Le Modérateur

Vous allez devoir ré-enregistrer votre carte SIM auprès de votre opérateur

1 message dans ce sujet

La Commission nationale de la radiodiffusion et des télécommunications (NBTC) a déclaré aux opérateurs de téléphonie mobile thaïlandais qu'ils devaient réenregistrer les cartes SIM de tous leurs clients.

La Thaïlande a introduit l'enregistrement obligatoire de la carte SIM en 2015.

Cette exigence signifie que toute personne achetant une nouvelle carte SIM devait présenter une pièce d'identité sous la forme d'une carte d'identité ou d'un passeport au point de vente.

Les clients étaient tenus de fournir leurs coordonnées à leur opérateur de réseau qui les enregistrait ensuite auprès du NBTC.

L'enregistrement obligatoire de la carte SIM a ensuite été complexifié et, depuis le 1er janvier 2018, tous les utilisateurs mobiles en Thaïlande seraient tenus de soumettre des données biométriques sous la forme d'empreintes digitales et de scanners faciaux.

À l'origine, les opérateurs mobiles et tous ceux qui vendaient des cartes SIM avaient jusqu'au 1er février 2018 pour installer l'équipement nécessaire, enregistrer les données biométriques et former le personnel à leur utilisation.

Les fonctionnaires ont déclaré que seuls les Thaïlandais seraient tenus de soumettre des données biométriques lors de l'enregistrement d'une carte SIM. Cependant, il a été rapporté plus tard que les étrangers devraient se plier à la même exigence une fois que les détaillants dans les régions touristiques de Thaïlande auront installé des scanners de passeports électroniques.

Mais maintenant le NBTC annonce que des changements doivent être apportés à la façon dont les cartes SIM des utilisateurs de téléphones mobiles en Thaïlande sont enregistrées.

Le problème est de savoir qui a enregistré la carte SIM et qui l'utilise réellement.

Dans une entreprise par exemple, une personne peut avoir enregistré plusieurs cartes SIM à la fois, mais cette personne n'utilise pas nécessairement les cartes SIM. De même, un parent qui enregistre une carte SIM pour son enfant ou quelqu'un qui s'inscrit pour un membre de la famille peut ne pas être la personne qui utilise la carte SIM.

Le NBTC a dit aux opérateurs que les détails de la carte SIM doivent maintenant être enregistrés dans deux colonnes: "enregistrée par" et "utilisée par". Avec effet rétroactif depuis l’apparition du mobile en Thaïlande dans les années 90.

"Enregistrée par" donnera les coordonnées de la personne qui possède les cartes SIM, tandis que la personne qui utilise réellement la carte SIM sera notée dans "utilisée par". On ne sait comment ceci pourra être contrôlé.

Si le NBTC reçoit l'approbation du gouvernement, les opérateurs de téléphonie mobile n'auront que 180 jours pour réenregistrer chacun de leurs millions de clients.

Les représentants d'AIS, True Move et DTAC ont été informés des exigences proposées lors d'une réunion plus tôt cette semaine.

Étaient également présents des représentants du Ministère thaïlandais de l'économie numérique et de la Banque de Thaïlande, ainsi que des banques commerciales thaïlandaises.

Les opérateurs mobiles thaïlandais se sont déclarés contre les propositions, arguant qu'elles étaient peu pratiques et coûteuses : comment réenregistrer des dizaines de millions de cartes SIM ? Plus de 100 millions de cartes SIM sont en circulation dans le pays.

C'est dans l'intérêt de la sécurité nationale, ont déclaré les fonctionnaires. Cela aidera également à lutter contre la fraude, car de plus en plus de Thaïlandais se tournent vers les services bancaires mobiles.

Une autre réunion aura lieu avant le 1er mai, au cours de laquelle les opérateurs de téléphonie mobile seront informés de la nécessité d'un réenregistrement obligatoire.

https://tech.thaivisa.com/thailands-telecoms-regulator-wants-sim-cards-thailand-re-registered/27904/

prepaid-sim-cards-700x336.jpg.dbc0b0899a4f6dbb409e0d3711cabbbb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 octobre 2020 09:11
Sponsors