Le Modérateur

Les locataires mieux protégés grâce à une nouvelle loi

1 message dans ce sujet

Les personnes qui louent des biens en Thaïlande bénéficieront d'une plus grande protection contre les propriétaires sans scrupules, conformément aux nouvelles mesures annoncées par le gouvernement thaïlandais.

En vertu des nouvelles lois, qui entreront en vigueur le 1er mai 2018, les propriétaires de biens résidentiels seront tenus d'adhérer à une nouvelle série de conditions qui garantissent que les pratiques frauduleuses sont éradiquées et que les locataires ne sont pas victimes de contrats injustes.

Les nouvelles lois, qui ont été publiées dans la Gazette du gouvernement le 16 février, aident à éliminer de nombreuses situations litigieuses ou «zones grises» qui peuvent souvent être source de conflits entre un propriétaire et un locataire.

L'un des points les plus significatifs est qu'à partir du 1er mai, les propriétaires ne pourront plus demander plus d'un mois de loyer et un dépôt de garantie d'un mois à l'avance.

En outre, un locataire a maintenant le droit de résilier son contrat à tout moment, à condition de donner un préavis écrit de 30 jours au propriétaire.

Les propriétaires ne peuvent pas ajouter de frais supplémentaires aux factures d'électricité standard : les locataires ne peuvent pas payer plus pour l'eau et l'électricité qu'ils n'en coûtent réellement.

Les propriétaires ne peuvent plus empêcher l'accès à la propriété ou saisir des biens si le locataire est en retard sur le paiement de son loyer.

Les propriétaires n'ont plus le droit d'inspecter une propriété sans préavis et ni de facturer des frais pour renouveler un contrat de location.


Un propriétaire doit retourner le dépôt de garantie dans les sept jours.

Les nouvelles lois s'appliquent à tous les biens résidentiels, y compris les maisons, les appartements en copropriété et les appartements.

Selon Thailandproperty.news, les nouvelles lois représentent des changements majeurs dans le secteur de l'immobilier en Thaïlande.

Mais ce ne sont pas toutes de bonnes nouvelles :

Les nouvelles lois ne s'appliquent qu'aux propriétaires qui possèdent cinq propriétés ou plus.

Les propriétaires qui louent ou sous-louent cinq biens ou plus, qu'ils soient dans le même immeuble ou non, sont maintenant considérés comme  «entreprise de location de propriétés résidentielles», rapporte Thailandproperty.news.

Le cabinet d'avocats Tilleke & Gibbins a publié tous les détails des nouvelles exigences sur son site web.

La loi impose les exigences suivantes:

1. Les contrats de location résidentielle doivent inclure une version en thaï et doivent contenir les détails suivants:

a) le nom et l'adresse de l'exploitant et de sa personne autorisée;

B) Nom et adresse du locataire;

c) le nom et l'emplacement de la propriété;

d) Les détails de l'état de la propriété, y compris les objets et l'équipement de la propriété;

e) la durée du bail précisant sa date d'entrée en vigueur et sa date d'expiration;

f) le montant des frais de location et les dates d'échéance pour le paiement;

g) le montant des charges et les dates d'échéance pour le paiement;

h) les charges doivent être raisonnables et au coût réel payé

i) les autres frais (le cas échéant), qui doivent être raisonnables et au coût réel payé,

j) Montant du dépôt de garantie.

 


2. Les factures doivent être envoyées au locataire au moins sept jours avant leurs dates d'échéance, et le locataire aura le droit de vérifier les informations relatives aux paiements indiqués sur les factures (eau / électricité).

3. Les détails de l'état des lieux de la propriété et de l'équipement (le cas échéant), inspectés et reconnus par le locataire, doivent être joints au contrat de location, et un duplicata doit être remis au locataire.

4. Le dépôt de garantie doit être immédiatement restitué au locataire à la fin du contrat, sauf si l'exploitant doit enquêter sur tout dommage afin de déterminer s'il relève ou non de la responsabilité du locataire. Si le locataire n'a pas causé de dommages, le dépôt de garantie doit être retourné dans les sept jours à compter de la fin du contrat. L'exploitant est également responsable des frais engagés pour retourner le dépôt de garantie au locataire.

5. Le locataire a le droit de résilier le contrat par anticipation à condition qu'un préavis écrit d'au moins 30 jours soit donné à l'exploitant.

6. Toute violation substantielle pour laquelle l'exploitant peut résilier le contrat doit être clairement écrite en caractères rouges, gras ou italiques. L'exploitant ne peut résilier le contrat que si un avis écrit a été donné au locataire afin de rectifier le manquement dans les 30 jours suivant sa réception et si le locataire ne le fait pas.

7. L'accord doit être conclu en deux exemplaires, dont l'un doit être remis au locataire immédiatement après l'exécution.

En vertu de l'article 35 ter de la Loi sur la protection du consommateur, tout contrat de location résidentielle qui ne contient pas les conditions requises ci-dessus doit être interprété comme les incluant comme des termes implicites.

Les contrats de location résidentielle ne doivent pas contenir:

1. Toute renonciation ou limitation de la responsabilité de l'exploitant s'il se met dans l'illégalité.

2. Les frais de location anticipée équivalant à plus d'un mois de loyer;


3. Tout terme permettant à l'exploitant de modifier les frais de location, les charges ou toute autre dépense avant la fin de l'accord;

4. Tout dépôt de garantie de plus d'un mois de frais de location;

5. Tout terme permettant à l'opérateur de confisquer le dépôt de garantie ou les frais de location anticipée;

6. Tout terme permettant à l'exploitant ou à ses représentants d'inspecter la propriété sans préavis;


7. Tout terme permettant d'augmenter les frais d'électricité et d'eau par rapport aux tarifs spécifiés par les autorités compétentes; 8. Tout terme permettant à l'exploitant d'empêcher ou d'entraver l'accès du locataire à la propriété pour saisir les effets du locataire s'il est en retard de paiement;

9. Tout terme permettant à l'exploitant de demander des frais ou des dépenses pour le renouvellement du bail;

10. Toute modalité permettant à l'exploitant de résilier le contrat par anticipation autrement que pour une violation substantielle du contrat de location par le locataire;

11. Toute modalité rendant le locataire responsable des dommages subis en raison de l'usure normale de l'utilisation du contenu et de l'équipement de la propriété;

12. Toute modalité qui rend le locataire responsable des dommages aux biens, au contenu et à l'équipement qui ne sont pas la faute du locataire et dans des situations de force majeure; et

13. Toute condition qui rend le locataire responsable des défauts de la propriété, le contenu et l'équipement encourus en raison de l'usure normale par l'utilisation.

En vertu de l'article 35, alinéa 4, de la Loi sur la protection du consommateur, un contrat de location résidentielle qui comprend l'une des conditions interdites ci-dessus doit être interprété comme ne les incluant pas.

Tout exploitant qui ne satisfait pas aux exigences ci-dessus est passible d'une peine d'emprisonnement n'excédant pas un an et / ou d'une amende n'excédant pas 100 000 THB (article 57 de la loi sur la protection du consommateur).

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1026739-new-laws-provide-greater-protection-for-people-who-rent-property-in-thailand/

 

r2.jpg.7fe4d24857de7e831d863f5f202eb0e2.jpg.a005e30c452bc160293d17ab6645041b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 28 octobre 2020 04:38
Sponsors