Aller au contenu
BANGKOK 17 September 2019 15:57
Le Modérateur

La maman des enfants de M. Borel utilisait l'argent destiné aux enfants pour s'acheter du yaba

Recommended Posts

suite de ce drame

 

Exclusivité Thaivisa en français

 

Le meilleur ami du père suisse dont le fils est mort après une chute d'un balcon à Bangkok assure que les dons destinés à aider les enfants survivants de la tragédie ont fini par être dépensés par la mère et les grands-parents.

Thaivisa a été informé que l'argent remis par les Thaïlandais au temple où Alex Borel, 5 ans, a été incinéré mercredi, a servi à acheter de nouvelles coiffures et des vêtements de fantaisie.

Le grand-père a même une nouvelle moto 250cc, a-t-on dit.

Mais les enfants ne recevront rien car la maman achète du yaba avec l'argent qu'elle reçoit.

Les quatre enfants de Marcel Borel sont tombés d'une plate-forme attachée au balcon de l'appartement du quatrième étage, Ramkhamhaeng Soi 34 au début de la semaine dernière.

La tragédie s'est produite la nuit quand la mère était au travail et les grands-parents étaient dans une autre pièce au premier étage après les avoir mis au lit pour la nuit. Trois enfants âgés de 11, 10 et 7 ans sont toujours hospitalisés dans un état grave.

Alex a été incinéré dans un temple de Bangkapi en milieu de semaine.

Thaivisa a été contacté par une personne qui a demandé à ne pas être nommée qui a dit qu'il était le meilleur ami de Marcel Borel.

Mis à part les allégations au sujet de l'utilisation inappropriée de dons du public après que l'affaire a été sous les projecteurs dans le pays, d'autres allégations ont été formulées au sujet de l'affaire.

Notre informateur a déclaré que M. Borel avait bien obtenu le droit de visite du tribunal, mais que la mère a refusé de l'honorer et a déménagé, ce qui a rendu difficile la visite du père.

Borel et ses amis ont retrouvé les enfants grâce à leur école, mais l’ainée avait peur ajoutant que si sa mère ou la grand mère savaient qu'elle avait parlé au papa, ces femmes seraient très en colère.

 

L'ainée a souvent été obligée de s'occuper des plus petits quand les enfants étaient laissés seuls.

 

Marcel a du faire constater par la police trois fois que la mère ne lui laissait ni droit de visite ni droit de garde et a déposé plainte.

Un rapport de police a été établi au sujet du refus d'accès et le père était en train d'essayer d'obtenir la garde à 100%. Cette bataille quant à la garde a été retardée lorsque M. Borel a dû se rendre en Espagne pour le décès de sa mère.

L'ambassade de Suisse a été contactée, mais était largement impuissante à intervenir sur la question de la garde.

Il semblerait que la mère a fait la prison pour Ya Ba (amphétamines), le grand-père est un alcoolique et la grand-mère joue à des jeux d'argent. Aucune de ces allégations n'a pu être vérifiée.

L'ami en contact avec Thaivisa ajoute :

"Alors que le père était en larmes à l'enterrement, la mère et les grands-parents recevaient des cadeaux.

"Ils ne s'intéressent qu'à l'argent".

"Nombreux sont les Thaïlandais qui nous soutiennent et les autorités ont promis de s’intéresser au cas de la garde des enfants survivants."

 

 

 

tvn_logo.jpg

-- © Copyright Thai Visa News 2018-05-11
 
 
gsf.jpg.6b3aecd4af372a5e4b428dca25154c4a.jpg.8f6eabb36d27bfa4fac941f75861877b.jpg

 

  • Sad 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×