Aller au contenu
BANGKOK 21 April 2019 23:08
Le Modérateur

Les très jeunes Russes arrêtées pour avoir acheté des coraux sur la plage sont toujours coincées à Phuket

Recommended Posts

suite de cette histoire

 

 


PHUKET: Les deux très jeunes femmes russes accusées de possession illégale de coraux qu'elles disent avoir achetés à un homme au bord d'une plage à Phuket n'ont pas encore été entendues au tribunal plus d'un mois après leur arrestation.

L'étudiante russe Liliya Karmanova, 20 ans, et son amie Polina Likman, 21 ans - ont été arrêtées par la police de Karon puis détenues dans les cellules de la cour provinciale de Phuket le 1er février à la suite d'une plainte déposée par le Bureau des ressources marines et côtières (DMCR) de Phuket.

La plainte a été déposée par un dénonciateur : une personne identifiée comme un «voisin» qui a vu Mme Karmanova verser de l'eau de Javel sur les coraux dans leur bungalow à Karon.

Cependant, le «voisin» n'est autre que la propriétaire des bungalows où les Russes logeaient. La propriétaire était agacée par l'odeur des coraux, d'où l'utilisation de l'eau de Javel.

Les deux femmes ont ensuite été libérées sur ce que le DMCR a dit être une caution de 40 000 thb. Les jeunes Russes jurent qu'elles ont versé une caution de 150 000 thb - et leurs passeports sont retenus jusqu'à ce que leur cause soit entendue à la cour provinciale de Phuket.

Si elles sont reconnues coupables, elle encourent chacune une amende allant jusqu'à 20 000 bahuts ou jusqu'à un an d'emprisonnement, ou les deux.

Pourtant, plus d'un mois après leur arrestation, elles n'ont pas encore été entendues devant le tribunal car la police n'a pas encore remis le dossier au procureur.

Le Capt Channarong Prakongkue de la police de Karon a admis aujourd'hui à The Phuket News (7 février): "La police n'a pas encore remis le dossier au tribunal. Je vérifie les casiers judiciaires des deux femmes russes. "

Avec un peu de chance, Mme Karmanova et Mme Likman verront bientôt leur séjour forcé à Phuket se terminer.

"Cela (vérification du casier judiciaire des femmes) prendra environ deux jours de plus. Alors l'affaire sera bouclée pour être envoyée au procureur ", a déclaré le Capt Channarong aujourd'hui.

Cependant, le Capt Channarong n'a pas expliqué ce qui a motivé la vérification des antécédents criminels.

Pendant ce temps, outre la peur d'aller en prison, Mme Karmonova a exprimé ses inquiétudes quant à ses études universitaires, car elle devra prouver pourquoi elle n'a pas pu suivre les cours.

En outre, le père de Mme Polina affirme que les deux familles ont dû contracter des emprunts bancaires afin de couvrir tous les frais juridiques et les coûts croissants du séjour prolongé des deux étudiantes en Thaïlande.

"Polina et moi sommes si reconnaissants envers nos parents pour leur aide et leur soutien. Ils nous manquent énormément », a déclaré Mme Karmonova.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1027776-russian-women-yet-to-face-phuket-coral-charges-in-court/

 

1520242769_1-org.jpg.174dfed4b704215b09d9b2b3cee2ec04.jpg.1ff267e9fc76dd3f75ff9bbb48664514.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×