Le Modérateur

Bagarre franco-norvégienne. Un témoin raconte une toute autre version

1 message dans ce sujet

suite de cette affaire

 

Affaire de mardi du restaurant French garden de Pattaya avec le Norvégien. J’étais présent comme client témoins.
Le Norvégien est rentré comme un fou dans le lounge du restaurant vers minuit 30 la musique était éteinte il n’y avait plus de bruit et il a frappé et fait tomber avec violence un client de 56 ans qui était assis sur un tabouret puis il a attrapé et fait tomber avec violence la femme du propriétaire du restaurant qui se trouvait debout derrière le client a 3m. Ensuite des clients sont intervenus pour l’arrêter mais le Norvégiens était en crise ou trop d’alcool et voulait frapper les autres clients présents.

Le Norvégien a bien été blessé dans une confrontation qu’il a provoquée. Les clients qui sont intervenus dans le cadre de la légitime défense reconnue par l’OPJ au commissariat de Pattaya

Ensuite on a attendu la police, les clients présents ont témoigné de l’agression faites par le Norvégien. L’affaire est terminée personne n’a été inculpé ou rendu responsable aucune amende de payer et le Norvégien doit payer ses frais d’hôpital.
Il n’y avait aucune présence de racailles ou d’arabes que des Européens calmes et de plus de 55 ans en état de légitime défense.
Voila la déposition qui a été faite auprès de l’OPJ qui a statué et décidé de clôturer l’affaire.

J’oubliais au moment de l’arrivé du Norvégien dans le restaurant le patron français de 60 ans ou plus se trouvait en cuisine a l’arrière il n’a rien vu c’est sa femme de 60 ans environ qui a tout pris. Le Norvégiens habite bien en face du restaurant en couple avec un ladyboy mais il a emménagé après l’ouverture donc en connaissance de causes. Ce restaurant a déjà été contrôlé par l’immigration et tout est en règle toutes les licences dont la musique et work permit. Les règles à Pattaya sont fermeture et coupure de la musique maxi 2h00 du matin pour les bars et restaurants, sauf les restaurants ouvert 24/24 payant une taxe spéciale.
 
De plus, la copine ladyboy du Norvégien a menacé le mercredi le couple propriétaire du restaurant de représailles en payant des gens pour les frapper ou créer des perturbations dans leur restaurant.
  Enfin le Norvégiens est déjà connu des services de police pour drogue et rixes. Ceci nous a été dit par le capitaine présent sur les lieux et qui le connaissait.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 07 juillet 2020 22:54
Sponsors