Le Modérateur

Root Administrators
  • Compteur de contenus

    16 120
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    36

Tout ce qui a été posté par Le Modérateur

  1. Pattaya Colour Run sur la colline au Bouddha, dimanche 17 Pattaya Colour Run Date : dimanche 17 janvier Quand : 07:15 Où : Colline au Bouddha 600 bahts pour la course de 5 km 400 bahts pour la course de 2 km Animations dont : jet de peintures en poudre, meilleur selfie, plus grand groupe participant, etc. http://www.inspirepattaya.com/pattaya/pattaya-colour-run-big-buddah-hill-sunday-17th-january-2016/
  2. La Thaïlande poursuit sa remarquable progression au Classement mondial FIFA/Coca-Cola en ce début d'année 2016. Les Éléphants de Guerre ont gagné douze places en janvier et pointent désormais en 121èmeposition. Ils enregistrent ainsi la plus forte remontée au cœur d'une période relativement calme au niveau international. Certes, l'équipe nationale reste assez loin du meilleur classement de son histoire, une 43ème place conquise en septembre 1998. Néanmoins, la tendance reste indiscutablement à la hausse depuis que les Thaïlandais ont touché le fond en octobre 2014, en s'enlisant à une peu glorieuse 165ème place. Sous l'influence du sélectionneur Kiatisuk Senamuang, les Éléphants de Guerre ont entamé une irrésistible marche en avant qui s'est traduite par le gain de 44 rangs en 16 mois, mais aussi et surtout par une série de résultats encourageants. Tout a commencé en novembre 2014 avec la nomination de Senamuang à la veille de la Coupe Suzuki de l'AFF. La Thaïlande abordait cette compétition, quelques semaines à peine après avoir enregistré le plus mauvais classement de son histoire. En guise d'entrée en matière dans ce tournoi régional, les Thaïlandais ont trouvé sur leur route un rival de longue date, Singapour. Ils se sont imposés 2:1 face aux tenants du titre avant de dominer la Malaisie (3:2). Ces deux succès ont entraîné une progression de 21 échelons au sein de la hiérarchie mondiale. La Thaïlande était enfin sortie de sa spirale infernale. La suite allait confirmer les bonnes dispositions du nouveau sélectionneur. Ancien international, Senamuang avait déjà remporté par trois fois la Coupe Suzuki lorsqu'il portait le maillot des Éléphants de Guerre. En 2014, il est devenu le premier homme à gagner cette compétition en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. Ce titre a totalement relancé la dynamique de l'équipe nationale. Senamuang s'était déjà illustré en menant la sélection U-23 en demi-finale des Jeux Asiatiques 2014. Fort de cette expérience, il n'a pas hésité à appeler en sélection les jeunes talents les plus prometteurs, afin de les associer aux grands noms du football thaïlandais que sont l'attaquant Teerasil Dangda et le capitaine Theerathon Bunmathan. La mayonnaise a pris, au point de faire de la Thaïlande l'une des révélations des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. D'outsider à leader Les protégés de Senamuang ont entamé leur parcours par une victoire 1:0 sur le Viêt-Nam, avant de dominer Chinese Taipei 2:0 grâce à un doublé de Dangda. Ils ont ensuite signé l'une des plus grosses surprises de ces préliminaires en arrachant un mémorable nul (2:2) à l'Irak, après avoir pourtant compté deux buts de retard. Galvanisés par cet exploit, ils ont ensuite corrigé le Viêt-Nam 3:0. Les Éléphants de Guerre ont prolongé leur série d'invincibilité lors de la journée suivante, cette fois aux dépens de Chinese Taipei (4:2). Il n'en fallait pas moins pour lui permettre d'occuper le 133ème rang du Classement mondial FIFA/Coca-Cola, au prix d'une nouvelle remontée de onze places. Les excellents résultats de la Thaïlande ont pris tout le monde à contre-pied, y compris ses propres supporters. Au moment d'entamer son parcours au mois de mars dernier, la sélection faisait figure de simple faire-valoir au sein d'un groupe logiquement promis à l'Irak. Neuf mois plus tard, les Thaïlandais font la course en tête et comptent cinq points d'avance sur les Lions de Mésopotamie, qui ont cependant disputé un match de moins. Tout le pays s'est pris au jeu, au point de rêver désormais à une première qualification pour le tour final asiatique depuis 2001. Un nul contre l'Irak au mois de mars suffirait au bonheur des Éléphants de Guerre. D'ordinaire plutôt discret, Senamuang est sorti de sa réserve à l'approche de ce rendez-vous crucial. "Le dernier match contre l'Irak ne sera certainement pas facile", prévient-il. "Mais nous avons plus de 90 % de chances de nous qualifier pour le prochain tour. Il faut garder cette dynamique." source : http://fr.fifa.com/fifa-world-ranking/news/y=2016/m=1/news=les-elephants-de-guerre-grimpent-la-fleur-au-fusil-2755459.html
  3. Moins de six ans après avoir racheté les activités de Carrefour en Thaïlande pour 860 millions d’euros, Casino s’apprête céder sa filiale dans le pays, Big C. Le groupe stéphanois amplifierai ainsi son programme de désendettement de 2 milliard d’euros annoncé mi-décembre. Il avait alors prévu de céder sa filiale au Vietnam. Dans ce cadre, Casino a aussi reçu beaucoup de marques d’intérêts pour Big C, ce qui l’a incité à élargir le périmètre de ces cessions dans la région. Big C a réalisé l’an passé 3,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Cette opération intervient alors que l’action Casino est sous pression, pénalisée par les attentes des investisseurs sur le désendettement du groupe. Ce dernier a également fait l’objet depuis un mois de violentes attaques d’un hedge-fund américain spéculant à la baisse sur le titre. source : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/01/14/97002-20160114FILWWW00251-info-le-figaro-casino-met-en-vente-sa-filiale-thailandaise.php
  4. Ces perquisitions pourraient être liées à des soupçons de fraude aux émissions polluantes, selon la CGT. Après cette révélation, l'action du constructeur a plongé, entraînant Peugeot dans sa chute. PSA affirme de son côté ne pas avoir été perquisitionné. Après Volkswagen, Renault pourrait être à son tour au cœur d'un scandale de fraude aux émissions polluantes. L'action du constructeur automobile perd, à la Bourse de Paris, un peu plus de 20% à 68,29 euros, à la suite de l'annonce par l'AFP de perquisitions réalisées par les services de la répression des fraudes dans plusieurs des sites Renault en Ile-de-France. Entraîné par la chute de son concurrent, Peugeot lâche de son côté plus de 8% à 13,47 euros. PSA affirme ne pas avoir été perquisitionné par la DGCCRF. L'agence de presse cite un tract de la CGT qui s'interrogerait sur une possible enquête sur une fraude aux émissions polluantes. «Des agents de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) sont intervenus sur différents sites Renault jeudi dernier», affirme jeudi dans un tract le syndicat CGT Renault du site de Lardy (Essonne). Les «secteurs» concernés («homologation et mise au point des contrôles moteur») «laissent fortement penser» que ces «perquisitions» sont «liées aux conséquences de l'affaire des moteurs truqués de Volkswagen», écrit le syndicat. «Ils ont récupéré les PC de plusieurs directeurs», précise-t-il. Les sites visés seraient, selon la CGT, le centre d'ingénierie de Lardy, le technocentre de Guyancourt (Yvelines), le site du Plessis-Robinson et le siège à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Pour sa part, la CFDT a été informée par des militants de perquisitions de la DGCCRF à Lardy et Guyancourt. «Nous avons questionné hier (mercredi) la direction mais n'avons pas eu de réponse. Tout le monde est surpris», a déclaré à l'AFP Franck Daoût, délégué syndical central CFDT. Contactée par l'AFP, la DGCCRF n'était pas en mesure de répondre dans l'immédiat, tout comme la direction de Renault. Après le scandale Volkswagen, Renault a annoncé en décembre un plan d'investissements de 50 millions d'euros pour réduire l'écart entre les émissions polluantes de ses voitures en conditions d'homologation et en situation réelle. source : http://www.lefigaro.fr/societes/2016/01/14/20005-20160114ARTFIG00154-l-annonce-de-perquisitions-chez-renault-fait-plonger-l-action-en-bourse.php
  5. Après une énième tragédie, les autorités de la première ville indienne ont identifié seize sites à risques pour les amateurs de selfies. Leur pratique pourrait même être interdite dans ces périmètres. La scène tragique se passe le 8 janvier, près de la célèbre Bandra bandstand. Trois adolescentes, qui prenaient des selfies, glissent des rochers et tombent à l'eau. L'une d'entre elles, âgée de 18 ans, est emportée par les vagues. Un chauffeur de taxi de 37 ans, présent à proximité, se jette dans la mer d'Arabie pour tenter de la secourir. Il se noie lui aussi. Bandra Bandstand (crédit : Sharell Cook) Ce dernier fait-divers lié aux pratiques parfois dangereuses des amateurs de selfies a fait réagir les autorités. Le commissaire adjoint Dhananjay Kulkarni a présenté les mesures prises : Les officiers de police ont reçu pour consigne d'avertir les promeneurs de ne pas s'adonner à cette pratique sur ces sites considérés comme dangereux. Parmi les zones formellement déconseillés : Marine Drive, très courue par les touristes. Marine Drive (crédit : Andrea Pistolesi / Getty Images) Ces derniers mois, d'autres tragédies avaient été causées par le selfie. En novembre, un garçon de 14 ans était électrocuté avec une caténaire de 25.000 volts, alors qu'il prenait un selfie au-dessus d'un wagon en gare de Bombay. Plus tôt, en septembre, c'est une touriste japonaise qui décédait au Taj Mahal après avoir glissé dans les escaliers, elle aussi après une tentative de selfie. source : http://www.itele.fr/monde/video/bombay-veut-interdire-les-selfies-dans-certaines-zones-apres-une-noyade-mortelle-149902
  6. Un Chinois de 50 ans s'est noyé lors d'une excursion sur l'île de Similan hier après midi. A 12:45, le guide de Manta Marine Co. a appelé une unité de secouristes de Similan quand l'un des touristes de son groupe a perdu connaissance durant une séance de plongée avec tuba. Au vu de la gravité de son état, il été transporté en hors-bord à l’hôpital de Phang Nga où son décès a été constaté. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886536-chinese-man-drowns-on-similan-island-diving-trip/
  7. Le Ministère de l’Éducation détaille les mesures-cadeaux à l'occasion de la Fête des Enseignants demain, 16 janvier. Gen Dapong Ratanasuwan, ministre de l'éducation a l'intention de réduire la charge de travail, ajuster les programmes scolaires et restaurer les cités où vivent les enseignants dans le pays afin d'honorer les professeurs. De plus, avec l'aide du secteur privé, le ministère souhaite réhabiliter 7000 écoles dans le royaume. Le Gen Dapong a révélé que des célébrations seront organisées jusqu'à dimanche par le Teachers’ Council of Thailand au palais Kurusapha. Cet évènement aura pour but d’encourager les professeurs à suivre les enseignement de Sa Majesté Le Roi en matière d’éducation. Les éducateurs sont aussi encouragés à rendre visite à leurs élèves durant la semaine pour promouvoir de meilleures relations enseignants - élèves. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886531-thai-education-min-enacts-assistance-measures-in-honor-of-teachers-day/?p=10307662
  8. L'auteur présumé de l'agression antisémite d'un enseignant juif lundi à Marseille a déclaré aux enquêteurs avoir "honte de ne pas l'avoir tué", selon une source proche de l'enquête confirmant une information de la Provence. "Je ne regrette rien, j'en suis fier", a dit l'adolescent, selon le quotidien dans son édition de mercredi, durant sa garde à vue à l'hôtel de police de Marseille avant son transfert à la sous-direction antiterroriste de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). L’adolescent qui aura 16 ans la semaine prochaine a raconté, selon la Provence, s'être intéressé aux thèses jihadistes en mars 2014 après "avoir vu à la télé des reportages défendant en gros l'hypothèse selon laquelle les occidentaux sont martyrisés par les musulmans", selon une source policière citée par le quotidien. "De fil en aiguille il est tombé sur des sites jihadistes" prônant l'inverse "et il a adhéré", poursuit le policier. "Je ne représente pas Daech, ce sont eux qui me représentent", aurait-il également lancé à un policier qui l'interrogeait, selon La Provence. Le jeune garçon, qui a revendiqué vouloir partir en Syrie, se serait autoradicalisé sur internet. source : http://www.boursorama.com/actualites/agression-antisemite-a-marseille-j-ai-honte-de-ne-pas-l-avoir-tue-dit-l-adolescent-4d021304daabb7ddaf3ef2133cb88ff4
  9. En plein tournage au Cambodge, les enfants d'Angelina Jolie sont apparus très complices avec le petit Allouy, 12 ans, originaire du pays. La presse people outre-Atlantique spécule déjà sur une possible adoption. Après le bruit de l'adoption d'un petit enfant syrien par le couple de stars, Angelina Jolie est au coeur d'une nouvelle rumeur d'adoption. C'est le site Radar Online qui avance cette hypothèse à l'appui de quelques photos. Alors que l'actrice tourne en ce moment « First They killed my father » au Cambodge (qu'elle réalise), elle y aurait emmené quelques uns de ses senfants. Toute la famille se serait liée fortement avec celle d'Allouy Shoun, douze ans. Or, les parents de ce dernier sont pauvres et ont treize enfants à nourrir. Contre l'avis de Brad Pitt ? Brad Pitt et Angelina Jolie sont déjà parents de six enfants dont trois adoptés. Mais Brad Pitt ne partagerait pas les envies de maternité d'Angelina Jolie. «Angie ne voulait pas que Brad ait vent de ce qu'elle faisait, parce qu'elle savait qu'il lui ferait une scène, a confié un proche à Radar Online. Angie souhaite offrir plus de 1 million de dollars pour aider la famille et adopter Allouy». Ses deux filles, Shiloh et Zahara, semblent déjà très liées à la famille d'Allouy. «Shiloh et Zahara et leur famille sont des gens très bons et très gentils», a indiqué Leida, l'une des soeurs aînées d'Allouy au site américain avant d'expliquer que la famille Jolie-Pitt leur avait offert des vélos alors qu'ils n'en possédaient qu'un seul, très vieux. «Ils nous spon­so­risent. Je joue avec Shiloh ou Zahara. On les a rencon­trées dans la ville de Siem Reap. Elles nous ont emme­nés au centre d'arcade d'Angkor. J'adore quand on joue au ballon. » a-t-elle ajouté. Sans jamais toutefois confirmer la rumeur de l'adoption... source : http://www.directmatin.fr/buzz/2016-01-13/angelina-jolie-va-t-elle-adopter-un-septieme-enfant-720291 Ce jeudi matin, les autorités cambodgiennes démentent que cette adoption (NdR)
  10. Un chauffeur de taxi condamné à mort pour le meurtre d'un professeur japonais de 79 ans, Mr Yoshinori Shimato, en septembre 2014. La femme du criminel a été condamné à 20 ans pour complicité. Somchai Keawbangyang, et sa femme Pornchanok Chaiyapa, 47 ans tous les deux ont été condamnés pour avoir tué puis démembré la victime et jeté les morceaux du corps dans le canal de Bang Bo. La peine de mort a été commuée en prison à vie car Somchai a finalement plaidé coupable et reconnu son crime. source : http://englishnews.thaipbs.or.th/146604-2
  11. Descente de police chez un trafiquant de drogue notoire : la police fait chou blanc. Les policiers n'ont trouvé que 180 pilules de yaba et deux sous-fifres par ailleurs testés positif aux stupéfiants. La police a investi la maison de Tawee Thanomrungruang à Ban Mae Sa Mai - Mae Rim’s Pong Yaeng après une série de tuyaux affirmant que Tawee était un trafiquant local bien connu. Cependant lorsque la police est arrivée, Tawee s'était déjà sauvé. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886508-chiang-mai-drug-dealers-house-raided-dealer-escapes/
  12. Door2Door livraison de plats des meilleurs restaurants de Pattaya Door2Door est le plus ancien et le plus connu des services de livraison opérant à Pattaya. Vous pouvez commander directement à partir du site web ou bien vous pouvez appeler. Vous pourrez feuilleter, en ligne, les menus des restaurants et utiliser des filtres dans vos recherches. Il faut s'inscrire en donnant un numéro de téléphone local. La livraison est rapide mais, pour éviter des retards, il vaut mieux commander des plats d'un seul et même restaurant. Il faut quand même compter une heure pour al livraison. Et un peu plus lorsqu'il pleut. Commandes prises entre 11:00 et 03:00. Les horaires de chaque restaurant sont mentionnés dans le site. Minimum de commande : 150 bahts. 10 % de charge ajoutés à la commande. Pas de pourboire. Frais de livraison : variables en fonction de la zone où vous habitez (50, 70 ou 90 bahts), voir le plan dans le site. TVA incluse. Commandes en anglais ou thaï. Website: www.door2doorpattaya.com Telephone: 038 720 222 source : http://www.inspirepattaya.com/pattaya/door2door-home-delivery
  13. Six marins dont cinq Cambodgiens décèdent mystérieusement sur deux chalutiers thaïlandais. Le sixième mort est thaïlandais. Les chalutiers qui appartiennent à une entreprise de Samut Prakan, se trouvaient dans l'Océan Indien. Vingt autres marins tombés malades , presque tous Cambodgiens, ont été transportés d'urgence à l'hôpital de Ranong dès que les bateaux ont accosté la nuit dernière. Ils se trouvaient en mer depuis le 26 décembre. Au fur et à mesure de leurs décès, les corps des six marins décédés ont été entreposés dans la chambre frigorifique des bateaux Un premier examen médical réalisé par le Dr Chaiporn Suchartsunthorn montre que les patients vivants souffrent de déficience en Vitamine B cependant qu'un membre d'équipage thaïlandais explique qu'avant le début de l'épidémie un marin était parvenu à attraper un oiseau noir qui avait été cuisiné et mangé ce qui apporte de la malchance sur les bateaux. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886494-six-fishermen-die-from-mysterious-illness-at-sea/
  14. Jeudi, des explosions à Jakarta, la capitale indonésienne, ont fait 3 morts selon un bilan provisoire. Plusieurs explosions ont été entendues dans le centre de la capitale indonésienne Jakarta jeudi et des victimes étaient étendues au sol, a constaté un journaliste de l'AFP. Au moins trois morts ont été recensés. Six explosions. Un poste de police sur une artère de la ville a été endommagé après que six explosions ont retenti. Des tirs. De plus, à l'approche de policiers armés, des tirs ont été entendus à l'extérieur d'un café. >> Plus d'infos à suivre
  15. Avec l'arrivée au pouvoir en février prochain d'Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix, le dessinateur de presse birman Maung Maung Aung espère que la liberté sera finalement pleine et entière pour dénoncer les inégalités dans son pays. «Sans liberté, pas de dessin... Plus il y a de liberté, plus les dessins peuvent dire de choses et être créatifs», estime le dessinateur birman Maung Maung Aung. Enfin heureux de pouvoir vivre de son art et dénoncer les inégalités dans son pays, il réalise son dessin du jour. Il y a peu de temps encore, ce genre de dessins n'avait aucune chance d'être publié en Birmanie, en raison de la censure imposée par les militaires, au pouvoir pendant des décennies. Mais depuis l'ouverture de l'ex-État paria en 2011, les barrières tombent les unes après les autres. Et beaucoup espèrent que la liberté sera finalement pleine et entière une fois que le parti de l'opposante Aung San Suu Kyi, qui a remporté haut la main les législatives de novembre, prendra effectivement les rênes du pouvoir en février ou mars. Pour fuir la censure, l'emprisonnement et la pauvreté, Maung Maung Aung a dû s'exiler aux États-Unis, où il a travaillé dans un studio d'animation en Floride. Comme beaucoup de militants et d'artistes, il est revenu en Birmanie en 2012, peu de temps après l'instauration d'un gouvernement semi-civil. Et en novembre 2015, pour les premières élections libres depuis 25 ans, les caricaturistes politiques et leurs dessins publiés dans la presse ou sur les réseaux sociaux ont été sur le devant de la scène. Caricaturer l'icône Suu Kyi? Ces derniers se trouvent maintenant face à un défi de taille, avec l'arrivée au pouvoir d'Aung San Suu Kyi: Prix Nobel de la Paix et figure de proue de la dissidence birmane, elle a incarné l'espoir démocratique de tout un pays et jouit aujourd'hui d'un statut d'icône. Pour Maung Maung Aung, c'est très clair: «Les caricaturistes ne doivent pas être partiaux, ils doivent souligner les défauts de tout gouvernement». Aung San Suu Kyi ne peut pas devenir présidente, la Constitution l'en empêchant - car la nouvelle dirigeante a des enfants de nationalité étrangère. Mais l'opposante a annoncé qu'elle dirigerait de facto le nouveau gouvernement et serait «au-dessus» du président. La tâche qui l'attend est complexe, tant les défis auquel le pays fait face sont immenses: plusieurs régions frontalières du pays sont en proie à des guerres civiles et des pans entiers du secteur public, comme l'éducation et la santé, sont en lambeaux. Elle devra de plus composer avec des militaires encore extrêmement puissants, puisqu'ils conservent un quart des sièges au Parlement et contrôlent les ministères clés comme la Défense: «Je pense que les caricaturistes qui la croquent devront pointer du doigt les problèmes», estime Khin Zaw Win, spécialiste de la société birmane, qui évoque notamment la question des relations avec la Chine et le respect de l'Etat de droit. Avant d'ajouter: «Aung San Suu Kyi est un sujet sacré jusqu'ici, mais cela va changer... Elle ne doit pas être épargnée.» Ce qui pourrait être plus facile à dire qu'à faire. Phoe Kyaw, dessinateur originaire de la circonscription d'Aung San Suu Kyi, dit «croire» en celle-ci. Il est persuadé qu'avec le nouveau gouvernement, la critique sera libre - «elle comprendra», et ajoute d'emblée: Aung San Suu Kyi «est notre leader national, donc je ne vais pas faire une bande dessinée qui serait insultante pour elle». Intouchable armée Le public semble en tout cas déjà conquis. Une récente exposition à Rangoun de dessins traitant de questions très variées - des élections à la question controversée des mines de cuivre détenues par des groupes chinois - a attiré les foules: «Les dessins peuvent stimuler le débat et envoyer un message», estime Dominic Zin Aung, employé de banque de 67 ans. Ce festival de bande dessinée était organisé en l'honneur de Ba Gyan, considéré comme le père de la caricature dans le pays: il a commencé sa carrière en 1915 en se moquant des autorités coloniales britanniques et, plus tard, du premier gouvernement post-indépendance. Mais cette époque de liberté a très vite été étouffée avec la prise du pouvoir par les militaires en 1962. Les libertés ont progressé ces dernières années en Birmanie, mais certains sujets restent tabous, comme la religion et l'armée. Des jeunes ont été récemment arrêtés pour avoir mis en ligne sur Facebook des commentaires sur l'uniforme de l'armée. Et le quotidien Myanmar Times a dû en mars s'excuser après la publication d'une bande dessinée tournant en dérision les combats qui opposent l'armée et des groupes rebelles dans le nord. Maung Maung Aung espère l'amorce d'une nouvelle ère: «Si nous pouvions avoir une véritable démocratie, alors notre liberté serait assurée». source : http://www.lefigaro.fr/bd/2016/01/13/03014-20160113ARTFIG00190-en-birmanie-les-dessinateurs-de-presse-se-sentent-enfin-libres.php
  16. La moto des conducteurs sans casque sera immédiatement confisquée à Phuket, c'est ce qu'a annoncé Chamroen Tippayapongtada, le gouverneur de l'île. Une tolérance zéro qui a pour but de promouvoir la sécurité routière. Ainsi le deux-roues de ceux qui n'appliquent pas la loi sera saisie. Ceci concerne les conducteur et leurs passagers. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886492-motorbikes-to-be-seized-from-phukets-helmet-less-drivers/
  17. The HIV Netherlands Australia Thailand Research Collaboration (HIV-NAT) tient son 18ème symposium international à Bangkok entre les 13 et 15 janvier au Queen Sirikit National Convention Center. Le but de cette rencontre est de faire connaitre les dernières nouveautés dans le domaine des traitements médicaux et de mettre à niveau les connaissances en matière de HIV. D'éminents intervenants prendront la parole et conduiront des ateliers pour plus de 500 participants venant de la région Asie Pacifique, les USA, d'Europe et d'Afrique, dont de nombreux médecins, infirmiers et pharmaciens. Le "HIV Netherlands Australia Thailand Research Collaboration", collaboration Pays Bas - Australie - Thaïlande joue un role moteur dans le domaine de l'éducation quant aux problématiques du HIV. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886425-the-18th-bangkok-international-symposium-on-hiv-updates-response-to-hiv-infection/
  18. L'Office de la Statistique va conduire un nouveau recensement pour évaluer les modifications entre 2015 et 2016. La procédure aura lieu entre le 22 janvier et le 10 mars de cette année. La directrice du National Statistics Office, Wilailuck Chulewatanakul, a déclaré que ses services devaient collecter ces données : naissances, décès, migration qui influent sur les infrastructures. Les résultats donneront des informations au gouvernement quant à la démographie et le développement social du pays. Les foyers seront interrogés par des agents utilisant des tablettes pour un processus plus rapide. Les habitants sont priés de donner des informations exactes lorsque les autorités les interrogeront entre le 22 janvier et le 10 mars. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886266-national-statistical-office-to-conduct-new-population-survey/
  19. La nouvelle constitution ne portera pas atteinte aux droits de la population La commission en charge de la rédaction de la nouvelle constitution donne l'assurance qu'il n'y aura pas de tentative de porter atteinte aux droits de la population dans le texte, contrairement à ce que prétendent certaines critiques. C'est ce qu'a assuré le porte parole de la commission, Udom Ratamarit. Ces critiques prétendent que le projet actuel diffère des constitutions de 1997 et 2007 et qu'il pourrait ne pas respecter les principaux droits de la population, plus précisément leurs droits de l'homme ne seraient plus reconnus et protégés. Le porte parole de la commission a expliqué que les clauses liées aux droits des personnes avaient simplement étaient déplacées d'une section à une autre dans le texte en ajoutant que les droits des citoyens continueraient d'être protégés. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886349-cdc-confirms-no-attempt-to-infringe-peoples-rights/
  20. Inculpation dans une fausse affaire de vente de riz de gouvernement à gouvernement sous l’administration précédente Trois cadres et quatre entreprises ont été inculpés par le bureau de la division criminelle de la cour suprême pour leur participation dans une affaire de corruption liée au projet d'achat de riz par le gouvernement du Pheu Thai. Il s'agit d'un faux montage de vente de riz de gouvernement à gouvernement. Les sept accusés achetaient du riz au External Trade Department -donc du riz destiné à être exporté à bas prix- en disant le vendre à une entreprise chinoise mais finalement le riz restait en Thaïlande où il était vendu sur le marché local à un prix plus élevé. La Cour a déclaré avoir suffisamment de preuves des malversations et des dommages causés à l'état. Elle a ajouté que cette affaire était liée à une autre mettant en cause l'ancien ministre du commerce Boonsong Teriyapirom et 20 complices. Les témoins des deux affaires étant les mêmes, elles pourraient être combinées en une seul. Quant aux accusés chinois dans cette fausse vente de gouvernement à gouvernement, il sera difficile de les poursuivre car ils sont dans leur pays. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886411-three-executives-and-four-firms-indicted-in-fake-g-to-g-rice-deal/
  21. L'ancien chef du parc national de Kaeng Krachan, Chaiwat Limlikhit-aksorn, a été inculpé d'abus de pouvoir pour avoir détruit le logement d'un membre de l'ethnie Karen qui vivait dans le parc, il y a 5 ans. La décision de poursuivre M Chawat a été signifié à la victime Mr Ko-ee Meemee et à son avocat après une longue enquête sur cette affaire qui avait été transférée à la National Anti-Corruption Commission par la police locale. Mr Ko-ee, chef des Karens de Ban Bang Kloy Bon, dans le parc national, avait raconté à la police qu'un groupe d'officiels du parc était arrivé chez lui en lui ordonnant de quitter les lieux immédiatement. Il avait refusé car il était aveugle mais les officiels l'ont forcé à monter dans un hélicoptère. Ces enfants lui ont, par la suite, raconté que son logement avait été complètement détruit. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886412-ex-kaeng-krachan-park-chief-charged-by-police-for-abuse-of-power/
  22. Le Premier Ministre Prayuth Chan-ocha défend sa décision d'avoir nommé un général pour régler les problèmes de l'hévéaculture en expliquant que la situation était inhabituelle. Il a souligné qu'il existe de nombreux comités en charge du caoutchouc ce qui entraîne que, finalement, aucun n'est capable de résoudre les problèmes. Par conséquent la nomination d'un général d'armée à la tête du National Rubber Committee s'impose. Le Premier Ministre a expliqué que les militaires avaient leur propre façon de résoudre les problèmes, dont celui du caoutchouc, qui est différente de celle des civils qui ignorent les difficultés. Il a ajouté que le gouvernement avait l'intention d’étudier des travaux de recherches concernant l'utilisation des produits de l'hévéa afin de déterminer comment utiliser les surplus de la production. source : http://www.thaivisa.com/forum/topic/886413-pm-prayut-defends-the-appointment-of-a-general-to-head-national-rubber-committee/
  23. les Fables de La Fontaine sam. 23-01-2016 11:00 - sam. 23-01-2016 12:00 Étudiées par des générations d'écoliers, les Fables de La Fontaine ont profondément marqué la littérature française. Chaque mois vos enfants auront la joie, après avoir tiré d’une fable sa substantifique moelle, de s’en approprier l’univers à travers le dessin et la mise en scène des personnages. Atelier littéraire animé par Magalie Lapouge pour les enfants de 7 à 12 ans. La Cigale et la Fourmi Samedi 23 janvier de 11h00 à 12h00 Le Rat de ville, le Rat des champs Samedi 13 février de 11h00 à 12h00 Informations pratiques : 
Lieu : Médiathèque de l’Alliance française
 Tarifs : 150 bahts pour les adhérents de la médiathèque, 200 bahts pour les non adhérents
Activités limitées à 15 participants : réservation vivement recommandée Renseignements : 02 670 42 40 - [email protected] source : http://afthailande.org/mediatheque/animations/animations-mediatheque/event/les-fables-de-la-fontaine-1/?platform=hootsuite
  24. Trois personnes, dont deux lycéens lyonnais, ont perdu la vie dans une avalanche mercredi dans la station des Deux-Alpes. L'ESSENTIEL - Une avalanche a surpris un groupe de dix élèves et leur professeur du collège-lycée Saint-Exupéry de Lyon, mercredi sur le domaine skiable des Deux-Alpes. Les premiers bilans font état d'au moins trois morts, deux lycéens et un skieur ukrainien extérieur au groupe d'élèves. LES INFOS A RETENIR - Deux lycéens lyonnais et un skieur ukrainien ont perdu la vie. - Les autres élèves sont sains et saufs. Leur enseignant a été transporté à l'hôpital mais ses jours ne sont pas en danger. - 80 personnes continuent les recherches pendant la nuit pour retrouver d'autres corps ensevelis. Que s'est-il passé ? L'avalanche s'est déclenchée peu avant 16h dans le secteur de Bellecombe, sur une piste noire fermée au public en raison du manque d'enneigement en début de saison. Une couche de neige plus fraîche était tombée dans la journée. "Un groupe s'est engagé et a malheureusement détaché une plaque", a décrit au micro d'Europe 1 Pierre Balme, le maire de Venosc. Quel est le bilan ? Deux lycéens du groupe scolaire Saint-Exupéry, à Lyon, sont décédés et un troisième mort a été retrouvé sur les lieux de l'avalanche. Il s'agit d'un Ukrainien extérieur au groupe d'élèves. Polytraumatisé, le professeur accompagnant ces élèves de première "option sports", a été transporté au centre hospitalier de Grenoble mais son pronostic vital n'est pas engagé. Les adolescents victimes de l'avalanche faisaient partie d'un groupe de 19 élèves et trois encadrants du lycée Saint-Exupéry de Lyon. Tous les autres élèves sont "sains et saufs" et vont être reconduits en car à leur lycée dans la nuit. Y a-t-il eu imprudence ? L'enquête diligentée par le parquet de Grenoble va permettre de déterminer les circonstances de l'accident. Des premières questions se posent notamment sur la présence de ce groupe écolier sur une piste fermée au public et exposée à un risque d'avalanche. "Comment peut-on imaginer d'amener des enfants, après des périodes de neige forte, sur une piste qui était fermée ?", a interrogé mercredi soir au micro d'Europe 1 le ministre de la Jeunesse Patrick Kanner. "L'enquête judiciaire le dira". Où en sont les recherches ? Un important dispositif restait déployé en début de soirée : une centaine de pisteurs-secouristes et de CRS, deux maîtres-chiens, deux hélicoptères, des volontaires... Ils sont équipés de caméras thermiques et de perches pour repérer les corps ensevelis sous la neige. "200 à 300 personnes sont engagées dans les recherches alors que la nuit tombe", a indiqué le maire de Venosc Pierre Balme. "Tant que nous n'aurons pas levé totalement le doute, nous ne lèverons pas les recherches qui consistent à s'assurer que personne n'est resté sous la coulée de neige", a précisé le commandant du groupement de gendarmerie de l'Isère, le colonel Jean-Luc Villeminey. Une information rassurante toutefois : aucun skieur n'a été déclaré manquant à la station de ski des Deux-Alpes. Selon la préfecture, 80 personnes restent mobilisées dans la nuit. source : http://www.europe1.fr/faits-divers/avalanche-aux-deux-alpes-un-blesse-grave-et-plusieurs-disparus-2649859
  25. Les Anonymous ont attaqué et "fermé" 297 sites liés au système judiciaire thaïlandais en représailles contre la condamnation à mort des deux Birmans dans "l'affaire de Koh Tao" qu'ils considèrent comme injuste. Les Anonymous ont, par ailleurs, menacé de laisser fuiter des informations concernant la Justice du pays qu'ils prétendent corrompue. source : http://bangkok.coconuts.co/2016/01/13/anonymous-shuts-down-297-thai-court-websites