Aller au contenu
BANGKOK 26 June 2019 20:56
Le Modérateur

"Il n'y a eu aucune rançon ou remboursement, pas un seul transfert d'argent" nous dit la sœur de l'un des 7 suspects.

Recommended Posts

Suite de cette affaire

En exclusivité pour Thaivisa en français, la sœur de l'un des suspects donne la version suivante des faits

1- Son frère n'a jamais maille eu à partir avec la police / justice en France. Il travaille dans une entreprise de transports et est donc tout à fait inséré. 

2- Il y avait 8 personnes dans la villa. 5 garçons et 3 filles. Plus des électrons libres qui passaient de temps en temps.

3- Deux des filles volaient de l'argent dans la villa et on a compris par la suite qu'elles avaient des antécédents dans ce domaine. Elles l'ont d'ailleurs avoué dans des vidéos en expliquant le modus operandi.

4- Lorsque les garçons ont découvert les vols, ils ont effectivement tabassé les 2 filles de manière inadmissible et le regrettent sans doute amèrement. Les vidéos sont, en effet, accablantes.

5- Le destin des 2 filles voleuses se séparent. La brune reste avec les garçons. La blonde part. Avant de partir, elle est libre dans la villa où se trouvent d'ailleurs toutes ses affaires. Elle peut parler tranquillement à sa mère au téléphone. Des vidéos en attestent. Difficile de parler de séquestration.

6- La blonde est effectivement allée à l'hôpital mais n'a rien de cassé. Ni le nez, ni rien d'autre.

7- La police vient une première fois à la villa, laisse les garçons en liberté mais garde leur moto en caution (ils avaient laissé leur passeport en caution pour les motos).

8- Le beau-frère de la blonde est procureur en France et il a donné des coups de téléphone "utiles" en France et en Thaïlande.

9- La police vient une deuxième fois à la villa et arrête tout le monde : les 5 garçons de la villa, la fille innocente et la fille brune qui est donc à la fois voleuse, victime du passage à tabac et en prison.

10- Le plus important : il n'y a eu aucun virement de fait depuis la France par la famille de la fille blonde ni par personne. Les polices françaises et thaïlandaises devraient facilement éclaircir ce point. Les garçons auraient fait une croix sur leur argent. A ce jour, ils n'ont pas été remboursés de ce qu'ils se sont fait voler.

11-  S'il n'y a pas eu extorsion de fonds, ne reste plus "que" coups et blessures dans le dossier. Quant à la notion de séquestration, c'est là que tout va se jouer.

 

 

Si la victime blonde veut donner sa propre version des faits, elle est la bienvenue. [email protected]

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×