Aller au contenu
BANGKOK 20 March 2019 12:20

Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    13 684
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    34

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Les Thaïlandais se rendront aux urnes ce dimanche BANGKOK, 20 mars 2019 (NNT) - Les électeurs éligibles en Thaïlande se rendront aux urnes ce dimanche 24 mars 2019 pour élire les membres de la Chambre des représentants. Il y a 51 millions électeurs éligibles, sur une population d'environ 66 millions. Les précédentes élections législatives en Thaïlande ont eu lieu le 3 juillet 2011, alors que le nombre d'électeurs éligibles était de 47 millions. Les bureaux de vote seront ouverts entre 8 heures et 17 heures. En 2014, des élections avaient été organisées mais des incidents organisés par l'opposition de l'époque ont empêché qu'elles puissent être validées. Lors de toutes les élections précédentes depuis 1997, chaque électeur thaïlandais recevaient deux bulletins de vote: un pour les candidats à la députation par circonscription et un autre pour les candidats sur liste (proportionnelle). Cette fois, un système de répartition des membres mixtes a été adopté, selon lequel un électeur ne vote qu’une fois. En choisissant le candidat député de sa circonscription, il ou elle vote automatiquement pour le parti de ce candidat (proportionnelle). Par le passé on pouvait voter pour M X du parti A et pour le parti B à la proportionnelle. Cette fois, si vous votez pour M X du parti A, vous votez, de facto, pour le parti A à la proportionnelle. Les résultats officiels des élections seront annoncés le 9 mai 2019 mais dans la pratique, dès le 24 mars au soir, on connaîtra grosso-modo la répartition des sièges. L’Assemblée nationale, dans le sens congrès du terme, qui compte 750 sièges, est composée de 500 députés élus et de 250 sénateurs. Sur les 500 membres de la Chambre des représentants / députés, 350 proviennent des élections par circonscription et 150 des listes de partis politiques à la proportionnelle. Les 250 membres du Sénat sont nommés et choisis -par le pouvoir actuel- parmi des personnes possédant les connaissances, l'expertise, l'expérience, la profession, les caractéristiques ou qui travaillent ou ont travaillé dans divers secteurs de la société. Ils devraient tous êtres militaires cette fois. Il faut au moins 376 voix à l'Assemblée nationale /congrès pour devenir nouveau Premier ministre. Ainsi une personne peut devenir Premier Ministre avec les voix de 250 sénateurs et de 126 députés élus (sur 500), soit un quart de la chambre. https://forum.thaivisa.com/topic/1090494-thais-to-go-to-polls-this-sunday/
  2. Si vous connaissez des Thaïlandais, vous avez entendu parler de pyramides de Ponzi à tous les coins de rue. Tout le monde à une "combine" pour gagner 50 % par semaine en plaçant son argent ici ou là. Comme toute pyramide, l'effondrement est inévitable. Un couple arrêté pour avoir prétendument floué 100 personnes pour un montant de 50 millions de Bt dans un stratagème pyramidal La police criminelle (CSD) a arrêté mardi un couple qui aurait trompé une centaine de personnes en leur demandant d'investir dans un système de fonds pyramidaux, causant 50 millions de Bt de dégâts. L’arrestation de Piyaporn Saesanthia, 28 ans, et de son mari, Thossapol Boonmanut, 29 ans, a été annoncée au siège de la CDD. La police a déclaré que le couple avait été arrêté en vertu d'un mandat délivré par le tribunal de Min Buri le 26 septembre de l'année dernière. Ils ont été appréhendés lundi dans le district de Bang Bon, à Bangkok. Les victimes ont déposé des plaintes auprès de la CDD car le couple avait utilisé son compte Facebook pour les inciter à investir dans un fonds dont les rendements promis s'élevaient à 20 - 50% par semaine. Les victimes ont également affirmé avoir été amenées à inviter des amis à rejoindre le fonds. La tromperie alléguée aurait eu lieu en 2016 et 2017, a déclaré la police. https://forum.thaivisa.com/topic/1090399-couple-arrested-for-allegedly-cheating-100-people-out-of-bt50m-in-pyramid-scheme/ La Pyramide de Ponzi, est la première arnaque célèbre utilisant le système de la pyramide pour flouer les investisseurs. Elle a été mise en place par Charles Ponzi à Boston en 1920. Le système est simple, Ponzi proposait à ses investisseurs des rendements mirobolants de 50% en 45 jours. Comme il est impossible de réellement produire ces rendements, Ponzi utilisait les fonds des nouveaux investisseurs pour servir le taux d’intérêt promis aux anciens investisseurs. Le système fonctionne tant que la pyramide grandit et qu'il y a suffisamment de nouveaux investisseurs pour financer les anciens investisseurs. A défaut la Pyramide s’écroule, le système explose, et tous les derniers investisseurs perdent la totalité de ce qu'ils ont investi. C'est ce système qui a été utilisé par Bernard Madoff, à l'origine du scandale du fonds Madoff, qui a fait perdre près de 50 milliards de dollars à ses investisseurs quand le système a explosé en décembre 2008.
  3. L'association des pêcheurs de Songkhla se félicite de l'approbation par le gouvernement d'un système de compensation pour les chalutiers déclassés Suradech Nilubon, président de l'Association des pêcheries de Songkhla, a remercié mardi le Cabinet pour avoir récemment approuvé un projet visant à indemniser les propriétaires de 305 chalutiers dits «blanc-rouge». Les navires en question étaient déclassés et n'avaient plus le droit de pêcher depuis avril 2015 après que les autorités thaïlandaises ont imposé une réglementation stricte aux exploitants de chalutiers. Les propriétaires devaient effectuer des travaux pour pouvoir à nouveau naviguer. Vingt-quatre des 305 bateaux, "qui étaient légaux mais volontairement exclus du système car ils ne pouvaient pas faire face aux frais imposés par une remise en état [au cause de la réglementation]", venaient de Songkhla, a-t-il déclaré. Dans le cadre du projet approuvé par le Cabinet, 50% de la valeur d’un navire sera versée à chaque propriétaire de bateau afin qu’il puisse utiliser la somme pour investir dans un autre business. Les autorités contacteront les propriétaires de bateaux pour signer un contrat concernant l'indemnisation. Les bateaux seront ensuite démolis, mais le processus prendra du temps, car il faut d'abord définir des modalités de paiement et une méthode de destruction, Suradech ajouté. https://forum.thaivisa.com/topic/1090435-songkhla-association-welcomes-cabinet-approval-of-compensation-scheme-for-decommissioned-trawlers/
  4. PHUKET: Trois personnes sont mortes dans un accident de moto à Rawai tôt le 19 mars, dont un expatrié français de 48 ans et une femme thaïlandaise enceinte de cinq mois, a annoncé la police. Les secouristes de la municipalité de Rawai et la police de Chalong ont été appelés sur les lieux de l'accident, en face du centre de santé de Rawai sur le chemin Wiset, à 1 h 05. Sur les lieux, les policiers ont trouvé deux motos accidentées, une Ducati blanche et une Honda Wave. Ils ont également trouvé deux personnes mortes et deux gravement blessées. L'une des personnes tuées était un Français âgé de 48 ans, a rapporté le Capt Somkiet Sarasin, de la police de Chalong, qui a refusé de nommer les personnes impliquées dans l'accident. Le Français conduisait la moto Ducati, a déclaré le Capt Somkiet. Le Capt Somkiet a identifié le Français par son permis de conduire thaïlandais, délivré il y a deux ans. «J'ai déjà informé les autorités consulaires françaises de son décès», a-t-il noté. L’autre victime était une Thaïlandaise passagère de la Honda Wave. «Elle était enceinte de cinq mois», a confirmé le Capt Somkiet. Les secouristes ont transporté les deux corps à l'hôpital Vachira Phuket, dans la ville de Phuket, a-t-il ajouté. Parmi les deux blessés graves lors de l'accident, le Thaïlandais qui conduisait la Honda Wave. "Il était inconscient et présentait des blessures graves. Il a été emmené à l'hôpital de Dibuk, puis transféré à l'hôpital de Vachira (dans la ville de Phuket)", a déclaré le Capt Somkiet. "J'ai appris qu'il était décédé des suites de ses blessures." L'autre personne gravement blessée était une Thaïlandaise passagère de la Ducati de l'expatrié français. «Elle a des blessures graves et a été emmenée à l'hôpital Vachira Phuket», a déclaré le Capt Somkiet. «À ce stade, nous ne savons même pas exactement comment l'accident s'est produit», a admis le Capt Somkiet. «Nous poursuivons notre enquête », a-t-il déclaré. Cependant, a-t-il ajouté, «des analyses de sang sont en cours sur les quatre personnes impliquées dans l'accident afin de déterminer si l'alcool était un facteur. «De plus nous pouvons confirmer qu’aucun casque n’a été retrouvé sur les lieux. », a déclaré le Capt Somkiet. https://forum.thaivisa.com/topic/1090443-french-expat-pregnant-thai-woman-killed-in-motorbike-collision-in-rawai/
  5. Un ex-policier qui dénonçait la corruption dans les forces de l'ordre a été abattu chez lui à Songkhla SONGKHLA - Un ancien policier qui dénonçait la corruption dans les rangs de la police et a accusé ses supérieurs d'abus de pouvoir a été tué par balle mardi devant son domicile. Le capitaine Watcharin Benjatossawas, âgé de 48 ans, a été abattu. On lui a tiré dessus à trois reprises alors qu'il rentrait chez lui à Songkhla et est décédé plus tard dans un hôpital. La police locale a déclaré qu’elle cherchait deux suspects. Les autorités ne spéculent pas sur le motif du meurtre de Watcharin. L'ancien enquêteur Songkhla s'est fait connaître en 2017 lorsqu'il a accusé publiquement ses supérieurs de corruption. Il a ensuite été licencié pour avoir arrêté deux personnes qui squattaient des terres publiques. Il a été jugé et condamné pour séquestration abusive et abus de pouvoir. Watcharin a alors poursuivi en justice le commissaire de police provincial et d'autres officiers supérieurs pour avoir, eux-mêmes, abusé de leur pouvoir, accusations pour lesquelles les officiers supérieurs ont été acquittés l'année dernière. Après avoir été renvoyé de la force publique, Watcharin avait activement mené une campagne contre la corruption au sein de la police, défendu les droits des accusés et soutenu les victimes des malversations de la police ; le tout sur Internet. L'année dernière, il a aidé à innocenter un homme qui avait déclaré que la police de Hat Yai avait caché de la drogue sur lui (pour avoir une raison de l'arrêter). Les procureurs ont abandonné l’affaire et trois policiers impliqués ont été mutés à de nouvelles tâches, une réaction bureaucratique typique face à des actes répréhensibles. Quelques heures à peine avant que la nouvelle de sa mort ne soit annoncée, Watcharin avait commenté le verdict rendu dans l'affaire des panthères noires. «La décision initiale prévoyait 16 mois (de prison). La suite est attrayante, quelqu'un va fuir le pays! » A-t-il écrit sur Facebook. http://www.khaosodenglish.com/news/crimecourtscalamity/2019/03/19/crusader-ex-cop-gunned-down-at-home-in-songkhla/
  6. BANGKOK - Le bureau du procureur a annoncé mardi qu’il demanderait l’extradition de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra lorsqu’il se rendra à Hong Kong cette semaine pour le mariage de sa fille. Chatchom Akapin, du bureau du procureur pour l'étranger, a déclaré que les autorités avaient décidé d'agir après que les médias sociaux ont annoncé que Thaksin serait présent vendredi au mariage de Paetongtarn Shinawatra à Hong Kong. "Thaksin est toujours recherché pour une condamnation en vertu de la loi thaïlandaise", a déclaré Chatchom à la presse. Chatchom a déclaré qu'une demande d'extradition serait déposée dès que les autorités thaïlandaises sauraient où Thaksin logera à Hong Kong. Des invitations de mariage remises aux connaissances de Thaksin ont désigné le Rosewood Hotel, situé dans le port de Victoria, comme lieu du banquet. Hong Kong n'a pas de traité d'extradition avec la Thaïlande (sic). Le politicien élu deux fois a été évincé lors d'un coup d'Etat en 2006 et condamné pour corruption deux ans plus tard, bien qu'il ait fui la Thaïlande peu de temps avant le verdict. Malgré son exil, Thaksin conserve une immense influence sur ses partisans. Toutes les tentatives thaïlandaises précédentes pour obtenir l'extradition de Thaksin ont échoué. Agé de 69 ans, il voyage régulièrement entre ses résidences à Londres, à Dubaï et à Hong Kong. Un peu plus tôt cette année, M. Thaksin a visité le berceau de sa famille en Chine continentale sans aucune répercussion légale, bien que les médias officiels chinois aient censuré les détails du voyage, sans doute pour éviter de contrarier les autorités thaïlandaises. Selon Chatchom, ce sera la première fois que le gouvernement présentera une demande d’extradition de Thaksin à Hong Kong. http://www.khaosodenglish.com/politics/2019/03/19/thailand-to-seek-thaksins-extradition-from-hong-kong/ Thaksin le week-end dernier regarde le streaming du mariage qui a eu lieu à Bangkok. On comprend que seul le banquet aura lieu à Hong Kong. On ne sait pas où cette photo a été prise.
  7. Plus de détails sur une information que nous avions évoquée succinctement Par Amandine Les policiers thaïlandais sont trop gros ! Depuis quelques jours, une info tourne en boucle sur internet et provoque le buzz. En effet, des policiers thaïlandais obèses vont être envoyés dans un camp de "Destruction du ventre", photos à l'appui ! On vous raconte et on vous montre... "Destruction du ventre" : les policiers thaïlandais obèses mis au régime intensif pendant deux semaines La Thaïlande prend très au sérieux le surpoids de ses policiers. En effet, chaque commissariat devra choisir deux ou trois de ses policiers "les plus gros" et les envoyer dans un centre de formation spécialement aménagé situé à Pak Chong, dans le nord-est du pays. Après le succès rencontré par les premiers essais, on a décidé de baptiser cet endroit camp de "Destruction du ventre", tout un programme ! Les représentants des forces de l'ordre ne vont effectivement pas chômer. Au programme ? Deux semaines de régime intensif et d'exercices physiques. Le but ? Permettre aux agents de "retrouver un tour de taille acceptable". Le sergent-major Sornpetch Chantarak (chargé de faire appliquer les règles au camp d'entraînement) explique : Il y a beaucoup de problèmes si vous êtes un policier obèse. Vous travaillez lentement et vous bougez mollement tout en culbutant. C’est inacceptable si vous êtes un agent chargé d’arrêter les criminels, car vous devez être habile et foncer rapidement. A l'heure actuelle, 200 policiers ont participé au programme pilote, achevé au début du mois de mars. Toujours d'après le sergent-major Sornpetch Chantarak, certains policiers thaïlandais obèses sont passés de 80 à 60 kilos. Pour contrôler l'amaigrissement, une carte personnelle enregistre leur poids avant et après la pesée. 15 jours, 20 kilos,... On n'a pas trop de mal à imaginer le rythme, l'intensité et la difficulté d'un tel régime. En revanche, on se demande quels seront les effets à long terme sur le corps, privé pendant 15 jours de nourriture et soumis à une activité physique très intense... Les policiers trop gros seront confinés dans un bureau à faire de la paperasse Qu'adviendra t-il de ceux qui ne réussiront pas à perdre assez de poids ? Ils seront tout simplement cantonnés à faire un travail administratif dans les bureaux. Sornpetch Chantarak se justifie : La plupart du temps, ils sont chargés de classer les dossiers. Ils ne font pas non plus d’exercice, ils mangent trop riche et en trop grande quantité. La Thaïlande est de plus en plus touchée par l'obésité ces dernières années. Les photos de moines bouddhistes obèses suite aux offrandes des touristes avaient même fait le buzz sur la toile. Ce phénomène serait dû à une alimentation trop grasse et trop peu d'activité physique. Très vite, le camp de "Destruction du ventre" n'a pas manqué d'attirer l'attention lorsque la page Facebook Love Police a publié des photos de policiers souffrant visiblement lors d'une séance d'abdos sous un soleil cuisant. Le sergent-major s'est d'ailleurs félicité de cette nouvelle notoriété et attend impatiemment le prochain groupe de policiers thaïlandais obèses. De son côté, la population semble plutôt valider ce camp d'amaigrissement d'un nouveau genre... Et vous, qu'en pensez-vous ? https://www.ma-grande-taille.com/programme-destruction-du-ventre-le-camp-qui-fait-perdre-20-kilos-en-2-semaines-aux-policiers-obeses-216828
  8. Toujours aux prises avec une crise de smog qui dure déjà depuis plusieurs mois, le ministère de la Santé publique se prépare maintenant à ouvrir des cliniques spécialisées pour traiter les patients souffrant de symptômes liés à la pollution dans de nombreuses régions du pays. Dans ce cas précis clinique signifie "service spécialisé dans un hôpital public". «À l'heure actuelle, nous n'avons qu'un seul centre de ce type dans le pays. Nous avons donc décidé d’en ouvrir beaucoup plus », a déclaré lundi le Dr Sukhum Karnchanapimai, du ministère. Il a pris cet engagement en réponse aux niveaux élevés de PM2,5 - particules de poussière d’un diamètre ne dépassant pas 2,5 micromètres - qui hantent plusieurs provinces de la Thaïlande depuis des mois. Les provinces du nord, aux prises avec un niveau dangereux de PM2,5 depuis plusieurs jours / semaines, sont les principales victimes. L'Organisation mondiale de la santé a décrit les PM 2,5 comme «cancérogènes» entre autres problèmes de santé graves. «Nous prévoyons de mettre en place des centres de traitement de victimes de la pollution dans le nord et le nord-est d'ici la fin de l'année», a déclaré Sukhum. À l’heure actuelle, l’unique centre de traitement de malades de la pollution est situé à l’hôpital Nopparatrajathanee de Bangkok. Le département des services médicaux a préparé un manuel sur la manière de mettre en place des cliniques anti-pollution pour les hôpitaux. Certains groupes de personnes sont confrontés à une menace plus grave que le reste de la population : ceux qui travaillent à l'extérieur, les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les asthmatiques et les personnes souffrant de troubles respiratoires. Le Dr Kajohnsak Kaewjarus, du Département de la lutte contre la maladie, a déclaré que 22 000 personnes environ avaient demandé de l'aide médicale pour des symptômes pouvant être associés au smog. «Les symptômes les plus courants concernent les troubles respiratoires», a-t-il déclaré. Les maladies cardiaques et coronariennes, les inflammations oculaires et ou de la peau font également partie des problèmes courants, a-t-il ajouté. Le Dr Panpimol Wipulakorn, du Département de la santé, a déclaré que les gens devraient être conscients des dangers de la poussière et tenter de se protéger. “Minimiser l'exposition à la poussière. Gardez votre maison propre. Lorsque vous sortez, portez un masque facial. Et si vous développez des problèmes de santé, allez voir un médecin », a-t-elle déclaré. https://forum.thaivisa.com/topic/1090261-number-of-specialised-clinics-for-pollution-related-symptoms-to-increase-public-health-ministry/
  9. suite de cette affaire Le magnat de la construction et milliardaire Premchai Karnasuta a été condamné ce matin (mardi) à 16 mois de prison ferme par le tribunal provincial de Thong Phaphume, dans la province de Kanchanburi, dans l’ouest de la Thaïlande. Le président de Ital-Thai Development Corp, l’une des plus grandes entreprises de construction thaïlandaises, a été reconnu coupable d’avoir porté des armes à feu dans un lieu public sans permis, d’avoir aidé des tiers à chasser illégalement des espèces sauvages protégées et à posséder des carcasses d’animaux protégées. Premchai et trois autres personnes, M. Yong Dodkrua, M. Thanee Thummat et Mme Nathee Riamsaen, ont été arrêtés le 4 février 2018 par des gardes forestiers dans le sanctuaire de la faune de Thungyai Narusuan dans la province de Kanchanaburi. Des animaux sauvages morts ont été trouvés dans leur camp de même que des fusils de chasse. Premchai a été inculpé de six crimes par le procureur et le tribunal l'a déclaré coupable dans trois de ces cas, le condamnant à 16 mois de prison, dont six mois pour port d'armes en public; huit mois pour inciter d'autres personnes à chasser des espèces protégées dans une réserve faunique et deux mois pour la possession de carcasses d'animaux protégées. Le tribunal a également ordonné à Premchai et à trois autres accusés de verser environ deux millions de bahts au Dpt des Parcs nationaux. Le chef du Sanctuaire de la faune de Thungyai Narusuan, Wichien Chinnawong, a déclaré qu'après la lecture du verdict du tribunal, il était satisfait de la peine prononcée, ajoutant que justice avait été rendue. Il a également félicité les juges pour leur excellent travail et a déclaré que le verdict montre que les riches et les puissants ne sont pas hors de portée de la loi. L’avocat de Premchai organise sa sortie sous caution, la caution étant fixée à 600 000 bahts. Premchai ne passera donc pas par la case prison pour l'instant. Il fera appel et reste libre en attendant. Thatchapong Kaedum, l’un des militants pour la défense de la nature, a déclaré que la lutte n’était pas terminée. «Les gens supposent que nous avons déjà gagné. Mais n'oublions pas que cette affaire doit encore être renvoyée devant le tribunal d'appel et la Cour suprême. En fin de compte, PREMCHAI n’aura peut-être pas à aller du tout en prison », a déclaré Thatchapong. https://forum.thaivisa.com/topic/1090308-premchai-sentenced-to-16-months-without-suspension/
  10. On sent que Songkra approche, les décès se font plus nombreux. Un Allemand est décédé après un accident de moto à Thalang, la nuit dernière sur la route Srisoonthorn à Baan Manik. L’Allemand, Carsten Elfried Koch, âgé de 53 ans, conduisait une moto et a été grièvement blessé lors de l’accident. Il est mort sur les lieux. La police pense que M. Koch rentrait chez lui à Cherng Talay à grande vitesse. Il a perdu le contrôle dans un virage sur la route mouillée. La police n'a pas signalé si l'homme portait un casque ou non. https://forum.thaivisa.com/topic/1090276-german-man-dies-in-phuket-motorcycle-crash/ Un bus climatisé Khon Kaen-Bangkok a heurté l'arrière d'un camion sur une route de Nakhon Ratchasima mardi, tuant l'hôtesse du bus et blessant 24 passagers, a annoncé la police. Le poste de police de Pak Chong a été alerté à 14h30 (ou 02:30 peut-être une erreur du journaliste thaïlandais) de l'accident survenu sur la route Mitraparp à Tambon Nong Daeng, dans le district de Pak Chong. L'hôtesse du bus, Laddawal Boonchuang, 31 ans, a été tuée assise sur son siège. Huit hommes, un garçon et 15 femmes ont été légèrement blessés dans l'accident. Thanawin Praping, le conducteur de bus de 46 ans, a déclaré à la police qu'il s'était assoupi au volant avant que son autobus ne heurte l'arrière du camion. Il a dit qu'il avait quitté Khon Kaen à 22 heures. Le conducteur du bus a été accusé de conduite imprudente ayant causé la mort et des blessures. https://forum.thaivisa.com/topic/1090283-bus hostess-killed-24-passengers-injured-in-korat-accident/ Une femme a été percutée et tuée par une camionnette alors qu’elle était chez elle au bord d’une route dans le district de Kabin Buri, à Prachin Buri, lundi matin. La police a déclaré que le pickup avait été touchée à l'arrière par un camion à dix roues. Le conducteur du pickup a perdu le contrôle de son véhicule qui a pénétré dans la maison de Bua-ngern Boonwong, 48 ans. La camionnette a percuté la femme et tout le reste sur 40 mètres avant de s’arrêter dans une bananeraie. Le conducteur du camion à 10-roues a courageusement pris la fuite à la suite de l'accident. La police va chercher d'éventuelles images de vidéosurveillance pour tenter d'identifier le conducteur en vue de l'arrêter. Les voisins de Bua-ngern, Jirarat Sangiamwong et Boonyuen Khamsiang, ont déclaré avoir vu un camion à dix roues percuter le pickup, qui a été violemment poussé dans la maison de la victime. Les deux personnes dans le pickup sont blessées. https://forum.thaivisa.com/topic/1090166-prachin-buri-woman-48-killed-after-rammed-pickup-crashes-into-her-house/
  11. TAK, 19 mars 2019 (TNI) - Le Premier ministre, le général Prayut Chan-o-cha, a coprésidé la cérémonie d'ouverture du deuxième pont de l'amitié Thaïlande-Myanmar, reliant le district thaïlandais de Mae Sot dans la province de Tak et la ville frontalière du Myanmar Myawaddy. Le général Prayut a invité ses ministres à assister à l'inauguration dans la province de Tak mardi 19 mars. L'événement était coprésidé par la conseillère d'État du Myanmar, Aung San Suu Kyi. Le deuxième pont de l'amitié Thaïlande-Myanmar couvre une route de 17 kilomètres en Thaïlande et de 4 kilomètres à Myawaddy, au Myanmar. Le pont comprend également des installations frontalières et des locaux gouvernementaux. Après la cérémonie, le Premier ministre Prayut discutera de la coopération bilatérale avec Mme Suu Kyi, contrôlera la construction du Centre de contrôle des frontières (BCF) et rencontrera des Thaïlandais de la région. https://forum.thaivisa.com/topic/1090292-pm-prayut-suu-kyi-co-chair-opening-of-2nd-thailand-myanmar-friendship-bridge/
  12. "Du vomi de Baleine" prêt à enrichir l'homme de Chumphon! Si notre compatriote est prêt à payer 1 000 000 thb le kilo, c'est que ça les vaut. Monsieur, si vous nous lisez, merci de nous donner des détails. [email protected] Un habitant de Chumphon et sa fille sont allés à la police hier avec un gros morceau de vomi de baleine. Il l'avait trouvée sur la plage il y a 25 ans et n'était pas sûr de ce que c'était. Mais il l'a gardé chez lui. Quelqu’un lui a alors dit qu'il était assis sur une mine d'or. C’est de l’ambre gris ou vomi de baleine qui est très prisé dans l’industrie du parfum. Sa fille a mis en ligne une image de la masse de 11 kilos de vomi congelé. Un homme d'affaires français a offert un million de baht par kilo s'il s'avère être authentique. Il vaudra donc 11 millions de bahts. Wicharn ou "Lung Ort" (oncle Têtard), âgé de 64 ans, avec sa fille Wansa, âgée de 23 ans, "Nong Fon" avait apporté son "objet" dans un sac en plastique au commissariat. Après avoir découvert à quel point cela pouvait être précieux, ils se sont inquiétés et ont voulu obtenir un certificat de propriété de la part des autorités. Lung Ort a déclaré qu'il dirigeait un restaurant sur la plage de Tha Hin, dans le district de Sawi, et qu'il a découvert la masse cireuse à moitié ensevelie dans le sable en 1994. Il n'était pas sûr de ce que c'était, mais le conserva quand même, car cela semblait intéressant. La semaine dernière, un ami de son fils est venu de Phuket et leur a dit ce que c'était et que cela avait de la valeur. L'ambre gris ou "vomi de baleine" est utilisé dans les parfums haut de gamme pour prolonger l'odeur d'un parfum. Sa fille a immédiatement mis une photo en ligne et l'homme d'affaires français a fait son offre, sous réserve de la vérification de l'authenticité du vomi. https://forum.thaivisa.com/topic/1090286-whale-vomit-set-to-make-chumphon-man-rich/ L'ambre gris est une concrétion intestinale du cachalot, provenant de l'interaction des sécrétions biliaires et des aliments ingérés par les cachalots. C'est une substance très parfumée, solide, grasse, inflammable, de couleur variant du gris au noirâtre et à l'odeur spécifique. On le trouvait autrefois le plus souvent flottant sur les océans ou déposé sur les côtes, avant de l'extraire des cachalots tués à la chasse.
  13. Dans le nord-est du royaume, en Isan, l’opposition mobilise les paysans et les classes populaires contre la junte, avant les élections législatives du 24 mars. Par Bruno Philip « J’espère bien que ces élections vont permettre le retour à la démocratie » : chapeau vert et veste parme, Nok, une paysanne d’âge mûr, a osé braver la chaleur féroce et faire les quarante kilomètres de trajet depuis son village jusqu’au champ de courses de Khon Kaen, chef-lieu de l’une des vingt provinces de ce Nord-Est thaïlandais qui est le bastion des opposants à la junte militaire au pouvoir. Entourée de plusieurs amies du même âge, elle vient de descendre de la vieille camionnette qui les a amenées jusqu’ici. Ces dames ne sont pas les seules, si l’on en juge par le gigantesque embouteillage qui s’est formé depuis la route nationale. Sur l’estrade installée devant les gradins, les candidats du parti Pheu Thai (« Pour les Thaïlandais »), la grande formation de l’opposition, s’apprêtent à fustiger les militaires devant plusieurs dizaines de milliers de partisans. « Cette élection va consister en une confrontation entre les partisans de la démocratie et ceux de la junte militaire » A l’approche des élections législatives du 24 mars, les premières depuis le coup d’Etat du 22 mai 2014, une rare frénésie s’est emparée de ce royaume qui subit depuis cinq ans la poigne des généraux. Un récent sondage montre que 97 % des personnes interrogées iront voter. Même si beaucoup déposeront leurs bulletins dans l’urne sans trop d’illusions : seuls 19 % des sondés pensent que les résultats du scrutin ne seront pas faussés par la fraude et les « achats de vote » – comme c’est le cas à chaque élection. Lire la suite de cet article payant dans LE MONDE https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/18/en-thailande-les-elites-n-en-ont-rien-a-faire-de-nous-les-gens-modestes_5437710_3210.html
  14. Depuis le 1er janvier 2019, le répertoire électoral unique (REU) est entré en vigueur. Les Français résidant à l’étranger ne peuvent plus être inscrits à la fois sur une liste électorale consulaire et sur une liste électorale municipale. Afin de voter aux élections européennes de mai 2019, vous avez jusqu’au 31 mars 2019 pour vous inscrire sur une liste électorale. Si vous êtes actuellement inscrits sur deux listes, vous devrez donc choisir sur laquelle vous souhaitez vous maintenir en 2019. Vous ne pourrez plus voter qu’à un seul endroit pour tous les scrutins. Par défaut, et sans démarche de votre part, si vous êtes Français résidant à l’étranger inscrits à la fois sur une liste en France et sur une liste électorale consulaire, vous serez maintenus sur la liste électorale consulaire et radiés de la liste de votre commune en France. Vous voterez donc à l’étranger pour tous les scrutins. Si vous souhaitez voter en France, vous devez obligatoirement demander votre radiation de la liste électorale consulaire sur service-public.fr : inscription consulaire / actualiser son dossier en cours de séjour. En 2019, vous avez jusqu’au 31 mars pour vous inscrire ou vous radier de la liste électorale consulaire, si vous souhaitez voter aux élections européennes de mai 2019. https://th.ambafrance.org/Elections-europeennes-2019-inscrivez-vous-sur-une-liste-electorale-avant-le-31
  15. Les eaux usées s'écoulent librement dans la mer à Krabi Les autorités de la province de Krabi semble tenter une solution provisoire d'urgence pour empêcher les eaux usées de couler librement sur l’une des plages les plus populaires de la région. Pour le moment, le canal de Krabi rejette ses eaux usées directement dans la mer, sur la plage d'Ao Nang. Mais les touristes à Ao Nang ont signalé qu' "on" creusait un bassin pour collecter les eaux usées sur la célèbre plage d’Ao Nang. Une pelleteuse creusait sur la plage ces derniers jours. Un employé a affirmé qu’il creusait le bassin pour un «projet urgent» du gouvernement visant à résoudre le problème des eaux usées arrivant du canal de Bang Jak. L'idée est d'avoir un bassin - égout à ciel ouvert sur la plage pour empêcher les eaux usées de s'écouler dans la mer. Les autorités sanitaires de Krabi disent avoir pris des mesures le mois dernier contre deux restaurants d'Ao Nang - Krabi, qui rejetaient des eaux usées dans un canal qui se jette lui-même dans la mer. Si des mesures ont déjà été prises, on ne sait pas d'où viennent ces eaux usées. https://forum.thaivisa.com/topic/1090107-wastewater-runs-freely-into-sea-in-krabi/
  16. Le Modérateur

    Un Américain tombe du 10e étage à Chiang Mai

    Un Américain est mort lundi en tombant du balcon de sa chambre située au dixième étage d'un condo à Chiang Mai. Le commissariat de Chiang Mai a appris à 1 h 50, la mort de Ruben Ponce, 60 ans, dans le condominium Astra sur Chang Klan Road. Pol Lt Pirapat Chaisomsri a déclaré que l'homme vivait dans le condominium depuis près de deux ans. Les agents de sécurité ont vu l'Américain sortir faire ses courses dans un magasin de proximité tôt dimanche soir. La police a vérifié les images des caméras de vidéosurveillance et a vu l'homme sur son balcon avant de tomber. La police doit encore déterminer si la chute est un accident ou un suicide. Il n'a laissé aucune lettre derrière lui. Le corps a été envoyé pour une autopsie à l'hôpital de Chiang Mai. https://forum.thaivisa.com/topic/1090064-american-man-falls-to-his-death-from-chiang-mai-condo/ Par ailleurs, Rupert Crinbaretto 36 ans de nationalité indienne a été retrouvé mort près de sa voiture à Ayutthaya hier soir. Il semble s'être affaissé sans doute à cause d'une crise cardiaque après avoir mangé dans un marché de nuit. Il travaillait comme ingénieur dans une zone industrielle voisine. https://forum.thaivisa.com/topic/1090066-indian-engineer-found-dead-leaning-against-his-car-at-ayuthaya-market/ M Crinbaretto
  17. suite de ce drame Un conducteur de Porsche accusé de conduite imprudente après la mort de deux femmes La police de Bangkok a inculpé un conducteur de Porsche qui a percuté un scooter, tuant deux femmes, dont une qui était enceinte et dont le bébé est, de facto, décédé aussi. L’accident a également endommagé un atelier de réparation de motos situé au bord de la route. Le Lieutenant-colonel Adul Dokpuang, chef de la police de Nong Kang Plu, a déclaré dimanche que Somkiat Pakdeenok avait été accusé de conduite imprudente ayant causé la mort. Les résultats d'un test d'ébriété à venir pourrait donner lieu à de nouvelles accusations. Au vu des enquêtes passées, il y a peu à attendre de ce test, la police trouvant toujours une raison pour l'effectuer quand l'alcool n'est plus présente dans le sang, si l'intéressé est riche. Adul a parlé à des journalistes après que les Thaïlandais ont exprimé leur indignation sur les médias sociaux ce week-end. Le chauffeur impliqué dans l'accident de Nong Khaem avait été évacué alors que les victimes étaient en train d'agoniser pour l'une et blessée pour l'autre. Une des femmes est morte sur les lieux. L'autre ainsi que son bébé à naître ont succombé aux blessures peu après. Alors que la colère montait ce dimanche, personne n’avait encore proposé d’aide ou de dédommagement à la famille des femmes tuées. Cependant, une autre source indique que la femme du conducteur a contacté la police pour offrir à chacun des familles des femmes tuées la somme symbolique de 50 000 Bt. . Elle aurait insisté pour dire que son mari n'était pas ivre. Le conducteur aurait rampé hors de l'épave, les jambes cassées, possiblement en état d'ébriété, et aurait été emmené dans une Toyota Fortuner, qui a fui avant l'arrivée des secours et dont les occupants n'ont pas cherché à aider les femmes blessées. Cette non-assistance à personne en danger et ce délit de fuite ne semblent pas intéresser la police. Des amis des femmes mortes ont raconté l'histoire en ligne avec un hashtag faisant référence à des cas de riches impunis pour leurs crimes. Wongsatorn Karnsasomsap, propriétaire de l’atelier de réparation, a déclaré dimanche que le pilote de la Porsche ne l’avait pas encore contacté au sujet d'une indemnisation estimée à 300 000 Bt. Ses amis et lui auraient aussi pu être écrasés s’ils étaient restés assis dans le magasin, comme d’habitude, a-t-il déclaré. Un ami, Somkid Maneetham, a déclaré avoir entendu le bruit des freins alors qu'il était sur le point de partir en moto. «J'ai entendu un bruit sourd et je suis retourné pour aider les victimes», a-t-il déclaré. Certains témoins affirment que le pilote de la Porsche "exhibait" la voiture lorsque l'accident s'est produit. https://forum.thaivisa.com/topic/1090003-porsche-driver-charged-with-reckless-driving-over-deaths-of-two-women/
  18. Par RFI Les Thaïlandais font la queue devant un bureau de vote de la province de Narathiwat pour les législatives anticipées du 17 mars 2019. REUTERS/Surapan Boonthanom En Thaïlande, c’est une journée de vote anticipé qui s’achève ce 17 mars, en amont des élections législatives de dimanche prochain. Quelque 2,5 millions d’électeurs étaient enregistrés pour voter ce dimanche, sur un total de 51 millions. Ce sont les premières élections organisées dans le pays depuis 8 ans, après 5 ans de régime militaire. Depuis très tôt dimanche matin, l’enthousiasme était palpable. Avec notre correspondante à Bangkok, Carol Isoux Beaucoup s’étaient levés bien avant le soleil pour être devant les bureaux de vote dès 6h00 du matin. Malgré des files d’attente de plusieurs heures parfois et la chaleur de la saison sèche, les électeurs thaïlandais ne cachaient pas leur joie de pouvoir participer à ces élections. Les élections de la décennie, comme les nomme déjà la presse locale, même si beaucoup considèrent qu’elles ne marqueront pas un véritable retour à un système démocratique puisque le parti des militaires au pouvoir s’est aménagé un avantage confortable en nommant les 250 membres du Sénat. Ce qui signifie qu’il leur suffit d’obtenir 126 sièges sur les 500 en compétition pour garder la majorité et le contrôle du pays alors que pour les autres partis politiques c’est 376 sièges qu’il faudra gagner pour pouvoir former un gouvernement. Malgré tout, grâce à une forte participation annoncée, notamment de la part de la jeunesse et de 7 millions de nouveaux électeurs qui votent pour la première fois, une percée de certains partis d’opposition et un changement de paysage politique sont encore possibles. http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20190317-thailandais-votent-enthousiasme-scrutin-anticipe-legislatives BANGKOK (Reuters) - Des opérations de vote anticipé ont débuté dimanche en Thaïlande dans le cadre des premières élections parlementaires depuis le coup d'Etat militaire de 2014. Le pays compte 52 millions d'électeurs inscrits. Quelque 2,6 millions d'entre eux ont opté pour cette possibilité de vote anticipé. Mais ils doivent impérativement accomplir leur devoir électoral ce dimanche et ne pourront pas le faire dimanche prochain, date officielle du scrutin. Les élections, qui doivent désigner les 500 élus de la Chambre des représentants, opposent le parti du chef de la junte, Prayuth Chan-ocha, architecte du putsch de 2014 lorsqu'il était le chef d'état-major de l'armée, aux partis affiliés à l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra et à des formations hostiles à la mainmise de l'armée sur le gouvernement. D'autres partis de création récente pourraient détenir les clefs d'une éventuelle coalition à l'issue des élections. Mais le parti de Prayuth part avec un avantage acquis puisque la junte nommera les 250 membres du Sénat, la chambre haute du Parlement. https://fr.news.yahoo.com/vote-anticipé-en-thaïlande-104151189.html
  19. Un ingénieur de premier plan a suggéré que la solution pour réduire le nombre de morts sur les routes de Bangkok consiste à aménager des voies réservées aux motos. Le Dr Thanet Wirasiri, de l'Institut d'ingénierie de Thaïlande, a reconnu que les conditions de conduite en Thaïlande étaient parmi les plus dangereuses en Asie du Sud-Est - et que la situation empirait constamment. Cependant, Bangkok n'est pas la province la plus dangereuse du pays car les véhicules n'y roulent pas trop vite. À Bangkok, environ les trois quarts des décès concernent des motocyclistes et 3 millions de deux-roues circulent dans la capitale. Son groupe de réflexion propose des voies réservées aux motos sur les principaux axes. Il a ajouté que le nombre de morts pourrait être réduit de 82% avec de telles voies. https://forum.thaivisa.com/topic/1089852-motorcycle-lanes-would-reduce-bangkok-death-toll-by-82-engineer/
  20. L'ambassadeur de Thaïlande à Washington, Virachai Plasai, est décédé aux États-Unis à l'âge de 58 ans, a annoncé samedi le ministère des Affaires étrangères. Le diplomate de carrière et expert juridique souffrait du syndrome myélodysplasique (MDS) et avait été admis à l'hôpital Johns Hopkins dans le Maryland au début du mois. Il est décédé à l'hôpital samedi à 0h03 heure locale aux Etats-Unis. Avant sa nomination actuelle, Virachai a été le représentant permanent de la Thaïlande auprès des Nations Unies à partir de mars 2015. Au nombre de ses tâches au sein des Nations Unies, il a notamment dirigé avec succès le Groupe des 77, le plus grand groupe de pays des Nations Unies, en 2016. Le Groupe des 77 aux Nations unies est une coalition de pays en développement, conçue pour promouvoir les intérêts économiques et politiques collectifs de ses membres et créer une capacité de négociation accrue aux Nations unies. Virachai était le principal représentant de la Thaïlande devant la Cour internationale de justice (CIJ) lors de l'affaire contentieuse relative au temple Preah Vihear entre la Thaïlande et le Cambodge en 2011-13, alors qu'il était ambassadeur de Thaïlande aux Pays-Bas, après avoir servi son pays dans divers postes économiques, juridiques et diplomatiques. https://forum.thaivisa.com/topic/1089871-thai-ambassador-to-us-virachai-dies-at-58/
  21. Thai Rath a rendu compte des suites d'un terrible accident survenu à l'ouest de Bangkok tôt vendredi matin. Une Porsche Cayman S a été impliquée dans une collision avec deux femmes sur un deux-roues à 3 heures du matin sur Putthamonthon Sai 3. Le carnage s'est produit lorsque les véhicules sont entrés en collision devant un atelier de réparation automobile. Une amie des femmes a raconté à Thai Rath que Tern, 24 ans, avait perdu sa jambe. Mais elle a réussi à appeler son mari au téléphone. Cependant, quand il est arrivé sur les lieux, elle est morte. Elle était la mère d'un enfant de deux ans. L’autre femme, Oo, également âgée de 24 ans, a également perdu une jambe et a dû être amputée d’un bras à l’hôpital Sirirat. Elle a également perdu son bébé - elle était enceinte d'environ trois mois. Elle est en réanimation. Selon des informations non confirmées, le pilote de la Porsche aurait été récupéré par des amis et exfiltré loin de la scène. Les amis du conducteur n'aurait apporté aucune aide aux victimes pauvres. Tern était peut-être encore vivante à ce moment-là, et les riches l'aurait alors laissé mourir. Le conducteur de Porsche aurait été aperçu en train de boire de l'alcool (avant). Pol Capt Napasakon Thongsaeng de la police de Nong Khang Phlu a déclaré qu'une enquête était en cours mais que les personnes impliquées n'avaient pas encore été interrogées et qu'il n'avait aucune idée précise de ce qui s'était passé. La vidéosurveillance est à l'étude. Le Capt Napasakon a déclaré que le pilote de Porsche était à l'hôpital avec deux jambes cassées. https://forum.thaivisa.com/topic/1089756-one-dead-pregnant-woman-loses-baby-in-porschemotorcycle-horror-smash/ PHUKET La police de Thalang a été informée de l'accident à 16 heures. Le Capt Ekkasak Koanwan, est arrivé sur les lieux, sur la route reliant le monument des Héroïnes à Pa Khlok (route 4027), avec les secouristes de la municipalité de Srisoonthorn. La moto, une Honda Wave rouge enregistrée à Phuket, a été retrouvée au milieu de la route, endommagée du côté droit. Derrière la moto se trouvait la voiture, une BMW 525d noire, enregistrée à Phuket, dont le phare avant gauche, le pare-chocs et le pare-brise avaient été endommagés. À environ 80 mètres derrière la BMW, une infirmière de l'hôpital Vachira Phuket administrait une RCR à Kian Wongchana, motocycliste de 82 ans, gravement blessé et inconscient. L’infirmière se rendait au travail et s’est arrêtée pour aider. Le conducteur de la BMW, Wichai Khuadkaew, 27 ans, a déclaré qu'il avait emprunté la voiture au magasin Ek Karn Yang pour se rendre de son domicile à un mariage à Phang Nga. M. Wichai a dit à la police que M. Kian lui avait coupé la route et qu'il avait été incapable d'éviter la collision. M. Wichai a été conduit au poste de police de Thalang pour enquête et les deux véhicules ont été saisis pour complément d'enquête. https://forum.thaivisa.com/topic/1089775-man-82-dead-after-motorbike-struck-by-bmw/
  22. suite de cette affaire Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a ordonné un examen du processus d'appel d'offres pour la concession des boutiques hors taxes des aéroports de Suvarnabhumi, Chiang Mai, Phuket et Hat Yai, afin de garantir la transparence et des avantages optimaux pour l'État. Le porte-parole du gouvernement, le général Veerachon Sukhonthapark, a déclaré aujourd'hui que le Premier ministre était au courant des préoccupations suscitées par les enchères organisées par AOT (Airports of Thailand Company), exploitant des aéroports. AOT voulait un seul opérateur pour les boutiques hors taxes dans les quatre aéroports, afin de "rendre la surveillance plus efficace", mais les critiques affirment que cela créerait effectivement un monopole. Le Premier ministre a donc chargé le ministère des Transports de superviser le processus d'appel d'offres et de travailler avec AOT pour trouver un modèle d'appel d'offres plus approprié. Citant des informations provenant de Generation Research, indiquant que les recettes des duty free pour les coffres de l'état en 2016 n'étaient que de 1,9 milliard USD générées par 32,6 millions de touristes en Thaïlande, alors que la Corée du Sud gagnait 10,9 milliards USD avec seulement 16,9 arrivées de touristes, l'Organisation anti-corruption de Thaïlande a exprimé des doutes par rapport aux prévisions étrangement basses comparées à celles d’autres pays. Il craint également que le format des enchères de l'AOT ne favorise indûment les grandes entreprises. L’ACT a également révélé que la nouvelle concession, une fois attribuée, comprendrait le service lucratif du guichet où les touristes récupèrent, à l’aéroport, les objets achetés hors taxe en ville.. Les formulaires de candidature seront disponibles du 19 mars au 1er avril à 2,5 millions de bahts. Les offres peuvent être soumises pour la pré-qualification jusqu'au 30 avril. Le résultat de l'appel d'offre sera rendu public le 10 mai. Au moins cinq consortiums, y compris le concessionnaire actuel (King Power), envisagent de faire des offres. Les agences anti-corruption craignent qu'AOT ne profite de la période électorale pour octroyer le monopole ou les concessions de manière injuste. https://forum.thaivisa.com/topic/1089746-pm-orders-review-of-duty-free-concession-bidding-process/
  23. Palang Pracharat promet un salaire minimum de 400 à 450 bahts pour séduire les électeurs Le parti pro-Prayut Palang Pracharat a mis au point un ensemble de politiques populistes avant les élections générales à seulement neuf jours du scrutin, incluant un salaire minimum national quotidien de 400 à 450 bahts. En dévoilant les politiques au siège du parti aujourd'hui, le chef du parti, Uttama Savananaya, a affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une illusion et que cette augmentation serait mis en œuvre si le parti appartenait au prochain gouvernement. Le parti promet également un salaire de départ de 20 000 bahts pour les diplômés possédant une licence (équivalent du diplôme BA à confirmer), 12 000 bahts pour une tonne de paddy, 65 bahts par kg pour le caoutchouc et un minimum de cinq bahts pour un kg de graines de palmier à huile. Cependant, le chef du parti Setthakij Mai (Nouvelle économie), Mingkwan Saengsuwan, a exhorté les partis politiques à ne pas promettre d’augmenter le salaire minimum, considérant cela injustifié et alimentant une inflation ruineuse. «S'il vous plaît, n'augmentez pas le salaire minimum à 425 bahts. Ou alors, soyez prêt à payer 100 bahts pour un bol de nouilles, car l'inflation sera très importante et la Thaïlande pourrait devenir un autre Venezuela », a déclaré aujourd'hui le ministre du Commerce de l'ancien gouvernement Thaksin via Facebook. Les politiques populistes de Palang Pracharat ont également été critiquées par le chef adjoint du parti démocrate Korn Chatikavanich, qui a déclaré que les augmentations de salaire minimum, qui contredisent la politique salariale du gouvernement actuel, touchent trois groupes de personnes, les travailleurs, les entrepreneurs (y compris les PME) et les contribuables. M. Korn a déclaré que les entreprises étaient les plus durement touchées par le ralentissement économique actuel, ajoutant que le parti démocrate proposait une réduction d'impôt pour les PME de 20% à 10% et une garantie que les salaires ne tomberaient pas sous 10 000 bahts par mois. https://forum.thaivisa.com/topic/1089747-palang-pracharat-promises-400-450-baht-minimum-wage-to-woo-voters/ Cet article n'est que l'un des très nombreux qui traitent des politiques populistes de tous les partis. La surenchère générale a, bien évidemment, pour but de gagner des voix. Il est cependant étonnant que la junte, au pouvoir depuis 5 ans et qui n'a pas fait grand chose pour les bas salaires, veuille se montrer soudain très généreuse. Il est aussi paradoxal que la junte se lance dans le populisme qu'elle a toujours férocement combattu. Les politiques populistes des autres partis sont généralement qualifiées par les experts de fantaisistes.
  24. PHUKET: Après deux mois enfermé dans un condo de Phuket à cause d'une longue dispute avec le propriétaire, le Britannique d'origine australienne David Maclean, 50 ans, de Brisbane, reste dans l'appartement alors que son autorisation de rester sur le territoire thaïlandais a expiré le 21 février. M. Maclean n’a pas quitté l’appartement, situé dans le complexe «Supalai Park à Phuket», sur Nakorn Rd, depuis le 14 janvier à cause d’un différend avec le propriétaire sur le paiement du loyer. Les tentatives répétées de la police et de représentants de l'ambassade britannique pour convaincre M. Maclean d'ouvrir au moins la porte ont échoué. La situation s'est aggravée le 2 février lorsque la police a craint que M. Maclean ne saute du balcon du condo situé au neuvième étage, poussant le gouverneur de Phuket, Phakaphong Tavipatana, à se rendre sur les lieux en compagnie de hauts officiers de la police de la ville pour évaluer la situation. Lors d’une réunion des responsables de la copropriété, il avait été convenu d’attendre que le permis de séjour de M. Maclean’s expire le 21 février, date à laquelle les officiers avaient l’autorité légale pour entrer dans le condo par la force. Le Capt Ekkachai Siri, de la police touristique de Phuket, a confirmé au Phuket News le 14 mars que M. Maclean restait dans le condo et que son permis de séjour avait expiré. Cependant, le capt Ekkachai a également déclaré hier que les officiers n'avaient toujours pas de plan pour faire sortir M. Maclean, la police ayant décidé de ne pas y pénétrer par la force. «Nous sommes inquiets pour lui. Nous avons essayé de nombreuses manières auparavant, mais sans succès. Je n'ai pas encore de plan car je crains qu'il ne se blesse ou ne saute », a déclaré le Capt Ekkachai. «Nous devons le faire sortir bientôt, mais je dois en parler avec les autres policiers», a-t-il ajouté. Dans le même temps, le chef de l’immigration de Phuket, le colonel Kathathorn Kumthieng, a confirmé hier que son équipe était prête à agir. «Cette affaire concerne maintenant un étranger séjournant dans le Royaume de Thaïlande et dont le permis de séjour a expiré. «Il s’agit d’une infraction pénale qui implique qu'on arrête le suspect. Les policiers peuvent procéder à de telles arrestations dès qu’ils apprennent où se trouve le suspect. » Cependant il ne dit pas si / quand il va agir. https://forum.thaivisa.com/topic/1089593-after-two-months-british-man-remains-barricaded-in-phuket-town-condo/ On ne sait pas comment cet homme se nourrit.
  25. Suite de cette saga Un ancien capitaine condamné à mort pour le meurtre de Si Sa Ket Après un procès de près d'un an, l'ancien capitaine de l'armée, Supachai Paso, a été condamné à mort jeudi pour l'enlèvement et le meurtre de Juthaporn Oun-on, employée de mairie basée à Si Sa Ket. Il a été condamné à verser une indemnité de 2,37 millions de baht, majorée de 7,5% d'intérêts, à la famille de la femme décédée. La Cour provinciale de Kantharalak a déclaré Supachai âgé de 30 ans coupable d’actes criminels, dont le meurtre prémédité de Juthaporn âgé de 37 ans, enlèvement, destruction du corps pour dissimuler le crime, vol de la voiture de Juthaporn, son téléphone et 10 000 Bt en espèces. Il a également pris sa carte d'identité, utilisé de faux documents et détruit des documents, a assuré le tribunal. L’ancien officier de l’armée a également été reconnu coupable de faux et usage de faux en ligne (il s'était fait passé pour la victime sur LINE). Le tribunal a rejeté les accusations de vol, de recel, etc. concernant trois autres accusés, Suchawadee Pathum-in, Withoon Thaokaew et Pakansawat Khanapan. Juthaporn a disparu en juillet 2017. On ne sait pas si Supachai fera appel mais c'est probable. Parfois, une condamnation à mort est commuée en perpétuité si l'accusé avoue. Ce n'est pas mentionné dans ce cas. https://forum.thaivisa.com/topic/1089470-ex-captain-get-death-sentence-for-si-sa-ket-murder/
×