Aller au contenu
BANGKOK 21 April 2019 09:46
Le Modérateur

Il est plus facile de faire des affaires en Thaïlande qu'en France, d'après la Banque Mondiale

Recommended Posts

Doing Business 2018: Réformer pour créer des emplois est une publication phare du Groupe de la Banque Mondiale et est la 15ème d’une série de rapports annuels mesurant les régulations favorables et défavorables à l’activité commerciale. Doing Business présente des indicateurs quantitatifs sur la réglementation des affaires ainsi que sur la protection des droits de propriété de 190 économies – de l’Afghanistan au Zimbabwe -  au fil du temps.

Doing Business mesure les réglementations concernant 11 domaines du cycle de vie d’une entreprise. Dix de ces domaines sont inclus dans le classement de cette année sur la facilité à faire des affaires : création d'entreprise, l'obtention d'un permis de construire, raccordement à l'électricité, transfert de propriété, obtention de prêts, protection des investisseurs minoritaires, paiement des impôts, commerce transfrontalier, exécution des contrats et règlement de l’insolvabilité. Doing Business mesure également la réglementation du marché du travail, ce qui n'est pas inclus dans le classement de cette année.

Les données de Doing Business 2018 sont mises à jour en date du 1er Juin 2017. Les indicateurs sont utilisés pour analyser les résultats économiques et identifier les meilleures réformes de la réglementation des affaires, en fonction de l’endroit et de l’objectif.

 

Conclusions principales :

 

 

  • Doing Business 2018: Réformer pour créer des emplois constate que les entrepreneurs de 119 économies ont vu une amélioration de leur cadre réglementaire local l'année passée. Entre Juin 2016 et Juin 2017, le rapport, qui mesure 190 économies dans le monde, a répertorié 264 réformes affectant l’environnement des affaires. Parmi les réformes visant à réduire la complexité et le coût affectant l’environnement des affaires, celles concernant la création d’entreprises et l'obtention des prêts sont les plus fréquentes en 2016/17. La deuxième réforme la plus commune était celle de l'indicateur commerce transfrontalier. Lire plus sur les réformes (en anglais).
  • Brunei Darussalam, la Thaïlande, le Malawi, le Kosovo, l'Inde, l’Ouzbékistan, la Zambie, le Nigéria, Djibouti et le Salvador font partie des économies qui se sont le plus améliorées en 2016/2017 dans les domaines couverts par Doing Business. Ensemble, ces 10 meilleurs pays réformateurs ont mis en œuvre un total de 53 réformes facilitant la pratique des affaires.
  • Dans toutes les régions, les économies mettent en œuvre des réformes facilitant le processus des affaires. Néanmoins, l'Europe et l'Asie centrale continue d'être la région avec le plus grand nombre d’économies mettant en œuvre au moins une réforme - 79% des économies de la région ont mis en place au moins une réforme affectant la réglementation des affaires, suivi par l'Asie du Sud et l'Afrique subsaharienne.
  • Le rapport présente quatre études de cas dans les domaines suivants : la création d’entreprise, l’obtention d’un permis de construire, le transfert de propriété et le règlement de l’insolvabilité ainsi qu’un annexe sur les réglementations sur le marché de l’emploi. Voir toutes les études de cas (en anglais).

http://francais.doingbusiness.org/reports/global-reports/doing-business-2018

le rapport est ici DB2018-Full-Report.pdf

5ad5b6f3f2ea3_Capturedcran2018-04-1715_51_44.thumb.png.399d95c991e600df62ad283b22c0aea4.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×