Le Modérateur

Les dix étrangers arrêtés pour "danses pornographiques" au Cambodge risquent jusqu'à un an de prison

1 message dans ce sujet

 

Les dix étrangers arrêtés jeudi au Cambodge pour "danses pornographiques" ont reconnu avoir participé à une fête en sous-vêtements dans la ville de Siem Reap mais nient les accusations de pornographie, a expliqué ce mardi leur avocat.

Ces étrangers (cinq Britanniques, deux Canadiens, un Norvégien, un Néerlandais et un Néo-Zélandais) ont été interpellés dans une villa de cette ville du nord, base arrière des touristes souhaitant visiter les temples sacrés d'Angkor. Incarcérés depuis, ils risquent jusqu'à un an de prison.

Agés de 19 à 31 ans, ils ont admis le port de "vêtements sexys" et leur participation à une fête mais réfutent les charges qui pèsent sur eux, a déclaré leur avocat commis d'office Soung Sophea. "Ils n'ont pas produit d'images pornographiques ni montré leurs organes génitaux", a-t-il expliqué.

La police cambodgienne a publié des photos de couples simulant des actes sexuels lors d'une fête mais qui ne correspondent pas aux clichés des prévenus qu'elle a également fourni. Quelque 77 fêtards avaient été arrêtés après cette soirée mais la plupart ont été libérés après avoir reçu un simple avertissement.

Samrith Sokhon, procureur au tribunal de Siem Reap, a affirmé lundi que le groupe avait organisé la fête et publié en ligne "des photos pornographiques pour attirer les touristes".

Ce dernier a estimé que ces activités allaient à l'encontre des "traditions cambodgiennes" surtout à que cela se déroulait à proximité d'Angkor, site sacré.

http://www.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/46407-cambodge-etrangers-arretes-danses-pornographiques-cambodge.html

 

nintchdbpict000381485670.thumb.jpg.d1a548aae4b7e91347d4f3e0db4c8ee6.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 17 janvier 2022 11:57
Sponsors