Le Modérateur

L'eau du robinet est potable à Bangkok

1 message dans ce sujet

Dans "la" série en vogue, Le personnage bien connu de Karakade a commandé un entonnoir d’argile à des artisans chinois, l’a rempli de tissu, de charbon, de sable et de pierres avant de le descendre dans un klong pollué. Pour l’émerveillement des spectateurs, l’eau en est sortie claire.

Cette scène récente du feuilleton historique « Bupphesaniwat » d’une femme moderne qui voyage à Ayutthaya en 1682 -, a donné aux Thaïs l’occasion de discuter de la qualité de l’eau et des filtres.

Un scientifique de la Métropolitaine des Eaux a récemment fait paraître une étude sur les eaux de consommation et montre qu’il est tout à fait sécuritaire de boire l’eau de Bangkok - parfois plus pure que l’eau filtrée.

« Beaucoup de gens ne croient pas au caractère potable de l’eau de la ville, mais elle n’est pas différente des autres eaux, avoue Auttapol Kardach du département de la qualité des eaux.

L’étude a recueilli 2 354 échantillons d’eau entre octobre 2011 et septembre 2016 au robinet dans des habitations de Bangkok, Nonthaburi et Samut Prakan.  Elle est potable.

En revanche, si on utilise des filtres, une maintenance inappropriée peut contaminer l’eau. Des filtres qui n’ont pas été nettoyés peuvent avoir un effet négatif sur l'eau du robinet.

 

Le préjugé sur l’état des eaux a sa source dans les inondations de 2011 et l’idée que les tuyaux de la capitale ne sont pas propres. Or, si les tuyaux fuient, l'eau potable sort du système qui est en vase clos. De l'eau impropre n'entre pas dans le système. De toute façon, il y a la chlorine qui tue les bactéries. Et la ville entretient constamment son système de tuyauterie.

L’étude montre qu’il y a plus de probabilité de trouver les colibacilles dans les réservoirs de stockage que dans l’eau du robinet. L'eau filtrée par des appareils achetés dans le commerce se situe entre les deux. L'eau la plus pure est celle qui sort du robinet.

La Métropolitaine utilise 0,2 mm de chlorine par litre d’eau pour tuer les bactéries, c’est la norme de l’Organisation mondiale de la santé. Certaines zones en ont moins.

« Si vous ouvrez le robinet et que l’eau est claire et sent la chlorine, elle est certainement potable.  Vous pouvez à la rigueur, si vous n’aimez pas le goût de la chlorine, la laisser s’évaporer et boire ensuite l’eau. On peut aussi acheter des tests pour vérifier.

 

Une carte en temps-réel, sur internet,  est aussi mise à jour pour contrôler le niveau de propreté des eaux. http://twqonline.mwa.co.th/map.php?type=con

 

L’étude ne s’applique pas aux provinces qui ne sont pas sous l’autorité de la Métropolitaine des eaux.

http://www.khaosodenglish.com/featured/2018/03/20/bangkok-metro-tap-water-safe-to-drink-scientists/

 

waterkade-1024x575.thumb.jpg.c78bc956863df5b3db6fdcd4f190e313.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 08 décembre 2022 08:57
Sponsors