Aller au contenu
BANGKOK 19 August 2019 14:44
Le Modérateur

Accu­sée d’ « escla­vage moderne » envers des Thaïlandais, l'ex-Miss Belgique échappe à la prison

Recommended Posts

Daisy Van Cauwen­bergh doit être soula­gée. Miss Belgique 1988, jugée pour avoir fait travailler illé­ga­le­ment un couple de Thaï­lan­dais dans sa maison, n’ira pas en prison pour pres­crip­tion des faits.

 

L’his­toire remonte à plus de dix ans. Alors que la Thaï­lande était frap­pée par un tsunami en 2004, Daisy Van Cauwen­bergh, Miss Belgique 1988, et son compa­gnon Johannes « Huub » Fijen accueillaient dans leur villa de la banlieue de Bruxelles un couple de Thaï­lan­dais tentant d’échap­per à l’hor­reur. Mais leur répit a, semble-t-il, été de courte durée.

« Un visa touris­tique avait été fait pour eux, valable seule­ment trois mois, et ils avaient été mis au travail dans la villa du couple, décla­rait l’avo­cat des plai­gnants Maître Alexis Deswaef. La dame devait au départ unique­ment s’oc­cu­per des enfants mais par la suite, elle a aussi dû cuisi­ner et nettoyer tandis que son compa­­gnon servait de chauf­feur à la famille, puis de jardi­nier ». Si Daisy Van Cauwen­bergh et Johannes « Huub » Fijen ont toujours réfuté les accu­sa­tions dont ils font l’objet, ils risquaient toute­fois respec­ti­ve­ment 18 mois et 24 mois de prison ainsi que 70 500€ et 22 500€ d’amende.

Mais lors de la dernière séance tenue ce 20 décembre au tribu­nal correc­tion­nel de Bruxelles, la justice a estimé que les faits repro­chés à l’ex-Miss Belgique étaient pres­crits depuis juin 2014 comme le rapporte le site belge 7sur7. Une déci­sion qui, par consé­quent, annule les peines encou­rues par le couple. Daisy Van Cauwen­bergh et Johannes « Huub » Fijen échappent donc à la prison au grand dam du couple de Thaï­lan­dais : « C’est extrê­me­ment déce­vant et frus­trant pour mes clients. […] Les enquê­teurs et les magis­trats doivent dispo­ser de plus de moyens pour pouvoir trai­ter ce type d’af­faires plus rapi­de­ment. Nous verrons si nous inter­je­tons appel ou si nous récla­mons des dommages devant le tribu­nal civil. »

 

http://www.voici.fr/news-people/actu-people/accusee-d-esclavage-moderne-une-ex-miss-belgique-echappe-a-la-prison-642284

 

voi.thumb.jpg.03171a3f452b5348b3a6fd8716c7fbd3.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×