Aller au contenu
BANGKOK 22 August 2019 09:59

Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    14 463
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    35

Messages posté(e)s par Le Modérateur


  1. (Reuters) - La compagnie chimique thaïlandaise Indorama Ventures a déclaré mercredi qu'elle avait réservé une enveloppe de 1,5 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros) pour des investissements dans le recyclage.

     

    Ce faisant, le groupe, dont l'activité principale est la production de la résine PET, dit ainsi prendre en compte à la fois la prise de conscience des consommateurs au sujet de l'impact sur l'environnement des plastiques à usage unique et une volonté des autorités de favoriser le recyclage.

    La résine PET est un polymère utilisé pour les bouteilles en plastic, dont Indorama a fabriqué près de 5.000 kilotonnes sur les 12 mois au 30 juin.

     

    "Nous investissons un milliard de dollars dans le recyclage sur les cinq prochaines années", a dit à Reuters Aloke Lohia, le directeur général d'Indorama, qui dispose de 11 sites de recyclage à travers le monde, notamment en Thaïlande, au Mexique et en France.

    En mars, le Parlement européen a définitivement adopté un projet de directive qui interdira, à partir de 2021, la mise sur le marché de certains objets en plastique à usage unique.

    Les bouteilles en plastique devront, quant à elles, être collectées en vue d'un recyclage à hauteur de 77% de leur masse totale en 2025 et à 90% en 2029. Elles devront aussi intégrer 25% de matière recyclée en 2025 et 30% à partir de 2030.

    Après 2023, Indorama entend investir 500 millions de dollars supplémentaires pour aider ses clients, dont Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé, à atteindre cet objectif de 25%, a poursuivi Aloke Lohia.

    "Les infrastructures mondiales pour recycler le PET sont là. Le problème c'est la collecte", a-t-il dit.

    Selon le cabinet Wood Mackenzie Chemicals, le taux de collecte de bouteilles PET dans l'Union européenne était de quelque 58% en 2017.

     

    (Chayut Setboonsarng, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Matthieu Protard)

     

    https://www.usinenouvelle.com/article/le-fabricant-de-plastique-indorama-va-consacrer-1-5-milliards-de-dollars-au-recyclage.N876125

     

    indorama-va-consacrer-1-5-milliards-de-dollars-au.JPG.43457ad9f2bf663600ba3088307e22eb.JPG


  2.  

    Le Comité national thaïlandais pour la politique en matière de riz, présidé par le Premier ministre Prayuth Chan-ocha, va débloquer une subvention de 21 milliards de bahts ($682 millions) pour aider à stabiliser les prix des riziculteurs victimes de la sécheresse et d'un baht fort.

    Dans le cadre de ce nouveau régime rizicole, le gouvernement versera aux agriculteurs un prix fixe pour une quantité de production déterminée si les prix du marché tombent au-dessous des prix de référence pendant les principales saisons de récolte. Le programme devrait toucher près de 4 millions d’agriculteurs.

    Selon le nouveau régime, le riz au jasmin sera assuré à 15 000 bahts ($487,49) par tonne jusqu'à 14 tonnes par ménage, le riz au jasmin cultivé en dehors de la zone irriguée sera assuré à 14 000 bahts ($454,99) pour un maximum de 16 tonnes par tonne par ménage et le jasmin Prathum Thani sera assuré à 11 000 bahts ($357,49), dans la limite de 25 tonnes. Quant au riz gluant, il sera assuré à 12 000 bahts ($389,99) la tonne jusqu'à 16 tonnes tandis que le riz non gluant sera assuré à 10 000 bahts ($324,99) jusqu'à 30 tonnes par ménage.

    La Thaïlande subit sa pire sécheresse depuis une décennie, qui a nui aux agriculteurs et réduit les approvisionnements, réduisant les exportations de riz du pays. En outre, l’appréciation du bath et des stocks mondiaux suffisants ont encore limité les ventes.

    "Depuis le début de l'année, la Thaïlande a exporté 5,29 millions de tonnes (Mt) de riz, en baisse de 22% par rapport à la même période de l'année dernière", a déclaré à Reuters Narumon Pinyosinwat, porte-parole du gouvernement. Précisant "Cela a généré $2,8 milliards de recette, en diminution de 17% par rapport à l'année dernière". L'association des exportateurs de riz du pays a abaissé son objectif d'exportation annuel pour 2019 de 9,5 Mt à 9 Mt, après une forte baisse des exportations au premier semestre.

    La campagne rizicole principale de la Thaïlande commence en mai, au début de la saison des pluies, pour une récolte entre août et octobre, tandis que le riz au jasmin est généralement cultivé en août pour une récolte en décembre.

    Le gouvernement prévoit d'introduire des mesures supplémentaires, notamment des fonds en espèces pour couvrir les coûts de la récolte. Ces subventions seront examinées par le Cabinet la semaine prochaine.

     

    http://www.commodafrica.com/21-08-2019-la-thailande-approuve-un-nouveau-regime-dassurance-riz-pour-682-millions

    C'est la gestion mal maîtrisée d'un plan similaire qui a valu à la première ministre Yingluck d'être condamnée à 5 ans de prison.

    315_198_87030.jpg.70db456e71e045d7117068bc885dd778.jpg


  3. Le pape François devra effectuer une visite officielle en Thaïlande en novembre prochain, juste avant sa visite déjà annoncée au Japon, selon la presse thaïlandaise qui cite des sources au Vatican.

    Le Pape François deviendra ainsi le premier souverain pontife à se rendre dans ce pays d’Asie du Sud-Est depuis près de quatre décennies. Le défunt pape Jean-Paul II s’était rendu au Japon en 1981 et en Thaïlande en 1984.

    Le voyage du pape François au Japon, qu’il a lui-même dévoilé en janvier dernier, l’amènera dans la capitale Tokyo ainsi que dans les deux villes frappées par les bombes atomiques américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Hiroshima et Nagasaki.

    Au Japon et en Thaïlande, la communauté chrétienne ne représente qu’une infime minorité de la population, estimée à environ 1 %. Parmi ces fidèles, près de la moitié sont de confession catholique.

    La Thaïlande est dominée par le bouddhisme et le Japon par le bouddhisme et le shintoïsme.

    La visite en Thaïlande coïncidera avec le 350e anniversaire du lancement de la « Mission de Siam » par le pape Clément IX. Ce groupe missionnaire fut placé sous l’autorité directe du Vatican afin de superviser les engagements au Siam, l’ancien nom de la Thaïlande.

    https://www.atlasinfo.fr/Le-pape-Francois-attendu-pour-une-visite-en-Thailande-en-novembre_a102869.html

    36615325-32631501.jpg.62b9941d29bf621999de6039a59f36cf.jpg


  4. Un touriste Finlandais a été retrouvé mort dans un hôtel à bungalows de Pai, Mae Hong Son, hier matin au nord-ouest de Chiang Mai.

    Kari Rajasolo, âgé de 65 ans, a été retrouvé mort dans sa chambre par une employée du petit complexe de Mae Na Toeng vers 8 heures. L'hôtel est situé dans la province montagneuse célèbre pour ses gorges, ses sources chaudes et ses paysages.

    Selon la police touristique, l’homme s’est enregistré au complexe lundi soir.

    La responsable a dit à la police que les lumières étaient restées allumées et elle a frappé à la porte pour vérifier s'il allait bien. Elle a finalement ouvert la porte et a trouvé l'homme allongé sur le sol, inconscient.

    La police a inspecté les lieux et a déclaré n'avoir trouvé aucune trace de lutte. Les officiers ont également déclaré qu’aucun médicament n’avait été trouvé lors de la fouille de la chambre de l’homme.

    La responsable de l'hôtel a déclaré à la police que l'homme fréquentait régulièrement Pai. Il voyageait généralement seul et séjournait à l'hôtel. Il est arrivé en Thaïlande dimanche.

    La Thaïlande est une destination touristique très prisée des Finlandais.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118874-65-year-old-tourist-from-finland-found-dead-in-northern-thai-resort/

    imageproxy_php.jpg.4a02e34a0258446ca9fcc906d187b939.jpg


  5. suite de cette affaire

     

    Le patron d'Ital Thai, Premchai, condamné à six mois de prison pour avoir braconné dans un parc naturel avec un fusil

    Le président d'Ital Thai, Premchai Kannasutra, a été condamné à une peine de six mois d'emprisonnement ferme pour possession de fusils de chasse dans une affaire infâme qui a vu la mort d'une panthère noire dans un parc national en février dernier.

    Le magnat de la construction a pris connaissance de l'inculpation lors d'une audience devant la Cour pénale le 20 août, au cours de laquelle les juges l'ont condamné à un an de prison, avant de le diviser par deux la peine en raison de ses aveux. Selon un rapport d'enquête de la police de Thong Pha Phum dans la province de Kanchanaburi, Premchai était en possession de deux fusils de chasse et d'un de fabrication artisanale.

    Malgré les offres de son avocat, le tribunal rejette sa demande d’emprisonnement avec sursis, citant sa culpabilité établie à l’occasion de deux procès distincts concernant d'autres chefs d'inculpation mais liés à l’affaire de braconnage.

    Premchai avait proposé la solution suivante pour échapper à la prison : promesse d'être ordonné moine pendant 15 jours pour effectuer des mérites vis à vis du roi (sic),  don de 3 millions de BTH à l'usage du public, promesse de ne plus toucher des armes à feu jusqu'à la fin de ses jours.

    Refusant les offres de Premchai, les juges l'ont condamné à une peine de six mois d'emprisonnement.

    Le tribunal a également ordonné à Premchai de se présenter aux agents de probation dans un délai de 30 jours en échange de sa libération provisoire moyennant une caution de 200 000 Bt.

    Le patron d'Ital Thai avait déjà été condamné à une peine de 16 mois de prison avec sursis par le tribunal de Thong Pha Phum pour possession de carcasses d’animaux autres que la panthère.

    Il a également été condamné à un an d'emprisonnement avec sursis par un tribunal anti-corruption et de délit de corruption pour avoir tenté de corrompre un garde forestier qui l'avait surpris avec un groupe de chasseurs.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118696-ital-thai-chief-premchai-sentenced-to-six-months-in-jail-over-poaching-rifle/

    On imagine qu'il a fait appel ce qui l'autorise à rester en liberté sous caution.

    imageproxy_php.jpg.9cdf3a99ff745ff410428ca23dfc7673.jpg



  6. Le New York Times a déclaré que la Thaïlande était l'une des sociétés les plus inégalitaires au monde.
     
    Et la disparité entre les "nantis" et les "sans rien" est particulièrement nette dans le contexte du carnage rituel sur les routes du pays.
     
    Dans le dernier numéro, un article intitulé "Les routes de la Thaïlande sont meurtrières. Surtout si vous êtes pauvre" examine le chaos sur les routes du royaume et ses conséquences.
     
    Il indique que la Thaïlande est le deuxième endroit le plus meurtrier au monde et le pire endroit sur la planète pour les accidents de moto.
     
    Mais les riches s’exonèrent souvent de leurs responsabilités alors que les pauvres souffrent. Lorsque, par hasard, les victimes sont elles mêmes des riches, les familles peuvent espérer des dizaines de millions de bahts de compensation. Les pauvres se contentent d'un pourboire.
     
    L'article a été mis en ligne hier. ici https://www.nytimes.com/2019/08/19/world/asia/thailand-inequality-road-fatalities.html
     
    Hannah Beech, l'auteur, est le chef du bureau du NYT en Asie du Sud-Est depuis 2017, basée à Bangkok.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118729-thailand-an-unequal-society-even-when-it-comes-to-appalling-road-carnage-foreign-media/

     

    Thaivisa en français a souvent mis l'accent sur cet aspect des choses. Les automobilistes considèrent qu'ils ont toujours la priorité car ils ont réussi à acheter une voiture, chère en Thaïlande et que les deux-roues et piétons, supposés pauvres, doivent s'effacer devant eux. De même ceux qui sont obligés de monter dans les minibus, cercueils roulants, sont les plus pauvres dont, bien évidemment, les travailleurs migrants. Tous paient un lourd tribu au carnage routier.

    Il faut cependant reconnaître que les Thaïlandais nouvellement éduqués modifient leur comportement et sont moins méprisants vis à vis des piétons, cyclistes, etc. Certains respectent même le code de la route et peuvent vous laisser passer à l'occasion.

     

    fff.jpg.5ec2f57d871f89ce146af300dd84554c.jpg.98fd9023330e9282e749ffdbe727d999.jpg

     

     

     


  7. Deux Britanniques recherchés au Royaume-Uni ont été arrêtés à Pattaya.

    Mardi, la police a annoncé l'arrestation de Luke Michael Timmins et de Daniel Hilton Wood, tous deux âgés de 28 ans, de Plymouth, dans le Devon.

    Timmins, ainsi que sa petite amie thaïlandaise, ont été arrêtés le 15 août dans une propriété du quartier de Nongprue, tandis que Wood a été arrêté à proximité.

    Après avoir fouillé la propriété, la police a découvert près de 5 grammes de cocaïne.

    Timmins et sa petite amie ont été testés positifs à la cocaïne et ont été accusés de possession de drogue de catégorie 2.

    La police pense également que Timmins, Wood et au moins deux autres étrangers fournissent de la cocaïne à des étrangers à Pattaya.

    Selon Ruksiam News, la petite amie de Timmins dirigeait une entreprise immobilière dans la ville qui aurait été utilisée pour blanchir de l’argent.

    Les arrestations ont eu lieu après que la police thaïlandaise a été contactée par la National Crime Agency du Royaume-Uni.

    Timmins, qui a purgé 20 mois d’une peine de 40 mois de prison pour infraction liée aux drogues dans son pays, s’est enfui en Thaïlande et a ainsi omis de se conformer aux conditions de sa liberté conditionnelle.

    Wood était également recherché au Royaume-Uni pour violation de sa liberté conditionnelle.

    On pense que Timmins est le fils d'un revendeur de drogue millionnaire, Michael Timmins, qui avait déjà été emprisonné pour avoir importé de la méphédrone au Royaume-Uni, dissimulée dans des luminaires. https://fr.wikipedia.org/wiki/Méphédrone

    Les deux hommes devraient être expulsés de Thaïlande dans les prochains jours.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118790-british-fugitives-who-fled-to-thailand-and-allegedly-started-dealing-cocaine-arrested-in-pattaya/

    image.jpg.eda9c3c10f59c8d2060ffbd56d9de703.jpg.34a7ba336ed0f085e6bfce71b7af40b3.jpg


  8.  

    TAT veut que les établissements nocturnes restent ouverts jusqu’à 4 heures du matin pour promouvoir le tourisme

    L’autorité thaïlandaise du tourisme (TAT) doit proposer au ministère du Tourisme d’augmenter de deux heures, passant de 2 heures à 4 heures, les heures d'ouverture des établissements de divertissement nocturne pour promouvoir le tourisme.

    TAT Goveror Yutthasak Supasorn a informé les médias de sa proposition avant une réunion avec le ministre du Tourisme, Pipat Ratchakitprakan. Il souhaite prolonger les heures de fonctionnement des lieux de divertissement nocturne tels que les bars et les discothèques, en repoussant les heures de fermeture de 2 heures à 4 heures. Il a déclaré qu'il pensait que cette mesure stimulerait les dépenses des touristes étrangers et favoriserait l'industrie du tourisme.

    Le gouverneur de TAT a prévu de se rendre à Pattaya samedi prochain pour rencontrer les opérateurs des établissements de divertissement de nuit afin de connaître leur point de vue sur sa proposition. D'autres visites sur le terrain dans d'autres villes du pays sont en cours de préparation.

    M. Yutthasak a précisé que tous les établissements de divertissement nocturnes ne seraient pas autorisés à fonctionner jusqu'à 4 heures du matin, précisant que seuls les lieux de nuit prisés par les touristes seraient concernés.

    Selon les estimations initiales, il a affirmé que la prolongation de deux heures encouragerait les touristes à dépenser davantage en boissons, on estime que ces deux heures rapporteraient environ 25% de plus, sur la base de dépenses habituelles de 5 000 à 6 000 bahts par tête.

    M. Yutthasak a expliqué que la plupart des touristes commencent généralement à se rendre dans les bars à 21 ou 22 heures, puis restent jusqu'à la fermeture des lieux. Si la fermeture a lieu deux heures plus tard, ils devraient boire et dépenser plus.

    La Thaïlande a raté ses prévisions de croissance économique durant les deux derniers trimestres en raison principalement du ralentissement économique mondial, de la poursuite de la guerre commerciale entre deux pays, de la contraction des exportations et de la baisse des arrivées de touristes, en particulier de touristes chinois.

    Apparemment, le TAT est sous pression pour stimuler le tourisme afin de générer des recettes supplémentaires en devises afin de stimuler l'économie.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118824-tat-wants-night-life-establishments-to-close-at-4-am-to-promote-tourism/

    Les villes où l'on peut boire danser et dépenser entre 2 et 4 heures du matin ne sont pas si nombreuses. On dit que Dubaï a pris la place de Bangkok dans le cœur des riches noctambule étrangers. Les sommes dépensées "avant la fermeture" sont souvent importantes. Bien souvent l'heure de fermeture obligatoire en Thaïlande n’est pas 2 heures mais plutôt minuit ou une heure.

    imageproxy_php.thumb.jpg.b113cccf1f9d0fbaaccfd4b441fea3fd.jpg


  9. À compter du 20 septembre, la police de la circulation n’est plus habilitée à confisquer le permis de conduire du conducteur d’une automobile ou d’une motocyclette lorsqu’elle est arrêtée pour infraction au code de la route en vertu de la nouvelle loi sur la circulation routière, B.E. 2562.

    La police de la circulation a toujours le pouvoir de délivrer sur place des contraventions à un automobiliste ou à un motocycliste pour infraction au code de la route.

    En cas d'absence du conducteur, par exemple en cas de stationnement illégal, le PV peut être déposé sur le véhicule ou envoyé par courrier recommandé à l'adresse du conducteur ou du propriétaire de la voiture, accompagné de la preuve de l'infraction.

    En vertu de la nouvelle loi, le conducteur doit avoir sur lui un permis de conduire, une photo du permis ou des informations électroniques sur le permis et doit le présenter à un agent de police sur demande. Une version numérisée du permis serait donc recevable.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118823-traffic-police-cannot-confiscate-driver’s-license-under-a-new-traffic-law-in-effect-from-aug-20th/

    72419071_.jpg.1b3e9168c69306ebafd040651beb9256.jpg

     


  10. BANGKOK (Reuters) - La Thaïlande va prolonger jusqu'en avril prochain une mesure rendant gratuits les visas à l'arrivée pour les touristes de 18 pays, afin de stimuler la croissance du tourisme et lutter contre le ralentissement de l'économie, a déclaré mardi le Premier ministre.

    Ces "cadeaux" font partie d'un ensemble de mesures de relance de 10 milliards de dollars visant à stimuler la croissance, notamment un moratoire sur la dette pour les agriculteurs, des prêts pour les petites entreprises et davantage d'argent pour les personnes à faible revenu.

    "Le cabinet a approuvé la prolongation des exonérations de frais de visas à l'arrivée jusqu'en avril 2020", a déclaré à la presse le Premier ministre Prayuth Chan-ocha, ajoutant que le programme couvrirait le Nouvel An lunaire et le nouvel an thaïlandais, Songkran.

    Les recettes émanant des touristes étrangers représentent environ 12% de la deuxième économie de l’Asie du Sud-Est, mais les arrivées n’ont augmenté que de 0,89% en juin. Les visites en provenance de Chine, la principale source, ont enregistré une baisse de 7,1% par rapport à l’année précédente.

    Les frais de 2 000 bahts (65 dollars) continueront à ne pas être perçus l'année prochaine pour les voyageurs de 18 pays, dont la Chine et l'Inde.

    Mais le gouvernement a rejeté une proposition d’exemption de visa pour les visiteurs de Chine et d’Inde, pour des raisons de sécurité, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Narumon Pinyosinwat.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118752-thailand-extends-visa-fee-waivers-to-boost-tourism-as-growth-slows/

    2019-08-20T090005Z_1_LYNXNPEF7J0F5_RTROPTP_4_THAILAND-TOURISM.JPG.c7f96fb2823bcdff5a556f6404090ead.JPG.b853f60221b012bbda8368037b5460a3.JPG


  11. Thaïlande: Documents consulaires et frais de visas actualisés au 1er Septembre 2019

    La force du baht influencera les formalités visas

     

     

    L'Ambassade Royale de Thaïlande en France annonce des changements à venir le 1er Septembre prochain concernant les formalités et les frais de visas.

     

    Rédigé par Action-Visas le Mardi 20 Août 2019
     
    photo: @AmbassadeThaïlande
    photo: @AmbassadeThaïlande
     
    Les autorités consulaires thaïlandaises en France informe les futurs requérants de visas que certaines modifications seront apportées à compter du 1er Septembre 2019 en raison de l’appréciation record de la monnaie thaïlandaise.
     
     

    Frais de visas plus élevés

     
    C’est par un communiqué daté du 13 Août dernier que l’Ambassade Royale de Thaïlande en France annonce que « Suite au développement récent des taux de change entre l’euro et le baht et afin de maintenir les frais de dossier pour les services consulaires en conformité avec les règlements ministériels thaïlandais applicables, de nouveaux frais de dossier pour les services consulaires entreront en vigueur à partir du 1er Septembre ».

    Pour des raisons techniques dues à la mise en place de l’e-Visa consulaire, ces frais seront appliqués en ligne sur le site gouvernemental www.thaievisa.go.th dès le 30 Août 2019:
     
    • Visa de transit: 30,00€
    • Visa touristique simple entrée: 35,00€
    • Visa touristique multiple entrées « METV » : 175,00€
    • Visa Non-Immigrant 3 mois simple entrée: 70,00€
    • Visa Non-Immigrant 1 an multiple entrées: 175,00€
    • Visa Non-Immigrant 3 ans « APEC » multiple entrées: 175,00€
    • Visa Non-Immigrant 3 ans « B » multiple entrées: 350,00€
    • Visa Non-Immigrant 5 ans multiple entrées: 350,00€
    • Visa « ACMECS » simple entrée: 35,00€
    • Smart Visa 1 an multiple entrées: 350,00€
    • Smart visa 2 ans multiple entrées: 700,00€
    • Smart visa 3 ans multiple entrées: 1050,00€
    • Smart visa 4 ans multiple entrées: 1400,00€

    Nous constatons donc que le visa touristique (pour les séjours de plus de 30 jours), dont le prix s’élève à 30,00€ jusqu’au 29 Août 2019, subira une augmentation de 5,00€ et que les visas Non-Immigrant simple entrée de catégorie « O » seront revus à la hausse de 10,00€ (60,00€ jusqu’au 29 Août 2019).
     
     

    Plus d'argent nécessaire sur le compte bancaire

     
    La force actuelle du Ba(h)t (🦇) impactera les relevés bancaires des requérants de visas, et ce n’est pas une mauvaise blague (🃏)…

    Plus sérieusement, toujours en raison du développement récent des taux de change entre l’euro et le baht et afin de maintenir les soldes bancaires requis pour certaines catégories de visas en conformité avec les règlements ministériels thaïlandais, l’Ambassade de Thaïlande annonce que les soldes minimaux du compte bancaire, requis pour certains types de visas, seront ajustés comme suit:
     
    • Visa touristique « METV » : 6000,00€ créditeur fin de mois (au lieu de 5000,00€ actuellement);
    • Visa Non-Immigrant « O » : 6000,00€ créditeur fin de mois (au lieu de 5000,00€ actuellement) sauf pour les accompagnant d’un titulaire de visa « O-A » ou « B » ;
    • Visa Non-Immigrant « O-A » : 24000,00€ créditeur fin de mois (au lieu de 20000,00€ actuellement).

    Rappelons que depuis le mois de Juin 2019, les autorités consulaires thaïlandaises en France ont mis en place, après plusieurs semaines de tests en Chine, l’e-Visa consulaire consistant à renseigner, en ligne sur le portail gouvernemental www.thaievisa.go.th, l’intégralité de sa demande de visa, régler les frais consulaires et prendre un rendez-vous afin de déposer son passeport pour apposition de la vignette visa.
     
    Malgré quelques dysfonctionnements constatés depuis la mise en service de l'e-Visa consulaire, Action-Visas est pleinement en mesure de vous accompagner dans l'obtention de votre visa thaïlandais en prenant intégralement en charge cette fastidieuse démarche (temps estimé de saisie: 45 minutes) pour vous.

  12. Bangkok (VNA) - La Thaïlande propose aux entreprises de technologies de créer des centres dans chacun des 10 pays de l'Asie du Sud-Est afin de limiter les "fausses informations" et les faux comptes.

    Ces centres serviraient également de raccourci pour permettre aux gouvernements de signaler plus facilement les informations erronées aux fournisseurs de services OTT (over-the-top) - tout service numérique fourni via Internet, y compris les médias sociaux - afin qu'ils puissent se conformer en les supprimant plus rapidement.

    "La Thaïlande a proposé aux sociétés OTT de créer un centre de vérification des nouvelles", a déclaré Takorn Tantasith, secrétaire général de la Commission de la radiodiffusion et des télécommunications de Thaïlande.

    La proposition a été présentée alors que les régulateurs des télécommunications de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) se réunissaient cette semaine à Bangkok dans le but de définir des directives régionales pour réglementer les plates-formes de télévision par seconde, dont les politiques fiscales.

    Des géants de la technologie tels que Facebook, l'opérateur d'applications de messagerie Line Corp, Amazon et Netflix, ont également assisté à cette réunion.

    La proposition sera discutée plus en détail lors de la réunion du Conseil des régulateurs des télécommunications de l'ASEAN (ATRC) cette semaine, a-t-il ajouté.

    Takorn Tantasith a déclaré que les "centres de coordination et de vérification" soutiendraient également le plan du nouveau ministre thaïlandais de l’Economie et de la Société numériques visant à donner la priorité aux efforts contre les fasses informations et à réglementer divers types de contenus sur les sites web et les médias sociaux.

    Le ministre thaïlandais de l’Economie et de la Société numériques, Puttipong Punnakanta, a annoncé dans un message publié sur Facebook le mois dernier qu'il créerait un centre pour  lutter contre les fausses informations et les faux comptes.

    D'autres gouvernements d'Asie du Sud-Est ont récemment déployé des efforts pour exercer un contrôle accru sur les contenus en ligne et pris une position ferme contre la désinformation.

    Singapour a adopté en mai un projet de loi contre les fausses informations, obligeant les plateformes de médias en ligne à corriger ou supprimer les contenus que le gouvernement considère comme étant mensonger.

    Le Vietnam a déclaré que sa loi sur la cybersécurité, adoptée l'année dernière, constituait une protection contre les fausses informations.-VNA

     

    https://fr.vietnamplus.vn/la-thailande-propose-une-initiative-pour-lutter-contre-les-fausses-informations-en-asie-du-sudest/125428.vnp

     

    6pm.jpg.885efec34837dc767b768d2959b5cbe9.thumb.jpg.16524915d9ff963be8aeafeedbfa749d.jpg


  13. Un motard canadien conduisant une grosse cylindrée, âgé de 64 ans, tué dans une collision avec une moto (plus petite) sur l'autoroute de l'amitié

    La police a été appelée après que deux motos se sont percutées sur l'autoroute de l'amitié dans le district de Khong en direction de Nakorn Ratchasima dimanche après-midi.

    Un Canadien âgé de 64 ans pilotant une Kawasaki Versys de 650 cm3 est décédé.

    La victime portait un casque mais a percuté un arbre, au bord de la route, également endommagé.

    Le motard habitait Jor Hor, Nakorn Ratchasima.

    A proximité se trouvait une Honda Wave. M. Yuphin Waiphrip, 49 ans, en était le conducteur et Sanong Khanthawat, une femme de 53 ans, en était la passagère. Ils ont été blessés et emmenés à l'hôpital de Phimai.

    L’accident s’est produit vers 15:30 entre les balises 204 et 205 km.

    Les parents du Canadien ont été informés. On ne sait pas s'il était Québécois.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118706-canadian-big-biker-64-killed-in-motorcycle-smash-on-friendship-highway/

    10pm.jpg.e34cb16a152d03e26cd414bff4f8567a.jpg.069e24306478ff04476741d6d2703dcb.jpg


  14. Au moins 14 personnes ont été tuées jeudi dans l'est de la Birmanie dans des combats entre l'armée et des factions rebelles, qui s'en sont pris pour la première fois à une école militaire.

    Cinq attaques ont été perpétrées par des guérillas ethniques jeudi matin à Pyin Oo Lwin, une ville touristique près de Mandalay qui abrite plusieurs casernes. L'école militaire a été notamment visée par des tirs de roquette.

    L'armée a alors riposté, lançant des opérations contre ces groupes.

    Les corps de sept soldats et de quatre policiers ont été dénombrés par un reporter de l'AFP à un poste de police ciblé par les attaquants.

    Sur un autre site, trois autres personnes, deux soldats et un civil, ont été tuées et les combats "se poursuivent", a déclaré le porte-parole de l'armée, le général de brigade Zaw Min Tun.

    L’Armée de libération nationale Taaung (TNLA), un des plus importants groupes rebelles dans le nord-est du pays, a revendiqué ces actions, indiquant qu'elles avaient été perpétrées en représailles à des opérations militaires.

     

    "L'armée a lancé des offensives dans notre région et nous nous battons pour nous défendre", a déclaré le porte-parole du TNLA, Mai Aik Kyaw.

    Les attaques ont été commises en coordination avec d'autres guérillas, l'armée de l'Alliance démocratique nationale du Myanmar (MNDAA) et l'armée d'Arakan (AA), a-t-il ajouté.

    "Nous pensons qu'elles ont été perpétrées parce que la Tatmadaw (nom de l'armée birmane) a saisi plusieurs tonnes de stupéfiants il y a quelques semaines", a indiqué de son côté Zaw Min Tun.

    Les forces armées birmanes ont mené en juillet d'importants raids contre des laboratoires de drogue en Etat Shan, une région voisine, qui ont permis la saisie de centaines de kilos de méthamphétamines.

    Cette zone est devenue un des plus gros producteurs au monde de cette drogue de synthèse.

    L'argent de la drogue alimente les conflits que se livrent depuis des décennies d'une part l'armée et les guérillas et d'autre part les groupes rebelles entre eux, chacun essayant de s'approprier un maximum de terres et de ressources naturelles, nombreuses dans cette région.

    Les ambitions de Pékin d'investir dans des projets d'infrastructure majeurs dans cette zone aiguisent l'appétit des groupes armés, qui souhaitent accaparer ces territoires qui prennent de la valeur.

    https://www.medias24.com/filafp/afp-144945-birmanie-14-morts-dans-des-combats-entre-l-armee-et-des-rebelles-dans-l-est.html

    bf89492bed17b43f723ce37b50963eb97850ca52.jpg.d5aa559fef0425249938b5de3357978b.jpg


  15.  

    Le ministère de la Justice travaille sur de nombreux projets visant à réduire la surpopulation carcérale, tels que l'utilisation de dispositifs de surveillance électronique et l'extension de la peine avec sursis de trois à cinq ans.

    Lors d'une vidéoconférence avec tous les départements et les chefs de prison, le ministre de la Justice, Somsak Thepsuthin, a déclaré qu'il souhaitait limiter le nombre de détenus à environ 370 000 dans l'ensemble du pays, afin d'éviter de devoir construire davantage de prisons.

    On se souvient de l'époque pas si lointaine (une dizaine d'années) où le nombre de détenus est passé de 200 000 à 220 000 ce qui semblait scandaleux car le nombre de places dans les prisons est de 170 000.

    La Thaïlande est le 4e pays au monde en terme d'emprisonnement (en proportion de la population)

    294441194_Screenshot(599).png.105690784fced4ced2ceee19301a6e57.png

     

    Le ministre a ajouté que de nombreux projets seront lancés, notamment des programmes de formation professionnelle et que les employeurs d'anciens détenus bénéficieront d'avantages fiscaux.

    Somsak s'est dit également préoccupé par le montant de 23 Bt par tête alloué aux repas quotidiens en prison, ce qui, selon lui, ne peut pas suffire à assurer une nutrition adéquate. La subvention journalière pour chaque repas scolaire est de 22 Bt par élève.

    Wisit Wisitsora-at, secrétaire permanent du ministère de la Justice, a déclaré que 60 000 nouvelles personnes sont emprisonnées chaque année, ajoutant que les dispositifs de surveillance électronique devraient être utilisés pendant cinq ans au lieu de trois.

    En outre, a-t-il déclaré, si le nombre de récidives passait de 35 à 15%, des dispositifs de surveillance devraient être envisagés dans un plus grand nombre de cas et devenir plus acceptables pour la société thaïlandaise, qui boude généralement les anciens détenus. Un ancien porteur de bracelet n'est pas discriminé comme l'est un ancien détenu.

    Naras Savestanan, directeur général du Département de la protection des droits et des libertés, a blâmé la tendance du système judiciaire à incarcérer les délinquants, ajoutant qu'une mauvaise hygiène et une nourriture malsaine dans les prisons rendent inefficace toute formation professionnelle dispensée aux détenus.

    Cet genre de déclaration de bonnes intentions est publié tous les 6 mois par le ministère mais le nombre de prisonniers ne cesse d'augmenter alors que la Thaïlande est pays beaucoup plus sûr que d'autres et que ce n'est pas dû à son système carcéral.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118565-justice-ministry-eyes-prison-reform/

     

     


  16. Le ministère des Affaires étrangères serait contre la proposition d'accorder aux voyageurs indiens et chinois un séjour exempté de visa pendant 14 jours, invoquant des préoccupations quant à la sécurité nationale et à l'impact social.

    Une source du ministère des Affaires étrangères a déclaré que cette offre devrait être faite aux pays dont les citoyens présentent moins de risques. Les Français, Suisses, Canadiens et Belges (entre autres occidentaux) sont exemptés pendant 30 jours.

    Cette proposition a été faite par le ministère du Tourisme et des Sports est discutée en ce moment même au conseil des ministres.

    Selon une source anonyme, la Chine et l’Inde ayant une population très nombreuse, leurs ressortissants sont enclins à entrer illégalement en Thaïlande pour gagner leur vie ou se protéger des catastrophes naturelles dans leur propre pays.

    La source a cité des informations régulières selon lesquelles des ressortissants chinois et indiens seraient surpris en train de travailler illégalement avec des visas de tourisme.

    Dans le même temps, l’Association des agences de voyages thaïlandaises aurait minimisé les inquiétudes, affirmant que les séjours sans visa seraient une aubaine pour l’industrie touristique thaïlandaise.

    On ne sait pas si le MAE s'inquiète plus des ressortissants d'un pays que de l'autre.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118591-foreign-ministry-not-keen-on-allowing-visa-free-entry-to-indians-chinese/

     

    le MAE

    800_84895c933e176cb.jpg.c02f9c9b9a136d45121e9a2fb7afeef2.jpg.b39090c581fd108112f3e9a56e82b080.jpg

    800_ad8518bec8d2f63.jpg.13ef436b0135a557296f518d1f65b690.jpg


  17. L’ancien ministre des Finances et actuel député démocrate, Korn Chatikavanich, s’est déclaré préoccupé par la crise financière à laquelle Thai Airways International est confrontée et s’est opposé à tout projet d’utilisation de l’argent des contribuables pour sauver le transporteur national.

    Dans son article publié lundi sur Facebook, Korn a déclaré que les problèmes financiers actuels de THAI étaient similaires à ceux de 2008, lorsque la société avait du mal à trouver de l'argent pour rembourser ses dettes.

    Il s'est dit d'accord avec l'opinion exprimée par M. Banyong Pongpanich, un banquier d'investissement chevronné, selon laquelle la chose la plus importante pour THAI est de réduire les coûts.

    Korn a rappelé l'expérience vécue il y a une dizaine d'années lorsqu'il avait, en tant que ministre des Finances, annoncé à la population que le gouvernement n'injecterait pas d'argent pour aider THAI, ne garantirait pas de nouveaux prêts à la compagnie aérienne et que la société devait disposer d'un plan d'assainissement clair montrant comment réduire les coûts.

    Le député démocrate a déclaré que le ministre des Transports de l'époque avait mis en place une nouvelle équipe de direction et des membres professionnels au conseil d'administration. En conséquence, la compagnie aérienne avait réalisé des bénéfices en 2009 et 2010, mais elle est retombée dans le rouge un an plus tard et y est resté depuis que la direction et le conseil ont été remplacés par le gouvernement de la premier ministre Yingluck Shinawatra. La direction a ensuite changé sous la junte sans amélioration des finances.

    Il a noté que le nombre de touristes en Thaïlande augmentait chaque année et que d'autres compagnies aériennes réalisaient des bénéfices, à l'exception de Thai Airways International, dont la situation s'aggrave «ce qui est inhabituel».

    Le président de THAI, Sumeth Dameongchaitham, nommé par la junte fin 2014, a annoncé que les dirigeants de la société avaient été invités à réduire volontairement leurs indemnités de réunion et leur rémunération afin de démontrer leur détermination à aider la société à traverser cette crise financière. Les dirigeants ont accepté cette proposition.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118669-ex-finance-minister-korn-disagrees-with-using-taxpayers’-money-to-rescue-debt-ridden-thai/

     

    A titre de comparaison, le gouvernement va débourser 316 milliards de bahts pour les Thaïlandais pauvres (annonce de la semaine dernière).

    Ce que réclame la THAI, c'est 245 milliards pour la dette et 156 pour de nouveaux avions soit 401 millions milliards de bahts que le gouvernement va devoir trouver et qui ne pourront pas être distribués aux pauvres.

    imageproxy_php.jpg.f8019eaf9eab0d56f9441576b97a9f3d.jpg


  18. La police a découvert des pièces de voie ferrée chez un marchand d’occasion à Cha-Am.

    La découverte a eu lieu après le déraillement d'un train en direction du sud lundi midi.

    Il y avait environ 300 personnes dans le train Thonburi - Lang Suan (numéro 255) lorsque six des huit voitures ont déraillé à 12 h 04 entre les stations Huay Sai Tai et Hua Hin.

    Personne n'a été blessé et les passagers se sont réfugiés dans un tunnel pour échapper à la chaleur de midi.

    Worawut Mala des chemins de fer de l'État thaïlandais a déclaré qu'une grande quantité de matériel ferroviaire et de clous avaient été retirés des voies et que des structures en béton avaient été endommagées sur plusieurs centaines de mètres de la voie.

    La plupart des objets "ôtés" ont été retrouvés hier après-midi chez le revendeur d'articles d'occasion Rung Charoen à Cha-Am.

    Le major-général Pol Thianchai Khamapaso s'est rendu dans cette échoppe avec des membres de la SRT et des policiers.

    Les trains en direction du sud fonctionnaient normalement à 1 heure ce matin.

    La chasse est maintenant ouverte aux personnes qui ont volé certaines parties de la voie.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118668-train-derails-going-south-parts-of-the-track-found-at-second-hand-shop-in-cha-am/

    2pm1.jpg.647fde23bc76394df2a4e6de8da21562.jpg.8b9fc35178c0fd5aa7f87f5fd2f66dd7.jpg


  19. L'interdiction de fumer à la maison entre en vigueur aujourd'hui - appelez le 1300 pour toute violation

    L'interdiction de fumer à la maison en Thaïlande entre en vigueur aujourd'hui. Les personnes peuvent être poursuivies pour violence domestique si elles fument.

    Les femmes et les enfants sont les principaux fumeurs passifs et peuvent désormais être considérés comme des victimes en Thaïlande.

    Il y a un numéro de téléphone dans chaque province à appeler pour signaler les violations.

    Le Dr Ronachai Khongsakon, responsable d'un groupe de recherche sur le tabac, a déclaré que les femmes étaient particulièrement vulnérables, 81% d'entre elles étant fumeuses passives à la maison.

    Il a affirmé que 430 000 fumeurs passifs meurent chaque année dans le monde et que deux sur trois sont des femmes.

    La nouvelle loi thaïlandaise a pour objectif d'arrêter de fumer dans les foyers à 100%.

    Les gens peuvent appeler les centres de protection de la famille au 1300 pour signaler les abus. Les affaires peuvent ensuite être renvoyées devant les tribunaux si des mineurs sont impliqués.

    Cette initiative est la dernière d’une longue série de mesures visant à lutter contre le tabac en Thaïlande, en particulier dans les lieux publics, note Thaivisa.

    Il est désormais illégal de fumer à moins de 5 mètres de l'entrée d'une propriété sous peine d'une amende de 5 000 bahts pour infraction.

    Il est interdit de fumer dans les aéroports disposant de salles spéciales à l’extérieur pour les fumeurs.

    Une interdiction à la plage avec la possibilité d'une peine de prison est entrée en vigueur en février 2018.

    On estime à 10 millions le nombre de fumeurs en Thaïlande et à environ 72 000 le nombre de décès occasionnés chaque année.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118664-smoking-ban-at-home-comes-into-effect-today-call-1300-for-violations/

    1pm.jpg.39dca4b25d3acb85cd2822217e6af4d0.jpg.ce430dc28555365411323f09c6e98fb2.jpg


  20.  

    download.jpgUn pêcheur vide l'eau de son bateau sur le Mékong à la province thaïlandaise de Nakhon Phanom. Photo: Reuters

     

    Bangkok (VNA) - Le niveau du Mékong dans la province thaïlandaise de Nakhon Phanom (Nord-Est) est en train d’augmenter d'environ 60-70 centimètres par jour, portant ainsi son niveau à environ 7 mètres, soit environ 6 mètres au-dessous du point de débordement des eaux du fleuve, ont rapporté les médias locaux.

    Les niveaux des principaux affluents  - Nam Songkhram, Nam Oun et Nam Kam - augmentent également sous l'effet des pluies, ce qui atténue considérablement le phénomène de pénurie d'eau.

    Les agriculteurs sont heureux, les plants de riz dans leurs champs ayant survécu à la sécheresse.

    Dans le même temps, les autorités provinciales ont averti les habitants de quatre districts situés au bord du fleuve de prendre des mesures de précaution car la montée des eaux risquerait de provoquer l'érosion des berges et d'endommager des bâtiments et autres structures.

    Des pompes ont été installées à de nombreux endroits pour drainer les eaux de pluie dans le Mékong afin de prévenir les inondations dans les quartiers d’affaires, les terres agricoles et les communautés.

    En juillet, le niveau du Mékong dans la province frontalière de Nakhon Phanom n'était que de 1,50 mètre environ, le niveau le plus bas depuis presque 100 ans. Le niveau était si bas qu’un grand rocher sur lequel est gravée une empreinte de pied de Bouddha était visible au milieu de la rivière.

    Ce rocher, dans le district de Tha Uthen, qui aurait plus de 2.000 ans, est très vénéré par les habitants des deux rives du fleuve et n'est généralement visible que pendant la saison sèche, entre mars et avril. -VNA

     

    https://fr.vietnamplus.vn/thailande-le-niveau-du-mekong-augmente-regulierement/125391.vnp


  21. Le Département de la lutte contre la pollution a indiqué que la politique du gouvernement en matière de gestion des déchets avait permis de réduire de 1,5 million l’utilisation de sacs en plastique depuis le 17 août dernier et qu’il avait pour objectif d’éliminer sept types de plastique d’ici 2022.

    Pralong Damrongthai, directeur général de PCD, a déclaré que la politique du gouvernement en matière de gestion des déchets "se concentre sur le tri des déchets, la limitation de l'utilisation de sacs en plastique et de récipients en polystyrène. Par ailleurs, les responsables des parcs nationaux du bord de mer doivent empêcher le rejet de déchets dans l'océan."

    «En ce qui concerne le secteur privé, nous avons exhorté les magasins de proximité et les hyper marchés à lancer des campagnes de réduction du plastique, telles que la journée sans sac plastique ou à offrir des réductions aux clients qui apportent leurs propres sacs.»

    Pralong a ajouté que cela avait entraîné une réduction de 4 385 tonnes de la consommation attendue de plastique. Pour ajouter à ce succès, la PCD prépare une feuille de route pour réduire ou arrêter l'utilisation de sept sortes de plastique d'ici 2022.

    "Nous prévoyons de cesser l'utilisation de trois types de produits en plastique d'ici la fin de l'année, à savoir les bouchons d'étanchéité pour bouteilles d'eau, les emballages en plastique oxo-biodégradables  https://www.gaiapresse.ca/2017/05/les-sacs-oxo-biodegradables-une-fausse-bonne-idee-pour-la-planete/  et les microbilles dans les cosmétiques, les crèmes pour le visage et le dentifrice, etc.", a-t-il déclaré. "Les quatre autres types de plastique qui seront éliminés d'ici 2022 sont les sacs en plastique d'une épaisseur supérieure à 36 microns, les récipients pour aliments en polystyrène, les gobelets en plastique à usage unique et les pailles en plastique."

    Il a précisé que l'objectif final est de recycler ou de réutiliser 100% des déchets de plastique et des emballages d'ici 2027.

    A l'évidence, les Thaïlandais sont prêts à modifier leurs habitudes, ne manquent que des mesures contraignantes pour que l'utilisation de plastique baisse vraiment.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118547-thai-shoppers-refused-15-bn-plastic-bags-over-past-year/

    imageproxy_php.jpg.471544a66e4a454666e51d78d4d656f4.jpg


  22. Thai Airways International, la compagnie aérienne nationale, semble traverser une grave crise financière et pourrait devoir reporter le remboursement de sa dette ou solliciter de nouveaux emprunts.

    Le président de la THAI, Sumet Damrongchaitham, a déclaré lundi matin qu'il avait demandé aux dirigeants de la société, y compris lui-même, de réduire volontairement leur indemnité de réunion et leur rémunération afin de montrer leur détermination à aider cette organisation à surmonter cette crise.

    «Ce n'est qu'une des mesures pour réduire les coûts afin que THAI soit en mesure d'être concurrentielle dans le secteur de l'aviation. L’esprit du conseil d’administration et des dirigeants incitera d’autres membres de notre organisation à se rendre compte qu’il est grand temps que nous unissions nos forces afin de survivre à la crise. Tout ce qui peut être sacrifié doit être sacrifié », a déclaré M. Sumet.

    Il a assuré le personnel de la société qu’il ne fallait pas s’inquiéter des réductions de rémunération, affirmant que celles-ci seraient réservées à la direction et que la mesure volontaire n’affecterait pas la qualité des services de la société.

    Dans le même temps, une source informée du ministère des Transports a déclaré que la crise de la dette de la THAI était très grave et exposait le transporteur au risque de faillite. Le total de sa dette s'élevait à environ 245 milliards de bahts, son ratio d'endettement de 14,55.

    La source a déclaré que si THAI était autorisé à acheter une nouvelle flotte d’avions d’une valeur estimée à 156 milliards de bahts, elle deviendrait la compagnie aérienne la plus endettée au monde.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118510-thai-struggling-with-huge-debt-executives-asked-to-take-voluntarily-pay-cut/

    Il est évident que la baisse du salaire de quelques cadres n'aura aucun impact sur la dette mais on peut se demander si le message que veut faire passer le président n'est pas "que tous les VIP qui prennent la THAI en première gratuitement fassent aussi un effort."

    imageproxy_php.png.e4ae46ce44957e7e92943a4d727a1123.png


  23. suite de cette attaque

     

     

    Les autorités ont lancé des mandats d'arrêt contre 21 insurgés présumés impliqués dans l'attaque meurtrière contre un barrage à Pattani le mois dernier et ont arrêté cinq d'entre eux.

    L’annonce en a été faite lors d’une conférence de presse tenue à 9 heures ce lundi dans le camp de l’armée d’Inkhayut dans le district de Nong Chik à Pattani. La conférence de presse était coprésidée par le gouverneur adjoint de Pattani, Somnuek Promkhiew, le major-général Piyapong Wongchan, commandant de la Task Force de Pattani, le chef de la police de Pattani, le général Piyawat Chalermsri et le colonel Pramote Prom-in, porte-parole.

    Le 23 juillet, quatre membres des forces de l'ordre ont été tués et deux autres blessés. Quatre suspects ont été arrêtés cela a permis d'identifier 14 autres suspects, dont l'un a été arrêté par la suite.

    Le chef de la police de Pattani, Piyawat, a déclaré que les autorités avaient mené davantage d'enquêtes et avaient appris qu'environ 35 à 40 suspects étaient impliqués dans l'entraînement, la planification et l'attaque. Il a ajouté que les autorités avaient appris l'identité de 21 des suspects et obtenu des mandats d'arrêt de la part du tribunal contre 14 d'entre eux. Sept autres sont recherchés en vertu de mandats liés à un décret d'urgence. Sur les 21 suspects, cinq ont été arrêtés, a déclaré Piyawat.

    Selon Piyapong, chef de l’équipe spéciale de Pattani, les autorités ont appris que 15 suspects avaient été envoyés pour mener à bien l’attaque. Cinq d'entre eux montaient la garde pendant que 10 attaquaient le point de contrôle, a-t-il ajouté.

    Les autorités avaient rassemblé 110 douilles de munitions tirées par 16 armes à feu.

    Piyapong a déclaré que l'opération avait un cerveau, 15 membres qui ont mené l'attaque, 4 à 6 membres chargés de retarder les poursuites, 10 à 20 partisans et 7 formateurs. https://forum.thaivisa.com/topic/1118542-authorities-learn-identities-of-21-suspects-involved-in-fatal-pattani-attack/ imageproxy_php.jpg.daff0b10effcab85e88b8791e67b5874.jpg.413416081fc93fd06e3366e67df591b4.jpg


  24. La Cie Bangkok Airways a annoncé qu'elle proposerait des tarifs promotionnels vraiment incroyables lors de la 25ème Thai International Travel Fair qui se tiendra du 22 au 25 août à Impact Muang Thong Thani et à la 52ème Thai Tiew Thai Travel Fair du 29 août au 1er septembre au BITEC, Bangna.

    Il s'agit de billets aller-retour Bangkok-Samui à seulement 4 000 Bt, ainsi que Bangkok-Chiang Mai, Bangkok-Phu Quoc et Bangkok-Cam Ranh (Nha Trang) à 4 960 Bt.

    Les billets doivent être achetés et émis durant les dates de ces foires et seront valides pour un voyage du 22 août au 31 mars.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118498-a-trip-to-samui-for-just-bt4000/

     

    La diminution du nombre de visiteurs étrangers a incité les opérateurs de Koh Samui à se tourner davantage vers les touristes thaïlandais, en proposant des services plus abordables.


    Le taux d'occupation moyen des 27 000 chambres de Koh Samui, une destination prisée de la province de Surat Thani, a fortement chuté à 45% au cours des six premiers mois de l'année, contre 65% à la même période l'an dernier, a déclaré Vorasit Pongkumpunt, président de la Association de tourisme de Koh Samui.


    M. Vorasit a déclaré que ce sont les touristes chinois qui boudent, en raison du conflit commercial américano-chinois et du baht fort.


    Rien qu'à Samui, le nombre de visiteurs chinois a chuté de 25 à 30% au cours des six premiers mois, les vols charter de Chengdu à destination de l'île ayant été réduits de moitié à seulement cinq vols par semaine depuis le 15 août.

     

    imageproxy_php.jpg.69d9b0d4b6846110e1d2424a4724f84e.jpg


  25. Files d'attente à l'aéroport : le chef de l'immigration à l'aéroport de Bangkok avant hier et réunion prévue jeudi

     

    Le chef de l’immigration, le général Sompong Chingduang, s’est rendu samedi à l’aéroport de Suvarnabhumi après de nombreuses plaintes concernant les queues et la lenteur aux bureaux de l’immigration. Il a pu se rendre compte que les étrangers ne mentaient pas.

    Sompong a ordonné que toute la main-d'œuvre disponible travaille aux guichets et a déclaré que des heures supplémentaires étaient nécessaires pour combler les lacunes.

     

    Il a également ordonné que les voies réservées aux personnes telles que les handicapés, les personnes âgées, celles qui ont des enfants et les femmes enceintes soient pleinement opérationnelles pour éviter les retards.

    Un média proche de l'immigration a signalé qu'une amélioration de 30% était nécessaire.

    Le chef de l'immigration a convoqué tous les responsables des opérations aéroportuaires à Suan Phlu, à Bangkok, jeudi.

    L'immigration est dans le collimateur actuellement car son soucis de la sécurité maximum est évidemment chronophage et elle n'a pas suffisamment de main d’œuvre à disposition.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1118484-airport-queues-immigration-chief-at-bangkok-airport-meeting-planned-for-thursday/

    3pm.jpg.f9ebcc350057a4d1dd801c79d9a8eeee.jpg.88b9556752a71f5f15c4f106f212de35.jpg

×