Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    15 943
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Vendredi 20 mai, Visakha Bucha : pour faire simple, Anniversaire de Bouddha Vente d'alcool aussi bien au 7Eleven que dans les bars interdite. Ce qui est ouvert et fermé. Ce document concerne Phuket mais est valable dans tout le pays. http://www.thaivisa.com/forum/topic/917585-major-buddhist-holiday-brings-alcohol-ban-to-phuket/
  2. Le président élu des Philippines, l’avocat populiste Rodrigo Duterte, a déclaré dimanche 15 mai qu’il comptait rétablir la peine de mort et donner aux forces de l’ordre le droit de « tirer pour tuer ». « Je vais presser le Congrès de rétablir la peine de mort par pendaison », a déclaré Rodrigo Duterte lors d’une conférence de presse à Davao. Le nouveau président veut en effet que la peine de mort, abolie en 2006 sous la présidente Gloria Arroyo, soit rétablie pour des crimes comme le trafic de drogue, les viols, les meurtres et les vols. Elu le 9 mai sur un programme populiste et après avoir multiplié les propos outranciers, M. Duterte, 71 ans, a également annoncé qu’il donnerait à la police le droit de « tirer pour tuer » lors d’opérations contre des criminels et ceux qui résisteraient par la violence aux arrestations. Des militaires tireurs d’élite seront mobilisés pour tuer des criminels, a-t-il précisé. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2016/05/16/philippines-tout-juste-elu-president-rodrigo-duterte-veut-retablir-la-peine-de-mort_4920067_3216.html#AaR0XD51QqXDsFcs.99
  3. Nissan vole à la rescousse de Mitsubishi Motors. Le groupe automobile japonais va acquérir 34% de son compatriote, prenant de fait son contrôle, pour 1,9 milliard d’euros. C’est moitié moins que ce qu’aurait dû débourser Nissan avant que n‘éclate le scandale des tests truqués. Une alliance à la Renault-Nissan Ce rapprochement devrait aboutir d’ici octobre. Il permettra de dégager des économies tout en respectant l’identité de chacun. Citant en exemple l’Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, son patron, s’y est engagé : “Chez Nissan, nous sommes déterminés à préserver et développer la marque Mitsubishi Motors, et nous aiderons cette entreprise à surmonter les défis qu’elle rencontre, notamment à rétablir la confiance des consommateurs dans ses performances énergétiques.“ Dans la cour des grands Avec Mitsubishi, l’Alliance Renault-Nissan produira près de 10 millions de véhicules par an, presqu’autant que Toyota, numéro 1 mondial. Le PDG de Mitsubishi Motors, Osamu Masuko s’en est félicité : “Je pense que cette alliance sera appréciée par les consommateurs, par nos partenaires en affaires, par nos actionnaires, et par nos employés, ainsi que par tous ceux que nous avons inquiétés.“ Un embarrassant scandale Les deux groupes étaient partenaires depuis 2011. C’est d’ailleurs Nissan qui avait découvert fin avril la fraude aux performances énergétiques sur les mini-voitures que lui livrait Mitsubishi. Depuis, Mitsubishi a admis avoir utilisé des tests non-homologués au Japon depuis 1991. Tous ses modèles pourraient être concernés. Depuis le 20 avril, l’action Mitsubishi a plongé de 45% à Tokyo. Elle a rebondi de plus de 16% à l’annonce de la prise de participation de Nissan. Par Anne Glémarec | Avec AFP, REUTERS http://fr.euronews.com/2016/05/12/nissan-prend-le-controle-de-mitsubishi-motors/
  4. Tourisme sexuel : "Le Koweït, c'est pas comme ici" Long article du média Australien ABC sur Pattaya qui donne quelques informations intéressantes et qui vont à l’encontre des idées reçues. Le touriste sexuel n'est pas forcément un caucasien vieux et bedonnant, ce peut être un jeune homme élégant du Moyen Orient qui profite, outre des filles, de l'alcool interdit chez lui. Les jeunes beurs français qui sont souvent interrogés disent venir en Thaïlande pour le fun et le respect, les Koweïtiens, Omanais, et autres avouent venir pour les filles. Toutes les filles ne sont pas asiatiques, on peut rencontrer des prostitués russes et ukrainiennes. D'après un observateur anglais Lawrence Osborne, moins de 5% des clients des prostituées sont des occidentaux. Outre les Asiatiques et les Moyen Orientaux, l'immense majorité des clients sont Thaïlandais. D'après une enquête (source inconnue) 450 000 Thaïlandais visitent les prostituées chaque jour, 97 % des militaires y ont recours et 73 % des Thaïlandais ont été déniaisés par des professionnelles (un peu comme dans les livres qui racontent la vie des Français du début du 20ème siècle). http://www.abc.net.au/news/2016-05-15/thai-sex-trade-propped-up-by-sexually-repressed-tourists/7413762
  5. L'abbé du Wat Dhammakaya convoqué par la police, trop malade pour se déplacer Le Dr Thanakhom Premprapha certifie que Phra Dhammajayo a développé une importante thrombose veineuse dans la jambe gauche qui l’empêche de se rendre à la convocation du DSI afin d'entendre les charges criminelles dont il fait l'objet. L'abbé a été convoqué 3 fois au DSI (dont ce jour) pour répondre de blanchiment d'argent, recel de propriété volés pour un montant de plusieurs centaines de millions de bahts donnés au temple et à lui-même par un ancien dirigeant du Klongchan Credit Union Cooperatives. Il ne s'est jamais déplacé même avant sa maladie. L'attaché de presse du temple, Phra Sanitwongse Wutthiwangso, dit qu'il a informé le DSI auquel il demande de se déplacer au temple pour entendre l'abbé. Pol Col Paisit Wongmuang, le chef du DSI répond qu'il va étudier la requête avec d'autres officiels durant la journée. http://www.thaivisa.com/forum/topic/917520-phra-dhammajayo-is-too-sick-for-travelling-doctor/
  6. Rentrée scolaire : les instructions du premier ministre dont "Attention aux paris sportifs pendants l'Euro" Le Premier Ministre Prayut Chan-ocha a donné instruction au Ministère de l’Éducation afin que les enfants passent moins de temps le nez plongé dans les livres scolaires et davantage à "développer leur sens critique", ce qui serait une grande nouveauté en Thaïlande. Le porte parole du gouvernement a déclaré que cette mesure avait été très favorablement accueillie par les parents qui préfèrent que les enfants apprennent et participent à des activités plutôt que de rester le nez dans les livres de elasse. Alors que la rentrée scolaire a lieu ce matin, le premier ministre a rappelé quatre fléaux que les chefs d'établissement devraient combattre : - les paris sportifs entre le 10 juin et le 10 juillet : Euro de foot en France - la dengue et le Zica - les accidents de la route - les bagarres entre lycéens d'établissements rivaux. http://www.thaivisa.com/forum/topic/917557-pm-wants-students-to-spend-less-time-in-classrooms-but-more-time-on-critical-thinking/
  7. Un ancien député Pheu Thai de Chiang Mai anormalement riche pourrait être poursuivi Le National Anti-Corruption Commission (NACC) va demander à la Cour Criminelle ad hoc la mise en accusation de Kasem Nimmolrat, ancien député et maintenant vice président de l'administration provinciale (haut fonctionnaire) car il aurait "oublié" de déclarer quelques biens : 72 millions de bahts que sa femme aurait emprunté à sa mère, 26 millions de profits en bourses, 74 millions d'investissements dans des constructions réalisées par sa femme avec sa mère comme prête-nom. Kasem Nimmolrat pourrait perdre son poste à l'administration provinciale et être banni pendant 5 ans de toute activité politique. Par ailleurs, le NACC a examiné sa propre situation financière et découvert qu'il possédait 186 millions de bahts et considère que c'est précisément la définition de "être anormalement riche". Le NACC va donc transmettre toutes ces informations au procureur et va lui demander de saisir ces montants trop importants. http://www.thaivisa.com/forum/topic/917459-graft-buster-to-propose-impeachment-of-pheu-thais-chiang-mai-mp-for-unusual-wealth/
  8. La canicule qui sévit depuis 2 mois sur le sud de l'Asie laisse la place à des orages très violents liés au début de la Mousson. Au Bangladesh, 60 personnes sont mortes foudroyées depuis vendredi dernier. Crédit : djodjo79 Depuis mardi dernier, de violents orages éclatent quotidiennement entre l'Inde et la Thaïlande. Ces orages sont très électriques et provoquent d'importantes chutes de grêle. Orages meurtriers Entre la mi-avril et la mi-mai, 100 personnes ont perdu la vie à cause des orages. 50 l'ont été depuis jeudi dernier. Chaque année, 200 décès sont imputables à la foudre dans ce pays. Une chaleur record Ce printemps 2016 est exceptionnellement chaud dans le sud-est de l'Asie. Des records de chaleurs ont été mesurés en Thaïlande, au Laos, au Vietnam et aux Philippines. Cette chaleur exceptionnelle est propice au développement de très violents orages accompagnés de chutes de grêle. Début de la Mousson Depuis début mai, les orages se multiplient en raison du début de la Mousson dans cette partie du monde. Facteur aggravant, le phénomène El Nino qui renforce l'activité électrique et la violence des orages. La conjonction des fortes chaleurs liées à El Nino et le début de la Mousson accentuent la dangerosité des vagues orageuses actuelles. La météo pas seule responsable Le retour des nuages limitent les excès de la température. En conséquence, les agriculteurs qui constituent l'essentiel des victimes de ces orages sortent plus facilement dehors. Ils sont donc plus vulnérables aux orages. Par ailleurs, les paysans et ouvriers agricoles sont de plus en plus équipés d'objets métalliques comme des téléphones portables, ce qui peut attirer la foudre sur eux. Enfin la déforestation, notamment la coupe des arbres les plus hauts, comme les palmiers, ont un effet paratonnerre en attirant la foudre. par La Chaîne Météo http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2016-05-15-15h29/foudre---60-personnes-tuees-au-bengladesh-30376.php
  9. Bangkok pas trop mal. Mieux que d'autres villes de Thaïlande et que, surtout, la Birmanie. A Peshawar, Riyad et Bagdad, les niveaux de pollution atmosphérique enregistrés par l'Organisation mondiale de la santé atteignent des records. C'est souvent le cas dans les villes les plus pauvres au monde, au Moyen-Orient et en Asie. Nous avons représenté sur une carte les données mesurées par l'OMS dans près de 3 000 villes. Plus de 80% des citadins dans le monde sont exposés à des niveaux de pollution atmosphérique qui dépassent les limites fixées par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Si toutes les régions sont touchées par cette diminution de la qualité de l'air, ce sont les habitants des villes les plus pauvres qui en subissent le plus les conséquences, en Méditerranée orientale et en Asie du Sud-Est. La base de données de l'OMS regroupe des mesures effectuées dans près de 3 000 villes sur tous les continents. Elle est constituée par les rapports officiels remis par les pays à l'organisation, ce qui explique que certaines données peuvent dater de plusieurs années. Si la concentration dans l'air des particules fines dont le diamètre est inférieur à 10 µg/m3 (PM10) est directement mesurée dans la plupart des villes, il s'agit parfois de la concentration des particules dites PM2.5 (diamètre inférieur à 2,5 µg/m3). Une conversion est alors réalisée à titre indicatif par l'OMS. Allez voir cette carte passionnante ici http://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/carte-quelles-sont-les-villes-les-plus-polluees-du-monde_1449283.html
  10. Gigantopithèque : King Kong n’est plus une fiction Et si le mythique King Kong avait existé ? Les paléontologues s’accordent sur l’existence d’un primate, le Gigantopithèque, qui aurait vécu en Asie du sud et dans la région du Pakistan à la Thaïlande. Ce gigantesque animal, haut de 3 mètres et pesant une demi-tonne, s’est éteint 100 000 ans avant notre ère. Il n’a pas été retrouvé de squelette mais 4 mandibules et un millier de dents. Cette découverte est mise en lumière en 1935 par Gustave Von Koenigswald , paléontologue. Après l’étude de ces premiers fossiles, le groupe Gigantopithèque a été divisé en 3 espèces : Bilaspurensis aurait vécu de 10 à 9 millions d’années avant notre ère en Inde, et Giganteus de 9 à 6 millions avant notre ère. Blacki, aurait vécu en Asie du sud, ainsi qu’en Thaïlande et au Vietnam avant de s’éteindre il y a 100 000 ans Quelle était son alimentation ? Fin 2015, l’institut de recherches de Francfort et l’université de Poitiers ont analysé l’émail des dents retrouvées. Leur composition se rapproche de celle de l’Orang-Outan, végétarien généraliste, se nourrissant de fruits, de bourgeons et de racines. Par conséquent, la forêt était très certainement son environnement. Une reconstitution par l’allemand Bill Munns Malheureusement pour ce primate, sa dépendance à son milieu forestier ne lui a pas permis de survivre après les changements climatiques survenus en Asie. Lors de la dernière glaciation, les forêts ont progressivement laissé place à des savanes. Le Gigantopithèque, contrairement à son cousin l’Orang Outan, n’a pas trouvé la quantité de nourriture nécessaire à sa survie. Une rencontre avec le genre humain ? Est-il possible que ce primate ait rencontré l’Homme ? L’hypothèse est probable puisque l’Homo Erectus vivait dans la région depuis 800 000 avant notre ère. Dans une grotte au nord du Vietnam ont été retrouvés notamment les ossements d’Erectus avec ceux du Gigantopithèque. Rien ne prouve qu’ils se soient rencontrés, Mais il est possible que l’extinction du Gigantopithèque ait été favorisée par son cousin : l’Homme. http://www.radiovl.fr/gigantopitheque-king-kong-nest-plus-fiction/
  11. Qui conduisait la Mercedes? Anglais, Allemand, Australien? Nous parlons ici de celle qui a provoqué un accident dans lequel deux Thaïlandaises sont mortes. Nous espérions en savoir plus ce samedi : rien de nouveau pour l'instant. D'abord, le conducteur a bien pris la fuite. On peut comprendre qu'il ait été choqué et blessé sur le coup mais depuis il avait le temps de se faire connaitre. Sans forcément se rendre aux autorités, s'il a peur. Plusieurs théories sont apparues mais rien de sûr. 1- Dans la voiture un passeport anglais au nom de Simon Wellings, 45 ans. Un indice, rien de plus. 2- Spring News à Chiang Mai annonçait qu'un Allemand se rendrait à la police pour donner des informations importantes ce samedi matin. Rien pour l'instant. Il dit que le passeport n'est pas le sien (puisque Allemand) mais celui d'un ami. Il n'a pas dit s'il était dans le véhicule. 3- Le Daily Mail, voit plutôt un Australien être le conducteur en fuite, lui aussi un ami de Simon. Un policier aurait déclaré au journal anglais "Quand on voit l'état de la Mercedes, on ne peut être qu'étonné que quelqu'un ait pu en sortir.". Un ordinateur, un téléphone, de nombreuses cartes de crédit, du matériel de chirurgie et de l'argent chinois ont été retrouvés dans l'épave. Il semble bien qu'on s'oriente vers une affaire occidentalo-occidentale. Tout cela ne peut qu'attiser l’imagination : pourquoi quelqu'un se balade t il avec le passeport d'une autre personne? Pourquoi Simon (s'il existe et est vivant) ne se manifeste t il pas? Et si le délit de fuite n'était pas seulement lié à l'accident de voiture? http://www.thaivisa.com/forum/topic/917213-who-is-benz-driver-who-fled-fatal-accident-scene/ Image: Spring News
  12. La « dame de Rangoun » n’a pas hésité à poser ses limites, même en des termes encore peu clairs. Les participants d’un meeting présidé par Aung San Suu Kyi et qui a rassemblé environ 20 agences onusiennes sont « globalement satisfaits ». La ministre birmane des Affaires étrangères est généralement connue pour ses positions critiques vis-à-vis des institutions internationales. Cette fois-ci, celle qui est aussi « Conseillère d’Etat » (Premier ministre de facto) semble avoir écouté attentivement les points de vue des représentants. Mais elle lancé une mise en garde sur la question des Rohingya, cette minorité musulmane apatride résidant dans l’Etat birman du Rakhine à l’ouest du pays. Pour Aung San Suu Kyi, les agences de l’ONU doivent « faire attention » à ce qu’elles font dans cette région, sans donner plus de précision. Si elle a affirmé qu’il était toujours possible de résoudre la question du statut de ces communautés apatrides, malgré la loi sur la citoyenneté de 1982, puisqu’elle permet plusieurs niveaux de citoyenneté. lire la suite ici https://asialyst.com/fr/2016/05/13/birmanie-aung-san-suu-kyi-appelle-l-onu-a-la-prudence-sur-les-rohingyas/
  13. Ce document est publié par Prachathai et nous espérons qu'il est exact. AIS a lancé son offre fibre depuis quelques mois seulement, ce qui explique peut-être sa politique de prix agressive. Certains proposes une centaine de chaines de télévision (IPTV) gratuitement ou pour un faible montant comme cela se fait aussi en France.
  14. Le ministère de l'intérieur a rappelé aux médias qu'ils doivent utiliser le titre honorifique de "suprême commandant" lorsqu'ils parlent du Premier ministre du Cambodge. "Sa hauteur" Hun Sen exige un peu de respect, qu'on se le dise ... Une lettre du ministère de l'Information du Cambodge distribuée jeudi, a rappelé à l'ordre les médias. Elle leur intime l'ordre d'utiliser ce titre honorifique pour qualifier le Premier ministre Hun Sen, qui dirige son pays d'une main de fer depuis plus de trente ans, sous peine de représailles. "Le ministère a remarqué que des médias oubliaient d'utiliser le titre" de rigueur, met en garde le ministère. Le titre "Samdech Akka Moha Sena Padei Techo", doit être accolé à toute référence au Premier ministre Hun Sen. Ce titre royal se doit d'être donné "aux grands chefs de la Nation", souligne le ministère, qui a lancé ce rappel plusieurs fois ces dernières années. L'injonction vise les médias d'opposition puisque ceux qui sont inféodés au régime utilisent déjà cette formule obséquieuse chaque fois qu'ils nomment Hun Sen. A l'approche des élections de 2018, l'autoritaire Premier ministre tente de rajeunir et d'adoucir son image sur les réseaux sociaux. Mais dans le même temps, l'opposition est réprimée et les voix discordantes tues. En mars, un étudiant cambodgien a été condamné à un an et demi de prison pour avoir lancé sur Facebook un appel à une révolution contre lui. http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/hun-sen-au-cambodge-appelez-moi-glorieux-supreme-et-puissant-commandant_1791930.html
  15. Honda confirme sa confiance dans la Thaïlande et annonce d'une part la construction d'une nouvelle usine et sa volonté de placer sont quartier général pour l'ASEAN à Bangkok. Le vice premier ministre Somkid Jatusripitak a assisté à l'inauguration de la nouvelle usine Honda au Rojana Industrial Estate de Prachinburi affirmant que Honda est 4ème constructeur automobile en Thaïlande. Il a rappelé que Honda est sensible au message du pays pour une automobile plus éco-responable. L'entreprise a d'ailleurs investi en recherche et développement et choisi Bangkok comme sa "capitale" pour l'ASEAN. Cette usine qui peut produire 120 000 véhicules par an aura couté plus de 17 milliards de thb. Honda a exporté 70 000 véhicules produits en Thaïlande vers plus de 50 pays faisant de la Thaïlande l'un des plus gros pays constructeurs du monde. http://www.thaivisa.com/forum/topic/917046-honda-opens-major-facility-in-prachinburi/ RAPPEL : THAÏLANDE 2 MILLIONS de véhicules fabriqués (beaucoup pour l'export) FRANCE 1,35 MILLION de véhicules fabriqués (pour 2 millions d’immatriculation). http://www.ccfa.fr/La-production-automobile-en-160510
  16. Image: Thairath. Taxi : son compteur tourne plus vite qu'un ventilateur Un client de l'hôtel W sur Sukumvit (au passage, ce n'est pas la première fois que hôtel W et taxi fraudeur sont associés dans le même article, le W -ex Westin- pourrait être un nid à pigeons) prend un taxi pour l'aéroport. Déjà le compteur affiche 45 thb au lieu de 35 mais bon! Le temps d'arriver à l'entrée de l'autoroute sur Rama 4, le compteur affiche déjà 200 thb. Le client a beau être étranger, il sait que cela devrait être moins et il commence à filmer le compteur et les agissement du chauffeur. Ce dernier aurait actionné un petit bouton sur son volant qui fait tourner le compteur sur commande. Arrivé à l’aéroport, le client se plaint à la police qui l'envoie balader car il a déjà payé la course : on ne peut plus rien faire. Le client n'en démord pas et va voir les responsable du service des taxis à l'étage ad-hoc. Il avait pris soin de noter le numéro du taxi. Les officiels découvrent que ce chauffeur, Pramuansak Thonburi est enregistré parmi ceux autorisés à l'aéroport. Le chauffeur est convoqué hier. On vérifie son compteur. RAS. Alors faisons le test en grandeur réelle : le même trajet et comparons les tarifs (en escomptant qu'il n'y ait pas d'embouteillage). la fraude saute alors aux yeux et le chauffeur est condamné à 5000 thb d'amende et un avertissement : à la la prochaine infraction, c'est la suspension. NdM : 99% des taxis de Bangkok sont honnêtes, certains mêmes arrondissent le prix de la course à la dizaine INFÉRIEURE.
  17. Ruines d'Ayutthaya, les policiers conseillent aux jeunes filles de se couvrir : elles prennent la mouche Deux très jeunes occidentales (la vingtaine) se faisaient bronzer en petite tenue dans un parc public près de ruines du site d'Ayutthaya lorsque des policiers à vélo sont gentiment venus leur dire que leur attitude pourraient leur attirer des ennuis car des hommes commençaient à les reluquer alentour. D'autant qu’elles n'étaient pas à la plage mais proche d'un site historique. Les occidentales auraient mal réagi lorsque les policiers leur ont demander de cacher se couvrir un peu et seraient parti sans un "merci", un "sorry" ou même un "OK". Elles étaient juste fâchées. Les réseaux sociaux, tout de suite au courant de l'histoire, donnent très largement raison aux policiers qui auraient mérité plus de politesse. Un internaute souligne que les occidentaux sont tout de suite suspicieux lorsqu'un Thaïlandais vient leur dire quelque chose même si c'est avec de bonnes intentions. NdM : Est-ce qu'on se fait bronzer devant le château de Versailles? Par ailleurs, peut-être Phuket et Pattaya mis à part, lorsqu'un Thaïlandais vient vous conseiller quelque chose, c'est TOUJOURS bien intentionné. http://www.thaivisa.com/forum/topic/917172-foreign-ladies-sunbathing-in-undies-not-happy-to-have-to-cover-up-but-police-say-it-was-for-their/
  18. Il rate son hold up puis sa prise d'otage mais les témoins ne le ratent pas Un voleur attaque seul une bijouterie dans un centre commercial de Bang Yai hier après midi mais les gardes de sécurité s'interpose. Le bandit prend alors une fillette de 9 ans en otage pour négocier sa sortie sans être inquiété, c'est alors que les autres clients se sont rués sur lui, ont libéré l'enfant et ont roué de coups de voleur amateur au point qu'il a du passer par la case hôpital avant de rallier la case prison au commissariat de Bang Bua Thong . http://www.thaivisa.com/forum/topic/917174-lone-robber-beaten-up-following-a-bungled-gold-shop-holdup/
  19. Quatre jeunes hommes, sans doute eux aussi accro au yaba, auraient participé à ce viol odieux. Certains pourraient être proches de la famille. La police va procéder à des tests ADN. La petite sœur, témoin terrorisé, ne peut donner beaucoup d'information. La fillette est morte d’hémorragies internes.
  20. Pour le Conseil des droits de l'homme aux Nations unies, la répression militaire va trop loin en Thaïlande. Copie d'écran du site "The Nation", le 13 mai 2016. The Nation – Repression continue, emprisonnement des opposants, atteintes à la liberté d’expression et ingérence de la junte dans les réseaux sociaux. Lors de la rédaction de son Examen périodique universel, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU ne pouvait ignorer la dégradation de la situation depuis 2011. Dans un éditorial, le site thaïlandais The Nation revient sur la décision du Conseil de dégrader le classement de la Thaïlande. L’objectif du coup d’Etat de 2014 était à la base de mettre fin à des années de chaos et a été « accueilli positivement par les citoyens ». Pourtant, la majorité des Thaïlandais estiment aujourd’hui que les militaires n’ont pas leur place en politique. La délégation thaïlandaise a eu beau se défendre en expliquant que les atteintes à la liberté d’expression visaient seulement les « fauteurs de troubles », pour le Conseil des droits de l’Homme aux Nations unies, la répression militaire va trop loin. Les délégués onusiens conseille à la junte de lever la loi martiale et d’arrêter de juger les civils dans des tribunaux militaires. Particulièrement visée, la loi sur le crime de lèse-majesté utilisée trop souvent, et dans le seul but de faire taire les critiques contre les militaires. Pour The Nation, il est temps que le gouvernement de Bangkok se débarrasse de ses « stratégies d’oppression ». lire la suite ici https://asialyst.com/fr/2016/05/13/thailande-la-junte-mise-au-pilori-sur-les-droits-de-l-homme/
  21. Trois agents de la préfecture des Hauts-de-Seine et le gérant d'une auto-école ont été placés en garde à vue pour leur implication dans un réseau de falsifications de permis de conduire. L'arnaque aura duré un an et demi avant d'être découverte lors d'un contrôle interne, au printemps 2015. Le directeur d'une école de conduite et des agents de la préfecture des Hauts-de-Seine sont accusés d'avoir proposé et réalisé sur commande le document officiel du permis de conduire pour 258 clients, recevant des sommes allant de 2000 à 10.000€. Des peoples, des hommes d'affaires et des footballeurs, dont certains anciens internationaux, font notamment partie des 258 personnes qui ont obtenu frauduleusement le papier rose, a expliqué à l'AFP une source proche de l'enquête. Une enquête préliminaire avait été ouverte l'année dernière, confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine et au groupement d'intervention régionale, jusqu'à l'ouverture vendredi d'une information judiciaire. Patrick Antonelli, mari de la chanteuse Amel Bent et gérant d'une auto-école de Neuilly-sur-Seine et trois agents de la préfecture de Nanterre ont passé 48 heures en garde à vue selon le journal Le Parisien. L'accusation a demandé leur placement en détention provisoire Le préfet des Hauts-de-Seine, Yann Jounot, avait signalé les faits en mai 2015 au parquet de Nanterre dont l'enquête a été menée depuis des mois. Selon les premiers éléments de cette enquête, c'est plus d'un million d'euros qui aurait été engrangé par les malfaiteurs, une somme à laquelle s'ajouteraient des rétributions en espèces et des cadeaux. Samir Nasri, Jérémy Ménez et Layvin Kurzawa parmi les clients «Le gérant des auto-écoles s'était entendu avec des fonctionnaires de la préfecture. Beaucoup de personnes ont de l'argent pour payer, mais pas toujours le temps de passer le permis. Ils pouvaient débourser jusqu'à 10.000 euros, parfois davantage», selon une source proche de l'enquête. Les bénéficiaires obtenaient le permis sans passer l'examen, la somme déboursée étant ensuite équitablement répartie entre le dirigeant des auto-écoles et les fonctionnaires qui délivraient le permis - dont l'un ne travaille plus à la préfecture depuis. Patrick Antonelli tenait donc le rôle du rabatteur pour les agents de la préfecture. Quelques vedettes, notamment issues du monde du football, figureraient parmi les bénéficiaires de la fraude. Les noms de Samir Nasri, Jérémy Ménez et Layvin Kurzawa sont mentionnés par Le Parisien. Ali Baddou, animateur sur Canal+, pourrait aussi faire partie des candidats au permis n'ayant pas eu besoin de passer ou repasser l'examen pour obtenir le papier rose officiel. Joint par L'Express, Ali Baddou n'a pas encore réagi à l'information. Les quatre suspects entendus cette semaine étaient jusqu'alors inconnus de la justice. Le parquet n'a pas encore déterminé s'il prévoyait de poursuivre les titulaires des permis frauduleux. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/05/13/01016-20160513ARTFIG00178-des-vedettes-et-des-footballeurs-impliques-dans-une-fraude-au-permis-de-conduire.php?
  22. Allez, on bouge?! Et ils bougèrent la maison Envie de changer d'environnement mais de garder la même maison? Qu'à cela ne tienne, demandez aux voisins de soulever la maison et de la déposer plus loin. Ce "clip à buzz" est supposé se dérouler en Thaïlande. Crédits : le site en thaï SANOOK, Soon Ruam Clip Det (centre des grands clips) et la page Facebook de Rattanakamnerd Wongwarangkoon. http://www.thaivisa.com/forum/topic/916994-sure-we-can-help-you-move-house-literally/
  23. Six mois d'interdiction de prendre l'avion pour un jeune Vietnamien blaguant au sujet de "bombarder Bangkok" Dao Hong Long 20 ans a en outre reçu une amende de l'équivalent de 180 dollars. En mars dernier alors qu'il prenait l'avion d’Hanoï à Bangkok, il a répondu à un officier de sécurité qui lui demandait ce qu'il allait faire à Bangkok "Je vais bombarder Bangkok." Lorsque l’officier a demandé à nouveau, le jeune homme a répété sa vanne pourrie. 6 mois d’interdiction de prendre l'avion En janvier, un homme de 42 ans, toujours au Vietnam; avait reçu une interdiction de vol d'une année pour avoir prétendu, bien sur pour blaguer, qu'il possédait une bombe dans son bagage de cabine. http://www.thaivisa.com/forum/topic/916981-vietnamese-man-gets-6-mon-flight-ban-for-bombing-bangkok-joke/
  24. Barack Obama et Nguyen Phu Trong, secrétaire général du Parti communiste vietnamien, en juillet 2015, dans le Bureau ovale de la Maison Blanche. A la veille de la venue du président américain, le Vietnam espère une levée définitive de l'embargo. Copie d'écran du "Japan Times", le 12 mai 2016. The Japan Times – La présence de poids lourds de l’armement américain (Boeing et Lockheed Martin) à Hanoï présagerait-elle une levée totale de l’embargo américain qui depuis quarante ans pèse sur le pays communiste ? Cette semaine se tient en effet au Vietnam un symposium de Défense et d’armement exceptionnel, dont la préparation a été tenue secrète et qui demeure entouré de mystère puisqu’aucun media n’a reçu d’autorisation pour couvrir l’événement. En 2014 déjà, les États-Unis, dans le cadre du pivot vers l’Asie du président Obama, avaient effectué une levée partielle de l’embargo, mais uniquement pour répondre aux « besoins spécifiques de la région en matière de sécurité maritime. » La levée totale de l’embargo, évoquée alors, avait été soumise à une condition expresse : l’amélioration nette et franche des droits de l’homme. la suite ici https://asialyst.com/fr/2016/05/12/vietnam-levee-prochaine-de-l-embargo-americain-sur-les-armes/
  25. Une escouade de 100 policiers et soldats a mené des raids dans les domiciles de 14 anciens députés du Pheu Thai et des leaders de l'UDD et des Chemises Rouges. De nombreuses armes ont été découvertes ainsi que des systèmes radio. Les armes ont été confisquées, le temps de vérifier si elles sont correctement enregistrées. Les systèmes radio semblent interdits. Les autorités démentent que ces raids aient été motivés politiquement mais la police a inculpé Worachai Hema et Pracha Prasobdee les deux plus virulents opposants au premier ministre pour possession de système radio et d'armées illégales.