Aller au contenu
BANGKOK 12 November 2019 20:28
Le Modérateur

15 policiers de Phuket accusés d'avoir accepté des pots-de-vin de la part d'immigrants illégaux.

Recommended Posts

Une enquête a été ouverte contre 15 policiers de Phuket accusés d'avoir accepté des pots-de-vin de la part d'immigrants illégaux. Particulièrement odieux car ils s'en prennent à des faibles et à des pauvres.

Le commissaire général de police Pol Srivara Ransibrahmanakul a déclaré que le chef de la police nationale l'avait chargé d'enquêter sur les allégations selon lesquelles la police locale, la police touristique et la police de l'immigration de Phuket avaient reçu des pots-de-vin de migrants sans-papiers.

Srivara a indiqué qu'il avait demandé au Bureau de l'immigration et au Bureau de la police provinciale 8, qui couvre Phuket, de former un groupe d'enquête conjoint sur les 15 officiers.

Srivara s'est décidé à agir (alors que tout le monde sait cela depuis des années) après qu'un utilisateur de Facebook, "Spotlight Phuket", a accusé publiquement.

Les premiers contrôles ont révélé que les commissariats de police de Phuket ont arrêté 142 immigrés clandestins du 1er octobre 2016 au 31 octobre 2017 - mais il n'y avait aucune trace des immigrants remis au bureau de l'immigration conformément à la loi, a indiqué M. Srivara. Sous entendu, ils ont été libérés en échange de bakchichs.


Sur les 142 immigrants illégaux, 26 ont été arrêtés par la police de Sakhu, 3 par la police de Karon, 43 par la police de Kathu et 70 par la police de Kamala.

En conséquence, il a donné l'ordre mercredi à la police de l'île de mettre en place un comité pour enquêter sur les 15 officiers.

Les noms des ripoux dans le lien. On ne souhaite pas préserver leur anonymat mais il y a peu de chance que vous les connaissiez. Par ailleurs on ajoutera que 15, c'est fort peu. Les listes de fonctionnaires corrompus données par les employeurs de ces migrants étaient plus fournies.

Les Birmans n'ont aucun intérêt à rester illégaux en Thaïlande puisque l'emploi d’étrangers est légal en Thaïlande. Ils sont illégaux car les règles de légalisation sont kafkaïennes (intentionnellement ?) au point que le premier ministre a limogé la personne en charge du dossier au ministère du travail et que le ministre du travail lui-même a démissionné.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1010705-15-police-officers-under-probe-over-bribes-allegation/

 

imageproxy_php.jpg.8d6c8329a3a23c33a1e33c50a76aa9c6.jpg
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×