Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    15 923
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Vidéobuzz, heureusement floutée : comment un 18 roues assassine un 2 roues ça va être difficile de nier le délit de fuite. Ayutthaya 26 mai. La victime avait 19 ans
  2. La junte autorise les politiciens et militants "recadrés" à voyager à l'étranger Il s'agit de personnes qui n'ont rien à se reprocher au niveau judiciaire mais dont les commentaires sur la junte ont incité celle à ajuster leur attitude. Dans foulée du recadrage, on leur prend leur passeport et on leur interdit de sortir du territoire (décret No 21,2557 du 23 mai, 2014, lendemain du coup d'état). Ce décret est aboli et ces "critiques" sont libres de leur mouvement. Ils sont 155. En revanche, ceux qui font l'objet d'une procédure judiciaire n'ont pas le droit de quitter le territoire, sauf autorisation d'un Juge. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920976-ncpo-to-lift-travel-ban-on-blacklisted-politicians-and-political-activists/
  3. Golf, Incroyable : 3ème victoire de rang pour Ariya Jutanugarn La jeune prodige thaïlandaise de 20 ans ne sait plus perdre. Troisième tournoi du LPGA Tour gagné en 3 semaines, cette fois dans le Michigan, à Ann Harbour. Toujours aussi modeste et sans pression elle déclare : "Je ne pensais pas que j'allais gagné mais plutôt perdre, j'étais juste venue pour m'amuser." A ce rythme-là, elle va se retrouver numéro un mondiale un jour
  4. Si vous habitez Khlong 8 à Pathum Thani, attention la route s'est effondrée Ce n'est pas la première fois que cela arrive dans le coin : les routes qui longent les Khlongs de Pathum Thani ont été construites sur des terrains spongieux et instables qui en période de sécheresse se révèlent être juste du sable et de l'air : les routes s'affaissent ou dans la cas présent s’effondrent de 3 mètres. Photos impressionnantes et route barrée. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920971-klong-8-rural-road-sank-3-metres/
  5. Porno filmée devant l’île de James Bond à Phangnga : le chef du parc national en colère Pas seulement contre les gens qui aurait filmé ce film de boules mais aussi contre ceux qui racontent que les autorités du parc auraient été au courant. Woraphot Lormlim a déclaré après une réunion que les autorités devaient arrêter toute personne qui laisserait entendre que les autorités du parc auraient laisser faire. Tempête dans une verre d'eau qui vient après plusieurs semaines de polémiques insignifiante et dont nous n'avions même pas parlé. L’affaire : on voit comme décor à l'action (semble-t-il de plusieurs films pornographiques), l'île de James Bond. Pour certains films, il peut s'agit d’œuvre tournées en studio devant un fond vert et l’image de l'ile a pu être ajoutée après. Mais l'un des films aurait vraiment été tourné sur place avec des acteurs étrangers. Et des personnes mal intentionnées prétendent que les autorités du parc étaient d'accord. Insulte à la Thaïtude. Sauf que le tournage en question a eu lieu, il y a 15 ans... http://www.thaivisa.com/forum/topic/921006-park-head-calls-for-the-arrest-of-person-who-posted-sex-at-james-bond-island-video/
  6. C'est l'animateur Denis Brogniart qui, comme à son habitude, a révélé la destination de la prochaine saison de Koh-Lanta. Elle a été tournée ce printemps 2015 au Cambodge ! Il l'a annoncé alors que la finale de l'édition du jeu d'aventure de TF1 sera diffusée ce vendredi 27 mai sur TF1. "Je ne dévoile jamais la nouvelle destination tant que la précédente n'est pas terminée", avait pourtant coutume de dire l'animateur. Destination l'Asie pour le nouveau Koh-Lanta On connaissait vaguement la région du monde où s'est tournée la future saison depuis le jeudi 26 mai grâce aux tweets de l'animateur, revenu à Paris quelques heures avant la finale. Il a tenu au courant le public sur Twitter. Jeudi 26 mai, il se signalait ainsi : "Petit stop à Singapour avant nuit dans l'avion. Retour à Paris après un mois d'absence. En forme pour la finale #KohLanta. A demain." Et d'ajouter quelques heures plus tard : "Les amis, retour express du fin fond de l'Asie pour être là demain en direct pour la finale de #KohLanta. #24hchrono" Pour l'édition 2015, Adventure Line Productions et TF1 avait opté pour un retour aux sources en retournant dans le pays où a été tourné le premier Koh-Lanta, la Thaïlande. Hélas, cette année, la météo n'a guère était clémente pour les aventuriers. Du coup, peu de mer bleu turquoise et de cieux bleutés. Gageons que la prochaine saison fasse plus rêver ! http://www.telestar.fr/2016/photos/koh-lanta-decouvrez-ou-se-deroulera-la-prochaine-edition-!-photos-211276#offset0
  7. Bagages détruits par une compagnie aérienne, indemnisation 2000 thb et des images qui font le buzz Les photos ci-dessous ont bien évidemment fait le buzz surtout pour l'attitude de la compagnie aérienne (la rumeur publique dit que c'est THAI SMILE, si ce n'est pas le cas, chère THAI SMILE, merci de démentir). La passagère voyageait sur un vol Phuket - Bangkok. Bagage perdu. Le lendemain on lui demande de venir récupérer sa valide. Et on lui donne "ça" plus un dédommagement de 2000 thb (alors que tout est brisé, même le Mac Book Air). On ne sait pas si la passagère va porter plainte et on ne sait comment la compagnie a pu détruire le bagage de cette manière aussi radicale. suivre le lien pour d'autres photos : http://www.dailynews.co.th/regional/400510
  8. Au moment où Barack Obama évoquait le succès des réseaux sociaux au Vietnam, le gouvernement vietnamien bloquait Facebook. Selon des organisations d’activistes citées par l’agence Reuters, l’accès au site a été restreint, voire parfois bloqué de dimanche à mercredi, coïncidant avec la visite dans le pays communiste du président américain, en pleine tournée asiatique. Barack Obama, venu « renforcer les liens » commerciaux et stratégiques entre les deux pays autrefois ennemis, face notamment à la posture offensive de la Chine dans la région, a annoncé la levée de l’embargo sur les ventes d’armes au Vietnam. Il a également souligné lundi les « désaccords » persistants entre Washington et Hanoï sur les droits de l’Homme et la démocratie. « Nous respectons la souveraineté et l’indépendance du Vietnam. Mais nous continuerons à nous exprimer en faveur des droits de l’Homme que nous considérons comme universels », a-t-il ajouté, citant la liberté d’expression, la liberté de la presse et la liberté de rassemblement. Des blocages fréquents dans le pays Mais, preuve de l’extrême difficulté pour les voix discordantes de se faire entendre dans ce pays de 90 millions d’habitants en plein boom économique, trois des personnes qui avaient été invitées par la Maison Blanche à rencontrer Barack Obama ont été empêchées de participer par les forces de sécurité. Au-delà des opposants, le gouvernement vietnamien aurait même restreint et parfois bloqué l’accès à Facebook dans le pays entier pendant quatre jours, selon Access Now, une organisation luttant pour les droits numériques, et Viet Tan, un groupe pro-démocratie. Un tel blocage n’est pas rare au Vietnam, et des perturbations dans l’accès à Facebook ont déjà été signalées plusieurs fois ce mois-ci, alors que des centaines de personnes ont tenté de se rassembler dans les rues pour protester contre une pollution maritime, imputée à une société taïwanaise, qui a causé la mort de milliers de poissons dans le centre du pays. Le réseau a aussi été signalé inaccessible en amont des élections législatives de dimanche dernier. Au moment même où le Vietnam subissait cette nouvelle interruption dans les communications sociales, Barack Obama faisait allusion, à Hanoï, au succès de Facebook dans le pays : « On voit [le progrès au Vietnam] par les dizaines de millions de Vietnamiens connectés à Facebook et Instagram. Et vous ne faites pas que poster des selfies – même si apparemment vous en postez beaucoup – (…) Vous faites aussi entendre votre voix pour des causes qui vous sont chères, comme sauver les vieux arbres de Hanoï. » Des voix souvent inaudibles. http://www.20minutes.fr/monde/1854139-20160528-vietnam-acces-facebook-bloque-pendant-visite-obama
  9. Tournante à Yala : 11 ados impliqués, la victime a 25 ans On ne donne pas l'âge exact des jeunes mais on sait qu'ils ont moins de 20 ans. 6 d'entre eux auraient violé la victime devant son petit ami alors que 5 autres jeunes "aidaient". Elle a été "enlevée" dans une station service (images de vidéosurveillance) par 11 jeunes et emmenée de force près d'un étang. Les 6 violeurs sont arrêtés mais la police attend d'avoir arrêtés les 5 autres avant d’inculper qui que ce soit. La police reste prudente en raison du jeune âge des accusés. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920800-eleven-thai-teenagers-face-charges-after-gang-rape-of-25-year-old-woman/
  10. Un important officier s'est rendu au chevet des blessés dans la tragédie de la veille et promet des sanctions contre les responsables Image: Daily News Keukoon Innajak un vice général a offert des cadeaux de circonstance à deux Britanniques hospitalisés, blessés lors du naufrage d'un bateau qui a fait par ailleurs 3 morts et sans doute 4 car un autre Anglais est porté disparu depuis 2 jours. L'officier a déclaré "Samui est une ile touristique de renommée mondiale, un accident comme celui-ci nuit à la réputation du pays en tant que destination touristique. La sécurité des touristes doit être notre priorité. Le navire impliqué n'était clairement pas aux normes requises et pourtant il était autorisé à naviguer. Le propriétaire de l'agence et le "conducteur" seront poursuivis." Nom de l'entreprise à eviter : Ang Thong Discovery 3. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920799-army-top-brass-fly-in-to-visit-injured-tourists-from-samui-speedboat-tragedy-promise-tough-action/
  11. Sa Majesté la Reine rentre à Siriraj Sa Majesté la Reine est rentrée à l'hôpital Siriraj où elle réside -tout comme Sa Majesté le Roi- après que les docteurs de l'hôpital Chulalongkorn aient terminé les examens de santé et considéré que son était satisfaisant. Communiqué du Bureau of the Royal Household. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920794-hm-the-queen-returns-to-siriraj-hospital/
  12. Le ministre de la justice assure que la junte n'invoquera pas l'article 44 contre Dhammachayo Paiboon Kumchaya, ministre de la justice assure que les pleins pouvoirs se seront pas utilisés pour forcer le bonze à venir écouter les charges retenues contre lui au commissariat. Il a déclaré que le premier ministre Prayut Chan-och s'inquiétait de la tournure que prenaient les choses (il suffit de regarder la Une des journaux!) et a demandé aux parties concernées de traiter le cas comme une affaire normale sans qu'elle entre dans une spirale incontrôlable. En ce qui concerne la perquisition au temple, le ministre dit que le DSI doit avoir assez de preuves avant pour la justifier tout en précisant qu'une perquisition est une procédure normale. Le Gen Paiboon a demandé au DSI de se mettre en rapport avec le Sangha Council (plus haute entité religieuse du pays) pour tenter de trouver un solution. Il pense que le Council ne va pas juste rester les bras croiser sans rien faire. Lorsqu'on lui demande son avis sur les engins de travaux public disposés devant les grilles du temple, il répond que c'est une indication de ce qu'on peut attendre de "certains éléments". Il confirme que les autorités ont suivi les lois à la lettre et a demandé à son auditoire de juger par lui-même s'il voudrait voir quelqu'un faire fi de la loi puis manipuler des gens pour échapper à la loi. Dans le même temps le DSI a pensé à un plan en 5 points pour régler cette affaire en 2 ou 3 semaines. Parmi ces points : garde à vue sur place du moine par la police ou des fonctionnaire, expliquer le cas aux organismes bouddhistes, action légale contre quiconque hébergerait le moine, etc. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920779-justice-minister-assures-section-44-will-not-be-used-against-dhammachayo/
  13. Ramassages scolaires : ça ne s'arrange pas, regardez la petite qui tombe sur la route La porte arrière s'ouvre et une enfant de 4 ans tombe sur la route. heureusement, comme dans les cas précédents, les voitures alentour parviennent à s'arrêter avant l’irréparable. L'incident se déroule à Chiang Rai. La résilience de ces enfants est incroyable : elle se relève et court pour rattraper le bus. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920797-kindergarten-kid-in-lucky-escape-as-she-falls-from-school-van-at-intersection/
  14. Un Congolais battu à mort en Inde et une pub raciste pour un détergent en Chine (voir la vidéo) : le Washington Post relie ces deux événements récents, d'apparence totalement indépendants, pour faire un focus sur le problème du racisme anti-Noirs qui sévit dans ces deux pays. «Ces deux épisodes différents, un meurtre à Delhi et une vidéo sans cœur dans le cyberspace chinois, ne devraient pas être considérés comme des incidents isolés, écrit le journal. Au contraire, ils sont révélateurs d'un sujet majeur : l'inéluctable racisme et l'ignorance à laquelle les Africains sont confrontés dans les deux pays.» L'analyse est à lire, en anglais, par ici. http://www.liberation.fr/direct/element/du-probleme-du-racisme-anti-noirs-en-inde-et-en-chine_38172/
  15. Un "bateau à longue queue" coule à Krabi avec 14 touristes à bord. Pas trop de bobos On n'en parlerait même pas si cet "incident" ne survenait au lendemain du naufrage de Samui qui a fait 3 morts et 1 disparu. Ce matin les services de la météorologie nationale avaient demandé aux petits bateaux de NE PAS prendre la mer. Quand ils ont senti que leur bateau étaient en train de couler, les touristes ont sauté dans la mer. Quelques uns sont très légèrement blessés, les autres sont rentrés à leur hôtel. La police va interroger le "capitaine du navire". http://www.khaosodenglish.com/detail.php?newsid=1464348263&section=14
  16. 17 fillettes mortes brûlées Chiang Rai : pas de détecteurs de fumée et enquête au ralenti Deux survivantes de l'école Pitakkiet Witthaya Teeranai Charuvastra Cet internat dont s'occupe une organisation caritative ne possédait pas de détecteur de fumée a déclaré son directeur Rewat Wassana. Cinq jours après le drame, la police, comme désemparée, commence à interroger les témoins et n'exclut aucune piste même celle de l'incendie criminel. Aucune cause n'a encore été décelée et malgré le fait qu'il n'y ait eu ni détecteur, ni alarme pour réveiller les petites, aucune charge n'a été retenu contre personne. La police veut enquêter davantage. Les fillettes sont des enfants d'ethnies dont les familles vivent dans des conditions économiques déplorables. La fondation offre une éducation à des enfants qui sans elle n'en aurait quasiment pas. La police ne confirme pas l'information donnée par Reuters qui fait état d'un cours circuit électrique. 38 fillettes dormaient lorsque le feu a pris à 23:00 dimanche. L'une d'entre elle est décédée en sautant du 2ème étage. Cinq ds filles ont été enterrées hier mais les corps des 12 autres ne sont pas encore identifiés par la police scientifique. Quand on demande au directeur s'il y avait des détecteurs de fumée, il semble ne pas savoir ce que c'est. "Nous n'avons pas ça mais nous avons d'autres systèmes." sans préciser de quoi il s'agit ni parler de leur efficacité. En Thaïlande, au moins trois textes de loi obligent les écoles et internats à posséder des détecteurs de fumée, des alarmes incendie et des sorties de secours. Il a été établi que le nombre élevé de victimes est du au fait que personne n'a réveillé les fillettes. Suchada Kong-asa qui s'en est sorti a déclaré qu'elle était en train d'utiliser les toilettes du rez-de-chaussée lorsqu'elle a pris conscience de l'incendie qui était déjà intense. "Il n'y a eu aucune alarme." dit elle, les mains brulées. C'est une organisation chrétienne Panthakit Suksan Foundation qui s'occupe de cet orphelinat dont la présidente est la femme du directeur. L'école existe depuis 2008 et est reconnue officiellement comme école. Thanayin Thepraksa le chef de la police ce Chiang rRai dit que ses hommes travaillent d'arrache-pied et qu'il ne faut pas être si pressé : il y a de nombreux témoins à interroger. "La police scientifique n'a pas encore rendu son rapport. Ce sont de scientifiques, ils ne font pas simplement sauter des nouilles (sic!). Il ne s'agit pas de nouilles instantanées sur lesquelles on met de l'eau bouillante en disant que le boulot est fini (re sic et la métaphore.... hum hum hum). Les incendies sont fréquents en Thaïlande et le triste record est toujours détenu par une usine de jouets : 200 morts en 15 minutes, le 10 mai 1993. Chaque tragédie incite à créer des lois plus contraignantes. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920643-no-smoke-detectors-in-dorm-where-17-schoolgirls-died/
  17. Revenus du gouvernement plus importants que prévus, dernière enchère pour la 4G gagnée par AIS Les deux informations sont liées car ce sont justement les enchères pour octroyer les fréquences de 4G aux opérateurs mobile qui ont permis au gouvernement d'engranger plus que prévu, d'après Krisada Jeenavijarana du ministère du budget. Au cours des 7 premiers mois de l'année fiscale 2016 (qui commence fin 2015), l'état a reçu 1,247 trillions de baths dépassant les prévisions de 75 milliards de thb soit 6 % et dépassant les revenus de l'année précédente de 8,7 %. L'état a empoché 48,2 milliards de thb grâce aux enchères des fréquences 900 Mhz et 1800 Mhz. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920646-thai-govt-revenue-exceeds-targets/ Ce vendredi avait aussi lieu les enchères concernant la dernière fréquence disponible ; dans les 900 Mhz en 4G. Après que Jas Mobile qui avait gagné cette fréquence ait jeté l'éponge récemment, seul AIS était candidat et a obtenu la fréquence au prix plancher de 75,654 milliards de thb. Une fois que le NBTC, aura approuvé les résultats de cette enchère, AIS aura 90 jours pour faire son premier paiement de 8 milliards, chose que Jas n'avait pas faite précédemment. . http://www.thaivisa.com/forum/topic/920645-ais-wins-latest-4g-auction/ M. Krisida, du ministère du budget
  18. Pour défendre le saint homme accusé de malversations, ils transforment le temple en camp retranché Hier à 14:00, au moment où Phra Dhammachayo montait dans le minibus qui allait l'emmener à la convocation avec le DSI au commissariat de Khlong Luang, il s'est évanoui, c'est ballot. Les officiers du DSI l'ont attendu jusque très tard et ont décidé de demander à la Cour un mandat pour entrer dans le temple en promettant de ne pas utiliser la force et de tout faire de manière compatible au statut du bonze. Pendant ce temps-là, on s’organise dans le temple. On a disposé des engins de travaux publics devant les grilles et des centaines de moines et disciples sont postés aux autres issues de cet immense endroit. http://englishnews.thaipbs.or.th/content/164994
  19. PHNOM PENH, Cambodge – Les forces de sécurité du Cambodge auraient tenté d’appréhender l’adjoint au chef de l’opposition du pays en encerclant son automobile et en investissant les bureaux de son parti politique. Le chef de l’opposition cambodgienne, Sam Rainsy, a cependant affirmé que son adjoint, Kem Sokha, n’était pas dans sa voiture ni dans les bureaux du Parti du sauvetage nationale du Cambodge aux moments des interventions des agents, jeudi. Ceux-ci seraient donc partis bredouilles. Il semble qu’ils aient entouré l’automobile dans une rue de la capitale, Phnom Penh, en brandissant des armes à feu. Quelques heures plus tôt, Sam Rainsy avait critiqué les intentions du gouvernement de tenir des élections générales l’année prochaine. À son avis, le scrutin ne serait pas juste et libre car le premier ministre Hun Sen a fait jeter en prison quelques représentants de l’opposition et certains activistes du pays d’un peu plus de 15 millions d’habitants. source http://journalmetro.com/monde/969563/cambodge-la-police-chasse-un-chef-de-lopposition/
  20. Un touriste chinois arrêté pour avoir nourri un poisson Arrêté par l'armée - la marine en vertu des pouvoirs de police que la junte lui a conférés. Il s'agit de préserver l'environnement dans les iles de Koh Kai, Kai Nok et Kai Noi qui sont à la fois petites et très / trop visitées par les touristes. Le touriste chinois a été libéré sous caution (100 000 thb), semble t il payés par l'agence de voyage qui avait organisé l'excursion mais il ne peut pas quitter le pays. Il n'a pas été expliqué pourquoi nourrir les poissons était si grave, peut-être car la nourriture, dans l'eau, c'est sale. Ni pourquoi la caution est si élevée, le Chinois n'ayant tué personne. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920466-tourist-arrested-for-feeding-fish/
  21. Puni par où il a pêché et par où il a péchè. Un mort Supol Noja s'est électrocuté en électrocutant des poissons, ce qui n'est pas très fair-play et dangereux quand on n'est pas prudent. la police a découvert sont corps sans vie à Sarapee, Chiang Mai et a pris soin de débrancher l'appareil qu'il utilisait et qui l'a tué. Il avait toujours le fil électrique à la main. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920530-chiang-mai-man-electrocuted-to-death-while-electrocuting-fish/
  22. La torture et l'enlèvement d'opposants par les autorités pourraient devenir illégaux mais les ONG ne se réjouissent pas trop vite Le conseil des ministres a décidé de criminaliser la torture et l’enlèvement forcé par des fonctionnaires en Thaïlande. Il s'agit simplement de faire appliquer une loi adoptée il y a 9 ans mais pour le gouvernement c'est un moyen de s’assurer que les lois sont effectivement appliquées et de montrer que les standards de la Thaïlande en matière de droits de l'homme sont similaires à ceux des autres pays. Pornpen Khongkachonkiet, un important défenseur des droits de l'homme en Thaïlande, dit que cette décision du conseil des ministre est un pas en avant positif mais la loi doit encore passer les étapes de la bureaucratie et être approuvée par l'assemblé nationale nommée par la junte. Il continue en expliquant qu'éradiquer la torture et l'enlèvement est un énorme challenge qu'une loi ne peut résoudre à elle seule, surtout si finalement cette loi est amendée pour permettre des exceptions et conserve des lacunes. "Dans 10 ans, ça continuera à exister. Il faut changer l’état d'esprit des autorités." L'ONU compte 82 cas non résolus depuis 1992. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920521-thailand-moves-to-ban-torture-and-abduction-activists-arent-ready-to-celebrate/
  23. Festival des fruits à Rayong 20 mai - 8 juin A partir de 07:00 Au marché central Ta Phong, Rayong Des festivités ont lieu aussi à Chantaburi. Ces deux provinces sont réputés pour leurs productions de fruits de qualité. http://www.inspirepattaya.com/pattaya/rayong-fruit-festival-2016-taphong-fruit-central-market-30th-may-8th-june/
  24. Encore des crédules qui se font prendre à l'arnaque aux billets noirs : deux Libériens arrêtés Pour l'arnaque elle-même, voir ci-dessous comment LeParisien la raconte concernant la France car elle fonctionne partout avec n'importe quels billets. Les arnaqueurs sont toujours originaire d'Afrique... noire. Et les victimes toujours naïves. Hier à Bangkok, David Neal et Mathas Davies se sont fait arrêtés avec tout le matériel du parfait arnaqueur, des faux dollars et 200 000 vrais thb. Ils n'avaient plus de visas valides depuis longtemps et ont floué de nombreuses personnes, thaïlandaises comme étrangères du quartier Sukumvit -ils vivaient soï 4-. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920512-liberians-caught-in-sukhumvit-with-fake-us-dollars/ Le Parisien : L'arnaque est connue sous le nom de « wash-wash » (littéralement laver-laver) et continue de faire de nombreuses victimes. Un chef d'entreprise, originaire de Lorient (Morbihan), vient de se laisser abuser par un homme se présentant comme un « investisseur » africain. Ce dernier est parvenu à convaincre sa victime qu'il était en possession d'un produit « miracle », capable de laver des billets de banque noircis… Aigrefin, intermédiaire et entrepreneur trop crédule ont été interpellés, au début du mois de septembre, par les enquêteurs de la division économique et financière (DEF) de la police judiciaire de Rennes (Ille-et-Vilaine). L'escroc, de nationalité gabonaise, a été écroué. Son complice — également « ami » de la victime — a été placé sous contrôle judiciaire. Le chef d'entreprise a, lui, été remis en liberté après avoir pris conscience de sa naïveté. Tout commence au mois d'août lorsqu'un certain Franck M., 28 ans, contacte l'entrepreneur, par le biais d'une connaissance. L'homme lui propose d'emblée une improbable transaction : verser la somme de 500 000 € en échange de 5 millions de la même monnaie sous forme de billets de 500 € couverts d'encre noire et d'un liquide capable de rendre sa virginité à l'argent maculé. L'aigrefin confie même que cette très importante somme a été détournée par le ministre des Postes du Cameroun, au préjudice du Fonds monétaire international (FMI). Pour finir d'appâter sa proie, Franck M. procède au blanchiment de quelques vrais billets lors d'un rendez-vous dans une villa cossue de Ville-d'Avray (Hauts-de-Seine). « Il a également précisé que cet argent avait été noirci pour échapper à la vigilance des douaniers, relate un proche de l'affaire. Le chef d'entreprise est venu trouver la police pour savoir s'il n'avait pas affaire à un escroc. Il a évidemment été aussitôt dissuadé de poursuivre la transaction, mais il a finalement continué. Il a donc versé plusieurs milliers d'euros avant de pouvoir finaliser l'échange. » Le 6 septembre, Franck M. et son comparse retrouvent leur victime en gare de Rennes. Les deux escrocs transportent avec eux une valise contenant 1 400 faux billets de 500 € et près de 12 000 coupures noircies ne présentant aucune inscription. Mais les enquêteurs de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), en surveillance discrète, interviennent avant que la transaction n'aille à son terme. « Le principal instigateur de cette arnaque, qui s'était présenté sous un faux nom, est déjà connu des services de police pour des abus de confiance, poursuit la même source. Il a tenté de se défendre en arguant qu'il pensait que tous ces billets étaient vrais. Ce type d'affaire, qui repose aussi beaucoup sur la cupidité des victimes, est souvent très difficile à élucider, car la plupart d'entre elles n'osent pas déposer plainte. Elles ont trop honte de s'être fait berner et de devoir justifier l'origine de leur argent perdu. »
  25. Taxis fraudeurs : les autorités appellent à la délation Image: Thairath Le Dpt des transports ne supportent plus que l'image des taxis, des transports en Thaïlande et du pays lui-même soit ternie par quelques brebis galeuses. La chasse aux "mauvais" chauffeurs de taxi (et autres moyens de transports) est donc clairement ouverte. Licence supprimée définitivement! Mais on apprend que le chauffeur qui a volé une touriste turque récemment avait déjà été remarqué cela ne l'a pas empêché de continuer à mal (se) conduire. Ceux qui seront révoqués ne pourront pas demander une nouvelle licence. Cet appel à la dénonciation s'adresse en priorité aux Thaïlandais qui ne sont pas moins victimes que les étrangers et qui sont surtout plus nombreux. Et il concerne tous type de transports. Hotline : 1584 Site web : ins.dlt.go.th Email : [email protected] LINE : 1584dlt Et des applications pour smpartphones en thaï. San doute que cela concerne toutes les villes de Thaïlande car, honnêtement, les taxis de Pattaya sont 100 fois pire que ceux de Bangkok. http://www.thaivisa.com/forum/topic/920536-transport-officials-talk-tough-on-clearing-up-rogue-taxi-drivers