Aller au contenu
BANGKOK 15 October 2019 20:27

Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    14 706
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Messages posté(e)s par Le Modérateur


  1. La marine royale thaïlandaise a rejeté les critiques en ligne très nombreuses selon lesquelles elle gaspillerait l’argent des contribuables en construisant un manoir de 112 millions de bahts comme résidence officielle de son commandant en chef.

    Le contre-amiral Apinan Poengsrithong, chef du département des travaux de la marine, a déclaré lors d'une conférence de presse jeudi que le bâtiment, qui est actuellement en construction, doit être la résidence officielle du commandant en chef de la marine et doit servir d'hébergement officiel pour ses invités VIP.

    Il a déclaré que l'ancienne résidence officielle, située à proximité du Wat Arun sur les rives de la rivière Chao Phraya, a été construite il y a plus de 30 ans. Les fondations en béton ont été lourdement endommagées par la grave inondation de 2011. Il a déclaré que les réparations étaient trop coûteuses, d'où la construction d'un nouveau bâtiment au même endroit.

    Au lieu de se contenter d’héberger le chef de la marine, le contre-amiral Apinan a expliqué qu’une salle réservée aux réceptions avait été ajoutée, car la marine ne disposait pas de telles installations et qu’il existait une maison d’hôtes pour recevoir des invités de marque.

    Il a insisté sur le fait que la facture de construction de 112 000 000 de bahts serait couverte par le budget alloué à la Marine par le gouvernement.

    "Le projet de construction n'est pas un secret et il ne sert pas seulement de résidence officielle du chef de la marine, car il n'y habitera pas régulièrement puisqu'il a sa propre maison à Bang Na", a déclaré Apinan.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126847-navy-says-฿112m-mansion-to-be-guest-house-for-vip-visitors-and-official-residence-of-navy-chief/

    imageproxy_php.jpg.40121e61061753d9031ba8fb531440fd.jpg


  2. Advanced Info Service Plc (AIS) a lancé jeudi 3 octobre sa campagne de protection de l’environnement «Mission Green 2020» dans le but de marquer son 30e anniversaire l’année prochaine.

    Dans le cadre de cette campagne, AIS encourage les utilisateurs à déposer leurs déchets électroniques tels que des écouteurs cassés, des adaptateurs secteur, des périphériques Bluetooth, des batteries externes et des vieux téléphones portables dans les bacs à déchets électroniques des magasins AIS ou dans tous les grands magasins Central. Les bacs sont équipés de la technologie IoT (Internet des objets) pour collecter et éliminer les déchets électroniques.

    Somchai Lertsuitwong, directeur général d'AIS, a déclaré que cette campagne avait pour objectif de réduire d'un million d'unités équivalent - dioxyde de carbone et d'éliminer au moins 100 000 déchets électroniques d'ici 2020.

    «AIS se prépare à fêter ses 30 ans et nous sommes fiers de faire partie de l’histoire de la Thaïlande, en particulier de la croissance continue du secteur des télécommunications qui contribue à une meilleure qualité de vie», a déclaré Somchai.

    «Notre position de leader dans le secteur des télécommunications est due à notre volonté de créer des produits et des services innovants.»

    Au cours des 29 dernières années, AIS a investi plus de 1 000 milliards Bt dans des infrastructures numériques, a-t-il ajouté.

    AIS compte actuellement quelque 42 millions de clients utilisant ses services de téléphonie mobile.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126835-ais-launches-a-new-green-mission-to-dispose-personal-electronic-waste-safely/

    imageproxy_php.jpg.03f45e9a4c35431800b5d5ab8eec6c95.jpg


  3. Lors d'une cérémonie organisée au Conseil national des agriculteurs, jeudi 3 octobre, le Premier ministre général Prayut Chan-o-cha a déclaré que les conducteurs de véhicules émettant des gaz polluants seraient arrêtés, ajoutant que les propriétaires d'entreprises de transport devaient être tenus responsables des émissions causées par les vieilles pièces automobiles.

    Il a également ajouté que les agriculteurs thaïlandais peuvent aider le gouvernement à réduire les particules inférieures à 2,5 micromètres, ou PM2,5, en réduisant l'écobuage, source de pollution nuisible à la santé. Il ne parle pas de les sanctionner.

    Par ailleurs, le Département des travaux industriels s'est dit prêt à lutter contre le problème de la pollution en installant des détecteurs de PM2.5 dans les zones où se trouvent de nombreuses usines et en envoyant une équipe d'inspection en cas de problème.

    Prakob Vivitjinda, directeur général du département, a déclaré que son agence installerait des détecteurs de PM2,5 sur des drones afin d'examiner les niveaux de poussière malsains dans l'air, en particulier dans les zones industrielles, avant d'envoyer une équipe inspecter les usines.

    «Le département prévoit également d'installer davantage de détecteurs d'eaux usées en temps réel qui enverront des informations 24 heures sur 24. Ces détecteurs ont déjà été installés dans des usines qui rejettent plus de 500 mètres cubes d'eau par jour, ce qui a déjà porté ses fruits. »

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126838-drivers-of-polluting-vehicles-will-be-arrested-warns-prayut/

    Il y a 30 ans, la police traquait les voitures polluantes en établissant des barrages un peu partout. Malgré les affirmations du premier ministre, ce n'est plus le cas maintenant.

    imageproxy_php.jpg.78907a180d51ae11d87336791b056600.jpg


  4. BANGKOK: La Thaïlande est prête à lancer une offre conjointe avec les pays de l'Asie du Sud-Est pour accueillir la Coupe du Monde de la FIFA 2034, selon un rapport de l'Agence de presse thaïlandaise citant le ministre du Tourisme, Pipat Ratchakitprakan.

    Après une réunion, le ministre a déclaré que la Thaïlande était prête à accueillir l'événement aux côtés des pays de l'ASEAN, conformément à la politique du Premier ministre Prayut Chan-o-cha.

    Un comité de travail, dirigé par le secrétaire permanent du tourisme, a été mis en place pour étudier la question.

    L’ASEAN comprend le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Vietnam et le Brunei.

    Le gouverneur de l’Autorité des sports de Thaïlande (SAT), Kongsak Yodmanee, a déclaré qu’il n’y avait pas de terrain de football au standard de la FIFA en Thaïlande.

    Toutefois, les installations existantes seront améliorées et une nouvelle sera construite à Chonburi afin que le pays puisse accueillir les Jeux olympiques de la jeunesse d’été 2026.

    Plusieurs autres sites seront également mis à niveau pour soutenir les offres du pays concernant l'organisation d'événements sportifs. Il s'agit là de la politique touristique actuelle du pays : organiser des compétitions importantes pour promouvoir le pays. Le GP moto de ce week end va dans ce sens. Le GP moto de Thaïlande 2018 avait été une immense réussite.

    Les stades mis à niveau seront le stade national Rajamangala à Bangkok, du stade du 700ème anniversaire à Chiangmai et d'un complexe sportif à Nakhon Ratchasima nommé en l'honneur du 80e anniversaire du défunt roi Bhumibol Adulyadej.

    On pourrait ajouter le stade de Buriram et le projet de Grand Stade à Pathum Thani

    Régulièrement, les autorités thaïlandaises se penchent sur le projet de Coupe du Monde mais ne vont pas plus loin.

    La débâcle des championnats du monde d'athlétisme à Doha actuellement ne plaide pas en faveur des pays chauds.

    bresil-coupe-monde.jpg.16b71b6e4dce8e4d82d3e8e37a872ab4.jpg


  5. Catégorie : nouvelles des autres galaxies

     

    ERIDANUS - Il est temps que la Thaïlande prenne sa place parmi les étoiles. Si vous aimez l'un des noms proposés et si vous êtes Thaïlandais, n'hésitez pas à donner votre avis

    Tous les citoyens thaïlandais peuvent voter pour le nom thaïlandais de l'étoile WASP-50 (qui perdra alors son joli nom) et de son exoplanète en orbite, WASP-50 b, d'ici le 31 octobre. Cela fait partie du projet "NameExoWorlds" de l'Union astronomique internationale, le seul organisme reconnu pouvant attribuer officiellement des noms aux corps célestes.

    Tous les pays pourront nommer une exoplanète et l’étoile afférente. Le système planétaire attribué à la Thaïlande est l'étoile WASP-50, une étoile jaune-blanche de la constellation d'Eridanus, et la planète WASP-50 b, une géante gazière représentant près d'une fois et demie la masse de Jupiter.

    L’Institut thaïlandais de recherche astronomique de Thaïlande (NARIT) a fait une sélection à partir de 1 500 noms envoyés par les Thaïlandais depuis juin. Il reste trois paires de noms pour l’étoile et son exoplanète en orbite.

    Première proposition «Chao Phraya» et «Mae Ping», d'après les principaux fleuves thaïlandais.

    La deuxième option est une description délicate des corps astronomiques: «Prakaikaeo» et «Prakaidao», ce qui signifie «brille comme du verre» et «brille comme une étoile».

    Enfin, la troisième option est “Fahluang” et “Fahrin”.

    «Fah» signifie ciel et «luang» signifie quelque chose de génial. Donc, «Fahluang signifie quelque chose de grand et de glorieux dans le ciel», a écrit NARIT. «Fahrin» signifie précipitation du ciel.

    Pour voter, remplissez ce formulaire https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfGx2qzGblzzb2mpk_Ny5TeMbdT8Dy-QOK4O9CTpo8joabMhg/viewform avant le 31 octobre. Une pièce d'identité nationale en cours de validité est requise. Un seul vote par citoyen sera comptabilisé. Dix électeurs chanceux gagneront également des souvenirs de la société astronomique.

    Si vous voulez visiter WASP-50 prenez des RTT, il faut 606 ans à s’y rendre en fusée. Vous envisagez de prendre une voiture? Comptez 7 milliards d'années.

    Ce projet de dénomination a lieu en l’honneur du centième anniversaire de l’organisation. Une campagne similaire a eu lieu en 2015, la Thaïlande a nommé une étoile Chalawan et deux planètes en orbite, Taphao Thong et Taphao Kaew, d'après le folklore thaïlandais «Krai Thong» (un roi crocodile qui a capturé une Phichit pour en faire sa femme, après sa soeur).

    http://www.khaosodenglish.com/news/2019/10/03/heres-thailands-chance-to-name-a-star-and-exoplanet/

    WASP-50

    Screen-Shot-2019-10-03-at-copy-1024x593.thumb.jpg.50f9aa29f474d4940bc5090a5fc5fa57.jpg


  6. Le NBTC peut interdire TOT tous contrats d’état


    Il serait possible d'empêcher TOT de soumissionner pour d'autres projets de l'État si l'un des trois contrats accordés à la société dans le cadre du projet USO (Universal Service Obligation) était résilié par le régulateur. TOT n'a pas rempli ses contrat à temps, indique une source travaillant au Conseil national de la radiodiffusion et des télécommunications (NBTC) qui a requis l'anonymat.


    Les trois contrats font partie des huit contrats attribués par la NBTC à cinq lauréats lors d'une vente aux enchères en 2017, qui visaient à fournir un service Internet haut débit à tarif réduit, ainsi qu'un service cellulaire, à 3 920 villages.


    Un comité du NBTC chargé du suivi du projet tiendra une réunion pour discuter du programme demain.


    La source au NBTC a déclaré que le comité proposerait une résolution pour résilier les trois contrats de TOT et proposerait une autre enchère pour les tâches que TOT n'aurait pas accomplies.


    "Si les trois contrats sont résiliés, TOT pourrait risquer d'être mis sur la liste noire des soumissions pour d'autres projets d’état à l'avenir", a déclaré la source. Cependant, TOT disposera de 15 jours pour faire appel de la résolution.


    Le NBTC a signé huit contrats d'une valeur de 13 milliards de bahts avec cinq partenaires à la fin de 2017. Les cinq lauréats ont été TOT, CAT Telecom, True Internet Corporation, TrueMove H Universal Communication et Interlink Telecom.


    Dans le cadre du projet USO Net, les villages désignés devaient accéder à Internet à une vitesse de connexion minimale de 30 mégabits par seconde pour un tarif mensuel maximal de 200 bahts.


    Dans le cadre du projet, quatre contrats concernent des services Internet rapide et quatre concernent des services de téléphonie mobile.
    TOT a remporté un contrat de 2,1 milliards de bahts pour l'installation du service haut débit Internet dans la zone 2 du nord du pays et un contrat de 2,4 milliards de bahts pour le même service dans les provinces du nord-est.


    L'entreprise de télécommunications d’État a également remporté un contrat de 1,8 milliard de bahts pour la fourniture d'un service de téléphonie mobile dans la zone 1 du Nord.


    Dans le cadre de ses projets, TOT a importé et installé des lignes de fibres optiques chinoises, ce qui est en conflit avec les spécifications, a indiqué la source.


    La source a indiqué que le projet visait à promouvoir les fournisseurs locaux. Ceux-ci doivent être choisis si l'équipement concerné peut être fourni par plus de trois fournisseurs thaïlandais, a précisé la source.


    De plus, TOT n'a pas réussi à livrer à temps les bâtiments USO Net sous contrat, selon la source. Seuls 10% des 300 bâtiments requis dans le cadre des contrats ont été achevés.


    Les services de téléphonie mobile ont été livrés dans les délais.


    Le secrétaire général du NBTC, Takorn Tantasith, a déclaré que le retard dans le projet USO Net, qui devait être achevé il y a un an, pèse lourdement sur le pays, en privant notamment les personnes des zones isolées de l'accès à Internet.

     

    img_0ed45e8f21fbda9d0f88702c8ec33b89.png.1662dc6f468eca9bcfe76e1180630b32.png

     


  7. La valeur des exportations de pierres précieuses et de bijoux de Thaïlande s'est élevée à 11,452 milliards de dollars américains (351 milliards de Bth) au cours des huit premiers mois de l'année, soit une hausse de 45,81% sur un an, a déclaré le ministre du Commerce, Weerasak Wangsuphakijk.

    Sur ces exportations, l’or représente à lui seul 6,212 milliards de dollars, enregistrant une augmentation de 107,16% sur un an.

    L’Asie du Sud-Est est le marché le plus important pour Thaïlande concernant les pierres précieuses et les bijoux, et les exportations de ces produits dans la région ont augmenté de 190,8%. Les exportations de pierres précieuses et de bijoux à Singapour ont augmenté de 307%, celles au Cambodge de 137% et de 84,14% en Inde, car la classe moyenne indienne a un pouvoir d'achat de plus en plus élevé.

    Cependant, les exportations vers d'autres marchés tels que Hong Kong, l'Union européenne et les États-Unis ont diminué. Par exemple, les exportations vers l’UE ont chuté de 0,74%.

    L’exportation de pierres précieuses et de bijoux est la troisième source de revenus du pays, et la croissance de ce secteur a profité à l’économie thaïlandaise, a déclaré Weerasak.

    Duangkamol Jiambutr, directeur du Gems and Jewellery Institute of Thailand, a déclaré que ces exportations serait fragilisées en cette fin d'année en raison de plusieurs facteurs, tels que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les manifestations à Hong Kong et le baht fort.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126652-export-of-thai-gems-jewellery-rises-despite-challenges-this-year/

    Weerasak

    imageproxy_php.jpg.b9b44e7b0e7851168789588916611034.jpg


  8. Agence du gouvernement

     

    BANGKOK (NNT) - La quantité de déchets rejetés par la mer vers la cote en Thaïlande est tombée à un chiffre compris entre 21 700 et 32 600 tonnes par an, après le succès d'un projet visant à augmenter de 25% le réemploi et le recyclage des matériaux. Les sacs en plastique restent la plus grande proportion de déchets présents dans l’environnement.

    Le secrétaire permanent du ministère de l'Environnement, Jatuporn Buruspat, a révélé une tendance à la baisse de la quantité de débris marins générés en Thaïlande, le volume d'ordures rejetés sur la côte en 2018 variant entre 21 700 et 32 600 tonnes. C’est une diminution évidente par rapport au montant enregistré en 2016, qui se situait entre 33 900 et 51 000 tonnes.

    Il a déclaré que la diminution des débris marins était due à une plus grande réutilisation et recyclage des matériaux, de 15% à 25%.

    En 2018, le Département des ressources marines et côtières (DMCR) a mené une étude sur la contamination microplastique dans l'environnement causée par la dégradation des débris de plastique et son effet à long terme sur la chaîne alimentaire et la santé humaine. L’étude, réalisée dans 18 provinces côtières, a révélé de 53 à 2 102 morceaux de microplastique par mètre carré de plage étaient rejetés pendant la saison sèche, le niveau de concentration tombant à "de 0 à 974" morceaux par mètre carré pendant la saison des pluies.

    Chaque année, le département organise des activités pour célébrer le nettoyage du littoral, le 3 septembre. Le 21 septembre, le département a également organisé des événements dans 24 provinces du littoral, qui ont permis de ramasser 230 000 débris soit 10 tonnes du milieu marin. La plupart de ces débris étaient des plastiques : sacs en plastique à 22%, des bouteilles en plastique à 16%, des récipients pour aliments en mousse (styromousse) à 9%, des bouteilles en verre à 5% et des pailles à 5%.

    350 081 débris ont été ramassés depuis le début de l'année sur les plages de 23 provinces côtières, pour un total de 32,83 tonnes. Les sacs en plastique représentent la plus grande proportion de ces débris (11,71%), suivis des récipients pour aliments en styromousse et des sacs pour aliments.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126599-thailand-generates-less-marine-debris/

    069f016a5a733c1b3de7a3617fc0d3a5.jpg.5b6bb671c7b9f5b4d276831a70f61dfb.jpg.4c952ab03a73bcef2555e4978e1c73b6.jpg


  9. Le Pape effectuera son 32e voyage apostolique du 19 au 26 novembre prochain en Thaïlande et au Japon. Le programme détaillé de cette quatrième tournée en Asie a été rendu public ce mercredi 2 octobre. En Thaïlande, le Pape soutiendra la communauté catholique, minoritaire dans ce pays largement bouddhiste. Le Pape rencontrera le Patriarche suprême des bouddhistes, ainsi que le Roi. Au Japon, François se rendra dans les deux villes dévastées lors de la Seconde Guerre mondiale. À Nagasaki, il prononcera un message sur les armes nucléaires. À Hiroshima, il s'engagera pour la paix. À Tokyo, il rencontrera les victimes de 2011, ainsi que l’Empereur Naruhito.
     

    La Thaïlande sera la première étape de ce nouveau déplacement du Pape en Asie. François quittera le Vatican mardi 19 novembre. Son avion décollera dans la soirée à destination de Bangkok où il est attendu à la mi-journée, mercredi 20 novembre. Un accueil officiel est prévu.

     

    La cérémonie de bienvenue se tiendra le lendemain, jeudi 21 novembre, dans la cour du palais, construit à la mode vénitienne, où siège le gouvernement. Le Pape y rencontrera le Premier ministre, avant de s’exprimer devant les autorités, la société civile et le corps diplomatique.

    Dans ce pays très majoritairement bouddhiste (95%), le Pape saluera le Patriarche suprême des bouddhistes, Somdet Phra Maha Munivong, dans le temple Rajabophit dont ce dernier est le supérieur. 

    En fin de matinée, une visite est prévue à l’hôpital Saint Joseph. Le Pape y rencontrera le personnel soignant puis, en privé, des malades et des personnes handicapées. Cette structure fut inaugurée à la fin du XIXème siècle pour soigner les pauvres, les missionnaires et les Français résidant dans le Royaume de Siam. Ce fut un des grands projets du vicaire apostolique du Siam de l’époque, Mgr Louis Vey, qui reçut alors le soutien du roi Rama V.

    Dans l’après-midi, le Pape s’entretiendra en privé avec le roi de Thaïlande, Maha Vajiralongkorn, Rama X, au palais Royal.

    Grande attention à la communauté catholique

    François se rendra ensuite au Stade national où il présidera la messe.

    Vendredi 22 novembre, le Pape consacrera sa journée à la communauté chrétienne, qui représente en Thaïlande environ 1% de la population. François s’exprimera devant les prêtres, religieux, religieuses, séminaristes et catéchistes, à la paroisse Saint-Pierre. 

    Au sanctuaire du bienheureux Nicholas Boonkerd Kitbamrung, il rencontrera les évêques thaïlandais et de la FABC, l’association des conférences épiscopales d’Asie. Sur place, François s’entretiendra également en privé avec les membres de la Compagnie de Jésus.

    Dans l’après-midi, le Pape prononcera un discours devant les responsables des Églises chrétiennes et des dignitaires d’autres religions à l’université de Chulalongkorn. Deuxième confession du pays, la communauté musulmane représente 4% de la population.

    Le Pape célèbrera la messe en présence des jeunes catholiques du pays en la cathédrale de l’Assomption.

    https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2019-10/programme-pape-voyage-japon-thailande.html

    cq5dam.thumbnail.cropped_750_422.jpeg.f94975fa3290bdcb4a3990e73cca89d0.jpeg


  10. BANGKOK (Reuters) - Le roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn a ordonné le transfert de deux unités de l’armée sous le commandement direct du palais, a révélé un décret royal prenant effet mardi.

    L’ordre du roi, signé par le Premier ministre Prayuth Chan-ocha, cite l’article 172 de la constitution, qui permet la publication d’un décret royal en cas d’une urgence menaçant la sécurité nationale et la monarchie.

    Il n'a pas précisé quelle urgence nécessitait une telle décision.

    Le décret transfère le commandement des 1er et 11e régiments d'infanterie basés à Bangkok de la chaîne de commandement militaire au commandement de la sécurité royale.

    Techniquement, le roi est le commandant en chef de toutes les forces armées thaïlandaises, mais le nouveau décret contourne la chaîne de commandement militaire habituelle.

    Les deux unités, qui faisaient autrefois partie de la première région de l’armée et chargée de la sécurité à Bangkok et du centre de la Thaïlande, relèveront désormais directement du roi et du commandant adjoint de l’unité qui est la reine Suthida.

    L’arrêté royal a été publié au Journal officiel lundi et est entré en vigueur le lendemain sans qu’il soit nécessaire de passer par le Parlement.

    Le roi Vajiralongkorn, âgé de 67 ans, a succédé à son père, le roi Bhumibol Adulyadej, en 2016 et a depuis consolidé l'autorité de la monarchie et de la maison royale avec l'aide d'un gouvernement militaire arrivé au pouvoir lors d'un coup d'État de 2014 dirigé par le chef de l'armée de l'époque, Prayuth.

    En juillet 2017, l’assemblée législative nommée par l’armée a modifié une loi de 1936 pour donner au roi le plein contrôle du Crown Property Bureau, qui gère les avoirs de plusieurs milliards de dollars de la Couronne et était auparavant sous la supervision du ministère des Finances.

    Les critiques publiques du roi ou de sa famille sont illégales et les insultes à la monarchie sont punissables d’une peine pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison en vertu des lois de lèse-majesté en Thaïlande.

    L'ancien chef de la junte, Prayuth, a pris ses fonctions cette année en tant que Premier ministre civil, après que son parti en faveur de l'armée ait été déclaré vainqueur d'une élection tenue en vertu de règles écrites par la junte.

    Le parti de Prayuth s'est donné pour mission de promouvoir les valeurs traditionnelles thaïlandaises de dévotion à la monarchie, accusant souvent les opposants d’être déloyaux envers le roi.

    https://www.reuters.com/article/us-thailand-king/thailands-king-takes-personal-control-of-two-key-army-units-idUSKBN1WG4ED

     


  11. PHUKET: Un garçon nouveau-né retrouvé abandonné près d'un lagon derrière un camp de travailleurs à Cherng Talay tôt dimanche matin (le 29 septembre) est décédé, a confirmé la police.

    Le bébé, qui n’a jamais eu de nom, est décédé lundi à l’hôpital Thalang, a confirmé le chef de la police de Cherng Talay, le colonel Akkanit Danpitaksan.

    «Le personnel de l'hôpital Thalang m'a appris que le nouveau-né était décédé parce qu'il était trop faible et incapable de respirer», a déclaré le Col Akkanit.

    La police de Cherng Talay a été appelée dans la lagune, située derrière un camp de travailleurs, Soi Cherng Talay 1, à 17h30 dimanche.

    Lorsque les officiers et les secouristes de la municipalité de Cherng Talay sont arrivés, les habitants du quartier portaient le bébé, a noté le rapport de police.

    Les habitants ont expliqué à la police qu'ils avaient trouvé le bébé emmailloté dans un drap et placé sur un morceau de carton près de l'étang.

    Les secouristes ont emmené le bébé à l'hôpital de Thalang pendant que les policiers inspectaient les lieux.

    La police a trouvé du sang sur le sol et a pris des photos de la scène.

    «Nous continuons de chercher les parents de l'enfant. Nous allons regarder toute vidéosurveillance dans la zone », a déclaré aujourd'hui le Col Akkanit au Phuket News.

    Il a refusé de révéler plus de détails sur la recherche de la mère et du père du nouveau-né. Le rapport de police indique que des policiers interrogent des personnes à l'entour.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126535-phuket-newborn-found-abandoned-has-died/

    imageproxy_php.jpg.72531e82a394475ef75d99248c07af53.jpg


  12. La porte-parole du gouvernement, Rachada Dhnadirek, a déclaré que le gouvernement avait approuvé un projet de loi proposé par le Bureau de lutte contre le blanchiment d'argent (AMLO) visant à contrôler les transactions électroniques dépassant 50 000 Bt (vers l'étranger), dans le but de lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

    Selon les normes internationales, il manque 17 "verrous" à la Thaïlande en matière de prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme.

    Les institutions financières et les entreprises relevant de la loi relative au blanchiment d’argent, telles que les vendeurs de pierres précieuses, les vendeurs de voitures ou les courtiers immobiliers, doivent faire l’objet d'un contrôle. Toutes les transactions seront arrêtées et signalées à AMLO si des signes suspects sont détectés.

    Les personnes qui envoient plus de 50 000 Bt à l’étranger et le destinataire devront fournir leur identité et leurs coordonnées aux banques avant que le transfert soit achevé.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126447-cabinet-okays-plan-to-inspect-e-bank-transfers-of-above-bt50000/

    800_6baeaef990c8ec9.jpg.e7295bf3da899a7c97cef234208e02a0.jpg.4d40b0aa486a5d12014e3631590063ba.jpg


  13. suite de cette affaire

     

    La Commission électorale (CE) a statué que M. Nawath Tohcharoensook, député Pheu Thai de Khon Kaen, n'était plus digne de son poste, après avoir été reconnu coupable et envoyé en prison par le tribunal provincial de Khon Kaen pour avoir commandité le meurtre d'un fonctionnaire local.

    Le Président de la Chambre des représentants, Chuan Leekpai, a déclaré aujourd’hui avoir été informé par la CE de sa décision de rejeter l'investiture de M. Nawath. Cette décision sera soumise au Cabinet pour qu’un décret royal soit publié afin de tenir une élection partielle dans la circonscription n ° 7 de Khon Kaen.

    Il a également déclaré que la CE avait statué sur le cas plutôt que de le transmettre à la Cour constitutionnelle.

    Le parti Pheu Thai avait précédemment insisté pour que M. Nawath conserve son statut de parlementaire, car le verdict du tribunal provincial de Khon Kaen était susceptible d'appel. D'autres, cependant, ont soutenu que seule la Cour constitutionnelle pouvait disqualifier un membre du parlement.

    M. Chuan a ajouté qu'il ferait campagne pour le candidat démocrate aux élections partielles, car aucune loi n'interdit au président de la Chambre de faire campagne, en dehors de ses heures de travail à l'assemblée.

    En ce qui concerne le débat sur le projet de loi budgétaire pour l'exercice 2020, prévu les 17 / 18 octobre, le Président de la Chambre a annoncé qu'il organiserait une réunion avec des représentants du gouvernement et de l'opposition pour discuter du nombre de jours de débat.

    Il a déclaré qu'il souhaitait donner aux deux parties la possibilité de débattre pleinement et que, par conséquent, le débat pourrait être prolongé d'un autre jour, mais pas de cinq jours comme demandé par l'opposition.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126477-ec-decides-to-strip-khon-kaen-mp-nawath-of-his-mp-status/

    imageproxy_php.jpg.53d15b435d5d74ab718d637cbdf20acc.jpg


  14. La police de Chiang Mai a été appelée mercredi matin dans un complexe situé sur la rocade extérieure de Maehia à Chiang Mai. Là se trouvait le corps d’un homme soupçonné de s'être suicidé.

    L'homme a ensuite été identifié comme étant Michael D., 57 ans, britannique et propriétaire d'une entreprise basée à Chiang Mai. Le médecin légiste a estimé que le décès a eu lieu entre 6 et 7 heures avant la découverte du corps.

    La police a trouvé une bouteille de vin vide et un bidon d'azote liquide près de la table de nuit. Il n'y avait aucun signe de lutte, de blessures ou d'objets de valeur manquants et la cause possible de la mort serait un suicide par azote. Le corps a été envoyé à l'hôpital Maharat Nakorn Chiang Mai pour être autopsié.

    Ploenyok Wanichkit, 26 ans, membre du personnel du complexe, a déclaré à la police que le défunt était arrivé au complexe en voiture blanche accompagné d'une femme. Le couple est arrivé vers 11 heures le lundi. La femme est partie avec la voiture tôt mardi matin.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126499-british-man-57-found-dead-in-chiang-mai-resort/

    800_b61e10ac774dcbf.jpg.72b8265cd7e1065c77cae2158e4ebf19.jpg.7c9a3fc5d400ab092fa16d7ce3f07979.jpg


  15. L'indice annuel des prix à la consommation de la Thaïlande a été de + 0,32% en septembre par rapport à l'année précédente, moins que prévu, selon les données du ministère du Commerce publiées mardi.

    A comparer aux prévisions de Reuters de 0,44% en septembre et à 0,52% en août.


    L’inflation globale de septembre a été à son niveau le plus bas depuis janvier et est restée en dessous de la fourchette cible de 1% à 4% de la Banque de Thaïlande (BoT), et ce, pour un quatrième mois consécutif.


    La BoT prévoit une inflation globale de 0,8% pour cette année, tandis que le ministère du Commerce prévoit de 0,7% à 1,0%.


    En janvier-septembre, l’inflation globale était de 0,81% et l’inflation sous-jacente de 0,54%.
    L'inflation sous-jacente représente la tendance de long terme de l'évolution du niveau des prix. 


    La semaine dernière, la BoT a laissé son taux directeur inchangé à 1,50%, après une réduction surprise en août. La prochaine révision de la politique monétaire aura lieu le 6 novembre.
    Ce taux de 1,50 % incite les investisseurs à spéculer et contribue à la politique du baht fort.

    Le riz gluant fait partie des produits qui ont le plus augmenté.

     

    999999-69112270046.jpg.d5b20144e611fa6c98d06acf2d60b8e6.jpg


  16. BANGKOK - Le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwan a nié lundi tout lien entre l'Etat islamique et la Thaïlande, en dépit de l'arrestation récente d'un étudiant thaïlandais en Egypte soupçonné d'appartenir au groupe terroriste.

    Quelques jours après que l'ambassade de Thaïlande au Caire a confirmé l'arrestation, Prawit a déclaré qu'il n'existait aucune preuve d'un quelconque mouvement aligné sur l'EI dans le royaume, en particulier dans la région du Grand Sud, où les séparatistes se battent pour un État islamique indépendant.

    "Nos enquêtes n'ont trouvé aucun lien entre la population des trois provinces les plus méridionales et l'État islamique", a déclaré Prawit. "Bien qu'il soit possible qu'ils se connaissent personnellement puisque certains d'entre eux ont étudié à l'étranger."

    Il a ajouté que le ministère des Affaires étrangères prenait des mesures pour aider l'étudiant appréhendé.

    Selon la déclaration de l’ambassade de Thaïlande, l’étudiant a été arrêté en Égypte le 24 septembre après que les autorités locales ont retrouvé des photos liées à Daech sur son téléphone portable. La suspicion s’est encore aggravée lorsqu’il est apparu dans une vidéo en ligne le montrant prônant un soutien à Daech.

    Une femme à Yala a identifié l'étudiant comme étant son fils Aiproheng Malee, qui étudie au Caire depuis deux ans. Elle a nié l'implication de son fils dans le groupe terroriste et a demandé aux autorités thaïlandaises de garantir sa liberté.

    «Son ami m'a appelé et m'a dit qu'Aiproheng avait été arrêté et forcé d'avouer», a déclaré Ya Malee à Khaosod.

    Les autorités thaïlandaises n’ont pas confirmé l’identité de l’étudiant. Il serait en garde à vue pour une enquête. On ne sait pas s'il a été accusé et si oui, de quoi.

    L’ambassade a déclaré que l'ambassadeur, Chainarong Keratiyutwong, avait rencontré le ministre égyptien Hazem El Tahry pour demander l’autorisation d'une aide consulaire pour l’étudiant. Le ministre a promis de transmettre la demande aux autorités compétentes, indique le communiqué.

    Selon les données de l’ambassade, environ 3 500 étudiants thaïlandais suivent des études islamiques en Égypte. La plupart d'entre eux viennent des trois provinces du sud.

    L’insurrection du sud de la Thaïlande a éclaté en 2004 dans le but de séparer les trois provinces de Yala, Pattani et Narathiwat et de faire revivre le sultanat indépendant de Patani.

    Les experts affirment qu’il n’existe aucune preuve concrète que les séparatistes font partie du mouvement djihadiste au sens large.

    Prenant la parole aujourd'hui, M. Prawit a également défendu une nouvelle mesure de sécurité exigeant que les habitants des trois provinces frontalières de Yala, Pattani et Narathiwat, enregistrent leurs cartes SIM prépayées avec empreintes digitales.

    Les activistes des droits civiques ont qualifié cette mesure d’atteinte à la vie privée, mais le gouvernement a déclaré que c’était une précaution nécessaire.

    "Nous ne violons pas leurs droits parce qu'ils peuvent utiliser leur téléphone portable quand ils le souhaitent", a déclaré Prawit.

    http://www.khaosodenglish.com/politics/2019/10/01/after-thai-man-arrested-in-egypt-prawit-denies-is-link-to-thailand/

     

    la mère de l'étudiant

    190930-TH-student-egypt-1000.jpg.2ff3c9c6d015dc9ddb691e44a3be0839.jpg


  17. Alors que les habitants de Bangkok se préparent à un nouvel hiver d’air toxique, un rapport du centre de recherche de Kasikorn (K-Research) a mis en garde mardi contre le coût financier de la pollution.

    Selon une estimation préliminaire de K-Research, le coût pour la santé des personnes touchées par la pollution à Bangkok atteindrait entre 700 et 800 millions de Bt si la situation persiste pendant les deux semaines c'est à dire jusqu’au 12 octobre. Bien évidemment rien ne dit que la pollution ne dure pas jusqu'en mai 2020. Dans ce cas, le coût se compterait en milliards.

    Les impacts supplémentaires sur le tourisme et les entreprises ne sont pas encore connus, selon le Centre de recherche.

    K-Research, citant des données d'Aqicn.org, a estimé que la pollution de l'air pourrait devenir plus grave que ce qu'elle avait été au début de cette année.

    Selon le rapport, le niveau de PM2,5 dans certaines zones de Bangkok atteignait 202 microgrammes par mètre cube (µg / m3) le 30 septembre.

    Les émissions des véhicules combinées à une zone d'air stagnant ont eu pour résultat que plusieurs zones du Grand Bangkok restent recouvertes d'une fine poussière de particules, a précisé le rapport.

    L'Organisation mondiale de la santé fixe la limite de sécurité des PM2,5 à 25 µg / m3, tandis que la Thaïlande double la limite de sécurité à 50 µg / m3.

    K-Research a déclaré qu'ils surveilleraient la situation et mettraient régulièrement à jour leurs estimations.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126343-toxic-bangkok-air-has-bt700-800m-healthcare-price-k-research/

    Aucun gouvernement n'a jamais pris la moindre mesure contre la pollution atmosphérique. Tout comme dans le dossier de la sécurité routière. D'ailleurs, les deux dossiers sont liés. Les gouvernements qui n'hésitent pas à restreindre la liberté dans certains domaines n'osent pas s'attaquer aux automobilistes à qui ils laissent la bride sur le cou.

    imageproxy_php.jpg.cf4523310feba5bc597e2114d4068b9b.jpg


  18.  

    BANGKOK - Un coup d’œil dans les grands magasins chics des centres commerciaux de luxe de Bangkok, c'est comme une publicité pour la présence française en Thaïlande, avec la mode haut de gamme dont Chanel et Hermes et bien d'autres. Mais, ce qui est moins connu, c’est que l’examen des usines de Thaïlande affichera un nombre tout aussi important de noms français.

    À l'occasion du 333e anniversaire de l'inauguration des relations franco-thaïlandaises, l'ambassadeur de France en Thaïlande, Jacques Lapouge, a accordé une entrevue à Khaosod English. Il a évoqué la présence française moins connue dans le commerce, le tourisme et même de l'art.

    «Les Thaïlandais utilisent des avions français, conduisent des voitures avec des pneus français, portent des lunettes françaises, ont des murs français dans leur maison, séjournent dans des hôtels français, prennent des médicaments français, mangent des biscuits français, du yogourt, des pommes, du fromage, du vin et portent des sacs à main de luxe français, Dit M. Lapouge.

    En valeur, plus de la moitié des importations thaïlandaises en provenance de France sont des équipements de transport, tels que des avions Airbus, le reste du volume des échanges étant destiné aux équipements industriels, mécaniques et agricoles. La Thaïlande vend des machines ainsi que des produits agricoles et de la pêche en France.

    «Je pense que la France et la Thaïlande souffrent du même genre de stéréotypes. Nous sommes de beaux pays connus pour le tourisme. Nous sommes très fiers d'être appréciés pour nos cuisines et notre belle langue », a déclaré Lapouge. «Mais les gens ont tendance à oublier que nous sommes aussi des pays industriels avec des économies dynamiques. Nous ne sommes pas seulement des endroits agréables.

    La France a le 7ème PIB mondial, selon le FMI, en avril 2019. En 2018, la Thaïlande a exporté pour un montant de 2,8 milliards d'euros et importé près de 1,7 milliard d'euros. La part de marché de la France en Thaïlande, selon les données de 2017, est de 1,5%, ce qui est inférieur à la part de l’Allemagne (2,7%) mais supérieure à celle du Royaume-Uni (1,2%).

    Il existe environ 300 entreprises françaises en Thaïlande, notamment dans le couloir économique de l’Est près du port de Laem Chabang à Chonburi.

    Certains noms bien connus sont Michelin, Saint-Gobain, Schneider Electric. Et n’oubliez pas les produits de beauté tels que L’Oreal et les produits de base des riches Bangkokiens, tels que Hermes, Chanel, Cartier, etc. Le plus grand opérateur hôtelier international de Thaïlande est également français - Accor Hotels-  qui compte plus de 80 hôtels à Bangkok (en Thaïlande ?), sous des enseignes Ibis, Movenpick, Novotel, etc.

    Les Français cherchent même à vendre du matériel médical et funéraire à la Thaïlande, comme l'a rapporté Khaosod English lors d'un récent salon professionnel.

    Mais certains de ces produits français sont maintenant confrontés à la concurrence féroce de ceux, meilleur marché, des pays asiatiques, notamment de la Chine.

    «Pour la qualité, la durabilité et la sécurité, en particulier dans le domaine les cosmétiques, les médicaments et les aliments, il est préférable de choisir des produits français», a déclaré Lapouge. «Thailand 4.0 devrait s'intéresser à la valeur réelle des produits et pas seulement aux premiers prix.»

    Par ailleurs, Officiellement, il y a environ 13 500 expatriés français en Thaïlande, bien que le nombre réel puisse atteindre 30 000 à 40 000 parce que tout le monde n’est pas inscrit à l’ambassade. Environ la moitié d’entre eux se trouvent à Bangkok, l’autre moitié dans des zones d’expatriation telles que Pattaya, Phuket, Chiang Mai et Koh Samui.

    Beaucoup travaillent dans les 300 entreprises françaises, tandis que d'autres sont enseignants, entrepreneurs et retraités. Beaucoup sont mariés avec des Thaïlandais.es.

    "Il existe une image selon laquelle la Thaïlande est un paradis et le coût de la vie n'est pas trop élevé", a déclaré Lapouge.

    En effet, la Thaïlande est la première destination touristique des Français en Asie, avec environ 750 000 touristes par an. À l’inverse, environ 90 000 Thaïlandais visitent la France chaque année.

    La diplomatie franco-thaïlandaise est également l'une des plus anciennes : 2019 marque le 333e anniversaire de la visite du premier émissaire siamois à la cour du monarque français Louis XIV, sous le règne du roi Narai en 1686. L'ambassade a récemment tenu une journée portes ouvertes de la résidence de l'ambassadeur pour célébrer l'événement.

    La France elle-même est souvent un refuge pour les exilés politiques thaïlandais; Le gouvernement français a accordé le statut de demandeur d'asile à trois critiques notoires de la monarchie en 2015, selon BBC Thai.

    M. Lapouge a déclaré que la politique diplomatique consistait à ne pas intervenir ni "donner des conseils" aux militants pro-démocratie, mais à se tenir au courant de l'actualité politique avec un "grand intérêt", du couronnement aux récentes élections et à la formation d'un gouvernement post-coup d’État. .

    Bien que la France et l'UE aient condamné le coup d’État de 2014 et suspendu tous les échanges à l'époque, l'ambassadeur a déclaré que la coopération était de retour dans son intégralité.

    «Il y a eu des mesures de l'UE mises en place après le coup d'État de 2014. Et maintenant, la France, à l'instar de l'UE, coopère complètement avec le gouvernement », a déclaré Lapouge.

    Les Français organisent nombre d'événements culturels en Thaïlande comme des expositions.

    Les Français parrainent également souvent des activités artistiques telles que la Semaine du design de Bangkok, le Festival des arts urbains de Bukruk et la Biennale des arts de Bangkok.

    http://www.khaosodenglish.com/life/embassy/2019/09/30/our-countries-suffer-from-same-stereotypes-french-ambassador-to-thailand/

     

    hedpic.thumb.jpg.68eccab2f3459783c2544e96b95ea88f.jpg


  19. L’industrie sucrière thaïlandaise est frappée par la double peine : chute des exportations et baisse des prix, selon les experts du secteur. La menace la plus imminente pour l’industrie est la chute du prix du sucre sur le marché mondial, qui a baissé de 10 à 11 cents la livre, son prix le plus bas depuis six ans.

    Le 19 septembre, FO Licht, expert agroalimentaire, a indiqué que les stocks mondiaux de sucre pour l'exercice 2018-2019 (d'octobre à septembre) s'élevaient à 78,19 millions de tonnes, sa production mondiale à 181,48 millions de tonnes et sa consommation à 186,45 millions de tonnes.

    Le rapport prévoyait que les réserves mondiales de sucre tomberaient à 72,67 millions de tonnes fin 2019, soit 38,97% de la consommation mondiale.

    L'énorme réserve mondiale a entraîné une baisse continue du prix du sucre sans aucun signe de reprise.

    Le pays qui souffre le plus est l’Inde, qui dispose de plus de 15 millions de tonnes de sucre en réserve.

    Certains pays voient dans la volonté de l’Inde d’augmenter ses exportations de sucre un facteur de baisse du prix du sucre.

    Les exportations de sucre de la Thaïlande au cours des huit premiers mois de l'année ont baissé de 7,212 millions à 6,067 millions de tonnes par rapport à l'année précédente. L’Indonésie, le Cambodge, Taïwan et le Myanmar sont des clients qui ont tous réduit leurs importations.

    Piromsak Saisunee, directeur de Karpolpalit Namtarn Co Ltd, a déclaré qu'outre la baisse du prix mondial du sucre, un autre facteur qui préoccupait l'industrie sucrière thaïlandaise était l'appréciation du baht. "Si le baht devenait plus fort que le 30,50 par rapport au dollar américain, l'industrie sucrière thaïlandaise perdrait la plupart de ses clients au profit du Brésil, notre principal concurrent", a-t-il déclaré. "Actuellement, la monnaie brésilienne, le real, s'affaiblit, ce qui stimule considérablement leurs exportations de sucre."

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126241-thai-sugar-industry-bitter-as-exports-and-price-fall/

    800_247de5f3fef0b11.jpg.a0ab816e81a159353dfed1ce45b82b10.jpg.a7ffdf65c16c3200970a0ad30486466b.jpg


  20. Le conseil de la SRT est susceptible de céder à la pression et de présenter sa démission

    Les membres du conseil des chemins de fer thaïlandais (SRT) devraient bientôt présenter leurs démissions au ministre des Transports Saksayam Chidchob, selon les sources.

    Depuis quelque temps, il y a des spéculations sur des pressions exercées sur les membres pour qu'ils démissionnent, le ministre ayant apparemment l'intention de reconstituer le conseil d'administration.

    Le conseil actuel a encore des projets clés à gérer. Le ministère a fixé au 15 octobre la date butoir pour que le consortium dirigé par le conglomérat thaïlandais Charoen Pokphand (CP) signe un contrat avec la SRT pour la construction de la ligne à grande vitesse reliant les 3 aéroports internationaux.

    Le consortium dirigé par le CP avait proposé le prix le plus bas de l'offre, mais on considérerait qu'il a abandonné le projet s'il ne signait pas le contrat avec SRT à cette date.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126112-srt-board-likely-to-give-in-to-minister’s-pressure-and-hand-in-resignations/

    Saksayam

    imageproxy_php.jpg.87cbb76baf2f226ea5631683c9de7d8a.jpg


  21. Du biodiesel moins cher sera disponible le mois prochain dans certaines stations-service.

    Le ministère de l'Énergie prévoit de lancer du biodiesel B10, composé à 90% de diesel et à 10% d'huile de palme.

    Sur les 100 raffineries d'huile de palme, neuf ont satisfait aux normes requises pour que l'huile de palme soit mélangée au diesel, a déclaré Somboon Norkaew,  du ministère de l'Énergie

    Quatre autres raffineries améliorent leur processus de production et devraient être en mesure de satisfaire à ce critère d’ici la fin de l’année.

    Les producteurs d’huile de palme doivent réduire leur taux de monoglycéride à moins de 0,4% contre 0,7% actuellement. Dans le même temps, les usines de raffinage de diesel doivent réduire la teneur en eau à moins de 200 parties par million (ppm) par rapport au niveau actuel de 300 ppm. La norme est définie par les constructeurs automobiles japonais.

    Il a indiqué qu'il consulterait prochainement les producteurs d'huile de palme en vue du lancement du programme B10 à l'échelle nationale en janvier. Le B10 sera disponible dans certaines stations-service à partir de ce mois d'octobre, a-t-il déclaré.

    Auttapol Rerkpiboon, président de PTT Oil, a déclaré que le B10 serait disponible dans tout le pays d'ici à janvier 2020.

    Il est actuellement disponible dans 100 stations sur 1 800 au total. À la fin de cette année, environ 150 stations-service fourniraient du B10 aux clients. PTT vend également actuellement du B20 dans 500 stations-service, a-t-il déclaré.

    Actuellement, le B10 est moins cher au litre que le B7, a-t-il déclaré.

    Simaroj, directeur général de Susco Public Company Limited, a annoncé que B10 sera disponible en janvier et que la société cessera de vendre du B7. Actuellement, la société vend également du B20 dans 105 stations-service.

    "Ce qui me préoccupe, c'est le coût élevé de la production d'huile de palme, car le gouvernement garantit les palmiers à 4 Bt / kg, mais si le gouvernement pouvait rendre le B10 moins cher que le B7 de 2 Bt / litre, il encouragerait la consommation", a-t-il ajouté.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126113-cheaper-biodiesel-to-go-on-sale-from-next-month/

    imageproxy_php.jpg.a184cbd588cae69ff6097ee5e43acc22.jpg


  22. L'investissement d'Airbus dans la CEE dépend d'un problème épineux de PPP (Partenariat Public Privé)

    L’engagement d’Airbus d’investir dans le Corridor économique de l’Est pourrait se concrétiser le mois prochain si une question épineuse était résolue, selon une source du Bureau du Corridor économique de l’Est (EECO).

    Malgré le voyage de Prayut à Paris et à Toulouse, Le constructeur aéronautique européen et les autorités thaïlandaises ne se sont pas encore mis d'accord sur les modalités d'investissement dans le projet : maintenance, réparation et révision d'aéronefs (MRO) à l'aéroport international U-tapao, Rayong, selon la source.

    La partie thaïlandaise insiste pour que l’entreprise commune entre Airbus et Thai Airways soit un partenariat public-privé (PPP) en tant que projet d’infrastructure publique dont les actifs seraient remis au gouvernement après 50 ans d’exploitation.

    Cependant, Airbus s'oppose à une joint-venture de PPP et souhaite plutôt qu'il s'agisse d'un projet d'investissement conjoint entre deux sociétés privées sans durée de vie. Soit THAI et AIRBUS, c'est d'ailleurs dans ces termes que la presse parle du projet depuis des années.

    La source a indiqué que le comité de sélection pourrait devoir transmettre la proposition d'Airbus au Cabinet pour examen ou apporter des modifications au cadre d'investissement précédent.

    La source a déclaré qu'Airbus reste intéressé par les projets d'investissement dans les MRO, car il y voit un potentiel.

    Selon le plan d'investissement de Thai Airways, elle investira 2 milliards de Bt entre 2023 et 2043 sur un investissement total estimé à 6,3 milliards de Bt dans le projet. Le reste sera investi par les partenaires commerciaux. La superficie désignée pour cet investissement est de 210 rai.

    Sa capacité sera d'environ 80 à 100 avions. Si l'investissement se déroule comme prévu, le centre commencera à fonctionner en 2023 avec une prévision de revenus allant de 400 à 500 milliards de Bt la première année.

    Il réparera environ 10 avions au cours de la première année d'exploitation. Les recettes devraient augmenter d'environ 2% par an et les recettes totales sur 50 ans devraient atteindre 200 milliards de Bt.

    Sumeth Damrongchaitham, président de Thai Airways, s'est montré optimiste quant au plan d'investissement. Il a ajouté que le comité de sélection attendait une proposition d'Airbus, qui devrait soumettre son plan d'ici le mois prochain.

    "Nous apprenons qu'Airbus fera une proposition en raison de la forte demande pour les services de MRO, mais seuls quelques détails du contrat d'investissement doivent encore être résolus", a-t-il ajouté.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126114-airbus-investment-in-eec-hinges-on-thorny-ppp-issue/

    Airbus peut très bien installer son centre MRO au Vietnam alors que la Thaïlande aura du mal à faire venir Boeing sous de telles conditions.

      imageproxy_php.png.695ca754e1780d3c3ffa04bb0c362c32.png


  23. CHIANG MAI (NNT) - Des responsables du bureau des beaux-arts ont fouillé le site archéologique de Wiang Tha Kan, dans le district de San Pa Tong, province de Chiang Mai. On a retrouvé jusqu'à 23 squelettes humains et le squelette d'un cheval. On pense qu'ils ont au moins mille ans.

    Les squelettes ont été retrouvés derrière un Chedi au temple Tha Kan, à Ban Klang, San Pa Tong. L'ancienne ville de Wiang Tha Kan était une forteresse du royaume Hariphunchai. (donc môn https://fr.wikipedia.org/wiki/Hariphunchai). Il a plus de 1400 ans. Vingt-trois squelettes ont été retrouvés à deux mètres de profondeur. Tous les squelettes étaient orientés vers l'ouest et le nord-ouest. Ils étaient couchés sur le dos, les genoux pliés.

    Mme Nongchanai Tharaksa, archéologue du bureau des beaux-arts à Chiang Mai, membre de l'équipe de fouilles, a déclaré qu'il s'agissait de leur deuxième fouille. La première fouille a eu lieu en 2012 et des squelettes de chevaux et d'êtres humains avaient également été retrouvés.

    Cette deuxième excavation a été entreprise dans la même zone. Les squelettes seront soumis à des tests ADN afin de déterminer leur âge approximatif.

    Les squelettes appartiennent à des hommes et à des femmes et à un enfant de moins de deux ans. On pense qu'ils ont plus de mille ans et la zone aurait pu être un cimetière. Cependant, les rfonctionnaires ne peuvent pas dire s’ils sont morts à la suite d’une guerre ou d’une épidémie. https://forum.thaivisa.com/topic/1126138-chiang-mai-discovers-ancient-human-skeletons/ a4aa61af141adfdd90949555e7393dd6_small.jpg.adb1f84f23dbd4b41e2a29d1e93ee9c8.jpg.71bfb86a7c6beba59c039939b6854536.jpg


  24.  

    Quatorze étudiants en formation professionnelle ont été tués et d'autres gravement blessés lorsque leur pickup s'est écrasé contre un poteau électrique situé au bord d'une route et s'est retourné dans le district de Bang Phli, dans la province de Samut Prakan, tôt ce dimanche.

    Le pick-up était une épave complète et a été retrouvé à environ 200 mètres du poteau à Soi Kingkaew 21 de Tambon Rachatheva.

    Selon un premier rapport de police, 18 étudiants du collège technique de Si Sa Ket étaient entassés à l'arrière du pickup. Les étudiants venaient juste de terminer une formation professionnelle dans une usine de Samut Prakan et avaient assisté à une fête et à un concert de Mor Lum, Soi Kingkaew 21.

    La police a déclaré que l'accident mortel s'était produit alors que le pickup ramenait les étudiants à leur logement.

    Citant des témoins oculaires, la police a déclaré qu'avant l'accident, le pickup faisait la course avec un autre camion ou pickup et que le conducteur avait peut-être perdu le contrôle et heurté le poteau en bordure de route.

    La force de l’impact a projeté la plupart des élèves du camion sur la route.

    Le conducteur, dont l'identité n'avait pas encore été révélée, fait partie des blessés.

    La police a déclaré qu'elle vérifierait les images de la vidéosurveillance sur les lieux pour évaluer la cause du carnage et interrogerait le conducteur.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126037-14-vocational-students-die-in-road-carnage-in-samut-prakan/

    Le code de la route n'est pas respecté et la police qui ne le connaît pas toujours ne fait rien pour le faire respecter. Quand un contrevenant est identifié, il est condamné à une amende symbolique. Aucun gouvernement n'a jamais pris la moindre mesure pour mettre fin au carnage.

    imageproxy_php.jpg.daa2cfd70cbeae7b7aef7b3e7dffcaed.jpg


  25. Le programme «Chim, Shop, Chai» (goûte, fait du shopping et achète) est un immense succès. Chaque jour, un million de personnes peuvent s'inscrire. Le million de Thaïlandais à été atteint en moins de trois heures au 5e jour. Les personnes qui ont souscrit reçoivent au cadeau de 1 000 bahts à dépenser pour promouvoir tourisme intérieur dans des boutiques agrées.

    Deux heures et 56 minutes, c'est le record pour atteindre l'objectif d'un million par jour, vendredi. Lundi, l'objectif d'un million de candidats a été atteint à 13 h 43, à 8 h 11 mardi, à 6 h 18 mercredi et à 5 h 40 jeudi. Le top départ de chaque journée est donné à minuit.

    Le gouvernement s'est fixé l'objectif de 10 millions de bénéficiaires du programme, qui devrait être atteint dans les cinq prochains jours.

    M. Payong Srivanich, directeur général de la Krung Thai, impliquée dans le programme, a déclaré que la banque surveillait de près l'enregistrement en ligne pour garantir un processus simple, sûr et pratique tout en préservant la confidentialité des données.

    Le cadeau de 1 000 bahts peut être dépensé, à compter d’aujourd’hui, dans les provinces choisies par les candidats. Sur un million de personnes qui ont posé leur candidature le premier jour, 800 000 ont passé la sélection avec succès, mais les autres, dont les demandes ont été rejetées, peuvent présenter une nouvelle demande.

    Les candidats retenus doivent dépenser 1 000 bahts dans les 14 jours dans les magasins ayant adhéré au programme. Les bénéficiaires doivent dépenser dans une autre province que la leur pour les inciter à voyager.

    Si les candidats ne dépensent leurs 1000 bahts dans les 14 jours, le cadeau sera annulé et ils ne pourront plus présenter de demande.

    Selon M. Lawan Saengsanit, du bureau de la police fiscale, 54% des candidats sont âgés de 31 à 60 ans, 32% sont âgés de 22 à 30 ans, 8% sont âgés de 18 à 21 ans et 6% le groupe des plus de 60 ans.

    Les personnes résidant dans la région centrale représentent 43% des demandeurs, suivies de 16% des habitants du Nord-Est, 15% de l'Est, 11% des habitants du Sud, 9% des habitants du Nord et 6% des Occidentaux.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126011-record-breaking-number-of-applications-for-“chim-shop-chai”-program/

     

    TSNBg3wSBdng7ijM75P8bxFO8o7mpcc5OcYvf0WZBGl.jpg.7de347e8799af9ef947ea69beb1deb4f.jpg

×