Aller au contenu
BANGKOK 17 October 2019 19:48
Le Modérateur

Ces monstres de graisse qui obstruent les égouts. Dans les marchés de Bangkok aussi

Recommended Posts

Plus bas, l'article du Figaro explique ce problème à Londres où le monstre fait 130 tonnes. A Bangkok, c'est plus raisonnable mais quand un égout est bouché, il est bouché et les eaux usées se répandent dans la rue.

 

Sanook a rapporté la raison pour laquelle l'un des plus grands marchés de Bangkok était toujours sous l'eau.

Le BMA a trouvé les drains obstrués avec de la graisse coagulée répugnante.

L'eau ne pouvait pas s'évacuer et l'autorité métropolitaine a dû se baisser et se salir pour déloger les boues et les aspirer dans des camions.

Les photos ont été publiées sur le site de JS100, Elles ont montré les drains du grand marché des aliments frais sur Rama III.

Sanook a dit que le problème de l'accumulation / solidification de graisse dans les égouts existe partout dans Bangkok.

Les commerçants sont priés de cesser de jeter de la graisse dans les égouts et cesser de s'attendre à ce que les autorités éliminent leurs dégâts.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1010619-fat-inglorious-fat-in-the-drains-why-bangkok-floods/

5a045d19dc589_aHR0cHM6Ly9zLmlzYW5vb2suY29tL25zLzAvdWQvODM2LzQxODQ4NDIvNS5qcGc.jpg.033f84596a93bdce5b9d60f657c5241d.jpg.cf79bb69593712ad3f5101b7c16680f9.jpg

 

 

 

Un monstre de graisse obstrue les égouts de Londres

vidéo dans le lien http://www.lefigaro.fr/international/2017/09/12/01003-20170912ARTFIG00349-un-monstre-de-graisse-obstrue-les-egouts-de-londres.php

VIDÉO - L'énorme bloc est composé de graisses, lingettes hygiéniques et couches-culottes qui se sont agglomérées dans les canalisations situées sous une importante artère de Whitechapel, dans l'est de la capitale britannique.

Il s'agit du plus gros amas de graisse jamais découvert dans les égouts de Londres: la compagnie des eaux Thames Water a estimé mardi qu'il lui faudrait trois semaines pour évacuer ce monstrueux «fatberg» de 130 tonnes. «Ce fatberg est le plus grand que nous ayons jamais vu», a assuré Matt Rimmer, chef des réseaux déchets de Thames Water, dans un communiqué. Cet énorme bloc est composé de graisses, lingettes hygiéniques et couches-culottes qui se sont agglomérées dans les canalisations situées sous une importante artère de Whitechapel, dans l'est de la capitale britannique.

» Lire aussi - «Fatberg», l'iceberg de graisse qui menaçait les Londoniens

Une équipe de huit personnes mobilisée

Il s'étend sur une longueur de 250 mètres et pèse l'équivalent de onze bus à impériale,

Thames Water

Il s'étend sur une longueur de 250 mètres et pèse l'équivalent de onze bus à impériale, a précisé Thames Water. «C'est comme essayer de briser du béton. C'est frustrant car ces situations sont totalement évitables. Elles sont causées par des matières grasses évacuées dans les éviers et des lingettes hygiéniques jetées dans les toilettes», a regretté Matt Rimmer.

Les travaux d'évacuation ont démarré cette semaine. Ils mobilisent une équipe de huit personnes qui recourent à des lances jet haute pression pour briser la masse. Celle-ci est ensuite évacuée vers un site de recyclage à Stratford, dans l'est.

Thames Water dessert 15 millions d'habitants à Londres et la Thames Valley. La compagnie dit consacrer un million de livres (1,1 million d'euros) par mois pour désobstruer ses canalisations. Le précédent record était détenu par un «fatberg» de 15 tonnes découvert en 2013 dans le sous-sol de Kingston, dans le sud-ouest de Londres. Il avait fallu dix jours pour l'évacuer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×