Aller au contenu
BANGKOK 13 November 2019 14:07
Le Modérateur

Les hôteliers préfèrent finalement les touristes chinois aux occidentaux

Recommended Posts

Cet article qui prend le lectorat à rebrousse poil a été rédigé par Dan C., le patron du groupe dont fait partie Thaivisa. Il ne lance pas ses arguments à la légère. Il corrobore ce qu'indiquent les statistiques gouvernementales "un touriste chinois dépense plus par jour qu'un occidental". D'ailleurs, qui passe des heures sur Internet pour trouver un hôtel à moins de 1000 thb (voire 600 thb) ? Les occidentaux.

 

Si vous habitez une région touristique de Thaïlande vous ne pouvez pas ne pas vous rendre compte de l’afflux de touristes chinois en groupe ou individuel.

Environ 10 millions ont visité la Thaïlande en 2017 et on prévoit qu’on dépassera les 13 millions l’an prochain. En tout et pour tout 10% des Chinois visitent la Thaïlande sur les 135 millions qui ont voyagé à l'étranger en 2017. Ceci dit, seulement 5% des Chinois possèdent un passeport.  Le nombre de Chinois sera de plus en plus important en Thaïlande. Alors que les occidentaux n'ont pas cette marge de progression.

 

D’après certains contacts récents avec le TAT (Tourism Authorities of Thailand), des gouverneurs et des hôteliers, il faut reconnaître le point de vue fréquent chez les expats. Selon cette idée, les Chinois ne feraient rien d’autre que ralentir le trafic avec leurs cars, n’apportant pas beaucoup d’argent dans l’économie locale en raison des agents de voyage qui contrôlent leur moindre déplacement. Puis surtout, leur vulgarité et leur comportement ravageur inquiéteraient les hôtels qu’ils ruineraient au détriment des touristes d'autres nationalités y résidant.

Eh bien, il s’avère que ce n’est pas tout à fait juste.

La Thaïlande est prête à tourner le dos aux Occidentaux pour les faire passer après les Chinois et, ensuite, les Indiens. Les hôteliers préfèrent les Chinois aux Occidentaux.

Si on n’y croit pas, voici des faits. Cette année, la Global International Travel a tenu son congrès à Berlin. Un consensus s'est dégagé pour dire que les Chinois entretiennent de l’accroissement du tourisme mondial. La demande est telle en Thaïlande que les hôteliers peuvent désormais choisir qui ils veulent dans leurs hôtels. Note : les hôteliers sont frustrés de ce que le tarif des chambres à Bangkok est plus bas que dans les autres pays asiatiques voisins ; on doit donc élever ces prix.

 

Les hôteliers du pays sont d’accord pour avouer qu’ils préfèrent les voyageurs chinois. Ils voient les Occidentaux comme des râleurs sur toutes choses et cela se termine souvent par un rabais sur le prix des chambres (les Français sont particulièrement réputés pour leur radinerie). De plus, dans le cas des Occidentaux, le mode de paiement (par cartes) fait qu’on ne voit pas l’argent rentrer avant un mois. Pour les touristes chinois, les agences paient immédiatement rubis sur l’ongle et ils paient plus que les tarifs exigés pour les Occidentaux.

Les hôteliers savent aussi que le tourisme chinois est appelé à se  développer, pourquoi alors ne pas s’aligner sur ce marché. Les hôteliers sont morts de rire, c’est un scénario parfait pour eux. L’occupation est élevée à Bangkok et il devient difficile de réserver une chambre individuellement.

Les expats sans exception croient que les Chinois ne dépensent pas dans l’économie locale. Or, ce n’est pas vrai. On a interrogé un hôtelier de Pattaya cette fois. Il a expliqué que les Occidentaux ne sont pas portés à visiter les sites touristiques en Thaïlande alors que les Chinois se précipitent sur cinq attractions : des Jardins Nong Nooch au spectacle du Tiffany.  Nous constatons cependant que là où les Chinois investissent le moins, c’est dans les bars – mais ils vont bientôt le faire. Le problème est le déclin du tourisme occidental et des expats dans les principales régions touristiques. Cela n’a rien à voir avec les Chinois.

La réalité est que nous Occidentaux n’acceptons pas que les choses soient en train de changer et que nous ne formons plus le groupe le plus important pour l’ensemble du pays. Il faut y faire face, nous ne sommes plus rien devant les Chinois et les Indiens, qui continueront de battre de nouveaux records d'arrivées en Thaïlande.
Nous râlons sur tout, et l’ironie est que cela résulte en ce que les hôteliers reçoivent des Chinois plus volontiers que des Occidentaux.

 

https://danaboutthailand.com/2018/04/04/thailand-and-hoteliers-want-the-chinese-over-western-tourist/

 

chinese-tourists-thailand.jpg.63925d18499978d826d592305734df2b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×