Aller au contenu
BANGKOK 18 February 2019 05:31
Le Modérateur

"Je n'ai pas le temps d'interroger les 7 Français" dixit le chef de la police de Phuket

Recommended Posts

suite de cette affaire

 


Article du sérieux Phuket News


PHUKET: Les sept ressortissants français arrêtés pour avoir supposément extorqué 5 000 euros aux parents d'une touriste française âgée de 21 ans en envoyant une vidéo où l'on voit cette femme être molestée n'ont toujours pas été entendus par la police.

Les sept hommes ont été arrêtés mardi 6 mars dans une maison de location à Kamala. La victime aurait été enlevée de Patong dimanche matin (4 mars) et a été retenue en otage dans une maison de Chalong jusqu'à ce que ses parents versent Une rançon de 5 000 euros (environ 194 000 thb) plus tard le même jour.

La clé de la déclaration du gang français est que lors de l'interrogatoire initial par la police, ils ont accusé la "victime" de leur avoir volé 5 000 euros.

"Je ne connaitrai pas leurs déclarations jusqu'à ce que je leur parle. Je vais le faire cette semaine », a déclaré le lieutenant-colonel Kanan Somrak de la police de Chalong à The Phuket News hier (12 mars).

"Je dois parler à la victime [nom non publié] pour obtenir autant d'informations que possible avant qu'elle ne quitte la Thaïlande", a déclaré le Col Kanan.

"Je ne peux pas révéler les détails de sa déclaration pour le moment car certaines informations sont encore floues. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas claires et que je ne comprends pas.

"Quant à l'avancement de l'enquête, j'ai essayé d'y travailler autant que possible. Je suis très occupé sur d'autres affaires. ", a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, les sept ressortissants français restent en détention dans les cellules de la Cour provinciale de Phuket, a-t-il confirmé.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1028881-french-suspects-yet-to-give-statements-for-phuket-‘video-death-threat-ransom’/

 

 

Du non moins sérieux RFI et Arnaud Dubus

Thaïlande: Phuket, grande vie et délinquance pour 7 jeunes Français

Par Arnaud Dubus Publié le 12-03-2018 Modifié le 12-03-2018 à 13:59
mediaLa jeune Française a été kidnappée à la sortie d'une boîte de nuit de Phuket. Les ravisseurs ont tourné une vidéo pour réclamer une rançon. Getty Images

En Thaïlande, sur l’île de Phuket dans le sud, une affaire d’enlèvement contre rançon par des Français envers une Française a mobilisé la police thaïlandaise ces derniers jours. L’île de Phuket est devenue un des lieux favoris de voyage des jeunes des banlieues françaises, ce qui n’est pas sans poser de sérieux problèmes.

En Thaïlande, sur l'île de Phuket, sept jeunes Français de Villeneuve-la-Garenne ont kidnappé une jeune Française qu’ils accusaient de leur devoir 5 000 euros. Ils l’ont violemment frappée et ont filmé ce tabassage pour envoyer le clip à sa famille. Celle-ci, effrayée, a payé la rançon. Ces sept Français ont ensuite été arrêtés par la police thaïlandaise sur intervention de l’ambassade de France. Ils sont en détention et encourent une lourde peine de prison.

Un afflux de jeunes Français

Il y a un peu plus de cinq ans, de jeunes banlieusards ont commencé à s’enthousiasmer pour l’île de Phuket. Puis, un chanteur français de rap très connu, Seth Gueko, s’y est installé. Il a ouvert plusieurs Go-Go bars, ces bars où des jeunes thaïlandaises dansent en tenue légère sur le comptoir. Et ses chansons sur la vie facile à Phuket, avec les filles, la plage, la vie pas chère ont connu un succès retentissant au sein des banlieues. Cela a accentué la tendance.

Les jeunes des banlieues ont afflué, s’installant parfois sur l’île pour plusieurs mois dans l’année. Et bien sûr, il y a parfois des incidents. Ce sont le plus souvent des altercations avec les locaux. Il faut dire qu’un certain nombre de ces jeunes Français sont impliqués dans le trafic de drogue dans l’Hexagone, et c’est l’argent de ce trafic qui leur permet de mener la grande vie à Phuket.

Des incidents qui inquiètent les Thaïlandais

Il y a le fait que ces jeunes des banlieues dépensent beaucoup d’argent. Ils sont là pour flamber, pour s’amuser, pour boire et faire la fête. Et donc cela stimule l’économie locale. Certains, comme le rappeur Seth Gueko, se sont bien intégrés localement et disposent d’un solide réseau parmi les Thaïlandais.

Parallèlement, il y a une certaine méfiance de la part des Thaïlandais, vis-à-vis de ceux qu’ils appellent souvent les « French Arabic », à cause de ces incidents violents. Mais il est important de souligner que ces incidents ne concernent qu’une petite minorité des jeunes Français qui viennent à Phuket.

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20180312-thailande-phuket-delinquance-france-drogue

Correction d'un lecteur : Bonjour le Rappeur Seth Gueko n'a pas de gogo lady dans ses deux bars !

+++++++++++++++

 

Le fait que les 7 suspects n'ont toujours pas été réellement interrogés corrobore ce que nous a dit, à Thaivisa, la sœur de l'un d'entre eux. Ils ne savent toujours pas ce qui leur est reproché. Les deux points que conteste la famille sont

1- extorsion de fonds. La famille des suspects dit "Pas un € n'a été envoyé"

2- séquestration. La famille dit "la victime n'était pas retenue, elle pouvait partir quand elle le voulait."

Le fait que la police ne procède à aucun interrogatoire (ni de la victime, ni des suspects) prouve qu'elle est embarrassée. Habituellement, en 24 heures, une reconstitution a déjà eu lieu et les aveux signés.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×