Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    15 976
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Messages posté(e)s par Le Modérateur


  1. Couvre-feu : 16 000 personnes arrêtées depuis le début des restrictions

    Le porte-parole de la police Pol Col Krissana Pattanacharoen a déclaré hier que 16 000 personnes avaient été arrêtées pour avoir enfreint le couvre-feu nocturne de 22h00 à 4h00 depuis le début des restrictions le 3 avril.

    1 800 personnes sont poursuivies pour rassemblement illégal, considéré comme risqué pour la propagation du coronavirus.

    Par ailleurs, 15 travailleurs qui versaient du béton pendant le couvre-feu ont chacun dû verser une caution de 40 000 bahts pour rester en liberté à Samut Prakan.

    Une enquête est en cours après les allégations faites sur Facebook selon lesquelles un fonctionnaire à un poste de contrôle aurait déchiré une autorisation de voyager.

    Le colonel Col Krissana a déclaré que le chef de la police le général Chakthip Chaijinda, avait exhorté la police à remplir son devoir avec fermeté mais aussi avec compréhension vis à vis des plus pauvres qui peuvent avoir des besoins de déplacements particuliers. 

    https://forum.thaivisa.com/topic/1161174-curfew-breakers-16000-stopped-since-restrictions-began/

    2pm.jpg.1030fa0677eded0ab2a855507acfa066.jpg.ebe8c23245fc86538c25f454d729074a.jpg


  2. La police et les fonctionnaires locaux ont dû faire face à une tragédie après qu'un assistant phu yai ban (chef de village ou maire) a abattu son chef à un point de contrôle de Covid-19 au nord d'Ao Leuk, Krabi, mercredi soir.

    Wichan Unkaew, 48 ans, a reçu une balle dans la poitrine et trois autres à l'aine. L'agresseur est Sornram Khreuabaen, 38 ans, qui a laissé un pistolet de 9 mm sur la table et s'est rendu à la police d'Ao Luek.

    Il comparaîtra aujourd'hui devant la justice pour meurtre.

    Les "experts" étaient sur les lieux hier pour inspecter les taches de sang et sept douilles trouvées là.

    Sornram a déclaré qu'il était stressé après vingt jours consécutifs de service au barrage routier. Il se plaint de ne pas avoir eu de temps pour gérer son entreprise de nettoyage de climatiseurs et d'installation d'antennes paraboliques.

    Un homme de 54 ans appelé Jamnuan qui était là avec une demi-douzaine d'autres personnes a déclaré que le phu yai et son assistant se sont disputés et que Sornram a sorti un pistolet et a tiré sur la victime à la poitrine.

    Des citoyens ont essayé de se saisir de l'arme du tireur, mais d'autres coups de feu ont touché la victime à l'aine. Le maire a été transportée à l'hôpital mais il est décédée plus tard.

    Lors d'une veille mortuaire à proximité, des journalistes ont parlé à l'épouse de la victime. Julaporn a déclaré que son mari et son assistant étaient les meilleurs amis du monde depuis toujours et qu'ils ne s'étaient jamais disputés avant.

    Elle était en larmes et incapable d'expliquer pourquoi cela s'était produit.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1161189-shock-as-assistant-official-murders-best-friend-phu-yai-ban-at-covid-19-checkpoint/

    5pm.jpg.28b434251674a789edb360557da004e2.jpg.9f7fe83d6a19a8edb13068c566f343e0.jpg


  3. Daily News a annoncé que la Thaïlande devrait revoir des avions dans le ciel le 1er mai, lorsque de nombreuses compagnies aériennes nationales reprendront leurs activités.

     

    Mais on s'envolera pour un nouvel âge - l'âge du virus et de la sortie du confinement.

    Une vingtaine de compagnies aériennes ont discuté des mesures strictes qu'elles doivent mettre en place pour la reprise.

    La CAAT - Autorité de l'aviation civile de Thaïlande - exige que tous les vols aient des sièges vides afin que la distanciation sociale puisse être réalisée.

    Aucune nourriture ni boisson ne sera servie et les passagers ne pourront pas apporter leurs propres collations.

    Chaque passager devra porter son propre masque facial.

    Les équipages de cabine devront porter des masques, des blouses et des visières.

    Sur les vols de plus de 90 minutes, une rangée entière doit rester vide à l'arrière au cas où quelqu'un présenterait des symptômes suspects.

    La distanciation sociale commencera à l'aéroport avec des règles strictes lors de l'enregistrement.

    Les mesures ont été exposées dans une lettre du chef du CAAT, Chula Sukmanop, avant une réunion avec les compagnies aériennes.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1161169-covid-19-domestic-flights-set-to-return-may-1st-but-its-flying-with-a-virus-twist/

    1pm.jpg.d44e092826cab3fcaed9975d50e291e5.jpg.ac82cb9de264e2a8cae9dfac26dac49e.jpg


  4. La mairie de Pattaya distribue chaque jour des repas gratuits aux pauvres et aux chômeurs de la ville jusqu'à la fin du mois.
    Les maires adjoints Banlue Kullavanijaya et Manote Nongyai ont dirigé les employés de la ville lors de la première distribution de 1000 repas à 16 heures le 20 avril.

    Les dons sont financés par la mairie, la Fondation Sawang Boriboon Thammasathan et des organisations caritatives privées qui souhaitent aider ceux qui ont été licenciés par le verrouillage de Pattaya initié pour contrôler la propagation de Covid-19.

    La distribution des repas commence chaque jour à 16 h. La mairie dresse des barrières pour contrôler la foule et insiste pour que les gens respectent la distanciation sociale anti propagation de virus.

    La ville de Pattaya invite les gens à donner du riz, des aliments frais et de quoi faire des plats à la Fondation Sawangboriboonthammasatan de Naklua. Pour plus d'informations, veuillez contacter les 038 222 474 et 038 253 261 et le Pattaya Contact Center 1337 pendant 24 heures.

    Les restos du cœur sauvages se passent souvent mal. Des organisateurs, parfois occidentaux, ont été arrêtés à Samui et Bangkok car leurs distributions incitaient les gens à se coller les uns aux autres, ce qui peut être facteur de contamination. On ne sait pas si ces organisateurs seront sévèrement condamnés ou pas.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160968-pattaya-offering-free-meals-daily-until-april-30/

     

    nombreuses photos

    https://www.pattayamail.com/coronavirus/pattaya-offering-free-meals-daily-until-april-30-296678

     

    1377-N-Apr-20-04-City-Hall-distributes-food-to-people-pic-5.jpg.46bb076bb39aa5c66502a5d518a138db.jpg

     


  5. Afin de s’accommoder des problèmes de pollution du pays, le Thai Industrial Standards Institute a mis au point une nouvelle norme pour les climatiseurs : ils doivent également servir de filtres PM2,5.

     

    Le secrétaire général de l’Institut, Wanchai Panomchai, a déclaré qu’il promulguerait la nouvelle norme en juin et qu’elle couvrirait les climatiseurs utilisés dans les logements, les bâtiments ou les centres commerciaux.

    Ces nouveaux climatiseurs standard doivent avoir une puissance inférieure ou égale à 250 volts et devraient éliminer au moins 70% des particules de poussière ultrafines PM2,5 de l'air.

    On ne sait pas dans quelle mesure cette nouvelle norme amènera une augmentation des prix des climatiseurs.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160925-under-new-standards-air-conditioners-must-also-clean-the-air/

     

    800_3e0b9f5e7c09d6f.jpg.99a62489cf83412fa53f274ce6408bd4.jpg.39a4cabec945e16905bc8446d7a0c6cc.jpg


  6. Le Département des services correctionnels a versé 193,52 millions de Bt aux prisons du pays pour se procurer des fournitures médicales afin de se protéger contre Covid-19 et de réduire la surpopulation, a déclaré le directeur général Narat Sawettanan mercredi 22 avril.

     

    «Ce budget participe d'une politique du ministre de la Justice Somsak Thepsuthin visant à accroître la prévention de l'infection Covid-19 dans les prisons», a-t-il déclaré. «Il est divisé en trois parties : 56,6 millions de thb serviront à acheter des fournitures médicales pour empêcher la propagation de la maladie. 56,3 millions de thb seront utilisés pour construire des zones de quarantaine et des espaces de couchage supplémentaires pour 24 588 détenus. Le solde de 80 millions de Bt est destiné à l'achat de lits superposés pour 24 217 détenus. »

    Narat a déclaré qu'il y a actuellement plus de 380 000 détenus dans les établissements correctionnels du pays, alors que les prisons ont une capacité totale de seulement 220 000. «Des espaces de couchage supplémentaires et des lits superposés aideront à loger 48 775 détenus, augmentant la capacité totale à 268 775, ce qui devrait contribuer à réduire le problème de la surpopulation», a-t-il déclaré.

    Narat a déclaré que jusqu'à présent, il y avait eu deux cas confirmés d'infection par Covid-19 parmi les détenus. Les deux se sont complètement rétablis et il y a eu trois cas confirmés parmi le personnel pénitentiaire, toujours hospitalisés. «Le département surveillera étroitement la santé des détenus et du personnel avec l'aide de fonctionnaires de santé publique.»

    La Thaïlande est l'un des pays du monde qui incarcèrent le plus. Pour une population égale, la France a 5 fois moins de prisonniers.

    Les infirmeries des prisons thaïlandaises sont rudimentaires.

    Les prisonniers dorment généralement à même le sol, sur un matelas de fortune, et non dans un lit.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160998-prisons-get-bt193m-budget-to-prevent-covid-19-from-spreading/

     

    Prison.jpg.90e72293621f1a562524282a0b295df8.jpg


  7. Le ministre thaïlandais de la Santé, Anutin Charnvirakul, a exhorté le Comité national des vaccins à réduire de six à trois mois le délai requis pour élaborer les spécifications de production d'un vaccin COVID-19.

     

    Étant donné que la production d'un vaccin utilisable prendra environ 18 mois, Anutin a déclaré que les lignes directrices doivent être achevées dans les trois mois, ajoutant que le secteur privé et toutes les agences gouvernementales devraient être impliqués dans le développement d'un vaccin.

    On estime que les 45 milliards de bahts nécessaires pour les vaccins feront partie des 1900 milliards de bahts de prêts demandés par le gouvernement.

    Les vaccins candidats devront passer par trois étapes d'essais obligatoires, sur les animaux et les humains, pour prouver leur innocuité, leur efficacité et leur capacité à générer des anticorps.

    Le ministre de la Santé publique a déclaré que la Thaïlande allait coopérer avec d'autres pays, qui sont actuellement en train de développer des vaccins anti-coronavirus.

    Par ailleurs, le poste frontière de Sadao, dans la province de Songkhla, sera fermé pendant une semaine après qu'un fonctionnaire de l'immigration et un policier se sont révélés positifs au COVID-19.

    Ces infections ont forcé environ 70 autres agents d'immigration du poste de contrôle à entrer en quarantaine pendant 14 jours.

    La fermeture permettra de désinfecter les lieux.

    Le passage des frontières par les travailleurs migrants thaïlandais venant de Malaisie sera déplacé au point de contrôle de Padang Besar pendant la fermeture.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160964-health-minister-anutin-orders-anti-viral-vaccine-trials-accelerated/

     

    imageproxy_php.png.d6b0ce8c848f4f48b25e2fca807c4787.png


  8.  
    Le cabinet de Thaïlande a approuvé mardi le 21 avril le transfert de 10% des budgets de l'exercice 2020 de chaque ministère et chaque secteur à un fonds central pour lutter contre la pandémie et relancer l'économie
     
     

    Selon le directeur du Bureau du budget, Dechapiwat Na Songkhla, le gouvernement aura un total de 100,395 milliards de bahts (plus de 3 milliards d'USD), dont la plupart n'ont pas encore été décaissés et ne sont pas liés au budget.

    Le plan fait partie de la troisième série de mesures gouvernementales pour stopper  l'impact de l'épidémie. Ces mesures seront axées sur les personnes vivant dans les zones rurales et sur la stabilité des marchés financiers et des capitaux. Le fonds central sera géré par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, habilité par le décret d'urgence.

    M. Dechapiwat a déclaré que le gouvernement réviserait le budget de l'exercice 2021 afin d'allouer des fonds pour faire face à la pandémie. Le budget central de l'exercice 2021 est fixé à 99 milliards de bahts.

    Le même jour, le Cabinet thaïlandais a également approuvé la proposition du ministère des Finances d'accorder une aide mensuelle de 5.000 bahts à 14 millions de personnes au lieu de seulement 9 millions.

    À ce jour, la Thaïlande a enregistré 2.811 cas d’infection par le COVID-19, dont 48 décès.

    VNA/CVN
     
     
    Dechapiwat
     
    800_0a64ad5b8fa9d67.jpg.87588ba4d54fa03f0b7b0981d456c7b0.jpg

  9. Aéroports de Thaïlande (AOT) s'attend à ce que le volume des vols revienne à la normale d'ici octobre 2021, a annoncé le président de l'AOT, Nitinai Sirismatthakarn, jeudi 23 avril.

    L'équipe de direction d'AOT prévoit qu'au cours de l'exercice 2020 (octobre 2019 à septembre 2020), les aéroports thaïlandais verront environ 493 800 vols et environ 66,58 millions de passagers.

    "Le nombre total de vols et de passagers baissera de 44,9% et 53,1%, respectivement, en raison de la pandémie de Covid-19", a déclaré Nitinai.

    «La prévision a été faite en considérant que la reprise de l'activité aéronautique dépend de la reprise dans les pays tiers. Les pays de la région Asie-Pacifique représentent plus de 80% de nos voyages. »

    Il s'attend à ce que les vols intérieurs se rétablissent avant les vols internationaux, car ces derniers dépendent des mesures prises par les pays pour contenir la propagation de Covid-19 et du temps qu'il faut pour développer des médicaments antiviraux ou des vaccins. Rien ne s'oppose aux vols intérieurs si la situation en Thaïlande s'améliore dans le pays.

    "Si la situation de Covid-19 est maîtrisée dans les pays du monde entier, l'économie se rétablira et le volume du trafic reviendra à la normale en octobre 2021", a-t-il déclaré.

    Parallèlement, le conseil d'administration d'AOT a décidé de créer une société anonyme pour gérer le projet Perishable Premium Lane (PPL) afin de construire un centre de certification et d'acheminement des produits agricoles, a ajouté Nitinai.

    "AOT détiendra 49% des actions, tandis que l'entreprise privée ayant une expertise dans le domaine agricole détiendra 51%", a-t-il déclaré.

    "Le projet augmentera la flexibilité dans la gestion des produits agricoles thaïlandais pour répondre aux normes internationales."

    Il a ajouté que la voie PPL inspectera et préparera les produits agricoles dans une zone distincte du terminal de fret.

    "C'est comme fournir un service de classe affaires pour les produits, avec des experts qui s'occupent des produits dans la voie PPL avant de les livrer au terminal de fret (pour envoi par avion)", a-t-il ajouté.

    «Nous prévoyons que la société anonyme sera enregistrée en juin et commencera ses activités en novembre de cette année.» https://forum.thaivisa.com/topic/1160970-flights-back-to-normal-by-oct-2021-says-aot/  imageproxy_php.jpg.68478d35b74cccfc5e1aea427576f3c6.jpg


  10. 2020-04-23T010309Z_1_LYNXNPEG3M020_RTROPTP_4_HEALTH-CORONAVIRUS-SOUTHEASTASIA-BRAZIL.JPG.7bbe69f354bedc3262426c2e01d152fa.JPG.26847c8891b45fa04ce0f802179f20ac.JPG

     

    PHOTO : Des citoyens brésiliens portant des masques protecteurs après avoir obtenu leur carte d'embarquement pour un vol de rapatriement à l'aéroport de Suvarnabhumi , le 21 avril 2020. REUTERS / Jorge Silva

     

    BANGKOK (Reuters) - Les arrivées de touristes étrangers en Thaïlande ont chuté de 76,4% en mars par rapport à l'année précédente après une baisse de 42,8% le mois précédent, frappée par l'épidémie de coronavirus, a révélé jeudi le ministère du Tourisme.

    820 000 touristes en mars ont dépensé environ 39,5 milliards de bahts (1,22 milliard de dollars), en baisse de 77,6% par rapport à l'année précédente.

    Le nombre de visiteurs chinois, principale source de touristes en Thaïlande, a chuté de 94,2% par rapport à l'année précédente.

    Le tourisme est un moteur clé de la croissance thaïlandaise, les recettes touristiques étrangères représentant 11% du produit intérieur brut l'année dernière.

    --  --    REUTERS


  11.  

    BANGKOK (Fondation Thomson Reuters) - La Thaïlande a annoncé, mardi, intensifier ses efforts pour lutter contre le harcèlement sexuel, s'engageant à protéger les victimes qui se manifestent et à enquêter sur les plaintes de maltraitance subies par une Thaïlandaise sur cinq.

     

    Le pays d'Asie du Sud-Est veut que davantage de femmes signalent les agressions sexuelles subies sur le lieu de travail et le conseil des ministres a dévoilé des plans pour protéger les victimes de licenciements abusifs.

    "Le Premier ministre a souligné que des mesures disciplinaires seront prises (contre les malfaiteurs) et que celles qui portent plainte seront protégées", a déclaré le ministre du Développement social, Juti Krairerk.

    Le gouvernement n'a pas expliqué comment cela se traduirait dans la pratique ni quelles les mesures il prendrait, mais il a promis de créer un centre sans rendez-vous à Bangkok où le grand public pourrait signaler des violences sexuelles.

    Une enquête menée l'année dernière par YouGov a révélé qu'une Thaïlandaise sur cinq a été victime de harcèlement sexuel.

    Près de 90% des cas de viol ne sont pas signalés, selon les Nations Unies et les médias locaux diffusent souvent des articles pleins de détails sordides concernant les attaques contre les femmes.

    Le mouvement mondial #MeToo encourageant les femmes, des États-Unis à l'Inde, à s'exprimer semblent avoir eu peu d'effet en Thaïlande.

    Mais les groupes de défense des droits de l'homme ont déclaré que la décision prise mardi pourrait encourager davantage de femmes à se manifester.

    "Il y a eu peu de plaintes par le passé parce que les victimes ont peur des harceleurs qui sont généralement leurs patrons", a déclaré Usa Lerdsrisuntad, directrice de la Fondation thaïlandaise pour les femmes.

    "Nous devons nous assurer qu'elles sont protégées et ne seront pas licenciées ou placardisées".

    Le droit du travail de la Thaïlande mentionnent les infractions liées aux agressions sexuelles, mais le pays n'a pas ratifié un traité de l'Organisation internationale du travail qui offre une protection aux travailleurs du secteur informel.

    "Si vous êtes une employée de maison, par exemple, et que vous êtes violée dans la maison de votre employeur, il sera très difficile de quitter la maison pour signaler le cas à la police", a déclaré Angkhana Neelapaijit, une ancienne commissaire aux droits des femmes.

    Elle se demande si les cas faisant l'objet d'une enquête par les agences seront portés devant les tribunaux et a déclaré que le gouvernement devrait introduire des mesures pour prévenir le harcèlement sexuel dans le secteur privé.

     

    -- --  REUTERS

     

    photo REUTERS prise à la frontière entre la Malaise et la Thaïlande 2020

     

    2020-04-21T191101Z_1_LYNXNPEG3K20A_RTROPTP_4_THAILAND.JPG.a1a411eabf6e565657f5e00d8f40ccce.JPG.066d9e4a11c0bdd9754d92d7a21c4bc2.JPG


  12. Une source militaire a confirmé mercredi 22 avril que l'armée n'achèterait pas de véhicules blindés Stryker au cours de cet exercice budgétaire, alors que des documents  divulgués en ligne semblaient montrer que l'accord allait de l'avant.

     

    Les documents divulgués indiquaient que l'armée thaïlandaise prévoyait d'acheter 50 véhicules blindés aux États-Unis via le programme de ventes d'armements américains à l'étranger (FMS).

    Les internautes ont répondu en disant que l'argent destinés aux véhicules Stryker devrait plutôt être dépensé pour la bataille beaucoup plus urgente contre Covid-19. En 2019, l'armée a conclu un accord de 80 millions de dollars américains (2,6 milliards de thb) avec les États-Unis pour acheter 60 Strykers.

    La source a indiqué que le chef de l'armée, le général Apirat Kongsompong, a réduit de 30% le budget de l'armée pour soutenir les efforts du gouvernement qui fait face à la pandémie de Covid-19.

    La source a également indiqué que de nombreux autres achats d'armes avaient été suspendus. L'accord Stryker, un projet de l'exercice 2020, a été déplacé aux exercices 2021 et 2022 dans le cadre de l'accord en cours entre la Thaïlande et les États-Unis.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160871-army-says-stryker-deal-on-hold-while-covid-19-battle-rages/

    imageproxy_php.jpg.53a1b9f8d0d3b8de2561fdb7857da422.jpg


  13. suite de cette affaire

     

    Une joint-venture de 11 milliards de bahts prévue entre Airbus et Thai Airways pour développer une installation de maintenance, de réparation et de révision (MRO) à l'aéroport U-Tapao, Rayong a été victime de la pandémie de Covid-19.

    Airbus n'a pas présenté sa proposition dans le délai fixé lundi 20 avril, a révélé Cherdphan Chotikhun, de la THAI. Le transporteur national à la dérive est à la recherche d'une nouvelle solution, sinon il devra restituer à la Marine le terrain réservé à l'installation.

    Airbus SAS était la seule société privée qui avait passé avec succès le processus d’appel d’offres spécial de THAI pour le MRO, qui est l’un des cinq projets principaux du corridor économique oriental (CEE) du gouvernement.

    THAI pense qu'Airbus n'est pas en mesure de rejoindre l'entreprise après avoir été durement touchée par la crise de Covid-19. La crise a fait chuter les revenus de l’industrie aéronautique, la majeure partie de la flotte mondiale étant inactive.

    Cependant, force est de constater que la THAI est encore plus durement touché que AIRBUS.

    Airbus devait initialement présenter sa proposition le 6 mars.

    Cherdphan a toutefois insisté sur le fait que le projet MRO se poursuivrait avec de nouveaux appels d’offres, car il constituait une partie importante du plan de relance de la compagnie aérienne.

    "Le nouveau document de candidature sera proposé au conseil d'administration en mai", a-t-il déclaré.

    La date d'achèvement prévue par le gouvernement pour l'installation MRO d'U-Tapao est de 2022-2023. Cependant, si THAI se retire du projet, la zone MRO sera rendue à la Marine pour la construction de la "ville de l'aéroport de l'Est", conformément au plan de développement de la CEE.

    Ce projet THAI - AIRBUS semblait bouclé depuis que Prayut, à l'époque premier ministre de la junte, s'était rendu à Toulouse en 2018 et que certains documents avaient été signés.

    Par la suite, des divergences étaient apparues sur la durée des contrats. Puis la THAI a sombré dans la crise en 2019 en compromettant même sa propre survie.

    Si ce magnifique projet de MRO à U-Tapao ne voyait pas le jour, c'est tout l'équilibre du couloir de l'est, basé sur l'aéroport, qui se retrouverait fragilisé.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160759-airbus-pulls-out-of-u-tapao-airport-project/

    imageproxy_php.jpg.fd6ec366bfeb60fabf8479ab4f780300.jpg


  14. Le PM suspend sa décision quant au confinement dans une semaine

    Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déclaré mardi 21 avril qu’il déciderait dans une semaine si l’état d’urgence devait être prolongé au-delà du 30 avril.

    Il a ajouté que la collaboration de la population pour lutter contre les infections et les informations quotidiennes du ministère de la Santé seront la clé de sa décision.

    Bien que la situation semble s'améliorer, il a déclaré qu'il ne voulait pas lever les restrictions à la hâte. Il a ajouté qu'il ne sera soumis à aucune pression et qu'il s'appuiera plutôt sur des informations médicales et sur la capacité du pays à gérer la situation après la levée des restrictions.

    Il a dit que si les choses empirent après l'assouplissement des restrictions, tout le bon travail réalisé actuellement pour freiner la contagion aura été une perte de temps. Le premier ministre fait référence aux excellents chiffres d'infections et décès annoncés actuellement, bien en dessous de ce qui se passe dans d'autres pays.

    Le Premier ministre a également appelé les opérateurs économiques à proposer des mesures pour l'après déconfinement.

    Les entreprises espèrent que le gouvernement assouplira certaines restrictions cette semaine pour leur donner un peu d'air car elles ont été gravement touchées par l'épidémie de Covid-19.

    Le gouvernement a déclaré l'état d'urgence du 26 mars au 30 avril et a imposé un couvre-feu de 22 heures à 4 heures du matin le 3 avril jusqu'à nouvel ordre.

    La vente d'alcool est interdite dans la plupart des provinces jusqu'au 30 avril.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160690-pm-prayut-puts-decision-on-lockdown-off-by-a-week/

    imageproxy_php.jpg.47a94883b140fe22846e75c2d8fccc48.jpg


  15. La Thaïlande prolonge le visa des étrangers alors que les cas de coronavirus ralentissent

    BANGKOK (Reuters) - Le cabinet thaïlandais a approuvé mardi une deuxième prolongation automatique de visa de 3 mois pour les étrangers, afin d'éviter de longues files d'attente, dans les bureaux d'immigration, favorables à la propagation du coronavirus.

    Les étrangers dont le visa a expiré depuis le 26 mars seront autorisés à rester jusqu'au 31 juillet sans avoir à demander une prolongation, a déclaré Narumon Pinyosinwat, porte-parole du gouvernement thaïlandais.

    Il n'y a pas de démarche à effectuer ni de document à présenter pour bénéficier de cette prolongation.

    Le terme visa couvre aussi les exemptions de visa de 30 jours, soit le tampon que reçoivent les touristes Français, Suisses, Canadiens, Belges qui entrent en Thaïlande.

    Les amendes de 500 bahts par jour pour overstay sont annulées (si le visa a expiré après le 26 mars)

    Il est possible que les possesseurs de visa NON-IMM puissent retarder la démarche concernant leur extension d'un an après le 31 juillet mais cela ne présente aucun intérêt puisque les bureaux de l'immigration sont toujours ouverts. Il serait plus prudent d'effectuer cette extension comme d'habitude.

    La formalité des 90 jours devient aussi facultative jusqu'au 31 juillet.

    Mais attention, ceux dont le titre de séjour n'est plus valable depuis avant le 26 mars doivent se présenter à l'immigration.

    Une prolongation similaire avait été accordée jusqu'au 30 avril. Pour lutter contre l'épidémie de COVID-19, la Thaïlande a, depuis fin mars, interdit l'entrée aux étrangers, à l'exception des diplomates et des titulaires de permis de travail.

    Plus tôt mardi, la Thaïlande a confirmé 19 nouveaux cas de coronavirus, la plus faible augmentation quotidienne depuis le 14 mars, et un décès, un chauffeur de taxi de 50 ans.

    La nation d'Asie du Sud-Est a enregistré 2 811 cas de coronavirus et 48 décès.

     

    -- --   REUTERS

     

     

     

    EWK8qukVAAAeHmN.thumb.jpg.65a984765ac01c453a77d826f90ca2a5.jpg


  16. agence du gouvernement

    BANGKOK (NNT) - Selon le Département de la prévention des catastrophes (DDPM), 25 provinces ont jusqu'à présent déclaré des zones sinistrées par la sécheresse. À Lampang, une province qui n'a pas encore fait de déclaration, le manque de pluie au cours des deux derniers mois a entraîné une baisse significative du niveau des sources d'eau naturelles, affectant quelque 160 kilomètres carrés de terres agricoles.

    Le vice-gouverneur de Lampang, Sitichai Chindaluang, ainsi que le chef du bureau régional d'irrigation 2, Preecha Chanthong, ont révélé aujourd'hui que 44 villages dans sept districts de Lampang étaient concernées par la sécheresse cette année, deux villages devant faire face à une situation critique.

    La province compte sur le rejet de 14 millions de mètres cubes pour fournir de l'eau aux exploitations agricoles et aux ménages dans une zone d'environ 155 kilomètres carrés.

    Selon le Département de la prévention des catastrophes (DDPM), 25 provinces ont jusqu'à présent déclaré des zones touchées par la sécheresse, couvrant 6 846 villages dans 146 districts.

    Des zones sinistrées ont été déclarées dans six provinces du nord, à savoir Chiang Rai, Phayao, Nan, Uttaradit, Sukhothai, Phetchabun; dans 10 provinces du nord-est: Nong Khai, Bueng Kan, Nakhon Phanom, Sakhon Nakhon, Kalasin, Maha Sarakham, Nakhon Ratchasima, Buriram, Chaiyaphum et Sisaket; dans 8 provinces du centre et de l'est, à savoir Nakhon Sawan, Uthai Thani, Chainat, Kanchanaburi, Suphanburi, Chachoengsao, Prachin Buri, Chanthaburi; et à Songkhla dans la région sud.

    Les villageois touchés peuvent demander de l'aide en appelant la ligne d'assistance en cas de catastrophe de 1784, accessible 24h / 24.

    Le porte-parole du gouvernement, Narumon Pinyosinwat, a déclaré que le Premier ministre, le général Prayut Chan-o-cha, avait exprimé sa sympathie aux habitants de nombreuses provinces confrontées à la sécheresse. Il a ordonné aux agences concernées de surveiller la situation de l'eau, en particulier dans les provinces qui ont déclaré des zones sinistrées.

    Dans le couloir économique de l'est de Chachoengsao, Rayong et Chonburi, le Premier ministre a ordonné au ministère de l'Agriculture d'assurer la disponibilité continue de l'eau.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160526-25-provinces-declare-drought-disaster/

    1c992f8d5abd07dd574022405a59e3fd_small.jpg.2f2d0422c384fece9240716ae76c71ea.jpg.18d5c63b2ffbfbc893415ab6db366769.jpg


  17.  

    La police nationale de Thaïlande a ajouté sept véhicules électriques Tesla Model 3 Performance à sa flotte, amorçant sa transition vers une application de la loi sur le développement durable.

    Des documents publiés par la police thaïlandaise sur son site officiel indiquent que les sept véhicules ont chacun été loués pour cinq ans et coûtent ensemble 2,7 millions de dollars. Selon DriveTeslaCanada, les voitures sont arrivées au siège de la police à Dusit, Bangkok, avec des équipements de police, tels que des barres lumineuses et des ordinateurs.

    Le prix de 2,7 millions montre que chaque véhicule coûte environ 385 714 $ aux forces de police soit 12,5 millions de bahts l'une. Ce prix est exponentiellement plus élevé que dans la majorité des autres pays selon CompareTheMarket

    Les services de police des États-Unis ont commencé à utiliser des véhicules Tesla pour leurs flottes.

    Les forces de police ont trouvé utile d'adopter des véhicules Tesla en raison des faibles coûts d'entretien et de carburant. Les économies se comptent en milliers de dollars par an.

    De plus, les véhicules Tesla offrent des performances accrues et des normes environnementales améliorées par rapport à leurs homologues à essence. Les voitures électriques fournissent un couple instantané, ce qui peut s'avérer être un facteur décisif dans une poursuite à grande vitesse. Les effets environnementaux offrent encore plus d'avantages.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160641-tesla-model-3-joins-thailand-national-police-as-new-electric-fleet-car/

     

    inlineimage-2.jpg.b5a12cd6fbd1b6e1cf6c19819e440d66.jpg.9c1e1dd3017d7270e1e670e8fb69dba6.jpg


  18. Ici, l'exemple de Pattaya mais les problèmes sont les mêmes ailleurs.  Un organisateur de distribution sauvage a été arrêté à Hua Lamphong, Bangkok car sa "soupe populaire" était mal gérée et que les pauvres dans la file en sont venus aux mains. Des dizaines de "restos du cœur" sont organisées partout en Thaïlande.

     

    Pattaya : La foule affamée doit se disperser après que mairie annule les distributions

    Les médias thaïlandais ont rapporté que de grandes foules s'étaient rassemblées sur Thepprasit à Pattaya pour recevoir des produits alimentaires de base essentiels comme le riz.

    Mais des fonctionnaires de l'hôtel de ville sont arrivés et ont dit aux personnes affamées de rentrer chez elles parce qu'elles ne respectaient pas la distanciation sociale.

    Les organisateurs n'avaient pas non plus informé les autorités de l'événement.

    77kaoded s'est rendu sur place et a trouvé des fonctionnaires de l'hôtel de ville en train de discuter avec d'autres fonctionnaires. Il a été confirmé que la foule avait été dispersée avec l'aide de la police.

    Certaines personnes, déçues, ont condamné cette décision et déclaré avoir faim.

    Certains ont dit qu'ils n'avaient pas besoin de plats cuisinés, mais de riz et de produits secs pour pouvoir cuisiner eux-mêmes et manger pendant plusieurs jours.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160638-pattaya-starving-crowds-told-to-go-home-as-city-hall-cancels-handout/

     

    5pm.jpg.b888dcdfa420644da80c9ee039f6a3ab.jpg.caa520c8d03f9fbace48b37bd1f60918.jpg


  19. Le sentiment positif des voyageurs chinois devrait favoriser le retour de la Thaïlande en tant que destination touristique mondiale

    Une nouvelle étude de marché prouve l'attrait de la Thaïlande en tant que destination de vacances après Covid-19

     

    BANGKOK: Une nouvelle enquête sur les consommateurs des villes chinoises de premier plan a conclu que 53% des personnes interrogées aimeraient voyager à l'étranger en 2020. De plus, les mois les plus populaires pour les voyages à l'étranger en 2020 sont août, octobre et décembre.

    La Thaïlande est l'un des marchés touristiques les plus touchés par Covid-19 en Asie. L'année dernière, le pays a accueilli 39,8 millions de visiteurs étrangers, la Chine représentant près de 11 millions d'arrivées. L’expansion du secteur du tourisme, de l’hôtellerie et des voyages en Thaïlande représente 15% du PIB.

    La nouvelle enquête 2020 sur le sentiment des voyageurs chinois, réalisée à la mi-avril par C9 Hotelworks et Delivering Asia Communications, était axée sur la demande des touristes chinois. Un message positif fort de la recherche est que 71% des consommateurs chinois ont déclaré qu'ils aimeraient visiter la Thaïlande.

    Dans cette enquête concernant les Chinois on découvre un changement intéressant : 83% des visiteurs potentiels choisiraient de voyager solo plutôt qu'en groupe. Cela conduit à «quels sont les canaux de réservation préférés des voyageurs chinois en Thaïlande»? Les cinq premiers dans l'ordre sont Ctrip (61%), Fliggy (16%), les sites Web d'hôtels (9%), Booking.com (5%) et WeChat (5%).

    Le rapport détaille les destinations préférées en Thaïlande. Les lieux de vacances les plus populaires par ordre de popularité sont Bangkok, Phuket, Chiang Mai, Koh Samui et Pattaya. Plus de 75% de la demande concerne les trois premières destinations.

    Commentant la reprise du tourisme, le directeur général de C9 Hotelworks, Bill Barnett, a déclaré: «Nous nous attendons à ce que la réouverture de la Thaïlande soit initialement dominée par le tourisme national, mais la situation évoluera rapidement vers des voyageurs de pays proches donc Les Chinois. »

    Le transport aérien est un élément essentiel du secteur du voyage car vous ne pouvez pas visiter un pays si vous ne pouvez pas y entrer. Un indicateur rapide de l’activité des compagnies aériennes sur Flightradar24 montre clairement que les compagnies aériennes régionales à bas coût de la Chine volent à nouveau.

    Le temps de vol, porte à porte, est favorable à la Thaïlande pour les Chinois qui sont des sortes de voisins et seraient moins enclins à aller plus loin.

    Un autre point positif est l'appréciation du yuan chinois (RMB) par rapport au baht thaïlandais.

    Pour compléter les résultats de l'enquête, David Johnson, PDG de Asia Communications, a ajouté que la démographie des voyageurs en provenance de Chine était en train de changer. «Le nouveau voyageur chinois est plus jeune, plus indépendant et plus influencé par Internet que jamais. Covid-19 a eu un impact profond sur la mentalité des consommateurs de voyages et cette génération a un désir ardent de découvrir le monde et de nouvelles stratégies numériques sont nécessaires pour les atteindre. »

     

    Cette étude semble prématurée puisque la Thaïlande ne parle pas de rouvrir ses frontières.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160505-china-set-to-lead-thailands-international-tourism-recovery-from-august-c9-hotelworks/

    d’autres tableaux en suivant le lien

    03-C9-China-Survey-chart-.jpg.766411c8b6870c0206ef9ee149007c96.thumb.jpg.47f5fafff993c2402651d37b88f650da.jpg


  20. Des centaines de résidents de Phitsanulok se sont rassemblés devant la mairie lundi 20 avril pour faire appel après le rejet de leur demande de l'allocation de 5 000 Bt du gouvernement.

    Le gouverneur Phiphat Ekphaphan a mis en place des guichets à la mairie, ouverts pendant trois jours jusqu'à mercredi, pour recevoir les personnes dont les demandes "d'allocations Covid-19" ont été rejetées.

    De nombreux candidats se sont vu refuser l'allocation parce que le processus de présélection en ligne avait mal identifié leur profession. Seules certaines professions sont éligibles à l'allocation de 5 000 thb.

    Le gouvernement a autorisé les gens à faire appel de la décision cette semaine. Le 14 avril, le secrétaire du ministre des Finances, Thanakorn Wangboonkongchan, a déclaré que le site Web https: // www. เรา ไม่ ทิ้ง กัน. Com / («Nous ne laissons personne de côté») aura un nouveau un bouton : «Faire appel».

    À Phitsanulok, 20 tables avec fonctionnaires ont été mises en place pour aider les gens à faire appel et aussi pour faire une demande s'ils ne se sont pas enregistrés auparavant.

    Lundi matin, environ 300 à 400 citoyens ont visité la mairie. La plupart étaient des personnes en âge de travailler, mais on a également vu des personnes âgées faire la queue pour l'allocation. Beaucoup ont dit que l'examen des candidatures avait identifié à tort leurs professions et ils n'étaient pas convaincus que leur appel aboutirait.

    L'allocation offre aux citoyens éligibles 5 000 Bt par mois pendant trois mois. Pour être éligibles, les candidats doivent être des ressortissants thaïlandais âgés de plus de 18 ans, être des travailleurs indépendants ou temporaires qui ne sont pas assurés par le système de sécurité sociale. Le mécontentement grandit dans tout le pays à ce sujet. https://forum.thaivisa.com/topic/1160507-phitsanulok-big-crowds-gather-to-appeal-right-to-bt5000-payments/imageproxy_php.jpg.3100a934c3a1e053bf095932eeb9fc73.jpgPhipat                                                                                    


  21. Les grands promoteurs immobiliers ont décidé de se débarrasser de leurs appartements invendus en organisant des promotions spéciales car la vente de propriétés a fortement chuté au cours des deux derniers mois en raison de la crise de Covid-19 et des mesures de verrouillage du gouvernement.

     

    Le journal Thansettakij a déclaré qu'il y avait plus de 100 000 unités invendues à l'échelle nationale d'une valeur de 300 milliards de BTB, sur la base d'un prix de vente de 3 millions de BTU par unité.

    Afin d'attirer les acheteurs, ces entreprises ont lancé plusieurs promotions. Par exemple, Major Development permet aux gens de réserver leurs unités via le compte @MajorDevelopment Line à partir du 15 avril avec une remise spéciale.

    All Inspire Development permet aux acheteurs de payer seulement 22 Bt pendant 24 mois pour leurs condos sélectionnés, tandis que Pruksa Real Estate offre une remise de 10% sur certains projets.

    Les condominiums Plum près de l’université Rangsit recherchent des acheteurs qui souhaitent louer l'appartement qu'ils auront acheté à des étudiants.

    Wanchak Buranasiri, directeur financier de Sansiri, a déclaré que la demande pour les projets de Sansiri n'avait pas diminué, et grâce aux campagnes réussies de la société, son chiffre d'affaires du premier trimestre de cette année s'élevait à 11 milliards de BTB.

    Pour le deuxième trimestre, Sansiri annonce le «Sansiri paie jusqu'à 24 mois» pour des projets spécifiques à l'échelle nationale. On ne connaît pas détails de cette opération.

    Vichai Viratkapan, inspecteur à la Government Housing Bank, a indiqué qu’il y avait environ 300 000 logements invendus, dont 69 000 étaient prêts à emménager, 30 000 condos et 39 000 maisons.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160529-now-may-be-the-best-time-to-buy-a-condo/

     

    800_5007817a919bcf4.jpg.7d539e188d7c2f3c8f9cd32a6b4e2f31.jpg.63c98fb3c48848db3f039cca64395308.jpg


  22. La Royal Thai Navy (RTN) réduira son budget de 2020 de 33%, ou de 4,1 milliards de BTB pour aider le gouvernement à combattre Covid-19, a déclaré samedi 18 avril le vice-amiral Prachachat Sirisawat, porte-parole de la Marine. .

     

    "Le gouvernement a demandé à tous les ministères de réduire leurs budgets et de verser l'excédent au budget central pour aider à indemniser les citoyens dont la vie a été affectée par l'épidémie de Covid-19, ou pour être utilisé dans des situations d'urgence", a-t-il déclaré.

    "Le commandant en chef de la RTN, l'amiral Luechai Rutdit, a donc ordonné à la Marine de réduire son budget pour 2020 de 33% - de 4,1 milliards de Bt - ce qui est supérieur à ce que le gouvernement a demandé".

    Le vice-Premier ministre Somkid Jatusripitak a annoncé le 30 mars que le gouvernement allait réduire de 10% les budgets de tous les ministères pour créer un pool central pour les urgences.

    «RTN reportera également l’achat des deuxième et troisième sous-marins à 2021», a-t-il déclaré. «Cela signifie également que d'autres projets liés aux sous-marins seront également suspendus, tels que la construction de baies sous-marines et d'installations de maintenance.»

    Les autres projets de la Marine qui seront touchés par la réduction du budget comprennent: la révision des hélicoptères anti-sous-marins, le système de base de données en réseau, l'achat d'équipement de formation et la construction de 64 appartements pour le personnel du RTN.

    "La Marine royale thaïlandaise s'est engagée à soutenir le gouvernement dans ses efforts pour lutter contre le Covid-19 et aider ceux qui ont été touchés par l'épidémie", a déclaré le porte-parole.

    Les internautes prétendent que la marine réduit de 33% le budget non dépensé  (pas le total). 4,1 milliards de thb représentent 20% de l'allocation totale de la marine de 20,5 milliards pour 2020. Ils pensent comme les universitaires qu'il serait encore mieux d'annuler complètement l'achat des deux sous-marins.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160303-navy-slashes-2020-budget-by-33-per-cent-to-help-govt-fight-covid-19/

     

    800_d883f7689b90f1e.jpg.43a857c8779697d77c8893f598f3123e.jpg.6d733c7067cec62712fad0d67fb4cc83.jpg


  23. Le tristement célèbre carnage des sept jours de la mort en Thaïlande sur les routes de Songkran n'a pas eu lieu cette année.

    Les blocages et interdictions dus à la pandémie de coronavirus ont permis la baisse du nombre de tués.

    Normalement, au moins 400 personnes meurent sur les routes entre le 11 et le 17 avril alors que les autorités tentent désespérément de limiter le carnage sur les routes thaïlandaises qui sont parmi les plus dangereuses du monde.

    Tout change cette année, d'autant plus que l'interdiction de l'alcool dans de nombreux endroits peut avoir contribué à la baisse du nombre d'accidents. La conduite en état d'ivresse a toujours été une cause majeure d'accidents, en particulier à Songkran.

    Daily News a rapporté que seulement 136 personnes sont mortes du samedi au vendredi la semaine dernière pendant les jours durant lesquels Songkran a normalement lieu. Ces dates n'étaient pas fériées cette année.

    L'année dernière on a compté 297 décès du 11 au 15 avril et seulement 90 décès au cours de la même période en 2020.

    Samedi, seuls 13 personnes sont décédés, ce qui porte le total des décès sur les lieux des accidents à 4 429 depuis le 1er janvier.

    Les médias rappellent que les chiffres augmenteront lorsque toutes les juridictions communiqueront leurs statistiques et lorsque ceux qui meurent sur le chemin de l'hôpital et dans les hôpitaux seront ajoutés au décompte.

    Thaivisa note que les chiffres des victimes et des blessés ont été beaucoup plus faibles depuis le ralentissement économique et alors que de nombreuses personnes ont cessé de voyager.

    Thaivisa en français note que le nombre de décès en trois mois à cause du Covid-19 correspond à 6 ans d'accidents de la route en France (cela montera à 8 ans), contre une journée en Thaïlande.

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160475-covid-19-songkran-hundreds-avoid-death-on-the-roads-thanks-to-virus/

    5pm.jpg.80fc689843dc24b37d0efdd91a1894ff.jpg.3673f345b53efabba7fbd4a07f57f00c.jpg


  24. article du pro armée The Nation

    Vendredi 17 avril, Prayut a demandé l'aide des milliardaires les plus riches du pays pour combattre le Covid-19 et soutenir les personnes affectées.

    La lettre ouverte du Premier ministre Prayut Chan-o-cha sollicitant le soutien des plus riches du pays a suscité de vives critiques de la part d'internautes tandis qu'un universitaire l'a exhorté à abandonner les achats d'armes et à se débarrasser de la corruption.

    Vendredi, Prayut a lancé un appel à l'aide aux 20 Thaïlandais les plus riches.

    Prayut a déclaré qu'il écrirait la semaine prochaine une lettre ouverte aux 20 Thaïlandais les plus riches, leur demandant de contribuer aux efforts visant à contenir la propagation de Covid-19 qui a un impact énorme sur la santé et les budgets des citoyens.

    Le hashtag #GouvernementMendiant est devenu tendance sur Twitter vendredi après que Prayut a parlé à la télévision.

    Avec le nombre de nouveaux cas plutôt faible ces derniers jours, beaucoup de Thaïlandais ne sont pas satisfaits des restrictions de semi-confinement, qui ont entraîné des licenciements de travailleurs et la fermeture d'entreprises.

    Certains qui n'ont pas reçu d'allocation après leur inscription sur le site Web du gouvernement, ont rejoint une manifestation au ministère des Finances exigeant la subvention. Une grande foule a été vue au temple bouddhiste de Don Muang, qui a fourni de la nourriture gratuite aux personnes affectées.

    Pendant ce temps, Anusorn Tamajai, de l'Université de Rangsit, a écrit une lettre ouverte dimanche 19 avril aux 20 plus riches, se moquant apparemment de la lettre annoncée de Prayut.

    Anusorn a déclaré qu'il voulait que les gens les plus riches, s'ils ont la chance de rencontrer Prayut, lui disent qu'en tant que Premier ministre et ministre de la Défense, il devrait réduire les dépenses d'armement pour les 5 prochaines années.

    Si Prayut le fait, il pourrait économiser jusqu'à 100 à 200 milliards Bt qui pourraient être réaffectés pour aider les personnes et les petites entreprises touchées par Covid-19.

    Le gouvernement peut économiser entre 300 et 400 milliards de BTB par an s'il se débarrasse de la corruption et réduit les dépenses pour des projets inutiles, a-t-il déclaré.

    Les magnats devraient demander à Prayut de revoir l'état d'urgence car de nombreux pays tels que la Corée du Sud, Taïwan, la Nouvelle-Zélande et le Danemark n'imposent pas l'état d'urgence, mais ils ont contenu l'épidémie de virus, a-t-il déclaré.

    Pour assurer la confiance des gens dans la lutte contre le virus, le gouvernement devrait effectuer des tests de masse dans certaines parties du pays comme le font de nombreux pays, de sorte qu'ils n'ont pas besoin de fermer les villes comme le fait la Thaïlande. Si le gouvernement ne peut pas se permettre des tests de masse en raison de ressources financières limitées, les magnats devraient faire un don pour soutenir cet objectif, a-t-il suggéré.

    Les 20 plus riches devraient demander à Prayut, ancien chef de la junte qui fomenté un coup d’état en 2014 de restituer l'argent des impôts qu'il a reçu après le coup d'État de 2014.

    Anusorn a déclaré qu'il craignait que certaines personnes ne profitent de l'état d'urgence pour s'enrichir aux dépens des contribuables. Des Thaïlandais se demandent comment la distribution des allocations et autres aides sera contrôlée.

     https://forum.thaivisa.com/topic/1160391-tell-pm-to-stop-weapons-purchases-end-corruption-academics-message-to-countrys-richest/

    n5.jpg.009e5dab6ad90e837d47fc38130ce5ea.jpg.3e5053e33684a434e66e4d97bb77a669.jpg


  25. Test d'un "vaccin candidat" anti-coronavirus sur des animaux en Thaïlande

    L’Institut national thaïlandais des vaccins, en coopération avec les facultés des sciences médicales de l’université de Mahidol et la faculté de pharmacie de l’université de Chulalongkorn, teste actuellement un "vaccin candidat" COVID-19 chez l’animal, après avoir terminé les premiers tests en laboratoire.

    Le Dr Nakorn Premsri, directeur de l'institut, a déclaré aujourd'hui que, si les tests sur les animaux montrent des résultats convaincants en stimulant la création d'anticorps, le vaccin sera testé sur des êtres humains en trois phases.

    La première phase portera sur 30 à 50 sujets pour vérifier la sécurité du vaccin candidat. Cela sera suivi d'une deuxième phase de tests sur 100 à 150 sujets, pour savoir si le vaccin candidat stimulera la production des anticorps requis. La troisième phase, sur plus de 500 sujets, consiste à déterminer l'efficacité du vaccin candidat, a déclaré le Dr Nakorn.

     

    https://forum.thaivisa.com/topic/1160423-anti-coronavirus-candidate-vaccine-being-tested-on-animals-in-thailand/

     

    imageproxy_php.jpg.14268c4088c4e51a6c924195710fad33.jpg