Aller au contenu
BANGKOK 22 January 2019 17:17
Le Modérateur

Le Norvégien mordu par un requin loue la gentillesse des Thaïlandais et accuse son assurance

Recommended Posts

suite de cette histoire

 

 

Thaivisa a contacté le Norvégien qui a été attaqué par un requin bouledogue au large de la plage de Sai Noi, Hua Hin, le mois dernier.

Werner Danielsen, 54 ans, a raconté comment sa compagnie d'assurance lui avait promis qu'elle paierait quatre jours avant de changer d'avis alors que la facture à l'hôpital s'élevait déjà à 300 000 bahts (4 jours au Bangkok Hospital).

Mais Werner n'a eu que des éloges pour les Thaïlandais qui l'ont aidé, les médecins et les autorités.

Werner parlait jeudi soir de Khon Kaen où il se remet encore de son épreuve après la morsure de sa jambe gauche le 15 avril.

Il a quitté l'hôpital de Khon Kaen il y a trois jours, mais doit toujours se faire nettoyer la plaie tous les deux ou trois jours afin d'éviter toute infection.

Il a dit qu'il était avec quelques enfants à la plage et est allé sur les rochers. Il a ensuite sauté et nagé à environ 100 mètres au large quand il a senti quelque chose lui mordre la jambe trois fois.

Il n'a pas vu ce qui l'a attaqué dans l'eau trouble, mais il a réussi à se revenir sur la rive où les Thaïlandais l'ont emmené à l'hôpital.

Il a dit qu'il était conscient qu'un hôpital cher à Hua Hin lui coûterait beaucoup d'argent et était prêt à aller dans un hôpital moins cher si nécessaire.

Mais après que sa compagnie d'assurance lui a promis au téléphone que tout allait bien, il a décidé d'aller au Bangkok Hospital de Hua Hin.

Il a décrit le traitement et les médecins et les infirmières comme excellents, mais quatre jours plus tard, sa compagnie d'assurance a repris contact et a déclaré ne pas couvrir la facture.

Il a été rapporté dans les médias thaïlandais qu'il était parti trop longtemps de Norvège et que la politique avait expiré.

"Je ne serais pas allé dans cet hôpital si j'avais su," il a dit avec résignation.

Il espère maintenant que les efforts du vice-gouverneur de Prajuab Khirikhan pourront lui apporter une aide financière.

Werner, qui dirige une maison pour les enfants fugueurs en Norvège, n'est pas amer de son expérience et est résigné quant à une possible aide financière.

Il a félicité les Thaïlandais qui l'ont aidé à la plage et les autorités thaïlandaises pour leurs actions en ajoutant: "Je ne suis pas le genre de personne qui critique la Thaïlande".

Il a dit que sa petite amie Amonrat Phaengnga, 43 ans, avait été très efficace pour lui.

Le couple n'est pas réellement marié, mais Werner a dit qu'il se considère marié dans son cœur.

Amonrat vit à Khon Kaen, où elle s'occupe des membres de sa famille, préférant ne pas vivre avec Werner en Norvège. Mais il fait des visites en Thaïlande aussi régulièrement que possible.

Il a dit que son visa avait été prolongé et qu'il devrait partir avant le 16 juin, ce qui lui donnerait amplement le temps de se remettre de son épreuve qui a fait les Unes en Thaïlande pendant plusieurs semaines.

Des panneaux ont été érigés à Sai Noi Beach alors que les autorités réfléchissent aux mesures à prendre.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1036573-thaivisa-exclusive-hua-hin-shark-attack-victim-said-insurance-gave-him-the-green-light-to-go-to-expensive-hospital/

 

ct_20180502041711612.jpg.6f6596226c6f58b6c64abbe2628a411e.jpg.c514b14783a219342628e465bd95ed3c.jpg

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×