Aller au contenu
BANGKOK 22 February 2019 21:31
Le Modérateur

Prawit considère que les voyagistes chinois sont responsables de la catastrophe maritime

Recommended Posts

suite de ce drame

 

BANGKOK (Reuters) - Un responsable du gouvernement thaïlandais a accusé lundi les organisateurs de voyages chinois de la mort de plus de 40 personnes, dont la plupart des touristes chinois, dans un naufrage survenu le week-end dernier.

Le bateau, le Phoenix, est sorti en haute mer jeudi au large de l'île de Phuket, avec 101 personnes à bord, dont 89 touristes, dont deux seulement n’étaient pas Chinois et 12 membres d'équipage. L’excursion vers une petite île avait pour but de faire de la plongée en apnée.

Le nombre de morts, qui devrait dépasser 50, en fait la pire catastrophe liée au tourisme en Thaïlande depuis des années et souligne les inquiétudes récurrentes sur la sécurité.

La saison des pluies en cours peut entraîner des bourrasques violentes en haute mer dans le sud de la Thaïlande, en particulier au large de la côte ouest. Des questions ont été soulevées sur la raison de l'appareillage du bateau malgré les avertissements de mauvais temps.

Le vice-Premier ministre, Prawit Wongsuwan, a accusé les voyagistes chinois de ne pas respecter la législation thaïlandaise en matière de sécurité.

"Certains Chinois utilisent des prête-noms thaïlandais pour amener des touristes chinois ... ils n'ont pas tenu compte des avertissements ... c'est pourquoi cet accident est survenu, il faut y remédier", a déclaré M. Prawit.

Il n'a pas élaboré.

Le ministère chinois de la Culture et du Tourisme a publié une circulaire urgente samedi, soulignant l'importance de se renseigner sur Internet au sujet des agents de voyage lors de la réservation.

Un grand nombre de personnes à bord du Phoenix avaient réservé un voyage de façon indépendante par l'intermédiaire de voyagistes en ligne, a précisé le ministère.

Plus tôt, les autorités ont déclaré que le bateau transportait 105 personnes. Ils ont ensuite révisé le chiffre en disant que certains de ceux qui avaient réservé n'ont pas participé à la sortie.

"Officiellement, 11 personnes sont toujours portées disparues", a déclaré le gouverneur de la province de Phuket, Noraphat Plodthong, lors d'une conférence de presse.

"Nous allons continuer les recherches aujourd'hui."

Le ministère thaïlandais du tourisme a déclaré qu'il accorderait 1 million de bahts (30 202 dollars) à chaque famille de victimes.

Le tourisme représente environ 12% du produit intérieur brut de la deuxième plus grande économie de l'Asie du Sud-Est, ce qui en fait l'un des moteurs les plus importants de la croissance, et de telles catastrophes soulèvent inévitablement des questions sur les dommages subis par l'industrie.

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré lundi que la Chine avait demandé au gouvernement thaïlandais de continuer l'effort de sauvetage, de protéger les droits des citoyens chinois et d'enquêter sur la cause de l'accident.

Les touristes chinois ont représenté près d'un tiers des 35 millions d'arrivées records de l'année dernière.

Mais malgré les accidents, les troubles politiques et même les attentats à la bombe au cours de la dernière décennie, le secteur du tourisme semble à l'abri de mauvaises Unes de journaux, ce qui lui vaut le surnom de «Téflon Thaïlande».

En août 2015, 20 personnes ont été tuées, dont de nombreux touristes chinois, lors d'un attentat à la bombe dans un sanctuaire de Bangkok, la pire attaque de ce type sur le sol thaïlandais.

Les arrivées de touristes chinois ont légèrement diminué après l'attaque mais se sont rapidement rétablies.

 


(Reportage d'Aukkarapon Niyomyat, Pracha Hariraksapitak, Chayut Setboonsarng et Panarat Thepgumpanat à BANGKOK et Philip Wen à PHUKET, Écrit par Amy Sawitta Lefevre, édité par Robert Birsel et Darren Schuettler)

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1047576-thai-minister-blames-chinese-tour-operators-for-phuket-boat-disaster/

 

Par ailleurs, le premier ministre Chan-o-cha s'est rendu à Phuket hier où il a rencontré l'ambassadeur de Chine à Bangkok.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×