Aller au contenu
BANGKOK 22 February 2019 05:46
Le Modérateur

Une autre mort suspecte a été recensée à Koh Tao.

Recommended Posts

La dernière victime est Bernd Grotsch (47 ans) d'Ingolstadt, l'un des propriétaires d'entreprises étrangères les plus connus de Koh Tao. Grotsch a connu le succès avec un magasin de motos "Lederhosen Bikes", jusqu'à ce que son corps soit découvert dans une maison en pleine jungle près de Mae Haad le 17 juin.

Comme d'habitude quand quelqu'un meurt à Koh Tao, il y a plus de questions que de réponses. Sa famille, en Bavière, a sans succès demandé une autopsie. À ce jour, ils n'ont reçu aucun résultat d'autopsie, seulement des explications vagues et des conjectures. On leur a parlé de morsure de serpent (il était connu pour avoir des serpents), ou d'insuffisance cardiaque, sans preuve à l'appui. La famille n'est pas disposée à accepter ces hypothèses sans preuves médicales concrètes.

Les autorités thaïlandaises ont d'abord déclaré que le corps devait être envoyé à Suratthani, sur le continent, pour une autopsie. Au lieu de cela, la famille a découvert que son corps avait été placé dans le temple local le lendemain de sa découverte. La famille de Grotch demande maintenant, comment est-il possible, en l'espace de 24 heures, de transporter son corps vers et depuis le continent, d'effectuer une autopsie et de le ramener dans un temple à Koh Tao. Très préoccupée par les circonstances entourant sa mort, la famille a exigé que son corps soit envoyé à Bangkok pour subir une autopsie par le Dr Pornthip Rojanasunand, médecin légiste reconnue et accréditée qui a également la réputation d'être impartiale. Grotsch s'est retrouvé à l'hôpital de la police où l'on pratique toutes les autopsies officielles de Koh Tao Pourquoi le Dr Pornthip n'a pas été en mesure d'effectuer l'autopsie de Grotch reste un mystère pour sa famille en Bavière. Ils ont simplement été informés que l'autopsie officielle prendrait 30 jours. À la réception de cette information, sa mère, sa sœur et son cousin ont alors offert de payer pour une autopsie indépendante et le retour de sa dépouille. Une demande qui est tombée dans l'oreille d'un sourd.

Depuis lors, la cousine de Bernd Christine et sa sœur ont essayé de rapatrier son corps en Allemagne sans succès. Ils ne font pas confiance aux autorités thaïlandaises à cause des circonstances étranges entourant la mort de Grotsch.

L'ex-épouse et la fille de Grotsch résident actuellement à Ingolstadt. En tant que citoyenne thaïlandaise, sa femme est la seule à avoir légalement le droit de signer des documents relatifs à la libération et au rapatriement des restes de Grotsch. Elle est réticente à le faire. Son hésitation et son refus de signer jusqu'à présent ont provoqué des disputes avec la famille de Grotch. La discorde a conduit son cousin, Christin, à enlever sa fille pendant le week-end. Ils n'ont pas été vus depuis et les services locaux de protection de l'enfance sont maintenant impliqués. Le rapatriement de la dépouille dépend de l'autorisation des autorités thaïlandaises qui, prendra au moins 20 autres jours. La famille ne connaîtra probablement jamais toute la vérité. En fin de compte, ils craignent que ses restes ne soient incinérés tranquillement. La cause de sa mort reste pour toujours un mystère. Une incertitude que sa famille devra accepter et il faudra apprendre à vivre avec selon son cousin.


Grotsch était un passionné de motocross et aimait la vie, il venait de commencer de nouvelles affaires sur Koh Phayam près de Ranong parce qu'il en avait assez de Koh Tao. Il a quitté Koh Tao il y a un an et demi et était simplement revenu pour boucler certains dossiers. Il n'a pas quitté l'île vivant. Il laisse derrière lui des terres et des motos qui valent plusieurs millions et une famille en quête désespérée de la vérité. Une fois de plus, les autorités n'ont pas respecté les demandes des familles européennes qui veulent décider elles-mêmes de ce qu'il advient du corps.

 

http://www.samuitimes.com/yet-another-suspicious-death-on-koh-tao-a-k-a-death-island/

 

Depuis cet article, Der Farang, les journaux anglais et un média flamand ont repris l'info mais l'enquête n'a pas progressé d'un iota, ce qui fait dire aux détracteurs de Koh Tao que c'est bien l'ile de la mort puisque, proportionnellement, les étrangers y décèdent mystérieusement beaucoup plus qu'ailleurs en Thaïlande, pays très sûr, finalement. Un avocat australien parle de corruption, d'injustice et de meurtres dans la province de Surat Thani :

http://www.samuitimes.com/corruption-injustice-murder-continue-to-flourish-throughout-surat-thani-province-particularly-on-koh-tao/

 

bernd_Grotsch.jpg.d5b5e129f790d1f2b01d01f04a36d963.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×