Aller au contenu
BANGKOK 20 June 2019 09:55
Le Modérateur

Plus grosse manifestation depuis le coup d'état à Chiang Mai autour d'un scandale immobilier et écologique

Recommended Posts

Les manifestants pour l'environnement thaïlandais organisent la plus grande manifestation depuis le coup d'état

BANGKOK (Reuters) - Plus de mille personnes se sont rassemblées dimanche dans la ville de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, pour protester contre la construction d'un complexe résidentiel de luxe sur des terres boisées, il s'agit de la plus importante manifestation "sous la junte".

La junte a imposé l'interdiction des rassemblements publics de plus de cinq personnes et a largement freiné la liberté d'expression par le biais de diverses ordonnances et utilisé la force militaire et policière pour bloquer les rassemblements publics.

Des photos aériennes du projet de logement pour les juges, diffusées sur les réseaux sociaux au cours des derniers mois, montrent la construction des résidences de luxe sur les contreforts boisés de la montagne Doi Suthep de Chiang Mai, suscitant la colère des citoyens.

La police a estimé que plus d'un millier de personnes avaient pris part à la manifestation dimanche qui, selon elle, s'est déroulée de manière ordonnée.

"Environ 1 250 personnes ont pris part à la manifestation", a déclaré à Reuters le colonel Paisan, commandant adjoint de la police de Chiang Mai.

"Les manifestants se sont concentrés sur les questions environnementales et non politiques, et ils ont nettoyé la rue après", a déclaré Paisan. Il a dit que les organisateurs avaient fait une demande en bonne et due forme pour la réunion et que la protestation avait été autorisée.

Les manifestants, dont beaucoup portaient des rubans verts, ont demandé au gouvernement de démolir les nouveaux bâtiments qui empiètent sur la montagne Doi Suthep, affirmant que le gouvernement doit s'y conformer dans les sept jours ou faire face à davantage de protestations.

Les fonctionnaires ont défendu le projet, soulignant que la construction était légale et sur des terres appartenant à l'Etat qui n'empiètent pas sur le parc national qui couvre la montagne.

Les fonctionnaires ont également déclaré que les manifestants pourraient faire l'objet de poursuites judiciaires si les logements sont démolis et que les maisons devraient être utilisées pendant 10 ans avant que le public puisse réévaluer tout impact environnemental.

La construction a commencé en 2015 et a rencontré l'opposition des groupes environnementaux locaux qui considèrent la montagne comme sacrée pour Chiang Mai et comme un «poumon naturel» pour la plus grande ville du nord.

Le gouvernement militaire, qui a promis de tenir des élections l'année prochaine, fait face à un nombre croissant de manifestations publiques ces derniers mois, dont une manifestation pro-démocratique à Bangkok le mois dernier demandant aux militaires de retirer leur soutien à la junte au pouvoir.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1035878-mass-rally-planned-against-doi-suthep-judges’-residences/?tab=comments#comment-12938936

 

31494447_379958919079210_3250897949349117952_n.jpg.07c79fa9b99b09500fbc338c3a1448ba.jpg.89114490a6538641867db57e845fc9b9.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×