Le Modérateur

Ce qui devait arriver arriva : sans plus aucun sauveteur à Phuket, un Chinois se noie

1 message dans ce sujet

Le touriste, Teng Yiding, 64 ans, originaire de la province du Liaoning, au nord-est de la Chine, à la frontière de la Corée du Nord, a été retiré inanimé de l'eau juste après 11h du matin ce mercredi.

Un officier du département incendie et sauvetage de la municipalité de Patong sur les lieux, qui a demandé à ne pas être nommé, a déclaré à The Phuket News qu'il avait été informé de l'accident par la police de Patong à 11h15.

Le personnel du service d'incendie et de secours de la municipalité de Patong et les secouristes de la Fondation Kusoldharm se sont rapidement rendus sur les lieux.

"Quand nous sommes arrivés, un 'sauveteur' (sic) essayait de ranimer l'homme. Il administrait une RCR (réanimation cardiopulmonaire), mais l'état du Chinois était toujours très préoccupant et son pouls très faible ", a déclaré le responsable du sauvetage de la municipalité.

"Nous l'avons emmené hors de la plage le plus vite possible et l'avons dirigé vers l'hôpital de Patong", a-t-il ajouté.

"Sa famille est à l'hôpital de Patong maintenant. La police de Patong enquête sur ce qui a causé l'accident ", a déclaré le responsable du sauvetage de la municipalité.

Le responsable du sauvetage de la municipalité a confirmé plus tard à The Phuket News que le «sauveteur» de service était en fait un ancien sauveteur qualifié de Phuket qui patrouillait toujours gratuitement à Patong Beach en tant que bénévole.

La mort du touriste M. Teng, devant son épouse, Wang Enmei, alors qu'il est en vacances à Phuket, survient au milieu d'un fiasco d'autant plus embarrassant maintenant qu'il y a mort d'homme. Les autorités de Phuket étant incapables d'organiser des équipes de sauveteurs qualifiés patrouillant sur les plages.

Aux dernières nouvelles, l'entreprise qui a gagné le contrat de 13 millions de bahts pour fournir des sauveteurs à Phuket - LP Laikhum Co Ltd, basée à Bangkok - n'a pas encore confirmé publiquement qu'au moins l'un de ses sauveteurs est présent sur les plages de Phuket.

Selon le contrat, discrètement offert et attribué en Février, LP Laikhum était obligé de fournir des sauveteurs sur les plages de Phuket le 1er mars.

Par ailleurs, le vice-gouverneur de Phuket, Thawornwat Khongkaew, a déclaré au journal The Phuket News lundi 2 avril: "Leur première apparition aura lieu le 5 avril quand les sauveteurs de LP Laikhum se déploieront sur Surin Beach pour montrer au gouverneur qu'ils sont prêts à commencer à travailler." 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1032185-with-no-phuket-lifeguards-on-patrol-chinese-tourist-drowns-at-patong/

Pour résumer les nombreux épisodes précédents.

Les plages de Phuket sont dangereuses : c'est l'océan Indien et non le lac Léman.

Le gouverneur n'a plus voulu payer les sauveteurs qui faisaient un travail sérieux. Il a voulu trouver une solution alternative et a demandé, en attendant, à l'armée, aux municipalités, aux hôtels, donc des personnes qui n'avaient pas été formées pour cela de faire le travail gratuitement. Cela ne pouvait pas fonctionner.

Le gouverneur a signé un contrat en catimini avec une entreprise de communication de Bangkok qui ne connait ni Phuket ni le sauvetage. Contrat qui commençait le 1er mars. A cette date, comme rien ne se passait, l'armée s'est fâchée et à dit à toutes les personnes qui assuraient la sécurité tant bien que mal, en attendant et bénévolement, de se retirer.

Certains bénévoles n'ont pas voulu totalement abandonner les baigneurs à leur tristes sorts comme celui qui est mentionné ici mais l'intéressé, trop esseulé, devait se trouver beaucoup trop loin du lieu du drame pour sauver le Chinois. De toute façon, il n'était pas un sauveteur officiel puisque ceux qui devaient être présents depuis le 1er mars n'ont pas encore montré le bout de leur nez.

 

ce matin

imageproxy_php.jpg.aebb0528904f5565ee943704a18226c6.jpg

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 12 décembre 2019 17:59
Sponsors