Le Modérateur

Dom, 13 ans, raconte. Les jeunes n'avaient prévu de ne passer qu'une heure dans la grotte

1 message dans ce sujet

 


CHIANG RAI - L'entrainement avait pris fin lorsque Dom et ses coéquipiers ont suivi leur entraîneur dans la grotte de Luang. Ils avaient prévu de rester seulement une heure, donc Dom n'a pas apporté beaucoup de chips ou autre dans son sac à dos.

 


Une averse soudaine est tombée et les eaux de crue se sont engouffrées dans la grotte. Tout le monde a couru plus profondément à l'intérieur, se bousculant pour retirer de la boue et des rochers autour d'un trou que l'entraîneur a trouvé dans la caverne afin qu'ils puissent s'échapper mais tout en s'éloignant de l'entrée.

Alors que l'effort de sauvetage massif qui a suivi a été bien documenté depuis l'extérieur de la grotte, le récit à la première personne de Duangpetch "Dom" Promtep, 13 ans, l'un des garçons coincés dans le complexe Tham Luang Nang nous arrive, raconté par son père.

Banphot Konkum, 45 ans, a décrit comment son fils a été pris au piège le 23 juin et a survécu dans l'obscurité totale jusqu'à ce qu'une opération de sauvetage international ne le sorte de là.

"Ils n'avaient aucun sens du temps là-dedans. Ils ont bavardé un peu pour soulager le stress. », a déclaré le père. "Le jour où les plongeurs britanniques les ont trouvés, les garçons étaient en fait plus haut qu'on ne les voit dans le clip, mais ils ont couru vers le bas pour appeler à l'aide", a déclaré Banphot jeudi.

Les membres de la famille sont autorisés à rendre visite aux garçons qui se rétablissent dans une salle d'isolement de l'hôpital provincial, mais ils doivent porter des tenues de protection et rester à deux mètres de distance.

Dom a déclaré que dans la grotte, l'entraîneur Ekapol "Ek" Chantawong, âgé de 25 ans, a dit à tout le monde de rester immobile et de conserver son énergie. Quand ils avaient soifs, ils allumaient une lampe et cherchaient de l'eau tombant du plafond.

Il y a une semaine, le 6 juillet, des plongeurs ont sorti des lettres des garçons. Dom avait écrit : "Je vais bien, juste que le temps peut être un peu trop froid, mais ne vous inquiétez pas. N'oubliez pas ma fête d'anniversaire."

Kum-aey Promtep, la grand-mère de Dom, a déclaré qu'elle envisageait de faire ordonner Dom comme un moine novice en l'honneur du lieutenant Saman Kunan, le Navy SEAL qui est mort en sauvant les garçons.

"Je suis tellement triste. J'espère que vous, Saman, reposerez en paix. Je suis tellement désolé pour votre famille. Merci de vous être sacrifié pour nos garçons", a déclaré Kum-aey. "J'apprendrai à Dom à être un bon garçon et à être courageux. Le monde entier est venu nous aider, nous avons donc une dette à payer. Comment rembourserons-nous tous ces gens, les SEAL, ceux qui ont pompé, les journalistes, si nous ne sommes pas de bonnes personnes?"

Banphot a ajouté que puisque l'anniversaire de son fils (3 juillet) est déjà passé, sa famille organisera une fête surprise pour se rattraper - avec quelques friandises supplémentaires.

"Il devient plus fort. Il avait perdu 3 kilogrammes à 4 kilogrammes mais a déjà regagné un kilo. Je suis soulagé », a déclaré Banphot. "Il a dit qu'il voulait manger du porc barbecue et des nouilles. Il me demande aussi un nouveau téléphone portable depuis qu'il a laissé tomber son ancien dans la grotte ", a déclaré Banphot.

 

http://www.khaosodenglish.com/news/2018/07/13/dom-recounts-cave-survival-coachs-heroism/

 

 

ct_20180704120727300.thumb.jpg.7fc6b8402943579552d0f33255b4edda.jpg

Duangpetch “Dom” Promtep, 13, dans la Luang Cave.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 22 mai 2022 17:03
Sponsors