Aller au contenu
BANGKOK 23 July 2019 01:40

Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    14 300
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    35

Messages posté(e)s par Le Modérateur


  1. 002-723x1024.thumb.jpg.1ab539e3107e8e2bd9aa0fbc3296d22c.jpg

     

    La police de l’immigration ne cesse de donner davantage d'amendes à davantage de Thaïlandais qui omettent de prévenir lorsqu'un étranger dort dans un logement dont ils sont propriétaires.

    La police n'explique pas comment procéder si un étranger est locataire et accueille un ami étranger. Est-ce autorisé ? Qui doit prévenir la police ? Le locataire étranger ou le propriétaire thaïlandais ? Le locataire étranger doit il systématiquement prévenir son propriétaire thaïlandais lorsqu'il reçoit un ami étranger (pour 2 jours et non 2 heures, s'entend). Formulaire TM30.

    Dans le dernier avis posté par l'immigration, on rappelle que la loi de 1979 oblige les étrangers à prévenir la police s'ils voyagent dans une autre province. Ils doivent utiliser le formulaire TM28.

    L'étranger doit en outre prévenir la police lorsqu'il revient chez lui après un voyage en Thaïlande ou à l'étranger. Jusqu'à maintenant, aucun étranger n'a été verbalisé pour n'avoir pas prévenu la police mais comme l'immigration applique les lois de 1979 une par une -même celles que l'on pensaient inapplicables il y a quelques années- et que les autres sont maintenant appliquées, on peut penser que celle-ci sera elle aussi appliquée un jour ou l'autre. Cela revient à dire que si vous habitez Bangkok et passez un week-end chez un ami à Nonthaburi ou Pathum Thani, distant de 10 km de chez vous, vous devrez en informer la police.

    La solution la plus indolore pour tout le monde serait celle évoquée par le gouvernement il y a quelques temps : "suivre les étrangers grâce à la puce de leur téléphone". Ainsi, nous n'aurions à prévenir personne, la police saurait en permanence où nous trouver. Ceux qui ne joueraient pas le jeu pourraient toujours prévenir la police en se rendant au commissariat pour signaler où ils se trouvent.

     


  2. Naew Na a indiqué qu'une cinquantaine de policiers et de secouristes avaient procédé à la recherche d'un touriste espagnol perdu dans la zone de la cascade Na Muang 2 de Koh Samui.

    "Leed" avait téléphoné à la ligne directe, 1155, de la police touristique pour signaler qu'il s'était perdu. Il a dit qu'il avait faim et soif avant que son téléphone ne s'éteigne définitivement.

    Dans des conditions difficiles, accidentées et glissantes - rendues dangereuses par l'obscurité et la pluie - l'équipe de secours a cherché pendant 2 heures avant de cesser pour la nuit.

    Les recherches ont dû reprendre ce matin et une issue heureuse est attendue rapidement car l'île n'est pas si grande.

    La moto louée par le touriste a été retrouvée garée sur une piste.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1113231-fears-grow-for-missing-spanish-tourist-after-search-called-off-in-koh-samui/

     

    En revanche, deux Philippins disparus en mer à Phuket mercredi ont eu moins de chance, leurs corps ont été retrouvés l'un vendredi et l'autre dimanche. Ils se baignaient lorsqu'ils ont été emportés par une forte vague.

     

    https://www.thephuketnews.com/body-of-second-missing-filipino-found-off-phuket-72210.php#bEa7fj4HBPDDt5x5.99

     

    427881.jpg.3c0eec90d1d717b8c852b386c18c2627.jpg.35c29ce3d9953225208208dcc14d6d5a.jpg


  3.  

    Huit barrages chinois bloquent 40 milliards de mètres cubes d'eau du Mékong

    Les huit barrages en Chine, construits sur le Mékong, ou Lancang comme on l'appelle en Chine, ont été accusés d'être les principaux coupables de la chute brutale des niveaux d'eau en aval et des difficultés qui en ont résulté pour les habitants des pays riverains, selon le Mekong Freedom Network, une ONG qui étudie les impacts des barrages construits le long du Mékong.

    D'après ses études, le groupe a indiqué que les huit barrages avaient bloqué un total combiné de plus de 40 milliards de mètres cubes d'eau destinés à la production d'électricité, à l'irrigation et autres usages, et qu'ils sont la principale cause du débit inhabituellement bas du fleuve. Ceci affecte les moyens de subsistance des personnes vivant le long de la rivière.

    Le groupe a déclaré que le niveau d’eau le plus bas avait été observé lorsque le barrage de Jinghong, dans la province chinoise du Yunnan, avait réduit le débit d’eau passant par le barrage à 500 mètres cubes par seconde. Le débit a été augmenté à 1 000 mètres cubes / seconde le 18 juillet.

    Les niveaux d'eau du fleuve dans plusieurs provinces du nord et du nord-est de la Thaïlande restent toutefois à de bas niveaux jamais vus, ce qui rend impossible la navigation, la pêche et le pompage de l'eau destinée à la consommation.

    Le groupe affirme avoir demandé au gouvernement thaïlandais d'intervenir pour résoudre le problème, mais sans succès.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1113185-eight-chinese-dams-block-40-billion-cubic-meters-of-water-from-mekong-river/mekong_mainstream_dams.jpg.af03db093e4777728e5f2c035373c81a.jpg


  4. Sanyo Engineering, une firme japonaise, dont l'usine se trouve dans le parc industriel de Pin Thong à Sri Racha ferme et licencie tout son personnel à la fin du mois.
     
    La société avait accumulé des millions de baht de dettes ces dernières années.
     
    Sanyo produisait du matériel électrique et de l'électroménager.
     
    Une lettre a indiqué que tout le personnel serait licencié à la fin du mois. Les indemnités seront versées conformément à la législation du travail et à la politique de l'entreprise.
     
    La fermeture est attribuée à la mauvaise situation économique et au manque de ventes.
     
    Un agent de sécurité de la firme a déclaré que 15 Thaïs et 3 directeurs japonais y travaillaient toujours.
     
    Le personnel était au courant depuis des mois de la fermeture prévue.
     
    Les médias déclarent que l'économie thaïlandaise fait face à une crise. Cependant certaines entreprises restent prospères.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1113237-thai-economy-in-crisis-japanese-engineering-firm-to-shut-at-end-of-the-month/

    55-36-1280x720.jpg.c87b1ee4ab77fe37923e835e025cbdd2.jpg.2b25797b7f5b5402cd25001ee9784a1a.jpg

     


  5. La police a étendu son enquête sur une affaire dans laquelle un gang de trafiquants d'êtres humains aurait payé les enfants d'ouvriers du bâtiment birmans pour qu'ils mendient dans les rues de Chiang Mai. La police a mené une opération de sauvetage de 10 enfants trouvés dans des chambres louées en ville a déclaré Le colonel Teerpol Intharalip.

    Alors que les enfants étaient placés en sécurité dans un refuge de l'administration, la police a prolongé l'enquête pour découvrir les suspects actuellement insaisissables, dont le cerveau de l'ensemble, a-t-il déclaré.

    Le raid de samedi dans des chambres louées à Tambon Tha Sala a conduit à l’arrestation de deux adolescents. Udon Jayer, un résident de Chiang Rai, âgé de 19 ans, a été arrêté pour avoir tiré profit, grâce à la mendicité, et hébergé des immigrants clandestins et une jeune fille de 16 ans de la province a été arrêtée pour avoir utilisé des enfants comme mendiants dans les rues.

    Au cours du raid, d'autres suspects, dont deux hommes et deux femmes âgés de 20 à 43 ans, ont également été arrêtés pour séjour illégal en Thaïlande. La police n'a pas pu déterminer leur nationalité.

    Le raid faisait suite à une précédente opération dans laquelle trois Birmans âgés de 29, 32 et 58 ans avaient été arrêtés par la police alors qu'ils emmenaient trois enfants âgés de 2, 4 et 7 ans pour mendier sur un marché de Chiang Mai. Les adultes ont été accusés d'avoir utilisé des enfants pour mendier dans la rue.

    L'enquête a révélé que le gang avait utilisé des enfants pour mendier à divers endroits de la ville, de l'après-midi jusqu'à minuit chaque jour, avant de les ramener chez eux. L'argent était partagé entre les personnes impliquées.

    Les officiers ont pu localiser les mendiants grâce aux plaintes de citoyens selon lesquelles un groupe de personnes avait loué une chambre et y résidait avec de nombreux enfants et qu'ils sortaient tous les jours pour mendier dans la rue.

    Comme les accusations de traite des êtres humains nécessitent une enquête plus approfondie, la police s'est d'abord attaquée aux infractions en matière d'immigration et à la loi BE 2559 (2016) sur le contrôle des mendiants. Cette loi fait de la mendicité dans la rue une infraction punissable d’une peine d’emprisonnement d'un mois et / ou d’une amende de 10 000 Bt, tandis que la peine applicable aux trafiquants et à ceux qui bénéficient de la mendicité est de trois ans plus une amende de 30 000 Bt.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1113245-police-extend-probe-into-case-of-gang-using-kids-to-beg/

    imageproxy_php.jpg.4d96222f6a39f9be023c08bfa64a5519.jpg

     


  6.  

    Hanoi (VNA) - Les douanes thaïlandaises ont publié un document indiquant les procédures douanières à suivre par les passagers aériens entrant en Thaïlande.

    Selon ce document, les passagers à l'entrée dans les aéroports thaïlandais disposant d'actifs et produits d'une valeur maximale de 20.000 baths, soit l’équivalent de 650 dollars, seront exemptés de taxes. Cependant, les produits à des fins commerciales ayant une valeur inférieure à 20.000 baths seront toujours soumis à la taxe sur la valeur ajoutée.

    Tous les biens d’une valeur supérieure à 20.000 bahts chacun sont taxés. Les passagers doivent les déclarer à la Porte Rouge. Les douaniers déterminent les taxes et les frais selon les produits. Par exemple, les sacs à main sont soumis à une taxe de 20%, les montres, de 5%, les produits cosmétiques et ceintures, de 30%.

    Si un passager constate une infraction dans le processus de dédouanement, il peut appeler les douanes thaïlandaises au numéro 1332. Pour plus d'informations, les passagers peuvent envoyer un courrier électronique au Département des douanes thaïlandaises à l’adresse email [email protected]. -VNA

    https://fr.vietnamplus.vn/la-thailande-applique-de-nouvelles-reglementations-douanieres-pour-les-passagers-aeriens/124293.vnp

     

    521016-7.jpg.12a7feceb8faff8462f43c2a7b14a11c.jpg


  7. La police de la province de Buri Ram, dans le nord-est du pays, a arrêté 481 "pilotes de course des rues" cette semaine et a également menacé de tenir les parents des adolescents pour responsables de négligence ayant entraîné des actes répréhensibles - un délit passible de trois mois de prison et / ou d'une amende de 30 000 Bt. .

    Le chef de la police de Buri Ram, le major général Weerapol Charoensiri, a déclaré que sur les 481 coureurs de rue arrêtés cette semaine, 45 étaient mineurs (la proportion de mineurs à Bangkok est de près de 80 %), ce qui signifie que leurs parents vont faire face à une action. Il a ajouté que six magasins où les motos ont été modifiées feront également l'objet de poursuites. Les agents ont saisi 156 motos et huit voitures à titre de preuve.

    Weerapol a déclaré avoir assigné 34 commissariats de police à Buri Ram pour arrêter des coureurs de rue. Il sont accusés d'avoir perturbé la vie publique et mis en danger autrui. Les coureurs arrêtés cette semaine feront face à des poursuites, tandis que les récidivistes risqueront une peine plus lourde et leurs parents seront également pénalisés.

    Le chef de la police de Buri Ram a déclaré que les parents recevraient un avertissement ou seraient tenus de fournir une garantie financière dans le but d'empêcher les enfants de répéter l'infraction. Si leurs enfants sont à nouveau pris en train de faire des courses, les garanties seront confisquées et les parents seront poursuivis pour incitation à des actes répréhensibles, passibles d'une peine pouvant aller jusqu'à trois mois de prison et / ou 30 000 Bt.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112840-buri-ram-police-chief-threatens-to-prosecute-parents-as-he-rounds-up-481-street-racers/

    De tels articles paraissent toutes les semaines et les textes en sont interchangeables. Nous n'en parlons qu'une fois de temps en temps pour ne pas lasser.

    Les polices de Bangkok et autres villes arrêtent des jeunes toutes les semaines mais cela n’entraîne pas une décrue du phénomène sans doute car, comme la sécurité routière, cela n'est pas pris au sérieux par les autorités. Les véhicules confisqués sont immédiatement rendus. Les lois ne sont pas appliquées et on en reste aux menaces.

    800_52c59ee9e64d80d.jpg.0fdadd34b0947eef594f27601840a070.jpg.ae2fc4b609894e3c35b78396e50b56db.jpg


  8. La Thaïlande n'en peut plus de la sécheresse et les agriculteurs ne reçoivent qu'une aide morale des autorités.

    Un grand nombre de Thaïlandais se tournent vers les vieux remèdes pour obtenir plus de pluie - faisant appel aux dieux par le biais de danses de la pluie, offrant des têtes de cochons et plaçant des jouets en peluche dans des cages et les faisant défiler dans les rues.

    Il semble que cela fonctionne car il a plu réellement.

    Daily News - dans un long reportage sur l'état des réservoirs des nations - a déclaré qu'il s'agissait d'une crise nationale grave.

    Quatre barrages principaux - Bhumibol, Sirikit, Khwae Noi et Pasak - ne contiennent plus que 1,5 milliard de litres cubes.

    Cela suffit pour 40 jours seulement, dit-on.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112879-thais-turn-to-rain-dances-and-spirits-as-the-reservoirs-run-dry/

    dam4.JPG.ef318ac959c698dff71bbd4e4b1c2b5e.JPG.425e2207004bceebf0ba550ece21fd4e.JPG

     


  9. Dans la série "on ne peut pas se cacher en Thaïlande"

     

    La police de l'immigration a arrêté Jonathan Turley, un fugitif irlandais du nord présumé, recherché dans son pays pour vol et agression, a annoncé vendredi le chef du bureau.

    Le chef de l'immigration, le lieutenant général Sompong Chingduang, a déclaré que Turley avait été arrêté à la demande de l'ambassade britannique, qui affirme que l'homme était recherché en Irlande pour plusieurs crimes commis entre 2015 et 2018.

    Sompong a indiqué que Turley changeait régulièrement d'adresse à Bangkok et dans le nord du pays pour être plus difficile à pister par les autorités.

    La police a appris que Turley aimait le muay thai et participait souvent à des combats. Il a été ensuite retrouvé dans un appartement situé à Sukhumvit Soi 58, qu'il partageait avec sa petite amie thaïlandaise.

    Les autorités étudient la possibilité d'extrader l'homme.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112724-police-net-alleged-northern-irish-fugitive/

    n1.jpg.c6efee1a82fe3cb6be61c64d28253f46.jpg.d53a1b553eb88aa0605841be0f913707.jpg


  10.  

    Bangkok (VNA) – Le gouvernement thaïlandais a approuvé 12 politiques urgentes lors de sa première réunion, tenue le 16 juillet à Bangkok.

    Thailande.jpgLe Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha (centre). Photo: VNA/AFP

    Ces politiques, qui concernent la réduction de la pauvreté, la garantie de la sécurité publique, la promotion du développement économique et la révision de la Constitution, seront immédiatement appliquées.

    Selon le gouvernement, le règlement des conséquences de la sécheresse dans plusieurs provinces proposé par le vice-Premier ministre Somkid Jatusripitak est aussi une priorité urgente. Le vice-Premier ministre Wissanu Krea-ngam, pour sa part, a demandé de résoudre les questions quotidiennes liées à la vie des habitants.

    Dans une réunion des hauts dirigeants de l’armée thaïlandaise, le porte-parole du commandement des forces armées royales de Thaïlande, le général de brigade Krit Chantharaniyom a affirmé que l’armée saluait les politiques du gouvernement et le soutenait dans le règlement des questions.

    Les forces armées s’engagent à protéger la nation, la religion, la famille royale et les habitants, a-t-il souligné.-VNA

    https://fr.vietnamplus.vn/thailande-le-nouveau-gouvernement-propose-12-politiques-prioritaires/124258.vnp


  11. D'après Bloomberg

    Le ministre thaïlandais du Tourisme a blâmé l'appréciation du baht pour avoir freiné les arrivées de touristes dans la deuxième plus grande économie d’Asie du Sud-Est et a indiqué qu’il allait en parler à la banque centrale.

    Piphat Ratchakitprakarn, ministre du Tourisme et des Sports, a déclaré à la presse à Bangkok après son entrée en fonction qu'il discuterait avec la Banque de Thaïlande et le ministre des Finances de ce qui peut être fait pour aider à soutenir l'industrie.
    Les arrivées de touristes en Thaïlande ont chuté à cause du baht thaïlandais trop fort.

    La devise thaïlandaise figure parmi les plus fortes des marchés émergents au cours des 12 derniers mois, et ce bond en avant a été un obstacle pour une économie également affectée par les retombées des tensions commerciales mondiales. La banque centrale a fait part de son inquiétude. Mercredi, le gouverneur Veerathai Santiprabhob a déclaré qu’il suivait de près la monnaie et qu’il était prêt à agir.

    "La force du baht thaïlandais est l'une des raisons pour lesquelles le nombre de touristes a diminué", a déclaré Piphat jeudi. «Le tourisme est considéré comme l’un des principaux générateurs de revenus de notre pays. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que les arrivées augmentent et que les revenus générés soient plus importants qu'auparavant. "

    L’objectif de Piphat d’augmenter le nombre d’arrivées contraste avec celui de son prédécesseur, Weerasak Kowsurat, qui a déclaré que la Thaïlande ne devrait pas se préoccuper d’augmenter le nombre de voyageurs, mais plutôt d’améliorer le tourisme durable afin d’atténuer les impacts environnementaux causés par trop de visiteurs.

    Le tourisme est un élément clé de l’économie, représentant à peu près un cinquième du produit intérieur brut. Piphat a déclaré qu'il s'en tenait à un objectif récemment revu de 39,9 millions d'arrivées mais a refusé de dire si la Thaïlande pourrait atteindre son objectif de 3 200 milliards de bahts de recettes cette année. Les arrivées en juin sont tombées à 2,9 millions, contre 3,03 millions un an auparavant.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112599-strong-baht-a-big-big-headache-for-thailand’s-tourism/

    D'après la presse locale

    Le ministre du Tourisme et des Sports, Pipat Ratchakijprakan, nouvellement nommé, a déclaré que sa tâche la plus urgente était la sécurité des touristes.

    Pipat a déclaré le 18 juillet: "La Thaïlande doit donner aux touristes la confiance de visiter le pays."

    Il a promis que la nouvelle administration ferait tout son possible pour que tous les touristes se sentent les bienvenus.

    "Personnellement, je pense que notre pays est l'une des premières destinations mondiales et nous allons essayer d'inviter des touristes de pays riches à se rendre en Thaïlande", a-t-il déclaré.

    «J'aimerais offrir le meilleur confort aux touristes, mais nous devons d'abord écouter la politique du premier ministre. "

    Il veut aussi développer le tourisme sportif en multipliant les évènements de dimension mondiale.

    «À l'heure actuelle, nous avons déjà le Moto GP et le Premier ministre a évoqué la possibilité d'organiser un trail de niveau mondial [un sport combinant la course à pied et la randonnée], ainsi que l'e-sport», a déclaré Pipat.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112526-tourists’-safety-my-priority-says-thailand’s-new-tourism-and-sports-minister/

    n1.jpeg.ffe2b6c9e2347bc17c3140b26ff9cd57.jpeg.1094d9bad53b305e11525b7d9f3e8be7.jpeg

     

     


  12. PHUKET: Un ressortissant britannique âgé de 43 ans est derrière les barreaux de la Cour provinciale de Phuket après avoir été accusé de cruauté envers les animaux par la police de Chalong après s'être fait filmer par la vidéosurveillance en train d'attaquer un chien avec une tige en métal dans les premières minutes de mardi matin (16 juillet) .

    La police est intervenue mardi après que le chef de la police de Chalong, le colonel Therdthoon Sroisukphaphan, a ordonné au lieutenant-colonel Sanan Janrong, d'enquêter sur des vidéos en ligne montrant un homme attaquant un chien devant un salon de massage près de la plage de Nai Harn.

    L’homme a été vu arriver sur sa moto et se garer devant le salon. Il a récupéré une tige de métal sous le siège et a frappé à plusieurs reprises le chien avec la tige de métal avant de partir sur sa moto.

    Les officiers se sont rendus au domicile de Harding à Rawai à 20 h 30 pour l’interroger et prendre sa déclaration, a expliqué le Capt Weerayut.

    «Nous l'avons interrogé sur l'incident. Au début, il l'a nié, puis a admis quand nous lui avons montré la vidéo », a-t-il déclaré.

    La police a confirmé que M. Harding était arrivé au magasin à minuit 07 le 16 juillet, a déclaré le Capt Weerayut.

    «Il avait apporté une tige d’acier de 50 cm de long et l’a utilisée pour frapper le chien du propriétaire du salon de massage. Il a frappé le chien plusieurs fois, puis s'est enfui à moto », a-t-il déclaré.

    Harding a déclaré qu'il avait attaqué le chien parce que ce chien avait agressé son propre chien, a fait remarquer le Capt Weerayut.

    «Il a dit qu'il avait frappé ce chien parce qu'il se battait régulièrement avec son chien. Il a dit qu'il aimait beaucoup son chien et qu'il voulait le venger. Il parlait avec un visage triste », a ajouté le Capt Weerayut.

    «Il a été conduit à la Cour provinciale de Phuket vers 10 heures aujourd'hui», a déclaré le Capt Weerayut.

    «J’ai déposé des accusations d’intrusion en vertu de l’article 358 du Code pénal, d’intrusion en portant les armes en vertu de l’article 365 (2) et d’intrusion de nuit, en application de l’article 365 (3), ainsi que de cruauté envers les animaux en vertu de l’article 20  », a confirmé le Capt Weerayut.

    «Il a admis toutes les accusations», a-t-il déclaré.

    Harding sera traduit en justice et sa demande de mise en liberté sous caution a été refusée à la demande de la police.

    «J'ai insisté pour qu'il se voit refuser la libération sous caution. Il est maintenant détenu dans les cellules du tribunal », a déclaré le Capt Weerayut.

    «J'ai signalé ce cas à l'ambassade britannique, à la police touristique de Phuket et à l'immigration de Phuket», a confirmé le Capt Weerayut.

    "Sa femme m'a prié de ne pas faire expulser son mari, mais cela dépend de l'immigration de Phuket", a-t-il déclaré.

    Le Capt Weerayut a confirmé que les accusations n’avaient pas encore été entendues par le tribunal.

    "Cela pourrait prendre jusqu'à un mois", a-t-il déclaré.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112529-brit-expat-behind-bars-for-attacking-phuket-dog/

    Cette histoire de chien agressé n'a aucune intérêt en elle-même mais elle rappelle qu'on peut se retrouver détenu pour ce genre de chose.

    p1.jpg.8b359ed5b186506a855ae86de29f96cd.jpg.545c695ab48f74ec28b35bb3b39b04b2.jpg

     


  13. Des voyages gratuits sont proposés sur l’extension du train Blue Line entre Hua Lamphong et Tha Phra.

    Cela fait partie de la phase de test de la ligne qui sera entièrement ouverte et payante le 29 septembre.

    Les trajets seront gratuits pour les deux prochains mois - ils comporteront des arrêts à la station de Sanam Chai, appelée la plus belle station de la ville. Voir photo.

    Les trains circuleront de 10 à 16 heures chaque jour, à intervalles de huit minutes.

    Trois trains effectueront le trajet aller-retour sans connexion avec la ligne principale (Hua Lamphong - Tao Poon).

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112633-free-trips-on-blue-line-sky-train-extension-start-monday/

    5pm.jpg.c460f380d2a488d51e3b22bb1501c16d.jpg.365b6df656cd69cabf3ff4587c116335.jpg


  14. Un autre motocycliste a été victime des fameux câbles suspendus de Bangkok qui parfois pendent.

    Phachorn Bunyathisanon ou "Mot", âgé de 30 ans, se dirigeait sur Issaraphap Road vers un marché où il était commerçant tôt le matin.

    Puis, sa mère, Jitra, fut appelée en fin de matinée par des médecins de l'hôpital Sirirat pour dire que son fils était décédé des suites d'une perte de sang et de problèmes pulmonaires. Il avait une entaille de 15 cm au cou.

    Des amis ont découvert qu'il suivait un camion qui transportait une pelleteuse qui faisait partiellement tomber les câbles.

    Jitra s'est empêtré et a été éjecté de son scooter, souffrant d'étranglement et de blessures à la tête.

    Le conducteur du camion s'est excusé et a offert 20 000 bahts à titre de paiement initial.

    Il a dit qu'il irait au temple de Wat Yai Sri Sawan pour présenter ses excuses au cadavre - une tradition thaïlandaise dans de telles circonstances.

    On ne connaît pas précisément la part de responsabilité de la pelleteuse et celle des câbles qui pendent.

    La police de Bangkok Yai enquête.

    La Maman de Jitra dit que Mot était revenu chez elle après l'échec de son mariage. Il la soutenait, elle et sa sœur de sept ans, malade.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112653-hanging-wires-another-motorcyclist-strangled-to-death/

    9pm1.jpg.7e7cfc4a5bfddffaa0b5d350c13feeda.jpg.cb627fa17eaa91aa79b15b9570285d8a.jpg


  15. suite de ce drame

     

    Un adolescent thaïlandais est mort jeudi après des semaines d'un coma dans lequel il était tombé à la suite de violences s'apparentant à un bizutage, selon la police.

    Ses trois assaillants, dont deux mineurs, vont être inculpés de violences «avec l'intention de tuer», a précisé la police jeudi. Ils sont libres, sous caution, dans l'attente de leur jugement, accusés d'avoir violemment frappé la victime de 15 ans à la poitrine.

    La tradition du bizutage est tenace en Thaïlande, notamment dans les académies militaires mais aussi les établissements généraux comme celui-ci, dans la province de Nakhon Pathom, à l'ouest de Bangkok. L'agression remonte au mois dernier mais le garçon est mort jeudi, après plusieurs semaines de coma.

    En 2017, un homme de 18 ans, élève d'une école militaire près de la capitale, avait été déclaré mort d'une crise cardiaque, ce que sa famille contestait. Quatre officiers ont été transférés après l'affaire, qui s'était ajoutée à un série de scandales de mauvais traitements dans l'armée.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/en-thailande-un-lyceen-meurt-apres-un-bizutage-presume-20190718

    Le numéro deux de la junte, Prawit, défend les bizutages violents.

     

    1pm.jpg.9393a9b04f20949fc4b8adb18dd62c27.jpg.ae9057c225145a2ad1d4fcda77ab4042.jpg.c3332d0975cef67529b37c5508d222ee.jpg


  16. Le nombre de vols et de passagers dans 28 aéroports relevant du Département des aéroports a diminué de 1% par rapport à la même période de l'année dernière, a déclaré mercredi le chef du département.

    Ampawan Wannako, directrice générale du département des aéroports, a déclaré qu'environ 14,4 millions de passagers avaient été enregistrés dans les 28 aéroports relevant de ce département au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2019, c'est à dire d'octobre 2018 à juin 2019, ajoutant que cela représentait 1 % de baisse par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice 2018.

    Elle a déclaré qu'environ 115 000 vols ont utilisé les 28 aéroports entre octobre 2018 et juin 2019, une baisse de 1%.

    La diminution est principalement due aux annulations de vols dans le pays par plusieurs compagnies aériennes nationales.

    Ampawan a déclaré que son département cherchait à ajouter des vols vers les villes étrangères à partir des 28 aéroports afin de compenser la baisse des vols intérieurs.

    Le 10 juillet, la compagnie low-cost T’way Air, de Corée du Sud, a lancé une nouvelle liaison entre Séoul et Krabi, à raison de sept vols par semaine.

    En octobre, Blue Panorama Airlines, une compagnie aérienne italienne à bas coûts, inaugurera une liaison Varsovie - Krabi avec un vol hebdomadaire, a déclaré Ampawan, ajoutant que trois autres compagnies aériennes européennes souhaitaient inaugurer des vols à destination de Krabi et Surat Thani.

    Elle s'attend à ce que le nombre de passagers utilisant les 28 aéroports ne croisse pas beaucoup au cours des trois derniers mois de l'exercice 2019.

    Le nombre de passagers prévus en juillet était de 1,54 million, en août de 1,52 million et en septembre de 1,37 million. Le nombre de passagers devrait augmenter de 0,69% en juillet et de 0,47% en août, mais diminuer de 0,10% en septembre.

    Son ministère estime que ce nombre de passagers empruntant les 28 aéroports atteindrait environ 18,8 millions à la fin du mois de septembre, soit une baisse de 1,33% par rapport à l'exercice 2018.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112430-number-of-passengers-flights-at-airports-in-provinces-drop/

     

    aéroport de Loei

    sML2J7CA4joGY8ka4FVKgDth7HYW7sfwDmjQSUoNdRRMPhrVf1XTnLstwfKMm1aE.jpg.8b819bd7627c6dcccae6434ab9287b57.jpg


  17. Le Premier ministre thaïlandais a dénoncé le fait que des Thaïlandais arnaquent les touristes - et il a demandé à ses compatriotes de mettre fin à ses activités et à se comporter comme il faut.

    Un conseiller du gouvernement, Weerachon Sukhonthapathipak, a déclaré aux médias que Prayut Chan-ocha avait entendu parler d'un groupe d'Australiens à Phuket.

    Et il était livide!

    Les Australiens avaient été facturés 3 000 bahts pour aller de l'aéroport à leur hôtel en minibus. Les touristes ont porté plainte à la police.

    Furieux à propos de cette tache sur l'image de la Thaïlande, le Premier ministre a demandé aux opérateurs d'être ses yeux et ses oreilles pour que cela ne se reproduise plus.

    Le média Naew Na a parlé de la Thaïlande en termes élogieux sans que l'on sache si c'était son opinion ou celle du porte-parole ou celle du premier ministre ou des trois.

    Tout le royaume est réputé pour être un endroit merveilleux à visiter avec beaucoup d'attractions et des habitants gentils et accueillants. Tout le monde devrait avoir le sens de l'accueil pour stimuler le tourisme, ont-ils déclaré.

    Le Premier ministre a demandé aux autorités de mettre un terme à la pratique consistant à fuir les visiteurs, sans expliquer cette phrase. Il est vrai que certains Thaïlandais fuient les étrangers qui veulent leur poser une question de peur de ne pas savoir répondre en anglais.

    La semaine dernière, de nombreux articles ont brossé un tableau désastreux de la basse saison dans des endroits comme Phuket et Pattaya.

    Beaucoup pensent que les arnaques poussent les touristes vers de nouvelles destinations.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112431-pm-prayut-speaks-out-no-more-ripping-off-of-tourists-its-bad-for-thailands-wonderful-image/

    Les arnaques restent très rares et ne se produisent que dans les endroits touristiques. En même temps, les touristes se concentrent dans les endroits touristiques.

    5pm.jpg.f25aae0a1d868540b15e19f3af99af96.jpg.fa569a646ea72367762a65087b277fa3.jpg

     


  18. Pas d'augmentation immédiate du salaire journalier, a-t-on dit aux travailleurs

    Le ministre du Travail, Chatu Mongol Sonakul, a déclaré mercredi que le relèvement du salaire minimum journalier à 400 Bts, comme promis par certains partis de la coalition, ne pourrait pas être mis en œuvre immédiatement, mais devrait d'abord être examiné par le comité national tripartite sur les salaires.

    Il a ajouté que la hausse des salaires aurait un impact sur de nombreux secteurs et toucherait à la fois les employeurs et la macroéconomie.

    Il soutient personnellement la hausse de salaire de tous les travailleurs, mais estime que cela devrait se faire progressivement.

    Plusieurs partis politiques ont proposé des hausses de salaire minimum pendant la campagne électorale, parmi lesquelles le parti Phalang Pracharat, un parti favorable à la junte, qui a promis d'augmenter le salaire journalier à 400-425 thb.

    En mars, la Fédération de l'industrie thaïlandaise (FTI) a exhorté le nouveau gouvernement à travailler plus étroitement avec le secteur privé à la définition de politiques économiques, affirmant que des hausses du salaire minimum - une politique proposée par plusieurs partis politiques - nuiraient aux salariés juste au dessus du minimum et, in fine, à l’économie.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112369-no-immediate-increase-in-daily-wage-workers-told/

    De facto, à Bangkok, le salaire minimum journalier est déjà 500 bahts, même pour les migrants, sans que cela soit suffisant pour vivre décemment.

     

    800_359843ab78ed6c4.jpg.ee02bb11346126e9c547ac9259ba51f9.jpg.938c83390255e0a0f50a4e5a0f51b1df.jpg


  19. Bonne nouvelle : le nouveau sélectionneur s'appelle Akira Nishino et c'est celui qui a mené le Japon en 8e de finale lors du dernier Mondial en Russie. La Belgique, par la suite demi-finaliste et qui s'est autoproclamée meilleure équipe du tournoi, a eu très chaud contre les Japonais d'Akira (3 - 2).

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Akira_Nishino

     

    Mauvaise nouvelle : la Thaïlande, placée dans le 3e chapeau, une humiliation, se retrouve avec les Émirats, le Vietnam, la Malaisie et l'Indonésie dans le pré-tournoi de qualification. Le Vietnam semble avoir pris un ascendant moral sur la Thaïlande ses derniers temps et même la Malaisie ne se laisse plus faire. Les Émirats seraient au dessus du lot.

    En cas de pré-qualification, le plus dur commencera avec des matchs contre les cadors du continent, des pays comme le Japon, la Corée, l'Iran ou l'Arabie.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112333-world-cup-qualification-just-got-tougher-for-thailand/

    800_4cec7996ff30fe6.jpg.d49f96737d39dc6cd6bcf305e8603105.jpg.e4799115d2d342d94a0d30e169911911.jpg

     


  20. Par Carol Isabel
    •  
    Quand Miss Univers Thaïlande porte le nom «Drouin»…

    Jennifer Paweensuda Saetan-Drouin lors de son couronnement à titre de Miss Univers Thaïlande 2019 entourée de sa mère (Pornwanit) et son père (Michel). Photo : TPN-Miss Universe Thailand

     

    Né à Saint-Pierre-de-Broughton et ingénieur à la retraite vivant à Saint-Ferdinand, Michel Drouin est un papa comblé en ce moment. Sa perle d’Asie, Jennifer Paweensuda Saetan-Drouin, a décroché le titre tant convoité de Miss Univers Thaïlande 2019 et représentera son pays lors la prochaine édition de Miss Univers.

    Il était d’ailleurs sur place à Bangkok le 29 juin dernier pour assister au couronnement de sa fille âgée de 25 ans qui vit dans la capitale thaïlandaise.

    «Évidemment, lorsqu’on se retrouve dans un auditorium où le couronnement de Miss Univers Thaïlande 2019 est présenté à guichets fermés et qu’on acclame votre fille à chacune de ses présences sur scène, les émotions sont indescriptibles», a raconté Michel Drouin dans un échange de courriels avec l’auteur de ces lignes alors qu’il se trouvait toujours à Bangkok, lui qui ne rentrera pas au pays avant septembre.

    «C’est un mélange de fierté, de bonheur et d’admiration pour l’influence qu’elle exerce sur son public», d’expliquer le paternel qui n’a pas manqué l’occasion de la rejoindre sur scène après son couronnement pour la prendre dans ses bras et lui murmurer à l’oreille tout l’honneur qu’il ressentait à son égard pour sa détermination, son courage et sa force de caractère de même que pour son accessibilité à l’égard de ses fans.

    «J’ai aussi fait mentir le bon vieux dicton qui dit qu’un homme ne pleure pas même lorsqu’il vit des émotions très intenses. Mark Twain a dit que les deux jours les plus importants de ta vie sont : le jour de ta naissance et celui où tu réalises pourquoi tu es né. J’ai vu le jour le 5 octobre 1949, et le 12 octobre 1993, date de la naissance de Paweensuda, est venu donner un sens à ma raison d’être en ce monde. Je la regarde avec les yeux du cœur et sa beauté d’âme rayonne sur toutes les personnes qui entrent vraiment en contact avec elle.»

    «Jennifer (pour la famille et les amis du Québec) n’a jamais abandonné son rêve de représenter la Thaïlande au concours de Miss Univers, malgré son échec de 2017 où elle avait terminé deuxième», raconte aussi le paternel. «On reconnaît la valeur des personnes à la façon dont elles réagissent.»

    «Fahsai», qui est son surnom thaïlandais et qui signifie «ciel clair, bleu», a d’ailleurs su inspirer la ferveur du public thaïlandais par son esprit combatif lors de la compétition qui se tenait sous le signe de «Empowering Beauty».

    «En tant que père, je suis un peu biaisé, mais les gens qui la côtoient vous diront à quel point elle est une personne humble et attachante et que ce n’est pas la gloire personnelle qu’elle recherchait en participant à ce concours, mais plutôt de raviver la fierté de tout un pays, son pays natif, en remportant le troisième titre de Miss Univers Thaïlande.»

    «Même si Paweensuda possède une partie de mes gènes, dans son cœur elle se considère d’abord et avant tout comme une Thaïlandaise. Je demeure néanmoins le papa le plus fier et heureux de la planète, car ma fille réussit à nous rassembler autour d’elle tout en affirmant son identité asiatique. Elle est vraiment exceptionnelle», ajoute-t-il.

     

     

    Dans un autre courriel livré par le paternel, Paweensuda attribue pour sa part son titre de Miss Univers Thaïlande 2019 au support inconditionnel de ses fans et des membres de son équipe qui l’ont entourée durant la compétition. «Une belle énergie qui a alimenté mon esprit et qui m’a motivée lors de toutes ces heures d’entraînement, autant physiques que mentales.» Elle se réjouit aussi qu’on lui ait octroyé le titre de candidate la plus populaire auprès du public (10 000 votes de plus que sa plus proche rivale) lors de cette même compétition.

    La Thaïlande

    Michel Drouin, qui faisait carrière dans le domaine de l’exploration et de l’exploitation pétrolière, a fait la rencontre de la Thaïlandaise Pornwanit Saetan lors d’un séjour de vacances et s’est établi à Bangkok en 1989. Paweensuda venait au monde quatre ans plus tard. Elle y a vécu les sept premières années de sa vie en immersion totale dans la culture thaïlandaise.

    En 2001, la famille déménage à Calgary afin de permettre à Michel de se rapprocher du centre des activités pétrolières du pays. Pornwanit et Paweensuda peuvent s’intégrer à la communauté thaïlandaise qu’on y retrouve. La demi-sœur de Jennifer, Usanee, est aussi rapatriée au Canada avec l’un de ses deux enfants en 2007.

    Paweensuda, qui possède la double nationalité, passera 15 ans à Calgary où elle graduera de l’université en kinésiologie en 2016. Elle s’est rendue à de nombreuses reprises à Saint-Ferdinand (elle parle aussi français) pour voir son père lors des vacances estivales lui qui a travaillé au Koweït entre 2003 et 2013.

    Michel habite sa résidence de Saint-Ferdinand de façon permanente depuis 2016. Cela fait suite au divorce à l’amiable avec Pornwanit (54 ans) qui désirait poursuivre une carrière de massothérapeute bien établie à Calgary alors que lui souhaitait plutôt se rapprocher de sa famille et de ses amis en étant à la retraite en plus d’adorer sa résidence tout près du lac William.

    Après ses études (juin 2016), Paweensuda a choisi pour sa part de revenir vivre à Bangkok afin d’y travailler comme modèle et DJ avec l’objectif de réaliser son rêve de devenir de Miss Univers Thaïlande.

    Depuis 2013, elle s’est distinguée dans de nombreuses compétitions, dont sa deuxième position comme Miss Univers Thaïlande 2017 en plus de représenter son pays lors du concours international Miss Earth 2017, où elle a terminé parmi les huit premières aux Philippines.

     

    https://www.lanouvelle.net/2019/07/17/quand-miss-univers-thailande-porte-le-nom-drouin/


  21.  

    Le plus grand chanteur et compositeur de folk thaïlandais, Yuenyong Opakul, surnommé «Add Carabao», s’associe aux protestations de groupes de citoyens et d’agriculteurs biologiques contre le refus du gouvernement d’interdire l’utilisation de trois pesticides toxiques, à savoir le paraquat, le glyphosate et le chlorpyrifos.

    "Add Carabao" et son célèbre groupe de rock Carabao ont sorti lundi un clip vidéo intitulé "Que feriez-vous, Phi Too (surnom du Premier ministre Prayut Chan-o-cha)?"? Via la chaîne YouTube de Carabao. La chanson a déjà vues près de 3 millions de fois en 2 jours.

    S'adressant directement au Premier ministre, que Add a assimilé à son frère aîné, le chanteur souligne le refus du gouvernement d’interdire les trois produits chimiques toxiques et a exhorté le Premier ministre à prendre des mesures pour mettre fin immédiatement à l’empoisonnement du pays.

    L'essence de la chanson est que les gens meurent lentement parce que le gouvernement autorise l'utilisation de trois produits chimiques déjà interdits dans des pays étrangers.

    «Quand j'étais jeune, j'attrapais des poissons de combat siamois dans les cours d'eau de rizières, mais il n'y a plus de poisson (dans les cours d'eau) et toutes les grenouilles sont mortes. C'est triste, alors que nous savons que les produits chimiques tuent les mauvaises herbes, et les Thaïlandais le paient aussi de leur vie.

    Le gouvernement du peuple doit travailler pour les personnes et protéger deux valeurs importantes: la foi et la vie du peuple thaïlandais. Les produits chimiques toxiques sont le vrai problème. Je Plaide juste pour la sécurité parce que (j’aime) manger des fruits et des légumes et que je ne veux pas mourir jeune à cause du cancer. "

    [Paroles traduites]

    Des groupes de citoyens thaïlandais, dont Bio Thai, ont fait campagne pour l'interdiction des trois produits chimiques toxiques. Le ministère de la Santé publique est également opposé à l'utilisation des produits chimiques, mais le ministère de l'Agriculture et des Coopératives agricoles ont refusé de mettre fin à leur utilisation, affirmant que de nombreux agriculteurs seraient durement touchés parce que leurs cultures seraient impactées sans les herbicides.

    Au lieu d'interdire ou d'éliminer progressivement les produits chimiques, le gouvernement a choisi de contrôler leur utilisation en obligeant les agriculteurs à suivre une formation pour assurer leur propre sécurité et pour bien utiliser les produits chimiques.

    Ce problème est sensiblement le même en France.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112174-add-carabao-joins-fight-against-toxic-pesticides/

    Add Carabao, n'a que 6 mois de moins que Prayut et garde une influence morale importante dans le pays. Le fait qu'il s'adresse directement au premier ministre par son surnom n'est pas étonnant et sans doute pas trop choquant. Dans les concerts de rap les spectateurs consacrent de longues minutes à insulter le premier ministre pour son autoritarisme supposé.

     

     

     

    imageproxy_php.thumb.jpg.bd2f40c458c6fdfd3721db78a6838ba9.jpg


  22.  

    Thanathorn Juangroongruangkit, chef du parti de Future Forward, a admis que les Thaïlandais doivent eux-mêmes lutter pour la démocratie et le changement et ne pas compter sur le soutien d'étrangers «car aucun étranger ne viendra nous aider».

    Dans son entretien avec VOA (Voice of America) Thai, publié lundi, Thanathorn a déclaré que les Thaïlandais doivent se réveiller et lutter contre la dictature s'ils veulent une société dans laquelle règnent l’État de droit, l'égalité pour tous et la démocratie.

    «Nous ne pouvons pas obtenir cette société de la communauté internationale. Il n'y a qu'un seul moyen d'y parvenir. Nous devons la construire nous-mêmes et c'est la mission du peuple thaïlandais. Aucun étranger n’aidera à opérer des changements et à rétablir la démocratie en Thaïlande », a déclaré le chef du parti Future Forward, lors d’une visite aux USA pour expliquer la situation politique en Thaïlande.

    Thanathorn a déclaré ne pas avoir à se préparer de manière particulière pour défendre sa cause, soulignant qu’il pouvait toujours se livrer à des activités politiques, même s’il était finalement déchu de son statut de parlementaire par la Cour constitutionnelle.

    Il est actuellement suspendu de ses fonctions de député, dans l’attente de la décision finale du tribunal.

    Il a souligné que les poursuites engagées contre lui ne constituaient pas une affaire pénale et que, dans le pire des cas, s’il était reconnu coupable, «je ne peux pas entrer au Parlement, mais en ce qui concerne l’activisme politique, je peux toujours élaborer de nouvelles politiques pour le bénéfice de la population et peut faire des tournées à l'étranger pour parler de la politique thaïlandaise. "

    «Être député ne fait pas tout. Même si je suis démis de mes fonctions de député, Thanathorn est toujours le chef du parti Future Forward et un candidat au poste de Premier ministre. Thanathorn continuera à travailler pour que des changements se produisent en Thaïlande », a-t-il déclaré à VOA Thai.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112173-thanathorn-admits-thais-cannot-rely-on-foreigners-to-fight-for-democracy/

     

    imageproxy_php.thumb.jpg.c05cb472437a1f74467c77581ef5abd5.jpg


  23. BANGKOK, 17 juillet 2019 (NNT) - Le Premier ministre a chargé les agences concernées de suivre les difficultés  (il parle même de souffrance) de la population causées par la sécheresse et a invité les citoyens à utiliser l'eau avec parcimonie.

    Le porte-parole du Premier ministre, le lieutenant-général Werachon Sukondhapatipak, a révélé aujourd'hui que le Premier ministre, Prayut Chan-o-cha, surveillait de près la situation de sécheresse en raison du manque de pluie dans certaines régions pour l'agriculture et la consommation.

    Le Premier ministre a chargé le ministère de l'Intérieur, le ministère de l'Agriculture et des Coopératives et d'autres organismes connexes de collaborer avec des représentants du gouvernement pour suivre les difficultés rencontrées par les populations et les aider dans chaque domaine.

    Les responsables ont été chargés d'inspecter et de résoudre de manière urgente les problèmes dans les provinces déclarées zone affectée par la sécheresse. Les gouverneurs de province ont reçu ordre d’accélérer les travaux dans les provinces où la pénurie d’eau est dramatique. On ne sait pas de quels travaux il s'agit.

    Le Premier ministre a également appelé les agriculteurs à suivre les instructions des responsables quant au stockage de l'eau pour leur propre usage. Ceux qui n'ont pas encore commencé à planter sont priés d'attendre qu'il pleuve à nouveau. On espère qu'il pleuve à nouveau après septembre. Prayut a chargé les agences responsables de la gestion de l'eau dans les barrages, du pompage de l'eau et de la distribution de l'eau d'allouer de l'eau au public et de sensibiliser en permanence le public et les agriculteurs.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112263-pm-expresses-concern-about-drought-situation/

    La pire sécheresse en 50 ans

    s1.jpg.ad1d7c5c8ba1bab16a1c8994d6ed10ef.jpg.b272a3ac91e07ba03a80dabbb788c1f8.jpg

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112233-parts-of-thailand-facing-their-worst-drought-in-50-years/


  24.  

    Malgré l'appréciation du baht, la Thaïlande a attiré 21,08 millions de touristes au premier semestre de cette année, ce qui représente une croissance de 0,81% sur un an, a déclaré le ministre du Tourisme sortant, Weerasak Kowsurat.

    Il a ajouté que le nombre d'arrivées avait augmenté régulièrement au cours des quatre premiers mois, mais avait diminué de 1,03% en mai avant de remonter en juin et juillet.

    Au cours de la même période l’année dernière, la Thaïlande a accueilli environ 20,9 millions de voyageurs.

    «L’industrie du tourisme thaïlandaise est suffisamment solide pour faire face à de nombreux risques incontrôlés, tels qu’un baht fort, qui a rendu tout plus cher. Cependant, nous avons également appris que le revenu moyen généré par les touristes étrangers était toujours en augmentation », a déclaré Weerasak.

    Il n'oublie pas la campagne gouvernementale "Thais Travel Thailand" lancée pour promouvoir le tourisme dans les provinces secondaires qui semble être un succès.

    «Nous devrions élargir la structure du marché du tourisme en Thaïlande, en couvrant davantage de marchés et de destinations.», a ajouté Weerasak.

    Il a ensuite ajouté que le nombre d'arrivées en provenance des pays de l'Asean était comparable à celui en provenance de Chine, tandis que le nombre des arrivants en provenance de l'Asie du Sud, principalement de l'Inde et du Népal, a également augmenté de manière significative. Les arrivées en provenance de Taïwan, de Hong Kong et du Japon ont également affiché une bonne croissance, a-t-il déclaré.

    "Nous devrions lancer de nouvelles campagnes pour attirer les voyageurs de différentes provinces de Chine, ainsi que d'Europe de l'Est et d'Asie centrale", a déclaré Weerasak.

    Il a également déclaré que des promotions devraient être offertes aux voyageurs de niche, tels que les familles, les passionnés de sport et d'aventure et les personnes soucieuses de leur santé.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1112118-stronger-baht-not-keeping-tourists-away/

    800_d06f6f345539e6f.jpeg.da8cda058319ad296138f7503027245e.jpeg.2747e633ca5c640eb8e492ec0585bde5.jpeg


  25. Sophon Cable TV était sur la plage de Jomtien hier, jour férié, et se demandait où étaient passés tous les touristes.

    Il y a deux jours de vacances mais pratiquement pas de touristes - rien de comparable aux mêmes vacances bouddhistes des dernières années.

    Pongsak Uapongkarun, un loueur de transats cherche une raison à l’absence de visiteurs:

    "On dirait qu'ils sont allés dans les temples et dans les endroits où il y a des fêtes religieuses. Les familles ne vont certainement pas à la plage. C'est 50% plus calme que l'année dernière".

    Il se plaint aussi de l’économie mondiale qui lui enleve son gagne-pain.

    L'opérateur de bateaux à moteur Uthit Attasaengsee a brossé un tableau encore plus sombre de la morosité ambiante. Personne ne loue son bateau et l’activité est en baisse de 80% d’une année sur l’autre.

    Il a appelé quelqu'un, quelque part à faire quelque chose pour remédier à son problème. Cet article concerne surtout les touristes thailandais.https://forum.thaivisa.com/topic/1112199-they-must-have-gone-to-the-temples-instead-pattaya-as-dead-as-a-dodo-in-the-holidays/1pm2.jpg.c4011cab06c93e5666f22781cfa7f9fa.jpg.4b9de7e1e3c9153f87b564908c682a70.jpg.f2fc6dd2598565d5ee7b04d7ef76b1bc.jpg

×