Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    15 733
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Messages posté(e)s par Le Modérateur


  1. Descente de police ratée à Sakeo

    Dans le cadre de la lutte contre les mafias, la police a investi en force 12 maisons de la province de Sakeo - Sakaew ce vendredi sous la coordination du Pol Gen Srivara Rangseepromnakul, le vice chef de la police nationale, le Maj-Gen Srisak Poonprasit, commandant de la Burapha task force et Pakaratorn Thienchai le gouverneur de la province.

    Malheureusement des fuites ont permis aux "influents criminels" de déplacer les éléments à charge et de se mettre au vert.

    Par exemple, un raid dans une maison de Ta Praya appartenant au Kamnan Plai Munpuen a permis de découvrir qu'une arme de poing, une scie électrique et un talkie walkie. Le Kamnan a déclaré qu'il avait hérité cette arme de son prédécesseur et n'avait aucune idée d'où elle venait. Trois migrants cambodgiens illégaux ont été découverts.

    Par ailleurs, Le vice premier ministre Prawit Wongsuwon a déclaré ce vendredi que les mafieux intouchables seraient invités à signer un MoU (accord) avec le gouvernement : "On ne vous poursuit pas mais vous arrêtez vos activités mafieuses"


  2. Des esclavagistes indonésiens et thaïlandais condamnés à 3 ans de prison

    Cinq patrons pêcheurs thaïlandais et trois indonésiens ont été condamnés pour trafic d'êtres humains en liaison avec l'esclavagisme bien connu maintenant auquel ils se livraient sur leurs bateaux et dont les victimes étaient birmanes et cambodgiennes.

    Ils avaient été arrêtés en mai dernier sur l’île éloignée de Benjina après que The Associated Press ait dénoncé les pratiques qu'on a ensuite détaillées et qui valent à l'industrie de la pêche thaïlandaise sa réputation épouvantable.

    Les capitaines thaïlandais, Youngyut Nitiwongchaeron, Boonsom Jaika, Surachai Maneephong, Hatsaphon Phaetjakreng and Somchit Korraneesuk, devront payer 12 250 $ s'ils ne veulent pas faire deux mois de prison supplémentaires. Ils sont aussi condamnés à payer 67 800 $, en tout, à leurs équipages, en guide de dommages et intérêt.

    13 marins - esclaves birmans ont accepté de témoigner sous le statut de témoins protégés mais 2000 esclaves ont été libérés l'an passé après la campagne de presse, sans compter les milliers d'autres personnes réduites en esclavages pendant les décennies précédentes et toutes celles qu sont décédées en cours de route. Ce qui fait dire à Win Ko Naing, 26 ans, qui a été esclave pendant 6 ans "Les patrons pêcheurs auraient du être condamnés plus sévèrement car ils ont torturé de nombreux pêcheurs au cours des années. Ce n'est pas équitable."


    By DANIEL LEONARD

     

    Relire les articles de l'époque qui mettent en cause Walmart, Nestlé et, bien sûr, les autorités thaïlandaises.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/902048-5-thais-3-indonesians-sentenced-to-3-years-in-jail-for-enslaving-fishermen/


  3. Un couple anglo-thaïlandais sauvé par la Marine après un naufrage près de Sattahip alors qu'ils étaient en route pour Koh Samet.

    Le yacht de Raymond Luggman, 75 ans et de son épouse thaïlandaise a heurté a rocher et a coulé. Ils se sont réfugiés sur le canot de sauvetage et ont été sauvés par la First Naval Area Command en pleine nuit. L'équipe de secours a procuré nourriture et boissons avant d'emmené le couple au centre médical de la marine à Sattahip.

    Ils avaient quitté le Ocean Marina Yacht Club de Pattaya à 10 heures du matin, ont heurté un rocher, ont coulé et n'ont été secourus qu'après minuit.

    source

    http://www.thaivisa.com/forum/topic/902101-navy-rescues-british-thai-couple-adrift-at-sea/

     

     


  4. Une passerelle transparente  au-dessus du vide sur le point d'ouvrir à Nong Khai

    sky.jpg

     

     

    Ce point de vue est le plus plus beau de la province.

    Ce trottoir en forme de U qui est terminé à 90% se trouve au temple Wat Pha Tak Suea de Sangkhom. Il est construit sur une falaise près du temple. Il mesure 16 mètres de long et est complètement vitré (murs et sol).

    La structure s’étend sur 6 mètres au-dessus du vide. On a utilisé du verre laminé et trempé d'une épaisseur de 4 cm pour le "plancher - sol" alors que du métal à l'épreuve de la rouille est utilisé pour renforcer l’ensemble. Une fois terminé, ce "trottoir" pourra supporter 20 personnes à la fois.

    Coût du projet : 17 millions de bahts qui sera une attraction touristique sur la route qui lie Nong Khai et Loei.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/902009-thailands-first-glass-skywalk-will-be-open-to-public-in-march/


  5. Keith Mario musicien d'Alabina et de la famille des Gipsy Kings à L Auberge De Pierre Pattaya – Dimanche 13
     
    Ouvert à partir de 19:00, concert à 20:00
    Entrée gratuite

    source http://www.inspirepattaya.com/pattaya/keith-mario-musician-alabina-l-auberge-de-pierre-pattaya-sunday-13th-march-2016/

    http://aubergedepierre. com/

    L Auberge de Pierre se trouve rue Pratamnak juste avant le soi 4 et just à côté du Family Mart

    [email protected]
    +66616072987



  6.  

    Les autorités demandent au service de moto taxi "Grab Taxi Thailand" de suspendre ses activités dans le domaine des deux roues en attendant une totale légalisation des opérations

    Ceci après que le Dpt des transports terrestres ait noté que l'entreprise employait des moto non enregistrées ou avec un mauvaise couleur de plaque.

    Des discussions auront lieu entre les autorités et Grab pour mettre à plat tous les problèmes qui se posent lorsqu'une activité est nouvelle, par exemple dans le domaine de la facturation du service. En attendant, Grab doit cesser ses activités moto.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/902091-land-transport-tells-operator-of-grabbike-motorcycle-taxi-to-halt-service/

     


  7. Si vous êtes un chef mafieux, il ne vous reste que quelques heures pour vous rendre à la police

    Le Gen Chakthip Chaijinda de la Royal Thai Police a déclaré que ses hommes allaient lancer des actions contre le crime organisé. Il avait donné une semaine aux chefs mafieux pour se rendre et l’ultimatum arrive à échéance ce jour.

    Les policiers impliqués dans ces activités mafieuses sont aussi cocernés par cet ultimatum.

    La police va agir contre des personnes qui enfreignent les 16 lois déjà mentionnées hier et qui relèvent typiquement d'activités mafieuses et "pas seulement des groupes politiques".

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/902094-today-is-the-last-day-for-mafia-members-to-turn-themselves-in-thai-police/

     


  8. La fille de l'ambassadeur d'Australie blessée dans un accident de voiture

    Trois personnes ont été blessées, dont la fille de l'ambassadeur d'Australie, lorsque la voiture dans laquelle elles se trouvaient a percuté un poteau électrique après une perte de contrôle du véhicule sur l'autoroute Petkasem, province de Perchaburi.

    Le trio revenait de Hua Hin dans une Mitsubishi Grandis conduite par le chauffeur M Adul qui a déclaré à la police avoir perdu le contrôle du véhicule pour une raison inconnue. Après avoir percuté le poteau la voiture s'est retournée. Les trois personnes ont été conduites à l'hôpital du district. A priori, leurs blessures ne sont pas très graves.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/902003-australian-ambassadors-daughter-injured-in-road-accident-in-thailand/

     

     


  9. L'ancien patron de la DSI (FBI local) anormalement riche

    La National Anti-Corruption Commission a conclu, à l'unanimité (7 voix contre 0) que l'ancien chef du DSI, Tarit Pengdit, était en faute car il avait amassé cette fortune de manière frauduleuse. On parle ici de 346 millions de bahts (plus de 8 millions d'Euros). Précédemment, le NACC avait confisqué 90 millions de bahts appartenant à Tarit et son épouse mais après enquête on a découvert qu'il a amassé beaucoup plus que ces 90 millions et qu'il existait 256 millions de plus qui ont été transférés à des membres de sa famille et à des compagnies écrans. Malheureusement le NACC le parvient pas à savoir où se trouvent les 256 millions de bahts en question. Le rapport du NACC au sujet de Tarit suggère au procureur de confisquer les biens mal acquis.

    NdM : on ne parle pas de poursuites contre Tarit.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901901-ex-dsi-chief-tarit-has-amassed-346-million-baht-in-ill-gotten-wealth/

     

     


  10. "Pluies artificielles" pour remplir les retenues d'eau

    Le terme exact est "Pluie artificielle par ensemencement des nuages"

    Des opération s ont eu lieu dans le nord est et le centre du pays avec un certains succès a déclaré Mr Lersak Rewtarkulpaiboon du Department of Royal Rainmaking and Agricultural Aviation. Des pluies auraient ainsi apporté de l'eau dans les barrages de Ubonrat à Khon Kaen et Lam Takhong Dam à Nakhon Ratchasima

     

     

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/902012-rainmaking-efforts-continue-in-isaan-central-plains/

     


  11. image: http://s2.lemde.fr/image2x/2016/03/10/534x0/4879653_6_ad7c_htin-kyaw-et-aung-san-suu-kyi-lors-de-la_e3b24e6e3166da214f49b2c0051e5a03.jpg

    Htin Kyaw et Aung San Suu Kyi lors de la libération de l'opposante birmane, le 13 novembre 2010 à Rangoun. Htin Kyaw et Aung San Suu Kyi lors de la libération de l'opposante birmane, le 13 novembre 2010 à Rangoun. SOE THAN WIN / AFP

    Près de quatre mois après les élections législatives qui ont vu le parti d’Aung San Suu Kyi triompher, la Ligue nationale pour la démocratie (LND) a proposé, jeudi 10 mars, Htin Kyaw au poste de président de la Birmanie. Ex-chauffeur de l’opposante et professeur d’université, il est un compagnon de dissidence de longue date de la Prix Nobel de la paix.

    Aung San Suu Kyi ne pouvant accéder à la présidence en raison d’un article de la Constitution héritée de la junte, il était prévu que l’un de ses proches soit désigné comme candidat.

    Economiste et professeur d’université

    Htin Kyaw, professeur d’université de 69 ans, est un ami d’enfance d’Aung San Suu Kyi, et a été son chauffeur par le passé. Fils d’un écrivain birman célèbre, cet économiste n’était pas présent jeudi au Parlement et n’a pas fait d’apparition publique pour l’heure.

    Majoritaire au sein des deux chambres du Parlement, malgré la présence d’un quart de députés militaires non élus, la LND est certaine de pouvoir placer son candidat, qui doit remplacer l’actuel président, Thein Sein, début avril.

    Lire aussi :   En Birmanie, l’étrange cohabitation des nouveaux députés et des militaires

    Htin Kyaw est le candidat de la Chambre basse du Parlement, mais la Chambre haute du Parlement, également dominée par la LND, présentera aussi un candidat. Celui-ci occupera selon toute vraisemblance le poste de vice-président, tout comme le candidat proposé par les députés militaires non élus.

    En l’absence depuis des mois de toute indication de la « dame de Rangoun », enfermée dans un silence propice aux spéculations, les rumeurs les plus diverses avaient circulé, évoquant notamment le médecin d’Aung San Suu Kyi ou son assistante.


    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2016/03/10/birmanie-le-parti-d-aung-san-suu-kyi-propose-son-ancien-chauffeur-au-poste-de-president_4879654_3216.html#V2ciG5xAHx01oPCI.99

  12. L'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra a donné une interview à l'AP à New York.

    Il considère que la junte cherche à instaurer une démocratie rétrograde et limitée. Il a ajouté "qu'en démocratie, vous devez donner le pouvoir au peuple." D'après lui la junte n'a pas cherché à réconcilier les Thaïlandais depuis qu'elle a pris le pouvoir.

    Il espère rentrer un jour en Thaïlande et souhaite longue vie au Roi.

    source

    http://www.thaivisa.com/forum/topic/901726-thailand-live-thursday-10-mar-2016/page-3


  13. Le DSI a soumis une liste de personnes influentes à la junte afin qu'elle agisse contre eux

    Cette liste, encore partielle, diffère de celles communiquées par l'armée et le ministère de l'intérieur qui sont plus géographiques et s'attachent davantage aux territoires sur lesquelles ces syndicats du crime opèrent.

    Le chef du DSI a rappelé que le terme "personnes influentes" signifie des gens qui emploient des subordonnées pour mener à bien des activités illégales. Activités au nombre de 16 dont prêts d'argent à taux usuraires, casinos - jeux d'argent, trafics de biens - évasion fiscale, ventes illégales d'armes, embauche de tueurs, prostitution, escroquerie, fraudes, trafic de drogue.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901829-dsi-submits-list-of-influential-people-to-ncpo-for-action/


  14. Les parents de 2 lycéens filmés à leur insu en train de faire l'amour en classe porte plainte contre le vidéaste amateur

    A Lampang, la vidéo qui a apparemment été filmé sans le consentement des deux protagonistes (un garçon et une fille qui se croyaient seuls dans al pièce) est apparue sur Internet et a été utilisée par certaines agences de presse dans une version floutée.

    Les parents pensent que c'est un "camarade" de classe qui a filmé les adolescents pendant leurs ébats sexuels sur le bureau du professeur.

    Les deux adolescents sont en pleine période d'examen et la jeune fille a déjà annoncé sa volonté de changer d'établissement à la rentrée, requête acceptée.

    Des psychiatres et des professeurs ont été désignés pour expliquer aux jeunes gens que leur conduite était inappropriée.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901841-parents-in-lampang-file-charges-over-classroom-sex-video


     


  15. Le fils du policier influent torturait sa belle fille

    Saran, 23 ans est le fils d'un policier de haut rang dont le nom n'a pas été révélé. Il a été arrêté pour avoir torturé la fille de sa femme, âgée de 7 ans.

    La fillette vivait avec sa mère et son nouveau compagnon, Saran. La maman a appelé le père de l'enfant pour lui demander de l'argent nécessaire pour des traitement médicaux mais la maman avait amené l'enfant. Lorsque celle-ci a vu son père au lieu de rendez-vous, une station service, elle s'est précipité vers lui et a commencé à raconter son calvaire. Le père a emmené sa fille chez le docteur qui a découvert de nombreuses et sévères marques de maltraitance confinant à la torture : l'oreille droite, l’œil droit, les bras et surtout des brûlures sur la langue.

    La mère aurait souvent reproché les tortures à Saran mais celui-ci après un arrêt temporaire reprenait les sévices. Elle n'a pas osé porter plainte car le père de Saran est un policer influent de Chonburi.

    Saran a avoué en disant qu'il adorait cette fillette mais ne pouvait se contrôler et en ajoutant qu'il acceptait toute sentence prise contre lui.

    Il faut signaler l'action efficace de la Paveena Foundation dans cette affaire qui a "obligé" la police à arrêter Saran.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901889-policemans-son-admits-to-torturing-7-year-old-thai-girl-in-chonburi/

     

     


  16. Songkran sur 3 jours au lieu de 4. Les festivités à Kao San et Silom ne sont pas menacées mais le vice gouverneur Amorn Kijchawengkul a annoncé que "les célébrations à Bangkok devront être planifiées avec attention en raison de la sécheresse".

    Elles se dérouleront du 13 au 15 avril et ne commenceront pas le 12 comme ça arrive normalement.

    Parallèlement la campagne pour réduire la consommation d'eau des ménages de 20% aurait commencé (NdM comment?). La consommation globale de la ville est actuellement de 2 millions de mètres cubes d'eau par jour.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901879-bangkok-to-cut-back-on-songkran-celebrations-in-order-to-save-water/


  17. Que faire avec les tour-opérateurs chinois qui distribuent des cartes SIM thaïlandaises à leurs clients? Sans enregistre l'identité de chacun.

    Samedi dernier un Chinois a été arrêté à Phuket pour avoir fourni une carte SIM thaïlandaise à un suspect impliqué dans le braquage d'une armurerie à Bangkok. Cependant, le Col Teeraphol Thipjaroen, chef de la police de Phuket admet qu'il n'a pas l’autorité pour obliger les touristes à qui l'on offre une carte SIM à s'enregistrer comme ils le devraient.

    La loi veut que si l'on acquiert une carte SIM à pré-paiement on doive se faire prendre en photo ainsi que sa pièce d'identité dans une officine de la compagnie de téléphone qui a délivré la carte SIM. Cela n'arrive pas lorsque les tours opérateurs distribuent des cartes SIM à leurs clients.

    source

    http://www.thaivisa.com/forum/topic/901595-phuket-police-chief-stumped-over-tourist-sim-cards-bypassing-national-security/

     


  18. Birmanie: Aung San Suu Kyi envisage de renoncer à un grand barrage avec la Chine

     
    AFP
    paru le 09 mars 2016 à 12:02

    Le parti d'Aung San Suu Kyi, qui prendra les rênes du pouvoir en Birmanie début avril, envisage de renoncer à un mégaprojet chinois de barrage et de s'attaquer aux privilèges d'un conglomérat détenu par l'armée.

    Après une longue transition politique, la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) va devoir rapidement s'atteler aux problèmes économiques et sociaux d'un pays laissé en ruine par près de 50 années de dictature militaire. Pour Hantha Myint, chargé des questions économiques au sein du parti, le nouveau gouvernement pourrait notamment tout de suite revoir complètement le projet de construction d'une centrale sur le fleuve Irrawaddy à Myitsone, en Etat Kachin, dans le nord du pays.

    Ce chantier, de 3,6 milliards de dollars, dont l'électricité était destinée à la Chine, est soutenu par le géant de l'énergie China Power Investment Corp. Hantha Myint, ingénieur de formation, a notamment souligné le danger potentiel de cette construction prévue à proximité d'une ligne de faille sismique.

    Ce projet avait déjà été gelé en 2011 par le gouvernement, ce qui avait provoqué la colère de Pékin, premier partenaire commercial de la Birmanie. "Si nous refusons de construire un barrage à Myitsone nous pouvons construire d'autres barrages en amont", a-t-il ajouté.

    D'après lui, cela pourrait aussi être le moment de revoir les privilèges accordés au Myanmar Economic Holdings Limited (MEHL) - conglomérat militaire présent de la construction aux transports. "Nous ne serons pas en mesure de donner au MEHL les avantages que leur a accordés le gouvernement précédent", a-t-il affirmé.

    Une grande partie de l'économie birmane est aux mains d'immenses conglomérats, construits à l'époque de la junte. Certains magnats ont bâti des empires grâce à leurs liens avec les militaires et se sont partagé les secteurs les plus lucratifs de ce petit pays au sous-sol très riche.

    Depuis son élection en 2012 comme députée Aung San Suu Kyi s'est montrée très pragmatique dans ses relations avec ces magnats. Mais aussi avec la Chine, notamment lors de l'enquête parlementaire qu'elle a dirigée après la répression d'une manifestation contre une mine de cuivre chinoise.

    Cette enquête avait finalement donné le feu vert à la mine, provoquant la colère des habitants. La compagnie chinoise a d'ailleurs annoncé le lancement de l'extraction en mai. Jeudi, la NLD doit annoncer le nom de son candidat au poste de président et la composition du futur gouvernement est attendu dans les jours qui viennent.

     

    source http://www.connaissancedesenergies.org/afp/birmanie-aung-san-suu-kyi-envisage-de-renoncer-un-grand-barrage-avec-la-chine-160309


  19. Une quantité d’héroïne valant 100 millions de bahts saisie. Une arrestation

    Mr. Pattanapong Chanpood, 30 ans, de Surat Thani a été arrêté en possession de 21 kg d’héroïne pour une valeur de 100 millions de bahts.

    Le suspect était déjà connu de la police et lorsqu’il a commandé une dépanneuse pour venir chercher sa voiture en panne à Sensai, Chiang Mai, la police l'a appris et est venue fouiller le véhicule. Les policiers ont découvert 14,35 kg d’héroïne dans différent sachets dans le pare-choc arrière.

    Pattanapong, au même moment se trouvait à l'aéroport où il voulait pendre un avion pour Surat Thani. Il a été arrêté avant le décollage. Dans la maison qu'il louait à Mae Rim, la police a découvert 6,6 kg d’héroïne dans le faux plafond du 3ème étage.

    Pattapong a déclaré que c'était la deuxième fois qu'il se livrait à cette activité et qu'il n'avait aucune idée de ce qui se trouvait dans la voiture. Il recevait 250 000 bahts pour commander une dépanneuse (camion pour transporter des voitures) et convoyer une voiture en panne vers Samuth Sakhorn.

    Cependant, la police cherchent à identifier d'autres membres de ce réseau.

    Le Pol. Maj. Gen. Montree Samboonyanon a expliqué aux journalistes que l’héroïne était produite par des membres de l'ethnie Muser le long de la frontière.

    source

    http://www.thaivisa.com/forum/topic/901761-heroin-worth-100-million-baht-seized-in-chiang-mai-1-arrested

     


  20. Le -possible- futur Suprême Patriarche entendu par la police le 16 mars

    Les officiers du DSI (FBI local) vont interroger Somdet Phra Maharatchamangalacharn (Somdet Chuang) dans son temple le 16 à 20:00 car ce dernier n'est pas libre avant. C'est le Pol Lt-Col Somboon Sarasit qui mènera l'interrogatoire qui portera sur l'une des voitures de collection du bonze.

    Précédemment, le DSI a prouvé que l'une des Mercedes de la collection personnelle de Somdet n'avait pas été enregistrée correctement et que certaines pièces avaient été importées illégalement.

    Le temple s'est retourné contre le garage Vicharn qui s'occupait de l'entretien de la voiture, en lui demandant 10 millions de bahts en compensation.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901728-dsi-officials-to-question-somdet-chuang-on-march-16-over-vintage-mercedes/


  21. Le Gen Aksara qui représente le gouvernement l'assure : les négociations avec les séparatistes du sud avancent

    Les "zones de sécurité" demeurent le point principal de discussion dans le premier round des négociations préliminaires entre le gouvernement et les séparatistes du sud dont la Malaisie est le facilitateur, a déclaré le Général Aksara qui mène la délégation du gouvernement.

    Ces discussions informelles entre les deux parties progressent, le gouvernement ayant énoncé des pré-conditions que le Mara Pantani (l'organisation qui chapeaute 6 groupes séparatistes) demande à étudier en détail avant d'en parler avec le médiateur à Kuala Lumpur.

    Le général conclut en disant que les deux parties attendent le feu vert de Kuala Lumpur pour passer au stade suivant des négociations.


    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901729-gen-aksara-peace-talks-with-southern-separatists-are-progressing/


  22. Deux rangers tués dans un attentat dans le sud du pays et trois autres ont été blessés alors qu'ils faisaient partie d'un convoi de protection d'enseignants.

    Les quatre professeurs qui voyageaient dans l'autre véhicule n'ont été que légèrement blessés.

    L'attentat qui est attribué aux indépendantistes du sud  a eu lieu à 15:00 sur une route du canton de Chanae, Narathiwat.

    Le groupe de rangers escortait les professeurs qui rentraient chez eux lorsque les insurgés ont fait exploser une bombe à un kilomètre de l'école. L'explosion a fait tomber un poteau électrique sur le premier véhicule, celui des rangers où deux d'entre eux sont morts et trois autres blessés.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901792-two-rangers-killed-and-three-injured-in-roadside-bomb-explosion/

     


  23. Les écologistes inquiet par un décret de la junte

    46 groupes de citoyens et organisations ont publié une lettre ouverte au chef du NCPO (la junte militaire) pour s'opposer à une annonce faite par la dite junte (No 9/2559) qui exempte de toute étude d'impact environnemental des projets liés à la communication, à l'irrigation, aux hôpitaux, à la prévention des catastrophes naturelles et aux bâtiments résidentiels . NdM Pour résumer, dans les domaines cités, il sera possible de faire n'importe quoi.

    Les groupes de citoyens demandent l'abrogation de cette annonce car elle pourrait augmenter le nombre de conflits dans la société thaïlandaise.

    Les procédures de rapports sur l'impact environnemental devraient être inclus dans la nouvelle constitution afin d’améliorer la crédibilité de la junte. Les groupes demandent aussi que les lois actuelles sur la protection de l'environnement soient améliorées pour servir d'arme afin de promouvoir le développent durable.

    source http://www.thaivisa.com/forum/topic/901730-civic-groups-demand-ncpo-order-92559-be-scrapped/

     

     

     

     


  24. En 2008, l'arrivée des téléphones portables en Corée du Nord a rapidement rendu accros les Nord-coréens. Il y a plus de trois millions d'abonnés en Corée du Nord à l'unique réseau national de téléphonie mobile mais les appels internationaux sont totalement bloqués. Le rapport d'Amnesty International, publié mercredi, détaille les instruments de répression de plus en plus sophistiqués qui ont été mis en place depuis l'arrivée de Kim Jong-un au pouvoir en 2011. Le dictateur est prêt à tout pour maintenir le pays en autarcie.

    En réaction, certains habitants ont développé des stratégies de contournement afin de joindre leurs proches vivant à l'étranger. Un véritable parcours du combattant.

    Trafic illégal de téléphones

    Depuis les années 1990, des passeurs font entrer et sortir du matériel de contrebande provenant majoritairement de Chine. Les Coréens exilés font parvenir à leurs proches téléphones et cartes SIM dits «chinois» en versant un bakchich de 500 euros aux gardes-frontières, révèle l'ONG. Les cartes SIM étrangères se vendent également au marché noir pour une somme variant autour de 15 euros, l'équivalent d'un mois d'alimentation pour une personne. Grâce à ce matériel, les Nord-Coréens peuvent contourner l'interdiction en se connectant aux réseaux mobiles du pays voisin.

    Pour ne pas être repérés par les radars de la surveillance étatique, les citoyens utilisent des pseudonymes, s'isolent dans les montagnes et limitent leurs appels à cinq minutes maximum. Les agents du régime disposent de détecteurs capables de déceler une conversation illégale en quelques minutes. Ils utilisent en outre des brouilleurs de signal afin d'endiguer le phénomène. «Une femme, qui disposait de son propre téléphone chinois, les a vus débarquer chez elle après huit minutes, ils lui ont dit clairement qu'elle avait été trop longue», relate Arnold Fang, auteur du rapport.

    Un coup de fil peut conduire en camp de travail

    Le fait d'appeler des gens à l'étranger n'est pas illégal en soi mais le commerce privé de téléphones achetés à l'étranger est interdit. Selon les témoignages, tout citoyen pris avec du matériel illégal peut être envoyé en camp de rééducation par le travail ou en camp de prisonniers politiques pour plusieurs années.

    Il semblerait cependant que certains réussissent à s'éviter un séjour en camp en versant d'importants pots-de-vin aux agents venus les arrêter. «Après qu'une personne a été prise sur le fait, l'agence secrète vérifie l'historique de ses appels pour voir si elle appelait des Chinois ou des Sud-Coréens. Si elle a joint des Sud-Coréens, elle ne sera libérée que si elle paye d'emblée et dit: “J'ai eu ce téléphone d'occasion, quelqu'un d'autre a passé cet appel.”», explique une femme. Encore faut-il être en mesure de payer immédiatement.

    Les télécommunications sont devenues un enjeu majeur pour le gouvernement qui a mis en place une répression sévère. La peine sera d'autant plus lourde si l'inculpé a contacté une personne en Corée du Nord ou dans un des pays dits «ennemis». Pyongyang est particulièrement sensible à toute critique quant à la situation des droits de l'Homme. Son bilan en la matière avait déjà fait l'objet, en 2014, d'un rapport accablant de l'ONU dénonçant des exactions sans égal dans le monde contemporain. Le rapport d'Amnesty International ne fait que noircir le tableau. «Non seulement, les Nord-Coréens sont empêchés d'apprendre ce qu'il se passe dans le monde mais en plus ils sont empêchés de décrire au monde l'absence quasi-totale de droits de l'Homme» qui prévaut dans le pays, a-t-il ajouté.

     

    source http://www.lefigaro.fr/international/2016/03/09/01003-20160309ARTFIG00385-kim-jong-un-en-croisade-contre-les-telephones-portables-chinois.php