Le Modérateur

Une jeune fille de 15 ans esclave sexuelle. La fondation Paveena demande à la police d'intervenir

1 message dans ce sujet

On ne sait pas si la fondation Paveena Hongsakul sait bien communiquer ou si elle est le meilleur défenseur des femmes et des enfants en Thaïlande mais elle a encore été décisive dans ce cas. En effet, une femme qui arrive au commissariat seule a moins de chance d'être prise au sérieux que si elle arrive avec des membres de la fondation.

Une mère a amené sa fille de 15 ans à la fondation Paveena Hongsakul après avoir appris qu'un parent l'avait forcée à avoir des relations sexuelles avec jusqu'à trois hommes par jour.

Cela faisait des mois que cela durait et la jeune fille a fini par appeler sa mère.

Le parent qui prostituait l'ado - une sœur plus jeune de son mari - la menaçait de violence si elle n' «aidait pas à payer les dépenses du ménage» en couchant avec des hommes.

Un fonctionnaire de 61 ans est également en détention après une opération d'infiltration (sans doute le client qui se trouvait avec l'ado le jour de l'opération).

La tante maquerelle a été arrêtée : c'est une femme de 20 ans appelée "Joy".

La mère "Kaew" a dit au Thai Rath qu'elle s'était séparée de son mari et avait trouvé un nouvel homme qui a ensuite été emprisonné pour une affaire de drogue. Elle avait besoin de travailler par poste (parfois de nuit) et sentait qu'il était dangereux de laisser sa fille seule à la maison. Aussi elle a demandé à la mère de son nouveau mari (trafiquant de drogue) de s'occuper de la jeune adolescente.

Puis les problèmes ont commencé lorsque la sœur de son mari, âgée de 20 ans, a dit à sa "nièce" qu'elle devrait coucher avec des hommes pour aider à joindre les deux bouts.

Sous la menace de violence, "Kate" a obéi. Mais sa tante gardait tout l'argent soit entre 500 et 3 000 baht par jour. Parfois, Kate était obligée de "servir" trois hommes par jour.

Elle a finalement craqué et a appelé sa mère qui est allée à la Fondation Paveena Hongsakul qui aide les enfants et les femmes en détresse.

La police d'Ayuthaya a deux personnes en garde à vue après enquête et opération piège dans un hôtel.

 

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1011370-mum-left-her-daughter15-with-relatives-but-aunty-sold-her-into-sex-slavery/

 

4pm.jpg.4e55264bbfc8d9bd78530ca0cbdb6e94.thumb.jpg.4bc7d8792e8fe9088f94d45ef98eb1e6.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 09:20
Sponsors