Aller au contenu
BANGKOK 23 February 2019 00:26
Le Modérateur

Kidnapping franco-français mise à jour

Recommended Posts

suite de cette histoire, cette fois par The Phuket News. Les journaux de Phuket sont très sérieux et ont souvent des ennuis avec les autorités pour débusquer des faits gênants. Bien sûr, comme tout le monde, ils peuvent se tromper mais ils ne font pas dans le sensationnalisme ni dans le racisme de principe.

Cet article est plus fouillé que celui d'hier et, ensuite, nous faisons état du témoignage d'une Française qui défend les 7 accusés.

 

 

Les touristes français font face à des accusations d'enlèvement sur Phuket pour une rançon de 5 000 euros

PHUKET: Sept touristes français ont été arrêtés pour avoir enlevé dimanche soir (4 mars) une Française de 21 ans à Patong et l'avoir détenue pour une rançon de 5.000 euros (environ 194.000 thb), que la famille de la victime a promptement payée après avoir reçu une vidéo menaçant la sécurité de la jeune femme.

La police de Phuket n'était pas au courant du kidnapping et de la demande rançon jusqu'à ce que la victime dépose une plainte au poste de police de Chalong, mardi 6 mars.

Les sept ressortissants français arrêtés sont actuellement détenus à la cour provinciale de Phuket, a déclaré le chef de la police de Chalong, Prachum Ruangthong, à The Phuket News ce matin (8 mars).

Les sept Français ont été nommés comme: Idriss Sulliman, 25 ans; Yann Kimulina, 25 ans; Brahim Saifdine, 21 ans; Mouhcin Wizkrane, 23 ans; Yacine Maatoug, 32 ans; Lydia Kouang Nlend, 21 ans; et Sahra Zerari, 19 ans

«Tous les sept sont en détention alors que la police procède à des vérifications des antécédents criminels», a déclaré le Col Prachum.

"La police française nous a informés que certains des suspects ont des casiers judiciaires impliquant des drogues dans leur pays d'origine", a-t-il ajouté.

"Nous enquêtons toujours sur leurs motivations pour ce kidnapping", a déclaré le Col Prachum.

"Les dossiers d'immigration montrent qu'ils entrent et sortent souvent de Thaïlande en tant que touristes. À l'heure actuelle, l'enquêteur traduit le clip vidéo et le message du français vers le thaï pour l'inclure dans le dossier qui sera remis au procureur.

"De cette façon, l'information exacte sera transmise clairement au tribunal", a-t-il ajouté.

Le colonel Prachum a expliqué que la police n'a pris connaissance de l'affaire que mardi (6 mars), après que des fonctionnaires de l'ambassade de France ont conseillé la victime de se rendre au poste de police de Chalong pour déposer une plainte formelle.

"Ils ont forcé (sic) la victime à aller avec eux dans un lieu de divertissement à Bangla Rd, Patong, puis l'ont emmenée à moto Soi Yod Sanae à Chalong le 4 mars à 5h du matin.

"Ils l'ont accusée de leur avoir volé 5 000 euros. Ils ont fait une vidéo dans laquelle ils ont menacé [la victime]. Ils ont envoyé la vidéo dans laquelle ils demandaient de l'argent à sa famille en France. "

"Ils ont menacé de torturer la femme à mort. La police a trouvé du sang sur les lieux », a déclaré le colonel Prachum à The Phuket News.

"Sa famille a eu peur et a envoyé 5 000 euros. Après cela, les sept Français ont libéré la victime à 4 heures de l'après midi le 4 mars ", a confirmé le Col Prachum.

"Sa famille a alors contacté l'ambassade de France en Thaïlande, qui lui a conseillé de se rendre au poste de police de Chalong mardi (6 mars) pour signaler l'affaire", a-t-il dit.

La police de Chalong travaillant avec la police de Kamala, la police touristique et la police judiciaire ont commencé à rassembler des preuves. Les sept personnes ont été retrouvées dans une maison de location à Kamala, où elles ont été arrêtées mardi.

"La police de Chalong continue de recueillir des preuves pour que l'affaire soit entendue devant le tribunal", a déclaré le colonel Prachum.

The Phuket News note que l'article 313 du Code pénal thaïlandais stipule: «Quiconque, pour obtenir une rançon ... enlève une personne âgée de plus de quinze ans en utilisant la tromperie, la menace, des actes de violence, une influence ou un mode de coercition; ou retient ou détient toute personne, sera puni d'un emprisonnement de quinze à vingt ans et d'une amende de trente mille à quarante mille baht, ou d'emprisonnement à vie, ou de la mort.

 

https://www.thephuketnews.com/french-tourists-face-phuket-kidnapping-charges-over-€5k-death-threat-ransom-66262.php

Une lectrice a pris la défense des 7 personnes et explique, si nous avons bien compris car le propos reste confus, que la victime (possiblement deux filles et non une) a bel et bien volé 5000 € aux 7 accusés. Les deux filles seraient connues pour des faits semblables en France. Si c'est exact les accusés ont voulu récupérer leur agent eux-mêmes sans passer par la police thaïlandaise. Il semblerait (tout est au conditionnel) que les voleuses sont des filles et les volés - accusés sont des garçons. Les garçons n'auraient pas porté plainte car ils se sont fait voler par des filles et aussi car il leur semblait possible de récupérer leur argent par la menace et la violence.

Mais alors dans ce cas : pourquoi les voleuses sont allées porter plainte ? Elles risquent gros.

Pourquoi les garçons n'ont pas trouvé d'autre moyen que de séquestrer (et frapper ?) les filles pour que la famille envoie de l'argent de France ? C'est un comportement qui ne plaira pas au juge. Qu'ils aient été victimes de vol ou pas, les 7 kidnappeurs risquent une lourde condamnation. La politique thaïlandaise est actuellement à la sévérité vis à vis des touristes qui profitent de se trouver en Thaïlande pour mal se conduire et, qu'on le veuille ou non, capturer une personne, c'est un crime.

 

Ce qui est certain, c'est qu'il existe des zones d'ombres et qu'on aimerait bien en savoir plus sur la ou les victime(s) possible voleuse(s). D'ailleurs la police dit toujours enquêter sur les motifs du kidnapping.

Pourquoi la famille paie aussi vite ?

Qu'est-ce que c'est que cette histoire de forcer quelqu'un à aller en boite ?

 

Que ce soit côté victime (possible voleuse) ou côté accusés, nous aimerions bien connaitre votre son de cloche. [email protected]

 

Pour finir, les Français sont tous égaux et quelque soit le nom des accusés ils sont tout aussi français que M Dupont et que M Martin.

 

imageproxy_php.jpg.db5b24699a40bd891eff4620027902f6.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×