Aller au contenu
BANGKOK 26 June 2019 21:50
Le Modérateur

"Big Brother" : les Chinois ayant une faible "note sociale" ne pourront plus prendre l'avion ni le train

Recommended Posts

Et comme la Chine est le modèle de l'Asie...

 

 

Le Social Credit System permet de récompenser les citoyens pour leurs comportements positifs et de les sanctionner pour les mauvais.

Par Virginie Ziliani

 
 

Utiliser des tickets expirés, fumer dans les trains ou diffuser de fausses informations sur le terrorisme sont désormais, en Chine, autant d'incivilités qui font baisser la "note sociale" ou le "crédit social" des citoyens. Des points perdus qui pourraient conduire à une interdiction de voyager en train et en avion, à partir du mois de mai, indique Reuters, le 16 mars.

L'initiative intervient dans le cadre du projet du président Xi Jinping de construire un Social Credit System (Système de crédit social) basé sur la doctrine du "jadis indigne de confiance, toujours limité". Une sorte de Big Brother futuriste, digne du dystopique "1984" de George Orwell, que la Chine utilise pour mesurer la "fiabilité" de ses habitants.  

 

Interdire l'accès au logement, ou aux crédits 

Le gouvernement chinois avait lancé ce projet de "crédit social" en 2014. Il fait aujourd'hui l'objet d'un test sur une base volontaire. A partir de 2020, le système de notation sera obligatoire pour les 1,3 milliard de Chinois.

Le système permet de récompenser les citoyens pour leurs comportements positifs et de les sanctionner pour les mauvais. La note est calculée en fonction des informations administratives de l'individu : diplômes, acquittement de taxes, des tickets de transport... et des infractions plus mineures.

Selon "The Sydney Morning Herald", un commerçant aurait ainsi perdu des points pour avoir laissé des vélos garés illégalement pendant 15 jours.

En plus des interdictions de voyager, les mauvaises notes peuvent coûter l'accès au logement, au crédit ou encore aux services d'Etat. 

"Ceux qui ont de faibles scores seront confrontés à des obstacles dans tout, de l'obtention d'emplois à placer leurs enfants dans les écoles désirées. Nous ne savons pas exactement qui va gérer le système, comment nous pourrons contester les scores, ou même si le système est légal", dénonçait Maya Wang de l'ONG Human Rights Watch.

S'il vient à peine d'être rendu public, ce système aurait été utilisé depuis des années pour interdire à des citoyens de prendre l'avion. Selon Reuters, début 2017, la Cour populaire suprême du pays avait ainsi déclaré lors d'une conférence de presse que plus de 6 millions de Chinois avaient déjà été privés de vols en raison de leurs mauvais comportements sociaux.

Ce n'était donc qu'un début...

 

https://www.nouvelobs.com/monde/20180319.OBS3836/big-brother-les-chinois-ayant-une-faible-note-sociale-ne-pourront-plus-prendre-l-avion-ni-le-train.html

 

16467822.jpg.7c2301b117419879d744358178d7131f.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×