Le Modérateur

"Prawit ne démissionnera pas" Prayut

1 message dans ce sujet

Le Premier ministre, Prayut Chan-o-cha, a rejeté mardi les informations selon lesquelles son adjoint, le général Prawit Wongsuwan, démissionnerait à cause de la pression grandissante liée au scandale de la collection de montres de luxe extravagantes.

Prayut a dit qu'il ne faut pas mélanger les affaires privées de Prawit et son travail. Les affaires personnelles de Prawit n'ont rien à voir avec le budget national, a souligné le Premier ministre.

La question devrait être laissée à l'enquête de la Commission nationale anti-corruption, a-t-il ajouté.

Prayut a également déclaré qu'il ne pouvait pas exercer les pouvoirs absolus en vertu de l'article 44 pour faire face au scandale. Quand il l'a fait dans le passé pour punir les responsables d'actes répréhensibles, les agences concernées ont d'abord dû faire une proposition appropriée à son bureau, a-t-il dit.

"Les pleins pouvoirs ne peuvent être utilisés à tout bout de champ. ", a déclaré Prayut.

Prawit, quant à lui, a déclaré qu'il ne s'inquiétait de rien, même si certains médias internationaux parlaient de ses montres.

Avant de quitter Government House dans sa voiture, Prawit, apparemment de mauvaise humeur, a simplement dit qu'il ne permettrait pas aux journalistes de lui poser des questions sur les montres.

La pression monte sur Prawit malgré la révélation d'un ancien officier confirmant la version du vice-premier ministre sur l'origine des montres: elles appartenaient à un ami de l'école secondaire qui est décédé par la suite.

Cependant, l'ancien vice-premier ministre, MR Pridiyathorn Devakula, un autre ami de Prawit du même lycée, a déclaré au début de la semaine que s'il se trouvait dans des circonstances similaires, il aurait déjà démissionné. Il a également dit qu'il croyait que Prawit démissionnerait bientôt en raison de la pression croissante.

Prawit fait face à des critiques féroces après avoir été photographié portant de nombreuses montres haut de gamme différentes. Les membres du public continuent de se demander comment un officier militaire qui gagnait moins de 1 million de baht par an aurait pu se permettre d'acheter des articles de luxe.

L'inaction du gouvernement et le récit de Prawit selon lequel les montres lui avaient été prêtées par un défunt ami continuent de susciter des questions et du scepticisme, y compris de la part des médias internationaux.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1021661-prayut-defends-prawit-over-expensive-watches/

 

Encore une fois, il n'est pas reproché à Prawit d'être riche mais de ne pas avoir déclaré la possession de ces montres (7 à 800 000 €) et, partant, d'affaiblir la junte qui se voudrait irréprochable.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 20 août 2022 08:43
Sponsors