Aller au contenu
BANGKOK 15 October 2019 11:39
Le Modérateur

L'Australienne a quand même été amputée

Recommended Posts

Suite cette histoire

 

 

Une étudiante de l’université de Brisbane, a eu la jambe écrasée par un bus après une collision près du Chalong Circle (Phuket) – elle était là pour célébrer ses 30 ans.

Elle conduisait une moto louée quand un bus l’a dépassée – elle est tombée sur la chaussée et les roues du bus lui sont passées sur la jambe.

Un chirurgien de l’hôpital thailandais a avoué avoir procédé à de multiples opérations sur la victime pour de nombreuses fractures. Il a ajouté "il n’y a pas à envisager l’amputation sauf s’il y a infection ou complication. Les nerfs sont en bon état. "

Entre-temps, la victime est rentrée en Australie après trois semaines d’hospitalisation.

Dès son arrivée, elle n’eut pas d’autre choix que d’aller aux urgences d’un hôpital de Sidney pour faire enlever le plâtre alors qu’on détecta un « superbug » (une bactérie qui résiste à tous antibiotiques) qui a nécessité l'amputation. L’étudiante est restée  dans un admirable état d’esprit.

L’amputation a bien réussi, elle a pu se lever et faire quelques pas dans sa chambre. Et se prépare à recevoir sa prothèse. Elle ne regrette pas d’avoir du être amputée. Elle est au moins en vie. Elle a avoué qu’elle utiliserait son accident pour venir en aide aux autres.

Son assurance ne couvrait malheureusement pas les risques de conduite d’une moto en Thaïlande.

Famille et amis ont assuré une grande partie des frais, alors que le reste a été soutenu par une levée de fonds. Elle n’avait pas vu la clause restrictive du contrat d’assurance et compte bien qu’à l’avenir les compagnies écriront cette clause en plus gros caractères.

https://www.thephuketnews.com/australian-student-has-leg-amputated-after-phuket-motorbike-crash-65077.php#VuPMsh8yG2x0zCec.97

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×