Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    15 923
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Article du pro-armée The Nation Le frère Chan-o-cha et le comité du tourisme sont sous le feu des critiques Les internautes thaïlandais s’interrogent sur le général Preecha Chan-o-cha, le frère cadet du Premier ministre général Prayut Chan-o-cha, après avoir appris par la Gazette royale qu'il avait été nommé jeudi au comité sénatorial du tourisme. Les autres membres du comité sont pour la plupart des officiers militaires. Seulement cinq sur 19 sont des civils. Les parti d'opposition et les internautes s'interrogent sur les capacités de vieux militaires à expertiser le tourisme, d'autant plus que le comité devrait aider l'industrie du tourisme pendant la pandémie de coronavirus. Le comité a le pouvoir d'évaluer des projets de loi, de mener des activités, d'examiner les faits ou d'étudier toute question relative à la promotion et au développement du tourisme. Sur la page Facebook du tourisme thaïlandais, les internautes ont publié des remarques sarcastiques, exprimant leurs préoccupations concernant la nomination d'un Chan-o-cha expert en tourisme. Par exemple : "Vont-ils faire la guerre ou quelque chose?" "Comment de vieux généraux ont-ils une connaissance du tourisme?" «Preecha est le bon choix. Il était en vacances pendant 364 jours sur 365 au lieu d'aller au bureau. Qui connaît mieux le tourisme? » Le porte-parole du principal parti d'opposition Pheu Thai, Anusorn Iamsa-ard, a critiqué la sélection et a déclaré que si ce panel du Sénat avait été sélectionné dans un autre pays, on aurait parlé de népotisme. Alors qu'il était membre de l'Assemblée législative nationale (ANL) nommée par la junte, Preecha n'avait assisté qu'à 6 sessions sur 400, a-t-il déclaré. Pour défendre le panel, le secrétaire général du comité, Boontham Oris, a déclaré que tous les membres étaient "expérimentés et qualifiés". Il y a eu un "examen rigoureux" avant que sa composition ne soit proposée au gouvernement et la procédure est conforme à l'article 270 de la Constitution pour réformer le pays, mais en raison de la pandémie, les procédures on dû être modifiées. Preecha a déclaré qu'il n'avait pas été nommé grâce à son frère et qu'il avait pris la décision de rejoindre le comité. https://forum.thaivisa.com/topic/1160389-pms-brother-and-tourism-committee-come-under-fire/ autres affaires de népotisme concernant Preecha Chan-o-cha
  2. Le taux de mortalité de Covid-19 en Thaïlande est de 1,7%, ce qui est presque quatre fois inférieur à la moyenne mondiale, a déclaré le ministère de la Santé publique. Le Dr Sophon Iamsirithaworn, directeur de la Division des maladies transmissibles, a déclaré vendredi 17 avril que la situation de Covid-19 en Thaïlande s'améliorait car le nombre de nouveaux cas avait diminué sans nouveaux cas importés en raison de la limitation des vols vers le Royaume depuis début avril. «Il y a eu 47 décès de Covid-19 à ce jour, avec 2700 cas confirmés cumulés. Le taux de mortalité en Thaïlande est de 1,7%, tandis que le taux mondial moyen est de 6% », a-t-il déclaré. «Sur le nombre total de cas, 1 689 personnes se sont rétablies alors que 964 sont toujours sous traitement, ce qui fait que le taux de récupération national est de 62,5%. Cette statistique indique l'efficacité du traitement par les communautés médicales thaïlandaises. » Sophon a déclaré que les statistiques de mortalité montraient que les patients masculins couraient un risque quatre fois plus élevé de mourir de Covid-19 que les femmes. » Lorsqu'elles sont divisées par groupe d'âge, les personnes qui ont plus de 70 ans ont le taux de mortalité le plus élevé, suivies par celles âgées de 50 à 59 ans et de 60 à 69 ans, tandis que le groupe à risque le plus faible est celui des 20-29 ans. Parmi les personnes décédées, 41% souffraient de diabète, 36% d'hypertension artérielle, 18% d'hyperlipidémie, 14% de maladies cardiaques. «Cependant, certains sont morts sans maladie chronique. Par conséquent, la meilleure protection contre Covid-19 est de prendre des précautions pour éviter de s'infecter et de demander un diagnostic dès que les symptômes associés sont visibles », a-t-il ajouté. https://forum.thaivisa.com/topic/1160203-thailands-covid-19-mortality-rate-among-lowest-in-the-world/ Il faut rappeler que la Thaïlande a été le premier touché par le Covid-19, hors Chine. Tout était en place pour qu'une catastrophe se déroule en Thaïlande puisque des milliers d'habitants de Wuhan se trouvaient dans le royaume en décembre, janvier et début février. Des dizaines de Chinois ont développé les symptômes en Thaïlande. Et, à ce jour, la Thaïlande a un taux de mortalité pour un million d'habitants de 0,7 contre 445 en Belgique et 286 en France. Ces excellents chiffres en Thaïlande montrent une excellente organisation du système médical et une volonté politique claire. Ainsi, la Belgique est 500 fois plus dangereuse que la Thaïlande face au Covid-19. C'est l'inverse en ce qui concerne les accidents de la route. malades à ce jour https://www.worldometers.info/coronavirus/
  3. Le géant agro-industriel thaïlandais, le Charoen Pokphand Group, a présenté hier à l'hôpital Chulalongkorn le premier lot de 100 000 masques chirurgicaux, produits dans sa propre usine. Le président du groupe CP, Dhanin Chearavanont, s'est dit ravi que l'usine ait été construite en seulement cinq semaines et ait commencé ses opérations hier, afin de produire des masques chirurgicaux pour une distribution gratuite au personnel médical et au public. Dhanin, accompagné d'autres cadres supérieurs du groupe CP et du professeur Dr Sutthipong Watcharasindhu, directeur de l'hôpital de Chulalongkorn, a inauguré l'usine, dans le district de Phra Pradaeng à Samut Prakan. Dhanin a déclaré que l'entreprise se rend compte de l'importance de protéger le personnel médical de première ligne dans la lutte contre le COVID-19. Dirigée par seulement trois superviseurs, l'usine est entièrement automatisée et la production se déroule dans un environnement stérile. La capacité de production est de trois millions de masques faciaux par mois. Dhanin a déclaré que c'était une bonne occasion pour le Groupe de "redonner au pays", ajoutant que «les médecins, les infirmières et les autres personnels médicaux risquent leur vie, comme les soldats sur le champ de bataille. Je suis impressionné par leur performance. " Le Dr Sutthipong a remercié le groupe CP pour sa contribution à la société thaïlandaise affirmant que les masques sont l'un des outils qui sauveront la Thaïlande pendant la pandémie. Les masques produits par cette usine ont été approuvés par le Bureau de la Food and Drug Administration et tous les revenus de la vente de masques faciaux à l'avenir iront à l'hôpital Chulalongkorn et à la Société de la Croix-Rouge thaïlandaise. https://forum.thaivisa.com/topic/1160184-cp-group-launches-its-first-face-mask-factory/
  4. Hier matin, plus de 1 000 personnes se sont présentées à Wat Don Muang, dans le nord de Bangkok. "On" avait annoncé que les nécessiteux pouvaient obtenir de l'argent et des fournitures d'urgence. Une ONG avait déclaré qu'elle distribuerait 500 bahts aux citoyens normaux et 1 000 bahts aux chauffeurs de taxi. Des colis comprenant de la nourriture et des produits de base étaient disponibles pour ceux qui faisaient la queue. Cela a occasionné d'énormes files d'attente sur un kilomètre dans la zone, ce qui a fait craindre que l’initiative ne fasse plus de mal que de bien en diffusant Covid-19. Aucune mesure de distanciation sociale n'était respectée. Le responsable de l'autorité locale, le Dr Phaitoon Ngammuk, a déclaré que le district de Don Muang n'était pas informé, de sorte que ses fonctionnaires ne pouvaient pas être sur le terrain pour aider à espacer les gens. Plus tard, le gouverneur de Bangkok, Aswin Kwanmuang, est intervenu pour exhorter les organisations caritatives à informer les autorités de la planification des distributions. Il a déclaré qu'il n'interdirait pas de tels rassemblements mais que les districts doivent savoir quand ils ont lieu afin de pouvoir mettre en œuvre des mesures pour empêcher la propagation du coronavirus. Cela éviterait la situation où les gens se rapprochent les uns des autres dans une course désespérée aux donations. https://forum.thaivisa.com/topic/1160190-bangkok-governor-speaks-out-after-don-muang-charity-free-for-all-prompts-virus-spread-fears/
  5. Dans un discours télévisé, Prayut appelle les 20 personnes les plus riches de Thaïlande à aider le gouvernement dans sa lutte contre le Covid-19. Dans un discours spécial de 10 minutes diffusé à la télévision nationale à 18 heures vendredi 17 avril, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a appelé les 20 personnes les plus riches de Thaïlande à intensifier leurs efforts et à aider le gouvernement dans sa lutte contre l'épidémie de Covid-19 . M. Prayut a déclaré qu’il rédigerait la semaine prochaine une lettre ouverte aux 20 magnats, leur demandant de l’aide dans la lutte contre la pandémie, qui, selon lui, est devenue une menace mortelle pour la santé et le bien-être économique des populations. Les félicitant pour les contributions qu'ils ont déjà apportées, Prayut a déclaré que les milliardaires devaient faire plus en termes d'idées et de ressources. Il a également déclaré qu'il rencontrerait des associations professionnelles de toutes tailles pour entendre personnellement leur point de vue. Le Premier ministre a également appelé les gens à rester unis avec le gouvernement, sans division de couleurs, faisant apparemment référence à la profonde division des chemises rouges et jaunes dans la société. Bien qu'il n'ait pas mentionné de nom des milliardaires les plus riches de Thaïlande, il s'agit de la famille Chearavanont du CP, Charoen Sirivadhanabhakdi, la famille Chirathiwat, le PDG de Gulf Energy Development Sarath Ratanavadi, Bangkok Dusit Medical Services et le fondateur de Bangkok Airways Prasert Prasarttong-Osoth, la famille Osathanugrah, et le président de BTS Group Holdings, Keeree Kanjanapas. Le discours de Prayut est intervenu alors que le ministère de la Santé publique et le secteur privé travaillent à une stratégie de sortie du semi confinement. Le couvre-feu nocturne se termine le 30 avril et le nombre d'infections confirmées est à la baisse. Vendredi, il n'y a eu que 28 nouveaux cas, ce qui porte le total des cas de Covid-19 en Thaïlande à 2 700. On pense à la réouverture de certaines entreprises comme les grands magasins et les salons de coiffure. Le ministère de la Santé publique a mis au point une stratégie de sortie dans laquelle un "certificat de sécurité Covid-19" sera remis aux propriétaires d'entreprises qui acceptent de suivre strictement les mesures préventives telles que l'obligation pour les clients de porter des masques en tout temps et de limiter le nombre de clients. L'Organisation mondiale de la santé a également publié six directives à l'intention des pays qui se préparent à assouplir les restrictions de verrouillage. https://forum.thaivisa.com/topic/1160149-prayut-appeals-to-the-20-richest-thais-for-help/ La Thaïlande est souvent classé le 1er ou le 3e pays le plus inégalitaire du monde. 1% de la population détient plus des 2 tiers de la richesse de la Thaïlande. Exemple des nombreux articles qui détaillent les inégalités en Thaïlande
  6. Aucun nouveau cas de coronavirus n’a été signalé dans 25 provinces de Thaïlande depuis le 2 avril. Neuf provinces du royaume n'ont connu aucun cas depuis le début de la pandémie. Le Dr Taweesin Visanuyothin cite des sources d'information en Malaisie exprimant leurs craintes que des Thaïlandais passent illégalement la frontière malaisienne plutôt que d'être officiellement rapatriés et mis en quarantaine. Certains illégaux ont déjà été attrapés mais beaucoup d'autres pourraient essayer de se faufiler. Certains sont recherchés par la justice. Cela pourrait contribuer à la propagation du virus. Le Dr Taweesin a donné des détails sur les trois décès dus à Covid-19 en Thaïlande : un guide touristique malaisien de 55 ans, une employée thaïlandaise de 45 ans et un Thaïlandais de 37 ans qui conduisait une pelleteuse. Le tout dernier décès concerne une personne 85 ans de Chumphon, un cas évident de comorbidité. Il y a maintenant 2 672 cas dans 68 provinces. 1 593 patients sont rentrés chez eux et 1 033 sont toujours sous traitement. Quarante-sept sont morts. Les 25 provinces sans nouveau cas au cours des deux dernières semaines sont les suivantes: Chiang Rai, Petchaburi, Phetchabun, Mahasarakham, Phrae, Mae Hong Son, Kanchanaburi, Chanthaburi, Nakhon Nayok, Buriram, Mukdahan, Yasothon, Roi-Et, Ratchaburi, Lopburi, Lamphun, Sisaket, Samut Songkhram, Saraburi, Sukhothai, Nong Bua Lamphu, Amnat Charoen, Udon Thani, Uthai Thani et Uttaradit. Les neuf provinces indemnes de Covid-19 sont: Kamphaeng Phet, Buung Kan, Nan, Chainat, Trat, Phichit, Ranong, Singburi et Ang Thong. Y compris Bangkok, la Thaïlande compte 77 provinces. https://forum.thaivisa.com/topic/1160061-covid-19-twenty-five-provinces-havent-had-a-single-new-case-since-april-2nd/ Les gouverneurs provinciaux ont étendu leurs interdictions de vente de boissons alcoolisées. La vente d'alcool est interdite depuis plus d'une semaine mais bon nombre des ordonnances devaient expirer avant ou le 20 avril. Ces derniers jours, la plupart des provinces ont prolongé leur prohibition d'alcool jusqu'au 30 avril. Tard jeudi, le gouverneur de Chiang Mai a annoncé la prolongation de l'interdiction de l'alcool jusqu'au 30 avril, tandis que Surat Thani, Krabi et Trat ont également annoncé récemment que leur interdiction de l'alcool serait prorogée. Certaines provinces doivent encore faire une annonce concernant une extension des interdictions d'alcool. Il est fort probable que la prohibition sera prolongée jusqu'au 30 avril pour toutes les provinces du pays. L’interdiction à Bangkok doit officiellement prendre fin le 20 avril mais la prolongation est très possible. https://forum.thaivisa.com/topic/1160052-thai-provinces-extend-ban-on-alcohol-sales/ Taweesin
  7. Les contrevenants du couvre-feu de Sa Kaeo condamnés à une peine de prison sans sursis. Le tribunal provincial de Sa Kaeo a condamné jeudi 16 avril 9 personnes à des peines de prison ferme. Ils avaient violé le couvre-feu imposé par le gouverneur de la province ainsi que l'état d'urgence lié à la crise de Covid-19. Le 14 avril, la police de Wang Nam Yen avait arrêté les neuf personnes à 23 heures. Certains des contrevenants sont des adolescents. Les contrevenants buvaient et faisaient la fête au bord d'un barrage dans le quartier Wang Nam Yen de Sa Kaeo, en violation du couvre-feu de 22 heures à 4 heures du matin. Le tribunal a infligé à chaque prévenu une peine de prison ferme de trois mois, après quoi les proches des accusés ont déposé une caution de 52 000 Bt pour chacun. On comprend qu'ils sont donc en liberté sous caution. Ils ont fait appel. http://www.nationthailand.com/news/30386202
  8. Les propriétaires du zoo de Phuket, sans clients payants maintenant, semblent avoir renoncé à leur devoir envers les animaux "incarcérés" dans cette "attraction touristique". Le site ThaiTiger utilise les termes à dessein (lisez les commentaires de Trip Advisor ci-dessous). Une vidéo a été postée par des amis des animaux qui sont tombés sur le zoo cette semaine. «Mes amis et moi sommes allés nous promener et sommes tombés sur un zoo abandonné encore rempli d'animaux. Le propriétaire a fait faillite et les temps sont durs pendant cette pandémie. » Un groupe d'amis est tombé sur le zoo de Phuket apparemment abandonné et a filmé un spectacle d'horreur animalier. Ce qu'ils ont trouvé était horrible. Ils ont posté la vidéo (CI-DESSOUS) qu'ils ont tournée le 16 avril. ‘Minh Nguyen’, un Australien d’Arncliffe, en Nouvelle-Galles du Sud, a posté la vidéo disant qu’il avait demandé et obtenu un soutien financier (participatif ?) pour fournir un soulagement d'urgence et, espérons-le, sauver les animaux abandonnés dans le zoo. «Ils peuvent mourir de faim, ils peuvent mourir de stress, ils vivent dans des conditions de merde. Les touristes sont tombés sur un membre du personnel du zoo qui leur a dit… "Si vous voulez donner de la nourriture au tigre, donnez de l'argent, environ 7 000 bahts pour 50 morceaux de poulet - cela nourrirait un tigre pendant une journée." Minh dit que le propriétaire a admis qu'il ne pouvait plus nourrir les animaux et qu'il voulait fermer le zoo (sans préciser si c'est temporairement ou pour toujours). Pendant ce temps, les responsables de la faune de Phuket ont déclaré qu'ils ne contrôleraient pas le tigre en cage dans le zoo de Chalong à Phuket rapidement. Les responsables locaux de la faune ont confirmé à The Phuket News que le zoo de Phuket déposera une demande officielle de fermeture de l'attraction touristique, à causes des conditions économiques.Toutes les attractions touristiques animales, y compris le zoo de Phuket, ont été fermées le 28 mars par le gouverneur de Phuket. Le chef du centre de conservation animale de Khao Phra Thaew a déclaré qu'il était déjà au courant de la détresse du tigre grâce aux médias sociaux. «Je sais par des experts que les tigres ne doivent pas être trop gros, mais ce tigre a l'air si maigre. Je m'inquiète pour le tigre et les autres animaux pendant la fermeture du zoo. » Le chef a déclaré qu’il n’était pas en mesure d’aller contrôler le bien-être des animaux du zoo, car «le propriétaire n’était pas là». Il s'est ensuite contredit quand il a affirmé qu'il y avait toujours du personnel du zoo qui nourrissait les animaux. En effet, il semble qu'il y ait du personnel disponible pour laisser entrer les fonctionnaires s'ils se déplaçaient. On ne sait pas pourquoi les autorités ne veulent pas intervenir en effectuant une simple inspection. Le zoo de Phuket a une réputation tristement célèbre dans les médias sociaux où les gens ont partagé des photos d'animaux dans des conditions pathétiques depuis des années et ont exhorté à ne pas y aller. Situées à côté du delphinarium de Chalong, les deux attractions sont sous le feu constant des défenseurs des droits des animaux. Deux cas d'animaux maltraités ont été très médiatisés, celui de Milo l'orang-outan et Dumbo le bébé éléphant. Morts tous les deux depuis. https://forum.thaivisa.com/topic/1159936-officials-delay-check-on-‘worryingly-thin’-tiger-as-phuket-zoo-files-to-officially-close/?tab=comments#comment-15305378 Commentaires sur Tripadvisor qui datent d'AVANT la pandémie. On peut donc considérer que le propriétaire du zoo l'avait abandonné depuis longtemps. Ce zoo est l’enfer sur Terre pour ces pauvres animaux. Les animaux y sont drogués, mal nourris, battus et enchaînés à des chaînes ne leur permettant même pas de se tenir debout. N’encouragez pas ce genre d’horreur Toutes les installations son abandonnées. Les cages extérieures au parcours sont vides et abandonnées. Dans les cages centrales que l'on ne peut manquer, beaucoup d'animaux ne sont plus là, remplacés par des paons !!!! Les quelques shows qui restent ne sont que de pâles imitations de ce qui existait avant. Les cages ne sont pas nettoyées, des plastics partout. L'aquarium est non accessible. Le jardin d'orchidées n'existe plus. On ne voit plus que des crocodiles qui doivent mourir de faim et deux pauvres éléphants. IL FAUDRAIT FERME CE ZOO D'URGENCE POUR LE BIEN ETRE DES QUELQUES ANIMAUX QUI RESTENT. C’est une honte un attrape touristes, le zoo part en ruine, il est limite à l’abandon et les animaux ne sont pas du tout bien traité. N’y allez surtout pas car il n’y a que des singes malheureux et éventuellement des serpents et des crocodiles tout aussi malheureux. Je regrette d’avoir financer ce business touristique qui ne devrait pas exister Si j’avais pu mettre un zéro je l’aurait fais.Ne vous rendez pas dans ce zoo. Il est tout simplement à l’abandon. Les structures ne sont plus entretenues et je ne vous parle même pas des animaux.les pauvre bêtes sont dans des états pitoyables.Ce n’est pas un endroit où il faut aller. De plus les prix sont exorbitant. Ne perdez pas votre temps il ne vaut pas le coup d’être visité. et des centaines d'autres https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g293920-d1018243-Reviews-Phuket_Zoo-Phuket.html
  9. Huit compagnies aériennes sollicitent des prêts à faible taux d'intérêt du gouvernement. Le montant total demandé est de 24,15 milliards de BTB en raison de l'impact de Covid-19, a indiqué une source jeudi 16 avril. Le Cabinet a approuvé le 26 mars des prêts d'un montant total de 16 milliards de BTB à sept compagnies aériennes qui avaient souffert de Covid-19. La huitième compagnie aérienne, NokScoot, a ensuite décidé de demander également le prêt, ce qui a incité le groupe de compagnies à envoyer une nouvelle lettre au ministère des Finances, augmentant le montant du prêt recherché à 24,15 milliards de BTB. Les huit compagnies aériennes et les prêts souhaités sont: ▪︎ Bangkok Airways, 3 milliards Bt ▪︎ Thai AirAsia, 4,5 milliards Bt ▪︎ Thai AirAsia X, 3 milliards de Bt ▪︎ Thai Lion Air, 3,75 milliards Bt ▪︎ Thai Vietjet Air, Bt900 millions ▪︎ Thai Smile, 1,5 milliard Bt ▪︎ Nok Air, 4 milliards de Bt ▪︎ NokScoot, 3,5 milliards Bt Les compagnies aériennes ont demandé un taux d'intérêt de 2% pendant cinq ans, le premier remboursement étant prévu pour janvier 2021. Pour maintenir leurs activités à flot et conserver plus de 30 000 employés, les compagnies aériennes auront besoin que le gouvernement débourse 25% du montant total du prêt en avril. https://forum.thaivisa.com/topic/1160042-covid-19-impact-eight-airlines-seek-over-bt24-billion-in-soft-loans-from-government/ Un soutien de liquidités pour Thai Airways la semaine prochaine BANGKOK (Reuters) - Le gouvernement thaïlandais prévoit de conclure un plan d'injection de capitaux pour Thai Airways International Pcl la semaine prochaine, a déclaré jeudi un ministre du gouvernement. "Quant au capital nécessaire pour assurer les liquidités, ce sera clair la semaine prochaine", a déclaré le ministre des Transports Saksayam Chidchob aux journalistes après une réunion sur le plan de réhabilitation de la compagnie aérienne. Il n'a pas donné de détails mais en 2010, le gouvernement a souscrit à des actions nouvellement émises pour maintenir une participation majoritaire dans la compagnie aérienne. Le cours de l'action de la société a augmenté de plus de 14% après son commentaire. Un comité comprenant le ministère des Finances, qui détient une participation de 51% dans la compagnie aérienne, et le ministère des Transports a été formé pour superviser le transporteur au cours des trois à six prochains mois, a déclaré Saksayam. En tant qu'entreprise d'État, la compagnie aérienne est supervisée par plusieurs agences gouvernementales. La deuxième économie d'Asie du Sud-Est devrait perdre 1300 milliards de bahts, presque entièrement dans le secteur du tourisme à cause du coronavirus. La Thaïlande a prolongé cette semaine l'interdiction des vols de passagers jusqu'à fin avril pour limiter la propagation du coronavirus. Thai Airways, qui a suspendu ses vols le mois dernier, connaissait déjà des difficultés financières, signalant des pertes depuis 2017. Les pertes en 2019 ont augmenté à 12,2 milliards de bahts (385 millions de dollars), contre 11,6 milliards de bahts un an plus tôt. Un responsable a déclaré à Reuters plus tôt que le plan de réhabilitation comprendrait une réduction du nombre de types d’avions dans la flotte du transporteur pour réduire les coûts. -- -- REUTERS Bien avant la crise du Covid-19, de nombreuses voix avaient critiqué la perfusion jugée inutile du gouvernement vers THAI dont la gestion est réputée médiocre.
  10. BANGKOK, 16 avril (TNA) - Treize fabricants et huit géants de la grande distribution en Thaïlande offriront des produits essentiels à des prix réduits pour aider les clients à atténuer les effets de la pandémie de Covid-19. Après des réunions avec ces 21 entreprises privées, le ministre du Commerce, Jurin Laksanawisit, a révélé qu'elles avaient toutes accepté de réduire les prix des marchandises dans six catégories : aliments, boissons, aliments surgelés, condiments, hygiène, produits ménagers. Les réductions allant de 5% à 58% sur ces marchandises seraient disponibles de ce jour jusqu'au au 30 juin, a déclaré Jurin. La baisse des prix de ces marques populaires locales pourrait amener d'autres entreprises à emboîter le pas, a-t-il ajouté. (TNA) https://www.mcot.net/viewtna/5e9858d5e3f8e40af142eea7
  11. suite de cette affaire Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a présenté des excuses publiques pour sa mauvaise communication, qui a semé la confusion dans la population, au sujet de l'allocation mensuelle de 5 000 bahts pour les personnes touchées par la fermeture d'entreprises. Il a assuré que le gouvernement s'efforcerait d'aider tous les groupes touchés en leur fournissant de l'argent au cours des trois prochains mois. Il a ajouté, cependant, que si la situation pandémique s'améliore au cours de cette période, permettant aux gens de retourner au travail, les allocations pourraient ne pas être nécessaires. On ne connaît pas la phrase en thaï mais en anglais c'est "try to help" soit s’efforcerait d'aider ou essaierait d'aider. Il n'y a aucune assurance dans cette formule. "Je vous en prie, soyez soulagés", a déclaré le Premier ministre jeudi, affirmant qu'il n'avait nullement l'intention de provoquer un malentendu, ajoutant qu'il voulait simplement expliquer aux gens comment le gouvernement obtient des fonds. Mercredi, lors d'une conférence de presse, il a déclaré que le gouvernement ne pouvait payer la subvention de 5 000 bahts qu'en avril pour environ neuf millions de personnes non couvertes par le régime de sécurité sociale, les indépendants et les petits commerçants. Pour les 11 millions de travailleurs couverts par le régime de sécurité sociale, entre 200 et 300 milliards de bahts de la Caisse de sécurité sociale seront utilisés pour financer la subvention et, pour les 17 millions d'agriculteurs et assimilés, le financement proviendra de 1000 milliards de bahts empruntés. À propos des sources auprès desquelles le gouvernement envisage de garantir le prêt, le ministre des Finances, Uttama Savanayana, a déclaré que la question était actuellement examinée par le Bureau de gestion de la dette publique, ajoutant que la majeure partie de l'emprunt proviendrait de sources nationales comme l'émission d'obligations d'État, et que le plafond de la dette publique de la Thaïlande a été maintenu à 60% du PIB. Le Premier ministre a demandé à tous les citoyens d'aider à réduire le nombre de nouvelles infections. Dans la mesure où la situation s'améliore suffisamment, certaines des restrictions seront assouplies. Le Premier ministre a rendu visite aujourd'hui au personnel médical de première ligne de l'hôpital Siriraj pour leur apporter un soutien moral. Il leur a également présenté des excuses au cas où l'une de ses remarques involontaires serait jugée offensante. https://forum.thaivisa.com/topic/1159940-pm-apologizes-for-miscommunication-about-5000-baht-subsidies/
  12. Bangkok (VNA) - L’impact de la pandémie du nouveau coronavirus sur la région Asie-Pacifique sera considérable et sans précédent, et la Thaïlande pourrait être le pays le plus sévèrement touché de la région avec une chute de 6,7% de son PIB, a prédit le Fonds monétaire international (FMI). Les centres commerciaux ont été fermés à Bangkok, capitale de la Thaïlande, dimanche 22 mars 2020. Photo : Reuters Pour la Thaïlande, les effets de la récession en 2020 pourraient être comparables à ceux de la crise financière de 1997 en termes de chute du PIB, a-t-il pronostiqué, tablant cependant sur un fort rebond à 6,1% en 2021. Le mois dernier, la Banque de Thaïlande a aussi révisé à la baisse les perspectives de croissance du pays en 2020, prévoyant une contraction de 5,3% du PIB thaïlandais. Pour sa part, l’Association des banquiers thaïlandais (TBA) a déclaré que le nouveau coronavirus pourrait enlever 1,3 trillion de bahts ou 7,7% du PIB à l’économie thaïlandaise, soit autant que la baisse du PIB durant la crise financière de 1997. D’après les dernières estimations du FMI, Singapour, la Malaisie et le Cambodge devraient voir leurs économies se contracter respectivement de 3,5%, 1,7% et 1,6% en 2020. Le Vietnam serait le pays le plus performant de l’ASEAN avec une croissance de 2,7%, suivi du Myanmar avec une croissance de 1,8%. Le 15 avril, le cabinet thaïlandais a approuvé une réduction de 50% des investissements et de 25% des budgets ordinaires pour l’exercice 2021, pour alléger le fardeau financier découlant de la pandémie. Tous les organismes publics sont tenus de réviser leurs budgets conformément à la nouvelle approbation du cabinet et de les soumettre au Bureau du budget le 22 avril, a déclaré Narumon Pinyosinwat, une porte-parole du gouvernement. Le cabinet thaïlandais a approuvé le 7 janvier un budget des dépenses pour l’exercice financière 2021 de 3.300 milliards de baths (près de 108,94 milliards de dollars), en hausse de 3% par rapport à l’exercice précédent. Le budget de l’exercice 2021 est établi sur la base d’une prévision de croissance de 3,1-4,1% et une inflation de 0,7-1,7%. Il se concentrera sur la restructuration sociale et économique, la stabilisation de la croissance, la redistribution des revenus, le développement économique local et la réduction de l’écart de revenus. Le gouvernement thaïlandais a créé un comité chargé d’évaluer et de gérer les dispositifs de soutien aux entreprises et aux particuliers impactés mis en place du gouvernement, en application d’un décret promulgué le 14 avril du Premier ministre Prayut Chan-o-cha. – VNA https://fr.vietnamplus.vn/le-fmi-prevoit-une-chute-de-la-croissance-thailandaise-de-67/136164.vnp
  13. Le ministère de l'Intérieur a présenté au gouvernement des propositions qui verront de nombreux étrangers éligibles à la résidence permanente (RP). Mais la RP sera limité à 100 personnes par nationalité. De plus, 50 apatrides bénéficieront d'une RP. Le processus semble le même que les années précédentes. Un système de quotas devrait être mis en place plus tard dans l'année. Ceux qui pensent être éligibles à la résidence permanente peuvent commencer à présenter leurs documents, note Thaivisa. Les médias ont déclaré que les étrangers qui peuvent postuler à la résidence permanente devraient travailler en Thaïlande, investir, avoir des familles avec femme et enfants. Les étrangers qui obtiennent une résidence permanente sont importants pour la stabilité et le développement du pays, affirment les médias, et de nombreuses personnes bénéficiant de la RP contribuent à garantir que les familles soient réunies et heureuses. Thaivisa note que la demande de RP peut être une aventure longue, assez coûteuse avec de nombreux documents à fournir et beaucoup d'obstacles à franchir. https://forum.thaivisa.com/topic/1159848-permanent-residence-thailand-welcomes-foreign-investors-and-people-with-families/
  14. La NBTC exhorte les opérateurs de télécommunications à réduire les frais d'abonnement aux téléphones portables La Commission nationale de radiodiffusion et des télécommunications (NBTC) a convoqué mercredi une réunion avec les opérateurs de télécommunications pour leur demander de réduire de 10 à 30% les frais de téléphonie mobile pour tous les forfaits et tous les abonnés. Le secrétaire général de la NBTC, Takorn Tantasith, a déclaré que la proposition de réduction des frais est destinée aux abonnés en prépayé et postpayé. L'initiative vise à aider les gens à réduire le coût du télé-travail et à fournir une assistance aux abonnés de téléphonie mobile qui ne sont pas éligibles aux 10 gigaoctets gratuits de données mobiles sponsorisés par NBTC pendant 30 jours. Le NBTC et les opérateurs de téléphonie mobile ont conjointement permis aux abonnés admissibles de demander ce privilège du 10 au 30 avril. Cependant, il est peu probable que le NBTC annonce le résultat de la réunion ces jours-ci, étant donné que les opérateurs de télécommunications doivent consulter leur conseil d'administration avant de pouvoir prendre une décision finale. https://www.nationthailand.com/news/30386040?utm_source=homepage&utm_medium=internal_referral
  15. Mercredi 15 avril, le Cabinet a approuvé des cadeaux en espèces pour les fonctionnaires dont le travail est lié à la lutte contre l'épidémie de Covid-19, a déclaré la porte-parole du gouvernement Traisulee Traisaranakul. "La décision d'allouer 2,7 milliards de BTB aux fonctionnaires qui ont travaillé pour lutter contre le Covid-19 a été proposée par la Commission de la fonction publique", a-t-elle déclaré. "Ceux qui travaillent dans des domaines directs, tels que les médecins et les infirmières, recevront 1 500 Bt supplémentaires sur leur salaire mensuel, tandis que ceux qui travaillent dans des domaines de soutien, tels que les policiers et les militaires, recevront 1 000 Bt." Les décaissements se feront d'avril à septembre. «Le Cabinet a également approuvé la proposition du Bureau de nommer 38 105 personnes dans 24 domaines liés à la médecine à des postes de fonctionnaire pour répondre aux besoins en personnel des agences gouvernementales», a ajouté Traisulee. «Les nominations se feront en trois fois, en mai, août et novembre.» Le Bureau a indiqué qu'il avait fourni 320 000 polices d'assurance maladie aux fonctionnaires des domaines médicaux relevant du ministère de la Santé publique, de la police royale thaïlandaise, des forces armées royales thaïlandaises, du conseil universitaire et des organisations de l'administration locale. https://forum.thaivisa.com/topic/1159837-cash-gifts-okayed-for-government-officials-fighting-covid-19/
  16. PHUKET: Le gouverneur de Phuket, Phakaphong Tavipatana, doit être transféré ailleurs par ordre du Cabinet à une date pas encore annoncée. La nouvelle a été confirmée le 15 avril par Trisulee Trisaranakul, porte-parole du Premier Ministre, qui a révélé que la réunion du Cabinet avait décidé de relocaliser les gouverneurs de 3 provinces conformément aux instructions du Premier Ministre. Mme Trisulee a expliqué que le Cabinet avait résolu de transférer le gouverneur de Phuket, Phakaphong Tavipatana, à Petchaburi, où il sera gouverneur. Le gouverneur actuel de Petchaburi, Kobchai Boonoranais, prendra le poste de gouverneur de la province de Chaiyaphum. Le gouverneur actuel de Chaiyaphum, Narong Woonchiew, arrivera sur l'île pour remplacer le gouverneur Phakaphong. La date à laquelle le transfert entrera en vigueur n'a pas encore été annoncée, mais deviendra publique lors de la publication dans la Gazette royale, a déclaré Mme Trisulee. Interrogé sur son transfert, le gouverneur Phakaphong a évité de répondre directement à la question, en disant aux journalistes: "Cela dépend de la décision du Premier ministre. Ma part est juste de faire mon travail du mieux que je peux. Des commentaires en ligne ont remis en question les mesures mises en œuvre par le gouverneur Phakaphong pour tenter de prévenir la propagation du virus COVID-19 sur l'île, certains affirmant qu'il en avait fait trop peu trop tard, tandis que d'autres trouvent que les mesures qu'il avait prises étaient trop sévères. Phuket a actuellement le premier ou le deuxième taux d'infection par habitant le plus élevé du pays, selon les autorités sanitaires thaïlandaises. https://forum.thaivisa.com/topic/1159761-phuket-governor-ordered-out/ Phakaphong
  17. Le ministère de l'Agriculture demande au gouvernement de verser aux agriculteurs des allocations mensuelles de 5 000 Bt pendant six mois pour maintenir la production agricole alors que des pénuries alimentaires mondiales s'annoncent dans les trois mois. Alongkorn Ponlaboot, conseiller du ministre de l'Agriculture, a déclaré que les Nations Unies, l'Organisation mondiale de la santé et l'Organisation mondiale du commerce prédisent tous que les pénuries alimentaires deviendront une nouvelle crise mondiale au cours des trois prochains mois, en particulier pour les pays qui ne sont pas auto-suffisants Le ministère souhaite qu'un plan de secours soit en place pendant que le monde ne se remet de la crise de Covid-19, ce qui pourrait prendre environ deux ans. "La Thaïlande est le 12e plus grand exportateur de produits alimentaires au monde et le deuxième en Asie", a déclaré Alongkorn. «C'est un moment pour nous de maintenir nos bases de production de produits agricoles, de bétail et de poisson.» Le pouvoir d'achat national et international diminuant, les agriculteurs ont un rôle crucial dans les circonstances actuelles et le ministère doit les subventionner avec des allocations de 5 000 Bt pendant six mois, a-t-il ajouté. Les ministères de l'Agriculture et du Commerce doivent travailler ensemble pour équilibrer les volumes de nourriture pour la consommation intérieure et pour l'exportation, a déclaré Alongkorn, afin que le pays puisse maintenir son approvisionnement alimentaire ainsi que les revenus des marchés internationaux. Cette allocation permettrait aux agriculteurs de tenir le temps que l'activité agricole devienne rémunératrice puisque de nombreux pays du monde achèteront, dans quelques mois, les produits thaïlandais. https://forum.thaivisa.com/topic/1159763-agriculture-ministry-urges-bt5000-handouts-for-farmers-as-global-food-shortages-loom/ Alongkorn
  18. Le Centre thaïlandais pour le COVID-19 (CCSA) procédera à une évaluation des mesures imposées en vertu de l'état d'urgence, dont le couvre-feu, afin de déterminer si elles doivent être prolongées ou si certaines mesures peuvent être assouplies et dans quels domaines. S'exprimant après la réunion du cabinet mercredi, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha s'est déclaré satisfait du ralentissement du nombre de nouvelles infections au COVID-19 au cours des derniers jours, affirmant que cela sera pris en compte lors de l'évaluation de l'état d'urgence, qui doit expirer le 26 avril. Il a averti que, même si le taux d'infection a ralenti, cela ne signifie pas que le coronavirus a été efficacement contenu, avertissant que la contagion pourrait resurgir "si nous baissons la garde". Pour mémoire, 2643 personnes ont contracté le Covid-19 et 43 en sont mortes en Thaïlande depuis l'apparition du 1er cas il y a plus de 3 mois. Le Premier ministre a souligné qu'il se rend compte des difficultés rencontrées par les personnes pendant l'état d'urgence et leur a demandé de comprendre la nécessité de juguler la pandémie comme une priorité. «Je suis pleinement conscient des difficultés. Vous êtes inquiet, mais je suis plus encore inquiet parce que je fais partie du gouvernement, qui est obligé de s'occuper du peuple », a déclaré le Premier ministre. Il a déclaré que le CCSA évaluera la situation et élaborera les mesures les plus appropriées, y compris la possibilité d'assouplir certaines restrictions dans certains domaines. Il a toutefois soutenu que l'assouplissement des restrictions devait être un processus progressif. Entre-temps, environ 4 000 Thaïlandais, actuellement en Malaisie, devraient rentrer en Thaïlande après le 18 avril par des postes frontaliers dans les quatre provinces du sud. L'entrée en Thaïlande est cependant limitée à 350 personnes par jour aux postes frontaliers et tout le monde sera soumis à la quarantaine de l'État pendant 14 jours. Le lieutenant-général Pornsak Poonsawat, commandant de la quatrième région de l'armée, a appelé les habitants du sud à ne pas paniquer ni stigmatiser ceux qui reviennent, affirmant qu'ils seront mis en quarantaine jusqu'à ce qu'il soit prouvé qu'ils peuvent rejoindre leur famille en toute sécurité. https://forum.thaivisa.com/topic/1159747-prayut-will-reconsider-lockdown-in-last-week-of-april/page/2/?tab=comments#comment-15300106
  19. Le gouvernement thaïlandais ne peut se permettre d’effectuer le versement des 5 000 bahts (140 €) d'allocation pour difficultés financières à neuf millions de travailleurs indépendants, petits détaillants et employés non couverts par le régime de sécurité sociale, qu'une seule fois, en avril, au lieu de trois fois. Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse que le gouvernement utilisera le budget résiduel du Fonds central, estimé à environ 50 milliards de bahts, qui couvrira un paiement. Il a déclaré que, initialement, le gouvernement avait décidé de fournir de l'argent à seulement trois millions de personnes mais, après avoir entendu des plaintes des citoyens concernant leurs difficultés, résultant de la pandémie de COVID-19, le gouvernement a décidé d'étendre la subvention pour couvrir six millions de personnes supplémentaires, soit 9 millions au lieu de 3 prévus initialement. Pour les 11 millions d'employés couverts par le régime de sécurité sociale, qui sont également éligibles aux 5 000 bahts, il a indiqué que le gouvernement utilisera 200 à 300 milliards de bahts de la Caisse de sécurité sociale. https://forum.thaivisa.com/topic/1159795-thai-pm-admits-government-can-only-afford-single-5000-baht-subsidy-payment/
  20. Le confinement de Chonburi sera levé le 1er mai s'il n'y a pas de changement dans la situation de Covid-19, selon le bureau des relations publiques de la province. Le bureau a annoncé mercredi 15 avril via Facebook que les sites à risque dont la fermeture a été décrétée en mars pourraient rouvrir le 1er mai comme prévu. Ces lieux comprennent des pubs, des bars, des salons de massage, des spas, des salons de beauté, des cinémas, des clubs de fitness, des stades de combat et de boxe, des parcs aquatiques, des centres de jeux, des marchés aux amulettes, des clubs de snooker et de golf, des grands magasins, des parcs, des pépinières, restaurants, cafés, magasins vendant de l'alcool, marchés aux puces, plages, Chonlamak Withi 84 Phansa Causeway, îles de Koh Larn et Koh Sichang et autres attractions touristiques. Certains commerces ont déjà rouvert ce 15 avril (boutique de téléphonie, par exemple). Cependant, le bureau a informé les habitants qu'ils devaient poursuivre les pratiques préventives de Covid-19, telles que le port de masques faciaux, le lavage régulier des mains et la distanciation sociale. Attention, un démenti peut survenir. Attention, Pattaya peut avoir un traitement particulier. https://forum.thaivisa.com/topic/1159707-chonburi-malls-among-first-in-country-to-reopen/
  21. Les médias thaïlandais ont indiqué que le verrouillage de Pattaya - version # 2 après un échec lamentable la semaine dernière - commencera enfin jeudi à 6 heures du matin. Aujourd'hui (mercredi), aura lieu une répétition du verrouillage "Quelles personnes peuvent se rendre dans quels endroits et quels documents il faut fournir" sera testé sur 8 barrages mercredi avant d'être déployé jeudi, si cela fonctionne. Les personnes voyageant dans et hors de la ville auront besoin d'un certificat spécial leur accordant la permission de sortir. Le certificat peut être obtenu dans n'importe quel magasin 7-Eleven à Pattaya ou en ligne à https://www.pattaya.go.th/permission-certificate/ où les versions en thaï et en anglais sont disponibles. Les personnes qui louent une maison ou un condo à Pattaya et qui doivent entrer dans le centre-ville doivent également montrer une copie de la pièce d'identité de leur propriétaire et ses coordonnées. En plus de présenter le certificat rempli, les étrangers qui doivent se rendre à Pattaya pour travailler doivent également fournir une copie de leur passeport et de leur permis de travail. Le nouveau verrouillage verra un total de huit barrages installés à différents points dans la ville: À l'école Maryvit Mini Siam Intersection Nord Pattaya Intersection centrale de Pattaya Intersection du sud de Pattaya Intersection Thepprasit Intersection du Wat Bunkanchanaran Intersection au parquet Chacun des points de contrôle sera occupé par 27 fonctionnaires. Les personnes passant aux barrages verront leur documents contrôlés et on prendra leur température. Les points de contrôle fonctionneront de 6 h à 22 h et seront en place jusqu'à ce que la situation du COVID-19 dans la ville s'améliore. On ne sait pas ce qui se passe pendant la nuit. Mercredi, le maire de Pattaya, Sonthaya Khunpluem, a réaffirmé que la plupart des personnes infectées par COVID-19 à Pattaya sont soit des ressortissants étrangers, soit des Thaïlandais qui ont approché des étrangers pour leur travail. Les médias thaïlandais disent qu'il y a encore 2 800 touristes à Pattaya. Ils logent dans 160 hôtels différents. Beaucoup utilisent une nouvelle application sur leur téléphone pour surveiller leur propre santé. Un hôpital de campagne peut être installé dans un grand hôtel pour d'éventuelles centaines de patients. Mercredi également, une réunion de Covid-19 présidée par le gouverneur de Chonburi, Pakharathorn Thienchai, à laquelle ont assisté d'autres personnalités de Pattaya, a décidé d'ajuster les mesures concernant certains magasins pendant la pandémie. Les ateliers de réparation de téléphones portables seront désormais autorisés à ouvrir, ainsi que les magasins de matériaux de construction et les magasins de matériel électrique. Ces commerces ont été jugés importants pour le public. Mais le pont de Koh Loi à Si Racha a été fermé jusqu'à ce que la situation s'améliore. https://forum.thaivisa.com/topic/1159645-pattaya-new-lockdown-to-begin-thursday-new-travel-requirements-for-foreigners-restrictions-to-be-eased-on-some-businesses/ Voici par ailleurs, le texte du Club Ensemble Pattaya [toujours très bien informé concernant la ville de Pattaya, Merci pour votre sérieux] et qui détaille les mesures prises par les autorités. Comme annoncé précédemment par The Pattaya News et sur la page Facebook de réponse de Covid-19 Pattaya, Pattaya a commencé à effectuer environ deux cents tests proactifs de coronavirus Covid-19 par jour, en utilisant un «test de lampe » qui ne nécessite qu'un seul test et donne des résultats en 24 heures sur les groupes à haut risque dans la zone de l'hôtel Grand Bella. Le but du ministère de la Santé publique est actuellement de mener 2 000 tests proactifs aléatoires sur des groupes à haut risque à Pattaya pour déterminer si la zone a un problème sous-jacent avec Covid-19, en particulier dans les cas asymptomatiques. Jusqu'à présent, les tests proactifs ont été limités dans l'ensemble de la Thaïlande, mais ont maintenant commencé à Phuket et Pattaya, qui ont été identifiés comme des «zones rouges» à haut risque en raison du nombre de touristes étrangers et nationaux qui voyagent fréquemment. Ces tests proactifs, gratuits et comprenant un séjour au Grand Bella pendant l'enquête, sont choisis parmi des personnes appartenant à plusieurs groupes à haut risque tels que: -Personnes récemment arrivées à Pattaya ou Chonburi, y compris les touristes nationaux et étrangers d'autres pays et provinces. Il y a une semaine, il y avait encore 2 800 touristes étrangers et nationaux à Pattaya, ce nombre devrait maintenant avoir diminué. -Les personnes qui travaillent dans des zones qui ont encore eu de grands rassemblements de personnes ou un grand nombre d'étrangers. (De nombreux agents d'immigration ont déjà été testés) -Résidents de condos et d'hôtels dont les tests positifs de Covid-19 ont été confirmés -Employés et clients d'entreprises ayant reçu des visites confirmées de patients de Covid-19 -Une plus large bande de contacts de patients confirmés Covid-19 et pas seulement des contacts personnels étroits comme des proches. Si vous pensez appartenir à un groupe à haut risque et souhaitez passer un test, vous pouvez appeler le numéro suivant ci-dessous. Il n'y a aucune garantie d'être sélectionné pour être testé : Contactez-nous pour demander un examen selon les critères au département de contrôle des maladies de Pattaya. 038-429166 Cela survient alors que la ville de Pattaya se prépare à verrouiller les parties centrales de Pattaya, Jomtien et Naklua demain. Cette action vise à vous aider à sélectionner et à inviter des personnes à effectuer des tests proactifs. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet ici : Pattaya sera mis en lock-out mercredi à 15 heures. L'une des principales choses est que tout le monde agrandit les photocopies de sa documentation au format A4. Cela accélérera les choses tant qu'il est lisible. Hier, ils ont déjà pratiqué la pose des cônes à 8 postes de contrôle sur Sukhumvit Road. Aujourd'hui, ils prévoient quelques tests de trafic supplémentaires en préparation pour le milieu de semaine. Le mercredi est le jour J - ou ce que certains observateurs appellent le jour J - le jour de la double prise. La plupart des véhicules utiliseront les voies jaunes. Assurez-vous d'avoir vos identifiants, documents personnels ou autres identifiants au format A4 si possible. Laissez-le sur le tableau de bord où il est facile à lire de l'extérieur. Une voie rapide comme avoir un laissez-passer spécial pour l'autoroute est également en vue. Les motocyclistes devraient utiliser la voie Orange Lane les motards Grab and Line qui livrent des pizzas importantes peuvent les utiliser avec d'autres motards. Les voies roses sont un peu comme les sections «juste en visite» autour de la prison sur un tableau Monopoly. Ils sont destinés aux personnes de passage qui ne se transformeront pas en Pattaya depuis Sukhumvit Road. L'utilisation de la Route 36 a été suggérée. Tous les points de contrôle seront strictement surveillés. Les huit points de contrôle sont les suivants: en face de l'école Maryvit Pattaya, Meuang Jumlong, intersections nord, centrale et sud, intersection Thepprasit, intersection Wat Bun Kanchana et intersection Ayakorn. la ville de Pattaya fermera toujours le cœur de Pattaya et appliquera des restrictions à l'entrée en commençant par un "essai à sec" demain après-midi et devrait commencer la fermeture effective jeudi après 14h00, ce qui durera trois semaines ou jusqu'à ce que la situation s'améliore. Le test commencera demain, mercredi 15 avril à 15h00 et se terminera vers 18h00. Ceci sera suivi d'une réunion à 19h00 à l'hôtel de ville pour passer en revue les problèmes potentiels et trouver des solutions. Cela devrait être suivi de la mise en œuvre complète de la fermeture le lendemain, jeudi 16 avril, vers 14 heures. Le but de la fermeture de la ville est que le ministère de la Santé publique et le département de contrôle des maladies de Chonburi ont identifié Pattaya comme une «zone rouge», ou une zone à haut risque susceptible d'avoir des infections du coronavirus Covid-19. La zone rouge est essentiellement le centre de Pattaya, Naklua et Jomtien. Il y a environ une semaine, diverses associations hôtelières de Pattaya ont recueilli des informations sur le nombre total de touristes, nationaux et étrangers, toujours dans la ville et ont découvert qu'il restait environ 2 800 personnes. Ceci est considéré comme un groupe «à haut risque», car beaucoup sont arrivés récemment et nécessiteront d'autres tests et tests aléatoires pour déterminer le risque global. La ville a déjà commencé des tests proactifs à l'hôtel Grand Bella à Pattaya, visant à dépister deux cents personnes par jour qui se portent volontaires et sont choisies parmi les groupes à haut risque. Jusqu'à présent, aucune des personnes sélectionnées n'a été testée positive au moment de la presse. Les responsables gouvernementaux estiment qu'en restreignant l'accès à Pattaya, la tâche d'identifier et de retrouver les contacts des personnes à haut risque deviendra plus facile dans l'ensemble, tout en limitant l'exposition potentielle au grand public. Pattaya aura 8 points de contrôle au total, Pour passer les points de contrôle et entrer dans la ville de Pattaya, un résident thaïlandais doit avoir sa carte d'identité thaïlandaise. Un étranger doit avoir son passeport original et tout autre document qu'il juge pertinent. Si une personne loue un appartement ou une maison à Pattaya et a besoin d'entrer, elle doit avoir une copie de la carte d'identité de son propriétaire, ainsi qu'un numéro de téléphone pour la joindre. Cela inclut les étrangers. Ils devraient également avoir une lettre du propriétaire confirmant que la personne nommée est locataire. Seuls ceux qui ont des affaires essentielles seront autorisés à entrer dans la ville. Si quelqu'un travaille, il doit remplir le formulaire suivant en anglais et avoir également une copie de son permis de travail. Leur employeur devrait également être impliqué dans ce processus. Pour ceux qui ont un rendez-vous médical, une confirmation du rendez-vous suffit. Il y aura plusieurs voies à chaque point de contrôle, une conçue pour un accès rapide pour ceux avec des papiers approuvés, une pour les chauffeurs-livreurs, en particulier les chauffeurs de motos de livraison de nourriture, une pour ceux qui souhaitent seulement continuer sur l'autoroute et ne pas entrer dans Pattaya proprement dite et une pour examen détaillé pour ceux qui souhaitent entrer dans la ville. On s'attend toujours à ce qu'il y ait des retards de la circulation et les résidents sont invités à moins que votre voyage ne soit absolument essentiel pour éviter d'entrer dans la ville de Pattaya pendant la période de fermeture et de rester chez vous. Ces informations sont susceptibles de changer, car elles sont toujours affinées par la ville, en particulier après le test de demain après-midi.
  22. "À l'avenir, les touristes étrangers souhaitant visiter la Thaïlande devront présenter une demande un mois à l'avance et devront accepter une quarantaine de 14 jours à leur entrée dans le pays. " détails ci-dessous Les restrictions peuvent être levées, mais très progressivement, selon les experts Les experts suggèrent que les restrictions peuvent être assouplies dans certaines régions, à condition que cela ne soit pas fait en même temps et partout. En raison de la baisse du nombre de nouveaux cas confirmés de Covid-19, une source bien informée a déclaré qu'après une réunion du Centre gouvernemental pour le Covid-19 (CCSA) présidée par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha lundi 13 avril, les autorités pensent à un assouplissement des restrictions sur les entreprises qui ont été contraintes de fermer. Il n'y a que 30 nouveaux cas par jour depuis des semaines. Le porte-parole du CCLT, Taweesin Visanuyothin, a cependant averti que le pays ne devrait pas baisser la garde. Il a déclaré que l'assouplissement rapide des restrictions pourrait entraîner une augmentation du nombre de cas, citant Singapour et le Japon, où les infections ont fortement augmenté après avoir stagné pendant un certain temps. Un rapport sur la sécurité nationale suggère que les restrictions devraient être levées très progressivement, ajoutant que seules certaines provinces ou certaines régions devraient rouvrir en premier. Par exemple, les gouverneurs provinciaux peuvent envisager de rouvrir les salons de coiffure en premier, à condition que le nombre de clients soit limité et qu'un gel pour les mains soit disponible. Les clients devront également porter des masques faciaux. Le Dr Amorn Leelarasamee, président de l'Association médicale de Thaïlande, a déclaré qu'il convenait que certaines restrictions soient levées pour soutenir les entreprises, mais cela devrait être fait lentement, soigneusement et de pair avec une évaluation de sept jours des nouveaux cas. Par exemple, les magasins ou les entreprises peuvent rouvrir à condition que 10 personnes au maximum soient servies à la fois. Il a également déclaré que la distanciation sociale devrait continuer. Les grands magasins peuvent présenter moins de risques que les petits magasins climatisés, selon le médecin. En outre, les lieux de divertissement qui regorgent généralement de clients, tels que les pubs et les restaurants, devraient être les derniers à rouvrir, a-t-il suggéré. Amorn a également déclaré que le nombre de clients autorisés à entrer dans les magasins devrait augmenter progressivement, 10 initialement, puis 50 puis 100 en fonction du taux de nouveaux cas. À l'avenir, les touristes étrangers souhaitant visiter la Thaïlande devront présenter une demande un mois à l'avance et devront accepter une quarantaine de 14 jours à leur entrée dans le pays. Il a déclaré que cette décision pourrait aider le secteur privé à organiser des sites de quarantaine pour les visiteurs. Pendant ce temps, le Dr Chaiwat Techapaitoon, chef d'un groupe de soutien aux médecins qui combattent Covid-19, a fait part de ses inquiétudes quant au manque de Favipiravir - le médicament utilisé pour traiter le virus. Les médecins utilisent ce médicament pour traiter les patients critiques. Il a déclaré que si ce médicament était mieux administré, les médecins peuvent le prescrire aux patients présentant des symptômes bénins, de sorte que moins de personnes se retrouvent en soins intensifs. Cependant, a-t-il dit, de nombreux pays sont en concurrence pour acheter ce médicament, ce qui entraîne une augmentation des prix et une pénurie. https://forum.thaivisa.com/topic/1159602-restrictions-can-be-lifted-but-very-gradually-experts-say/
  23. Une centaine de personnes à qui l'allocation du gouvernement 5 000 thb / mois pendant 3 mois a été refusée se sont rendues au ministère des Finances le 14 avril pour demander des explications. Après que l’inscription au programme de distribution de 5 000 thb du gouvernement a connu des bugs, le ministère a déclaré que les personnes inscrites pourraient faire appel en ligne si elles étaient rejetées. Lorsque les 100 personnes sont arrivées, le bureau a envoyé une notification expliquant que le ministère n'accepterait aucune plainte et que des appels devraient être déposés via le site officiel. Cela a rendu le groupe encore plus furieux et ils se sont rendus au bureau du ministre des Finances, Uttama Savanayana, pour lui demander de leur expliquer pourquoi l’argent leur avait été refusé de prime abord. Les agents de sécurité ont dû les empêcher d'entrer, avant que le secrétaire permanent du ministère Prasong Poontaneat et le porte-parole Lavaron Sangsanit ne sortent pour les calmer. La plupart des demandeurs étaient des chauffeurs de taxi et des commerçants qui ont perdu leurs revenus à cause de la crise de Covid-19. Ils ont dit qu'ils n'avaient pas reçu l'argent parce que le système montrait qu'ils étaient propriétaires d'entreprise et agriculteurs, ce qu'ils n'étaient pas. La porte du ministère a été fermée pour empêcher tout nouveau rassemblement. Dans le pays, le nombre de recalés mécontents est plus important que cette centaine de Bangkokiens. https://forum.thaivisa.com/topic/1159498-100-people-visit-finance-ministry-after-being-denied-bt5000-handout/
  24. L'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande (CAAT) a décidé mercredi 15 avril de prolonger l'interdiction des vols de passagers vers le Royaume de 00 h 01 le 19 avril jusqu'à 23 h 59 le 30 avril. Le CAAT avait initialement interdit à tous les aéronefs d'entrer en Thaïlande du 4 au 18 avril. Cette décision vise à endiguer la contagion de Covid-19. L'ordonnance, signée par le directeur général des CAAT, Chula Sukamanop, exonère les avions d'État ou militaires, les atterrissages d'urgence, les atterrissages techniques sans débarquement de passagers, l'aide humanitaire et les vols médicaux ou de secours, les vols de rapatriement et les avions-cargos. Il est donc toujours possible de quitter le royaume si les avions arrivent à vide. Les passagers ou le personnel sur les vols exemptés seront soumis à une quarantaine de 14 jours en Thaïlande conformément aux réglementations annoncées par le Department of Disease Control. https://forum.thaivisa.com/topic/1159651-civil-aviation-authority-of-thailand-extends-ban-on-flights-until-april-30/
  25. Le ministère thaïlandais de l'Économie et de la Société numériques est en train de convertir les postes téléphoniques publics de TOT Telecom en cabines de test de dépistage du coronavirus SARS-CoV-2. "COVID Box". Photo : VNA/CVN Le ministère thaïlandais de l'Économie et de la Société numériques est en train de convertir les postes téléphoniques publics de TOT Telecom en cabines de test de dépistage du coronavirus SARS-CoV-2 pour prévenir le risque d'infection des agents de santé et résoudre le manque d'équipement de protection individuelle. Le vice-président de TOT, Morakot Thienmontree, a déclaré que les 50 premiers compteurs, appelé "COVID Box", devraient être installés ce mois-ci et entrer en service dans les hôpitaux désignés. Le 14 avril, la Thaïlande a enregistré 34 nouveaux cas de COVID-19 et un décès, ce qui porte le nombre total de patients atteints de COVID-19 dans ce pays à 2.613 personnes, dont 41 décès. Au Cambodge, selon les responsables, jusqu'à 95% des usines cambodgiennes fonctionnent comme d'habitude pendant la fête traditionnelle Chol Chnam Thmay (Nouvel An) afin de soutenir les efforts de freiner la propagation du COVID-19. La plupart des travailleurs d'usine n'ont pas pris de congé pour se rendre dans leur province d'origine pendant les vacances du Nouvel An et seulement 5% des travailleurs ont pris un congé d'urgence, a déclaré le 13 avril le porte-parole du ministère du Travail du Cambodge, Heng Sour. Le gouvernement cambodgien a également appelé à des actions urgentes pour assurer la sécurité alimentaire au milieu de la pandémie. En même temps, au Brunei, sept patients de COVID-19 qui a été annoncé guéris se sont avérés à nouveau positifs au virus SARS-CoV-2. Le pays compte actuellement 136 cas. VNA/CVN https://www.lecourrier.vn/la-thailande-installe-des-covid-box-pour-proteger-les-agents-de-sante/776237.html