Le Modérateur

Mandat d'arrêt contre le lanceur d'alerte britannique

1 message dans ce sujet

Suite des très nombreuses affaires contre Andy Hall

 

 

Le tribunal correctionnel de BANGKOK SUD a émis un mandat d'arrêt contre le défenseur des droits de l'homme Andy Hall, mardi, après qu'il ne s'est pas présenté à la cour.
 

Le mandat d’arrêt vise à faire en sorte qu'il se présente devant le tribunal pour connaître le verdict de la Cour d'appel concernant plusieurs appels interjetés contre une condamnation prononcée le 20 septembre 2016.

Hall fut alors condamné à quatre ans d'emprisonnement (réduit d'un an et suspendu pour deux ans) et condamné à une amende de 200 000 Bt (ramenée à 150 000 Bt) après avoir été reconnu coupable de diffamation criminelle et de délit informatique. La condamnation est liée à une plainte déposée par une société d'ananas thaïlandais, Natural Fruit Company, en 2013.

Hall a dénoncé, avec d'autres et de nombreux journalistes enquêteurs du monde entier, l'esclavage dont sont victimes les travailleurs migrants. Dossiers largement documentés et reconnus par l'Union Européenne, par exemple.

Le procès est lié aux entretiens de Hall avec des travailleurs pour un rapport Finnwatch, publié en 2013. Les migrants interrogés ont prétendu être victimes d'abus au travail qui, lorsqu'ils ont été publiés par Finnwatch, ont abouti à une action en justice de Natural Fruit.

Finnwatch est une organisation non gouvernementale axée sur l'éthique des entreprises.

Au cas où Hall ne se présenterait pas à la Cour pénale de Bangkok Sud le 31 mai, le verdict de la Cour d'appel pourrait être lu in absentia.

"Nous gardons l'espoir que la Cour d'appel acquittera Andy de toutes ces accusations. Les accusations portées contre lui découlent de son travail légitime en tant que défenseur des droits de l'homme et militant des droits des travailleurs migrants. Il n'est pas un criminel ", a déclaré Sonja Vartiala, directeur exécutif de Finnwatch.

Hall n'est plus résident en Thaïlande et on imagine qu'il n'y remettra pas les pieds. Il a déclaré qu'il n'avait pas été officiellement convoqué pour assister à la session de la Cour mardi.

Hall a quitté la Thaïlande car il est "harcelé judiciairement" de manière insupportable par divers autres conglomérats locaux comme l'élevage de poulets, Thammakaset Company Ltd, en novembre 2016. Toujours pour la même raison : les entreprises se prétendent diffamées par les affirmations de M Hall.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1035244-thai-court-issues-arrest-warrant-for-human-rights-activist-andy-hall/

 

imageproxy_php.jpg.417d0b52ff3801d92f2da0f7aaafcb32.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 25 juin 2022 20:39
Sponsors