sompong Amornvivat du parti Pheu Thai avec 258 voix pour, 235 voix contre et une abstention. Chuan Leekpai accepte les félicitations de ses collègues députés après son élection à la présidence de la Chambre des représentants. Photo: Bangkok Post M. Chuan, âgé de 80 ans, a exercé les fonctions de Premier ministre à deux reprises, de 1992 à 1995 et de 1997 à 2001. Il a débuté sa carrière en tant qu'avocat avant de rejoindre le Parti démocrate en 1969 et de devenir le chef de ce parti en 1991. Tout au long de sa carrière politique, il a exercé diverses fonctions dans divers ministères, dont ceux de la Justice, du Commerce, de l’Agriculture, de l’Education, et de la Santé publique. Ces dernières années, il a été conseiller du parti, qui est maintenant dirigé par M. Jurin Laksanavisit. La Chambre des représentants, qui est composée de 500 membres dont 350 directement élus par les circonscriptions et 150 élus sur la liste des partis selon un système de représentation proportionnelle, a tenu sa première session samedi matin. Cependant, lors de l’élection de son président au 25 mai, seulement 497 députés étaient présents. Thanathorn Juangroongruangkit, chef du parti Future Forward, a quitté ses fonctions sur ordre de la cour après qu'il avait prêté serment. Les deux autres députés n'ont toujours pas reçu l'aval de la Commission électorale. La réunion de la Chambre des représentants a été tenue un jour après que le Sénat s’était réuni et avait élu Pornpetch Wichitcholchai, ancien président de l'Assemblée nationale législative (ANL), comme son président pour un mandat de cinq ans. Ces nominations à la Chambre des représentants et au Sénat deviendront officielles une fois qu'elles auront été approuvées par le roi Maha Vajiralongkorn. Le président de la Chambre des représentants, qui exercera les fonctions de président du Parlement thaïlandais, convoquera une réunion du Parlement pour choisir le nouveau Premier ministre. Ce dernier devra recueillir au moins 376 des 750 voix. -VNA https://fr.vietnamplus.vn/thailande-chuan-leekpai-elu-president-de-la-chambre-des-representants/121069.vnp
  16. BANGKOK (Reuters) - L'ancien Premier ministre thaïlandais et influent conseiller royal, le général Prem Tinsulanonda, est décédé dimanche matin à l'âge de 98 ans dans un hôpital de Bangkok, a annoncé un responsable du palais à Reuters. Prem a servi le roi Maha Vajiralongkorn et, surtout, son défunt père, le roi Bhumibol Adulyadej avec lequel il était très lié, en tant que président du prestigieux Conseil privé. La cause de sa mort n'a pas encore été rendue publique. Il a joué un rôle important dans l'organisation du couronnement du roi Maha Vajiralongkorn au début de ce mois et a également servi brièvement en tant que régent du pays peu après le décès du roi Bhumibol Adulyadej en 2016. Prem était le seizième Premier ministre de Thaïlande, ayant rempli trois mandats de 1980 à 1988. Il était également un ancien chef de l'armée. Il était l'homme politique le plus influent actuellement et de toute l'histoire du pays. Il jouissait d'un immense respect de la part de toute la classe politique et de la population. Il a toujours soutenu le général Chan-o-cha. https://forum.thaivisa.com/topic/1102901-former-thai-pm-and-influential-royal-adviser-prem-tinsulanonda-dies-at-98/
  17. Au moins 25 dockers ont été blessés et la population alentour évacuée à la suite de l’explosion d’un conteneur sur un navire au port de Laem Chabang dans le district de Sri Racha à Chon Buri samedi matin. Le vice-amiral Yutthana Mokkhao, directeur du port de Laem Chabang, a déclaré qu'une enquête urgente était en cours pour déterminer le contenu du conteneur. Le navire de Hong Kong a été amarré au port A2, a déclaré le directeur. Au moment de l'explosion, vers 8 heures du matin, des dizaines d'employés du port travaillaient dans la zone. L'explosion a projeté dans l'air des nuages d'une substance blanche inconnue, ainsi que de la fumée noire provenant de l'incendie. Au moins 25 des dockers auraient été envoyés dans un hôpital voisin après avoir été exposés à la poudre blanche. Les travailleurs restés sur les lieux ont été vus en trempant leur visage avec de l'eau pour essuyer la poudre. ces photos nous été envoyées par un fidèle lecteur. nombreuses autres photos en suivant le lien https://forum.thaivisa.com/topic/1102707-public-warned-as-huge-chemical-fire-breaks-out-at-laem-chabang-port/comment-14177068?
  18. En Thaïlande, l'assurance maladie obligatoire pour les personnes de plus de 50 ans ne concerne que les personnes titulaires d'un visa non-immigrant O-A. Thaivisa s’est entretenu aujourd’hui avec le chef de l'immigration de Prachuap Khiri Khan pour tenter de dissiper une certaine confusion autour de la récente annonce concernant l’assurance maladie obligatoire pour le visa non-immigrant O-A. L'immigration de Prachuap Khiri Khan a déclaré à Thaivisa que les nouvelles exigences ne concernent que les personnes demandant un visa non-immigrant O-A. L'exigence d'une assurance maladie obligatoire n'affecte pas les personnes qui restent en Thaïlande grâce à une prolongation - extension de séjour (d'un an) non O basée sur la retraite. Cette exigence ne s'applique pas non plus aux personnes séjournant en Thaïlande dans le cadre d'une prolongation de "visa mariage" ou d'une prolongation du séjour fondée sur le fait d'être parent d'un enfant thaïlandais. Selon l'immigration de Prachuap Khiri Khan, des étrangers âgés se sont rendus à leur bureau à tort, pensant être concernés par les nouvelles exigences. L'immigration de Prachuap Khiri Khan a souligné qu'il était important que les retraités étrangers en Thaïlande se familiarisent avec les tampons figurant dans leur passeport afin de déterminer s'ils restent en Thaïlande avec un visa de non-immigrant ou une extension - prolongation de séjour basée sur la retraite. De nombreuses personnes, aussi bien des étrangers que des fonctionnaires de l’immigration, utilisent le terme «visa de retraite» alors qu’il s’agit en fait d’une «prolongation du séjour basée sur la retraite». C'est cette inexactitude qui a conduit à une certaine confusion. Si vous séjournez en Thaïlande avec un visa de non-immigrant O-A, vous aurez quelque chose comme ceci dans votre passeport: Une extension - prolongation de séjour basée sur la retraite ressemble à ceci et on n'y voit pas les lettres O-A : Un visa de non-immigrant O-A est obtenu auprès d’une ambassade ou d’un consulat thaïlandais dans votre pays d’origine, alors qu’une «prolongation de séjour basée sur la retraite» est généralement obtenue auprès de votre bureau d’immigration local en Thaïlande. Pour les expatriés vivant à Hua Hin, les personnes qui doutent sont invitées à contacter l'immigration de Prachuap Khiri Khan dans leur bureau de Thap Thai, où les agents se feront un plaisir de répondre à toutes leurs questions. L'immigration de Prachuap Khiri Khan a également insisté auprès de Thaivisa sur le fait que les retraités ne devraient pas paniquer à propos des nouvelles mesures, car les exigences en matière d'assurance maladie obligatoire ne vous concernent pas. Bien que cela reste à confirmer, The Nation a indiqué précédemment que les nouvelles exigences en matière d’assurance maladie obligatoire pour les visas de non-immigrant entreraient probablement en vigueur à partir de juillet. Thaivisa s'est entretenu avec l'immigration de Prachuap Khiri Khan sur Surf Radio 102,5 FM. Il est rappelé aux expatriés de Hua Hin que le service d'immigration de Prachuap Khiri Khan a déménagé dans un nouveau bureau à Thap Thai et dispose également d'un bureau dans le sous-sol du centre commercial BluPort. https://forum.thaivisa.com/topic/1102516-mandatory-health-insurance-for-over-50s-in-thailand-only-affects-those-on-non-immigrant-visa-o-a/ Il est, bien évidemment, très fortement conseillé à tous de posséder une assurance maladie et accident ; que l'on réside en Thaïlande, en France ou n'importe où dans le monde.
  19. Pornpetch Vichitcholchai, ancien membre de l'Assemblée nationale (ANL) nommée par la junte, a été confirmé vendredi à la présidence du nouveau Sénat nommé par la junte. Les postes de vice-président ont été confiés à l'ancien membre de l'ALN, le général Singhsuek Singhprai, et à l'ancien président de la Commission électorale, Supachai Somcharoen. Ils étaient les seuls candidats aux postes, garantissant leur succès sans avoir recours à un vote. https://forum.thaivisa.com/topic/1102661-senate-speaker-deputy-speaker-seats-filled-without-contest/
  20. Légende urbaine qui avait vu le jour en 2013 - 2014 et qui refait surface. Les officiels du Département de Contrôle des Maladie (DCD) dément fermement. "Aucune base sérieuse pour raconter que les boites de conserves seraient contaminée par le virus HIV, il s'agit juste d'une rumeur dans les réseaux sociaux. Aucun incident constaté." explique Jessada Chokdamrongsuk du DCD. http://www.thaivisa.com/forum/topic/962487-officials-dismiss-‘old-rumour’-say-no-hiv-in-thai-canned-food/
  21. Après Istanbul au début du mois de février, le Paris Saint-Germain va inaugurer pour la première fois une Academy en Thaïlande, comme l’explique le club de la capitale dans un communiqué. Une inauguration qui aura lieu dès cet été “en partenariat avec la société Asia Football Development.” Ce projet permettra d’accueillir “plus d’un millier de joueurs Thaïlandais de 5 à 16 ans, dès la 1ère saison.” C’est à partir de juillet que “les jeunes footballeurs Thaïlandais pourront participer aux stages d’été à Bangkok, Phuket et Hua Hin et Koh Samui.” La Paris Saint-Germain Academy s’installera de façon permanente à compter de septembre 2019 “en proposant des entraînements à l’année dans ces quatre villes, auxquelles s’ajoutera un cinquième site à Pataya” , précise le PSG. Les jeunes Thaïlandais pourront bénéficier “d’infrastructures haut de gamme, mais aussi de l’expertise et du savoir-faire de son Directeur Technique Sebastien Roques, en charge de la gestion globale du projet.” Fabien Allègre, Directeur du merchandising et de la diversification de la marque au Paris Saint-Germain s’est exprimé sur cette future inauguration sur le continent asiatique. “Le Paris Saint-Germain a de grandes ambitions en Asie, cela s’est concrétisé notamment par l’ouverture de bureaux dédiés au développement du club à Singapour. Cette ouverture d’une Paris Saint-Germain Academy en Thaïlande s’inscrit dans la poursuite de ce développement international. Grâce à des partenaires locaux de qualité et à l’excellente formation des coaches, nos jeunes supporters thaïlandais bénéficieront des meilleures conditions d’entraînement et d’un suivi pédagogique innovant.” http://canal-supporters.com/2019/05/le-psg-va-inaugurer-une-academy-en-thailande-cet-ete/
  22. BANGKOK: Le roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn a ouvert vendredi 24 mai la première session du premier parlement élu du pays depuis que l'armée a pris le pouvoir lors d'un coup d'État en 2014. Le Parlement choisira un nouveau Premier ministre, qui formera probablement un cabinet le mois prochain, mais sa composition exacte n’est pas encore connue deux mois après les élections. Cependant, un parti lié à l'armée qui souhaite garder Prayuth Chan-o-cha, l'actuel chef de la junte, devrait obtenir le pouvoir en vertu de règles écrites par le gouvernement militaire. "Que les membres du Parlement soient conscients de l'importance et de la responsabilité de leurs devoirs", a déclaré le roi Vajiralongkorn, accompagné de la nouvelle reine Suthida Bajrasudhabimalalakshana. "Parce que chaque action de chaque membre aura un impact direct sur la sécurité de la nation et le bonheur du peuple." Le parlement thaïlandais regroupe une chambre des représentants de 500 membres élus lors du scrutin du 24 mars et 250 sénateurs, nommés à 100% par la junte. Des ambassadeurs, des membres de la junte et des membres du Conseil privé du roi étaient également présents à l'évènement qui a eu lieu un jour après la suspension de son siège de député d'un dirigeant d'un parti anti-junte. Thanathorn Juangroongruangkit, dirigeant du parti Future Forward, apprécié des jeunes, serait suspendu jusqu'à la décision de la Cour constitutionnelle, qui pourrait le récuser définitivement. Thanathorn a nié l'accusation portée contre lui et déclaré qu'il avait déjà transféré ses actions dans un média en temps voulu. Les élections du 24 mars ont opposé les partisans de la junte, qui cherchent à maintenir Prayuth au pouvoir, au Front démocratique de sept partis qui souhaite que l’armée reste en dehors de la politique. Avec 245 sièges, le Front démocratique dirigé par Thanathorn tente de former un gouvernement et de bloquer une coalition de 15 partis politiques, pro-junte autour du Palang Pracharat et ses alliés, qui cumulent actuellement 134 sièges. Le front démocratique pensait avoir 252 sièges mais la commission électorale a modifié les règles de calcul de l'attribution des sièges à la proportionnelle et a octroyé des sièges à des micropartis pro-junte bien qu'ils n'aient pas obtenu le nombre de voix nécessaires. Quelque 100 autres députés élus d'autres partis ne se sont officiellement pas prononcé. La chambre des députés se réunira à nouveau samedi pour choisir son président. En vertu de la nouvelle constitution écrite par la junte, la Chambre des représentants votera avec le Sénat nommé par la junte pour choisir le Premier ministre, ce qui est prévu pour la fin du mois. Prayuth devrait rester au pouvoir Le Sénat élit son président en ce moment même. https://www.channelnewsasia.com/news/asia/thai-king-opens-first-parliament-since-2014-coup-11562462?
  23. Chaque touriste étranger en Thaïlande devrait payer une assurance de 100 bahts pour les urgences médicales et le retour des touristes qui décèdent en vacances. Les médias thaïlandais ont annoncé que le ministère thaïlandais du Tourisme proposait d'imposer à chaque touriste étranger se rendant en Thaïlande des frais d'assurance médicale et d'assurance vie. BECTERO a indiqué que cela représenterait probablement environ 100 bahts par voyage et entrerait en vigueur dans les six prochains mois. L'argent serait utilisé pour assurer les touristes et éviter aux contribuables thaïlandais de payer pour les soins médicaux des touristes et les rapatriements des personnes décédées pendant leurs vacances. Ceci coûte 300 millions de bahts par an au pays. Soit moins de 10 bahts par touriste. Les médias ont déclaré que le montant exact des taxes facturées aux touristes est en cours de discussion. Ils ont évoqué "l'impôt Sayonara" au Japon, qui impose une charge de 1 000 yens ou 300 bahts aux étrangers quittant le pays. Que la taxe pour les touristes soit payable à l'arrivée ou au départ reste à déterminer. BECTERO indique que si les frais étaient de 100 bahts, cela donnerait au gouvernement 3,8 milliards de bahts sur une base de 38 millions de visiteurs par an, très au dessus des 300 millions dépensés. Thaivisa en français s'étonne que le gouvernement thaïlandais parle du rapatriement des corps. Habituellement, les corps des étrangers dont la famille n'a pas payé le rapatriement sont incinérés sur place. Une crémation ne coûte pas plus de 20 000 thb. Il existe une multitude de fondations qui paient les crémations des nécessiteux, le gouvernement n'a donc pas à s'en préoccuper. Peut-être le gouvernement veut-il offrir le rapatriement aux (familles de) touristes décédés. D'où une taxe importante car les rapatriements coûtent très très cher. https://forum.thaivisa.com/topic/1102505-every-foreign-tourist-to-thailand-set-to-be-charged-100-baht-insurance-fee/
  24. La jeunesse thaïlandaise se joint à celle de plus de 100 pays pour lancer une grève mondiale du climat et manifester pour faire pression sur leurs gouvernements respectifs afin qu'ils prennent des mesures concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique. «Faites l'école buissonnière pour participer à la manifestation» est le message de la jeunesse thaïlandaise sous les bannières «Climate Strike Thailand» et «Too Young to Die». Les manifestants ont exhorté les membres du public à se joindre à leur marche de protestation de 2 km allant du stade national à l'intersection de Ratchaprasong en ce moment même (départ à 11h). Les organisateurs ont déclaré que leur manifestation visait à pousser le gouvernement et le secteur privé à adopter des lois et à prendre des mesures concrètes pour réduire l'utilisation de plastique, augmenter les espaces verts et inciter la population à changer de mode de vie. L’objectif principal de la grève et de la protestation contre le changement climatique est de réduire les émissions de carbone, de mettre fin à l’énergie produite par le charbon et d’empêcher la hausse des températures mondiales de 1,5 ° C en moyenne. Les manifestations contre la grève du climat dans le monde ont été inspirées par Greta Thunberg, une écolière suédoise âgée de 16 ans. Sa détermination inébranlable a abouti à un mouvement mondial de jeunes visant à sensibiliser le public au changement climatique et à pousser les gouvernements à agir. https://forum.thaivisa.com/topic/1102438-thai-youth-to-join-worldwide-climate-protests-today-friday/ d'autres photos en suivant ce lien https://www.thaipbsworld.com/thai-youth-to-join-worldwide-climate-protests-tomorrow/ "Assez de centre commerciaux, plus de parcs" c'est intéressant alors que de nouveaux projets immobiliers démentiels sont en route.
  25. La police suspecte une crise cardiaque. Un Suisse de 77 ans flottait inconscient dans la mer près du Chang Cliff Resort sur la plage de White Sands, à Koh Chang, hier soir. Les services de secours et les militaires ont été rapidement sur les lieux. Des soldat ont réussi à transporter l'homme sur des rochers et à administrer une RCR. L'homme a ensuite été emmené sur une plage plus hospitalière puis transporté à l'hôpital. Mais Walter Eugen Schlafle a été déclaré mort à l'hôpital. Des témoins ont déclaré qu'il était allé nager dans une mer calme en fin d'après-midi. Des membres de sa famille ont déclaré qu'il était un nageur assidu, mais ils soupçonnent qu'il est décédé des suites d'une crise cardiaque. La police a demandé une autopsie. https://forum.thaivisa.com/topic/1102466-swiss-septuagenarian-pulled-from-the-sea-at-koh-chang-dead-from-suspected-heart-attack/
×