Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    14 864
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Messages posté(e)s par Le Modérateur


  1. Le Département des parcs nationaux (DNP) du ministère de l'Environnement a annoncé aujourd'hui (11 décembre) deux nouvelles attractions touristiques à Chiang Mai: les terrains de camping Sui Tang et Doi Lang.

    Le terrain de camping Sui Tang est perché à une altitude de 1 390 / 1 395 mètres dans le district de Chai Prakan, tandis que Doi Lang est plus haut à 1 700 / 1 720 mètres et situé dans le district de Mae Ai. Les deux font partie du parc national de Doi Fha Hom Pok.

    Ils sont donc situés assez loin de la ville, à la frontière birmane, alors que le camping du Doi Inthanon est tout proche de la ville de Chiang Mai.

    Les installations des deux terrains de camping comprennent des sanitaires, des toilettes et des parkings. Chacun des terrains peut accueillir jusqu'à 150 personnes. Les visiteurs peuvent profiter de belles vues sur le lever du soleil, le coucher du soleil et la mer de brouillard. Il est possible de marcher jusqu'au sommet de la montagne Doi Ang Khang ou suivre les sentiers d'observation des oiseaux clairement balisés.

    On ne sait pas s'il est possible de louer des tentes.

    Pour plus d'informations, appelez le (052) 080 801, (084) 4834689, ou envoyez un e-mail à [email protected]

    https://forum.thaivisa.com/topic/1138190-two-new-camping-grounds-open-in-chiang-mai-mountains/

    imageproxy_php.jpg.e753a7939d5b48a14a415fc34d8ddd05.jpg


  2. air-journal_Air-France-A350-900-1st-fligThierry Blancmont
     

    La compagnie aérienne Air France déploiera à partir de mars prochain un Airbus A350-900 sur la route entre Paris et Bangkok, la sixième destination de son nouvel avion.

    A partir du 30 mars 2019, la compagnie nationale française proposera trois vols par semaine entre sa base à Paris-CDG et l’aéroport de Bangkok-Suvarnabhumi, opérés en A350-900 pouvant accueillir 34 passagers en classe Affaires (1+2+1), 24 en Premium et 266 en Economie (324 sièges), avec connexion wifi à toutes les places. Les départs seront programmés lundi, mercredi et samedi à 16h30 pour arriver le lendemain à 8h45, les vols retour quittant la Thaïlande mardi, jeudi et dimanche à 10h45 pour se poser à 18h10 (jours d’opération début avril, même programme en juillet). Selon Airlineroute, cette route était jusque là affichée en Boeing 787-9 Dreamliner (30+21+225) ; des changements restent possibles.

    Air France est en concurrence directe avec Thai Airways sur cette route, qu’elle propose également en partage de codes via KLM, Bangkok Airways et Vietnam Airlines.

    La compagnie de l’alliance SkyTeam a déjà reçu deux des 28 Airbus A350-900 commandés ; un troisième devrait être livré d’ici la fin du mois, les trois suivants étant attendus en janvier, avril et mai 2020. Air France déploie progressivement les nouveaux avions vers cinq autres destinations : Abidjan (Côte d’Ivoire) jusqu’au 8 décembre 2019, puis à partir du 10 février 2020 pour la saison été 2020 ; Bamako (Mali) jusqu’au 8 décembre 2019, puis à partir du 10 février 2020 pour la saison été 2020 ; Toronto (Canada) depuis le 27 octobre 2019 ; Le Caire (Egypte) dès le 9 décembre 2019, et Séoul (Corée du Sud) le même jour.

     

    https://www.air-journal.fr/2019-11-19-air-france-en-a350-a-bangkok-au-printemps-prochain-5216313.html


  3. BANGKOK (NNT) - Les membres du public qui souhaitent voir le pape François en personne sont encouragés à utiliser les transports en commun à Bangkok du 20 au 23 novembre 2019.

    Le Pol. Le major-général Jirasan Kaewsaeng-ek de la police de la ville a déclaré aujourd'hui que des mesures avaient été préparées pour faciliter la circulation à l'occasion de la visite du pape cette semaine. La police doit fermer temporairement les routes utilisées par le cortège du pape. Il est conseillé d'éviter des itinéraires proches de la nonciature apostolique du Saint-Siège sur Sathorn et l'autoroute à péage vers Rama IV de midi à 13 heures le 20 novembre et de 8h à 9h le 23 novembre.

    Le 21 novembre, le pape Francis se rendra à Government House, l'hôpital Saint Louis, le palais résidentiel Amphorn Sathan, le temple Ratchabophit Sathit Maha Simaram Ratcha Wora Maha Wihan, le stade Supachalasai, l'université Chulalongkorn et la cathédrale de l'Assomption, à Bangkok. Évitez ces zones.

    Des officiers de la protection et du contrôle des foules seront déployés pour assurer une sécurité maximale au pape.

    Le 16 novembre, les agences concernées ont mené des exercices de sécurité et assuré la coordination avec le ministère des Affaires étrangères, le Cabinet du Premier ministre et la Nonciature apostolique du Saint-Siège.

    Environ 40 000 personnes, ce qui est très peu, devraient se rassembler à différents endroits autour de Bangkok pour saluer le pape cette semaine.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134695-security-traffic-preparations-for-pope’s-visit/

     

    348749522_2019-11-1916_48_33.thumb.jpg.bc54dc38c0d49d9ae694285e3a070c2d.jpg


  4. Le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwon insiste sur le fait que la marine ira de l'avant avec son projet d'acheter un deuxième sous-marin de fabrication chinoise, alors qu'on parlait d'un possible retard.

    L'information a été reprise par l'amiral Ruechai Ruddit, le commandant de la marine.

    Toutefois, Ruechai s'est dit prêt à adapter le timing à la situation actuelle.

    Le général Prawit a semblé surpris lundi lorsque des journalistes lui ont demandé de commenter un rapport selon lequel la marine suspendrait le plan de sous-marin et achèterait plutôt des frégates moins chères.

    "D'où vient cette rumeur?" Gen Prawit a demandé.

    "Il n'y a pas de changement dans le plan. Tout reste pareil."

    Le cabinet, à l'époque de la junte qui a fomenté un coup d'état en 2014, a donné son feu vert au projet de la marine d'acheter trois sous-marins chinois d'une valeur totale de 36 milliards de bahts.

    Le projet a été présenté au Cabinet le 25 octobre 2016 et nécessitait un budget sur 11 ans.

    "Nous suivons toujours notre plan", a déclaré Adm Ruechai.

    Une source a indiqué que la marine attendait que le Parlement approuve le budget de 2020 pour un montant de 3,2 milliards de bahts avant d'aller de l'avant avec l'achat du 2e sous-marins d'un coût total de 12 milliards de bahts.

    Tout en insistant sur le fait que la marine avait besoin de plus de sous-marins pour renforcer ses opérations maritimes (non précisées), l'Adm Ruechai a admis que l'achat serait déterminé par de nombreux facteurs, notamment l'argent.

    "Nous devons nous demander si nous avons assez d'argent", a-t-il déclaré.

    "Nous sommes flexibles. Nous ne pouvons pas simplement l'acheter parce qu'on en a envie. Nous devons évaluer la situation."

    Il y a deux ans, le gouvernement a approuvé l'achat d'un premier sous-marin de la classe Yuan S26T d'une valeur de 13,5 milliards de bahts en provenance de Chine, qui devrait être livré l'année prochaine.

    L'ancien projet d'achat de six sous-marins d'occasion de fabrication allemande au prix de 7,7 milliards de bahts avait été rejeté en 2011 par le gouvernement de l'époque, Yingluck Shinawatra, en raison de doutes quant au rapport qualité / prix et à la transparence de la transaction.

     

    19732291_1397656910272199_701713394118070075_n.jpg.6fbe91202dda12a1817d78014da5297d.jpg

     


  5. Règles relatives à la manipulation de substances dangereuses publiées dans la Gazette du gouvernement

    Le journal officiel a publié le 18 novembre l’arrêté du ministère de l’Agriculture concernant les substances dangereuses de type 4.

    Conformément à l'ordonnance, le paraquat, le glyphosate et le chlorpyrifos sont désormais considérés comme des substances dangereuses. L'arrêté entrera officiellement en vigueur le 1er décembre et toute personne qui possède l'une des substances en sa possession devra en informer l'organisme officiel (DOA) dans les 15 jours.

    Le DOA a examiné la quantité restante de substances provenant de détaillants, de fournisseurs, de producteurs et d’importateurs et a constaté qu’au 12 novembre, il restait 38 855 tonnes de ces substances, a déclaré le directeur général du Département, Sermsuk Salakphet.

    Les trois substances dangereuses, dont la gestion a été confiée au DOA, sont interdites à compter du 1er décembre, bien que des quantités limitées puissent être vendues aux agriculteurs jusqu'à cette date.

    Le coût de l'élimination de ces substances a été évoqué lors d'une réunion tenue par le ministère de l'Agriculture. Le DOA a rapporté qu'en 2018, l'entreprise Akkhie Prakarn avait été embauché pour se débarrasser des substances chimiques importées illégalement à raison de 100 000 Bt par tonne.

    DOA a demandé au Département de la lutte contre la pollution et au Département des travaux industriels, directement responsables de l'élimination des substances chimiques, d'examiner ce sujet.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134701-those-in-possession-of-banned-farm-chemicals-must-report-to-authorities-between-december-1st-and-15th/?tab=comments#comment-14779713

    imageproxy_php.jpg.207be20f545dd3c41bcf6ae182f30b4e.jpg


  6. Le vice-Premier ministre, Somkid Jatusripitak, s'est dit d'accord avec une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 2,4% au troisième trimestre, après l'annonce faite lundi 18 novembre par le Conseil économique et social.

    Il espère également que les exportations d'ici à la fin de l'année ne diminueront pas.

    Somkid a demandé au ministère des Finances d'étudier des mesures supplémentaires pour stimuler le secteur immobilier. Il a déclaré que les investisseurs étrangers le consultaient chaque semaine au sujet de la Thaïlande, où ils estiment que l'économie reste forte.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134630-somkid-fine-with-gdp-growth-of-24/

    BANGKOK (Reuters) - La vigueur du baht thaïlandais inquiète une économie tributaire du commerce, qui devrait rester en deçà des prévisions de croissance pour cette année, a annoncé lundi le gouverneur de la Banque de Thaïlande.

    "Nous sommes très inquiets pour le baht", a déclaré le gouverneur de la BOT, Veerathai Santiprabhob, lors d'un séminaire organisé dans la province de Songkhla, dans le sud du pays.

    Le baht est la devise la plus performante de l’Asie cette année, enregistrant une hausse de 7,7% par rapport au dollar, soutenue par le large excédent du compte courant du pays. Un baht trop fort impacte les exportations et le tourisme.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134582-thai-central-bank-chief-says-very-worried-about-strength-of-baht/

    Somkid

    imageproxy_php.jpg.0b8d637d28b6f59a244bae18d10d8bc2.jpg


  7. Stephff s'adresse à vous

     

    Mon livre «Farang Affairs» sera prêt à la mi-janvier.

    Je fais ces dessins sur le choc culturel entre les Thaïlandais et les Farang depuis 1993, année où je les ai publiés dans le magazine Gavroche à Bangkok, au même moment où je suis devenu caricaturiste politique au journal Le Mekong à Phnom Penh.

    L'idée d'un livre a donc 25 ans. Mais bien sûr, cela valait la peine d'attendre et de s'améliorer. Au cours de ces dernières années, il a été très difficile de convaincre les rédactions thaïlandaises de publier ces caricatures. Seul Phuket News les a publiés environ un an avant d’arrêter leur version papier.

    Après 13 ans de rejet, The Nation a finalement commencé à les publier jusqu'à l'arrêt de la version imprimée en juin. Ensuite, plus aucune possibilité publier mes œuvres. Kaosod English ne s'intéressait pas à mes dessins, puis le Bangkok Post les a également rejetés, affirmant que ce n'était pas pour leur lectorat (grave erreur, à mon avis, et à en juger par les commentaires reçus sur ma page facebook, mes caricatures sont exactement ce qui plaît à un lectorat Farang) et puis je les ai proposées à Coconut Thailand mais on m'a répondu qu'il n'y avait pas d'argent pour payer des "cartoons".

    C'est en fait un résumé parfait de la situation actuelle des dessinateurs dans le monde entier. Nous sommes confrontés soit à des rédacteurs en chefs ennuyeux qui se moquent des goûts de leurs lecteurs. Soit, ils préfèrent publier des contenus aseptisés, soit ils affirment que les médias n’ont plus d’argent à dépenser pour des dessins.

    Me voilà donc en train d'expérimenter la liberté de l'auto-édition !

     

    Ma prochaine BD, "Farang Affairs" sera donc une auto-édition de 1000 exemplaires seulement. Il y aura un petit dessin original et unique, fait à la main, dans chaque album et chaque ouvrage sera numéroté de 1 à 1000 à la main. De nombreux nombres sont déjà réservés. Mais vous pouvez envoyer votre nom et le numéro souhaité entre 1 et 1000.

     

    Pour les anciens Français de Thaïlande qui vivent en France maintenant , vous pourrez recevoir mon recueil de dessins 'Farang Affairs' , il y aura un supplément de 400 bahts pour l'envoi depuis la Thaïlande et vous pourrez payer par chèque bancaire ou par transfert sur mon compte en France, pas de problème. Par contre réservez a l'avance car c'est une édition limitée de 1000 exemplaire ( qui - je l’espère - deviendra 'collector' )

     

    Voici la couverture de l’album. Elle n'est pas encore terminée. N'hésitez pas à faire des suggestions, je peux facilement ajouter un détail.

    adresse mail pour tous contact et surtout réserver votre exemplaire [email protected]

     

    74470672_2354368634876520_2679828540643344384_o.thumb.jpg.5e0656471782e81f257458018a6df3c5.jpg

     


  8. Les défenseurs de la sécurité routière ont appelé dimanche à une peine de prison pour "les conducteurs en état d'ébriété qui tuent" allant de 12 à 15 ans.

    S'exprimant lors d'un événement marquant la Journée mondiale des victimes de la route, le secrétaire général de la Fondation, "Ne pas conduire ivre", Tairjing Siriphanich, a déclaré que la peine actuelle de trois à dix ans d'emprisonnement était trop clémente. Il a ajouté que les gens craindraient de conduire en état d'ébriété si le système judiciaire garantissait les mêmes peines sévères, quel que soit leur statut social. Sous entendu, les riches échappent à la prison.

    Le groupe a également soumis une lettre exposant cette proposition au Premier ministre Prayut Chan-o-cha et au président de la Cour suprême Slaikate Wattanapan.

    Les personnes qui conduisent en état d'ébriété ont plus de risques de se retrouver dans un accident et plus leur taux d'alcoolémie est élevé, plus le risque augmente, selon l'Initiative pour la sécurité routière mondiale de Bloomberg Philanthropies (BIGRS).

    Actuellement, dans le cas d'accidents de la route où la conduite en état d'ébriété a causé des blessures à d'autres usagers de la route, le conducteur n'est passible que d'une amende pouvant aller jusqu'à 120 000 bahts, d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à six ans, ou des deux, de même que de la suspension de son permis de conduire de deux ans. En réalité, il est rare que les chauffards soient inquiétés car les autorités ne souhaitent pas s'attaquer au problème de la sécurité routière.

    Les routes thaïlandaises sont parmi les plus meurtrières au monde, classées 9e par l'Organisation mondiale de la santé avec une moyenne de 22 000 morts par an et plus d'un million de blessés. En 2018, les motocyclistes représentaient 92% des accidents mortels.

    Thananchai Mekprasertwanich, du Département de la circulation de l'Administration métropolitaine de Bangkok (BMA), a déclaré que le gouvernement avait fait de l'amélioration de la sécurité routière une priorité.

    Il a ajouté que le Dpt avait mis en place un plan ambitieux visant à réduire au minimum le nombre d'accidents de la route, puis à mettre en place un réseau routier ne faisant pas de morts ni de blessés graves (Vision Zero).

    Il n'a pas dit comment le Dpt comptait faire.

    Les victimes des accidents de la route, paralysés ont partagé leur expériences dramatiques. La municipalité a montré à de nombreuses reprises qu'elle ne s'intéressait pas aux handicapés qui ont bien du mal à prendre le BTS malgré l'appui du système judiciaire.

    3411084.thumb.jpg.2f2494a3324981c29d29eafb22e8f65f.jpg

     

     

     


  9. Le bureau des entreprises publiques (SEPO) a reçu en octobre un chiffre d'affaires de 63,642 milliards de baht.
    Il s'agit d'entreprises dans lesquelles le ministère des Finances détient moins de 50% du total des actions, a déclaré Prapas Kong-ied, directeur général.

    «Les transferts du mois dernier ont dépassé d'environ 10% l'objectif fixé, soit 58,094 milliards Bt.», A-t-il déclaré. Octobre est le premier mois de l'année fiscale donc c'est de bon augure.

    Charnwit Nakburi, du SEPO, a déclaré que les cinq principaux contributeurs en octobre étaient l’Autorité thaïlandaise de production d’électricité (18,301 milliards de Bt); PTT Public Co Ltd - carburants (13,139 milliards de Bt); Bureau de loterie nationale (8,191 milliards de Bt); Office provincial de l'électricité (5,733 milliards de Bt) et Banque d'épargne gouvernementale (5,409 milliards de Bt).

    Selon M. Prapas, l’adoption d’une politique de gestion intégrée et le déploiement de technologies innovantes favorisant la durabilité sont les principaux facteurs de revenus des entreprises.

    "La collecte des recettes auprès des entreprises d'État est l'une des missions de SEPO qui vise à renforcer la situation financière du pays et la confiance des investisseurs nationaux et étrangers", a-t-il ajouté.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134588-revenue-transfer-from-state-units-exceeds-oct-target/


  10.  

    Les réductions de prix ne sont pas à l'ordre du jour alors que THAI cherche à se redresser

    La compagnie aérienne nationale thaïlandaise Thai Airways International (THAI) évitera une stratégie de réduction de prix qui pourrait la rendre compétitive l'année prochaine, mais se concentrera plutôt sur la construction d'une clientèle solide et sur des segments spécifiques, a déclaré le président de la compagnie aérienne Sumeth Damrongchaitham.

    Le transporteur veut s'appuyer sur des partenaires marketing plus solides, a-t-il ajouté.

    Il a estimé que l'industrie de l'aviation continuerait à faire face à une concurrence intense l'année prochaine.

    THAI poursuivra son plan de transformation l'année prochaine, qui consiste notamment à générer des revenus annexes, à créer une expérience client satisfaisante et à gérer efficacement les ressources humaines.

    THAI coopérera avec l'autorité thaïlandaise du tourisme afin d'organiser une campagne de marketing commune.

    Sumeth a déclaré qu'actuellement plusieurs facteurs négatifs avaient une incidence sur le secteur de l'aviation ce qui avait amené plusieurs compagnies aériennes à cesser leurs activités. Les compagnies aériennes subissent des pertes du fait de la situation économique mondiale, de la concurrence intense, des bouleversements technologiques et des troubles politiques dans le monde. THAI a également été affecté par le baht, qui ne cesse de se renforcer, a-t-il déclaré.

    THAI et ses filiales ont déclaré un chiffre d'affaires total de 45,016 milliards de Bt pour le troisième trimestre de 2019, en baisse de 6,1% sur un an. THAI et ses filiales ont annoncé une perte nette de 4,680 milliards de Bt pour le troisième trimestre.

    THAI a continué à mettre en œuvre des mesures de réduction des coûts, telles que le report d'investissements inutiles, la réorganisation du travail, ainsi que la réduction des avantages du personnel.

    THAI a mis en place une approche personnalisée pour cibler les groupes de clients en mettant l’accent sur la création de revenus annexes (non précisés).

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134362-price-cutting-not-on-agenda-as-thai-seeks-turnaround-in-fortunes/

    800_aa38358589879b7.jpg.1cbfa9bd59bf76b8e5abc640cfc3a7ee.jpg.674b3f255978a7cbd44d9a8a643af295.jpg

     


  11. Une nouvelle technologie a été mise au point pour extraire les minéraux rares des déchets électroniques afin de répondre aux besoins des industries de haute technologie, en particulier celles du corridor économique de l'Est, a annoncé le département des industries primaires.

    Sura Petpirun, du Dpt, a ajouté que la Thaïlande devait développer sa propre technologie d'extraction de "terre rare". Les minéraux récupérés peuvent être utilisés pour les industries de haute technologie.

    Il a ajouté que le Dpt avait mis au point une technologie permettant de recycler certaines pièces magnétiques dans les dispositifs électroniques afin d'extraire l'aimant néodyme (très rare), qui pourrait être utilisé par l'industrie automobile de prochaine génération, les dispositifs électroniques intelligents et l'industrie médicale.

    Le département a également mis au point une technologie permettant d'extraire de l'argent pur au service des industries de l'automobile et de l'électronique.

    Le département a également mené des activités de recherche et développement sur le recyclage des emballages en aluminium.

    L’année prochaine, il s’agira de recycler des pièces de panneaux solaires.

    Le Dpt a estimé qu'il y aurait 150 tonnes de panneaux solaires périmés par an au cours des cinq prochaines années. La Thaïlande devrait s'y préparer pour éviter tout impact sur l'environnement.

    Il a ajouté que deux ou trois entreprises de recyclage souhaitaient investir dans la technologie permettant de recycler les panneaux solaires.

    Le département a déjà ouvert des cours pour apporter des connaissances technologiques permettant de recycler les panneaux solaires aux entreprises privées intéressées.

    Un panneau solaire périmé est composé à 0,06% d'argent.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134451-dept-of-primary-industries-finds-technology-to-extract-rare-earth-minerals-from-waste/

    EW.jpg.577bc4e8c57e6b5a4187acf634dc1850.jpg.39dc623b294cc23506f511dfd54d8882.jpg

     

     

     


  12. La hausse du coût de la vie est la principale préoccupation de la majorité des citoyens (sondage)

    Selon une enquête de Suan Dusit, une majorité de Thaïlandais souhaite que le gouvernement s'attaque à la hausse du coût de la vie.

    Le sondage a été mené entre le 12 et le 16 novembre auprès de 1 207 personnes dans tout le pays.

    Plus de 65% des personnes interrogées ont cité le coût de la vie comme leur principal problème, car les prix augmentent avec les taxes. Ils suggèrent un contrôle des prix, une baisse des prix du carburant et des mesures sérieuses contre les capitalistes qui exploitent les gens. Il faut rappeler que la Thaïlande est l'un des pays les plus inégalitaires du monde et est un pays riche par ailleurs.

    Quelque 39% sont préoccupés par le ralentissement économique, car le gouvernement n'a pas été en mesure de résoudre les problèmes, de faire face à l'appréciation du baht et au déclin du tourisme. Ils suggèrent que le gouvernement élabore des politiques plus efficaces, optimise l'utilisation du budget national et s'attaque à la corruption.

    Près du tiers des répondants (31,76%) ont indiqué que le chômage causé par l’affaiblissement de l’économie et la fermeture des entreprises était leur principal souci. Ils suggérèrent que le gouvernement trouve des moyens de créer de nouveaux emplois. Ils ont également exhorté les chômeurs à être moins difficiles quand il s'agit de prendre un emploi. D'après les autorités, il n'existe pas de chômage en Thaïlande.

    Environ un quart des répondants (25,68%) s'inquiètent de la baisse des revenus. Ils ont suggéré que le gouvernement prenne des mesures pour augmenter les salaires, réduire les impôts et les taux d'intérêt, allonger les délais de remboursement des emprunts et qu'il prenne de vraies mesures à l'intention des pauvres.

    31,76% ont déclaré que la baisse des exportations et des investissements due à la situation économique mondiale et à l’appréciation du baht est inquiétante. Ils suggérèrent que le gouvernement renforce la confiance des investisseurs, stimule le tourisme et relance l'économie.

    Lorsqu'on demande quelles mesures le gouvernement devrait prendre, 54,34% des répondants proposent un contrôle des prix pour réduire le coût de la vie; 38,14% appelle à des mesures urgentes pour créer des emplois; et 31,15% suggèrent d'améliorer la qualité de la vie.

    Invités à nommer qui devrait résoudre les problèmes, 47,90% parle du Premier ministre Prayut Chan-o-cha; 32,84% pensent aux ministères des Finances, du Commerce, du Travail, de l'Industrie et de l'Agriculture et 24,94% ont mentionné l'opposition, en particulier les partis Pheu Thai et Future Forward.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134449-rising-cost-of-living-top-concern-of-majority-of-people-poll/

     

    Suan Dusit n'est pas connu pour être proche de l'armée. Ni de l'opposition.

     

    COL.jpg.8f2e8b07279c52b6c875a711763d7632.jpg.36f18f90355f9d2758b554435c5892e9.jpg


  13. éditorial de Wasant Techawongtham de Milky Way press

    Une vidéo virale vue plus tôt cette semaine a de nouveau suscité des débats sur le manque de discipline sur la route chez les Thaïlandais.

    Tout étranger visitant la Thaïlande pour la première fois apprend vite que traverser la rue ici peut être dangereux même lorsque vous essayez d'être très prudent.

    La plupart des voitures passent, sans tenir compte des personnes essayant de traverser. Les passages pour piétons ne semblent tout pas les ralentir.

    Dans la vidéo, on voit un occidental assis au milieu de la route sur un passage pour piétons, clairement indiqué, devant une voiture.

    Apparemment, l’étranger a tenté de traverser l’une des rues du complexe du Département des transports terrestres quand une voiture l'a ignoré.

    La description de la vidéo indique qu'il n'a pas été blessé mais a décidé de faire valoir son point de vue en s'asseyant sur la route et en bloquant la voiture.

    La vidéo a été largement partagée avec des centaines de commentaires. Cela peut surprendre, mais la plupart des commentateurs ont félicité l’étranger d'avoir résisté. Ils ont condamné le manque de respect des automobilistes thaïlandais à l’égard des passages pour piétons. Les Thaïlandais semblent prêts à améliorer leurs comportements si on les y incite.

    Le Japon est un modèle de discipline et de respect de la loi. La Thaïlande a une chose en commun avec ce pays. Nous allons bientôt devenir une "société de vieillissement extrême".

    Cela signifie qu’il faut procéder à des changements structurels - voire à une refonte totale - pour tenir compte du nombre croissant de personnes âgées.

    Les trottoirs, par exemple, doivent être repavés. Ils doivent être plus lisses et plus larges avec moins d'obstacles.

    Les passerelles pour piétons doivent être détruites. Ce sont des structures horribles qui non seulement encombrent les trottoirs, mais sont aussi immondes. Les personnes âgées ne peuvent pas les escalader.

    Voulu ou pas, les ponts piétonniers sont un symbole d'inégalité, reflétant un état d'esprit qui met les automobilistes au-dessus des gens à pied. Priorité aux voitures. Que les piétons se débrouillent.

    Au fil des années, nous avons pris conscience de leur laideur, c'est une insulte à l’environnement.

    Il faut être clair : ces structures sont totalement inappropriées pour une société vieillissante.

    Ces passerelles sont dangereuses pour les personnes en bonne santé, sans parler des personnes âgées. Leur construction est généralement de qualité inférieure aux normes. Les marches sont raides et ne sont pas uniformes en hauteur et en largeur.

    Certains racontent que leurs parents âgés prennent le taxi pour se rendre de l’autre côté de la rue.

    Et si vous êtes en fauteuil roulant, vous pouvez simplement laisser tomber. Les handicapés sont l'ennemi de la ville de Bangkok et cela se règle souvent devant la justice.

    Le fait de se débarrasser de ces structures affreuses permettrait de restaurer l'esthétique du paysage urbain. La grande question est la suivante: comment faire en sorte que les personnes, en particulier les personnes âgées et handicapées, puissent traverser la rue en toute sécurité?

    L’administration métropolitaine de Bangkok a, au cours des dernières années, commencé à installer des feux de signalisation à certains passages pour piétons et prévoit d’en installer d’autres au cours des prochains mois.

    Mais cela s’est fait sans aucune campagne d’éducation visant à informer ni de la sanction qui serait imposée en cas de violation.

    Les automobilistes ne voient pas à l'endroit où ils doivent s'arrêter car aucune ligne spécifique n'a été tracée, contrairement aux intersections. Certains automobilistes, et particulièrement les motocyclistes, prétendent qu'il n'y a pas de ligne et passent simplement au feu rouge.

    Inutile de dire qu'il n'y a pratiquement aucun respect de la règle. Et c'est là le problème. Tant que les gens pensent que personne ne les surveille, ils font ce qui leur plaît.

    En d'autres termes, c'est une question d'attitude et de mentalité. Peu importe que nous ayons les routes les mieux aménagées avec une excellente signalisation. Les accidents continueront à se produire car aucune volonté politique n'existe pour modifier la façon de penser enracinée des gens.

    Cependant, changer la mentalité est l’une des tâches les plus difficiles au monde, sans parler spécifiquement de la Thaïlande, quand les personnes au pouvoir sont indifférentes à ces défauts culturels.

    Mais c'est là que le changement doit avoir lieu en premier. Les hauts fonctionnaires et les politiciens savent bien faire des statistiques et des discours pour que les gens changent de comportement. Pourtant, ils ne croient pas ce qu’ils disent, sinon ils auraient pris les mesures nécessaires et les auraient faites appliquer. Aucune mesure n'a jamais été prises par aucun gouvernement thaïlandais en matière de sécurité routière.

    Combien de temps a duré chacune des nombreuses campagnes policières visant à faire respecter les règles de la circulation? Aucune d’entre elles n’a duré plus de quelques semaines.

    Instiller la discipline routière n'est pas seulement bon pour les personnes âgées et les handicapés. Cela profitera à la société dans son ensemble car faire baisser le nombre de morts est un objectif louable.

    Les changements d'attitudes des citoyens en matière de circulation, s’ils se produisent, se répercuteront également dans d’autres domaines de la mentalité thaïlandaise.

    falang_knocked_down_zebra_crossing_Thailand-1024x522.thumb.jpg.3afce3830adcc5a92dd9df0efe76fd57.jpg


  14. suite de cette nouvelle

    Pour mémoire, l'étude du 1er septembre, donnait le classement suivant Taïwan, Japon, Corée, Autriche, Danemark, Thaïlande, Espagne, France, Belgique, Australie. Aucun de ces pays bat à nouveau la Thaïlande. Si l'on fait la moyenne des deux classement, la Thaïlande possède peut-être le meilleur système de santé du monde.

    On sait que le système français ne fonctionne plus (cf. les annonces du président avant hier) et pourtant il reste bien placé, donc on est en droit de s'inquiéter pour les autres pays.

    Le classement change en fonction de l'angle de l'analyse.

    Dans le cas présent le classement se focalise sur L'indice SGH soit l'évaluation de la sécurité sanitaire mondiale

    884309101_Screenshot(15).thumb.png.2e6fbe62c14f337f366bbbe528d8e261.png

     

    BANGKOK (NNT) - Des chercheurs de l’Université Johns Hopkins ont classé la Thaïlande au sixième rang de 195 pays concernant la sécurité sanitaire. La Thaïlande est n° 1 de l’Asie et le seul pays non-riche à figurer dans le Top 10.

    Le vice-première ministre et ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, a déclaré aujourd'hui que des chercheurs de l'Université Johns Hopkins avaient présenté leurs recherches lors d'une conférence qui s'est tenue le 13 novembre 2019 au Bureau de la Mission permanente des Pays-Bas auprès de l'Union européenne à Bruxelles (Belgique).

    La Thaïlande compte 73,2 points sur 100. La Thaïlande a été reconnue comme ayant le plus haut niveau de préparation pour faire face aux épidémies.

    La conférence s'est concentrée sur les stratégies dans le pilotage de la sécurité sanitaire mondiale entre 2019 et 2024. La réunion a décidé de demander à la Thaïlande d'héberger le Programme d'action mondiale pour la sécurité sanitaire (GHSA) en 2020 et de présider le comité de travail lié en 2021. La GHSA fonctionne depuis 2014 afin de mettre à niveau les mesures rapides en réponses aux épidémies et compte actuellement 60 pays membres.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134385-thailand-ranks-sixth-on-world’s-strongest-health-security-list/


  15. La majorité des Thaïlandais ont exprimé leur confiance dans le gouvernement du Premier ministre général Prayut Chan-o-cha, selon un sondage de Super Poll.

    Seulement 7,3% ont déclaré ne pas être satisfaits de la situation actuelle du pays, a déclaré le professeur Noppadon Kannika, directeur de SP.

    Le sondage sur l'indice de confiance thaïlandais concerne 1 197 Thaïs de toutes les régions et de nombreuses professions.

    Les données ont été recueillies du 10 au 15 novembre et ont été analysées pour créer l'indice de confiance dans lequel un nombre supérieur à 100 correspond à une confiance positive, tandis qu'un nombre inférieur à 100 correspond à un manque de confiance.

    Les trois secteur pour lesquels le gouvernement Prayut a reçu les scores de confiance les plus élevés sont la sécurité nationale et le maintien de la paix (175,47), la vigueur de la monnaie (160,95) et les services bancaires (154,84), suivis de la santé publique (150,92), de l'éducation (145,18), de l'énergie (141,40), le taux d'emploi (114,50) et la stimulation économique (103,96).

    Toutefois, l’indice de confiance est négatif à 95,81 quand on parle finances des ménages et capacité du gouvernement à augmenter les salaires.

    L'un des sujets intéressants évoqués par l'enquête est le «niveau de bonheur». Environ 66,6% des personnes interrogées se sont déclarées satisfaites de la situation actuelle dans le pays. 26,1% ont déclaré que leur niveau de bonheur était neutre et 7,3% ont déclaré ne pas être satisfaites. Les facteurs affectant le «groupe malheureux» comprennent les problèmes de santé, les finances personnelles, le chômage et la récession économique.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134367-prayut-wins-vote-of-confidence-from-majority-of-thais-super-poll/

    Super Poll est réputé comme proche de l'armée

    800_2f7b60488195d7e.jpg.4573c0118b86de076b17423b559d4717.jpg.9a65f78749116fd9aa34916579769690.jpg


  16. Les deux histoires n'ont rien à voir, si ce n'est leur caractère sexuel

     

     
    Des officiers de police de Sattahip ont mené une opération d'infiltration dans un salon de karaoké de Sattahip, dans le centre-ville, où on pouvaient obtenir des rapports sexuels avec des enfants de moins de 15 ans.

    Une jeune fille âgée de 13 ans seulement a reçu 1 500 bahts. Elle a donné 300 bahts à sa mamasan, la propriétaire du salon, âgée de 19 ans, et s'est rendue dans un hôtel pour une relation sexuelle de courte durée.

    C'était le début des arrestations car le faux client était un policier.

    Le piège a été tendu au salon de karaoké Nong Jazz au marché Thong Thip à Sattahip, Chonburi.

    Hawa ou Prin Samansin, 19 ans, a été arrêtée pour proxénétisme.

    Six filles âgées de 13 à 19 ans ont été arrêtées et interrogées.

    Le raid a été organisé par trois agences distinctes. Des policiers du rang de général principal étaient présents.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134100-sattahip-teen-mamasan-arrested-offering-thirteen-year-old-for-sex/

     

    La police de Chiang Mai a arrêté un retraité américain de 75 ans (sic) qui a peloté et agressé sexuellement une enfant thaïlandaise qui s’apprêtait à rentrer chez elle après l'école.

    L’homme était recherché en vertu d’un mandat émis en septembre à la suite d’un incident survenu à l’extérieur d’une école le 7 août.

    La police affirme qu'il est responsable de nombreuses autres agressions contre des enfants.

    L'Américain a été arrêté hier alors qu'il tentait de monter dans un bus pour Mae Hong Sorn.

    Le mandat visait l'agression brutale d'un enfant de moins de 15 ans.

    Sanook a déclaré que le mode opératoire de l'Américain consistait à se rendre devant une école à la sortie des cours, lorsque les enfants attendent aux portes que leurs parents les ramènent à la maison.

    Il attrapait les seins des jeunes filles et frottait leurs organes sexuels (Trump décrit cela très bien). Une fille en est restée pétrifiée alors que l’Américain se fondait dans la foule et s’échappait.

    Les parents ont emmené leur fille à la police pour porter plainte. La police de Chang Pheuak et le département des enquêtes spéciales (DSI) ont rassemblé des preuves qui ont conduit à la délivrance d'un mandat le 12 septembre.

    Les médias affirment que le suspect avait admis la dernière infraction.

    La police dit qu'il a commis de tels crimes à plusieurs reprises. Quand ses victimes se rebellaient, il les calmait avant de passer à la suivante.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134122-busted-in-chiang-mai-american-man-arrested-allegedly-preying-on-thai-children-at-the-school-gates/

     

    6pm1.jpg.af373b146221383187cb77f978f9f3b0.jpg.65f01cb37931b7eac5e44085d6c56e34.jpg


  17. Trois Thaïlandais ont été choisis pour figurer sur la liste "Time 100 Next 2019" du magazine Time. Il s'agit du chef du parti Future Forward, Thanathorn Juangroongruangkit, de l'architecte paysagiste Kotchakorn Voraakhom et de la chanteuse Lalisa "Lisa" Manoban du groupe K-pop Blackpink.

    Le Time 100 Next met en lumière les 100 étoiles montantes du monde qui façonnent l’avenir des entreprises, du divertissement, du sport, de la politique, de la science, de la santé et bien plus encore, indique le magazine.

    "Thanathorn Juangroongruangkit savait que gagner contre la junte au pouvoir en Thaïlande ne serait pas facile. En fin de compte, son parti, " Future Forward ", a remporté 17% des voix aux élections de cette année, ce qui n'est pas si mal pour un parti nouveau né. Mais Thanathorn Le milliardaire héritier d’un empire de pièces détachées a réussi à redonner de l’énergie et espoir à la jeunesse Thaïlandaise, rassemblée autour de sa bannière pour (tenter de) mettre fin au cycle de coups d'état et de manifestations sanglantes qui sévissent depuis plus de 80 ans en Thaïlande ", a déclaré le magazine.

    Mme Kotchakorn, architecte paysagiste qui a conçu le parc primé Chulalongkorn Centenary Park, a été classée dans la catégorie des innovateurs. "Après avoir remporté un contrat pour la construction du premier parc public de Bangkok en trois décennies, elle a créé un jardin écologique de 4,4 hectares capable d'absorber 3,7 millions de litres d'eau grâce à une combinaison de jardins en pente, de zones humides. Son entreprise, Landprocess, ouvrira plus tard cette année un deuxième parc de 14 hectares présentant le plus grand toit vert cultivé urbain en Asie ", a déclaré le magazine.

    Par ailleurs, Lalisa est également sur la liste en tant que membre de Blackpink dans la catégorie des Phénomènes. "La star de Blackpink est encore en train de monter aux États-Unis, mais sur YouTube, elle règne déjà en maître", a déclaré le magazine.

    le parc Chula, à côté de l’université éponyme

    web_ready_night-02.jpg.830fa80ff0d99863e59536341b21aa82.jpg

     


  18. Un Français a été retrouvé mort à la cascade Na Muang 2, Koh Samui après avoir glissé et chuté alors qu’il prenait un selfie.

    C'était la deuxième fois qu'un touriste meurt dans des circonstances similaires. Un Espagnol est mort au même endroit il y a cinq mois.

    Les équipes de secours ont mis trois heures pour transporter le corps de l'homme de 31 ans, qui gisait dans un trou d'eau, à l'aide d'une corde et d'un harnais.

    La chute a occasionné une blessure mortelle à la tête et des lacérations au corps. Il a été emmené à l'hôpital de Koh Samui hier après-midi pour y subir une autopsie.

    Samitsak - d'un centre d'aide touristique - a déclaré à Thai Rath que le Français était venu en Thaïlande pour rendre visite à un compatriote à Nakhon Sri Thammarat et qu'ils s'étaient rendus ensemble sur l'île. On imagine que c'est son ami qui a lancé l'alerte.

    Ils avaient marché jusqu'au niveau quatre de la cascade, à environ 800 mètres du niveau 1.

    La victime prenait un selfie quand il a glissé et est tombé, a déclaré Samitsak.

    Thai Rath a noté qu'il y avait des panneaux de mise en garde sur zone.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134118-frenchman-plunges-to-his-death-taking-selfie-at-koh-samui-waterfall/

     

    8pm.jpg.a77794b44677ccc865197095e013081b.jpg.2b671e71a82949367565cbd1bb469ed1.jpg


  19. Agence de presse du gouvernement
     

    Le ministre du Travail, Chatumongol Sonakul, a révélé aujourd'hui que le ministère avait fixé à 100 000 le nombre de travailleurs thaïlandais envoyés à l'étranger en 2020, ce qui devrait permettre de générer des revenus de 140 milliards de baht dans le pays. Les travailleurs sont encouragés à s’inscrire sur le site Web de TOEA pour des raisons de commodité et de rapidité.

    Le directeur général du Dpt de l’Emploi, Suchat Pornchaiwiseskul, a déclaré aujourd’hui que le ministre du Travail avait pour politique d’envoyer les travailleurs thaïlandais à l’étranger, "avec fierté". En 2020, le département a fixé l'objectif de 100 000 travailleurs thaïlandais se rendant à l'étranger dans des pays à fort potentiel tels que Taiwan, le Japon, la Corée du Sud et Israël. Ils pourront améliorer leurs compétences qui leur seront utiles en Thaïlande (à leur retour). Le ministère a calculé que si cet objectif était atteint, il générerait au moins 140 milliards de baht de revenus envoyés en Thaïlande chaque année.

    Au cours des dix premiers mois de cette année, de janvier à octobre 2019, la Thaïlande a envoyé 97 597 travailleurs à l'étranger, Taiwan accueillant le nombre le plus élevé avec 27 226 travailleurs.

    «Nous demandons aux travailleurs thaïlandais de travailler légalement à l’étranger, ce qui peut être fait par le biais d’agences, du ministère de l’Emploi pour les programmes parrainés par le gouvernement, de programmes de stages proposés par les employeurs."

    Le ministère de l'Emploi propose tous les services administratifs indispensables sur la plate-forme électronique http://toea.doe.go.th, qui offre plus de commodité, de rapidité et réduit le temps et les coûts pour contacter les bureaux du gouvernement. Le site Web est disponible à tout moment, n'importe où. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur le processus auprès de n’importe quel bureau provincial de l’emploi ou en appelant la hotline 1506, poste 2 du ministère du Travail pour accéder au Département de l’emploi ", a déclaré M. Suchat.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134024-labour-ministry-sets-100000-overseas-worker-target-for-2020/

     

    9a6ce0a1b9646e3f0c4e4e615c7e957b_small.jpg.462ac84ee4349260f751b710f7d42116.jpg.0617a866ae02fe05fc0ff13311d27d03.jpg


  20. D'Où Patpong tire-t-il son nom?

    Cela remonte en fait à un immigrant chinois appelé Luang Patpongpanich. Il a acheté le terrain alors qu’il s’agissait d’une plantation de bananes. L’histoire raconte que pendant la Seconde Guerre mondiale, le fils et héritier de Patpongpanich, Udom, a étudié aux États-Unis, où il a collaboré avec le «Bureau des services stratégiques», devenu la CIA.

    Tout cela est mis en lumière dans le nouveau musée Patpong qui vient d'ouvrir. Plus qu'une balade effrénée dans l'histoire des spectacles de balles de ping-pong, le musée retrace la contribution beaucoup plus fascinante du quartier à la guerre du Vietnam, la guerre secrète de la CIA en Indochine et les "vacances" à Bangkok des soldats américains.

    Comment a-t-il évolué depuis ces débuts agricoles pour devenir l’un des quartiers chauds les plus célèbres du monde, avant Soi Cowboy et Nana Plaza?

    Le conservateur du musée est Michael Messner. Il dit avoir fondé l’espace pour documenter la riche histoire du quartier, au-delà des bars à filles et du divertissement paillard. Il dit avoir inclus de nombreux détails inconnus qui ont contribué à la prospérité de la zone commerciale et touristique.

    Le roi Prajadhipok, Rama VII, attribue un titre honorifique à Poon Pat, dont la famille a quitté la Chine dans les années 1880. Il devient Luang Patpongpanich en 1930. Luang a fondé 'Siam Cement en 1921, son fils a suivi une formation dispensée par l'Office des services stratégiques de Fort Benning en Géorgie en 1945, puis la famille Patpongpanich a acheté une bananeraie dans Bangkok en 1946 pour le compte de l'État américain. 3000 $. Dans les années 1950, la famille Patpongpanich a construit des bureaux à cet endroit qu'elle a baptisé «Patpong».

    Au cours des années 1950, Patpong devint une base pour plusieurs membres de la CIA, fournissant des armes à divers groupes anticommunistes. Tout cela, est détaillé dans le musée.

    Et ce ne sont pas seulement les Américains qui ont afflué à Patpong. Michael Messner se rappelle comment l'un des plus populaires bars a été ouvert par un ancien soldat japonais.

    Il n’était pas le seul à l’aimer. C’est au milieu des années 1960 que de nombreuses troupes américaines, épuisées par leurs missions, se rendaient à Patpong pour "se changer les idées". La demande a rencontré l'offre et Patpong est devenu un lieu de soulagement et de détente.

    Parmi les autres locataires de Patpong au cours de ces années, citons la bibliothèque du service d’information des États-Unis «un lieu sûr de la CIA» où des responsables à la retraite de la CIA auraient apparemment bu et rencontré des amis.

    Mais ce n’est qu’au début des années 1970 que Patpong a commencé à attirer une plus grande foule de touristes.

    Le musée de 300 mètres couvre à peu près tous les aspects de ce coin fascinant de Bangkok, même les spectacles de ping-pong. Incontournable d'après Messner.

     

    Musée Patpong
    • Bâtiment 5, 2ème étage au-dessous du Black Pagoda Bar, Patpong Soi 2
    Ouvert tous les jours de 10h à 23h; 091 887 6829
    • Les billets coûtent 350 bahts pour et comprennent des écouteurs offrant une narration / visite en français.
    • Le prix d'entrée comprend une bière ou une boisson gazeuse gratuite
    • Des souvenirs sont en vente, y compris des balles de ping-pong

    https://forum.thaivisa.com/topic/1134016-prostitution-the-cia-david-bowie-and-patpong-–-undercover-in-bangkok-infamous-red-light-district/

    bowie.jpg.12fbebc2e1acad55976a07f54a65b5d0.jpg.1fbc2cbcc790c9a0c32a600198eb9ac4.jpg