Le Modérateur

"C'est à Prawit de décider s'il doit démissionner de son poste de conseiller d'un organisme anti-corruption" dit son collègue

1 message dans ce sujet

Il revient au vice-Premier ministre, le général Prawit Wongsuwan, de décider s'il renonce à conseiller un organe anti-corruption du gouvernement, a déclaré jeudi un autre vice-Premier ministre Wissanu Krea-Ngam.

Wissanu répondait à des demandes pour que le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, oblige Prawit à démissionner de son poste de conseiller du Centre national de lutte contre la corruption (CNAC).

"Démission ou pas, c'est à Prawit de décider", a répondu Wissanu. "Limogeage ou pas, cela dépend d'une autre personne." Prawit n'a jamais assisté aux réunions du CNAC, a-t-il ajouté.

Tortrakul Yomnak, président d'un sous-comité de la CNAC, a soumis une lettre à Prayut au nom du président du conseil d'administration. La lettre demandait à Prayut de prendre des mesures contre Prawit, en demandant au vice-premier ministre impliqué dans des scandales de démissionner de son poste.

Prawit est sous surveillance de la nation entière (si vous regardez la télé, vous le savez) depuis qu'on l'a vu portant une montre de luxe coûtant plus de 2 millions de baht et une bague en diamant. Prawit a ensuite été exposé par les médias et les réseaux sociaux pour avoir porté environ 25 montres de luxe d'une valeur estimée à plus de 30 millions de baht. Le problème n'est pas la possession de ces montres mais le fait qu'il ne les aient pas déclarées dans son patrimoine à la Commission nationale anti-corruption (NACC).

L'agence étudie l'origine des montres. Prawit dit les avoir empruntées à ses amis, dont certains étaient morts, et les auraient déjà rendus à leurs propriétaires.

Prawit doit donner officiellement sa version depuis décembre devant le NACC mais reporte toujours l'envoi de sa déclaration.

Attention on parle ici de deux organismes anti-corruption différents. Prawit est lié au CNAC car il en est le conseiller et est aussi lié à la NACC car nombreux de ses membres lui doivent leur poste. D'où les questions posées à Prayut et Wissanu.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1026231-up-to-prawit-to-resign-from-advising-anti-graft-body-says-co-deputy-pm-wissanu/

 

Cette photo, reprise partout et sous toutes les formes (même par des artistes peintres) est le symbole de ce scandale qui gène la junte.

108ba14dfe4c8c49254187fd7ad90989.jpeg.3e3f8ab0f2c9ea2d8f793c95a1a580b2.jpeg.27b7eb69e1b68fddef50026bcf1d7d64.jpeg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 13 août 2020 01:53
Sponsors