Aller au contenu
BANGKOK 15 October 2019 20:32

Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    14 706
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Messages posté(e)s par Le Modérateur


  1. Sept districts de la province d'Ubon Ratchathani, dans le nord-est du pays, sont toujours inondés. Les inondations dans les districts de Ubon ville, Warin Chamrap et Sawang Weerawong sont toujours graves, selon l'administration provinciale.

    Les images du satellite Thai Choke, une agence de développement de technologies spatiales (GISTDA) prise hier, montrent des zones le long des rivières Moon et Chi soit environ 140 000 rai, toujours inondées.

    Les zones inondées apparaissent en marron à cause des sédiments massifs entraînés par les courants.

    L'administration provinciale a annoncé que les inondations dans la province d'Ubon Ratchathani, consécutives aux dépressions tropicales Podul et Kajiki depuis le 29 août, avaient touché plus de 42 000 ménages dans 25 districts, causant des dommages complets à 414 maisons et des dommages partiels à plus de 5 500 habitations.

    Plus de 630 000 rai de terres agricoles, dont environ 530 000 rai de riziculture dans 23 districts, ont été endommagés. Trois personnes se sont noyées.

    Le niveau d'eau dans la rivière Moon en ville a baissé, rendant la route riveraine praticable pour les voitures. Les habitants ont commencé à nettoyer leurs maisons recouvertes de boue apportée par la crue, tandis que d'autres ont retiré les sacs de sable utilisés pour former un mur anti-crue.

    Certaines zones basses de la ville se sont retrouvées sous deux mètres d'eau au plus fort de l'inondation.

    Le drainage de l’eau de la rivière Moon dans le Mékong se déroule sans à-coup. Le niveau de la rivière Moon a baissé de 21 cm par rapport au niveau d’hier.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1126008-seven-districts-in-ubon-remain-flooded/

    ubon.jpg.8652bf70d4a3af9d4ceaabb4efe98ec8.jpg.240711a055d2afc1b0c7694cd1e98f6d.jpg


  2. BANGKOK (NNT) - Le Ministère du commerce de la Thaïlande supprimera quatre catégories d’entreprises de la liste des activités interdites aux étrangers par le Foreign Business Act B.E. 2542 Cela permettra des investissements étrangers ce qui facilitera les affaires.

    Le Directeur du Département du développement des entreprises (DBD), Poonpong Naiyanapakorn, a révélé que la prohibition des entreprises étrangères serait levée pour
    les télécommunications sans réseau,
    les centres de trésorerie,
    les installations de maintenance d'aéronefs et des pièces d'aéronefs 
    le développement de logiciels à forte valeur ajoutée.

    Il a ajouté que la levée des interdictions de ces catégories d'entreprises serait facilitée par les lois connexes, ce qui contribuerait à réduire les coûts, les délais et la complexité auxquels sont confrontés les investisseurs étrangers lorsqu'ils demandent des autorisations à des organismes apparentés. Cela contribuera à améliorer la facilité des affaires et à attirer davantage d'investisseurs et de talents du monde entier en Thaïlande.

    Le chef du DBD a déclaré aujourd’hui que ces quatre catégories d’entreprises respectaient les orientations du développement économique du pays et que la liberté d’investissement contribuerait à améliorer les connaissances du peuple thaïlandais et à renforcer la compétitivité de ses entreprises au niveau mondial, tout en promouvant l'économie numérique.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125998-commerce-ministry-to-open-four-business-categories-to-foreign-investment/

    On peut considérer que, concernant la maintenance aéronautique, cette levée de l'interdiction était devenue obligatoire alors qu'AIRBUS est censé ouvrir un énorme centre de maintenant à U-Tapao

    f91325246fd2a551a1677e8f6bde6b37_small.jpg.5010572af8c07c35f34ac73cbfc67246.jpg.220c2133afb6a906952a9c691e5fcbc1.jpg


  3.  

    PHUKET: Nitinai Sirismatthakarn, président des aéroports de Thaïlande (AoT), a averti que les responsables de l'aéroport international de Phuket seraient «plus stricts» pour les personnes se trouvant sur la plage qui prennent des photos d'aéronefs en bout de piste. Il s'agit d'un problème de sécurité alors que l'aéroport va accueillir plus d'avions durant la haute saison.

    AoT a posté un avertissement le 25 septembre.

    La mise en garde interdit l'utilisation de drones, de pointeurs laser, de ballons et de lanternes khom loy sur la plage que les avions survolent à une vitesse très réduite.

    L'avis mettait également en garde contre le kite-board dans les eaux proches de l'extrémité de la piste et même contre l'utilisation du flash de l'appareil photo.

    Contrevenir à la loi protégeant l'aéroport concernant la sécurité et la sûreté peut mener des personnes condamnées à 15-20 ans de prison, ou une amende de 600 000 à 800 000 thb, d'après le message.

    Dans les cas les plus grave, le contrevenant peut être passible de la peine de mort - un fait très médiatisé dans le monde plus tôt cette année. Les médias étrangers affirmaient que la peine de mort pourrait être invoquée contre des personnes prenant simplement des selfies sur la plage alors que des avions volaient au-dessus de leur tête.

    Les articles concernant la "peine de mort pour selfies" ont été sommairement rejetés par le directeur de l'aéroport international de Phuket, Thanee Chuangchoo.

    "Prendre des selfies ou des photos d'avions debout sur la plage de Mai Khao n'entraînera pas la peine de mort", a déclaré M. Thanee.

    "Mais si des personnes perturbent le pilotage d'un aéronef, par exemple en distrayant les pilotes avec des stylos laser ou des drones, un tel comportement poussera l'autorité de l'aviation civile de Thaïlande (CAAT) à invoquer la loi ", a-t-il ajouté.

    Le président de l'AoT, Nitinai Sirismatthakarn, a expliqué dans une vidéo sur la chaîne officielle AoT YouTube que l'avertissement est publié car l'aéroport de Phuket est sur le point d'entrer dans son horaire "d'hiver" très chargé.

    «En octobre le programme d'hiver commence, c'est à dire que les avions atterriront du côté de la plage de Mai Khao. À l'heure actuelle, nous sommes encore dans la période d'été, de sorte que les avions atterrissent du côté opposé.

    "À partir d'octobre, nous verrons beaucoup de selfies avec des avions sur les réseaux sociaux", a-t-il ajouté.

    «Après octobre, les avions atterriront du côté de la plage et nous serons plus stricts, pas seulement à Phuket. Il ne devrait pas y avoir de photographie dans la zone », a déclaré M. Nitinai.

    «Il y a deux problèmes. Il n'y a qu'un petit espace entre la piste et la clôture (près de la plage). Les gros avions créent des turbulences à cause de leurs moteurs. Nous nous soucions de la sécurité des touristes, car s’ils prennent des photos sur le front de mer, les turbulences peuvent leur nuire », a-t-il déclaré.

    En ce qui concerne le problème de la peine de mort, M. Nitinai a expliqué: «La mort ne sera pas appliquée à ceux qui prennent des photos d’avions, mais pour ceux qui utilisent des pointeurs laser ou un flash.

    «J'ai vu une photo montrant un touriste jetant une pierre sur un avion volant très bas. Une des personnes sur la photo a été interpellée », a-t-il noté.

    Si une simple action, telle que lancer une pierre, avait des conséquences très graves, la personne pourrait faire face à une lourde amende, a expliqué M. Nitinai.

    "Si l'avion s'écrase, cette personne pourrait être condamnée à la prison à vie ou même à la peine de mort", a-t-il déclaré.

    «Les gens ne savent pas à quel point un flash d'appareil photo affecte les pilotes, alors nous leur demandons de ne pas les utiliser. Mais si quelqu'un pointe un laser ou jette une pierre sur un avion, tout le monde sur la plage sera interrogé pour savoir qui est responsable », a assuré M. Nitinai.

    Interrogé sur les raisons pour lesquelles il est permis de prendre des photos dans d'autres aéroports alors que l'aéroport de Phuket est si strict, il a répondu: «C'est la même loi partout. Prendre des photos ne vous amènera peut-être pas en prison, mais vous pourrez être interrogé. "

    M. Nitinai a également répété à plusieurs reprises: "Il s'agit d'un problème national, nous accordons la priorité à la sécurité."

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125576-phuket-airport-to-be-‘more-strict’-on-beach-going-photo-takers-over-safety/

    1569495721_1-org.jpg.387e120e68987e75a76a3e5f098104e5.jpg.1634256b079be6f12a5ab9aceb3fd0fc.jpg


  4. Le gouvernement a décidé de suspendre trois projets de TGV en raison du manque d'intérêt des investisseurs privé dans une démarche public - privé.

    Des sources bien informées au sein du ministère des Transports ont déclaré qu'aucun des trois projets, à savoir
    la route nord Bangkok-Phitsanuloke-Chiang Mai,
    la route sud Bangkok-Surat Thani
    et la deuxième phase de la route orientale entre Rayong et Trat,
    ne figurait le schéma directeur des infrastructures récemment présenté au conseil des ministres de l'économie par le ministère des Transports lors de la dernière réunion.

    Bien qu'une étude de faisabilité du projet de TGV Bangkok-Phitsanuloke-Chiang Mai ait été achevée, les sources ont indiqué que le gouvernement avait clairement indiqué qu'il n'investirait dans le projet que si le Japon acceptait de co-investir et de fournir un transfert de technologie.

    Pour le projet TGV Bangkok-Surat Thani, le gouvernement doute qu'il soit économiquement viable, en raison des coûts d'investissement élevés et du court trajet de 600 km, qui pourrait ne pas attirer les investisseurs du secteur privé, ont déclaré les sources. D'autant que le doublement de La voie en direction du sud est actuellement en construction et devrait être opérationnelle dans les 3-4 prochaines années.

    Les négociations avec le Japon en vue d'un co-investissement dans le projet de route du nord n'ont pas abouti. La partie japonaise a déclaré qu’elle n’avait jamais investi dans un projet de TGV en dehors du Japon et qu’elle hésitait donc à investir en Thaïlande.

    Cependant, M. Chayatham Promsorn, du Bureau des politiques de transport, a déclaré que le gouvernement thaïlandais avait pour objectif de développer le projet de TGV sino-thaïlandais entre Bangkok et Nong Khai. Il sera connectée au TGV Chinese3-Lao dans le cadre de l'initiative Belt and Road.

    Alors que le TGV au Laos est presque terminé, il a déclaré que la Thaïlande devait accélérer la construction du projet Bangkok-Nong Khai.

    La construction de la première phase du projet, entre Bangkok et Nakhon Ratchasima, devrait être achevée dans les deux prochaines années, tandis que la conception de la deuxième phase, de Nakhon Ratchasima à Nong Khai, est en cours. Pour l'instant très peu de contrats ont été signés avec la Chine et la construction balbutie. Il faudrait une importante aide logistique de la part des Chinois pour que la ligne Bangkok - Korat ouvre en 2022.

    M. Chaiyatham a fait remarquer que le développement des villes le long du tracé devait être entrepris parallèlement à la construction de la voie ferrée pour tirer le meilleur parti du projet.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125613-three-high-speed-train-projects-shelved-due-to-lack-investor-interest/

    imageproxy_php.jpg.eb4405d45c743c61f2730b9a77d5bd61.jpg


  5. Les ménages à faible revenu auront accès à l'électricité et à l'eau gratuitement pendant un an

     

    Le gouvernement a accepté d'étendre la gratuité de l'eau et de l'électricité aux familles pauvres pour une autre année, jusqu'au 30 septembre 2020.

    Le ministre des Finances, Uttama Savanayana, a déclaré jeudi que le Comité du Fonds Pracharat pour l'économie avait décidé d'étendre les services gratuits, qui devaient expirer à la fin du mois.

    Dans le cadre du programme de services publics gratuits, chaque ménage aura accès à de l'électricité gratuite jusqu'à 230 bahts par mois et à de l'eau du robinet gratuite jusqu'à 100 bahts par mois. Ainsi ce n'est pas la totalité de la facture d'électricité qui est prise en charge par l'état mais 230 bahts par mois ; tout ce qui est au dessus de ces 230 bahts est à payer par la famille.

     

    Par ailleurs, les personnes à faible revenu titulaires d'une carte d'assistance sociale Pracharat bénéficieront d'une exemption de TVA de 7% pendant un an, a déclaré M. Uttama.

    Sur ces 7 %,  5% seront versés sur les comptes de portefeuille électronique des détenteurs de carte le 15 de chaque mois et ce montant pourra être retiré en espèces. 1% sera conservé dans le fonds d'épargne national et le 1% restant sera prélevé à titre de taxe.

    M. Uttama a déclaré que l'électricité et l'eau gratuites, ainsi que les abattements de TVA pour les détenteurs de cartes, coûteraient au gouvernement environ 1,87 milliard de bahts par an "ce qui ne représente pas beaucoup, mais est suffisant pour les pauvres." (sic)

    Le fonds Pracharat détient maintenant 12 milliards de bahts, mais avec une injection supplémentaire de 40 milliards de bahts dans le nouveau budget pour l'exercice 2020, le fonds sera en mesure de veiller au bien-être des pauvres de manière continue, a déclaré le ministre des Finances.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125615-low-income-households-will-get-free-electricity-and-water-for-another-year/

    imageproxy_php.jpg.6907c97bf4e531b55cf86eeb95ca02b6.jpg


  6. La Thaïlande s'efforce d'encourager davantage de personnes à se faire soigner dans le royaume.
    Et les autorités veulent que les gens restent plus longtemps.
    Ainsi, elles facilitent l'arrivée des ressortissants de certains pays et prévoient d'introduire un "visa médical" (non-MT) afin que les visiteurs puissent rester pendant un an.
    Les pays qui en bénéficieront sont les pays riches qui, selon le vice-premier ministre, ne menaceront ni les systèmes ni les infrastructures de la Thaïlande.
    Les propositions ont été annoncées hier par le ministre de la santé, Anutin Charnvirakul, et le ministre du Tourisme, Phiphat Ratchakitprakarn.
    Deux pays s'ajouteront probablement à ceux pouvant bénéficier d'une exemption de visa de 90 jours pour tourisme médical: ce sont les États-Unis et le Japon.
    À l'heure actuelle, l'exemption concerne six pays arabes et 4 pays de l'ASEAN, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, le Vietnam et la Chine.
    Le malade et trois autres personnes peuvent entrer avec de tels visas.
    Des projets pour un nouveau visa médical (non-MT) sont également à l’étude. Un tel visa encouragerait les touristes médicaux à rester plus longtemps pour se faire soigner.
    Ils seraient en mesure de rester toute une année avec autant d'entrées et de sorties qu'ils le voudraient.
    Le but est de donner à ces personnes un accès plus facile aux installations de convalescence en Thaïlande.
    Il est proposé d'ajouter quatre pays à ceux pouvant demander un visa étendu: la Corée du Sud, la Belgique, l'Autriche et la Nouvelle-Zélande.
    Selon Daily News, 3,42 millions de touristes se sont rendus en Thaïlande l'année dernière pour des raisons médicales, dépensant 28 milliards de baht en hausse d'environ 6% par rapport à l'année précédente.
    L’objectif des nouvelles propositions est de faire de la Thaïlande l’un des dix premiers pays du monde pour le tourisme médical.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125633-year-long-medical-visa-proposed-to-make-thailand-top-ten-for-medical-tourism/

    1pm2.jpg.f87667d2319dedfb8bdb3e0f9d843e1b.jpg.fb5c072312cfb1c7438f7edff54389fd.jpg


  7. Les produits agricoles ont un avenir prometteur sur le marché chinois, mais le baht fort entraîne d’énormes pertes de revenus, ont déclaré les exportateurs de tapioca.

    "L'appréciation du baht par rapport au dollar américain et au yuan chinois nous a fait perdre 10 milliards de Bt", a déclaré Somboon Wattanavanichkul, président de la North Eastern Tapioca Association.

    Les exportateurs veulent un baht à 32 Bt pour un dollar afin d'assurer la compétitivité des prix des produits agricoles sur les marchés extérieurs, a-t-il déclaré.

    Le baht se négocie actuellement autour de 30 Bt pour un dollar, soit une appréciation de 5% depuis janvier cette année. Si la Réserve fédérale américaine réduisait à nouveau son taux directeur, cela renforcerait encore le baht. Les autorités thaïlandaises devraient donc examiner les taux de change, a-t-il déclaré. Les exportateurs thaïlandais et leurs homologues chinois ont récemment signé un protocole d’accord portant sur 2,68 millions de tonnes de produits à base de tapioca - chips et amidon - d’une valeur de 608 millions de dollars (18,464 milliards de thb).

    La signature du protocole d'accord a eu lieu la semaine dernière lors de la visite en Chine d'une délégation thaïlandaise conduite par la ministre du Commerce, Jurin Laksanawisit, dans le but d'exporter davantage de produits agricoles en Chine.

    Les commerçants chinois vont importer ce lot de copeaux de tapioca et d'amidon entre octobre de cette année et octobre de l'année prochaine.

    Boonchai Srichaiyongpanich, président de l’Association pour le commerce du tapioca thaïlandais, a déclaré que la demande d’exportation était supérieure à celle de la production de tapioca de la Thaïlande, ce qui a entraîné une hausse du prix des racines de manioc. La racine fraîche se vend maintenant entre 2,10 et 2,40 Bt / kg.

    La Thaïlande est actuellement en mesure de produire environ 30 millions de tonnes de tapioca. Il a ajouté que la capacité de production devrait atteindre 40 millions de tonnes pour répondre à la forte demande extérieure. La Thaïlande pourrait augmenter les rendements en racines de manioc de 3,6 t à 5 t (le rai ?), a-t-il suggéré. La superficie totale des terres plantées en tapioca en Thaïlande est estimée à 8 millions de rai.

    De janvier à juillet, les négociants thaïlandais ont exporté 4,5 millions de tonnes de produits à base de tapioca pour un montant de 1,69 milliard de dollars, en baisse de 11,63%. Toutefois, le marché chinois reste prometteur, car la Chine devrait importer davantage de produits à base de manioc afin de produire de l'éthanol et de la farine fourragère, selon les exportateurs thaïlandais.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125603-strong-baht-takes-a-toll-on-thai-tapioca-export-revenue/

    imageproxy_php.png.aecd448c28d8bed21178c4713265e3df.png


  8. Le président américain Donald Trump a annoncé qu'il se rendrait en Thaïlande avec la Première Dame, après avoir organisé une soirée à New York à laquelle participaient le Premier ministre Prayut Chan-o-cha et son épouse le 24 septembre.

    Prayut, qui est à New York pour la session des Nations Unies, a eu une bref entretien avec Trump, au cours duquel il a lancé une invitation, a déclaré Narumon Pinyosinwat, porte-parole du Premier ministre.

    Bien qu'aucune annonce officielle n'ait été faite à propos de cette visite, il est probable que le président américain vienne lors du 35ème sommet de l'ASEAN, qui se tiendra à Bangkok du 31 octobre au 4 novembre.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125499-trump-accepts-prayut’s-invitation-to-visit-thailand/

    imageproxy_php.jpg.12582e95ecb97931d8ee530f30f821a3.jpg


  9. suite de cette histoire

    Contrairement à ce qu'on pouvait penser, le député condamné à mort n'est pas un ex-député mais bien un député élu ou réélu en mars 2019.

     

     

     

    La Cour constitutionnelle doit décider si le député Pheu Thai de Khon Kaen Nawat Tohcharoensuk a perdu son siège après avoir été reconnu coupable d'avoir ordonné un assassinat, a déclaré jeudi le président du Parlement, Chuan Leekpai.

    Le tribunal provincial de Khon Kaen a condamné mardi Nawat, 52 ans, élu dans la circonscription 7 de Khon Kaen, pour avoir organisé l'assassinat de Suchart Khotethum, chef de l'administration provinciale de Khon Kaen, en 2013. Il y a un pourvoi automatique en cas de condamnation à mort.

    La victime a été abattue devant son domicile à Khon Kaen le 3 mai 2013, alors qu'elle s'apprêtait à partir au travail.

    M. Chuan, président de la Chambre, a déclaré que le secrétariat enverrait une lettre notifiant à la commission électorale son avis sur cette affaire.

    L’organe habilité à décider du statut du député est la Cour constitutionnelle.

    Pour obtenir le détail de la décision du tribunal, les députés devraient signer une demande officielle et la CE la transmettrait ensuite à la cour constitutionnelle.

    «Cette affaire doit être traitée de manière urgente car la CE est tenue de tenir une élection partielle dans un délai de 45 jours.

    "Cependant, je confirme que je ne suis pas habilité à statuer sur cette affaire, qui sera transmise à la CE.

    "Quant à savoir si M. Nawat sera autorisé à sortir de prison [on en conclut que sa caution a été refusée et qu'il est en prison ] pour siéger à la Chambre lorsqu'elle reprendra ses travaux, je ne répondrai pas à cette question car c'est prématuré ", a déclaré M. Chuan.

    Le vice-Premier ministre Wassanu Krea-ngam, expert juridique du gouvernement, a déclaré mercredi que, en vertu de la Constitution, Nawat avait perdu son siège à la Chambre immédiatement après avoir été condamné par le tribunal. Il a admis que certaines personnes n'étaient pas d'accord.

     

    former-thai-mp-sentenced-to-death.jpg.38b6740c995880b3fd8d161ddcbe7e0e.jpg


  10. BANGKOK (Reuters) - La banque centrale thaïlandaise a laissé son taux directeur inchangé mercredi, tout en réduisant ses prévisions de croissance économique pour 2019 et en prévoyant une contraction des exportations cette année, ce qui affecterait la demande intérieure.

    Le comité de politique monétaire (MPC) de la Banque de Thaïlande (BOT) a voté à l'unanimité de maintenir le taux de rachat à un jour.

    La BOT a abaissé sa prévision de croissance du PIB pour 2019 de 3,3% à 2,8% en juin dernier. Elle avait déjà baissé sa prévision de 3,8 / 4 % à 3,3 % il y a quelques mois. Les exportations, principal moteur de la croissance économique, devraient se contracter de 1% cette année.

    C'est la quatrième fois en neuf mois que les prévisions économiques ont été réduites.

    La Thaïlande est confrontée à un ralentissement de la croissance, à une inflation inférieure à l'objectif, à un baht en hausse, à des risques pour la stabilité financière, à une atonie du tourisme et à une perte de confiance des consommateurs.

    Les tristes prévisions de mercredi "ne sont pas une surprise", a déclaré Thammarat Kittisiripat, économiste du groupe Tisco. "Si les risques de dégradation ne se détériorent pas encore davantage, le taux directeur restera probablement inchangé pour le reste de l'année."

    Capital Economics, qui s’attendait à une réduction des taux mercredi, a indiqué qu’il en prévoyait toujours une avant la fin de l’année compte tenu de "la piètre perspective de l’économie". Une réduction du taux devrait entraîner une baisse du baht et une relance des exportations et du tourisme.

    La BOT s'inquiète de la vigueur du baht, la devise la plus performante de l'Asie cette année, avec une hausse de près de 6,5% par rapport au dollar américain.

    Le 19 septembre, l’Indonésie a abaissé les taux pour la troisième fois consécutive afin de favoriser la croissance, tandis que les Philippines devraient procéder à leur troisième réduction cette année jeudi.

    En avril-juin, la croissance thaïlandaise était de 2,3%, soit le rythme annuel le plus faible en presque cinq ans, en raison de la chute des exportations.

    Pour tenter de relancer l'économie, le gouvernement a annoncé le mois dernier des mesures de relance de 10 milliards de dollars. Le ministre des Finances, Uttama Savanayana, a déclaré que davantage pourrait être fait si nécessaire. La banque centrale a abaissé sa prévision d'inflation globale pour 2019 de 1 % à 0,8 %. Le BOT prévoit désormais 39,7 millions de touristes étrangers cette année, contre 39,9 millions prévus il y a trois mois et plus 40 millions annoncés en janvier 2019.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125384-thailand-slashes-growth-and-export-forecasts-again-holds-key-rate/

    800_b2925c0df1c2aa5.jpg.e28ab1f2b4da9720dc81c8ecb08c5d6d.jpg.f8fbab288b6ada55bc876969a334d45d.jpg

     


  11. Les États-Unis ont vendu huit hélicoptères d'attaque légers et d'autres articles militaires pour un montant de 12 milliards de Bt à la Thaïlande, selon un communiqué du gouvernement américain publié hier.

    Outre les huit hélicoptères AH6I fabriqués par Boeing, le contrat de 400 millions de dollars US inclut également des munitions pour leur armement, telles que 50 missiles anti-char guidés AGM-114R Hellfire, 200 roquettes Advance Precision Kill System et 70 Hydra non guidée.

    L'AGM-114 Hellfire (hellfire signifie en anglais « feu de l'enfer ») est un missile antichar à guidage laser semi-actif, ou à guidage radar en fonction des versions. Il est fabriqué par l'entreprise de défense américaine Lockheed Martin. Il est principalement utilisé sur les hélicoptères, notamment sur l'AH-64 Apache, mais également sur des drones tels que les MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper et, depuis 2017, à bord de navires de guerre. Très polyvalent, il peut être employé contre tout type de véhicule, mais aussi contre des bâtiments. Sa portée relativement longue permet au lanceur de rester à l'abri, voire invisible.

    Dix ensembles de mitrailleuses à grande vitesse et quatre ensembles de mitrailleuses lourdes de gros calibre font également partie du lot.

    Plusieurs ensembles de radars aériens, d’appareils de communication et de navigation pour les hélicoptères et 20 jeux de lunettes de vision nocturne ont également été commandés.

    Le communiqué, publié par la Defense Security Cooperation pour le compte du département américain de la Défense, indique que les huit nouveaux hélicoptères remplaceront les sept hélicoptères d'attaque AH-1F Cobra vieillissants de la flotte de l'armée royale thaïlandaise.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125399-thai-army-buys-eight-attack-choppers-for-bt12-bn-from-us/

    800_0c08ea72479bdca.jpg.cfe7450fdc9a893c3c5a259a62cbe3c7.jpg.ffba85495ab43fd1dc200a440a1a74b5.jpg



  12. De La prostitution a finalement été trouvée à Pattaya.
     
    Et félicitations à la police de l'immigration pour l'avoir débusquée!
     
    Les officiers ont découvert que sept étrangères se livraient au plus vieux métier du monde mardi soir.
     
    Le média Naew Na les a décrites comme "faisant le trottoir" dans la rue piétonne.
     
    Cette activité illégale porte atteinte à l'image de Pattaya et de la Thaïlande.
     
    Une équipe dirigée par l'immigration de Chonburi, dont le Pol Maj Jinda Khaekpanya, a arrêté une Ougandaise âgée de 28 ans et l'a accusée de vendre son corps dans la rue.
     
    Elle sera expulsée.
     
    Six autres personnes - quatre venant d’Égypte et deux d'Ouzbékistan - ont été embarquées par la police qui a relevé leurs coordonnées personnelles. Elles ont reçu un avertissement et si elles (re)commençaient se prostituer, elles auraient des problèmes.
     
    Des raids menés il y a plusieurs mois par différentes forces de police n'ont pas permis de trouver des preuves de la prostitution à Pattaya. Ville que les autorités du tourisme ont tenté de promouvoir en tant que destination conviviale pour les familles.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125478-pattaya-prostitution-finally-found-foreign-sex-workers-arrested/

     

    5pm.jpg.fc19dc17ef0a728b5aa40ff61e909226.jpg.9e3ffa03f282017a0ab53876a2caad66.jpg


  13. La police, les douanes ainsi que les services du tourisme et de l'immigration de Thaïlande ont annoncé les dernières arrestations de trafiquants de drogue.

     

    En tête de liste figurent trois Africains arrêtés à l'aéroport de Suvarnabhumi dans trois affaires de trafic illicite distinctes.

    Ils ont été radiographiés et on a découvert qu'ils avaient de la cocaïne dans l'estomac.

    Un Ivoirien en avait 1 600 grammes, un Kenyan 1 400 grammes et un Béninois 100 grammes.

     

     

    Dans une autre affaire, la police de Phitsanuloke a arrêté un Thaïlandais de Tak âgé de 27 ans et deux complices avec 200 kilos de méthamphétamine "ice".

    La drogue avait été importée du Myanmar et transportée via Chiang Rai, Phayao, Nan, Phrae et Uttaradit.

     

     

    Dans un troisième cas, trois personnes ont été arrêtées après la découverte de 24 000 comprimés d'ecstasy dans du café envoyé par la poste à Kamphaengphet en provenance de Belgique.

    L'enquête a été élargie et 800 grammes d'héroïne, 100 comprimés de Ya Ba et une petite quantité de ice ont été trouvés.

    Des maisons, des voitures et des motos d'une valeur de 10 millions de bahts ont été saisies dans le cadre des enquêtes.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125294-latest-drugs-busts-africans-with-coke-in-stomachs-and-ecstasy-in-coffee/

     

    6pm2.jpg.abf991fc3d0bc1ed890c3029d9c264a3.jpg.7a0cd12bbb276a123f60b32c34bae654.jpg


  14. Le Cabinet approuve une dette publique d'un montant de 894 milliards de Bt pour 2020

    Le Conseil des ministres a approuvé mardi 24 septembre une dette publique planifiée de 894 milliards de Bt pour l'exercice 2020, les sommes les plus importantes étant injectées dans les chemins de fer de Thaïlande, qui recevront 65 milliards de Bt, et 56,8 milliards de Bt seront destinés à Thai Airways International.

    Ratchada Thanadirek, porte-parole du gouvernement, a déclaré que le Cabinet avait également approuvé des plans de gestion des dettes existantes d'un montant de 831,2 milliards de Bt et un plan de remboursement de la dette de 398,4 milliards de Bt. Les plans ont été proposés par le ministre des Finances, Uttama Savanayana.

    La nouvelle dette publique contribuera à augmenter le ratio dette publique / produit intérieur brut à 42,76%, contre 41,45% pour l'exercice 2019.

    Par ailleurs, la dette extérieure représente 2,86% de la dette totale, ce qui est bien en deçà de l'objectif de 10%, grâce à une gestion prudente. En juillet, la dette publique s'élevait à 6 900 milliards de Bt, soit 41,45% du PIB.

    Le gouvernement a dû emprunter pour augmenter ses liquidités, financer ses plans de relance économique et couvrir ses investissements dans les infrastructures. Le gouvernement empruntera 570 milliards de Bt sur le marché intérieur pour financer les déficits budgétaires de l'exercice 2020 et empruntera des fonds en devises équivalant à 3,5 milliards de Bt pour financer des projets de développement.

    Afin d'aider les entreprises d'État à obtenir un financement peu coûteux, le gouvernement prêtera à des agences d'État importantes. Par exemple, les chemins de fer de Thaïlande obtiendront des prêts du gouvernement pour financer ses neuf projets d'investissement d'une valeur de 65 milliards de Bt, tandis que l'autorité en charge des métros recevra des prêts d'une valeur de 20 milliards de Bt pour financer ses projets de transport en commun à Bangkok. .

    Sur les 13 entreprises d’Etat qui emprunteront un total de 145,1 milliards de Bt, Thai Airways prend une part importante à 56,8 milliards de Bt pour acheter de nouveaux avions et accroître ses liquidités, tandis que la Provincial Electricity Authority emprunte 20 milliards de Bt , la National Housing Authority aura 4 milliards de Bt et l’Administration provinciale des eaux usées à 6 milliards de Bt.

    Le projet de loi budgétaire pour l'exercice 2020 devrait être examiné par le Parlement le 17 octobre en première lecture. Les deuxième et troisième lectures auront lieu entre le 18 et le 29 janvier. Les fonds devraient être versés fin janvier. En Thaïlande, l'exercice commence généralement en octobre.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125217-cabinet-okays-bt894-bn-worth-of-public-debt-for-2020/

    imageproxy_php.jpg.ed3ec74915625620f19aa7f0eaacb9ff.jpg


  15. Les touristes louant des deux routes à moteur (scooters et motos) sont dans le collimateur alors que les autorités souhaitent modifier les procédures pour réduire le nombre de morts sur les routes thaïlandaises suite à des accidents impliquant des motos.

    Des hauts fonctionnaires ont appris lors d’une réunion que de nombreux touristes meurent sur les routes du pays.

    Jusqu'à présent, les touristes pouvaient facilement louer un deux roues en présentant simplement un passeport.

    Une projet prévoit d’exiger que les touristes soient en possession d’un permis valide au moment de la location.

    Cette proposition fait partie d'un ensemble de nouvelles normes qui seront examinées au cours des 30 prochains jours par divers comités avant de faire des recommandations au ministre des Transports, Saksayam Chidchob.

    Avec les nouveaux permis moto thaïlandais pour grosses cylindrées qui devraient également arriver avant la fin de l’année, il pourrait être interdit aux touristes de louer de grosses motos et il devraient se contenter d'un scooter note Thaivisa. Si tant est qu'ils puissent encore louer un scooter.

    Thaivisa en français ajoute qu'il est difficile de tirer des plans sur la commette tant que les autorités n'auront pas expliqué ce qu'est un "permis valide". Obligatoirement un permis thaïlandais ? Un permis moto étranger ? Les scooters seront-ils concernés par la loi ?

    Les changements (permis moto thaïlandais obligatoire pour grosse cylindrée et permis valide pour une location) pourraient être effectifs alors que la haute saison commencera dans deux mois.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125271-tourists-renting-motorcycles-in-thailand-must-have-proper-license-say-new-proposals/

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125266-thailand-proposes-big-bike-licenses-and-special-bike-lanes-to-help-tackle-motorcycle-death-toll/

     

    1pm1.jpg.f428d20cceb03906299b833361f7a89e.jpg.0f0d614b4663c8d717e724a9d3fcdb1a.jpg


  16. Plus de 100 fonctionnaires municipaux ont ramassé un énorme volume de détritus sur une plage de sable le 23 septembre, a déclaré Thinnakorn Khuntaseema, du département de l'environnement de la municipalité de Patong.

    «En seulement deux heures hier matin, nous avons collecté plus de 2 000 kg alors que davantage de déchets étaient encore renvoyés sur la plage par la mer», a-t-il déclaré.

    «Les ordures ne cessent d'arriver à terre et les agents doivent continuer à les ramasser», a-t-il ajouté.

    Le nettoyage de masse s'est concentré uniquement sur la plage située au sud du commissariat de police, à la fin du chemin Bangla, a expliqué M. Thinnakorn.

    «La plupart des déchets étaient des bouteilles de verre et des sacs en plastique», a-t-il déclaré.

    M. Thinnakorn a expliqué que de nombreux déchets de la mer avaient été ramenés sur la plage par les vagues, ce qui est normal durant la mousson du sud-ouest de mai à octobre de chaque année.

    «Nous avons donc des agents qui nettoient la plage tous les jours, mais hier, il y avait beaucoup plus d'ordures que d'habitude», a-t-il déclaré.

    Parmi les déchets, il y avait ceux que des gens jetaient sur le front de mer, a-t-il ajouté.

    «S'il vous plaît, messiers dames, ne laissez pas traîner vos bouteilles et autre ordures après une fête sur la plage. Ce n'est pas bon pour l'environnement. Nous avons des poubelles au bord de la plage », a déclaré M. Thinnakorn.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125242-two-tons-of-marine-trash-collected-on-patong-beach-in-two-hours/

    imageproxy_php.jpg.84e8b4d495c0ba24355537d9abb8d66c.jpg


  17. Au total, 80 838 véhicules ont été vendus en août, en baisse de 6,9% par rapport au même mois de l'année dernière, selon les chiffres publiés par Toyota Motor Thailand Co Ltd (TMT).

    En août, les ventes comprenaient 33 036 voitures particulières (en baisse de 3,3%) et 47 802 véhicules utilitaires (en baisse de 9,2%), a déclaré la vice-présidente de TMT, Paveena Nantikulvanich, dans son rapport mensuel.

    Elle a déclaré que l'économie thaïlandaise connaissait un ralentissement similaire à celui de l'économie mondiale, qui affecte le pouvoir d'achat et la confiance des consommateurs.

    Toutefois, les ventes au cours des huit premiers mois sont restées positives, avec 685 652 véhicules vendus, soit une augmentation de 4,2% par rapport à la même période de l’année dernière.

    «Le marché des voitures particulières a augmenté de 6%, tandis que celui des véhicules utilitaires a augmenté de 3,1%», a-t-elle ajouté, ajoutant que l'introduction de nouveaux modèles et des promotions attrayantes avaient été particulièrement favorables au premier semestre de 2019.

    Paveena a déclaré que les ventes d'automobiles en septembre devraient rester stables.

    "Le gouvernement a mis en place des mesures de relance économique tandis que les constructeurs automobiles continuent d'introduire de nouveaux modèles et proposent des promotions attrayantes afin de stimuler le marché de manière continue", a-t-elle déclaré. "Cependant, l'inquiétude suscitée par le ralentissement économique pourrait affecter le pouvoir d'achat et les ventes de septembre 2019 pourraient rester stables par rapport à septembre 2018."

    Les marques les plus vendues en août ont été Toyota avec 27 120 unités (comme l’année dernière), Isuzu avec 12 288 unités (baisse de 6,4%) et Honda avec 11 609 unités, en hausse de 2,7%.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125246-economic-slowdown-affecting-auto-sales/

    thumbnail.jpg.5b5ab3222923b085e45f007cfedf3bce.jpg.d8a6e2ac375a1bf5d5724d30d68e6d77.jpg



  18. Le Premier ministre, le général Prayut Chan-o-cha a parlé lundi de l’engagement de l’Asean qui s’associe à la communauté internationale pour faire face au changement climatique.

    Prayut a pris la parole devant le Sommet des Nations Unies pour l'action sur le climat - 2019 en tant que président de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est à 15 h 45, heure de New York.

    Au cours de son discours, M. Prayut a déclaré que l'Asean était heureuse que le sommet sur l'action contre le climat se tienne et a exprimé son admiration pour le secrétaire général de l'ONU qui joue un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique.

    Prayut a déclaré que les pays de l’Asean étaient vulnérables au changement climatique et que son impact menaçait le développement social et économique de la région. L'Asean a pris des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, a-t-il déclaré à la réunion.

    Selon M. Prayut, les pays de l’Asean sont déterminés à participer aux efforts de la communauté internationale pour lutter contre le changement climatique.

    Au niveau mondial, l'Asean soutient l'accord de Paris sur le changement climatique, a déclaré Prayut.

    Au niveau régional, les pays de l’Asean ont mis en œuvre des mesures dans le cadre du Plan directeur de l’Asean, contre les effets du changement climatique.

    Il a déclaré que le plan directeur de l'Asean avait deux objectifs: la transition énergétique et la réduction de la dépendance à l'essence.

    M. Prayut a déclaré à la réunion que les pays de l’Asean avaient atteint un objectif en réduisant leur consommation d’énergie. La région a réduit sa consommation d’énergie de 21,9% par rapport à 2005.

    Les pays de l'Asean réduiront de 30% leur consommation d'énergie d'ici 2025, tout en augmentant leur utilisation d'énergies renouvelables de 23%.

    L'Asean s'emploie également à réduire la consommation d'essence par les petits véhicules de 26% sur la période 2015 - 2025, a-t-il déclaré.

    De plus, l'Asean proposera des politiques fiscales basées sur la conservation de l’énergie et la réduction des émissions de carbone.

    Prayut a déclaré que les pays développés devraient fournir un soutien financier et technologique à l'Asean pour l'aider à atteindre les objectifs.

    «Aucun pays ne peut lutter seul contre le changement climatique. L'Asean est prête à être un partenaire de la communauté internationale pour mener des actions concernant le changement climatique  », a déclaré Prayut.

     

    https://www.nationthailand.com/news/30376629

     

    800_b05e8631844f44c.jpg.436d7d886460693d8f3492242378379c.jpg


  19. La Cour provinciale -première instance- de Khon Kaen a condamné aujourd'hui (24 septembre) Nawat Tocharoensuk, député du parti Pheu Thai à Khon Kaen, pour avoir organisé l'assassinat de Suchart Kotthum, l'ancien chef de l'administration provinciale de Khon Kaen en 2013.

    Le tribunal a reconnu Nawat coupable d'avoir embauché les accusés précédemment condamnés pour avoir tué Suchart. Nawat a été condamné à mort et il devra également verser 300 000 Bt à titre de compensation pour les frais d'obsèques à la famille de la victime, selon une source au tribunal.

    Après que Nawat a été emmené en cellule, son équipe juridique a demandé une libération sous caution en attendant l'appel, a déclaré la source.

    Le meurtre a eu lieu le 3 mai 2013, alors qu'un homme armé avait tiré sur Suchart, devant son domicile à Tambon Nai Muang, Khon Kaen. Cinq suspects - le major Weerasak Chamnanpol, ancien surintendant de police à Nong Rua, le lieutenant-colonel Pol Somjit Kaewphrom, Prapan Sripilai, Boonchuay Jungklang et Piyapong Meekambang - ont par la suite été arrêtés pour avoir participé au meurtre et pour possession d'armes à feu.

    Le 29 octobre 2014, le tribunal de première instance avait condamné le lieutenant-colonel Somjit à la prison à vie et Prapan à 37 ans, 14 mois et 30 jours d'emprisonnement, tandis que les trois autres accusés, qui avaient maintenu leur innocence, avaient été acquittés faute de preuves.

    En 2016, la cour d'appel a condamné le lieutenant-colonel Somjit à la peine capitale et Prapan à la prison à perpétuité, et, annulant l'acquittement des trois autres hommes, les a condamnés à la prison à vie. Après les verdicts de la Cour d'appel, les cinq ont interjeté appel devant la Cour suprême.

    Par la suite, le tribunal de Khon Kaen a émis le 3 avril 2018 un mandat d'arrêt contre Nawat pour avoir engagé d'autres personnes pour commettre un meurtre, ce qui l'a conduit à sa condamnation à mort aujourd'hui.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125126-khon-kaen-ex-mp-receives-death-sentence-for-masterminding-murder/

    On ne sait pas si tous ces hommes condamnés à mort ou à perpétuité sont en liberté sous caution. On sait qu'ils ont demandé la liberté sous caution mais on ne connaît pas la décision du tribunal.

    imageproxy_php.jpg.c1607f9e530cca0e31fcddab859bc1f4.jpg


  20. Les exportateurs thaïlandais seront confrontés à un grand défi lorsque la Chine se concentrera davantage sur son économie nationale en raison de sa guerre commerciale avec les États-Unis.

    Dans une interview accordée à Nationmultimedia, l'ambassadeur de Chine en Thaïlande, Lyu Jian, a confirmé que même si la Chine continuait à soutenir le commerce multilatéral dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce, elle mettrait davantage l'accent sur l'économie nationale.

    L’ambassadeur a toutefois indiqué qu’il prévoyait de bonnes relations économiques avec la Thaïlande et l’Asean en liant son initiative «des nouvelles routes de la soie» aux projets «Thaïlande 4.0» et «Corridor économique de l’Est».

     

    Cependant, Sompop Manarungsan, président de l’Institut de gestion de Panyapiwat, a déclaré que l’attention de la Chine à sa propre économie nationale, conjuguée au ralentissement de la croissance et au différend commercial en cours, constituerait un sérieux défi pour les exportateurs thaïlandais.

    Il a ajouté que la Thaïlande devrait également se concentrer sur son économie nationale et cesser de compter trop sur les exportations. À l'heure actuelle, la valeur annuelle des exportations représente environ 60% du produit intérieur brut, ce qui est trop élevé, a-t-il déclaré, ajoutant que cela devrait être ramené à environ 30%.

     

    Pour sa part, Chao Kengchon, directeur général du Centre de recherche Kasikorn, a déclaré que, bien que la Chine dispose de la marge de manœuvre budgétaire nécessaire pour stimuler son économie nationale, elle devra faire face à l'importante tâche de rendre son développement économique durable. Comme la Thaïlande, la Chine devient une société vieillissante en raison du faible taux de natalité, ce qui conduira à la diminution des forces actives et à la hausse du coût de l'aide sociale.

     

    Pimchanok Vonkorpon, du Bureau de la politique commerciale, reste toutefois optimiste, affirmant que, bien que les produits manufacturés aient été affectés par la guerre commerciale, les importations de fruits frais en Chine ont augmenté ces dernières années. Par exemple, a-t-elle dit, le durian, le mangoustan et le longane restent très populaires parmi les consommateurs chinois.

    "Ce qui m'inquiète, c'est leur qualité et leur logistique", a-t-elle déclaré.

    Les autorités doivent donc veiller à maintenir la qualité des produits. La Thaïlande doit également améliorer sa logistique, car les marchandises en direction de Chine doivent toujours passer par la route via le Vietnam.

     

    Selon le ministère du Commerce, les exportations thaïlandaises vers la Chine de janvier à août de cette année représentaient 18,9 milliards de dollars américains (576,4 milliards de Bt), soit une baisse de 6,92% sur un an, tandis que les exportations aux États-Unis se chiffraient à 21,1 milliards de dollars, enregistrant un bond de 14,89 pour cent.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125038-china’s-planned-focus-on-domestic-economy-‘will-hit-thai-exports-badly’/

    imageproxy_php.jpg.616ae40de69964e6db3d8b4a4ce664fb.jpg

     



  21. La police de l'immigration thaïlandaise, qui a travaillé avec le département de la Sécurité intérieure des États-Unis, a annoncé l'arrestation d'un homme qui se cachait à Hua Hin.


    Nommé seulement Derick, 48 ans, il aurait passé plus de 2 000 jours en Thaïlande.
     
    En Virginie (USA), il était recherché pour des accusations liées à la fourniture d'armes et de marijuana.
     
    Le média Naew Na l'a décrit comme un individu dangereux avec des antécédents liés aux explosifs, au vol, au cambriolage, à la drogue et aux armes, en Virginie et en Caroline du Nord.
     
    Il s'est avéré qu'il était arrivé en Thaïlande en septembre 2014 et y était resté.
     
    La biométrie a joué un rôle dans sa capture.


     
    Daily News a également annoncé les résultats de deux autres cas traités par la police de l'immigration mais qui concernent des ressortissants thaïlandais.
     
    Toujours à Hua Hin, deux hommes ont été arrêtés à la suite d'une arnaque dans laquelle l'un d'eux se faisait passer pour un employé de banque sur Facebook afin d'obtenir les coordonnées des comptes de 12 victimes.
     
    Worawat, 29 ans, a volé plus de 300 000 bahts entre juin et août de cette année. Son complice Karn, 24 ans, a été payé 1 000 bahts par heure pour retirer l'argent volé des guichets automatiques.


     
    Dans le second cas, Jaran 21 et Yingyong, 24 ans, ont été arrêtés à Chiang Saen, dans le nord de la Thaïlande, pour trafic transfrontalier de méthamphétamine et de kétamine.
     
    Ils ont également été impliqués dans la tentative d'assassinat d'un kamnan et de son enfant de trois ans et dans le décès de sa femme et d'un enfant de cinq ans.
     
    Les deux hommes s'étaient réfugiés au Laos mais avaient été arrêtés à leur retour en Thaïlande.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1125050-hua-hin-dangerous-american-fugitive-arrested-by-thai-immigration-police/

     

    1pm.jpg.691df1cf97ce95ff7e42bd404e4a61b6.jpg.ed3912f09175c46ede36c6a8eda9f17a.jpg


  22. C’est la douce odeur de succès pour les exportateurs de fruits thaïlandais : les mangoustans thaïlandais ont connu un succès immédiat auprès des consommateurs taïwanais après la mise en vente de ces fruits dans ce pays pour la première fois depuis 15 ans, a déclaré Surmsuk Salakpetch, du Département de l’agriculture.

    "La presse taïwanaise a rapporté que les consommateurs faisaient la queue pour acheter du mangoustan de Thaïlande", a-t-elle déclaré. "Le premier lot de 980 kilogrammes a été vendu en seulement 30 minutes."

    Chaque boîte de quatre mangoustans a été vendue pour 200 Bt, a ajouté Surmsuk.

    "Cet enthousiasme inattendu est une bonne opportunité pour les exportateurs thaïlandais", a-t-elle déclaré. "Depuis le 5 septembre, les entrepreneurs thaïlandais ont exporté 100 533 kg de mangoustans vers Taïwan, pour une valeur de plus de 20 millions de Bt."

    Selon Surmsuk les normes d’importation de Taiwan exigent que les mangoustans thaïlandais subissent un traitement à la vapeur d’eau pour la décontamination et l’éradication des mouches des fruits - c'est la raison pour laquelle Taïwan refusait les fruits en provenance de Thaïlande depuis 15 ans.

    «Nous avons mis au point une technique permettant de traiter les mangoustans à 46 degrés Celsius pendant 58 minutes, température et temps optimaux pour que le goût des fruits ne soit pas altéré, tout en satisfaisant aux exigences de Taiwan, "A déclaré Surmsuk.

    "Je suis heureuse que, bien que les Taïwanais n’aient pas pu apprécier les mangoustans thaïlandais depuis 15 ans, ils se souviennent encore du goût exquis de la " reine des fruits ", a-t-elle déclaré. "Cela me permet de penser que les exportateurs thaïlandais de fruits, qui cherchent à conquérir le marché taïwanais, ont un avenir radieux."

    https://forum.thaivisa.com/topic/1124949-thai-mangosteens-a-gigantic-hit-in-taiwan/

    imageproxy_php.jpg.5155680824e3708638216e26f9600b17.jpg


  23. Le baht fort et la guerre commerciale entre les États Unis et la Chine sont responsables

     

    Le président de l'influent conseil du tourisme de Thaïlande est le dernier responsable éminent à dire que le nombre d'arrivées de touristes étrangers dans le royaume ne correspondrait pas aux attentes en 2019.

    Chairat Trairattanajarasporn a déclaré à INN que le baht fort et la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine étaient à blâmer, sentiment qui fait écho à ceux exprimés par d'autres la semaine dernière.

    Il a dit que les touristes étrangers se rendaient dans d'autres pays où ils pouvaient en avoir plus pour leur argent.

    Il a ajouté que l'industrie devrait attendre de voir s'il y avait des améliorations aux troisième et quatrième trimestres qui permettraient au pays de rester sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de 40,06 millions de touristes cette année.

    En ce qui concerne le Conseil du tourisme, il a déclaré que sa prévision était maintenant inférieure à 40 millions, soit 39,56 millions, après des chiffres qui ne correspondent pas attentes au cours des deux premiers trimestres de l'année.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1124906-thai-tourism-40-million-tourists-wont-happen-this-year-strong-baht-trade-war-to-blame/

    Les autorités n'ont cependant pas dit leur dernier mot. Le TAT et le ministère du tourisme sont toujours beaucoup plus optimistes que les autres agences et il est possible qu'ils continuent de prévoir 40 millions.

    Par ailleurs, Thaivisa en français note que 39,56 millions, c'est quand même une augmentation par rapport à 2018 (38,27 millions).

    Pour conclure, on ne sait pas comment les pays comptent le nombre de leurs touristes. Ainsi, la France (championne du monde) compte les Allemands et Néerlandais qui traversent le pays pour se rendre en Espagne. La Thaïlande compte toute personne qui entre dans le pays même si c'est pour une réunion ou si c'est une ré-entrée.

    77r.jpg.36763542051ea1726543f49116f79d5d.jpg.abb31b5784c2122f66293a7efbd73979.jpg


  24. Le secrétaire général de l'Organisation thaïlandaise de la lutte contre la corruption, Mana Nimitmongkol, a déclaré dimanche qu'il avait appris l'existence de trafics de postes de cadres supérieurs dans certains ministères.

    Les postes ont été offerts pour 10-30 millions de bahts à condition que des projets "particuliers" soient approuvés à l'avenir (par les hauts fonctionnaires ainsi nommés), a-t-il écrit sur sa page Facebook.

    "Certains ministères ont ordonné aux départements ainsi qu'aux entreprises d'État placées sous leur autorité de procéder à des achats d'une valeur de 100 millions de bahts et plus", a-t-il écrit.

    M. Mana a déclaré que dans le ministère où les postes sont proposés contre de l'argent, les fonctionnaires C10-C11 (haut niveau) ont été invités à des rencontres en tête-à-tête dans un grand hôtel de Bangkok où des négociations ont eu lieu.

    Il a également écrit qu’un dirigeant d’un grand fonds appartenant à un ministère avait été invité à mettre en place un nouveau projet afin que l’argent provenant du fonds puisse être utilisé et éventuellement siphonné.

    Le haut fonctionnaire a refusé d'obtempérer et a ensuite été menacé de mutation par quelqu'un de haut placé. M. Mana ne révèle pas le nom du ministère pour protéger ses sources.

    M. Mana a déclaré que la décentralisation et la restructuration du pouvoir administratif seraient un moyen de réduire la corruption.

    De plus, les critères de promotion des fonctionnaires devraient être clairs et transparents et être mis à la disposition du public.

    Un activiste anti-corruption a déclaré que la saison des remaniements, septembre, correspond généralement à la promesse de positions en échange de faveurs, en français renvoi d'ascenseur.

    Le militant a ajouté que de nombreux fonctionnaires de haut rang transférés sur ordre de la junte aujourd'hui dissoute, après avoir été accusés de corruption, ont retrouvé leurs postes après l'élection.

    Ces accusations ne sont pas nouvelles. Les ministères de l’éducation et des affaires sociales ont été montrés du doigt à l’époque de la junte. Rien ne dit que ce sont toujours les mêmes ministères qui sont dans le collimateur maintenant.

     

    Mana

    c5ad5c8be8f2b9ea3a00301c6197d52f.jpeg.042868bf53564161e22733fb378e8aa3.jpeg

     

×