Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    15 106
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Le ministre de la Justice, Somsak Thepsuthin, et le ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, ont signé aujourd'hui (27 décembre) un protocole d'accord pour retirer les feuilles de Kratom de la liste thaïlandaise des stupéfiants. Il est question d'étudier l'impact de l'utilisation de feuilles de marijuana et de kratom à d'autres fins, et non comme des stupéfiants. Parmi Les témoins de la signature du mémorandum se trouvaient des représentants de l'Office de contrôle des stupéfiants (ONCB) soit la brigade des Stups. Somsak a déclaré que les feuilles de kratom ne correspondaient pas aux caractéristiques des stupéfiants spécifiées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). «Ceux qui les utilisent peuvent cesser de l'utiliser facilement et les feuilles peuvent être utilisées comme herbe pour soulager la douleur, la fièvre, la dysenterie ou la diarrhée. En outre, c'est (treize fois, sic) mieux que la morphine pour tuer la douleur », a-t-il déclaré. On ne sait pas ce qui va advenir des personnes emprisonnées pour des infractions liées au kratom. Cette décision marque la volonté du gouvernement thaïlandais d'être à l'avant garde d'une Asie frileuse en ce qui concerne les sujets sociétaux. https://forum.thaivisa.com/topic/1140670-kratom-leaves-dropped-from-narcotics-list/
  2. suite de cette histoire Un porte-parole de la police nationale a déclaré que quatre policiers du tristement célèbre poste de police de Thong Lo à Bangkok avaient été suspendus. Ils sont rattrapés par l'enquête en cours sur les allégations d'un Français selon lesquelles il aurait été extorqué de 8 000 dollars ou 250 000 bahts. Jean S. a d'abord dit qu'il avait été secoué et contraint de se déshabiller lors d'un raid anti-drogue dans la rue. Il n'avait pas de drogue et bien qu'un test sanguin ait révélé des traces de marijuana, il a été démontré par la suite qu'il provenait de médicaments légaux qu'il prenait, ce qui a été confirmé par le rapport d'un médecin. Cependant, il s'était arrangé par l'intermédiaire d'un ami thaïlandais / indien et de sa petite amie pour payer sa libération rapide. Le porte-parole national de la RTP, le Pol Col Krissana Pattanacharoen, a déclaré qu'à la suite des travaux d'un comité créé par le commandant de la police métropolitaine, le major-général Samart Srisiriwiboonchai, quatre officiers de Thong Lo ont été suspendus. Ils feront face à de sérieuses procédures disciplinaires. Cela peut entraîner l'expulsion et même des poursuites pénales. C'est un aveu et la preuve qu'il y a bien eu tentative d'extorsion de la part des policiers. D'autres policiers mêlés à l'affaire font également l'objet d'une enquête. Le Pol Col Krissana a mentionné des précédents pour une telle action dans la poursuite des campagnes nationales du chef du RTP, Pol Gen Chakthip Chaijinda, pour débarrasser la police thaïlandaise de la corruption. Les précédents sont légion. La police utilise, en général, la technique du "déposer un peu de drogue dans les poches d'un innocent" et cela fonctionne. L'innocent ne se plaint pas, paie et on n’entend jamais parler du cas. Le commissariat de Thong Lo est notoirement connu ces dernières années pour des cas présumés d'intimidations de touristes dans leur juridiction. On ne sait pas pourquoi le scénario habituel a déraillé cette fois et comment Jean Sébastien a réussi a faire reconnaître la vérité. Si dans un premier temps le Français avait accusé la police. Il avait été obligé (sans doute par les policiers) de dire qu'il n'y avait pas eu extorsion et que c'étaient ses amis qui étaient coupables d'escroquerie. Ce scénario ridicule avait faire écrire à Thaivisa en français que " cette histoire ne tient pas debout " et c'était bien le cas. Le Français serait un homme d'affaires en Thaïlande bien qu'il soit décrit comme un touriste dans certains articles. De nombreux "guides" ont été rédigés pour les étrangers expliquant comment agir lorsqu'on est victime d'escroquerie de la part de policiers. Dans la réalité, il est difficile de faire prévaloir ses droits et les étrangers finissent par payer. Qu'on se rassure les policiers ripoux mutés sont rapidement réinstallés à leur poste afin de pouvoir continuer leur besogne. Si le chef de la police faisait vraiment le ménage à Thong Lo, ce serait une première. https://forum.thaivisa.com/topic/1140605-frenchman-in-alleged-extortion-case-four-bangkok-policemen-suspended/
  3. Pour la première fois depuis 2015, deux nouvelles compagnies aériennes vont être certifiées en Thaïlande, Thai Eastar Jet comme filiale locale de la low cost sud-coréenne, et Thai Sumer Airways qui devrait faire ses débuts dans le charter. Deux ans après le retrait par l’OACI du carton rouge attribué au pays pour défauts de sécurité, deux nouveaux opérateurs vont voir le jour en Thaïlande, leur AOC (certificat d’opérateur) devant être accordés le mois prochain. Thai Eastar Jet, coentreprise entre la low cost sud-coréenne Eastar et des investisseurs locaux, est la plus proche de décoller : basée à l’aéroport de Bangkok-Suvarnabhumi, elle pourrait lancer dès le 20 janvier 2020 un vol quotidien vers Kaohsiung à Taïwan, après avoir envisagé de desservir Malé aux Maldives. Elle dispose pour l’instant d’un Boeing 737-800 de 189 sièges issu de la flotte d’Eastar, l’appareil immatriculé HS-SJB ayant déjà effectué des rotations de test entre Bangkok, Seoul ou U-Tapao ces derniers jours selon Flightradar24. Thai Eastar Jet ne devrait en tout cas pas proposer de route vers la Corée du Sud, où la Thaïlande est toujours placée en Catégorie II ; sa maison-mère dessert déjà deux fois par jour Bangkok, sa seule destination dans le pays, au départ de Seoul, Cheongju et Busan. Autre nouvelle venue dans le ciel de Thaïlande, Thai Summer Airways sera elle basée à l’aéroport de Pattaya U-Tapao ; elle compte débuter comme opérateur charter avant d’adopter le modèle low cost, avec la aussi un unique 737-800 initialement. Son site web ne détaille aucune destination en particulier, mais promet un lancement officiel en janvier 2020 ; elle mentionnait début novembre « Macao, Taïwan, l’Inde et de nombreuses routes vers la Chine ». Le directeur général de l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande (CAAT) Chula Sukmanop a rappelé dans le Bangkok Post que le processus en cours de certification des deux compagnies aériennes implique qu’elles débutent leurs opérations sous douze mois après l’obtention de l’AOC. https://www.air-journal.fr/2019-12-26-deux-nouvelles-venues-dans-le-ciel-de-thailande-5217166.html
  4. Un tribunal thaïlandais décide de la dissolution d'un parti d'opposition en janvier BANGKOK (Reuters) - La Cour constitutionnelle de Thaïlande a déclaré mercredi qu'elle se prononcerait sur la dissolution du Future Forward Party le 21 janvier. La plainte allègue que le logo triangulaire du parti ressemble à un symbole des Illuminati, une société secrète qui, selon les théoriciens du complot, cherche à dominer le monde. Le tribunal a donné au Future Forward Party 15 jours pour répondre à des allégations distinctes selon lesquelles il aurait violé les lois régissant les partis politiques et accepté des prêts de son chef de parti. Le Future Forward Party, qui s'est classé troisième aux élections, est devenu la voix la plus dynamique des opposants au gouvernement de coalition dirigé par l'ancien chef de la junte militaire Prayuth Chan-ocha qui avait fomenté un coup d'état en 2014. Le Future Forward est très populaire chez les jeunes et les urbains. La Commission électorale a recommandé ce mois-ci à la Cour constitutionnelle de dissoudre le parti pour avoir accepté les prêts de son chef. Le parti, fondé par le milliardaire Thanathorn Juangroongruangkit, âgé de 41 ans, a emprunté 191,2 millions de bahts (6,34 millions de dollars) à son leader pour financer ses opérations. La loi thaïlandaise sur les partis politiques n'interdit pas aux partis de contracter des emprunts, mais interdit l'acceptation d'argent, d'actifs ou d'intérêts provenant de sources douteuses. La Commission électorale n'a pas expliqué en quoi la source, dans le cas présent, est douteuse. Future Forward Party a déjà rendu public ses prêts et a déclaré qu'ils seraient remboursés avec intérêts. Quelques jours après la recommandation du panel électoral, des milliers de personnes ont participé à un rassemblement à Bangkok en faveur de Future Forward, lors de la plus grande manifestation depuis le coup d'État de 2014. En novembre, le tribunal a disqualifié Thanathorn en tant que député pour avoir violé la loi électorale. https://forum.thaivisa.com/topic/1140399-thai-court-to-decide-on-dissolution-of-opposition-party-in-january/ La justice a régulièrement dissout les partis politiques opposés à "l’establishment" au cours des 15 dernières années.
  5. Augmentation de l'indemnité mensuelle pour les personnes ayant des besoins spéciaux L’allocation mensuelle pour les personnes ayant des besoins spéciaux sera portée de 800 à 1 000 bahts (soit 33 bahts par jour), a décidé le Département des personnes handicapées lors d’une réunion. Le vice-Premier ministre et ministre du Commerce, Jurin Laksanawisit, a présidé la réunion et a déclaré que la résolution serait bientôt transmise pour approbation au Cabinet. Quelque 2 millions de citoyens thaïlandais ayant des besoins spéciaux devraient bénéficier de la hausse des allocations. Le budget dévolu à ces allocations devrait augmenter de 4,8 milliards de Bt par an. Tout cela devrait être mis en place au milieu de 2020 ou au début de 2021. https://forum.thaivisa.com/topic/1140407-monthly-allowance-for-special-needs-people-to-be-increased/
  6. Bangkok (VNA) – La Thaïlande renforcera l’interdiction d’importation de déchets électroniques et plastiques, a déclaré le 25 décembre le ministre thaïlandais des Ressources naturelles et de l'Environnement, Varawut Silpa-archa. Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement s’oppose fermement à l'importation de déchets électroniques. C'est bon pour Thaïlande à long terme car les déchets électroniques détruisent de plus en plus l'environnement, a-t-il affirmé. Ce ministère a collaboré avec le ministère du Commerce pour corriger les échappatoires juridiques afin d'empêcher les déchets électroniques de pénétrer en Thaïlande. Le ministre Varawut Silpa-archa s'est engagé à tout mettre en œuvre pour trouver rapidement des solutions appropriées afin de pouvoir publier des instructions efficaces pour l'élimination des déchets électroniques dans le pays. – VNA https://fr.vietnamplus.vn/la-thailande-renforcera-linterdiction-dimportation-de-dechets-electroniques/131742.vnp
  7. Bangkok (VNA) - La Chambre de commerce thaïlandaise a soumis au président de la Chambre des représentants une proposition concernant un projet de loi visant à lutter contre la pollution atmosphérique qui nuit à l'économie nationale. Selon le président de la Chambre de commerce thaïlandaise, Kalin Sarasin, la proposition suggère la création d’un comité de contrôle de la pollution de l'air, qui sera chargé de surveiller la situation atmosphérique et de concevoir des politiques et aussi des sanctions pour les contrevenants. Pour sa part, le président de la Chambre des représentants thaïlandaise, Chuan Leekpai, a reçu cette proposition et a suggéré que ces recommandations soient discutées directement avec le gouvernement, notamment le ministère de l'Intérieur. L'année dernière, la pollution atmosphérique a atteint des niveaux alarmants dans de nombreuses localités en Thaïlande, notamment dans la capitale. La brume persistante a affecté l'industrie du tourisme, la santé publique et a eu un impact négatif sur l'image du pays. -VNA https://fr.vietnamplus.vn/la-thailande-promeut-un-projet-de-loi-contre-la-pollution-atmospherique/131762.vnp Aucune mesure n'avait été prise l'an passé et aucune mesure n'est prise ni même proposée cette année. Partant, on voit mal comment la pollution pourrait baisser.
  8. suite de ce drame Par RFI Soldat patrouillant dans la province de Narathiwat, dans le sud de la Thaïlande, le 8 mars 2013. REUTERS/Damir Sagolj/Files Deux soldats ont été inculpés de meurtre en Thaïlande. Ils sont suspectés d’avoir fusillé trois hommes. Selon ces soldats, il y a eu une erreur de personne. Avec notre envoyée spéciale à Phuket, Carol Isoux Les faits se sont déroulés dans la province de Narathiwat, dans le sud de la Thaïlande. Les militaires auraient pris les trois hommes par erreur pour des insurgés dans le conflit meurtrier qui oppose indépendantistes musulmans aux autorités bouddhistes depuis des décennies dans cette région troublée. ►À lire aussi : Thaïlande : fin des tribunaux militaires pour les civils Les deux hommes, un officier gradé et un volontaire des milices civiles, patrouillaient dans la montagne à la recherche des responsables d’une attaque contre un poste militaire qui a fait une quinzaine de morts il y a quelques semaines. Un progrès pour la justice Mais les familles des victimes affirment que les trois hommes, âgés entre 24 et 27 ans, ne portaient jamais d’armes, n’étaient affiliés à aucun groupe et étaient partis ce jour-là ramasser du bois et du miel sauvage dans la montagne. Cette inculpation par la police est un progrès important en matière d’accès à la justice dans une région où jusqu’ici, les agissements de l’armée restaient toujours impunis. Un jeune homme était mort dans un interrogatoire il y a quelques mois. L’affaire révèle aussi des positionnements très différents sur le conflit et une forte rivalité entre armée et police dans la zone. http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20191225-thailande-deux-soldats-inculpes-meurtre-sud-musulman-independantiste
  9. "On" dit que le Français au centre de l'affaire d'enfermement de ses travailleurs thaïlandais dans une cage à chien n'est pas seulement un faux vétérinaire, mais a accepté jusqu'à 50 millions de bahts de dons. Il est accusé de maltraitance envers les animaux après que des vidéos publiées sur les réseaux sociaux auraient montré qu'il a euthanasié 22 chiens qui, selon lui, étaient atteints de rage. Pendant ce temps, des déclarations sur la page Facebook de Michael et de sa femme Tanyanan suggèrent que le couple est impliqué dans une arnaque. Ni le Français ni la Thaïlandaise n'ont répondu aux demandes de commentaires de Thaivisa en anglais. Thaivisa en français voudrait à son tour donner l'occasion à M Michael de s'exprimer tant cette affaire semble elle aussi (référence à celle d'un Français à Bangkok ce matin) insensée. Écrivez à [email protected] L'affaire a choqué les médias thaïlandais lorsque 15 travailleurs du sanctuaire "The Sound of Animals" à Ban Kruat, Buriram, dans le nord-est de la Thaïlande, se sont plaints d'avoir été enfermés avec 200 chiens et privés de nourriture et d'eau. Tanyanan a expliqué la version du couple à la télévision thaïlandaise et le Français a été vu en train de se disputer avec ses travailleurs. Sa femme a dit qu'il pouvait parfois être tête brûlée / soupe au lait. Les travailleurs se sont plaints d'un manque de respect. Cependant, ces allégations qui ne font pas l'objet de poursuites pourraient n'être que la partie visible de l'iceberg en ce qui concerne leurs activités. Un vétérinaire faisant partie d'un groupe qui s'occupe des chiens errants à Chonburi a enquêté sur l'affaire. Il a déposé plainte auprès de la police de Ban Kruat sur les activités du couple le 25 octobre, a rapporté Daily News. Wanchai Chaipleum a affirmé que M. Michael agissait en tant que vétérinaire sans licence. Il a affirmé que Michael a euthanasié 22 chiens qui, selon lui, étaient atteints de rage. Il n'était pas autorisé à le faire. Le Français fait face à des accusations d'être un faux vétérinaire et d'abus sur animaux. Celles-ci devraient être présentées au procureur au début de l'année prochaine. Mais Wanchai est allé plus loin. Il a déclaré que le compte bancaire de M. Michael avait reçu des dons s'élevant à 8 millions de bahts de septembre 2018 à août de cette seule année. Il aurait également demandé des dons pendant trois ans avant d'acheter 6 rai de terrain et de construire de nombreux bâtiments sur la propriété. Wanchai a affirmé que le total des dons reçus pourrait atteindre 50 millions de bahts. En ligne, un groupe appelé "lanceurs d'alerte pour le bien-être animal" a déclaré que les gens ne devraient pas donner et a qualifié tout cela de "grande arnaque". Le couple fait également l'objet d'une enquête de la part des autorités de Buriram concernant leur statut de fondation caritative. https://forum.thaivisa.com/topic/1140157-frenchman-who-allegedly-locked-thai-workers-in-cage-accused-of-donations-scam/
  10. Les exportations thaïlandaises de novembre ont connu une baisse de 7,39% par rapport à la même période de l'année dernière, la valeur commerciale étant de 19,7 milliards de dollars (593,5 milliards de bt) tandis que les exportations au cours des 11 premiers mois de cette année ont totalisé 227,09 milliards de dollars. La valeur des importations était de 218,08 milliards de dollars, soit une balance commerciale excédentaire de 9 milliards de dollars. Les exportations restent cependant supérieures à celles d'autres pays de la région, notamment la Corée du Sud, l'Indonésie et Singapour. Un des facteurs ponctuels qui a entraîné une baisse des exportations de pétrole et de produits connexes est dû à l'entretien des raffineries de pétrole à la fin de l'année, entraînant une réduction de 27% des exportations de pétrole, de billes de plastique et de produits chimiques. Les raffineries de pétrole en maintenance reprendront leur production début 2020. Les produits pétroliers ont connu une baisse des exportations vers la Chine, la Malaisie, le Vietnam, le Cambodge et l'Indonésie, mais ont augmenté au Pakistan. L’impact de la guerre commerciale américano-chinoise sur les exportations de la Thaïlande s’est stabilisé. La valeur des exportations de produits agricoles a baissé de 3,6% par rapport à la même période l'an dernier. Le produit agricole qui a connu une belle augmentation des ventes est le sucre, qui a augmenté de 105,3%, sur des marchés tels que l'Indonésie, le Soudan, la Chine, le Cambodge et le Vietnam. Le poulet congelé, transformé et frais a augmenté de 10,4%, avec une augmentation des ventes au Japon, au Royaume-Uni, en Chine, en Corée du Sud et en Malaisie. Parallèlement, les exportations de fruits et légumes frais, réfrigérés, surgelés, en conserve et transformés ont augmenté de 7% sur les marchés chinois, américain, hongkongais, indonésien et australien. Les boissons ont connu une croissance de 3,8%, avec une augmentation des ventes au Cambodge, au Myanmar, en Chine, en Indonésie et au Japon. Cependant, les produits à base de manioc ont diminué de 37,3%, se contractant sur les marchés chinois, japonais, indonésien, taïwanais et américain, mais se développant bien au Vietnam et aux Pays-Bas. Le riz a également baissé de 31,4%, avec une baisse des ventes en Chine, en Afrique du Sud, à Hong Kong, au Japon et à Singapour, mais les exportations vers les États-Unis, le Cameroun et l'Angola ont augmenté. En valeur absolue, cette chute libre sur le riz est évidemment très préjudiciable. Le caoutchouc a chuté de 18,4%, enregistrant une baisse des exportations vers la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l'Inde et le Brésil, mais en expansion en Malaisie, aux États-Unis et en Turquie. Les crevettes congelées et les crevettes transformées ont également chuté - de 9,1% - en raison d'une diminution des exportations vers les États-Unis, le Japon, l'Australie, le Canada et la Corée du Sud, mais ont vu une augmentation des ventes vers la Chine, la Malaisie et le Myanmar. En outre, la valeur des exportations de produits industriels a baissé de 6,4%. Les meubles sont en forme et ont augmenté de 26,4%, progressant sur les marchés chinois, américain, malaisien, vietnamien et philippin. Les voitures, les équipements et les pièces ont enregistré une baisse de 15,6%, chutant sur les marchés australien, philippin, japonais, indonésien et malaisien mais progressant bien au Vietnam, en Chine et en Arabie saoudite. Les exportations d'or ont diminué de 8,5%, vers le Cambodge, Singapour, Taïwan, le Bangladesh et l'Italie, mais en expansion en Suisse, au Myanmar et en Corée du Sud. Les exportations vers les États-Unis ont diminué de 2,6%. Les principaux produits qui ont connu une baisse des exportations sont les produits sidérurgiques et les circuits électriques, tandis que les produits à forte croissance sont les semi-conducteurs, les meubles et les produits en caoutchouc. Le marché de l'UE (15 pays) a enregistré une baisse de 8,2%. Les principaux produits qui ont baissé sont les automobiles et les pièces. Les exportations vers le Japon ont diminué de 10,9%. Les principaux produits qui ont baissé sont les téléphones et les accessoires, les billes de plastique, les voitures et les composants, les téléviseurs et les machines, tandis que les climatiseurs ont connu une forte croissance. Les exportations vers le marché chinois ont augmenté de 2,3%. Les automobiles et les composants, les fruits frais, congelés et séchés, les moteurs et le sucre ont vu leurs ventes augmenter. Le marché de l'Asean de cinq pays a baissé de 11,1%. L'huile raffinée, les ordinateurs, les automobiles et les pièces connexes, les machines et les billes en plastique ont connu un ralentissement des ventes, tandis que les exportations de pierres précieuses et de bijoux ont augmenté. Le marché indien a également enregistré une baisse de 14,1%. Les produits chimiques, les téléviseurs, les voitures et les pièces et le cuivre ont enregistré une baisse des ventes, tandis que les produits à forte croissance comprennent les pierres précieuses et les bijoux. https://forum.thaivisa.com/topic/1140127-decrease-in-november-exports-but-some-products-witness-increased-sales/
  11. De nombreux articles sont publiés chaque jour concernant cette catastrophe annoncée : Les Thaïlandais doivent se préparer à une sécheresse intense Le Département météorologique thaïlandais prévoit que la sécheresse sera la pire depuis 40 ans et durera jusqu'en mai 2020. Kornrawee Sitthichivapak, du Dpt Météo, a déclaré lundi que 43 provinces des régions du nord, du nord-est et du centre seraient les plus touchées et que la période la plus cruciale serait janvier et février car les réserves d'eau sont faibles. Il était peu probable qu'il pleuve avant mai, au début de la saison des pluies, car les températures élevées et les conditions climatiques connues sous le nom d'El Nino prévalent encore un fois. La pluviométrie la plus faible jamais enregistrée l'a été en 1979. Cette année sera probablement pire qu'en 1995 et en 2015-2016, alors que la sécheresse était déjà si intense que l'eau devait être tirée des aquifères ( Un aquifère est une nappe d'eau souterraine contenu dans un sol réservoir originellement poreux, et suffisamment perméable pour que l'eau puisse y circuler librement ) et que les habitants du centre de Bangkok et des régions métropolitaines étaient touchés et se battaient pour l'eau. En 1979, les routes se sont fissurées, les rives se sont effondrées et l'eau salée s'est infiltrée dans Pathum Thani, affectant l'eau de base utilisée pour la production d'eau du robinet pour les habitants de Bangkok. https://forum.thaivisa.com/topic/1140129-thais-warned-to-prepare-for-intense-drought-conditions/ Un autre article explique que, bien évidemment, la sécheresse est catastrophique pour les agriculteurs mais l'est aussi pour les industriels des provinces de l'est (Chonburi / Rayong) gros consommateurs d'eau. Est-ce que l'Isaan va devenir un désert ?
  12. BANGKOK, 23 décembre (Xinhua) - Le ministère thaïlandais de la Culture a annoncé lundi que son comité en charge de la conservation du patrimoine culturel a décidé d'inscrire le festival de Songkran sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Le comité soumettra la proposition au cabinet pour approbation en février prochain et la transmettra à l'UNESCO le mois suivant, a déclaré lundi le ministre thaïlandais de la Culture Itthiphol Kunplome. Songkran devrait entrer dans le processus d'inscription de l'UNESCO en 2022 au plus tôt, a déclaré le ministre. Itthiphol a déclaré que le Tom Yum Kung ou soupe épicée aux crevettes serait nominé ensuite. Il a également déclaré que l'UNESCO envisagerait la candidature de la Thaïlande concernant le "Nora, théâtre dramatique du sud de la Thaïlande" en tant que patrimoine culturel immatériel en 2021. La nora est une forme de danse-théâtre jouée principalement dans les provinces les plus méridionales de la Thaïlande et les parties nord de la Malaisie. Ce mois-ci, l'UNESCO avait déjà inclus le "Nuad Thai", massage thaïlandais traditionnel, sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Et pour cette raison, l'Autorité du tourisme de Thaïlande et le ministère de la Culture organiseront des événements spéciaux pour promouvoir le "Nuad Thai" de ce mois à août prochain, a déclaré le ministre. https://forum.thaivisa.com/topic/1140131-thailand-to-nominate-songkran-festival-for-unescos-cultural-heritage/
  13. La police convoquera le chef du Future Forward Party, Thanathorn Juangroongruangkit et le membre du parti Pirattachot Chantara-Khajon au poste de police de Pathumwan le 27 décembre à 10 heures car le membre du Parti Palang Pracharath, Sonthiya Sawasdee a déposé une plainte contre Thanathorn pour un rassemblement sur la passerelle de Pathumwan le 14 décembre. C'est ce qu'a expliqué le chef de la police de Bangkok, Pakkapong Pongpetra, lundi 23 décembre. Les autres principaux membres de Future Forward - le secrétaire général Piyabutr Saengkanokkul, la porte-parole Pannika Wanich et le député Pitha Limcharoenrat - n'ont pas encore reçu de convocation. Les officiers ont envoyé une lettre au président du Parlement pour délivrer un mandat au nom de Thanathorn et Pirattachot. Pakkapong a affirmé qu'il n'y a pas de "persécution" dans cette affaire. La police accuse les opposants de violences de la loi de 2015 sur les assemblées publiques, de rassemblement sans demande d'autorisation, de blocage de personnes dans une gare, d'empêchement d'utiliser un lieu public et d'utilisation d'un amplificateur électrique sans prévenir la police. https://forum.thaivisa.com/topic/1140092-police-to-summon-thanathorn-over-skywalk-gathering/
  14. Un "homme d'affaires" français spécialisé en systèmes informatiques qui a affirmé que la police de Thong Lor lui avait extorqué un quart de million de bahts a reconnu qu'il avait tort. Au lieu de cela, il semble qu'il aurait pu être escroqué par un ami thaïlandais / indien qui a disparu. Jean Sébastien, 42 ans, disait avoir été secoué par la police de Thong Lor dans un soi. On lui a dit de se déshabiller et, quand aucune drogue n'a été trouvée sur lui, il a été emmené au poste de police pour un test. Une trace de ganja a été trouvée dans son sang, mais il a été prouvé plus tard qu'elle provenait d'huile médicinale, un fait confirmé par un médecin. Pendant sa garde à vue, il a contacté un ami métis thaïlandais / indien appelé "Chane" qui lui a dit que 8 000 dollars garantiraient sa libération rapide. Il a été décidé de transférer l'argent à la petite amie du Thaï mais comme la limite de transfert avait été atteinte sur le compte, un paiement en espèces a été organisé. Il semble qu'à aucun moment, la police ne lui a demandé d'argent. Il se trouvait au commissariat pour la prise de sang mais on ne sait pas pourquoi cette prise de sang s'est soudain révélée indispensable. Chane, en revanche, aurait, au téléphone, assuré à Jean Sébastien qu'il devait payer la police. On ne sait pas non plus pourquoi les articles thaïlandais insistent sur le fait que le Thaïlandais Chane possède du sang indien. Après le transfert, Chane et sa petite amie ont disparu et n'ont plus pu être contactés. Il semble qu'ils auraient gardé l'argent que Jean Sébastien leur a donné. Par transfert ou transaction en liquide ? Le Français est allé à son ambassade où on l'a aidé à contacter la police technique qui a ouvert une enquête. Hier, après une réunion de trois heures avec les hauts responsables de la police et les chefs de Thong Lor, le Français a reconnu que la police ne lui avait pas extorqué de l'argent. Il a plutôt exprimé sa confiance dans la police. Le chef du commissariat, le Col Samphan Leuangsajjakun, a déclaré qu'il était le bienvenu pour poursuivre sa plainte (contre la police) et qu'ils enquêteraient sur l'autre plainte, celle déposée contre son Chane et sa petite amie. https://forum.thaivisa.com/topic/1140146-frenchman-accepts-he-was-not-extorted-by-thai-police-might-have-been-his-thaiindian-friend-instead/ Thaivisa en français considère que cette histoire ne tient pas debout et serait heureux d'avoir le son de cloche de Jean Sébastien par mail à [email protected]
  15. Selon le journal Laotian Times, le visa à l'arrivée ne sera plus délivré aux touristes à 9 postes-frontières. Cette mesure devrait prendre effet prochainement. Pour la plupart des points d'entrée secondaires (sauf l'aéroport de Savannakhet), il s'agit de : – Pang Hok (province de Phongsaly) frontière avec le Vietnam – Nam Soy (province de Huaphanh) frontière avec le Vietnam – Nam Kan (province de Xieng Khouang) frontière avec le Vietnam – Nam Ngeun (province de Xayaboury) frontière avec la Thailande – Nam Heuang (province de Xayaboury) frontière avec Thailande – Nam Phao (province de Khammouane) frontière avec le Vietnam – Na Phao (province de Khammouane) frontière avec le Vietnam – Savannakhet International Airport – Phou Keua (province d'Attapeu) frontière avec le Vietnam https://laotiantimes.com/2019/10/18/nine-border-checkpoints-to-discontinue-visa-on-arrival-services/ https://www.routard.com/actualite-du-voyage/cid138565-laos-fin-du-visa-a-l-arrivee-a-9-postes-frontieres.html
  16. PHUKET: La police enquête ce lundi sur la mort d'un touriste français dont le corps a été retrouvé à côté d'une moto le long de la route côtière entre Kamala et Patong. Le lieutenant Nattaphon Palanusorn de la police de Kamala a été informé à 9 h 50 de la présence du corps de l'homme, retrouvé allongé dans les hautes herbes à côté d'une moto. Selon des photos fournies à The Phuket News, il semblerait que l'homme ait perdu le contrôle de sa moto sur une section de route escarpée avec des virages serrés. Le touriste de 35 ans , originaire de Paris et dont le nom n'a pas été divulgué, était vêtu d'un T-shirt vert et d'un short avec des dessins, note le lieutenant Nattaphon dans son rapport. Il était allongé à côté d'une moto Yamaha NMAX 155cc immatriculée à Phuket, a noté le lieutenant Nattaphon. Un téléphone portable et des lunettes de soleil ont également été trouvés à proximité, a-t-il ajouté. Les policiers ont trouvé des égratignures sur la jambe droite de l'homme et une contusion au front. Le mot casque ne figure pas dans le rapport. Le corps a été transporté à l'hôpital de Patong pour un examen plus approfondi, a confirmé le lieutenant Nattaphon. Les médecins et la police ont examiné ensemble le corps et pensent que l'homme était décédé depuis 8 à 10 heures avant sa découverte, a déclaré le lieutenant Nattaphon. https://forum.thaivisa.com/topic/1140093-body-of-french-tourist-found-beside-motorbike-along-phuket-coastal-road/
  17. Un plongeur britannique vivant en Thaïlande serait décédé lors d'une plongée souterraine dans la province de Nakhon Si Thammarat, dans le sud de la Thaïlande. L'homme de 60 ans, nommé par le Chiang Rai Times, Roger Matthew Smith, semblait avoir plongé seul à environ 100 mètres du reste de son groupe, qui se préparait à explorer les grottes sous l'eau de Song Hong dans l'après-midi du 21 Décembre. Il a été retrouvé mort à la surface par d'autres membres du groupe, mais il n'était pas clair dans les rapports depuis combien de temps il était sous l'eau ou jusqu'à quelle profondeur il avait été. Song Hong est un gouffre de calcaire qui descend à une profondeur d'environ 140 m à près de 1 km de l'entrée. La grotte serait populaire auprès des plongeurs pour sa bonne visibilité et sa beauté et, selon la police, Smith y plongeait régulièrement. Un examen post mortem est en cours. https://forum.thaivisa.com/topic/1139957-british-cave-diver-found-dead-in-southern-thailand/
  18. La star du rock Athiwara «Toon Bodyslam» Khongmalai a mené dimanche 22 décembre une course caritative avec plus de 20 000 participants sur la ligne d'arrivée au 700th Anniversary Stadium à Chiang Mai. La course de 10,4 kilomètres de dimanche, était la dernière étape de la campagne de courses caritatives «Kao Khon La Kao» pour la région nord de la Thaïlande qui a commencé le 19 décembre dans la province d'Uttaradit et a traversé Phrae, Lampang et Lamphun sur le chemin de Chiang Mai soit une distance totale d'environ 300 km. Athiwara et ses camarades de course ont été accueillis par le chef du district Weeraphan Dee-on au stade. Beaucoup de célébrités et de chanteurs, tels que Kong Sorawit, Top Daraneenuch, Pub Potato, Aot Pramote, DJ Art etc. participaient. La rock star a déclaré que la campagne avait permis de recueillir plus de 18 millions de thb auprès des participants et du public qui transféraient de l'argent. La somme sera ensuite reversée à 7 hôpitaux de la région du Nord pour acheter du matériel médical. https://forum.thaivisa.com/topic/1140006-thailand’s-favourite-running-rock-star-raises-bt18-million/
  19. La plupart des personnes interrogées lors d'un récent sondage Nida sont d'accord avec le rassemblement politique, organisé le 14 décembre à la passerelle de Pathumwan, par le parti Future Forward. Lorsqu'on leur a demandé s'ils étaient d'accord ou en désaccord avec le rassemblement, 27,8% ont dit qu'ils étaient entièrement d'accord, car c'était une manifestation pacifique pour demander justice et liberté, et 20,75% ont dit qu'ils étaient plutôt d'accord, au motif que c'était le droit du peuple d'exprimer des opinions politiques. En revanche, 28,35% des personnes interrogées ont déclaré être totalement en désaccord avec le rassemblement car il n'aide le développement national, tandis que 15,35% ont déclaré qu'elles étaient plutôt en désaccord parce qu'elles en ont assez des protestations et aimeraient que les manifestants se battent en utilisant la procédure légale. Thaivisa en français note qu'on est exactement à 50 / 50 et que le pays reste donc (comme la plupart des pays) parfaitement divisé. Par ailleurs, les utilisateurs des réseaux sociaux sont globalement favorables à l'opposition et ne perdent pas une occasion de se moquer du gouvernement mais il est impossible de savoir si ce mouvement est majoritaire. En résumé: 30,62% des personnes interrogées ont déclaré que les gens avaient droit à la liberté d'expression non violente 16,76% ont déclaré qu’il s’agissait d’une manifestation pour l’avenir du pays 16,60% ont déclaré qu'il s'agissait d'une manifestation contre la dictature et en faveur de la démocratie 15,74% ont dit qu'ils en avaient assez de la politique de la rue 14,57% ont déclaré que c'était le début d'un clivage politique et un signe de plus de violence à l'avenir 10,88% ont déclaré qu'il s'agissait d'une manifestation contre l'injustice dans la société 10,34%, pensent que c'était un rassemblement pour protéger le parti Future Forward et son chef, Thanathorn Juangroongruangkit 4,31% ont déclaré qu'il s'agissait d'une démonstration de défiance contre les lois et les règles du pays 2,81% ont dit que le rassemblement était illégal Les résultats viennent des réponses de 1 277 répondants, âgés de plus de 18 ans et de différentes professions et formations, échantillonnés les 16 et 17 décembre. https://forum.thaivisa.com/topic/1139945-poll-shows-backing-for-thanathorn-to-hold-political-rally/?tab=comments#comment-14884304
  20. Défaillance des freins: 4 tués et 45 blessés dans un accident de bus à Loei Un bus touristique sur le chemin du retour d'un voyage à Khunming Muang Thai dans la province de Loei dans le nord-est de la Thaïlande a subi une défaillance de ses freins. Le conducteur n'a pas pu contrôler le véhicule alors qu'il descendait une colline sur la route Nong Hin à Phu Pa Poh. Il s'est couché au bord de la route. Quatre personnes ont été tuées et 45 blessées, a déclaré le chef de district local. Les victimes ont été emmenées dans trois hôpitaux de la région. L'accident s'est produit hier soir vers 18h40. Les personnes dans le bus touristique ont été décrites comme des touristes par Thai Rath et comme des personnes âgées par Manager. Le bus était parti de Prakhonchai à Buriram pour Loei et était sur le chemin du retour. https://forum.thaivisa.com/topic/1139987-brake-failure-4-killed-45-injured-in-runaway-bus-accident-in-loei/ De nombreux morts dus à des courtes siestes des chauffeurs. Le phénomène du sommeil au volant semble se généraliser et le carnage routier reste aussi prégnant en Thaïlande.
  21. Les bières sans alcool seront taxées l'année prochaine afin de décourager de nouveaux buveurs. Selon le ministère de la Santé publique, les consommateurs considèrent les boissons non alcoolisées comme une alternative aux autres boissons car elles sont considérablement moins chères en raison de l'absence de taxe. Les fabricants ont le droit de distribuer des échantillons dans les établissements d'enseignement car ils sont étiquetés comme non alcoolisés. Le département a attribué le code SH et le taux de taxe pour les bières à 0%, qui seront taxées à plus de 14% (boissons régulières) mais à moins de 22% (bière contenant de l'alcool). Le projet de proposition sera soumis au Cabinet pour approbation. Le projet comprend d'autres produits liés aux boissons alcoolisées tels que les comprimés de bière (exemple ici https://www.morebeer.com/products/whirlfloc-tablets-10-pieces.html) Le taux d'imposition n'affecterait pas le prix de détail, car les bières alcoolisées à 0% sont déjà vendues presque au même prix que les bières ordinaires, même sans les taxes élevées (ce qui contredit d’autres experts qui disent que les pris sont différents). https://forum.thaivisa.com/topic/1139999-zero-alcohol-beers-to-be-taxed-in-2020/
  22. La police a saisi plus de 500 millions de bahts d'actifs appartenant à un marchand d'or dans la province de Phitsanuloke, en Thaïlande. La saisie et l'arrestation de M. Panthanan Apichaithanatip, fils de Nanthapan, le propriétaire de la boutique d'or Saengprom, âgé de 83 ans, à Phitsanuloke, faisait partie d'une série de raids coordonnés sur huit cibles dans les provinces de Phitsanuloke et Chiang Rai. . Une centaine d'officiers de la lutte contre les stupéfiants et de la police ont participé aux raids menés par le général Pol Suchart Thirasawat, chef adjoint de la police. Pol Gen Suchart a déclaré que l'opération était le résultat d'une enquête approfondie, à la suite des arrestations du 10 octobre de quatre hommes et de la saisie de 1,2 million de comprimés de méthamphétamine dans le district de Mae Chan à Chiang Rai. Les suspects auraient impliqué M. Panthanan et des mandats d'arrêt ont été obtenus auprès de la cour provinciale pour Panthanan et Nanthapan. Les actifs saisis comprennent 28 millions de bahts d’or dans la boutique, quatre appartements d’une valeur d’environ 200 millions de bahts, 21,76 hectares de terrain d’une valeur d’environ 155 millions de bahts et dix ateliers d’une valeur d’environ 50 millions de bahts. Suchart a déclaré que Nanthapan a ouvert sa boutique d'or il y a environ 15 ans, puis s'est diversifié dans l'immobilier, mettant la puce à l'oreille des autres marchands d'or de la province en raison de l'expansion inhabituellement rapide de son entreprise et de son enrichissement fulgurant. Le colonel Col Thawatchai Pongwiwatchai, de police provincial, allègue que Nanthapan obtenait la drogue directement d'un trafiquant, identifié comme Lamoon sae Jang, qui vit au Myanmar. https://forum.thaivisa.com/topic/1139960-500-million-baht-seized-from-suspected-drug-kingpin-in-phitsanulok/
  23. calendar-2020_V2.pdf cliquez sur le lien ci-dessus pour télécharger le calendrier THAIVISA 2020 Vous y verrez les jours fériés et vous y découvrirez les plus belles photos de Thaïlande de l’année.
  24. Par Bruno ALVAREZ Le niveau du Mékong est historiquement bas. En cause : la sécheresse, la multiplication des barrages, la surexploitation de son sable… La situation est inquiétante. D’autant que ce fleuve nourricier est vital pour 60 millions d’Asiatiques. C’est l’un des plus grands fleuves nourriciers de la planète. Le Mékong s’étire à travers six pays, sur 4 300 kilomètres. Né dans les austères plateaux himalayens du Qinghai à 5 000 mètres d’altitude, il se déverse dans les monts du Tibet et du Yunnan. À la moitié de son parcours, il marque la frontière entre la Chine, la Birmanie et le Laos, dans la zone légendaire du Triangle d’or. Il borde ensuite la Thaïlande avant de s’enfoncer dans la jungle laotienne. Il traverse enfin le Cambodge et alimente le Tonlé Sap, le plus grand lac d’eau douce d’Asie, puis il se divise en neuf bras principaux au Vietnam, le long de rizières, avant de se jeter dans la mer de Chine. Mais les quelque 60 millions d’Asiatiques pour qui ce fleuve est vital, s’inquiètent de voir son niveau baisser dangereusement. « Il atteint à peine un mètre de haut, son niveau le plus bas depuis environ cinquante ans, alors que nous ne sommes qu’au début de la saison sèche », confirme Olivier Languepin, journaliste basé à Bangkok (Thaïlande) depuis 2006, rédacteur en chef de thailande-fr.com. Des conséquences dévastatrices Cette situation pourrait avoir des conséquences dévastatrices sur la reproduction des poissons. Elle est particulièrement alarmante du nord de la Thaïlande aux plaines du Cambodge, soit sur plusieurs centaines de kilomètres. Car, après l’Amazone, le Mékong offre la biodiversité aquatique la plus importante du monde (1 300 espèces de poissons). Des pêcheurs constatent actuellement « une réduction de 70 % des prises de poissons », confiait au magazine Geo Brian Eyler, directeur du programme Asie du Sud-Est au Stimson Center, un centre de réflexion de Washington, et auteur des Derniers jours du puissant Mékong. Sécheresse et barrages hydroélectriques en cause Le réchauffement climatique, qui entraîne des périodes de sécheresse de plus en plus sévères, est certes une explication de la baisse du niveau de l’eau. Mais des experts pointent aussi du doigt la multitude de barrages hydroélectriques, construits en amont en Chine et au Laos sur le Mékong et ses affluents : plus de 100 barrages sont déjà opérationnels dans le bassin du Mékong en Chine, au Laos, en Thaïlande et au Vietnam. Des dizaines sont encore en construction. Surexploitation du sable L’autre raison qui explique l’inquiétante baisse du niveau du Mékong, c’est l’extraction de sable. « L’extraction se fait à un rythme absolument astronomique, nous assistons à une transformation de la forme de la planète à l’échelle industrielle », explique le professeur Stephen Darby, spécialiste des rivières à l’Université de Southampton, interrogé par la BBC. la fin de cet excellent article avec carte et photos https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/73635/reader/reader.html#!preferred/1/package/73635/pub/104600/page/5
  25. Chez les personnes en âge de travailler, les problèmes sont les suivants: Maladies causées par l'alimentation: Les trois principales causes de décès des Thaïlandais sont toujours des maladies non transmissibles telles que les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et les cardiopathies ischémiques. Les cardiopathies ischémiques regroupent un ensemble de troubles consécutifs à l'insuffisance d'apports en oxygène au muscle cardiaque en raison du développement et des complications de l'athérosclérose au niveau d'une ou plusieurs artères coronaires. L'enquête de Top Post sur les aliments populaires dans le pays a révélé que les saveurs épicées et sucrées étaient les préférées des Thaïlandais. «Les personnes en âge de travailler adorent les saveurs extrêmes, tandis que les adolescents se focalisent sur l'apparence des aliments. De plus, enfants et adultes mangent peu de légumes, la fondation organisera donc une campagne pour changer les habitudes alimentaires des gens et leur permettre l'accès à des aliments sains », a déclaré le responsable. Cannabis: Le Département des services médicaux a autorisé l'utilisation du cannabis dans les traitements médicaux pour les patients souffrant de nausées dues à la chimiothérapie, à l'épilepsie, aux spasmes, à la sclérose en plaques et aux douleurs neuropathiques. "Le cannabis serait plus bénéfique que le ministère ne le pensait, donc des recherches supplémentaires sont nécessaires pour le rendre plus utile encore", a déclaré le responsable. Chez les personnes âgées, les fausses rumeurs sont le principal problème. L'enquête en ligne a révélé que les cinq principales fake news liées à la santé les plus répandues sont le picanier (le plante qui soigne le cancer), l'huile de cannabis, les cartes énergétiques et l'intelligence des enfants provenant de leur mère. Les problèmes affectent tout le monde: Particules de poussière PM2,5: Phénomène classé comme la cinquième cause de décès en 2015. L'Organisation mondiale de la santé a annoncé qu'il y avait 7 millions de décès dus à la pollution atmosphérique en 2016, dont 91% survenus en Asie du Sud-Est - Pacifique (ce qui exclut la Chine et l'Inde). «Les statistiques de Bangkok ont montré que les pics de PM2,5 se sont produits de janvier à mars, ce qui présente de graves risques pour les enfants et les personnes âgées. La fondation va coopérer avec le Clean Air Network de Thaïlande pour préparer des mesures afin de lutter contre les particules de poussière dans les zones urbaines », a déclaré le responsable. Cependant, jamais aucun gouvernement n'a pris la moindre mesure pour lutter contre la pollution atmosphérique. Déchets alimentaires: Ils sont 30% plus importants en Thaïlande qu'en France et 40% de plus qu'aux États-Unis (on ne sait pas si c'est par personne). «Les recherches sur la gestion des déchets menées par le Thailand Development Research Institute (TDRI) ont révélé que l'élimination des déchets par incinération ou mise en décharge sont les pires méthodes mais ce sont celles utilisées par la Thaïlande." Par conséquent, le secteur public devrait inciter les entrepreneurs à réduire le gaspillage alimentaire en en faisant don ou en l'utilisant », a déclaré le responsable. "Garder un œil sur ces questions n'est pas suffisant, prendre des mesures doit être la solution", a ajouté un responsable. On ne sait pas le gouvernement lira ce rapport. https://forum.thaivisa.com/topic/1139728-health-centre-lists-top-ten-health-issues-in-2019/