Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    16 155
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Photo: Winai Sarot Décès d'un Russe à Phuket : il avait encore la seringue plantée dans le bras Il a été découvert chez lui à Kao Rang. Il s'agissait d'un informaticien de 38 ans dont on ne peut encore dire le nom tant que la famille n'est pas informée. C'est un collègue qui s'est inquiété de son absence et est venu aux nouvelles. Il a alerté le personnel du condo lorsqu'il a vu du sang couler sous la porte du balcon. A l'ouverture de la porte, on a découvert l'homme en caleçon, une aiguille dans le bras, un élastique pour compresser les veines et du matériel pour se droguer mais pas de drogue. Un peu de sang avait coulé autour de sa tête. Pas de trace de lutte dans l'appartement. Il était mort depuis au moins 24 heures. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919705-russian-expat-found-dead-with-needle-in-arm-at-phuket-apartment/
  2. Encore un incendie, encore des morts, dans un mall cette fois, à Bangkok Au Major Hollywood de Phra Pradaeng L’incendie s'est déclaré à 10:45 ce matin dans un pub et s'est rapidement propagé à tout le Mall Major Hollywood. Les deux personnes décédées sont des clients du club de sport hébergé dans le mall. Deux blessés sont par ailleurs traités à l'hôpital. La police enquête sur les causes de l'incendie. Rappelons que c'est un court circuit qui a provoqué l'incendie dans lequel 18 fillettes sont mortes hier à Chiang Rai. Chayanit Itthipongmaetee http://www.khaosodenglish.com/detail.php?newsid=1464074651 http://www.thaivisa.com/forum/topic/919763-fire-at-tawan-daeng-entertainment-complex-in-bangkok-leaves-one-dead/
  3. Meurtre de Koh Tao : les avocats des 2 Birmans condamnés à mort font appel Hier matin, l'équipe d'avocats de Zaw Lin et Wai Phyo, tous les deux 22 ans, accusés du meurtre de 2 touristes anglais en octobre 2014 et condamnés à mort le 24 décembre 2015, a apporté un dossier de 198 pages pour étayer la demande d'un jugement en appel à la cour de Samui. Les mères des accusés étaient présentes. Elles en ont profité pour rendre visite à leurs fils, à la prison de haute sécurité de Bang Kwang à Nonthaburi. Il aura fallu 5 mois pour finaliser cette demande d'appel par une équipe d'avocats du Lawyers Council of Thailand ainsi que de traducteurs, conseillers et assistants birmans, anglais et australiens qui suivent l'affaire de près pour assurer un procès équitable. En effet, l'enquête pour découvrir les assassins de Hannah Witheridge (23 ans) et David Miller (24 ans) a été très critiquée en Thaïlande et à l'étranger pour son manque de professionnalisme et les possibles tortures infligées aux suspects. La défense tente de prouver dans ce dossier que les tests ADN ont été faits en dépit du bon sens et qu'on ne peut pas en tenir compte. Elle s'appuie sur 5 points principaux pour pointer du doigt les incohérences de l'accusation. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919462-lawyers-appeal-against-death-sentences-over-murder-of-british-tourists-in-thailand/page-4#entry10779892
  4. Image: Thairath Trafic de drogue : livraison en tuk-tuk interceptée Sanit Mahathavorn, le chef de la police en a profité pour réaffirmer que les barrages aléatoires dans les rues de Bangkok n'étaient inutiles : la preuve. Hier rue Baromratchachonnani dans le quartier de Taweewatana, un tuk-tuk qui s'approchait d'un barrage de police a ralenti puis s'est arrêté. Les policiers, suspicieux, se sont approchés pour découvrir deux personnes tremblotantes Witsanu (or Mai) Banthajit de Samut Sakorn et le chauffeur Wirat (or Bird) Plikklam, 46 ans, ainsi qu'un sac plein de 100 000 tablettes de yaba pour une valeur de 20 millions de thb. Ils devaient effectuer une livraison qui aurait rapporté 100 000 thb à Witsanu dont il aurait rétrocédé 30 000 thb au chauffeur de tuk tuk pour la course. Witsanu dit que c'est la première fois qu'il faisait cela et qu'il avait besoin de cet argent pour nourrir ses enfants. Le chef Sanit insiste "ces barrages sont un facteurs de réduction de la criminalité." http://www.thaivisa.com/forum/topic/919712-twenty-million-baht-of-ya-ba-seized-in-a-bangkok-tuk-tuk/
  5. Au moins onze personnes ont été tuées lundi 23 mai, dans la soirée, dans un glissement de terrain à proximité d’une mine de jade dans le nord de la Birmanie. De nombreuses personnes pourraient être ensevelies, d’après les autorités locales et des résidents. « Les secours ont travaillé toute la nuit. Nous avons retrouvé 11 corps jusqu’ici », a indiqué mardi Nilar Myint, un responsable de la province de Hpakant, zone connue pour ses mines de jade. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2016/05/24/glissement-de-terrain-mortel-en-birmanie_4925125_3216.html#uM6Et7Fy2KRUvZMy.99
  6. Jacques MORVAN Les autorités sanitaires britanniques, avec le Scottish Malaria Advisory Group ont récemment mis à jour les cartes de risque de paludisme en Chine, au Viêt Nam et au Cambodge. En Chine, le risque de paludisme est maintenant réduit et la chimioprophylaxie antimalarique n'est plus conseillée pour tous les voyageurs. Au Viêt Nam, le risque est également réduit et la chimioprophylaxie est recommandée uniquement pour certains groupes de voyageurs dans des zones déterminées. Il existe un risque faible ou pas de risque dans la plupart des zones touristiques. Au Cambodge, il subsiste un risque de paludisme important dans le nord-est du pays où la chimioprophylaxie est fortement recommandée. Les antipaludéens sont conseillés pour certains groupes de voyageurs dans les autres grandes régions du pays, en fonction de leurs conditions de séjours et des mesures de lutte anti vectorielles mises en place. Les conseils de prévention contre les piqûres de moustiques, le diagnostic rapide et traitement restent essentiels. Il est recommandé à toute personne vivant ou voyageant dans des zones où il existe une transmission du paludisme, de prendre des précautions pour éviter les piqûres de moustiques à partir de la tombée de la nuit : Détruire les larves et les gîtes potentiels de reproduction des moustiques autour et dans l'habitat (récipients contenant de l'eau stagnante, élimination de tout réceptacle, même de petite taille, pouvant contenir de l'eau). Bombes insecticides dans les logements. Port de vêtements amples et couvrants, si possible imprégnés d'insecticide. Répulsifs anti-moustiques, contenant du DEET, sur la peau découverte. Moustiquaire imprégnée d'insecticide la nuit. Les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire. Source : National Health Services of Scotland, Fitfortravel. https://www.mesvaccins.net/web/news/8921-modifications-apportees-aux-cartes-de-risque-de-paludisme-en-chine-au-vietnam-et-au-cambodge
  7. Sur scène, dans une petite maison de la capitale vietnamienne : Mai Khoi, pop star et militante prodémocratie.
 La question, "Sommes-nous libres ?", posée à la fin d'une ballade aux accents de blues, est une interrogation rhétorique au Vietnam, pays à parti unique, qui continue à réprimer toute manifestation, à opprimer les opposants et où les syndicats sont interdits.
 Alors pour les dissidents, la venue du président américain dans le pays représente un espace de liberté intéressant.
 D'autant plus que les liens entre les deux anciens pays ennemis sont aujourd'hui très forts. Et Hanoï, qui veut s'imposer face à la Chine et sa posture offensive dans la région, regarde de plus en plus vers les Etats-Unis. "Les deux pays sont devenus l'un pour l'autre des partenaires indispensables" Jonathan London, spécialiste du Vietnam "Les deux pays sont devenus l'un pour l'autre des partenaires indispensables", affirme Jonathan London, spécialiste du Vietnam à la City University de Hong Kong.
 "Cela est rapidement devenu l'une des relations les plus importantes dans la région", ajoute-t-il. 
 Pour les dissidents du Vietnam, dont beaucoup sont également de fervents critiques de la Chine, cette proximité est complexe à gérer.
 Hanoi se rapproche de cet allié démocratique puissant admiré par un grand nombre de Vietnamiens, notamment les plus jeunes. Et les dissidents craignent que cela se fasse au détriment de leur combat pour la démocratie, jusqu'ici soutenu par Washington.
 Mai Khoi, la Lagy gaga du Vietnam 
Le concert de Mai Khoi, celle qui est surnommée la Lady Gaga du Vietnam pour ses tenues excentriques et son franc-parler, s'est tenu dans une petite maison et était seulement ouvert sur invitation. 
Il y a deux semaines, les autorités ont interdit l'un de ses concerts. Elle est dans le collimateur du régime depuis sa tentative de candidature pour les législatives. En tout, près de 100 candidats indépendants avaient déposé, en vain, un dossier de candidature.
 Elle espère qu'Obama "utilisera sa dernière chance pour pousser le gouvernement" à concrétiser leurs engagements, avant d'insister sur l'immense contrôle des autorités dans le pays.
 Elle rappelle ainsi qu'elle est tenue de demander une permission avant de chanter et de faire valider les paroles des chansons.
"Je chante avec mon coeur, alors pourquoi dois-je demander une autorisation?"
 ©youtube Dans un clip mis en ligne sur internet, la chanteuse interpelle directement le président Obama. "Je suis une chanteuse, compositrice et une candidate indépendante pour l'Assemblée nationale vietnamienne (...) J'ai invité le Président Obama à venir me rencontrer, moi ainsi que d'autres candidats disqualifés pour les législatives, lors de sa visite au Vietnam. Nous sommes discriminés et nous avons été exclus des élections.", explique-t-elle en anglais. lire la suite http://information.tv5monde.com/info/barack-obama-au-vietnam-les-dissidents-donnent-de-la-voix-108953 Mai Khoi, la "Lady gaga" vietnamienne, et candidate indépendante exclue des élections, lance un appel à Barack Obama, à l'occasion de la visite du président américain au Vietnam. ©captured'écran/Youtube
  8. La compagnie aérienne vietnamienne va acheter 100 Boeing 737 MAX pour un montant de 11,3 milliards de dollars, le "plus grand achat d'avions civils de l'histoire du Vietnam". Boeing vient de remporter une grosse commande au Vietnam : VietJet a décider de moderniser sa flotte en achetant 100 Boeing 737 MAX. La commande représente un montant de 11,3 milliards de dollars, prix catalogue, pour l'industriel américain. Il s'agit du "plus grand achat d'avions civils de l'histoire de l'aviation du Vietnam", précise VietJet dans un communiqué. Avec ces livraisons qui s'étaleront entre 2019 et 2022, la compagnie low-cost élargira sa flotte à 200 appareils. La compagnie aérienne a profité de la visite du président Barack Obama à Hanoi ce lundi pour sceller officiellement leur accord. Un responsable de la Maison Blanche a d'ailleurs confirmé le contrat, qui permettra de soutenir "60.000 emplois aux Etats-Unis" parmi d'autres signés lors de la visite du président américain. Les 737 MAX, appareils conçus pour le low cost Quand Boeing a conçu les 737 MAX, c'était précisément pour répondre à cette demande des compagnies à bas coûts, qui devraient représenter 35 % des capacités aériennes en avions monocouloirs d'ici 2033. La configuration de l'appareil permet d'ajouter des sièges supplémentaires et de porter la capacité maximale à 200 sièges, contre 160 dans la configuration la plus fréquemment réclamée pour les monocouloirs de ce type. Autre avantage : les 737 MAX 200, dérivés du 737 MAX 8, promettent de réduire jusqu'à 20 % la consommation de carburant par siège, comparé aux plus performants des monocouloirs actuellement sur le marché. Première compagnie dans un marché en pleine expansion Depuis l'arrivée de VietJet fin 2011, le transporteur national Vietnam Air a été bien bousculé. La compagnie low cost est en pleine expansion : elle a déjà conquis plus de 25% des vols intérieurs et compte plus de 250 vols par jour, à l'intérieur du Vietnam mais aussi dans les pays de la région tels que la Thaïlande, Singapour, la Corée du sud, la Chine ou Taïwan. La compagnie est également un client Airbus. Fin 2015, lors dusalon aéronautique de Dubaï, elle a signé un contrat d'achat de 30 monocouloirs A321 pour un montant de 3,6 milliards de dollars. Dans un marché vietnamien qui a augmenté de 20 % par an au cours des trois dernières années, la compagnie privée cherche encore à se développer. "Ils semblent être extrêmement ambitieux", estime Brendan Sobie, analyste basé à Singapour interrogé par Bloomberg . VietJet va probablement dépasser la compagnie nationale en tant que plus grand transporteur du pays dès cette année, d'après l'analyste. Selon Bloomberg, la compagnie aérienne, qui s'est notamment fait connaître grâce ses agents de bord en bikinis , prévoit de doubler ses revenus cette année. En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/021955982146-vietnam-boeing-remporte-une-commande-historique-avec-vietjet-2000471.php?slv7VwiD1Ixt26cd.99
  9. HANOÏ, 23 mai (Reuters) - Un journaliste de la BBC couvrant la visite de Barack Obama au Vietnam a déclaré lundi que les autorités vietnamiennes lui avaient demandé d'arrêter son reportage, le soupçonnant d'avoir rencontré un opposant au gouvernement. "Il nous a été signalé que notre accréditation avait été retirée et que nos activités de reportage devaient s'arrêter", a dit sur le site de la BBC le journaliste Jonathan Head, qui est basé à Bangkok, en Thaïlande. Il a expliqué que les autorités avaient évoqué le nom de l'opposant Nguyen Quang A, l'un des rares dissidents à avoir tenté de se présenter comme candidat indépendant lors d'élections parlementaires dimanche, l'accusant de l'avoir rencontré, ce que le journaliste dément. Le président américain Barack Obama entame lundi sa visite à Hanoï, où il doit évoquer une alliance militaire plus étroite mais aussi des progrès en matière de droits de l'homme. La BBC est vue d'un mauvais oeil par le régime communiste, et son service en vietnamien est régulièrement bloqué, notamment pour ses informations sur les atteintes aux droits de l'homme. (Julie Carriat pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse) http://www.boursorama.com/actualites/vietnam-l-accreditation-d-un-journaliste-de-la-bbc-retiree-a98f30897ce918d43d51c9203ac5861e
  10. GrabBike et UberMoto interdits, le gouvernement lance l'appli GoBike GoBike est donc la seule appli légale à Bangkok pour réserver un moto taxi. Elle fonctionne comme les deux précédentes mais pour être un motard GoBike, il faut être enregistré officiellement au Dépt des Transports Terrestres. Les tarifs sont les mêmes que ceux des motos "win" du bout de votre soï sauf que le minimum de la course est de 20 thb. GoBike a été créée par la Motorcycle Taxi Thailand association avec l'accord du ministère des transports. Pas encore totalement opérationnelle, cette appli rassemblera, à terme, les 100 000 moto taxis officiellement enregistrés de la ville. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919541-grabcopy-moto-taxi-association-boasts-their-own-app-gobike
  11. Après le drame de Chiang Rai où 18 fillettes ont péri dans un incendie, les écoles du pays doivent vérifier leurs dispositifs anti-feu. C'est ce que vient d'exiger le Ministère de l’Éducation. Des officiels de ce ministère vont participer à l'enquête et vont inspecter le système de sécurité et les alarmes de l'école de Chiang Rai où le drame a eu lieu. Par ailleurs, 5000 thb vont être donnés par la Commission de l’Enseignement Privé aux familles de chacune des victimes pour payer les rites funéraires. De son côté le Ministère des Affaires Sociales va donner 8500 thb à chaque famille d'enfants blessés et 2000 thb aux familles en deuil. http://news.thaivisa.com/thailand/schools-told-to-have-fire-response-plans-in-place-after-chiang-rai-blaze/142982/
  12. Guerre des bonzes, Buddha Issara suggère qu'on bloque les avoirs de Phra Dhammachayo L'abbé militant (ultra nationaliste qui a longuement manifesté avec Suthep) du temple Or-noi de Nakhon Pathom, Phra Buddha-issara a demandé au DSI de bloquer les biens de Phra Dhammachayo, abbé du Wat Dhammakaya à Pathum Thani car ils pourraient venir de manœuvres illégales (blanchiment d'argent et recel). Après s'être rendu au DSI, Buddha Issara est allé au commissariat de Pathum Thani pour demander à la police d'accélérer une procédure en cours contre Phra Dhammachayo, accusé "d'imiter la robe des moines bouddhistes". http://www.thaivisa.com/forum/topic/919622-buddha-issara-asks-dsi-to-impound-dhammachayos-assets
  13. Une campagne pour lutter contre les emballages en polystyrène utilisés pour la nourriture Panadda Disakul du bureau du Premier Ministre a lancé la campagne "Sécurité sanitaire SANS emballage en polystyrène pour la nourriture" organisée par l'office de protection des consommateurs. L'idée est d'inciter les acteurs de la distribution alimentaire à réduire ou à abandonner l'utilisation de polystyrène. Ce matériau est dangereux pour la santé car il contient des neurotoxiques : du styrène et du benzène dont tout le monde sait qu'ils sont cancérogènes. Ces toxines ne mélangent à la nourriture et finalement polluent l'environnement s'ils sont exposés à la pluie et à l'humidité. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919637-ocpb-launches-safety-without-polystyrene-foam-in-food-packaging-project
  14. Les marchands de Silom "Nous, on reste sur les trottoirs" Non seulement ils ne quitteront pas les trottoirs le 1er juin comme la municipalité le leur a ordonné mais les marchands de Silom en appellent au premier ministre. On parle ici des marchands qui investissent les trottoirs à la nuit tombée. Ils prétendent que l'emplacement de remplacement proposé par la municipalité n'est pas pratique. Ms Su-amphan Detsrimontri, leur leader, voudrait que le premier ministre les autorise à investir les trottoirs de 21:00 à 02:00. Elle se plaint du manque de concertation entre les vendeurs et la municipalité qui voudrait que le trottoir soit rendu aux piétons. Par ailleurs les vendeurs sont aussi blâmés pour les embouteillages qu'ils engendrent. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919625-silom-vendors-vow-not-to-leave-silom-road-and-petition-pm-for-help/
  15. 14 bâtiments construits illégalement sur la Paradise Beach doivent être détruits d'ici 30 jours Des officiers de la Marine Royale ont placardé un avis officiel ordonnant que tous ces bâtiments soient enlevés d'ici 30 jours sinon, ils seront démolis par les autorités de Patong Cet ordre envoyé au Paradise Management Co Ltd identifie 14 bâtiments qui ont été construits sans permission sur un terrain SorPorKor (des terrains de foret dégradées réservés aux habitants les plus pauvres afin qu'ils les cultivent). Nithat Prasertnetikul, l'avocat de l'entreprise mise en cause a déclaré qu'il contesterait la décision de démolition sur des bases légales. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919556-paradise-beach-demolition-order-posted/
  16. La commission électorale a commencé l'impression du projet de constitution soumis à référendum et de différents documents liés à ce vote. Un appel d'offre a été lancé et Thanis Sriprathet le secrétaire général de la CE a annoncé que le budget "impression" sera de 58 millions de thb soit 10 de moins que prévu. Un million d'exemplaires du projet vont être d'abord imprimés ainsi que 4 millions de fascicules contenant des schémas. 50 000 paquets ont été distribués à la commission de rédaction du projet et à l'assemblée nationale pour qu'ils les diffusent dans la population. Cette distribution sera faite sur une base proportionnelle puisque, comme l'admet Thanis, il n'y en a pas assez pour chaque citoyen. 100 000 paquets seront distribués le 25 mai lors de l'évènement "Grand départ pour le 7 aout : s'unir pour une démocratie durable". On s'attend à ce que tout soit imprimé le 22 juin. En plus de toute cela ,17 millions de livrets sur le processus du référendum lui-même seront distribués 15 jours avant le vote. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919474-ec-printing-up-draft-constitutions-for-public-review/
  17. Un réfugié rohingya a été abattu aujourd'hui par la police thaïlandaise alors qu'il cherchait à s'échapper, avec une vingtaine d'autres réfugiés, d'un centre de détention dans le sud de la Thaïlande, d'après la police. Informé par l'immigration qu'une vingtaine d'hommes rohingyas, minorité musulmane persécutée en Birmanie voisine, s'étaient échappés du centre, la police est partie à leur recherche. "L'un des hommes s'est mis à jeter des pierres sur la police, qui n'a pas eu d'autre choix que de tirer", a expliqué Worawit Panprung, de la police de Phang Nga, dans le sud du pays. Deux de ses compagnons ont été interpellés mais 17 personnes étaient toujours en fuite. Pour s'échapper, le groupe a scié les barreaux du centre de détention, a précisé la police qui a ajouté qu'une enquête allait être ouverte. D'après les chiffres des ONG, plus de 400 Rohingyas sont maintenus en détention dans ces centres, souvent depuis des mois. "Nous sommes particulièrement inquiets de la durée prolongée de confinement et des risques résultant d'une détention sans fin pour les réfugiés rohingyas en Thaïlande", écrivait, il y a deux mois, l'ONG FortifyRights. Tous les ans, des milliers de Rohingyas tentent de fuir la Birmanie. Le pays compte environ un million de Rohingyas. Beaucoup vivent dans l'ouest du pays, dans l'Etat de Rakhine, où plus de 100.000 d'entre eux s'entassent dans des camps de déplacés depuis des violences intercommunautaires entre bouddhistes et musulmans qui ont fait plus de 200 victimes en 2012. Beaucoup vivent déjà en exil, et en mai 2015, des centaines d'entre eux s'étaient retrouvés piégés en mer après avoir été abandonné par les passeurs dont les circuits traditionnels avaient été démentelés. La crise avait débuté après la découverte début mai 2015 en Thaïlande de nombreux cadavres de migrants morts dans des camps de transit en Thaïlande. Bangkok avait ensuite lancé une opération de police contre les réseaux de passeurs qui, dans la foulée, ont abandonné en pleine mer des bateaux remplis de migrants, obligeant plusieurs milliers d'entre eux à être secourus ou à rejoindre la rive à la nage. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/05/23/97001-20160523FILWWW00178-thailande-un-rohingya-tue-par-la-police.php
  18. Le président américain Barack Obama a annoncé, lundi 23 mai, à Hanoï la levée de l’embargo sur les ventes d’armes américaines au Vietnam, l’un des derniers vestiges de la guerre entre les deux pays, qui s’est achevée en 1975. L’embargo sur les ventes d’armes américaines au Vietnam était l’un des derniers vestiges de la guerre entre les deux pays, qui s’est achevée en 1975. JIM WATSON / AFP « Les Etats-Unis lèvent l’interdiction », a déclaré M. Obama au cours d’une conférence de presse au premier jour sa visite au Vietnam. Normalisation Même si le président américain a souligné que cette décision n’était « pas motivée par la question chinoise », elle reste un signal fort envers Pékin qui montre de plus en plus ses muscles en mer de Chine méridionale, où Hanoï et Pékin se disputent certains archipels. « La décision de lever l’interdiction n’est pas motivée par la question chinoise (...), mais par notre désir de compléter le long processus de normalisation que nous avons entrepris avec le Vietnam. » En 1994, les Etats-Unis avaient levé l’embargo économique et les deux pays avaient normalisés leurs relations diplomatiques l’année suivante. A la fin de 2014, l’administration Obama avait déjà autorisé une levée partielle de l’embargo sur les armes, concernant les équipements de défense « uniquement à des fins de sécurité maritime », comme par exemple des bateaux-patrouilleurs armés. « Nous apprécions grandement la décision de supprimer complètement l’interdiction de vente d’armes contre le Vietnam, a réagi le président vietnamien Tran Dai Quang, lundi. Cela montre que les relations entre nos deux pays sont pleinement normalisées. » En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/05/23/levee-de-l-embargo-americain-sur-les-ventes-d-armes-au-vietnam_4924361_3222.html#dpSwAyJPWHZDWSFQ.99
  19. Bank customers ordered to lie on the ground in armed Udon bank heist Sunday Image: Daily News Un vrai hold-up à Udon Thani, butin 430 000 thb Hier, un voleur armé a fait irruption dans l'agence de la Bangkok Bank du Lotus d'Udon. Un bandit avec un casque a mis son arme sur la tempe du garde et a ordonné aux clients terrifiés de se coucher par terre. Puis il sauté par dessus un comptoir pour embarquer ce qu'il a trouvé : 340 000 thb en cash et des $ et des € pour un total de 430 000 thb. Il est ressorti et est remonté sur la moto conduite par un complice. Toute la scène a été filmé par les caméra de surveillance. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919345-bank-customers-ordered-to-lie-on-the-ground-in-armed-udon-bank-heist-sunday/
  20. Pick-up, passage à niveau, train, mort. Rien de nouveau Si ce n'est que le passager du pickup a réussi à ouvrir la porte et à sortir ce qui n'a pas été le cas du conducteur décédé. Le nom de la province change aussi. Cette fois, nous sommes à Surin. http://englishnews.thaipbs.or.th/content/164316
  21. Un homme âgé condamné à la prison avec sursis pour avoir offert des fleurs à un manifestant Preecha Kaewbanpaew 77 ans et son avocat Winyat Chartmontree au tribunal militaire ce matin En mars 2015, ce professeur à la retraite a offert des fleurs et un hamburger de chez MacDo à Pansak Srithep leader des Resistant Citizen qui manifestait pour les droits de l'homme. En octobre 2015, il veut se rendre au Laos avec un groupe de personnes du 3ème âge et se fait arrêter à la frontière. Pour sédition. Il risque 7 ans de prison. Il ne savait même pas qu'il était recherché pour avoir offert des fleurs. Il sort peu après sous caution. Son procès avait lieu ce matin. Il risquait donc 7 ans de prison. Finalement le tribunal militaire n'a pas retenu les charges de sédition et Preecha tombe simplement pour "désobéissance à la junte" qui interdit tout rassemblement de plus de 5 personnes. Il a plaidé coupable (le système thaïlandais incite a toujours plaidé coupable pour avoir sa sentence divisé par deux). Il a été condamné à 6 mois de prison ferme, donc 3 mois ferme pour avoir plaidé coupable finalement transformé en 1 an avec sursis et 4000 thb d’amende. Il a payé l'amende et est rentré chez lui. Son avocat est satisfait car il trouvait les charges de sédition un peu exagérées surtout pour un homme âgé de santé fragile. Preecha affirme s’être trouvé là par hasard, lorsqu'il a offert les fleurs "Je n'ai rien fait de mal, je marchais le long du trottoir, j'ai bien le droit de marcher." http://www.khaosodenglish.com/detail.php?newsid=1463987393&typecate=06&section= Sasiwan Mokkhasen
  22. LA BELLE SAISON mer. 25-05-2016 19:00 - mer. 25-05-2016 20:45 de Catherine Corsini France - 2015 - 1h45min - Comédie dramatique Avec Cécile de France, Izïa Higelin, Noémie Lvovsky, Kevin Azaïs, 1971. Delphine, fille de paysans, monte à Paris pour s’émanciper du carcan familial et gagner son indépendance financière. Carole est parisienne. En couple avec Manuel, elle vit activement les débuts du féminisme. Lorsque Delphine et Carole se rencontrent, leur histoire d'amour fait basculer leurs vies. Informations pratiques : 

Date : Mercredi 25 mai à 19h
 Lieu : auditorium de l'Alliance française de Bangkok Tarif : 100 THB (non-membres), 50 THB (membres et étudiants de l'Alliance française)

 Sous-titré en anglais
  23. Nouvelle loi sur les mères porteuses : 8 couples locaux autorisés Cette nouvelle loi est entrée en vigueur l'an passé après quelques scandales mettant en cause des couples étrangers, parfois de même sexe, et des mères porteuses thaïlandaises qui "changeaient d'avis". Depuis 50 couples locaux ont demandé à bénéficier des facilités de la nouvelle loi (pas si facile que cela, il faut répondre à de nombreux critères). 8 couples ont obtenu l'agrément de l’administration et 12 autres sont en cours d'examen. Les couples adoptifs doivent être officiellement mariés devant les autorités thaïlandaises. Les couples mixtes (Thaïlandais - étranger) adoptifs doivent être mariés depuis au moins 3 ans. Comme, il ne doit pas être possible pour un couple formé de deux étrangers de se marier devant les autorités thaïlandaises, ceux-ci sont exclus de la loi. A confirmer. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919461-eight-domestic-couples-approved-for-surrogacy-under-new-laws/
  24. Séoul a rejeté lundi la dernière proposition nord-coréenne de discussions à caractère militaire, réaffirmant que Pyongyang devait au préalable prendre des mesures en vue d'abandonner son arsenal nucléaire. Le leader nord-coréen Kim Jong-Un avait fait cette offre lors d'un récent congrès du parti unique au pouvoir à Pyongyang. Dans un message adressé samedi, l'armée nord-coréenne avait exhorté le Sud à accepter cette main tendue pour surmonter «l'état catastrophique» des relations intercoréennes, proposant une réunion de travail préparatoire. Dénucléarisation Mais le ministère sud-coréen de la Défense a rejeté cette offre, expliquant que Pyongyang n'avait fait aucune mention de son programme nucléaire largement condamné par la communauté internationale. «Proposer de discuter sans parler de dénucléarisation, c'est de l'affectation pure», a déclaré à la presse Moon Sang-Gyun, porte-parole du ministère. Il s'agit d'une proposition «de paix factice», a ajouté le porte-parole. «Nous restons fermement sur la ligne selon laquelle des mesures en vue de la dénucléarisation doivent être la priorité numéro un lorsqu'il s'agit de dialoguer avec le Nord». http://www.tdg.ch/monde/Seoul-rejette-la-demande-de-discussion-du-Nord/story/13704757?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
  25. 21 Rohingyas s'échappent d'un centre de détention de l’immigration à Phang Nga D'après la police de Phang Nga ces demandeurs d'asile ont scié les barreaux de leur cellule durant la nuit et 21 d'entre eux sont parvenus à s'échapper du centre de détention. Ils ont ensuite marché le long de la route Phang Nga -Thap Pud en attendant le pick-up qui devaient les emmener. Ils se sont faits repérer par un "bon citoyen" qui a prévenu la police. Cette dernière est intervenue et est parvenue à attraper un (1) Rohingya tandis que les 20 autres s'évaporaient dans la nature. Lire autres articles pour connaitre le calvaire des Rohingyas dans leur pays (Bangladesh, Birmanie) et dans l'océan, en Thaïlande et ailleurs, lors de leurs tentative pour échapper à leur abominable sort. http://www.thaivisa.com/forum/topic/919448-21-rohingya-escape-from-phang-nga-centre-in-the-south/