Aller au contenu
BANGKOK 21 September 2019 23:09
Le Modérateur

Un jeune Strasbourgeois tué d'un coup de couteau à Bangkok, vidéo

Recommended Posts

Cette affaire vue de France

 

Originaire de Strasbourg et amoureux de la Thaïlande, Léo Le Gratiet est décédé jeudi à Bangkok, tué d'un coup de couteau. Son meurtrier présumé a été interpellé.

Léo Le Gratiet, sur sa photo de profil Facebook. Le cliché date de quelques semaines. Léo Le Gratiet, sur sa photo de profil Facebook. Le cliché date de quelques semaines.
 

Le drame s'est déroulé devant le Flapping Duck, la guesthouse où séjournait Léo Le Gratiet, qui connaissait bien l'établissement.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 3h du matin, au cœur de Bangkok, la capitale thaïlandaise. Léo Le Gratiet, 23 ans et originaire de Strasbourg, a été frappé d'un coup de couteau à la poitrine devant la guesthouse où il séjournait depuis cinq jours.

Le jeune homme s'était interposé dans une altercation

La mère de la victime, qui habite dans le quartier de Neudorf à Strasbourg, parle d'un drame qui aurait "très bien pu se passer n'importe où ailleurs". Le directeur de la guesthouse et l'ambassade de France en Thaïlande lui ont expliqué que Léo avait tenté de s'interposer pour séparer un Britannique et un Thaïlandais qui se battaient, sur fond d'alcool, pour un motif particulièrement futile: le premier se serait "moqué" du second parce qu'il urinait dans un canal.

"Le Thaïlandais a mal pris la plaisanterie, expose la mère de Léo Le Gratiet. Le ton est monté et plusieurs personnes sont intervenues pour les séparer, dont Léo. Le Thaï est parti, et il est revenu avec un couteau." Il a alors frappé le jeune Français au torse. Léo Le Gratiet est décédé sur place, malgré l'intervention des témoins et des secours.

La presse locale a publié des articles sur ce crime, notamment The Pattaya News, qui précise que le Français était en train de lire lorsqu'il a voulu calmer la tension entre les deux hommes et qu'il n'était pas alcoolisé, contrairement à eux.

Le meurtrier présumé serait un tatoueur local voyageant régulièrement entre la Thaïlande et la Suisse, selon le Bangkok Post (qui donne une version des faits en anglais légèrement différente). Seree "Pae" Rodkiang, âgé de 35 ans, a reconnu les faits. Il était jusque-là inconnu de la justice.

Un "amoureux de la Thaïlande"

La gérante de la guesthouse qui accueillait Léo Le Gratiet évoque dans l'article ce jeune Français comme un ancien étudiant à l'étranger "amoureux de la Thaïlande", un pays où il se rendait régulièrement. Sa mère confirme que le jeune homme, qui venait de terminer ses études supérieures à Maastricht, aux Pays-Bas, avait une très grande affection pour ce pays et pour sa culture, qu'il avait découverts adolescent en y séjournant durant un an.

Les DNA lui avaient d'ailleurs consacré un article en janvier 2011, juste avant ce voyage qui devait initialement l'emmener au Japon. Elève de seconde européenne au lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg, il parlait alors de sa passion pour les mangas et de son apprentissage du japonais: "C'est comme la Lune, c'est une autre planète", disait-il.

Mais la catastrophe de Fukushima l'avait empêché de rejoindre le pays du Soleil levant. Il avait alors, avec l'association qui organisait le voyage, opté pour la Thaïlande. Il en était tombé amoureux et il en parlait même la langue. "Il y était revenu pour apprendre à lire et à écrire en thaï", explique sa mère, précisant que ce grand voyageur venait de passer les six derniers mois en Inde, auprès de son amie.

"C'était son pays de cœur", ajoute-t-elle. La famille partira demain pour se rendre sur place. Léo Le Gratiet, qui était né à Paris, devrait être incinéré en Thaïlande.

En 2013, Léo Le Gratiet livrait un témoignage sur son expérience thaïlandaise à l'association AFS qui avait organisé le voyage. Une courte vidéo dans laquelle il dit être "tombé amoureux" de ce pays.

 

 

 

https://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2018/05/05/un-jeune-passionne-d-asie-tue-en-thailande

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×