Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    16 155
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Les frontières en alerte au cas où le bonze veuille fuir la justice Escalade dans la lutte entre la DSI et le moine accusé de malversations : les 118 postes frontières du pays ont été prévenus et doivent empêcher la fuite de Phra Dhammachayo à l'étranger. Rebondissement hier : une source interne au DSI a révélé que le directeur de l'hôpital militaire de Ratchaburi avait informé le DSI que la lettre rédigée par son hôpital disant que le moine était malade -et ne pouvait se rendre à la convocation de la police- était un faux puisque ce dernier n'a jamais été soigné dans le dit hôpital. Hier le DSI a réaffirmé que si le bonze ne se présentait pas avant la date butoir, il y aurait arrestation. Mais on imagine que les disciples du saint homme ne laisseront pas faire. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918895-border-checkpoints-tightened-up-to-prevent-dhammachayo-from-escaping/
  2. Les services de la météo confirme l'arrivée de Roanu pour demain Quand on commence à donner de noms aux coups de vents, c'est mauvais signe. Roanu est le nom du cyclone qui va s'abattre sur le Bangladesh et la Birmanie -pays habitués aux catastrophes naturelles- et accessoirement pourrait toucher la Thaïlande. Presque toutes les régions : Mae Hong Son, Chiang Mai, Chiang Rai, Phrae, Nan, Uttradit, Phitsanuloke, Phichit, Tak Petchabun, Loie, Udon Thani, Nong Khai, Bung Karn, Sakhon Nakhon, Nakhon Phanom, Muk Dahan, Chaiyaphum, Nakhon Ratchasima, Buri Ram, Ubon Ratchathani, Suphan Buri, Kanchana Buri, Ratchaburi, Rayong, Chanthaburi et Trat. Pluies importantes, vents violents, mer agitée côté Golf et côté Andaman. Prudence donc http://www.thaivisa.com/forum/topic/918894-weatherman-warns-of-cyclone-roanu/
  3. Le décès a été annoncé ce vendredi. Les territoires d'Outre-Mer font preuve d'une vigilance accrue face au virus, qui avait déclenché une épidémie en Polynésie en 2013-2014. Pierre Jova - Le virus a encore frappé. Un octogénaire en est mort en Martinique, a indiqué, ce vendredi, l'Agence régionale de santé (ARS) de l'île. Selon un communiqué de l'organisation, «le patient, âgé de 84 ans, était hospitalisé depuis une dizaine de jours en réanimation pour un syndrome de Guillain-Barré». Cette maladie qui provoque des troubles neurologiques est véhiculée par les moustiques porteurs du virus. Pour l'heure, c'est le seul décès enregistré en Martinique depuis le début de l'épidémie, en décembre 2015. Dix-neuf autres patients atteints par le même syndrome sont actuellement soignés en Martinique. Au total, 25.000 cas ont été détectés sur l'île depuis le débur de la circulation du virus, selon l'ARS, qui évoque une «stabilité» dans l'évolution de l'épidémie. Le précédent polynésien Bien avant que Zika ne défraie la chronique, le virus avait ravagé la Polynésie française. Parti de Micronésie, où une première épidémie avait été décrite en 2007, Zika atteint les îles polynésiennes en octobre 2013. Pendant toute la durée de la circulation du virus, jusqu'en début 2014, 32.000 personnes ont consulté un médecin pour ce motif, selon les autorités sanitaires. Soit 11 % de la population de Polynésie française. D'autres estimations évoquent 60 % des 280.000 Polynésiens, selon Pierre-Marie Girard, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de hôpital Saint-Antoine, à Paris, interrogé en février dernier par Sciences et Avenir. Peu évoquée en métropole, l'épidémie a été jugulée par les efforts sanitaires. Après s'être diffusé dans le Pacifique, en 2014 et 2015, touchant la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Calédonie, les îles Cook, Salomon et Vanuatu, le virus s'est propagé au Brésil en mai 2015. Un premier décès y est survenu en novembre dernier. Aux États-Unis, un premier patient est mort de Zika fin avril sur l'île de Porto Rico. http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/05/20/24997-premier-deces-lie-virus-zika-martinique?
  4. Jamais il n'avait fait 51° en Inde Le précédent record datait de 1956, à Alwar dans le Rajasthan avec un petit 50,6°. Le record atteint cette année, 51°, l'a aussi été dans le Rajasthan mais dans la ville de Phalodi, entourée de déserts. Les mois les plus chauds, en Inde, sont mai et juin durant lesquelles les température peuvent dépasser les 40° mais atteignent très rarement les 50. Déjà 300 personnes sont mortes cette année à cause de la sécheresse. En 2015, 2000 personnes était mortes à l'issue d'une canicule dans le sud du pays. On attend de fortes chaleurs les deux prochains jours.
  5. Le premier ministre attend le bon moment pour que les partis politiques s'expriment Le Gen Prayut Chan-ocha dit qu'il a envisagé depuis longtemps un forum où les partis politiques et les militant pourraient donner leur avis sur le projet de constitution mais qu'il avait attendu le bon moment pour donner son feu vert. La remarque du premier ministre vient au lendemain d'un forum qui a eu lieu jeudi (non public) à la commission électorale et auquel ont participé le parti démocrate, le Pheu Thai et des groupes comme l'UDD et où ils ont pu donner leur avis sur le projet de constitution et sur le référendum. Parlant aux journalistes en Russie où il se trouve actuellement, Prayuth explique que ce forum permet au gouvernement de connaitre l'avis des partis sur tous les sujets importants du moment. Cependant, le premier ministre dit que le gouvernement doit aussi écouter le point de vue de la majorité de la population car seule une poignées de personnes doivent faire face à la justice pour raisons politiques (sous entendu les partis ne représentent pas le peuple). Le premier ministre affirme qu'il n'a jamais donné d'ordre pour que la constitution soit acceptée ou rejetée par le référendum. Il a ajouté "Mais je ne peux pas donner de réponse si vous me demandez s'il y aura des élections ou pas après que la constitution ait passé le référendum car nous n'en sommes pas encore là." http://englishnews.thaipbs.or.th/content/164085
  6. Arrivé en chaise roulante, le corps sans vie de cet homme a fichu une sacrée trouille aux passagers et au personnel de l’aéroport. En voilà un passager pour le moins inhabituel ! À l’aéroport d’Atlanta, les contrôleurs de sécurité ont été médusés à la vue d’un cadavre déboulant vers eux en chaise roulante. Un cadavre comme passager ? Oui, mais pas un vrai ! Sous rayons X Autant vous dire que le cadavre n’a bénéficié d’aucun traitement de faveur. À l’heure où les mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports, le drôle de passager est non seulement passé par le portique de sécurité mais aussi sous rayons X. Mais qui est cet homme ? La TSA, l’agence nationale américaine de sécurité dans les transports, qui a souhaité immortaliser la drôle de rencontre, a publié le cliché du cadavre expliquant que le cadavre n’est qu’un simple mannequin pour films d’horreur : « Cette vieille croûte est en fait un mannequin utilisé pour le film ‘Massacre à la tronçonneuse’. Il est arrivé à un check-point de l’aéroport international d’Atlanta où, comme vous pouvez le voir, elle a été passée aux rayons X et envoyée vers son joyeux chemin ». Capture d’écran Instagram http://www.lesoir.be/1215973/article/soirmag/actu-soirmag/2016-05-20/passagers-d-un-avion-voyagent-aux-cotes%E2%80%A6-d-un-cadavre
  7. La nouvelle présidente taïwanaise Tsai Ing-wen a appelé vendredi à “un dialogue positif” avec Pékin en prenant officiellement les rênes du pouvoir dans l‘île, adoptant un ton conciliant face à une Chine de plus en plus hostile. Mme Tsai, 59 ans a prêté serment pour devenir la première femme chef de l’Etat de Taïwan. Elle avait remporté en janvier une victoire écrasante face au Kuomintang (KMT), qui sous l‘égide du président sortant Ma Jing-jeou, avait opéré pendant huit ans un rapprochement spectaculaire avec Pékin. Mais les électeurs ont été nombreux à considérer que Ma Jing-jeou avait été trop loin; que sa politique, plus que de servir les intérêts de Taïwan, avait surtout mis en péril la souveraineté de cette île que Pékin considère toujours comme faisant partie intégrante de son territoire, susceptible d‘être reprise par la force le cas échéant. Mme Tsai est issue des rangs du Parti démocratique progressiste (PDP), mouvement aux positions traditionnellement indépendantistes. Cette ancienne universitaire a mis de l’eau dans le vin du discours du PDP mais fait campagne pour rétablir la fierté de Taïwan, un message qui est bien passé auprès de Taïwanais las de vivre dans l’ombre de la Chine. L’ancienne Formose suit sa propre destinée depuis 1949, année où les nationalistes du KMT s’y étaient réfugiés après avoir été vaincus par les communistes de Mao Tsé-toung. Après la mort de Chiang Kaï-shek en 1975, Taïwan s‘était démocratisée progressivement. Devant une foule jubilatoire de 20.000 personnes rassemblées devant la présidence, Mme Tsai a cherché à présenter Taipei comme une force de paix. – “Statu quo” – “Les deux parties gouvernantes sur les deux rives du détroit (de Formose) doivent laisser de côté le poids de l’Histoire et s’engager dans un dialogue positif, pour le bénéfice du peuple de part et d’autre”, a-t-elle dit dans son discours inaugural. Les relations se sont déjà rafraîchies depuis sa victoire électorale. La Chine pousse pour que Mme Tsai endosse le consensus tacite conclu en 1992 entre Pékin et Taipei: il n’y a qu’“une seule Chine” et chaque partie peut interpréter cela comme elle l’entend. La nouvelle présidente, comme le Parti démocratique progressiste (PDP) dont elle est issue, refusent de reconnaître ce consensus de 1992. Elle a répété à maintes reprises qu’elle maintiendrait le “statu quo”. Mme Tsai n’a pas divergé de sa ligne mais a souligné l’importance du dialogue. “Les relations bilatérales sont devenues partie intégrante de la construction de la paix régionale et de la sécurité collective”, a-t-elle dit. “Dans ce processus, Taïwan sera une +gardienne de la paix ardente+ qui participe activement et n’est jamais absente”. Sans mentionner la Chine expressément, elle a souligné que l‘île devait mettre un terme à sa dépendance commerciale envers le continent et “dire adieu à notre surbordination passée à un seul marché”. – Blackout médiatique chinois – D’après les analystes, la nouvelle présidente a été aussi loin que possible pour apaiser Pékin, sans rien proposer de concret ou s’aliéner des Tawaïnais méfiants envers la Chine. “Elle a tenté de parvenir à un ton conciliant, compte tenu du manque de confiance entre les deux parties”, a souligné Tang Shao-cheng, politologue à l’Université nationale de Chengchi à Taipei. “Elle lance la balle dans le camp de Pékin”. Mais sans engament sur le principe +une seule Chine+, il est peu probable que Pékin soit satisfait. “Je crois que la Chine ne vas pas accepter ce discours facilement”, a dit Yang Kai-huang, analyste à l’université Ming Chuan de Taipei. “C’est difficile d‘être optimiste au sujet des relations bilatérales”. En attendant, les médias officiels chinois sont restés extrêmement discrets sur son intronisation tandis que les mots “Taïwan” et “Tsai Ing-wen” étaient bloqués sur le réseau social Sina Weibo, populaire plateforme de microblog. http://fr.euronews.com/depeches/3196051-taiwan-la-nouvelle-presidente-appelle-a-un-dialogue-positif-avec-pekin/ Le Global Times, journal d’Etat anglophone proche du Parti communiste chinois, a cependant estimé que l’arrivée au pouvoir de Tsai Ing-wen marquait le début d’“une nouvelle ère caractérisée par l’incertitude”. La cérémonie d’intronisation a célébré la culture et l’histoire singulières de Taïwan tandis que de faux manifestants ont simulé une “marche de la démocratie taïwanaise” pour rappeler au nouveau gouvernement qu’il faut écouter l’opinion. Mme Tsai a réitéré à cet égard l’attachement de Taïwan à sa culture démocratique. La Chine a mis en garde Mme Tsai contre toute mesure qui irait dans le sens d’une déclaration indépendance officielle. Récemment, les tensions sont montées d’un cran avec l’expulsion vers la Chine de Taïwanais soupçonnés de fraude, à partir de la Malaisie et du Kenya.
  8. Dejà fréquente les rings depuis qu'il a sept ans. Issu d'une famille thaïlandaise pauvre, il gagnait au départ deux dollars par combat. Trente ans plus tard, devenu champion de MMA (arts martiaux mixtes) avec un salaire à six chiffres, il revient dans son pays pour défendre son titre. Dejdamrong Sor Amnuaysirichoke à l'entraînement © AFP "Je n'ai pas combattu en Thaïlande depuis des années", raconte à l'AFP ce boxeur de petite taille lors de son entraînement dans un gymnase de Bangkok. Aujourd'hui basé à Singapour, Dejdamrong Sor Amnuaysirichoke, dit "Dej", s'apprête à défendre son titre de champion poids paille pour le ONE Championship, le principal organisateur en Asie de MMA. Dejdamrong Sor Amnuaysirichoke © AFP Avant de découvrir les arts martiaux mixtes, Dej a été triple champion de boxe thaïe. Comme pour de nombreux enfants pauvres, initiés dès le plus jeune âge à cet art martial omniprésent dans le pays, la boxe a été pour Dej un moyen de sortir de la pauvreté. Beaucoup ne continuent pas une fois adulte. Mais pour ceux qui percent, la gloire et la fortune sont souvent au rendez-vous. Aujourd'hui, le développement mondial du MMA attire de plus en plus de combattants de boxe thaïe. Cette évolution agace les puristes de la boxe thaïe, qui regardent d'un mauvais oeil ces combats dans une cage et craignent que cela finisse par éclipser leur sport. "De coeur, je reste un combattant de boxe thaïe, donc je suis très heureux de boxer ici", affirme Dej. Le MMA a peiné pour arriver jusqu'en Thaïlande En quelques décennies, le MMA est devenu une industrie qui draine des milliards de dollars et représente l'un des sports qui progressent le plus dans le monde, l'Asie ne faisant pas exception. Et ce, avec des rémunérations bien supérieures aux matchs de boxe thaïe, qui plafonnent entre 100 et 5.000 dollars pour une grande affiche. Entraînement de MMA © AFP Beaucoup de combattants sont au départ formés en boxe thaïe, une technique où l'on se sert des poings, des coudes, des genoux et où on donne des coups de pied. Mais jusqu'ici, le circuit international de MMA n'avait pas réussi à venir jusqu'en Thaïlande, notamment en raison de la levée de boucliers des ligues de boxe thaïe. La situation est en train de changer: le 27 mai, ONE Championship organise à Bangkok une nuit de combat dans une salle de 10.000 places, une première en Thaïlande. Pour Dej, qui a opté il y a seulement deux ans pour le MMA, c'est un retour aux sources. Devant un public acquis à sa cause, il va devoir défendre son titre contre le Japonais Yoshitaka Naito, ancien adepte du shooto, un sport de combat japonais. Ce dernier est pour l'instant invaincu après 10 combats. la suite de long article ici: http://sportmagazine.levif.be/sport/autres-sports/les-boxeurs-thailandais-attires-par-la-gloire-et-l-argent-du-mma/article-normal-502681.html
  9. On ne peut pas raconter tous les crimes passionnels, ce ne serait pas passionnant et il y en a trop mais ce qui étrange ici c'est qu'à chaque fois, la police pense que le garçon tue la fille puis se suicide. L'une étudiante, vivant à Din Daeng, Bangkok, avait rompu avec son petit ami ce que que dernier n'acceptait pas trop. Elle a été retrouvée percée de 15 coups de couteaux. Quand la police s'est présentée chez le garçon, il s'était pendu. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918745-bangkok-uni-student-dead-in-stabbing-frenzy-suspected-knifeman-hangs-himself/ Au même moment mais à Korat, une femme a été retrouvée morte dans une chambre d'hôtel avec son amant, mort aussi. Arme à feu dans ce cas. Le mari de la femme a expliqué qu'elle lui avait raconté un bobard pour retrouver son amant. Il n'aurait pas été au courant de la relation bien que l'amant était un copain de beuverie du couple. D'après la police, les deux amants se seraient disputés, l'homme tue sa maitresse puis se suicide. La police ferait bien de s'intéresser à l'alibi du mari... http://www.thaivisa.com/forum/topic/918708-love-triangle-sees-two-shot-dead-at-korat-resort/
  10. Comment on devient esclave sur un bateau thaïlandais Ce long article du Mirror donne l'exemple d'un esclave de nationalité thaïlandaise. En effet, les victimes - pêcheurs ne sont pas tous Cambodgiens ou Birmans. Le type s'écroule ivre mort et se réveille 5 jours plus tard chez "l'agent", on lui dit qu'il doit 2000 thb (50 €) pour la bière et le logement. Il ne les a pas. Alors il doit travailler sur un bateau. Cela rappelle les histoires que l'on entendait il y a 20 ans sur les esclaves sexuelles thaïlandaises en Thaïlande qui étaient obligées de se prostituer par des réseaux mafieux pour rembourser des sommes ridicules empruntées par la famille. Finalement et après de longs mois, les esclaves sont parvenus à joindre une ONG qui a elle-même alerté les autorités qui sont venues les libérer. Un procès s'ouvre à Trang dans le sud et c'est la première fois que des esclavagistes (l'agent et le propriétaire du bateau entre autres) se retrouvent sur le banc des accusés mais l'affaire est loin d'être entendue. l'accusation a demandé que le procès soit délocalisé car les esclaves - témoins - victimes sont intimidés par les familles des accusés. On demande que le procès ait lieu à Bangkok. La Court Suprême répondra à cette requête en juillet. http://www.mirror.co.uk/news/world-news/fisherman-enslaved-five-years-thai-8009078
  11. On pourrait utiliser nos cartes de débit thaïlandaises pour des achats sur Internet Nous sommes dans la période où tout change et rien n'est sûr. Seules certitudes, les ATM acceptent les cartes à puce, les banques délivrent des cartes à puce, il n'est pas obligatoire de passer à la carte à puce maintenant mais, fin 2019, les cartes à bandes magnétiques seront obsolètes. Il semble que les banques ne délivrent plus de cartes dont la seule fonction est de retirer de l'argent à un ATM, celle que les banques appelaient "la carte de la petite amie". Les banques ne délivreront plus que des cartes de débit (si pas de possibilité de cartes de crédit) et que ces cartes de débit, celles que nous avons tous, pourront être utilisées, en plus des achats physiques dans les magasins, pour des achats en ligne. En effet, cela correspond à la politique du gouvernement : le "National E-Payment". A confirmer. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918727-confusion-reigns-as-thailand-atm-users-set-to-pay-more/
  12. Malgré les mesures gouvernementales, la consommation d'alcool chez les jeunes continue d'augmenter On sait que le gouvernement a interdit toute vente d'alcool dans un rayon de 300 mètres autour des écoles et universités mais la loi n'est pas claire et pas vraiment appliquée. Les opérations coup de poing de la police sont plus rares. Moralité, les bars près des universités sont toujours ouverts, se plaint, Teerapat Kahawong, du "réseau des jeunes contre les nouveaux buveurs". D'après une enquête de la Huachiew Chalermprakiet University, 94,2% des étudiants qui fréquentent les bars proches de l'université avouent boire de l'alcool régulièrement. On ne connait pas le pourcentage d'étudiants qui boivent. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918677-shocking-booze-ban-doesnt-stop-youth-from-drinking-activists-seek-stricter-rules/
  13. Fête des fusées artisanales de Sisaket les 27 et 28 mai Plus Nord-Est que le Nord mais typique d'une culture locale. La Sisaket Rocket Fest s'annonce. Cette année les organisateurs veulent en faire un évènement "sans alcool, ni paris sportifs". Ils souhaitent une ambiance bon-enfant et attirer des touristes. Ces fusées faites maison représentent une tradition ancestrale typique du Nord-Est pour vénérer la Déesse de la Pluie, si importante pour l'agriculture locale. La fête a toujours lieu au début de la saison des pluies. Le festival se déroulera derrière la "préfecture" de Rasisalai les 27 et 28 mai. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918768-sisaket-rocket-fest-to-kick-off-in-may/
  14. Éleveurs de crocodiles, fermez la porte! Encore un crocodile qui s'était échappé et a été re-capturé. En fait 4 crocodiles se sont échappés d'une ferme de crocodiles de Nong Khai il y a quelques jours. On ne parle pas de gros lézards mais de bêtes de 300 kg pour 3 mètres de long. Trois des quatre crocodiles avaient été retrouvés assez rapidement. Restait "Champoo". La nuit dernière un marchand de fruits a été réveillé par les aboiements de son chien. Il va aux nouvelles et découvre Champoo près de l'enclos du chien. Il appelle ses voisins. C'est finalement avec l'aide des autorités et des employés de la ferme de crocodiles que Champoo a été re-capturé. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918764-escaped-crocodile-recaptured-in-nong-khai/
  15. Les avertissements des forces birmanes ne les ont pas arrêtés. C’est sous une chaleur écrasante et après 300 kilomètres de marche que ces 86 travailleurs d’usine ont été arrêtés par la police, aux portes de Naypyidaw, la capitale birmane. Ces manifestants en colère estiment avoir été licenciés à tord d’une usine à bois et exigent de meilleures conditions de travail. Lire la suite et abonnez-vous à Asialyst https://asialyst.com/fr/2016/05/19/birmanie-la-police-arrete-des-manifestants-ouvriers/
  16. Tournoi de qualification olympique, volley féminin, victoire de la Thaïlande La Thaïlande a battu le Kazakhstan en 3 sets (25-18, 25-19,25-15) Le tournoi dure jusqu'au 22 juin au Japon. Y participent, le Japon, la Corée, le Kazakhstan, la Thaïlande, les Pays Bas, l'Italie, le Pérou et la République Dominicaine. Il y a 4 places à prendre selon un système assez compliqué mais comme il n'y a que 8 équipes, ça fait 1 chance sur deux.
  17. Trajets domicile - école, c'est un souci : deux exemples Tout d'abord, cette vidéo qui a fait le buzz hier Krabi : Suivez le voiture bleue. A la seconde "3", elle fait un U-turn (demi-tour), la portière s'ouvre l'enfant tombe. La voiture qui suit pile. La conductrice de la voiture bleue s'arrête, récupère le petit et s'en va. Ni bonjour, ni merci au conducteur qui a évité de justesse d'écraser sa progéniture. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918643-scary-krabi-kid-lucky-not-be-crushed-as-he-falls-from-moving-car/ +++++ Dans l'école maternelle Aekoryothaya de Ban-Pa-In, Ayutthaya, les enseignants forment les enfants de la crèche et de la maternelle à sauver leur peau si on le chauffeur ou l'accompagnatrice les oublie dans le minibus. Cela fait suite au décès récent d'un enfant de 3 ans, dans le minibus d'une école maternelle où il avait été "oublié" par les adultes toute une journée sous le soleil. Ici on enseigne aux petits à ouvrir les portes des minibus et des voitures -ce qui semble bien difficile pour des bambins- mais surtout à presser le klaxon jusqu'à attirer l'attention d'adultes. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918640-school-trains-thai-kids-about-being-locked-in-vans/
  18. Triathlon de Pattaya 2016 - Super series Date: Samedi 21 mai Quand: à midi Si vous avez juste l'intention de vous premener, les cheveux aux vents, c'est mieux pour vous de ne pas vous inscrire. Le Pattaya Triathlon Super Series 2016 n'est pas pour les chiffes molles. Seuls les plus forts survivront. Triathlon Distances normales : Natation 1.5 km. Cyclisme 43 km. Course 10 km. Sprints : Natation 750 m. Cyclisme 22 km. Course 5 km. Duathlon Course 5 km. Cyclisme 43 km. Course 10 km. http://www.inspirepattaya.com/pattaya/pattaya-triathlon-super-series-2016-saturday-21st-may/
  19. Deux ans après le coup d’Etat, le régime s’enfonce dans l’autoritarisme. Seuls quelques opposants tentent, par des initiatives osées ou humoristiques, sévèrement réprimées, de conserver leur liberté d’expression. L'analyse d'Arnaud Dubus dans Libé. Suivre le lien Ils sont un petit groupe assis à discuter autour de cafés glacés dans la cantine du tribunal pénal de Bangkok. Cinq intrépides qui viennent de lancer un défi symbolique à la junte qui dirige la Thaïlande depuis deux ans et le coup d’Etat de mai 2014 : ils ont intenté un procès contre les généraux au pouvoir pour rébellion contre le système de monarchie constitutionnelle. «Les tribunaux de première instance et la cour d’appel ont rejeté notre recours, reconnaît Anond Nampa, de l’association des avocats pour les droits de l’homme. Il nous reste la Cour suprême.» Cette démarche peut paraître anodine, mais dans la Thaïlande de Prayuth Chan-ocha, chef de la junte et Premier ministre, elle témoigne de cette résistance opiniâtre que les généraux rétrogrades du Conseil national de la paix et de l’ordre n’ont pas su étouffer malgré une militarisation en règle du pays et une stratégie systématique d’intimidation. «Jamais un régime militaire en Thaïlande n’a dû faire face à la puissance des réseaux sociaux et d’Internet : aujourd’hui, tout le monde peut être journaliste, les généraux sont dépassés par le monde qui les entoure», indique Pansak Srithep, venu lui aussi au tribunal et dont le fils a été tué par les militaires lors des manifestations des Chemises rouges, partisans du changement social et, pour la plupart, de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé en septembre 2006 lors d’un précédent coup d’Etat. http://www.liberation.fr/planete/2016/05/19/thailande-la-resistance-entre-rire-et-larmes_1453829
  20. En Thaïlande, les autorités sanitaires de la province de Samut Prakarn ont rapporté le décès de trois personnes de la rage. Par ailleurs des cas ont été confirmés chez les animaux dans 20 provinces du pays, dont celles de Songkhla, Samut Prakarn, Kalasin, et Chonburi qui sont les plus touchées. Les autorités ont lancé une campagne de vaccination des chiens qui sont les principaux vecteurs de la maladie à l'homme, en particulier les chiots de 3 à 6 mois. Après l'Inde et le Vietnam, la Thaïlande serait le 3ème pays d'Asie avec le plus grand nombre de cas de rage. En Thaïlande, le voyageur doit considérer toute morsure, griffure ou léchage sur une plaie par tout animal à sang chaud (chien, chat, singe ou autre mammifère) comme une urgence médicale et doit consulter immédiatement un centre médical. La rage est une maladie mortelle si elle n'est pas traitée à temps. Le traitement préventif de la rage humaine est très efficace s'il est administré rapidement après le contact avec l'animal porteur. La contamination de l'homme se fait exclusivement par un animal au contact de la salive par morsure, griffure, léchage sur peau excoriée ou sur muqueuse (œil, bouche). L'animal peut devenir contagieux 15 jours avant l'apparition des premiers symptômes de la maladie et il le reste jusqu'à sa mort. Si l'animal est en vie et ne présente pas de symptômes après une période d'observation de 15 jours à partir de la date d'exposition (morsure ou autre exposition), il n'a pas pu transmettre la rage à la personne mordue. Pour réduire le risque de contracter la rage, il est recommandé d'éviter tout contact avec des animaux domestiques, des chauves-souris ou avec des mammifères sauvages. En cas de morsure, de griffure ou de léchage sur une plaie : Les soins locaux avec nettoyage de la plaie à l'eau et au savon pendant 15 minutes, rinçage, application d'un antiseptique iodé ou chloré, sont indispensables pour limiter le risque infectieux. Il faut ensuite consulter un médecin qui décidera de la nécessité d'un traitement antirabique vaccinal et de l'administration d'immunoglobulines spécifiques antirabiques, en l'absence de vaccination préventive. La vaccination préventive peut être recommandée pour les expatriés et voyageurs à risque (randonneurs, enfants, cyclistes, spéléologues, sujets ayant des contacts avec les animaux). La vaccination préventive ne dispense pas d'un traitement curatif, qui doit être mis en œuvre le plus tôt possible en cas d'exposition avérée ou suspectée, mais elle simplifie le traitement et dispense du recours aux immunoglobulines, qui ne sont pas toujours disponibles dans les pays en développement. Pour le voyageur, des informations détaillées sont disponibles sur les sites Mesvaccins.net ou Medecinedesvoyages.net. Source : Safetravel. Auteur : Jacques MORVAN https://www.mesvaccins.net/web/news/8923-rage-humaine-en-thailande-trois-deces-dans-la-province-de-samut-prakarn
  21. Les joueurs de Leicester ont défilé à Bangkok. | Photo : Reuters. Les joueurs de Leicester et le propriétaire thaïlandais du club ont paradé dans un bus à impériale dans les rues de Bangkok. Les joueurs de Leicester et le propriétaire thaïlandais du club ont paradé dans un bus à impériale dans les rues de Bangkok sous une chaleur accablante, devant des milliers de fans thaïlandais après une visite du Grand Palais. Au départ du parcours, dans la rue de l'immense magasin duty-free tenu par King Power, la société de Vichai Srivaddhanaprabha, propriétaire du club depuis 2010, des milliers de fanions ont été suspendus. Sur la route, des dizaines d'employés du groupe, des dizaines de personnes payées pour venir applaudir les joueurs, beaucoup de curieux et quelques fans. « Je veux voir les joueurs, ce sont des stars! Et leur histoire est juste incroyable », s'enthousiasme Mawmeaw, une femme enceinte âgée de 38 ans, au milieu de la foule. Racheté en 2010 par le roi des duty-free thaïlandais et passé des tréfonds de la Premier League au sommet du Championnat anglais, Leicester City a gagné des admirateurs en Thaïlande, où les accros de foot préfèrent en principe les grosses écuries. Quand le bus apparaît, chacun brandit son smartphone pour un selfie ou une vidéo. À l'avant du bus à côté du trophée, Vichai et son fils, dit Top, vice président du club et l'entraîneur italien Claudio Ranieri. Quelques rangs derrière, les joueurs lancent dans la foule drapeaux et T-shirts et multiplient eux aussi photos et selfies. Coté à 5 000 contre 1 en début de saison, Leicester est devenu l'un des plus improbables champions d'Angleterre, notamment grâce à certains joueurs obscurs, qui sont devenus des stars en une saison. A genoux devant un portrait du roiPlus tôt dans la journée, les Foxes se sont rendus au Grand Palais de la capitale où Vichai, Top et Ranieri ont présenté le trophée à un portrait du roi avant de respectueusement s'incliner. Bhumibol Adulyadej, 88 ans, monarque en exercice au règne le plus long, est très respecté dans le pays où il est protégé par l'une des plus lois les plus restrictives au monde. Sur d'autres images, on voit l'équipe de Leicester en survêtement à genoux à côté du portrait du roi. Hospitalisé depuis des mois, ce dernier n'a pas été vu en public depuis décembre. Après chaque victoire importante, les sportifs thaïlandais ont l'habitude de se rendre au Grand Palais pour ce type de cérémonie visant à montrer leur respect de la monarchie. Le roi Bhumibol est l'objet d'un culte de la personnalité intense et sa santé fragile est un sujet de préoccupation dans le pays. Depuis son arrivée au pouvoir après un coup d'Etat en mai 2014, la junte qui a fait de la protection de la famille royale son cheval de bataille a multiplié les poursuites et durci les sanctions. http://www.ouest-france.fr/sport/football/angleterre/bain-de-foule-thailandais-pour-les-joueurs-de-leicester-city-4237800
  22. Les chaines d'info attendent le suicide en direct du prof meurtrier Comme toutes les chaines d'info du monde, elles guettent. Hier Wanchai, 60 ans, a tué deux de ses collègues de l'université qui prétendaient que ses diplômes n'étaient pas véritables. Voir article d'hier. Depuis, Wanchai avait fui et on craignait qu'il ne se suicide. Il est maintenant (17:00) sur tous les écrans des chaines d'info en train de négocier avec une femme âgée et une plus jeune dont on pensait qu'il s'agissait de sa mère et de sa fille mais rien n'est plus certain. Il menace bien de se suicider et les deux femmes ne semblent pas en danger même s'il a une arme et se trouve à trois mètres d'elles. Une troisième femme apparait maintenant. On entend l'échange verbal entre les protagonistes. Par pudeur locale, l'arme de Wanchai est floutée sur les images des chaines d'info. Il semble que les commentaires sur les réseaux sociaux, en direct aussi, ne soient pas tous très intelligents. Suicide, reddition, l'issue est proche. Voir TNN24 par exemple
  23. La Commission européenne révise les directives concernant les services de vidéos en streaming, au regard des règles qui s’appliquent déjà à l’audiovisuel. Des mesures fortes telles que l’instauration d’un quota culturel, une plus grande flexibilité dans la publicité ou une attention plus appuyée à la protection des mineurs. Et une cible principale : l’américain Netflix. (Marit & Toomas Hinnosaar / CC BY 2.0) Quatre ans que Netflix existe en Europe et l’on n’assiste qu’enfin à la révision des directives du service de vidéos en streaming par la Commission Européenne. La Commission souhaite appliquer au service les mêmes règles qui s’appliquent à la télévision et dans les autres services de streaming. Quota culturel Le vice-président de la Commission, Andrus Ansip, et le commissaire Günther Oettinger se réuniront le 25 mai pour décider de la direction à donner aux services de streaming et, en même temps, discuter d’une série de directives concernant le e-commerce et le géoblocage. Le texte tend à créer « une marge de manœuvre plus développée dans la promotion des œuvres européennes en demandant aux services à la demande de réserver au moins 20 % du contenu de leurs catalogues aux travaux européens et d’assurer une proéminence légitime à de telles créations ». D’après la directive révisée, les pays européens auront la possibilité d’obliger les services de streaming d’investir de l’argent dans des productions télévisuelles ou cinématographiques européennes. « Les membres des états européens peuvent exiger des fournisseurs de services de vidéos à la demande soumis à la juridiction de contribuer financièrement à la production de travaux européens, par investissement direct dans le contenu, et aussi par contributions aux fonds nationaux », lit-on dans l’ébauche du texte. Netflix dans le viseur Un porte-parole de Netflix, interrogé, a refusé de commenter la proposition du quota. James Waterworth, le vice-président de l’Association de l’Industrie de l’Informatique et de la Communication [Comptuer and Communications Industry Association, NdR], a confié à EurActiv que, selon lui, il n’était pas « nécessaire » d’en arriver là. « L’idée de quotas culturels est dépassée, elle ne sert absolument pas l’intérêt du consommateur du XXIe siècle et n’aidera pas non plus les créateurs d’Internet ou les créateurs de contenus », analyse-t-il. Une source de Netflix avance que les offres de Netflix proposent déjà plus de 20 % de contenus européens. Netflix est disponible dans 28 pays européens, même si le service n’est disponible que dans les langues locales pour certains pays. Ce mois-ci, Netflix a lancé Marseille, avec Gérard Depardieu, sa première série produite en Europe — flop et objet de dérision dans les critiques, par ailleurs. L’entreprise a fait savoir qu’elle produira davantage de contenus européens et collaborera avec des distributeurs locaux (de meilleurs contenus, espèrent certains). Des règles de publicité plus flexibles Les diffuseurs seront ravis d’apprendre que les règles sur la publicité vont être plus flexibles. La Commission veut remplacer les heures limites de publicité à une limitation globale de 20 % entre 7 heures et 23 heures (heures locales). « Les téléfilms, films et les informations pourront être interrompus plus souvent et des spots publicitaires isolés seront admis. » Les services de vidéos à la demande devront aussi s’adapter aux règles concernant la protection des mineurs. Si certains diffuseurs suivent les limitations horaires, d’autres ne le font pas. La Commission propose des restrictions qui « peuvent inclure un horaire sélectionné initié par le diffuseur, des outils de vérification pour l’âge du spectateur et d’autres mesures techniques ». « Les contenus les plus offensifs, comme la violence gratuite ou la pornographie, devront être sujets aux mesures les plus strictes, telles que des codifications de cryptage et de PIN. » L’année dernière, les experts du cabinet IHS estimaient que, d’ici 2019, Netflix cumulerait 22,2 millions d’abonnés (2 millions d’abonnés en France, marché difficile dans sa chronologie des médias). Les mêmes experts prédisaient 96,5 millions d’abonnés dans le monde d’ici trois ans. https://www.actualitte.com/article/monde-edition/l-europe-veut-instaurer-des-quotas-d-oeuvres-europeennes-a-netflix-ou-amazon/65026
  24. Ms Napassaporn Chumnarnsit est la première Thaïlandaise à vaincre l'Everest. Elle a réussi cet exploit ce main à 09:45 heure du Népal. Le précédent Thaïlandais a parvenir au sommet de l'Everest était Vithitnan Rojanapanich en 2008 mais lui était un homme. Napassaporn est la première femme de ce pays à atteindre le toit du monde Elle est dentiste de profession. http://englishnews.thaipbs.or.th/content/163941
  25. Augmentation sensible du prix du riz en raison de la sécheresse On parle ici du marché mondial. Riz gluant la tonne passe de 867 $ à 900 $ Riz blanc 397 $ à 424 $ la tonne Le riz au jasmin reste à 795 $ car la production a augmenté. Et la production a augmenté car la demande des Indonésien, Malaisiens et Chinois avait augmenté précédemment. Par ailleurs la demande des pays musulmans augmente avant le ramadan qui commence le 6 juin. http://www.thaivisa.com/forum/topic/918410-rice-prices-surge-as-thailands-drought-worsens/