Le Modérateur

"Si les conflits subsistent, pas d'élections" Prayut

1 message dans ce sujet

En résumé, Le pro junte The Nation dit que Prayut semble prendre le prétexte de conflits imaginaires pour ne pas tenir d'élections cette année.

 

Alors qu'il n'y a aucun signe de chaos et que les autorités disent que le pays est maintenant pacifique, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a menacé de ne pas déclencher d'élections à moins d'un retour à l'ordre public cette année. Il a également rejeté l'idée qu'il formait déjà un parti politique pour permettre son retour au pouvoir après les élections.

"Si vous voulez une élection, vous devriez rester tranquille. Je ne peux pas déclencher d'élections si des conflits subsistent et je ne peux pas assumer la responsabilité de tels conflits ", a-t-il dit.

 
"En disant cela, cela ne veut pas dire que je retarderais les élections, mais je veux juste avertir les gens de ne pas créer de problèmes pour le pays", a-t-il dit. "Les gens ne devraient pas non plus soutenir les personnes qui créent des difficultés."

Prayut n'a pas précisé quelles factions créaient des problèmes mais, comme il l'a fait par le passé, il a reproché aux deux principaux partis, le Parti démocrate et Pheu Thai, d'avoir appelé les protestations de rue les unes contre les autres au cours de la dernière décennie. Prayut a toujours dépeint la junte comme un parti neutre qui a organisé le coup militaire en 2014 pour mettre fin aux conflits entre les deux camps politiques rivaux.

"Vous souvenez-vous de ce que les deux partis ont fait dans le passé? Je ne comprends pas pourquoi ils s'attaquent à moi maintenant ", a déclaré Prayut.

Les partis politiques  (dont le pro militaire Démocrate) ont vivement critiqué le chef de la junte pour avoir utilisé ses pleins pouvoirs en vertu de l'article 44 pour modifier la loi sur les partis politiques. Loi qui semble les viser directement (voir articles précédents).

Pheu Thai a déposé une requête auprès de la Cour constitutionnelle pour rejeter l'ordonnance de Prayut et les Démocrates ont l'intention de faire de même.

Prayut a rejeté les informations disant qu'il se préparait pour mettre en place un parti soutenu par l'armée pour se présenter aux élections. Ces rumeurs sont réapparues plus récemment après qu'une photo de lui avec des membres d'un clan politique à Nakhon Pathom a été diffusée la semaine dernière.

"Pourquoi tant de paranoïa à mon sujet ?" Prayut a déclaré que ses résolutions de Nouvel An étaient : une réduction de la pauvreté et une démocratie sans conflit. "Je veux des hommes politiques transparents et efficaces pour mettre en œuvre la stratégie nationale de réduction de la pauvreté et de bonheur des populations", a-t-il déclaré. Il a ajouté que son gouvernement avait beaucoup à faire en 2018 pour le développement durable, mais qu'il ne voulait pas simplement donner de l'argent aux pauvres, car cela ne résoudrait pas le problème.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1018220-prayut-threatens-not-to-call-an-election-this-year-‘unless-public-order-prevails’/

imageproxy_php.thumb.jpg.eecff968a42bd8c5afba82dd5a6b05b9.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 11:26
Sponsors